The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -60%
Le Petit Marseillais Shampooing infusion thym et ...
Voir le deal
1.31 €

Give me some good news
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 690
Sujet: Give me some good news   Dim 25 Avr 2021 - 15:59
Avril 2021.

Doucement, la chirurgienne referme la porte de l’une des rares chambres individuelles, fermant les yeux tandis qu’elle s’adosse à cette dernière, expirant longuement. John. La dernière mission leur a coûté beaucoup, et à lui encore plus. À son arrivée, sa jambe était déjà trop endommagée pour espérer être sauvée, seulement retenue par quelques tendons. Ils n’avaient pas eu d’autre choix, elle n’avait pas eu d’autre choix que de l’amputer, lui, soldat, à présent estropié et dans l’incapacité future de retourner sur le terrain. Et si la blessure cicatrisait correctement et que ses jours n’étaient plus comptés, si aucun signe d’infection n’avait été détecté, son moral n’était pas au beau fixe. Maeve ne parvenait pas à l’atteindre, que ce soit dans le rôle du médecin ou celui de la femme. Et son état psychologique l’inquiète, impuissante qu’elle est dans son rôle de grand manitou des lieux. Tu parles…. À quoi bon les diplômes, à quoi bon les compétences si elle n’était même pas capable d’assurer dans le b-a-ba de la psychologie.

Rouvrant les yeux, elle expire à nouveau. Elle a besoin d’une cigarette et remercie intérieurement sa partenaire de lui en avoir rapporté, et des fraîches de surcroît. Sortant du dispensaire elle allume un tube empoisonné et en inspire une grande bouffée, tentant de remettre de l’ordre dans ses idées et de trouver une solution à ce problème. Car dans ce genre de situations, le mental jouait un rôle primordial dans la guérison physique.

Son péché nicotiné consommé, la quarantenaire vérifie son prochain rendez-vous à l’accueil auprès de Lizzie et s’accorde une pause bien méritée dans une journée loin d’être terminée. Elle prend la direction de la cuisine, là où sont préparés les repas pour les malades et sursaute quand elle manque de foncer dans l’un de ses collègues. Laissant un sourire plus nerveux que joyeux étirer ses lèvres, la doc relève les yeux sur Oakley qui la dépasse aisément de deux têtes. “Hey..” le salue-t-elle dans un nouveau sourire de circonstances, louchant sur la cafetière. “Et il laisse de l’énergie liquide à ses collègues, quel homme parfait.” Ironise la chirurgienne pour masquer son propre moral qui n’est pas au beau fixe, trop exigeante avec elle-même, comme toujours.

Le contournant, elle se sert une tasse généreuse, plus égoïste qu’il ne l’a été. Peu envieuse à l’idée de se laisser déborder devant l’un de ses collègues, même s’ils travaillent ensemble depuis cinq ans, elle opte pour un sujet qu’elle maîtrise bien plus que ses petites failles personnelles, à savoir le travail. “Quand tu auras un moment, il faudra que tu me tiennes informée sur l’état des grossesses respectives de Maddie et Casey, c’est bien toi qui les suit non?” Sûrement de concert avec Hokulani mais cette dernière n’étant pas là aujourd’hui...


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Oakley Hopper
Oakley Hopper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 207
Sujet: Re: Give me some good news   Lun 26 Avr 2021 - 16:06

À plus tard, Liz, dit-il, gardant un sourire imperturbable sur son visage. Malgré la situation, il ne cesse de garder le sourire, il tente d’apporter un peu de joie dans un monde triste et désolé. Il vient d’envoyer Liz à l’accueil, elle a besoin de médicaments. Il lui a dit, elle a été touché par une maladie sexuellement transmissible. Plutôt bénigne, mais, on n’est jamais trop prudent avec les temps qui courent. Il est difficile de mettre la main sur des protections, comme il est difficile de rechigner à l’acte sexuel. Oakley le sait, il en est conscient quand bien même il repousses ses propres envie du mieux qu’il peut.

Un long soupir alors qu’elle quitte son champ de vision, d’un pas décidé, le métisse se rend jusqu’à la cuisine. Il a besoin d’une bonne dose de caféine, pourtant il est encore tôt mais il sent que la journée sera longue. Encore une fois. Mais, il aime son métier. Il aime aider les autres. Le café est déjà prêt, heureusement, il voit que la cafetière n’est qu’à moitié remplie et ne sert alors que d’une petite dose pour en laisser aux autres. Rien qu’un peu.

Penser aux autre avant soi, ça a toujours été son credo avant même l’apocalypse. Rien a véritablement changé de ce côté là. Portant la tasse à ses lèvres, il en boit une gorgée et décide de retourner à son bureau, qu’il partage avec Hokulani. Gentille femme, gentille collègue avec qui il s’entend plutôt bien. Elle lui apporte beaucoup dans son métier, de par son expérience. C’est intéressant, pour lui, d’en savoir toujours un peu plus.

Dans ses pensées, il ne manque pas de rentrer dans quelqu’un. C’est Maeve, la responsable. Le sourire se dessiner sur ses lèvres, bien plus sincère que son interlocutrice. Maeve, il l’apprécie, elle est consciencieuse dans son travail, parfois un peu dur mais c’est pour le bien de tous et il le comprend parfaitement.

Bonjour Maeve, et il est encore chaud, quelle chance, dit-il, tout en gardant son petit sourire aux coins de ses lèvres. Finalement, Oakley reste. Elle se sert une tasse du café noir, puis demande des nouvelles concernant deux patientes actuellement enceinte. Casey et Madisson. Les deux n’ont jamais eu de discussions au-delà du professionnel, ça ne l’a jamais dérangé mais cela n’instaure pas une bonne et sereine ambiance dans le dispensaire. En effet, avec Hokulani. Leurs grossesses se passent plutôt bien, je dois l’avouer. Je n’ai noté aucune complication pour le moment, mais il est encore trop tôt pour émettre un avis prononcé sur le sujet. Nous en saurons un peu plus quant au nombre et aux sexes dans quelques jours, Hokulani ou moi-même allons les recevoir pour une echograhie, avoue-t-il, des informations qu’il aurait aimé transmettre à ses patientes.

Ça n’a pas l’air de trop aller, tu... Tu veux en parler ? Demande-t-il, peut être qu’elle veut en parler. Elle a du voir un patient ou quelque chose qui la chagrine. Oakley est aussi présent pour ses collègues, quoiqu’elle peut en penser, son temps n’est pas limité à ses patients.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 690
Sujet: Re: Give me some good news   Mar 27 Avr 2021 - 12:42
La tasse coincée entre les paumes de ses mains, la chirurgienne s’octroie une gorgée salvatrice, s’adossant à l’un des meubles qui décorent la pièce. Acquiesçant distraitement aux explications et informations données par son collègue, elle n’en note pas moins chaque phrase dans un recoin de sa tête. Malgré leur chance de pratiquer dans des conditions presque optimales ici, les grossesses et les risques encourus par un tel état la stressaient toujours plus que certains autres cas. Trop de si pour trop peu de certitudes, pour la mère ou pour l’enfant, et parfois les deux. Ou peut-être que ça faisait trop écho à certaines failles qui continuaient de la hanter. Relevant son regard dans celui du gynécologue, elle sort de ses pensées et se focalise à nouveau sur le présent. “Maddie entame son dernier trimestre et sa sœur la suit de près. Si aucune complication ne survient jusqu’au terme, toi et Hokulani pourrez vous charger des deux accouchements. Je me tiendrai à disposition seulement en cas de complications.” C’est-à-dire à la seule condition qu’une intervention chirurgicale soit préférable à l’accouchement par voie basse. “Tiens moi informée dans tous les cas.” La responsable ne pouvait connaître tous les dossiers sur le bout des doigts mais aimait avoir un regard sur la plupart.

S’accordant une nouvelle gorgée, elle arque un sourcil quand le jeune homme la questionne. Mon Dieu, était-elle devenue si transparente qu’on pouvait lire en elle si aisément ou cinq ans à la côtoyer presque au quotidien dans l’enceinte du dispensaire suffisait à son collègue pour la percer si facilement à jour? Peu encline à parler d’elle sur un plan privé, trop discrète, trop secrète, Maeve possède heureusement moins de réserve une fois la blouse blanche enfilée et quand le sujet concerne l’un de ses patients. Plantant ses iris clairs dans ceux du médecin, elle envie ce sourire qui ne le quitte presque jamais, cette bonne humeur le plus souvent communicative et l’empathie que ce grand gaillard ne cache pas. “C’est…John.” Lâche-t-elle dans un soupir las. “Tu sais que je n’ai pas pu sauver sa jambe.” Parce qu’il n’y avait rien à sauver, mais elle passe les détails. “Il n’y a pas d’infection et la plaie cicatrise bien mais son moral est au plus bas. Je sais à quel point le mental joue dans ce genre de convalescence mais… je ne parviens pas à l’atteindre.” La chirurgienne marque une pause, fermant quelques secondes les yeux. Le manque de sommeil des derniers jours ne joue clairement pas en sa faveur. “Je pensais que ça venait de moi, parce que c’est moi qui ai pratiqué l’intervention mais Jackie et Ismaël n’ont pas eu plus de succès. Il s’alimente au minimum et il se terre dans un mutisme inquiétant.” Pour des raisons d’hygiène et ainsi éviter le risque d’infection, John avait été placé dans l’une des rares chambres individuelles des lieux. “Il est encore trop tôt pour le placer avec d’autres patients et ainsi favoriser le contact social, ce serait prendre des risques inutiles mais je pense autoriser les visites plus tôt que prévu. Au moins pour ses plus proches amis et sa petite amie.” La solitude devenait dangereuse à ce stade et favorisait les pensées sombres. Une combinaison qui n’apporterait rien de bon sur le moyen et long terme. Ça demanderait un protocole plus strict que d’habitude mais parfois, entre deux solutions, la moins pire devenait la meilleure.

“Qu’est-ce que tu en penses?” Demande-t-elle finalement après être sortie de ces quelques secondes de rêverie. Il était rare que le docteur Wheelan requiert l’avis d’un collègue pour autre chose qu’un avis médical. Mais elle le sait, niveau psychologie, Oakley est certainement plus qualifié qu’elle. Avant ça, avant Fort Ward, le relationnel n’avait jamais été dans ses objectifs premiers, comme la majorité des chirurgiens, plus à l’aise dans un bloc stérile qu’au contact de patients. Aveu de faiblesse? Ou simple fatigue des derniers jours, Maeve ne saurait dire et à cet instant précis, elle s’en moquait un peu. La santé de son patient prime sur ses petites considérations personnelles.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Oakley Hopper
Oakley Hopper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 207
Sujet: Re: Give me some good news   Mar 27 Avr 2021 - 16:15
Malgré tout ce qui peut se passer dans ce monde, Oakley garde un espoir très grand quant à l’accouchement. Maddie et Casey ne sont pas les seules. Casey a déjà mis au monde son premier enfant, Oakley a été présent tandis que d’autres ont bénéficié également des services du gynécologue et il n’y a que rarement eu des complications. Parfois si, parfois non. C’est plutôt aléatoire. Comme avant. Maeve continue sa tirade, lui dit qu’elle n’interviendra qu’en cas de complications et d’une intervention chirurgicale, type césarienne. Elle veut, dans tout les cas, être tenue informer. Mais, ces deux femmes n’obsèdent pas les pensées du Hopper, c’est bien une autre. Indianna Crawford, sa grossesse semble être plus compliqué que prévu. Nous la suivons assidûment, mais j’ai peur que le risque soit élevé quant à sa survie ou à celle de son bébé.

C’est triste à dire, mais les solutions ne sont pas nombreuses. Il y a une possibilité qu’un des deux perdent la vie, ou même les deux. Oakley fait évidemment tout pour que cela ne soit pas le cas, puis il change de sujet. Il n’est pas complètement aveugle, voit que la responsable n’a pas le moral au beau fixe. Il lui demande, il est aussi la pour ses collègues, responsables ou non.

Tendant l’oreille, tout en buvant une gorgée du liquide noirâtre dans sa tasse, Maeve lui explique la situation. John. Il a été amputé suite aux dernières expéditions et opérations, son moral n’est pas au top et Oakley le comprend. Perdre un membre n’est jamais rassurant, il doit se sentir inutile, mal et il comprend parfaitement.

Ne parvenant pas à l’atteindre psychologiquement, la médecine pense alors à lui octroyer des visites, notamment des personnes qui lui sont le plus proches et elle demande son avis. Ce serait peut-être un pas en avant de voir ses proches, mais cela peut aussi le terrer dans un mutisme plus prononcé. Ce peut être à double-tranchant malheureusement. Néanmoins, je pense qu’il s’agit de la solution la plus adaptée. Je serai bien allé lui parler mais si toi, Ismael et Jackie n’avez pas réussi, je doute de ma réussite.

Il boit une nouvelle gorgée, puis pose sa tasse sur la table au centre de la cuisine. Oakley pose son regard sur Maeve. Mais, tu dois te reposer. Je sais que c’est facile à dire, que ça te tient à coeur mais je doute que tu sois pleinement opérationnelle si tu ne te reposes pas un minimum. Il décide de parler franchement, s’inquiète pour sa collègue. Il n’y a pas d’autres patients en attente, assois-toi avec moi. Le métisse prend une chaise et s’installe, il invite la chirurgienne à faire de même. Tu sais que l’on a jamais... vraiment discuter toi et moi? Lui dit-il, pour changer d’ambiance, de discussion.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 690
Sujet: Re: Give me some good news   Mer 28 Avr 2021 - 20:58
À la mention d’Indiana, la quadragénaire sert les mâchoires et retient les reproches qui lui passent par la tête, se cachant derrière ce masque d’indifférence qu’elle ne maîtrise plus si bien que ça. Plus la population du camp grandissait et plus il devenait compliqué de centraliser les informations sur tous les patients. Elle ne pouvait en vouloir qu’à sa propension à désirer avoir les yeux partout et sa volonté d’avoir un pied sur chaque territoire. Elle ne possédait, après tout, pas de don d'ubiquité, et à défaut d’être omniprésente, il lui fallait devenir omnisciente. Alors elle acquiesce lentement, enregistrant l’information dans un coin de sa tête pour surveiller ce cas plus qu’un autre. L’obstétrique n’était pas sa spécialité et pour sa dernière césarienne, il lui avait fallu relire des livres de procédures et répéter les gestes suffisamment pour les connaître par cœur. “J’en parlerai avec Jackie et Ismaël, ou Ivy.” Se contente-t-elle de répondre, ne sachant pas qui suis la jeune femme le reste du temps.

Sujet plus épineux, la chirurgienne relève ses yeux clairs sur son collègue, se mordant l’intérieur de la joue. Peut-être que c’est effectivement à double tranchant mais puisque les méthodes actuelles ne donnaient rien, autant opter pour une autre. “Je crois qu’il lui faut des personnes qui comprennent ce qu’il vit ou ce qu’il a vécu là-bas, sur le terrain.” Autrement dit pas des planqués comme eux, gentiment gardés derrière les fortifications du camp. Avis tranchant et sans appel sur sa propre personne mais difficile d’oser dire à un patient qu’on le comprend quand on ne prend jamais de risques soi-même. La toubib apprécie néanmoins la proposition du gynécologue et lui adresse un sourire amical. "On n'a pas le choix de toute façon, je ne vais pas le laisser végéter dans cet état.” La décision était prise. Demain, John serait placé dans une chambre commune et Maeve autoriserait les visites, avec quelques précautions tout de même.

La remarque suivante fait muer son regard vers une sévérité non feinte, appréciant très moyennement qu’on puisse remettre en cause son professionnalisme et son opérationnalité. Soutenant son vis-à-vis, elle prend sur elle. N’importe qui d’autre se serait vu remettre en place mais depuis cinq ans qu’ils travaillent ensemble, la doc sait que seule la bienveillance guide les propos du jeune homme. Fermant les yeux, elle abandonne ce combat de coq initié par ses soins et soupire un grand coup, lui offrant la victoire en prenant place à son tour sur une chaise. “Donne-moi une façon efficace de trouver le sommeil et je prends docteur…” lance-t-elle en faisant tourner son breuvage dans sa tasse, arquant un sourcil à son attention. “On parle presque tous les jours depuis ces cinq dernières années non?” Demande-t-elle dans une certaine rhétorique, ayant compris où Oakley voulait en venir mais décidant de jouer un peu de sarcasmes. “Crois-moi, tu serais déçu. Sans ça…” Et elle tire sur un des pans de sa blouse blanche, “Je ne suis guère intéressante.” Ce qui n’est pas totalement vrai, et pas totalement faux. “Bleu, les lys, et E.T.” commence-t-elle pour jouer maladroitement ce jeu social qu’elle maîtrise si mal, du type couleur préférée, fleur préférée, film etc.... “Tu vois, je ne suis pas douée pour ça.” Elle lève sa tasse et en boit une longue gorgée, ses lèvres s’étirant tout de même en un sourire amusé.

C’est ainsi, elle avait toujours eu plus de respect pour le docteur Wheelan que pour Maeve.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Oakley Hopper
Oakley Hopper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 207
Sujet: Re: Give me some good news   Jeu 29 Avr 2021 - 10:24

Indianna est un cas qui lui tient à cœur, elle est une amie avant même d'être une patiente. Enfin, difficile de ne pas se lier d'amitié avec le gynécologue… Pourtant, sa grossesse est compliquée, rien ne se passe comme pour les autres, elle a besoin de plus attention, plus de soins, mais Oakley n'est pas sûr de pouvoir l'aider. Il a pourtant déjà eu des cas comme cela dans le passé, mais... Ils vivent dans un monde forcément plus compliqué. Mais, Maeve entend bien ce qu'il dit, elle parlera aux autres professionnels du Dispensaire.

Revenant sur le sujet de John, Oakley n'est pas d'une grande utilité sur ce cas dès plus épineux. Il pense que cela est à double-tranchant, néanmoins les solutions ne sont pas nombreuses et il a besoin de voir du monde, du monde qui lui est proche. Elle a raison, Oakley et Maeve ne sont pas de bonnes paroles, ne peuvent pas comprendre ce qu'il ressent alors qu'ils ne mettent jamais le pied dehors. Il réfléchit, ils n'ont pas le choix, mais Oakley demande quand même : Si nous avons d'autres estropiés, qui vont mieux depuis leur amputation, nous pouvons organiser un groupe de parole ? Oakley pense à faire un groupe de paroles comme dans le monde d'avant pour les alcooliques, les dépendants aux stupéfiants.

Le trentenaire décide finalement d'être purement honnête avec la responsable du Dispensaire, lui dit qu'elle a besoin de repos. Mais, il n'y a aucune once de méchanceté dans sa voix et ses actes. A dire vrai, il s'inquiète pour elle. [color=crimson]La camomille, ça marche assez bien...[color:c871=crimso,]urit, le pense sincèrement. Mais, la camomille, c'est une denrée rare. Peuvent-ils faire pousser ce genre de plantation dans les terrains agricoles ? C'est une possibilité à ne pas négliger, forcément. Mais, les deux professionnels de la médecine n'ont jamais discuté réellement, il le souligne. Elle se sous-estime, fait comprendre au Hopper qu'elle pense être inintéressante en dehors de sa blouse blanche. [color:c871=crimso,]J'en doute...

Et, il sourit bêtement en l'entendant énumérer des choses qu'elle aime. Un point commun, c'est déjà ça. J'aime le lys aussi, mais je préfère le rouge. Et, je suis plutôt Retour vers le Futur, nom de Zeus. Il rit. Mais, c'est Maeve que je veux connaître, le docteur Wheelan, je la connais déjà. Que faisais-tu avant tout ça ? Tout ça, avant l'apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 690
Sujet: Re: Give me some good news   Jeu 29 Avr 2021 - 19:14
”Heureusement nous n’avons pas besoin de couper des membres à chaque retour de mission” répond- elle laconiquement, laissant néanmoins ses pensées dériver pour rebondir sur les propos de son collègue. Certes, il n’y avait pas eu d’amputations autre que celle de John mais il y avait bien quelqu’un, dans le camp, qui avait su s’endurcir après la perte d’une jambe et qui surmontait son handicap avec brio. Les circonstances étaient différentes mais c’était une piste à ne pas négliger. Dans un coin de sa tête, elle imprime en gras le nom de Maya. Elle a beau tout ignorer de leur relation commune, elle ne perd rien à demander de l’aide à la jeune femme. “Mais ton idée en a fait germer une autre. Je t’en dirai plus si elle se concrétise.” Précise la quadragénaire dans un sourire de remerciement. Parfois, il suffisait simplement de prendre en compte un autre regard, plus neutre, sur une situation donnée pour la voir depuis une toute autre perspective. C’est une des raisons qu’aucun médecin, dans leur vie d’avant, ne travaillait seul sur un dossier. Plusieurs avis, plusieurs méthodes, des débats, parfois houleux, et enfin, une solution.

Souriant, cette fois-ci de dépit, quand la camomille est évoquée comme solution contre ses insomnies, elle se laisse retomber contre le dossier de sa chaise, lasse. “Déjà essayé. Effet plus que limité.” Si Maeve croyait en la vertu des plantes, leur action n’avait jamais donné de grands résultats la concernant, pas pour le sommeil. “Mais merci” Lâche-t-elle, pour au moins avoir essayé. Ce qu’il lui fallait, c’est un exutoire, plus sain que les heures passées ici à courir partout et qui lui comblent l’esprit plus qu’elles ne l’aident à évacuer le trop plein. Mais il n’y avait que vingt-quatre heures dans une journée non? Et parfois pas assez de temps pour tout caser. L’hiver touchant à sa fin, Maeve avait pensé pouvoir souffler un peu au dispensaire. C’était sans compter l’intensification des missions en tout genre.

Presque attendrie par la sincère gentillesse du jeune homme, elle envie sa spontanéité et sa faculté à aller vers l’autre. Ça semble presque facile quand on le regarde évoluer au sein du camp. Finalement, il parvient même à lui soutirer un rire quelque peu amusé quand il se lance dans une réplique d’un film des années quatre-vingts. “Un homme qui assume parler fleurs est un homme sûr de lui…” Sarcastique, mais jamais méchante, elle noie son amusement dans une énième gorgée de café.

Plongeant son regard dans le sien, la doc se fait méfiante, sans raison légitime. Pourquoi ça lui semblait toujours inconcevable qu’on puisse s’intéresser à elle? Se fustigeant elle-même intérieurement, elle s’avance à nouveau sur sa chaise, posant sa tasse sur la table et croisant les bras devant elle. “Plus ou moins la même chose qu’ici, les twinkies en plus.” Ironise-t-elle en rappel à son ancien péché mignon. “Le travail à l’hôpital, gérer mes internes, subir le machisme de mes pairs…” Mettre de côté tout aspect privé de sa vie pour se consacrer pleinement à sa carrière. Peu à l’aise dans ce genre d’exercice, encore moins avec un homme qu’elle n’a toujours vu que comme un collègue, elle ne sait pas vraiment comment rebondir. “Et comme ceci n’est pas un monologue sur ma vie, dis-moi ce qui faisait vibrer le docteur Hopper avant tout ça, hormis le travail je veux dire?”


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Give me some good news   
Revenir en haut Aller en bas  
- Give me some good news -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: