The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

L'espoir fait vivre les petites filles
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1951
Sujet: Re: L'espoir fait vivre les petites filles   Sam 5 Juin 2021 - 19:02
"Ca dépend où..." Je réalise que si Soo n'a jamais mis les pieds à l'extérieur, la distinction entre ville et campagne doit etre compliquée à saisir. "Dans Seattle, il y a beaucoup de bâtiments en béton, parfois peints dans différentes couleurs. Les rues sont larges, et aujourd'hui, il ya beaucoup d'arbres, d'herbes et de fleurs qui poussent un peu partout. Il y a quelques voitures qui ne fonctionnent plus et des ordures un peu partout parce qu'il n'y a plus personne pour faire le ménage." On évitera d'évoquer les cadavres qui y traînent également en bon nombre. Je hausse vaguement les épaules en ajustant la position d'Effy sur mes genoux. Elle m'écoute elle aussi, quoique distraite par sa cousine. "Il y a des rôdeurs aussi. La plupart du temps il n'y en a pas beaucoup parce qu'on a tous travaillé à les éliminer, mais parfois, ils forment de grands groupes qu'il ne faut surtout pas approcher." Je suppose qu'elle est déjà un peu au courant de ces problématiques là. Bizarrement, ça n'est plus tellement le premier danger à Seattle. Les vivants sont bien pires... "Et puis si tu sors de la ville, comme moi, il y a des champs, oui. Des vergers et la forêt... Des fois il y a des rivières aussi. Et si tu fais quelques heures de voiture vers l'Ouest, tu tombes sur la mer. On t'a déjà montré des cartes, j'imagine ?" Elle a déjà du demander à quoi correspondait cette grande étendue bleue qui entoure le monde. Peut-être a-t-elle vu des photos également. J'ignore si elle pourra s'en faire une idée vraiment réaliste sans y avoir jamais mis les pieds, cependant.

"Si Saseum me dit précisément à quoi ressemblait ta maison, je pourrai vous dire si je la vois un jour, oui." Il y a très peu de chances que ça arrive, ou que ce type me donne une description qui me permette véritablement de la reconnaître parmi les milliers d'autres. Mais je ne voudrais pas briser les espoirs de la petite fille qui semble avoir bien besoin de retrouver les traces de ses racines.

"Oui, j'ai déjà mangé." C'est un mensonge aussi, mais je n'ai pas très faim et ne voudrais pas l'inquiéter. Peut-être grignoterai-je un truc plus tard. "On devrait aller la coucher, Annabella a l'air fatiguée." La petite est en train de bailler. C'est assez contagieux apparemment, puisqu'Elizabeth s'y met à son tour. Je lui caresse tendrement les cheveux et lui embrasse le crâne avant de tendre le bras à travers la table pour regrouper nos déchets et la vaisselle sale.

Lisandro et Teresa sont absents de leur caravane lorsqu'on y pénètre avec les filles. Avec tout ce petit monde avec moi, j'ai l'impression d'être le père d'une famille nombreuse. Je laisse Soo entrer en première et passe derrière elle avec ma fille somnolente dans mes bras, bavant sur le haut de mon T-shirt. "Tu dors ici aussi, donc ?" A vrai dire, je ne sais pas vraiment comment cette petite famille s'organise. Sans doute Annabella passe-t-elle aussi quelques nuits en compagnie de sa mère. Quoi qu'il en soit, je m'assois près du lit d'enfant et abaisse la barrière en bois d'une main pour laisser la petite fille y installer sa soeur.




Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Soo Sedillo-West
Soo Sedillo-West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 263
Sujet: Re: L'espoir fait vivre les petites filles   Mer 9 Juin 2021 - 16:34
Soo écoutait l’adulte attentivement. Le « dehors » la fascinait autant qu’il l’effrayait profondément - et savoir qu’il existait toutes ces merveilles lui donnait envie de grandir, d’aller explorer à son tour. Elle ne comprenait pas un certain nombre de choses - pourquoi personne ne se donnait la peine de ranger les ordures ou d’en faire quelque chose. Après tout, même un morceau de plastique pouvait servir, comme les crottes ou les chutes de tissu.

La question des rôdeurs assombrit les yeux de la petite fille, qui soupira sans répondre.

Elle caressa les cheveux d’Annabella, hocha la tête lorsqu’Eli lui répondit qu’il avait déjà mangé. Sans se poser plus de questions, elle essuya consciencieusement la bouche de sa petite sœur, tandis que son grand frère - quel mot merveilleux ! - allait confier les restes de leur repas à la cuisine.

Puis elle se redressa, prit le bébé dans ses bras. Cette dernière était lourde à ses bras d’enfant ; mais elle ne se plaignit pas : Annabella avait l’air si fatiguée !

En lui caressant doucement le visage, Soo suivit Eli jusqu’à la caravane de Lisandro, et entra la première, pour déposer la bambine à côté du lit.

- « Il faut la changer, la nettoyer et lui mettre son teeshirt de nuit, d’abord ! »

Et sans hésiter, elle coucha Annabella sur la table, en lui chatouillant gentiment le ventre.

- « On peut pas oublier les hordes dehors. Je sais pas si t’étais là quand ils ont envahi le camp. Moi j’ai vu par la fenêtre, mais avant, on les avait entendu toute la nuit essayer de rentrer. Il y avait la consigne de silence à respecter, parce que les mordeurs entendent tout très bien. C’est comme ça qu’ils nous trouvent surtout. Mais... je suis contente qu’il y en ait moins. Un jour, peut-être, on pourra ressortir comme on voudra, mais y faut faire attention aux gens qui meurent tout seul. Ça aussi, c’est un problème. Je suis sure que Duncan saura comment faire. »

La petite coréenne enleva le pantalon du bébé, puis prépara un chiffon qu’elle trempa dans un seau d’eau, ainsi qu’un lange propre, qu’elle déposa près de sa sœur.

- « J’ai déjà la mer sur le globe de la classe, mais j’ai jamais vu de cartes encore. Je sais qu’on en a au fort, mais c’est les adultes qui savent les lire. T’as déjà été dans une voiture, alors ? Vous avez fait tellement de choses, les grands... je suis sure que tu dois savoir plein de choses, sinon tu pourrais pas survivre dehors. »

Elle commença à nettoyer les fesses d’Annabella, en lui murmurant des mots tendres.

- « Un jour, je pourrais venir avec toi, là où t’habites ? J’aimerai mieux connaître ta vie. Et puis toi aussi. Tu dois connaître plein de monde ! Au fait, c’est quoi, ton métier ? Je veux dire, pour être utile à ton camp ? »

Après avoir bien nettoyé l’enfant, sa grande sœur commença à lui mettre ses langes, avec habileté.

- « Tu pourras lui raconter une histoire, pour l’endormir...? »

Ce n’était pas complètement pour Annabella - mais plutôt qu’elle n’osait pas trop lui en demander une pour elle. Elle n’était pas un bébé, tout de même ...! Mais... il était difficile de ne pas en désirer une, du fond de son cœur encore épargné par la vie.
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1951
Sujet: Re: L'espoir fait vivre les petites filles   Lun 14 Juin 2021 - 10:13
J'acquiesce les plans de Soo, bien content qu'elle veuille se coller elle-même au changement d'Annabella. Ca ne me posait pas de soucis avec Elizabeth quand elle en avait encore besoin, et encore aujourd'hui je ne rechigne pas trop devant les déversements intempestifs de fluides corporels, mais pour les gamins des autres, c'est... un peu plus rebutant. Alors je la laisse faire, surveillant tout de même distraitement ce qu'elle réussit avec application tout en berçant ma fille contre moi. Sa chaleur et le soulèvement régulier de sa respiration me détendent profondément. J'en ai été privé pendant deux mois et le serai encore demain pour au moins deux semaines, alors... J'essaie de m'en imprégner autant que possible. Pour qu'elle aussi se souvienne de mon odeur.

L'optimisme de Soo sur l'avenir m'arrache un petit sourire. J'aimerais qu'Effy grandisse dans un monde aussi normal que possible. Car pour le moment, la garder entre les barricades du camp fait sens, mais dans quelques années elle voudra sans doute changer d'air et montrera la même curiosité que Soo sur l'extérieur. Peut-être arriverai-je à la sortir de là un jour, avant qu'elle ne se sente prisonnière. Je caresse lentement ses boucles brunes, cherchant à moi-même me rassurer sur son bien-être.

"Un globe c'est plus ou moins une carte, mais ronde. C'est juste moins précis." Et la Terre doit lui paraître démentiellement immense si la ville d'à côté lui est déjà inaccessible. Je suppose que les distances se sont rallongées, depuis l'effondrement des transports. "J'ai appris à conduire dans mon premier refuge. J'savais pas avant, j'en avais jamais eu tellement besoin." J'esquisse un sourire. "J'sais pas grand chose de plus que toi, j'en suis sûr." La petite doit être calée dans les bases de la survie, mine de rien. "Il faut surtout savoir courir vite et se battre contre les rôdeurs. Et avoir des amis sur qui compter." C'est même le principal, et j'espère que ça la dissuadera de sortir seule s'il lui prend un jour l'envie de fuguer.

"Je n'sais pas." si elle pourrait venir avec moi. Ce serait hors de question pour le moment, mais "Peut-être dans quelques années. Si Andrea est d'accord." Je souffle par le nez. M'étonnerait fort qu'elle me confie sa fille. "J'ai pas vraiment de métier. Des fois je m'occupe des plantes, des fois je chasse, des fois je bricole... Il y a toujours quelque chose à faire." Ca doit être assez différent du fonctionnement d'un grand groupe organisé. Et ça me convient mieux ainsi.

Une histoire ? Je réfléchis en regardant Annabella à présent toute propre et prête à être couchée. Je m'éclaircis la voix, prêt à improviser pour les trois petites filles à l'attention inégale. "Il était une fois... une jeune cavalière répondant au nom de So...phie. Sophie avait toujours vécu dans un château avec ses parents, et ne pouvait observer le monde qu'à travers une longue vue posée sur sur la plus haute tour. Un jour, alors qu'elle s'entrainait courageusement à se battre sur les remparts, elle tomba vers l'extérieur. Après plein de roulés-boulés et quelques bosses, elle se retrouva au milieu des champs, dans l'inconnu..." Je continue et détaille longuement les péripéties de ma petite héroïne aux côtés d'amis-animaux trouvés sur sa route pour braver les dangers, la façon dont elle tire d'affaire un prince disparu et pris au piège par ces vilains corbeaux, et comme ils rentrent tous victorieux au château quelques jours plus tard pour retrouver les sermons et l'amour inconditionnel de leurs parents. Annabella s'endort, Effy sourit contre mon pull, et je guette Soo qui commence certainement à fatiguer également.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Soo Sedillo-West
Soo Sedillo-West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 263
Sujet: Re: L'espoir fait vivre les petites filles   Lun 14 Juin 2021 - 19:05
L'enfant écoutait attentivement Eli.

Bien tranquillement calée contre le lit à barreaux de la petite Annabella, elle garda soigneusement le silence à son récit, puis fixa sa petite sœur endormie, alors que le silence se faisait dans la pièce exiguë.

Elle se sentait la gorge étrangement nouée. Elle aussi habitait dans une tour et s'entrainait à se battre ; et elle savait que le monde qu'il décrivait devait ressembler à celui d'avant. Dehors, on ne pouvait pas s'y retrouver seul et survivre - à fortiori quand on était un enfant. C'était toujours une éventualité, de se retrouver seul dans la nature s'il y avait un souci ; mais le cas échéant, il fallait l'éviter à tout prix.

- "J'aime bien ton histoire. On dirait nous, sauf que ... je sais pas trop ce que c'est qu'un prince, mais je crois pas que je pourrais sauver grand-monde si je me perdais dehors. Même si je m'entraine à la lance, c'est plutôt pour tuer des rôdeurs que les méchants qui ont fait du mal à Teresa, ou que Nihima et les autres ont tués. Ils étaient très méchants, eux... Et faut pas qu'ils nous prennent pour des cibles faciles."

Soo étouffa un bâillement, se frotta un peu les yeux. Mais elle se redressa, et sourit au jeune homme avec toute sa meilleure volonté.
Elle se dirigea vers la kitchenette, où elle prit un pot de chicorée dans les mains, avant de fixer à nouveau Eli de ses yeux d'onyx.

- "Comment est-ce qu'on peut avoir des amis déjà à Seattle, si on y va jamais ? Bientôt, si je m'entraine dur, et aussi si un jour j'apprends tout bien, je pourrais commencer à protéger Annabella, ou Teresa. Si on est obligé de fuir à nouveau du fort, je dois pas être une gêne pour les adultes. Y'aura déjà les bébés qui poseront problème. Alors, plus je sors, et plus je m'entraine. Pour le bricolage, si t'as besoin d'idées, Saseum sait plein de choses. Je crois qu'il a été dans l'armée, ou un truc comme ça. Il sait faire des attelles avec des toiles cirées... je l'ai regardé faire."

Elle prit le seau d'eau fraiche par terre, en remplit la théière en fonte, mit la poudre de chicorée à l'intérieur, avant de la mettre sur la gazinière. D'un geste qui ne tremblait pas, elle déposa le lourd ustensile, à deux mains, sur le poêle, mis du bois dans son ventre, puis un peu de papier, avant de mettre le feu avec un briquet. Elle souffla, à genoux, sur les flammèches, pour les faire prendre ; puis ferma la petite porte du poêle.

- "On va avoir de la bonne chicorée chaude, Eli. Tu pourras en ramener chez toi, si tu veux."

La petite fille adressa un sourire bienveillant à sa nièce.

- "Et pour toi, je peux te donner un verre d'eau. Elle est bien fraiche."
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1951
Sujet: Re: L'espoir fait vivre les petites filles   Dim 20 Juin 2021 - 15:10
Faut pas qu'ils nous prennent pour des cibles faciles. Mon sourire se tord légèrement. Ca pue l'éducation d'Andrea, ça. J'ignore ce qu'il s'est passé pour Teresa d'ailleurs. Je devrais sans doute interroger Lisandro à ce sujet. Ce s'rait plus approprié que parler de violences avec la fillette.

"Les amis de tes amis... sont tes amis." dis-je en suivant Soo du regard alors qu'elle se déplace vers la petite cuisine. "Ton groupe a des alliés en dehors du camp, comme moi par exemple. Ils sauraient sûrement t'aider si jamais tu te perdais dehors." Mais je préfèrerais qu'elle ne sente pas trop encouragée dans cette direction. J'finirais sans doute pendu par les pieds ou une connerie d'ce genre si Soo venait ç justifier une fugue avec mes conseils.

"Si tu t'entraines bien au combat et au tir - et que tu obéis à tes parents - tu n'seras pas une gêne, au contraire." Je lui souris et réajuste la position d'Effy contre moi. Prise dans son sommeil, elle s'écroule un peu. Je crois que ça la réveille, d'ailleurs. "Dans quelques années tu pourras sortir comme tu voudras, mais pour l'instant, ils ont plus besoin de toi à l'intérieur." Soo fait apparemment tout son possible pour se rendre utile, et je suis assez convaincu que son aide ne passe pas inaperçue. Les adultes sont parfois trop accaparés par d'autres tâches pour s'occuper convenablement des enfants.

Quand je la vois allumer le feu pour faire chauffer l'eau, j'ai un léger mouvement vers l'avant. Mais elle semble habituée, alors je la laisse faire. "Fais attention avec ça..." Surtout si elle est fatiguée. Effy gigote un peu d'ailleurs, et je finis par la déposer sur la banquette à mes côtés avant de me lever pour prendre le relai sur la préparation des boissons chaudes. Il me faut baisser un peu la tête dans la caravane pour ne pas toucher le plafond. La vie là dedans me serait insupportable. "C'est gentil, Soo." J'acquiesce d'un hochement de tête qu'elle aille donner de l'eau à Effy.

Après quelques minutes à laisser l'eau chauffer sous l'action des flammes - qui irradient agréablement l'intérieur de la caravane également, je soulève la lourde théière pour remplir deux tasses de chicorée fumante. Le feu devrait encore chauffer un petit moment, rendant à la pièce une atmosphère idéale pour la nuit.

"Tiens." dis-je en posant les tasses sur la petite table. C'est un peu étrange de faire tout ça dans une "maison" qui n'est absolument pas la mienne. Gênant, surtout. Effy somnole encore. Elle a fini son verre d'eau. "Après ça, les dents et au lit." dis-je dans un petit rictus à la jeune asiatique. J'suis moi-même épuisé après cette journée lourde en émotions. Je me rassois près de ma fille qui se raccroche à mon bras en dévisageant attentivement sa tante de ses grands yeux aussi envoûtants que ceux de sa mère.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.


Awards pour me la péter:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: L'espoir fait vivre les petites filles   
Revenir en haut Aller en bas  
- L'espoir fait vivre les petites filles -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: