The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
ASOS : -20% sur TOUT dès 30€ d’achat
Voir le deal

Sacre du printemps
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2377
Sujet: Re: Sacre du printemps   Ven 4 Juin 2021 - 0:29
- N’est-ce pas, approuva-t-elle, plaisantine à son tour.

C’était après que Valentine ait souligné de pas pouvoir reprocher à Jeremiah de préférer la compagnie des plantes. En effet, tous les deux avaient probablement en commun la distance qu’ils aimaient prendre avec leur semblable. L’avocate comprenait cette non nécessité de contact. Elle-même n’était pas humaniste dans l’âme. L’Homme fut la matière première de son ancienne profession, il était encore aujourd’hui au cœur de ses fonctions, mais… elle le visualisait comme une donnée, une ressource, un élément mathématique. June faisait du social comme un scientifique faisait des formules. Elle n’était pas doué d’empathie, elle analysait simplement des patterns.

- Avec plaisir, accepta-t-elle le thé.

Ses mains se refermèrent sur la tasse, ses yeux dévisageaient Valentine. L’entendre parler ainsi, de son rôle de manière générale, ça ne faisait que mettre en exergue le temps passé. Cela faisait probablement trois ans, à peu près jour pour jour, que la rouquine était venu trouver l’horticultrice dans la maison qu’elle occupait seule, pour lui proposer de prendre la transition alimentaire à son compte. Pour ne pas rester seule avec ce souvenir, June formula doucement :

- Tu te rappelles quand je suis venue te demander de t’occuper des plantations ? Tu voulais pas, tu avais peur que personne ne t’écoute et tu voulais surtout pas de te retrouver avec une armée de prisonniers enchainés à tes plans…, un sourire énigmatique s’esquissa sur les lèvres de l’avocate, je suis fière de voir comme tu as pris le pli, et avant tout : fière de voir qu’elle ne s’était pas trompée, Valentine était parfaite dans ce rôle, mon seule regret, c’est que tu m’avais promis des vignes il me semble.

C’est une plaisanterie, bien sûr. Au fil des ans, l’utile avait pris largement le pas sur l’agréable. Même dans leur vie de tous les jours d’ailleurs : si elles avaient appris à se découvrir et avaient partagé bien des anecdotes légères de leurs personnalités, elles étaient loin ces soirées à discuter de la Provence. La période du flirt avait une couleur quasi surnaturelle dans les souvenirs de June, tant elles avaient tous les deux évolué depuis. Des contes de bons vins français, elles avaient dérivés vers les confidences glauques des dessous de l’empire.



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 450
Sujet: Re: Sacre du printemps   Ven 4 Juin 2021 - 21:53
Les plantations et les cultures, s’occuper des plantes, organiser les cycles et d’en voir le résultat apportait une forme de sérénité à Valentine, ainsi qu’une vie bien plus calme et plus accomplissante qu’une simple survie. Leur communauté était loin d’être parfaite, mais elle faisait écho à leur temps, et à cette époque. Il n’y aurait pas de perfection, et d’ailleurs, il n’y en avait jamais eu, dans cette vie ou dans l’autre. Pourtant, la française se sentait particulièrement privilégiée, particulièrement chanceuse d’avoir pu, d’une certaine manière, réussir à garder des objectifs qui avaient toujours été chers à son coeur. Oh, bien sur qu’elle avait été réticente. Pour bien des raisons d’ailleurs, elle estimait que le moindre faux pas concernant les accomplissements des plantations lui serait incombé, elle serait responsable d’une famine si jamais, demain, les plantations et les cultures venaient à ne plus coopérer. C’était une angoisse de chaque instant, comme une forme d’épée de Damoclès, et elle devait avouer que la pression mise sur les plantations ne l’aidait pas à apaiser.

Elle avait resservit du thé, et s’était assise à la même place que précédemment, cette fois-ci en tailleur, légèrement tournée vers June. Elle hocha la tête, avec un sourire. « Comment pourrais-je oublier ? Tu … « cuisinais » encore à l’époque. » répondit-elle avec une pointe de cynisme miment les guillemets qui appuyait sa mention de la cuisine de June, avant de rire de bon coeur. Évidemment qu’elle s’en souvenait, le temps était passé à une vitesse folle, pourtant, tout restait très vif dans sa mémoire. Elle avait passé quelques mois à troquer dans son coin les résultats de son potager avec les quelques voisins qu’elle avait à l’époque. Il fallait voir où ça l’avait menée. Elle regarda sa tasse alors que June fit la mention de sa promesse de vigne. Valentines se mit à rire, renversant un peu de son thé, soupirant de sa propre bêtise.

« J’avais d’ailleurs fait grande impression si l’on en croit la position que j’ai actuellement. » continua t-elle, en penchant la tête portant son attention sur June. « Pour ce qui est des vignes, tu devras faire preuve d’un peu plus de patience. On m’a donné des objectifs, et le vin ne rentre pas dans les projets. » Elle, qui avait avait eu un beau-père viticulteur et vigneron, trouvait que sa vie manquait cruellement de vin. Aujourd’hui, il n’y en avait que bien peu. Et Valentine ne faisait absolument pas confiance aux productions de vins américaines, appelez la chauvine. En réfléchissant, elle paierait certainement beaucoup d’argent, ou peu importe la monnaie, pour une bouteille de blanc frais, avec quelques olives et une bouillabaisse.

« Qu’est ce que je donnerais pas pour une bouteille de blanc…» fit-elle pensive. La bouillabaisse, elle n’était pas certaine de convaincre June. C’était un plat qui demandait beaucoup de ressource, surtout en matière de poissons. Peut-être n’était-ce que des poissons d’eau douce et de roche, mais ce qui était certains, c’était que personne n’avait six kilos de poissons à mettre dans un plat français du Sud. Elle soupira.

« Tant que l’on me laisse faire ce que je fais de mieux, je n’ai pas de plaintes face aux responsabilités. Même si j’imagine que montrer ma face de temps en temps rappellerait qui est à la tête des cultures et qui nourrit en grande partie cette communauté. » Mais la représentation… elle ne supportait pas ça. Briller en société n’était pas quelque chose qu’elle faisait volontairement ou qu’elle cherchait à faire d’ailleurs. Elle était peut-être prétentieuse et arrogante, mais pas au point de vouloir que tout le monde le découvre. Elle était déjà bien assez antipathique comme ça, il ne servait à rien de tendre le bâton pour se faire battre. Ce qui était sure, c’était que les dernières directives concernant l’encouragement à créer son propre potager avait été plus que bienvenue. Et d’ailleurs, en parlant de Bishop, elle devait avouer qu’elle devait le remercier pour cela.

« N’y a t-il donc plus aucune bouteille qui traîne dans cette maison. J’aime le thé, mais franchement.. un verre ne me ferait vraiment pas de mal. »



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2377
Sujet: Re: Sacre du printemps   Mar 8 Juin 2021 - 13:29
June laissa libre cours à l’un de ses rares rires quand sa cadette lui rappela son passé de « cuisinière ». Oh oui, effectivement, elle avait osé passer aux fourneaux pour inviter la jeune française à diner. Le pire, c’était qu’à l’époque, elle n’avait pas vraiment prévu tout ça ; cette complicité étonnante, sur laquelle on pouvait poser bien des noms. Et pendant longtemps, elles n’en avaient choisi aucun.

- N’est-ce pas, confirma June en souriant : l’horticultrice avait effectivement fait une belle impression avec ses histoires provençales – bien qu’elles n’aient bien sûr aucun lien direct avec son poste, j’ai donc mis si longtemps à réaliser que tu tenais une carotte pour me faire approuver ton ascension sociale…, ironisa la rouquine.

Une œillade s’attarda sur Valentine, les yeux pétillants d’une exceptionnelle malice, puis elle bu de son breuvage qu’elle tenait à deux mains. Blague à part, cette évolution témoignait surtout que les souhaits d’antan avaient été balayés par la réalité. Les temps étaient devenus de plus en plus difficiles, et le nécessaire avait remis au placard le superflu. Certains calculs, certaines ambitions, avaient dû être réévalués ou abandonnés.

L’avocate ne dit rien, elle observait simplement sa complice qui rêvassait à une bouteille de blanc, puis qui confia qu’elle n’avait pas de problème avec l’autorité. Un nouveau sourire s’esquissa sur le visage d’opale de la quarantenaire, qui la détailla en penchant légèrement la tête. Valentine confirmait ses pensées ; elle avait muri. Autrefois, elle ne s’estimait pas légitime et craignait un peu que prendre une fonction spécifique n’entrave la liberté à laquelle elle tenait.

- Tu sais bien que je ne peux pas résister à ce genre de commande, déclara June à propos de la requête de vin.

Elle posa sa tasse sur la table basse et déplia ses jambes pour se rendre dans le cellier. La réserve était maigre, car beaucoup avait été bu en presque six ans, d’autres s’étaient perdues, d’autres encore avait été confiées aux sœurs Summer pour leur bar. Toutefois, la rouquine n’avait pas cédé ses meilleurs crus pour qu’ils soient gaspillés dans un établissement où les « clients » ne sauraient l’apprécier. Elle s’empara donc d’un vin rouge de Bourgogne, revint dans l’espace cuisine pour saisir verres et tire-bouchon, puis retrouva sa compagne dans le salon.

- Par contre, on ne va pas ouvrir un trésor pareil sans raison, elle s’assit et entreprit habilement de débouchonner la bouteille, à quoi trinque-t-on ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 450
Sujet: Re: Sacre du printemps   Lun 14 Juin 2021 - 22:49
Valentine n’avait pas pensé au passé de June en tant que cuisinière depuis des mois, des années peut-être même. Son rôle et son statut de responsable ne lui laissait pas vraiment le temps de contempler le passé. Elle y pensait, mais elle passait bien vite à autre chose son attention étant happée par un problème ou simplement pas la suite de son programme de plus en plus chargée. Elle soupira, c’était un autre temps. Il fallait tout de même noter, que si elle demeurait discrète, et enterrée dans ses plantations, le terme inaccessible collait bien mieux à ce qu’elle était pendant ses premiers mois de présence chez les Remnants, ce qu'elle était devenue aujourd'hui. Elle ne sortait que rarement, pour troquer ses récoltes et retourner chez elle. Quand elle réfléchissait, elle était bien plus farouche qu’aujourd’hui, heureusement d’ailleurs. Il aurait été difficile de faire évoluer les cultures et les plantations si elle était restée un chat sauvage dans le confort de sa maison, refusant toutes interactions. Devait-elle remercier June pour cela ? Sa fierté ne le lui permettrait pas de le dire à haute, malgré toute la franchise dont elle pouvait faire preuve au quotidien.

Ses yeux s’illuminèrent quand elle comprit que June allait sortir une bouteille de vin. Avant la fin des temps, tout était une bonne excuse pour ouvrir une bouteille. Un nouveau travail, un verre cassé, une grande nouvelle, une mauvaise nouvelle, tout pouvait faire l’objet d’une occasion pour trinquer des verres avec allégresse. Et d’ailleurs, il n’y avait jamais vraiment d’heure pour boire du vin. Il était, certes, plus acceptable d’attendre le déjeuner pour commencer. Mais une fois que midi sonnait, il n’était rare de croiser des français, qu’ils soient en terrasse ou à l’intérieur se servir un verre de vin pour l’apéritif, puis un autre pour le repas et puis un petit dernier pour le dessert. Mais tout de même, elle se souvenait d'une fin de matinée, sous les coups de onze heures après le marché, à manger les denrées achetées en terrasse d'un bar, avec un verre de blanc en main.

Valentine avait réellement déploré de voir certaines des bouteilles partir pour un endroit dans lequel elle ne mettait pas les pieds. Quand elle était entrée dans le cellier et qu’elle avait vu l’état du hold-up, elle avait presque eu envie de pleurer. Mais elle s’était contentée d’un soupir frustrée, avant d’éteindre la lumière et de faire comprendre son mécontentement de manière passive aggressive à coup de soupirs appuyés. « Trinquons au fait que celle-ci est échappé au hold-up pour le bar. Une vaillante et courageuse bouteille de bourgogne. » déclara t-elle en tendant ses deux mains, attendant patiemment le liquide qu’elle dégusterait avec toute la langueur de du monde.

« Et puis à l’espoir d’une chasse au trésor fructueuse. »



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2377
Sujet: Re: Sacre du printemps   Jeu 24 Juin 2021 - 14:46
- Tu sais comme moi qu’il aurait été assez mal venu que je garde tout le stock pour moi, répliqua-t-elle posément en servant deux verres.

D’un point de vue purement égoïste, bien sûr que la rouquine aurait préféré garder ses bouteilles. Les petits plaisirs se faisaient plus rares à chaque année qui passait et certains, comme les bonnes ressources de Bourgogne, ne pourraient peut-être jamais être restaurés de son vivant. Néanmoins, le bar des sœurs Summer était une institution dans la communauté, elle ne pourrait le nier. Un peuple, quelle que soit sa dimension, avait besoin de lieu fédérateur où se rencontrer et partager. Cet établissement jouait donc un important rôle dans la cohésion de groupe, même si l’effet visible était plutôt l’ébriété et ses conséquences. Fort heureusement, pour l’instant, ils n’avaient pas eu à gâcher de ressource pour un survivant en coma éthylique…

Avec un sourire, dut à la comparaison du mystère de la Fox Island avec un fameux trésor, l’avocate fit glisser son breuvage vers Valentine et leva le sien pour trinquer. En effet, que leurs prochaines chasses soient bonnes. June trempa ses lèvres dans le liquide bordeaux et profita de la saveur qui envahit son palais. Un goût parfaitement inégalable.

- L’expédition pour le Canada vient de partir au fait, informa la rouquine sur le ton de la conversation, on va voir si on peut trouver d’autres informations sur les mutations du virus.

Ça faisait partie des hypothèses du laboratoire en tout cas : des confrères du pays voisin aurait découvert d’étranges souches du H1R1, qui le rendrait plus agressif. Des modifications dans sa manière de contaminer mais, aussi, dans le comportement des cadavres infectés. Le Canada n’était pas loin et en tant qu’état du nord, ils étaient particulièrement exposés à Washington ; mieux valait aller voir, pour anticiper ce qui les attendait.

L’avocate but une autre gorgée en réprimant un soupir. Ils n’étaient pas sortis des complications si, en plus de devoir résister face à une communauté tentaculaire, ils devaient composer avec une autre maladie. Si tel était le cas, il fallait espérer que le vaccin développé par les scientifiques reste efficace avec les mutations…



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 450
Sujet: Re: Sacre du printemps   Mar 29 Juin 2021 - 21:57
Mal venu, mal venu, elle n’accepterait certainement ce verdict. Oh, si elle voyait bien l’intérêt d’un lieu de rendez-vous pour les habitants de de l’île, son égoïsme latent l’empêchait de ne pas garder une once de regret face au pillage qui avait eu lieu sous ses yeux et avec le consentement de sa compagne. Du sien, un peu moins, mais elle n’avait pas vraiment eu voix au chapitre, suppliant presque June pour qu’elle garde quelques bouteilles. « Ne serait-ce pas plus mal venu de séparer une survivante française de bouteilles de vins ? » affirma t-elle avec une pointe d’ironie et de cynisme alors que déjà les verres se posaient sur la table.

L’intoxication alcoolique volontaire, voilà une histoire aussi vieille que l’humanité. Certains émettaient même l’hypothèse que les premières plantations avaient pour objectif la fermentation des fruits. Qu’on le croit ou non, Valentine trouvait cette interprétation de l’histoire bien plus intéressante que l’idée de simple chasseurs, pêcheurs et cueilleurs vivants d’eau fraîche et de baies. Si leur communauté n’en était pas très loin, elle réussissait tout de même à garder ce qui rendait leur existence bien plus douce et les éloignaient de la simple survie.

Valentine eut un soupir satisfait à la première gorgée, elle ferma les yeux et laissa sa tête basculer en arrière pour profiter du moment. Il y avait toujours le plaisir de la première gorgée, il était difficile de rivaliser avec le vin français. N’en déplaise à ses détracteurs. Elle tourna la tête vers June, qui annonça le départ de l’expédition vers le Canada. Ainsi que cette information qui avait bien plus d’importance que le reste en vérité : la mutation du virus. Et l’évolution qui pouvait aller avec. Les infectés n’avaient plus été un « problème » depuis leur vaccination mais aussi depuis que les survivants avaient appris à ne plus paniquer et vivre avec. Bien sur, un grand nombre demeurait toujours une menace réelle. Seulement, si l’on parlait d’un « super infecté » alors les cartes pourraient être redistribuer et les priorités misent dans un autre ordre. Elle soupira. « C’est une nouvelle donnée qui risque d’avoir son importance pour la suite. » affirma t-elle alors qu’elle regardait le liquide de son verre qu’elle faisait tourner sur les parois du verre.

« Si l’on en croit le résultat de cette mutation, un tour des infrastructures  pourraient être sécurisant et bienvenue. On ne se sait pas assez de choses pour sous-estimer, qu’en penses-tu ? » Elle but une nouvelle gorgée. Un infecté réellement agressif, une mutation était la porte ouverte à une nouvelle vague de fin du monde, une nouvelle vague de survivants perdus pour les rangs des morts.

Il était difficile de savoir sur quel pied danser en réalité. Avec la menace de New Eden et cette nouvelle mutation, il n’était pas difficile de perdre la tête. Valentine avait parfois l’impression d’oublier à quel point l’extérieur pouvait être dangereux. Elle essayait une piqûre de rappel autant que faire se peut, mais elle connaissait ses limites et ses capacités. Une nouvelle gorgée. Les infrastructures.. Cela lui faisait penser qu’il fallait qu’elle pense à un plan en cas d’incendie. On était jamais trop sur. Et comme l’avait fait remarquer Jeremiah, un incendie pouvait vite arriver. Et si les cultures venaient à partir en fumée, la disette ne serait pas forcément très loin.



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2377
Sujet: Re: Sacre du printemps   Mer 7 Juil 2021 - 19:32
- Très certainement, approuva-t-elle en humant à nouveau le bouquet de son verre.

Même s’ils n’étaient pour l’instant qu’un épouvantail du nord lointain, June prenait très au sérieux la possibilité que le H1R1 ait évolué. Ce n’était ni impossible, ni anodin. Certes, les virus qui changeaient gardaient généralité des propriétés semblables ; certains se renforçaient, d’autres étaient sensiblement les mêmes. Et justement : s’ils avaient affaire à une version de la maladie plus virulente et plus meurtrière ? Seraient-ils en mesure de l’arrêter ? Il fallait anticiper, pour ne pas finir avec la tête sous l’eau.

- Je m’en occuperai avec Arizona, certifia l’avocate.

En effet, leurs moyens de défense étaient pensés pour résister à des hordes « standards » ou à des attaques de survivants. Avaient-ils des protocoles pour d’autres gammes de voraces ? Pas encore. Quelques défenses supplémentaires ne seraient pas malvenues. Dans tous les cas, mieux valait de se préparer au pire, l’époque n’était pas au laxisme en terme de sécurité.

Pendant quelques longues secondes, le silence s’éternisa. June était pensive, son imagination tentant en vain de concevoir ce qui pourrait les attendre dans le pays voisin. Chaque année, la communauté devait relever des défis de taille et chaque année, plus de difficultés leur tombaient dessus. Toutes les bonnes nouvelles étaient gâchées par des découvertes sordides ou des conflits interminables. Fort Ward avait longtemps été la superpuissance principale de la région. Maintenant, il se retrouvait pris entre des fanatiques et des monstres.

- J’espère au moins que le vaccin sera efficace, malgré la mutation, pensa-t-elle à haute voix, Quinn m’a dit que le laboratoire touche au but.

Enfin, après tout ce temps et ces déconvenues. Ce serait alors fortement fâcheux – et c’était un euphémisme – que tous ces travaux soient balayés d’un revers de la main par Mère nature. Il fallait s’y attendre pourtant, mais ce n’était pas le genre de contretemps auquel on se préparait, quand on était déjà confronté à une maladie inédite.

- Si le vaccin fonctionne toujours, alors il sera encore plus précieux.

Car plus dangereuse était la maladie, plus important était le remède. Et si les autres avaient appris à vivre avec les rôdeurs, ils auraient plus de mal à s’adapter à ce qui allait venir…


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sacre du printemps   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sacre du printemps -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: