The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

My bestfriend is a racoon
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Mer 28 Avr 2021 - 21:11
- Oooh, tu veux jouer à ça ? Répliqué-je quand il m’accuse de m’encroûter.

Mais voilà qu’il me soulève et m’entraine dans la maison. Je suis probablement légère comme une plume pour lui, mais ça me fait éclater de rire – aïe, mon nez. Je vois qu’il claironne qu’il n’est pas en train de m’enlever, mais je lâche quand même à Lenore, venue voir d’om provient ce chahut :

- Ne l’écoutez pas madame, prévenez toutes les unités et arrêter ce malade !

Je suppose que mon hilarité lui fait évidemment comprendre que je plaisante – j’espère. Une fois dehors et quelques mètres parcourus, Jeremiah me dépose et je peux de nouveau apprécier la terre ferme, comme devrait normalement le faire chaque être humain. Je soulève un sourcil face à sa provocation, un sourire en coin épinglé à mon visage marqué :

- Fais pas trop le malin beau derrière, tu risquerais d’avoir des surprises !

On va pas se mentir, il a largement plus de biscottos que moi alors s’il est question d’un bras de fer ou de soulever l’autre (sur ses épaules, pas au pieux), il me bat à plates coutures. Mon ami récupère un sac et m’avoue qu’il a un plan en tête. Je le nargue d’un « Ah-ah ! » triomphale, juste pour l’impertinence, mais écoute sa proposition.

- Il est un peu tôt pour boire un verre, je suppose que je vais te suivre, accepté-je en feignant le faire par défaut – bien sûr que je veux passer du temps avec ce grand con ! On y va, que je confirme en frappant amicalement son épaule de mon poing, fais pas ton sensible.

Je lui emboite le pas alors – et je parie que j’ai raison : on ira vers les bois. Quand on a quitté les rues pavillonnaires où se concentrent la plupart des habitations occupées, je relance la conversation, l’air de rien :

- Ça t’emmerde que j’sois avec Maeve ? Le retour de miss « pieds dans le plat » ; mais en même temps, j’ai pas manqué toutes les piques qu’il me fait sur le sujet, indirectement, tu peux le dire. Ça changera rien, mais tu sais que j’me vexerai pas.

Pas de non-dit entre nous ! Il m’a vue dans tous les états possibles, à l’agonie, mourante, et je crois pas avoir toujours été au top de la dignité à l’époque où l’infection me clouait dans son plumard. Alors on va pas commencer à jouer l’hypocrisie pour une affaire de cœur, hein ? Pas mon style en plus.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Dim 2 Mai 2021 - 21:09
Arquant un sourcil dans la direction de son amie, de ce petit air insolent qui lui va si bien - avis plus que personnel - il la jauge des pieds à la tête, laissant son sourire de petit con faire le reste. “Promesses, toujours des promesses….” la nargue-t-il tandis qu’il se recule pour s’éloigner de la maison.

”C’est forcément l’heure de boire un verre quelque part dans l’monde!” rétorque-t-il en pointant un index dans sa direction avant de se manger un coup dans l’épaule. Il feint une réelle douleur, se massant longuement l’endroit visé pour lui accorder un tant soit peu de crédit, et se victimiser pour la forme dans une attitude qui lui ressemble peu.

Si les débuts avaient été difficiles pour lui après son arrivée dans le camp, Jeremiah se sentait maintenant parfaitement à son aise. Retrouver Jill y était pour beaucoup, il devait l’admettre, de même que sa relation toute particulière avec ce bon vieux Grant. Certes, il n’avait parlé à personne de son passé hormis citer Whiskey bend et tous ignoraient les épreuves qu’il avait subies, mais il avait fini par s’y faire. Abandonner ses bagages derrière lui avaient été nécessaires pour tenter de se retrouver, ou, à défaut, de se trouver. Et bien que les traits d’humour faisaient parfois office de bouclier, il ne pouvait nier apprécier cette légèreté retrouvée.
Souriant de toutes ses dents maintenant qu’il est percé à jour, il quitte d’un pas cadencé la zone résidentielle, laissant un rire moqueur passer ses lèvres quand la fliquette l’interroge sur son hypothétique ressentiment. “C’qui m’emmerde, c’est le sens interdit que j’devine sous ta p’tite culotte!” Répond le garde forestier du tac-o-tac, non sans lorgner sur ladite petite culotte qu’il visualise sans mal.

Il hausse les épaules. Est-ce que ça le faisait chier qu’elle soit avec Docteur Cul Serré? Non. Est-ce que ça le faisait chier qu’elle soit avec quelqu’un tout court? Également non. La seule chose qui le faisait réellement chier, c’était l’exclusivité gravée dans cette relation et de savoir qu’il ne pouvait plus tenter sa chance. Et encore… ça l’emmerdait gentiment, suffisamment pour se moquer de l’électron libre à ses côtés plus si libre que ça, pas assez pour se sentir blessé ou toute autre connerie du genre.

Reprenant un peu de son sérieux, il finit par reporter son regard sur la jeune femme, prenant la direction des sous-bois bordant les habitations. “J’suis content pour toi Jill” souffle-t-il dans une expiration prolongée. “J’veux dire, vous formez un duo un peu… détonnant mais si t’es bien avec elle et si… Maeve” le prénom lui écorche un peu la bouche, il l’admet “te rend...hum...heureuse, c’est tout c’que j’ai besoin d’entendre.” Et se rapprochant de la flic, il passe un bras autour de ses épaules, la serrant avec exagération contre lui. “T’es mon amie avant tout Jill, probablement la plus proche que j’ai jamais eu, m’oblige pas à te faire une grande déclaration type Beau Derrière, ça nous ressemble pas.” Et lui calant un baiser dans les cheveux, il la secoue gentiment avant de la relâcher.

L’avoir près de lui, ou au moins dans sa périphérie proche, et surtout la savoir en vie, c’est tout ce dont il a besoin. Ni plus. Ni moins. Bon sauf si elle décidait de lever la barrière de son entrejambe, évidemment.


Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Dim 2 Mai 2021 - 22:47
J’éclate encore de rire. Le « sens interdit dans ma petite culotte », pas mal ; et je devine à son regard qu’il s’autorise une petite diapo rétrospective de la dite culotte. Ça ne me vexe ni me dérange. Y’a rien de mal à avoir des vues sur une amie, rien de mal à exprimer ses envies charnels, rien de mal à regarder en fin de compte. C’est notre bonne vieille société bien-pensante qui a rendu tout ça horrible, comme si désirer une autre personne était au mieux un tabou, au pire une insulte. Mais bref, je vais pas philosopher dans ma petite tête, surtout quand Jeremiah consent dans un souffle à dire qu’il est content pour moi.

- J’arrive presque à te croire, plaisanté-je.

Mais oui, je le crois. C’est clair que Maeve et moi, on forme un duo inattendu, j’en suis la première surprise. A la base, je croyais à peine en mes chances de conclure et ensuite, je n’imaginais pas que ça durerait. Je n’envisageais pas non plus que ça devienne « exclusif » non plus. On va mettre ça sur le compte des années qui passent, hein ? L’approche des 35 ans me rend finalement sage, rien n’est perdu. Serrée contre lui par son étreinte, je pose ma main sur son torse tandis que le baiser résonne sur mon crâne. Je suis bien, collée à sa chaleur, je vais pas mentir. Il me fait rire, encore.

- Ouais, arrêtons là, on dirait que j’ai accepté une demande en mariage et que tu vas m’emmener à l’autel.

On se sépare, je ne lui rends pas ses paroles, même si je les pense. Comme il dit : ça ne nous ressemble pas. Je préfère apprécier la fraîcheur des sous-bois, avec la pensée que ce serait cocasse qu’il ait eu la même pensée que moi avec la chirurgienne : m’emmener dans l’un des abris souterrains. Mais je suis pas certaine que Jeremiah se permettrait une telle chose. Un sourire reste à flotter sur mes lèvres alors que j’insiste un peu :

- Tu vas me dire où tu m’emmènes alors ? Ou tu la joues mystérieux jusqu’au bout, j’ai bien les surprises, c’est clair, mais ça m’intrigue quand même, tu t’es construit une cabane au fond des bois et tu veux me la montrer ? Oh, mieux, tu m’as dégotté un nouveau lot de sous-vêtements ? ricané-je en remettant sur le tapis le souvenir de cette vieille époque, où il avait risqué sa vie pour aller me trouver de quoi me changer.



Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Lun 3 Mai 2021 - 22:17
Haussant les épaules, le sourire ne quitte pourtant pas ses lèvres alors qu’il la relâche. Ouvrant grand les yeux à l’entente du mot mariage, il pose un index sur les lèvres de la jeune femme, en profitant un peu pour la faire chier. “Ne prononce pas ce mot malheureuse, tu risquerais d’attirer toutes les femmes désespérées du coin!” Et comme pour donner plus de crédit à sa connerie, il lance des regards faussement affolés un peu partout autour d’eux avant de reprendre un tant soit peu de sérieux. Et plutôt peu que tant… Bon sang ce que ça peut lui faire du bien de se vider la tête de la sorte même s’il ne passe pas pour le type le plus intelligent des environs. Une soirée, loin de la foule, loin des autres, loin des habitations et d’un quelconque risque de dérangement. Un peu comme un retour aux sources éphémère, du moins c’est ainsi qu’il voit les choses.

Souriant de façon impertinente quand les questions fusent de nouveau, ses traits se déforment bien vite en une mine blasée. “Mais ta gueule, tu gâches tout!” Se rembrunit-il, lui adressant un regard faussement noir. “Techniquement, j’ai bien construit une cabane mais c’était pour l’anniversaire de Zelda.” Confie le garde forestier. “D’ailleurs, motus et bouche cousue, elle est censée rester plus ou moins secrète.” Plus ou moins parce que vu la verve de l’adolescente, pas sûr que le secret ne s'évente pas avant le début de l’été. Au moins pourra-t-elle fumer ses joints loin des regards indiscrets et faire ce que font les gosses de seize ans loin des adultes. Maintenant qu’il y pensait c’était probablement une belle idée de merde mais Jeremiah n’avait ni la fibre paternelle et encore moins le sens des responsabilités sur ce sujet. “Ceci dit, j’ai quand même une question pour toi, du style un peu trop sérieuse pour épiloguer quinze ans alors je vais lâcher le morceau et on en parlera plus après ok?”

Laissant un ange passer, sa mine devient plus contrariée, un peu douteuse, comme celui qui va lâcher une bombe et craint la réaction de sa comparse. Reportant son regard sur la jeune femme, il ouvre la bouche, hésite quelques secondes, se ravise, puis expire pour se lancer. “Dentelle rouge ou satin noir?” Il tient deux secondes, avant de pouffer comme un connard et de s’éloigner légèrement pour éviter tout nouveau coup. C’est elle qui avait lancé le sujet culottes non?

S’enfonçant dans les bois, il délaisse le chemin, se repérant seulement par rapport à certains arbres, trouvant ce qu’il cherche au pied d’un chêne au tronc creux. Retirant quelques branches et broussailles, il récupère un second sac et deux plaids avant de reprendre la route. “Dis-moi au moins que tu vas pas jouer les pimbêches convalescentes et que tu vas dire oui à la picole!”


Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Lun 10 Mai 2021 - 13:26
- Une cabane pour Zelda, hein ? Souligné-je avec un demi-sourire.

En vrai, ça me fait me poser des questions : Jeremiah s’est attaché à cette gosse ? Et à quel point ? Est-ce qu’elle lui fait penser à une enfant qu’il a connu ? Je ne crois pas qu’il ait jamais eu de fille – sauf s’il m’a menti – mais peut-être une nièce, une cousine, une enfant dont il était le parrain, que sais-je. Il est plus âgé que moi le gaillard, peut-être aussi que sous ses airs de gros dur qui mate encore le cul de sa meilleure amie, il a la fibre paternel qui le démange. C’est pas parce que je ne m’imagine pas maman que lui, n’a pas le droit d’être daron. En vrai, je pense même qu’il serait super cool dans ce rôle.

- Humm ??

J’attends sa question, il me fait languir cet idiot. Et forcément, il m’a eu ! J’ai laissé échappé un long « pffffff » avant d’éclater de rire. Je jette un regard qui veut dire un truc du style : je suis un peu surprise, tu connais pas la réponse ?

- Satin noir bien sûr, tu me connais : j’suis une fille dark moi, plaisanté-je avec légèreté.

On s’enfonce toujours plus dans les bois de Fort Ward, là, je sèche sur ce qu’il peut avoir prévu. De l’accro-branche ? Une nuit dans une tente ? Un pique-nique ? Ah, bah justement, il trouve un sac et deux plaids, alors je suppose que la piste du camping et du repas se confirment – surtout qu’il me demande en gros si je compte boire.

- Mais t’as pas fini ?! Que je m’exclame en ricanant, depuis que t’as débarqué, t’arrête pas de sous-entendre que je suis devenue une grosse coincée, en gros, c’est ça, puisque tu n’es apparemment pas jaloux, mon autre analyse c’est que tu fais un transfert, j’adopte un air faussement savant, droite comme un « i » et main sur le menton, regard inquisiteur qui contraste avec mon sourire mutin, t’as atteint la quarantaine, tu sens que tu vieillis, t’as visiblement un besoin d’être une figure paternelle, petite référence à Zelda, du coup tu projettes sur moi ta peur de devenir un daron austère qui ne sort plus, ne baise plus et ne boit plus, j’exagère un geste amical qui caresse son bras en l’enfantilisant, c’est pas grave tu sais… certaines personnes ne sont pas faites pour rester jeunes !

Bonjour la psychologue de comptoir ! Mon sourire s’élargit encore plus : je déconne bien évidemment. Et OUI je picolerai avec lui, quoiqu’en dise mon médecin. Faut bien que je soutienne ma veille branche.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Mer 12 Mai 2021 - 21:09
Il hausse les épaules comme si ça ne signifiait rien, ce qui n’est ni complètement vrai ni complètement faux. “C’était soit la cabane soit de la drogue. Cette gamine est… enfin c’est Zelda quoi!” Comme si cette simple affirmation dite avec conviction était une justification en soi. Il continue cependant son avancée, bifurquant légèrement direction plein nord, plutôt satisfait de son petit effet. Laissant un sourire un peu niais étirer ses lèvres, il laisse son regard dévier vers la jeune femme, laissant finalement ses traits se déformer en une moue dubitative. “Ouais, dark, bien sûr…” Il se racle la gorge et fait mine de tousser, n’étant pas contre la mater avec du satin noir cela dit. Oui, il devait se calmer avec ses hormones mais ce n’est pas comme s’il pouvait vraiment contrôler son attirance pour la jeune femme non? Surtout quand il reste convaincu que la réciproque est vraie. Un plus un…

La laissant discourir sur diverses hypothèses qui le font toutes marrer sans exception, il fait mine d’être blessé par ses quelques piques, portant même une main sur le cœur pour singer un peu plus le tout, se retournant un instant vers elle. Si sa tête acquiesce comme pour lui donner raison, la petite moue qui déforme à nouveau ses traits dit le contraire. Pendant de longues secondes il conserve un certain sérieux, avant de la détailler des pieds à la tête avant de s’avancer. Apposant une main amicale sur son épaule, il tape plusieurs fois sur celle-ci, de cet air paternaliste qu’elle lui prête si aisément. “J’espère sincèrement, que t’étais meilleure flic que psy Jill.” Air grave sur le visage, il finit par étirer ses lèvres dans un sourire moqueur avant de reprendre son chemin, la distançant quelque peu en quelques enjambées. “Et tu te gourres gamine…” Il laisse passer un ange, lui accordant un regard par-dessus son épaule. “Je sors!” Il ouvre les bras pour désigner la forêt. “Je bois.” Il frappe un coup sec sur le sac dans son dos. “Et je baise…” Mais pour ces trois derniers mots, il ne daigne lui fournir aucune précision, continuant d’accélérer l’allure pour la conserver dans son dos tandis qu’un sourire plus large illumine son visage.

Finalement arrivés, sans grande surprise puisque Miss détective a joué à… bah Miss détective, à la cabane qu’il a construit pour Zelda - et probablement ses amis- il pose le second sac au sol. Ce n’est pas vraiment le bâtiment en bois exigu qu’il visait mais plus l’aménagement qu’il a fait devant, à savoir un foyer pour un feu sans risque qu’une bande d’ados crame tout et des troncs d’arbres qu’il a rabotés sur le dessus pour en faire une surface plane et donc des sièges. “Et j’insinuais pas que t’étais une fragile, mais vu ta tronche, j’pensais que t’avais p’têtre reçue certaines consignes.” À savoir pas de picole, pas de drogues, pas de pote un peu lourd….

Il lui fait signe de poser ses miches où bon lui semble, déjà à genoux près du foyer pour préparer la base d’un feu. “Comme au bon vieux temps?” Il n’a pas envie de se lancer dans de grands discours nostalgiques mais c'est un acte égoïste. Il en a besoin, bien plus qu’il ne veut bien l’admettre. “Fouille dans les sacs, y’a quelques petits trésors.” L’avoir rien que pour lui, au milieu des bois, devant un bon feu, à parler de tout et de rien. Juste ça. Juste Jeremiah et Jill.


Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Mer 19 Mai 2021 - 13:18
- Vraiment ?! Que je feins m’offusquer quand il me fait comprendre que je suis une mauvaise psy, je suis si nulle que ça ?!

Je ricane ensuite. J’ai fait de la criminologie, mais ça n’est pas pareil de sérieusement réfléchir au profil psychologique d’un fou et d’essayer de trouver des névroses de la quarantaine chez un ami. Vrai que ses arguments me font mentir et d’ailleurs, quand il conclut sur le fait qu’il baise effectivement, un énorme sourire fend en deux mon visage tuméfié.

- Sans dec’ ?! C’est qui la veinarde ?! C’est forcément une femme, je le connais assez pour ça, Une petite jeune ?

Vu comme il est taquin aujourd’hui, c’est possible ! Il parait qu’il n’y a rien de mieux pour redonner la banane à un vieux qu’une relation avec une fille beaucoup moins âgée. Et franchement, Jeremiah a carrément le profil du mec qui ferait fantasmer toutes les étudiantes de 20-22 ans si la société tenait encore debout. Bien bâti, des bras protecteurs, « viril », bref : l’homme alpha par excellence. Même celles qui jouent les mijaurées originales en prétendant préférer les geeks maigrichons ou les potes mous et bedonnant, n’en restent pas moins folles des beaux gosses tout en testostérone. This is le circle de life.

- J’le savais ! M’exclamé-je fièrement en arrivant à la cabane : tu vois, j’étais une bonne flic !

Je fanfaronne plus pour la déconne, je n’ai évidemment pas besoin qu’on me rassure dans mon ancien boulot – surtout que je ne l’occuperai probablement jamais. Je m’installe sur l’un des troncs transformé en banc, tandis que mon guide s’affaire déjà sur le foyer. Je luis réponds un « ouais » en agrémentant ce simple mot d’un sourire, puis fouille dans le sac. Viande séchée, crackers, confiture,…

- Ça manque d’une guitare, que je commente l’air de rien, ooh, carrément ? Je soulève à hauteur de regard ce que je viens de trouver au fond du sac : un sac de weed, j’appelle les stup’ ou vous préférez vous expliquez avec moi monsieur ? Le taquiné-je.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   
Revenir en haut Aller en bas  
- My bestfriend is a racoon -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: