The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -50%
JBL Xtreme 2 – Enceinte Bluetooth portable
Voir le deal
149.99 €

My bestfriend is a racoon
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Mer 26 Mai 2021 - 16:53
Un rire sonore passe ses lèvres mais il ne fait aucun commentaire pour préciser davantage ses propos. Un instant, il hésite à lui faire une description de l’intendante et laisser filtrer quelques indices comme chevelure noire de jais, prunelles bleues, intelligente, réservée avant de se rendre compte que ces mêmes qualificatifs peuvent être appliqués à la fille du moment de Jill, sa toubib dont il oublie toujours volontairement le nom. Merde, c’est que ça le perturbe au moins quelques secondes, avant de secouer la tête pour oublier cette comparaison inutile. “Ça dépend….” lance-t-il en se tournant vers elle. “Me faut une norme pour comparer. Toi par exemple, tu te situes dans jeune fille en fleur, adulte accomplie en quête de nouvelles expériences ou déjà sur le déclin et qui surcompense pour se donner l’illusion d’être encore jeune? Juste pour situer” Et comme toujours, ce sourire de grand con qui efface tout ton faussement innocent qu’il a tenté de donner.

Alors que son amie fanfaronne et qu’il prépare le feu, il hausse les épaules, se parlant à lui-même mais assez fort pour être sûre que la flic entende : “surcompensation. Sur le déclin” acquiesce ce dernier en se rendant finalement compte qu’il ne connaît pas vraiment l’âge de la femme qui partage occasionnellement ses draps et que donc, il ne peut guère comparer les deux hypothétiques trentenaires.

Un sourire nostalgique étire ses lèvres à l’évocation de la guitare. Elle était restée longtemps dans la cabane avec lui mais malgré des connaissances dans le domaine, il n’avait jamais eu envie d’y laisser glisser ses doigts. Ça avait son moment à elle. “Ouais, j’suis pas trop le genre sérénade à la guitare, on peut directement passer la sa suite” plaisante-t-il pour éviter de trop laisser son esprit dériver. Trop de souvenirs emmêlés dont il ne parvient pas toujours à retrouver l’ordre ni une logique.

Récupérant l’allumette permanente qui ne l’a jamais quittée, même après son arrivée ici, il la frotte plusieurs fois avant d’obtenir une flamme et d’embrasser les brindilles et les épines de pin. Se penchant pour attiser le tout, il appose lentement des morceaux de bois plus gros et laisse le tout prendre. Se redressant à genoux, il relève les yeux sur la jeune femme, puis sur le sac de weed, levant les deux mains en l’air comme tout bon coupable de série naze qui se respecte. “Je ne dirais rien sans la présence de mon avocat!” C’est bien ce qu’ils disaient tous non? Dans la réalité, fallait se l’avouer, quasi personne n’en avait les moyens. “Mais vous pouvez me fouiller détective, et plutôt deux fois qu’une!” Il hausse à plusieurs reprises ses sourcils avant de se redresser complètement pour venir poser son cul à ses côtés. “J’espère que vous êtes corruptible, parce que même si j’suis plus habitué à ces conneries, j’compte bien fumer ce truc et siffler une bouteille!” Ou comment enfoncer le clou alors que ses yeux glissent sur elle. “Tu devais être vachement bonne dans ton p’tit uniforme…” Il calme le jeu, ne la drague pas vraiment, respecte ses engagements. Mais Jill est bien la seule avec qui il peut être vraiment lui ou plus précisément cette part de lui oubliée qu’il a laissé de côté pour survivre, pour avancer. “Tu m’files ça que j’nous en roule un petit?” Quémande-t-il en relevant finalement ses yeux dans les siens, mais tendue dans sa direction.


Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Lun 31 Mai 2021 - 14:09
- Je t’emmerde !

C’est sorti tout seul, juste quand il a osé suggérer que je suis « sur le déclin », mais je me marre de bon cœur – aïe mon nez – alors il n’y a pas de doute sur le fait que je ne l’ai pas mal pris. En vrai, ça me fait du bien tout ça : me faire charrier dans une ambiance à mi-chemin entre la fraternité et le flirt (d’ailleurs, il va falloir choisir sinon c’est chelou) me rappelle un peu pourquoi je me bats. Parce que quand on gratte un peu sous la merde séchée, la vie peut être cool.

Et Jeremiah n’est pas prêt à me laisser de répits visiblement : entre la « suite » qu’il évoque – je sais très bien à quoi il pense – et l’invitation à le palper, mon self control est soumis à rude épreuve ! Mon côté fun et épicurienne brûle de céder à la tentation, pour bonne une partie de jambes en l’air vigoureuse. La cabane dans les bois, l’herbe, l’alcool, le rustre, il y a quelque chose de terriblement excitant dans ce tableau quasi-primitif. Un tableau qui nous caractérise en fait. Le rire devient sourire alors, alors que je rétorque en baissant gentiment le regard :

- Je ne portais plus l’uniforme à proprement parler dans mon taf de tous les jours, j’étais inspectrice. J’avais le droit de garder mon jean et mon blouson en cuir.

Bien évidemment qu’on s’en fout, ce n’est pas l’information capitale – et il cherchait surtout à me taquiner. Je sens qu’il calme le jeu aussi, qu’il a compris que – malheureusement – je ne céderai pas cette fois. Nos yeux se trouvent un instant, je lui rends de quoi nous rouler un joint et l’observe pendant qu’il manipule. J’ai envie de lui dire un truc, mais je sais pas quoi, c’est con. Ou plutôt je sais, mais mon inconscient qui crache sur les discours trop profond préfère rebondir sur de la légèreté :

- Donc, je suis corruptible en effet : tu me donnes quoi pour que je te dénonce pas ? Mon sourire revient s’élargir sur mes lèvres : et si je devine pour ton plan Q, tu me donnes le miel de ta prochaine ration, ce n’est pas une question, alors que je me redresse pour le fixer dans les yeux – main sur le menton, je fronce les sourcils avec exagération, hum… j’dirais une brune, il a pas une tête à blonde je trouve, et toutes nos rousses sont prises ou/et lesbiennes, plus jeune que toi, j’essaye de lire les réponses dans les frémissements de son visage...


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Dim 6 Juin 2021 - 18:36
Un nouveau rire passe sa gorge, ne se formalisant nullement de l’insulte lancée avec le cœur. Bon sang qu’il était bon de laisser tomber la bienséance! “Moi aussi j’taime bien gamine” rétorque ce dernier avec un clin d’oeil amusé. Au moins n’a-t-elle pas perdu de son mordant et de sa répartie à toute épreuve. Et bien qu’il ne l’avouera pas si aisément, Jeremiah a besoin de se raccrocher à ça. À elle. Il ne lui dira évidemment pas, toute l’importance qu’elle peut avoir pour lui. Ce serait une ouverture béante et une faille qu’il n’est pas prêt de laisser à nue. Ils n’ont jamais été très friands des grands discours sentimentaux de toute façon.

Prenant place à ses côtés, il soupire de frustration et lève les yeux au ciel, la mine fermée. “Faut pas t’sentir obligée de ruiner mes fantasmes tu sais, surtout après tant d’années en solo!” S’exclame-t-il sur un ton faussement peiné.
Il récupère néanmoins la weed et ce qu’il faut pour rouler, mettant de longues minutes à retrouver la technique, plus trop habitué à ce genre de pratique. À vrai dire, il fallait remonter plutôt loin pendant certains étés sur la côte californienne et les soirées au bord de l’océan après plusieurs heures passées à dompter les vagues du Pacifique. Bordel ce que ça pouvait lui manquer cette simplicité de tous les instants. Fort Ward lui facilitait certes le quotidien mais quoi qu’on en dise, ils survivaient plus qu’ils ne vivaient maintenant.

Concentré sur sa tâche, il ne sent pas le regard peser sur lui et se contente de sourire largement, les yeux fixés sur la feuille qu’il tient entre les doigts. “ C’que j’te donne? Rien dont tu as envie visiblement et tout ce qui te mettrait dans la merde…” souffle-t-il en lui accordant une œillade qui en dit long avant de hausser les épaules et de se remettre à la tâche. “Hein?” Demande-t-il par pure rhétorique quand Jill le décontenance en lui réclamant du… miel. “Qu’est-ce que tu vas foutre av…” Et laissant son esprit un instant dériver sur l'utilisation qu’elle pourrait en faire.. “Ouais non oublie j’veux pas savoir” se rattrape-t-il tout en grimaçant. De plus en plus bizarre cette toubib.
N’empêche, c’est qu’elle vise juste cette conne! Un instant il repense à sa dernière soirée avec Jackson et à quel point il a fait chier papy sur son hétérosexualité et ça le fait sourire comme un abruti. “Ouais, elle est brune et elle s’appelle Jackson!” balance-t-il en donnant un coup de langue le long de la feuille pour coller le tout. “Du moins j’trouve que pour un hétéro pur et dur il fait beaucoup trop d’allusions à la savonette et complimente beaucoup trop mes muscles…” Un léger rire passe sa bouche, ayant déjà presque oublié l’enquête interne de son amie sur sa régulière. Les profs avaient finalement peut-être raison sur son déficit de l’attention. “Bon au lieu de raconter d’la merde madame Irma, sors la bouteille” lance-t-il, plutôt fier du résultat, allumant le joint fraîchement roulé et évitant le regard de la flic qu’il sent devenir inquisiteur. C’est qu’elle le mettrait presque mal à l’aise à être aussi bonne dans son ciblage.


Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Lun 7 Juin 2021 - 16:51
- Qu’est-ce que… je me demande ce que tu vas imaginer, ricané-je en découvrant sa surprise devant la rançon que je réclame, le miel, c’est l’or moderne ! J’suis sûre que y’en a qui tueraient pour en étaler sur leurs tartines le matin !

Et encore, il faudrait qu’ils aient du pain ! Et pour avoir du pain, faut de la farine, donc du blé, soit des cultures en bonne et due forme. Bref, ce n’est pas à la portée de tout le monde. Mais dans un monde où le sucre en poudre s’est fait hyper rare et où on n’a pas les infrastructures qu’il faut pour en produire, le miel vaut plus que le pétrole autrefois. Et entre deux bonnes baises, j’aime aussi bien manger moi. Épicurienne que j’vous dis. Ceci dit, il me fait éclater de rire, au grand dam de mon nez blessé encore, en rebondissant sur Jackson.

- Faut vraiment que tu me racontes ça, que j’exige en me tâtant doucement le pif, comme s’il risque de tomber, j’me demande dans quelle circonstance il a pu vanter tes muscles et te proposer de ramasser une savonnette !

Parce que Jackson, c’est quand même le bon cliché du vieux lion, flic de l’ancienne école, formé sur le terrain et durci par les emmerdes. Un gars droit dans ses bottes, sexiste à l’ancienne, bref : pas le genre que j’imagine offrir un verre à Jeremiah avec des sourires mutin et des allusions sexuelles. Ça m’intéresse et je tire à moi le sac pour en extraire la bouteille, alors qu’il a fini de rouler notre marchandise « interdite ». Par contre, s’il croit que je l’oublie…

- Et si tu penses que tu vas te défiler, tu me connais mal hein ! Je note brune et plus jeune alors, tu es trop content d’avoir changé le sujet pour que ce soit pas louche, prétendis-je en le fixant avec suspicion, hum… j’pense aussi que c’est une meuf de terrain. J’veux dire : une qui est capable de prendre ses ovaires à deux mains et de sortir de l’île casser du mordeur, j’ouvre la bouteille et en renifle les effluves – wow ! Ça ça va me désinfecter les narines, pas de souci de ce côté-là, je t’imagine pas avec une nénette fragile ou timide. Du coup…, je passe en revue les femmes que j’ai l’habitude de fréquenter aux entrainements ou en mission, Elizabeth ? C’est la première qui me vient, parce qu’il aime bien les survivantes, non ? Et on parle quand même d’une femme qui a pris une bombe dans la figure !


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Mar 8 Juin 2021 - 21:09
Ce qu’il va imaginer? “Un truc qui rime avec tartine en tout cas” lui sourit le quarantenaire de ce rictus parfois agaçant qui frôle l’insolence. C’est ce qu’il aime avec Jill. Cette absence de règles, de bienséance, de retenue. Il leur avait fallu du temps pour s’apprivoiser, même si la promiscuité avait accéléré les choses. Mais une fois quelques barrières de méfiance tombées… Elle n’était pas le genre de femmes à faire des détours interminables. Droit au but. Franche. Un brin vulgaire parfois, mais qui savait aussi abandonner le second degré et l’humour de façade pour rendre les choses vraies. Profondes sans devenir cul-cul. Ils auraient pu se cantonner à cette amitié fraternelle si les circonstances avaient été différentes. L’intimité s’en était mêlée, au moins un temps, avant qu’elle prenne la tangente, qu’il reparte à sa vie de solitaire, qu’il se force à l’oublier pour continuer d’avancer. Mais ça ne changeait rien. Ils n’étaient visiblement pas de ceux qui laissaient une relation s’entacher pour quelques plaisirs charnels. Pour une ambiguïté latente.

À l’évocation de Jackson, et des précisions quémandées, il doit fouiller dans sa mémoire pour retrouver le fil de la soirée. Mais c’est qu’ils en avaient débité des conneries ce soir-là. “J’revenais d’une journée de travail et apparemment j’sentais un peu trop l’mâle pour lui. Pfff. Il m’a proposé un peu trop de fois sa baignoire pour que ça n’sonne pas louche. Et que si j’faisais plus attention à moi, elles tomberaient comme des mouches, ce genre de conneries. Me demande pas d’me souvenir précisément l’histoire de mes muscles… certaines choses sont faites pour être oubliées. Il tenait absolument à m’trouver une p’tite poule aussi. Remarque Zelda aussi, mais c’était plus pour repeupler la Terre de futurs soldats” explique-t-il dans une moue sceptique. La forme différait, le fond restait. Tout le monde semblait prendre sa vie sexuelle un peu trop à coeur.

Tirant une nouvelle fois sur le joint, il en aspire une longue bouffée, gardant quelques secondes celle-ci dans sa gorge avant de la recracher au-dessus de leur tête et de le tendre à sa partenaire qui ne lâche décidément pas le morceau. Il acquiesce, sans réellement montrer s’il est impressionné ou amusé, sans doute un peu des deux. Elle n’a ni tout à fait raison, ni tout à fait tort, mais Jeremiah ne compte pas lui faciliter la tâche. Un instant, son regard se perd pour mieux visualiser la fameuse Elizabeth et ma foi… disons que si cette dernière disait oui, il ne dirait clairement pas non. Fixant un instant son amie, il louche sur la bouteille fraîchement ouverte et puisqu’elle parle trop et n’en profite pas, il lui chippe pour s’en envoyer une petite rasade. Grimaçant face au degré d’alcool qui s’en échappe, il y revient plus prudemment pour une seconde gorgée avant de la délaisser entre ses mains. “T’as consciente que t’es en train de faire ton portrait? C’est soit de l’égocentrisme extrême soit un message caché inconscient” la nargue-t-il, ne lui cédant aucun terrain.


Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1049
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Jeu 10 Juin 2021 - 16:40
Je me marre à nouveau, dépouillée de la bouteille. Si je dépeins un portrait de moi-même ? Et bah…

- Le message caché, c’est que j’essaye de t’amener à réaliser que t’es amoureux de moi !

Je plaisante, et d’ailleurs, pour ne pas alourdir ce moment plus que nécessaire, je saisir bouteille et joint pour m’offrir un peu de chaque. L’alcool est fort mais il passe plutôt bien. Il me fait grimacer, mais j’ai recouvert ma tolérance depuis un certains temps. Ensuite, j’expire pensivement la fumée à l’odeur si caractéristique au-dessus de ma tête. Je crois que même moi je me voile la face. Dans le sens où tout comme Jeremiah fait mine de jouer au flirt amical, je fais trop de référence à notre passé pour que ce soit totalement innocent.

Peut-être… peut-être que ça me manque. Dans le sens où cette époque où on était tous les deux dans les bois, même si j’étais en vrac, même si j’avais la haine, c’était aussi… particulier. On vivais au jour le jour, selon nos besoins et nos envies. Besoin de poisson ? On allait pêcher. Envie de chocolat ? On allait fouiller les baraques jusqu’à trouver des tablettes abandonnées. Envie de baiser ? On s’envoyait en l’air n’importe où. Envie de se parler ? On causait des heures. Besoin de s’ignorer ? On pouvait faire nos vies séparément pendant plusieurs jours. C’était la liberté absolue.

Oh regarde-moi, je deviens nostalgique. Je ne regrette pas d’être à Fort Ward, j’ai eu besoin de ce cadre poudre ne pas devenir dingue. Il y a cette part de moi, étrangement académique, qui me pousse à me sentir à l’aise dans ce genre de boulot. Je prends les ordres, je sors, j’exécute, je rentre. Et ce que je vis avec Maeve se prête totalement à ce schéma. Mais je ne suis ni complètement sauvage, ni complètement domestique. Alors mes instincts paradoxaux se livrent une bataille. J’avale encore un peu d’alcool et lui tend.

- Ça te manque de… juste vivre dans la nature ? J’veux dire…, le joint épouse brièvement mes lèvres, j’inspire le bonheur délicatement, la cabane, les moyens rudimentaires, être loin de toute la merde ambiante…, je souffle un nuage translucide au-dessus de moi et précise ma pensée : je me demande si quand je serais pas remise en état, on pourrait pas se trouver une affection prolongée.

Il y a parfois des expéditions longue durée dans les terres sauvages. Elle, lui, les ruines. C’est une équipe qui roule, non ?



Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   Jeu 10 Juin 2021 - 18:29
Un rire plus que discret résonne doucement entre eux, expirant pour ponctuer l’absurdité de la chose. Amoureux? Lui? Pourtant, aucune réplique ne vient raviver la flamme de cette petite joute verbale, aucun mot ne trouve grâce à ses yeux. Il n’a, de toute façon, pas le sentiment d’avoir besoin de justifier, d’infirmer ou de confirmer cette énième boutade. Ils ont vécu quelque chose qu’il ne parvient toujours pas à décrire même après toutes ces années. Oui, il y a eu une réelle affection, un attachement certain. Il tient à elle, c’est une évidence qu’il ne cherche pas à cacher. Mais ce n’est définitivement pas de l’amour. Pas celui-là en tout cas.

Récupérant la bouteille d’alcool, le garde forestier se montre plus mesuré, conscient de ne pas tenir la distance s’il ne ralentit pas les choses.
La question lui fait détourner le regard et ce dernier se perd sur les flammes qui continuent de grandir et dansent devant eux. Il n’a pas spécialement envie de se replonger dans tout ça et l’humour est une barrière plutôt efficace jusqu’ici pour faire taire la curiosité de certains. Mais c’est Jill. S’il n’est pas honnête avec elle, avec qui pourra-t-il l’être? “J’savais que tu voulais regoûter à ma soupe d’orties” rétorque ce dernier juste pour la forme, relevant le goulot jusqu’à ses lèvres pour une nouvelle gorgée.

Il laisse un ange passer. Puis deux, avant d’inspirer profondément, revenant sur sa première question. “Tous les jours. Ça me manque tous les jours.” Pas la solitude. Pas son esprit qui s’étiole. Mais la facilité de ne s’occuper que de soi, sans attaches, sans se soucier du groupe. Ici, même occupé, il a le temps de penser. Là-bas, perdu au milieu de Whiskey bend, il n’y avait jamais un moment de repos sinon pour dormir du sommeil du juste. Sauf sur la fin… “Après Ralph je….” Il marque une pause, les yeux toujours rivés sur le feu. “J’ai commencé à…” Il n’ose le dire à voix haute, par orgueil, par honte, par une non volonté d’avouer sa faiblesse. Son index s’entortille dans l’air, près de sa tempe, symbolisant une folie passagère dont il pense s’être remis depuis. “J’arrivais plus à r’tirer certaines images d’mon crâne qui tournaient en boucle. Ouais ça m'manque, mais si j’étais resté là-bas, j’me serais probablement tiré une balle en pleine tronche” tranche-t-il dans un aplomb certain.

Reposant son regard sur la jeune femme à ses côtés, il garde le contact un long moment. Fort Ward était parfois étouffant. Mais ça lui permettait de retrouver un Jeremiah plus acceptable, plus respectable, une version qui se rapprochait du type qui l’avait aidée et qu’elle avait connu il y a cinq ans. “J’aimerais dire que j'suis toujours le même type qui t’a sauvé mais j’ai commis pas mal de saloperies là-bas, après toi” avoue-t-il, se perdant de longues secondes dans son regard chocolat avant de loucher sur le joint. S’anesthésier était encore la solution la plus facile présentement. Alors il lui vole une nouvelle fois, s'attardant sur le contact de leurs doigts. Tirant une longue bouffée, il rumine l’idée évoquée par sa cadette, celle d’une affectation prolongée loin de tout ça. “J’te suis où tu veux gamine, tu l’sais.”


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: My bestfriend is a racoon   
Revenir en haut Aller en bas  
- My bestfriend is a racoon -
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: