The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Housse de Transport Power A – Zelda pour Switch
5.03 €
Voir le deal

À l'est de l'Eden
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 195
Sujet: À l'est de l'Eden   Jeu 15 Avr 2021 - 20:56
New Eden, c’était les deux mots à la bouche de tout le monde. L’ironie ne lui avait pas échappée, entre son prénom et ce fameux groupe qui faisait parler de lui. Eden n’était pas du genre à voir des signes, ou même y croire, mais elle trouvait tout de même la coïncidence parfaitement absurde. Pour ce qui était de cette communauté, elle avait prit l’initiative d’essayer de glaner des infos, plutôt que de rester sur des échos, des commérages et des rumeurs. Elle se rendrait au dispensaire, suivant la piste du fameux médecin, qui semblait parfois y prendre résidence, selon les dires d’Oxana. Honnêtement, Eden espérait avoir un peu de chance, et tomber sur le type en question sa première tentative, histoire qu'elle évite de trop traîner dans le quartier. Son aversion pour le no man's land n'était pas un secret au motel.

Eden se prépara à se rendre au No man’s land, de la manière manière qu’elle le faisait précédemment, seule. La mère de famille devait avouer que si elle avait confiance pleine et entière en ses capacités, elle entrait dans un terrain plus qu’inconnu avec n’importe lequel des représentants de ce nouveau groupe. L’inconnu, Eden n’aimait pas ça. C’était une femme plutôt pragmatique, profondément méfiante, et qui bien sur n’avait qu’un seul but, retrouver ses enfants avant le coucher du soleil. C’est bien pour ça, qu’elle se hâta pour préparer Poppy et Adriel, les lever, les laver, les faire manger, confier leur garde à Abi sous la surveillance active de Stella, et c’était avec son éternel imperméable qu’elle quitta le motel.

Dans un soupir, elle resta quelques secondes devant les grillages, puis après une grande inspiration, son regard changea et elle passa les grilles sans se retourner. La coréenne connaissait les rues de Seattle comme sa poche, évitant les rues encombrées, elle croisa quelques infectés, et préféra les éviter plutôt de mettre de l’énergie pour les achever, ou prendre le moindre risque. Elle n’était pas là pour faire du social pour rôdeurs, son but était tout autre. Quand elle était dehors, Eden n’était mère que dans un partie bien cachée et bien enfouie de son esprit. Elle avait toujours mis un point d’honneur à ce que ce qu’elle vivait en dehors du périmètre où se trouvait ses enfants n’avaient rien à avoir directement avec eux.

Après quelques minutes de marches actives, elle vit devant elle, le fameux no man’s land, sa première pensée fut que le lieu ne lui avait certainement pas manqué. En voyant le dispensaire, il lui rappela que Kaycee lui avait proposé de venir aider au dispensaire. Le fait de remettre les pieds en ces lieux, la conforta dans une idée, déjà bien installée, qu’elle n’était pas prête à venir aider. Elle marcha encore quelques mettre, avant de passer  les enceintes du lieux de troc, tout le monde était le bienvenue, pourvu qu’il sache tant quel monde il entrait. À son tour, elle y mit les pieds, ne pouvant retenir un soupir déjà fatiguée, avant de se reprendre, et de demander autour d’elle. Eden cherchait le médecin de cette fameuse communauté trouvant un prétexte pour qu’on évite de trop lui poser de questions, c’était elle qui en poserait aujourd’hui. On lui pointa une direction, en lui disant que les types s’étaient échoués un peu plus loin, elle inclina la tête pour remercier la personne et se dirigea dans la dite direction. Elle arriva bien vite au niveau d’un inconnu, flanqué d’un autre inconnu. La mère de famille retira sa couche, qui tomba sur le haut de son dos.

« Bonjour, je cherche un médecin, on m’a dirigée vers vous. » Un entrée en la matière, sobre, somme toute. Eden ne savait pas bien jouer les écervelés, autant qu’elle la joue sobre.


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 375
Sujet: Re: À l'est de l'Eden   Ven 16 Avr 2021 - 20:20
Les habitudes se retrouvent vite, malgré la tension qui s’est de nouveau installée. Des mois pour instaurer un climat de confiance à peu près satisfaisant, une heure pour voir tout s’écrouler. Quatre corps, un peu trop de zèle et le silence des résidents plus ou moins réguliers, c’est tout ce que ça avait pris. Le reste, beaucoup trop chaotique pour que Min-Oh parvienne même à se l’expliquer. Ils sont en guerre, c’est pourtant pas faute de l’avoir répété sur tous les tons au QG.  A croire que les civils sont un peu trop protégés, l’information ne semblait pas réellement avoir d’importance jusque-là. Ne pas le concerner en tous cas.

Au moins il pourra donner des nouvelles de Kaycee aux Barnett. Le dispensaire est mieux équipé que le jour où ils sont rentrés à Walla Walla avec lui. La jeune femme plus dynamique que jamais, pour sûr elle est le portrait craché de sa mère. Et si ça le fait sourire pendant qu'il navigue dans les lieux qu'elle occupe quotidiennement, il sait d'avance qu'il ne pourra pas s'empêcher de s'inquiéter à son sujet prochainement. Après tout, et malgré les informations qui n'arrivent pas à ce sujet, lui aussi devra finir par rentrer.

Dernier regard à ce qui lui sert de bureau ici, à la mallette qu’on lui demande de remballer chaque soir avant de partir, histoire de ne rien leur laisser, il aura du mal à faire passer de la marchandise cette fois-ci. Pas que New Eden soit en manque, mais les directives sont claires. Le No Man’s Land n’est pas un allié, ou plus, disons que la hache est en partie dessablée. Un mouvement attire son regard.

Le soldat qui lui sert d’escorte laisse passer une jeune femme, toujours pas près de se méfier du sexe faible, on dirait. « Bonjour. Je suis le docteur Yeo-Jeong. » Le médecin a déjà fait deux pas vers elle, sourire poli pour lui indiquer la porte ouverte vers ce qui sert de salle de consultation par ici. « Si vous voulez bien me suivre. » Signe de tête en direction de son garde-du-corps, il n’a quand même pas l’air de courir trop de risques à se retrouver seul avec elle. Il la précède pour mieux retrouver sa chaise, porte refermée. Les militaires peuvent être en guerre, lui n’est là que pour les patients qu’il compte encore aider.

« Pourquoi avez-vous besoin de moi ? » Surement trop de choses, mais les gens étrangement ne se bousculent pas. A croire que la rumeur des derniers jours est bien installée déjà. Les survivants habitués du hangar sont plus réticents à venir quérir son aide, et ce n’est pas pour le satisfaire. Le soldat qui fait le pet à l'entrée ne doit pas aider non plus à les rassurer. Alors autant faire son travail quand il le peut, espérant que tout cela se tasse, un peu. Lui n'a pas changé de cap concernant ses patients.
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 195
Sujet: Re: À l'est de l'Eden   Lun 19 Avr 2021 - 20:33
La prise d’informations, voilà une chose qu’elle n’avait pas fait depuis longtemps. Il y avait tellement de variantes dans cette histoire que la coréenne ne savait pas bien par quel bout commencer. Dans un premier temps, elle ferait bien de se baser sur ce qu’elle savait de l’homme en question, qu’il était en contact avec Kaycee, selon les dires de celle-ci, qui semblait dépendre de ce docteur de New Eden concernant des nouvelles sur ses parents et sur l’enfant que la mère de Kaycee attendait. Était-il digne de confiance simplement parce qu’il donnait des nouvelles à une adolescente ? Certainement pas. Pas dans le monde d’Eden, c’est certain.

Le soldat, qui devait très probablement s’occuper de la sécurité du médecin, laissa passer Eden sans chercher à savoir si elle possédait une arme ou non. Cela la fit tiquer, elle n’avait certainement pas la force physique d’un homme de cette stature, mais une arme à feu balançait les choses. Eden demeura silencieuse, elle n’était pas la pour se faire remarquer, ni même pour faire la moindre vague. Le dispensaire n’était pas son endroit favori, elle s’y sentait beaucoup trop en terrain ennemi. Il se présenta, lui donnant ce qui devait être son nom de famille, et celui-ci lui donna la confirmation qu’il était bien coréen. Était-ce une corde « sensible » sur laquelle elle pourrit jouer ? Eden n’oublirait pas de remercier ses parents adoptifs de l’avoir envoyé apprendre le coréen, sa réelle langue maternelle. « Eden. » déclara t-elle en réponse.

« Votre garde du corps ne fait pas de vérifications ? » lui demanda t-elle en le regardant fermer la porte. Elle ne cherchait pas réellement de confirmations, elle pointait du doigt ce qui lui semblait comme une faute … surtout au dispensaire. Mais sûrement était-il assez assuré dans ses capacités pour se dire qu’il materait une femme comme elle. Ce qui en soit n’était pas forcément faux, mais Eden avait quand même quelques kilomètres au compteur et n’était une survivante tellement lambda. Elle garda le silence, jusqu’à ce qu’il lui demande en quoi elle avait besoin de lui. « Je cherche un médecin, je n’ai pas dit que j’en avais besoin. » déclara t-elle à voix basse, le ton n’était en rien menaçant. Eden n’avait rien à gagner en menaçant le médecin. « Je ne cherche pas à vous attirer de problèmes.» reprit-elle, il n’était pas nécessaire de faire durer un suspens qu’elle ne cherchait pas à installer. Elle préférait jouer cartes sur table plutôt que de faire preuve de calcul, ou de manipulation. De toute manière, elle en deviendrait vite agressive, et quelque chose lui disait que l’armure qui l’avait laissée passer sans lui chercher de soucis, ne lui laisserait pas de seconde opportunité.

« Kaycee m’a parlé de vous. Elle semble vous faire confiance. Puis-je vous poser des questions à propos de votre communauté qui a privé le dispensaire de deux excellents médecins ? » Leur départ ne lui avait fait ni chaud ni froid. Étant elle-même dans la profession, elle connaissait la valeur des médecins, c’est tout ce qui importait vraiment. Elle retira sa veste, il était certainement préférable qu’elle fasse au moins semblant d’être là pour une consultation car après tout, le garde du corps du docteur pouvait rentrer à n’importe quel moment. « Est-il préférable que nous fassions semblant d’être en consultation ? Ou une conversation ne posera pas de problèmes à votre garde du corps ?»


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 375
Sujet: Re: À l'est de l'Eden   Mar 20 Avr 2021 - 2:07
Mauvaise idée d’admettre que certains soldats ne fouilleront jamais de femmes, ça risquerait de donner des idées à certains. Il s'abstiendra même s'il n'en pense pas moins. « Je suppose qu’il a un certain instinct pour déterminer qui doit l’être ou non. » Sourire poli, c’est tout ce qu’elle obtiendra de lui sur le sujet. Il n’essayera pas de discréditer son escorte dans un territoire qui s’est déjà prouvé ennemi. Ce serait se tirer une balle dans le pied et tous l’affirment, dans le genre tireur, Min-Oh est plus que mauvais. Autant ne pas prendre de risque.

Revenue dans sa chaise, pour une durée encore indéterminée elle lui est attitrée, et les mains croisées sur le bureau, le médecin accuse une seconde de flottement à la réponse. Ce n'est définitivement pas ce qu'il attendait. Le temps d’une inspiration, les mêmes mains se relèvent pour appuyer son menton. Coudes toujours visés à sa table, il fixe un instant de plus la jeune femme bien nébuleuse dans ses affirmations. Cherche un médecin sans en avoir besoin, ne veut pas lui attirer de problèmes mais utilise un ton à comploter. Honnêtement, il se demande déjà dans quoi il vient de tomber.

Finalement, le silence de l’un a bien forcé l’autre à s’expliquer. Et un reproche, presque, que Min-Oh essuie sans un mouvement de sourcils. Il ne s’excusera pas de s’être assuré que la grossesse d’Emerson soit prise en charge décemment. Il ne l’a pas forcé, ni elle, ni son époux, quoique peuvent en penser les autres, la décision finale est entièrement restée au couple. Et il n'est pas le genre à commenter les décisions d'autrui. « Vous pouvez me poser toutes les questions que vous désirez. » Les mains sont revenues sur le bois qui manque sérieusement de vernis. Servir d’ambassadeur est son deuxième métier. A vrai dire, il est plus confortable à louer les privilèges de la vie à New Eden qu’aux messes basses qu’Eden semblait lancer.

Un sourire à la question. « Ce ne sera pas nécessaire. Personne n’a de problème à parler de notre communauté à quiconque souhaite en savoir plus. » C’est même pour cela qu’ils sont là, que dix civils ont quittés le confort des murs d’enceinte pour se frotter à la réalité des ruines, des morts et de ceux qui marchent encore. Peut-être aussi témoigner à leur retour, que l'extérieur n'est que barbarie à ceux qui l'auraient oublié, et jusque là, si tel était vraiment le plan, Seattle ne les déçoit pas. La moitié a déjà juré de jamais ressortir du QG. « Mais vous pouvez tout de même vous asseoir, ce sera plus confortable, surtout si vous avez de nombreuses questions. » Et si elle préfère encore faire les cent pas, le médecin s’en accommodera.

Alors il revient sentir le dossier dans son dos, plus confortable maintenant qu’il sait de quoi en retourne cette arrivée hautement mystérieuse. Il a déjà testé ses qualités de diplomate dans des circonstances autrement plus stressantes qu’un bureau à la porte close. « Je vous écoute. » Il n’y a que sérénité dans sa voix, résolu à aider cette jeune femme, même si son problème n’a rien de médical.



Primum non nocere
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 195
Sujet: Re: À l'est de l'Eden   Mar 20 Avr 2021 - 20:20
Peut-être que les femmes qu’ils côtoyaient étaient plus dociles, ce qui pouvait faire sourire. Il n’y avait quasiment plus de jeunes demoiselles dociles et effarouchées dans le coin. Toutes avaient eu leur lot de malchance et de malheurs, beaucoup avaient appris de leurs erreurs, se faisant plus dures et et plus âcres. Alors que ce type ne fasse aucune vérifications, prouvait bien des choses. Eden en avait déjà fait la remarque, mais sous-estimer une femme était une erreur que l’on ne faisait bien souvent qu’une seule fois. Mais passons..

« Est-ce vraiment ça ? » demanda t-elle de manière rhétorique, ne cherchant aucune réponse, mais elle l’observait son interlocuteur, alors qu’il parlait de l’instinct de son garde du corps. Personne n’avait pas problème à parler de leur communauté. Ce qui n’étonnait pas Eden, pourtant avec les derniers échos, et tout ce qui avait pu se passer ses dernières semaines, la coréenne les auraient pensé un peu moins à même à parler trop ouvertement de cette fameuse communauté. Tout ce qu’elle savait c’était que le peu de personnes qui pouvaient avoir des affinités avec eux n’étaient pas du tout dans les petits papiers d’Eden. Non pas qu’il faille en faire partie, loin de là, Eden n’avait pas assez d’importance pour que l’on souhaite y entrer. Mais son esprit, et sa mémoire lui permettait de faire un tri, plus que nécessaire.

Elle hocha la tête et s’assoit. Elle ne retira pas sa veste, préférant ne pas soulever de suspicions ou même des sourcils. Eden croisa ses bras sur sa poitrine. Il ne trouverait certainement que des avantages à sa communauté. Il avait après tout convaincue le couple Barnett. En même temps, n’était-ce pas aisé de réussir à rassurer une mère en pleine grossesse que les moyens qu’ils avaient chez eux lui permettrait un accouchement en toute sécurité ? Eden se demandait quelle aurait été sa réaction si on lui avait fait cette proposition… Peut-être aurait-elle eu un tout autre type de profil. Cette pensée la fit sourire doucement. « Me répondrez-vous en toute franchise ? » demanda t-elle, en croisant une jambe sur l’autre, s’adossant à au dossier de la chaise. Elle ne cherchait en rien une joute verbale, même si elle devait comprendre que cela puisse sembler ainsi. Elle avait toujours eu cette tendance agressive qui découlait profondément de sa vie dans Seward Park. Une vie dont la tranquillité lui manquait, elle devait bien l’avouer. Ce qu’elle voulait, c’était la vérité. Pas de langue de bois. Elle n’était pas spécialement douée en matière de diplomatie.

« Certaines rumeurs au sujet de votre groupe ne peignent pas un paysage très flatteur. » déclara t-elle en regardant le plafond de la pièce, avant de reporter son attention sur Minh-Oh. « Vous y plaisez vous ? » l’interrogea t-elle simplement. La question pouvait paraître mondaine, mais l’était-elle réellement ? New Eden … Les trois quarts de Seattle étaient plus ou moins endettés auprès d’eux, pas forcément une dette qui n’attendait que les créanciers pour être récupérer mais qui ne pouvait pas être ignorée. Eden n’avait pas besoin de parler de sa propre situation pour obtenir ce qu’elle désirait. Le moins, elle parlait d’elle le mieux.

« Ne me faîtes pas une déclaration sur la perfection de votre groupe.. ou le discours habituel.. » reprit-elle, en lui rendant un sourire poli.


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Min-Oh Yeo-Jeong
Min-Oh Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Docteur Minou
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 375
Sujet: Re: À l'est de l'Eden   Mar 20 Avr 2021 - 22:28
Quelque chose lui souffle que la jeune femme n’est pas devant lui dans l’espoir de se faire une place au sein de sa communauté. Peut-être parce qu’elle est vexée que son garde-du-corps n’ait pas pris la peine de la fouiller, peut-être parce que sa première question est de savoir s’ils doivent mentir au sujet d’une simple conversation, peut-être parce qu’elle a déjà les bras croisés avant de commencer. Min-Oh n’a jamais été un homme de sentiments, mauvais pour les détecter, pire pour y répliquer, mais il n’est pas tout à fait un idiot. Eden, c’est au moins comme ça qu’elle s’est présentée, semble décidée à l’interroger plus qu’à lui parler. Soit.

Un sourire tout à fait poli se dessine sur ses lèvres. « Dans la mesure du possible. Comprenez que je ne pourrais pas évoquer certains détails stratégiques comme nos avant-postes. » Ou les punitions réservées à ceux qui enfreignent les lois de leur communauté. Ou l’exacte étendue de ces lois à ceux qui semblent déjà faire partie de leurs détracteurs au sein de la masse de survivants qu’ils comptent encore recruter.

Son seul objectif, pour le reste de cette expédition, est de rétablir leur image auprès des égarés qu’il pourra rencontrer. Si les tensions s’apaisent entre les résidents de Seattle et New Eden, d’autres opérations seront possibles, et il pourra à nouveau fournir le dispensaire. Si le climat reste laborieux, fort à parier que sa hiérarchie décide de couper l’aide aux extérieurs à leur communauté. Si elle est venue chercher de la crasse, Min-Oh ne la laissera pas en trouver. Trop de vies dépendent de leurs interventions en terrain hostile.

Simple acquiescement, à son affirmation qu’il supposait déjà. Personne ne fait confiance aux groupes dont ils ne font pas partie, c’est une règle de la survie. Peut-être pire pour New Eden que pour les autres encore. La politique du camp ne permet pas de laisser les survivants revenir convaincre les septiques, les rumeurs doivent être nombreuses à leur sujet. Le temps d’une inspiration, elle coupe déjà court au discours pré-appris. « En réalité oui. » Il y a des jours où la pression semble insoutenable et d’autres qui lui font oublier que l’apocalypse est même arrivé. « Nous avons tout le confort possible, électricité dans toutes les habitations, production de médicaments, les mêmes que vous verrez ici au dispensaire. » Ne pas oublier que c’est New Eden qui les leur a fournis. « Nous avons même des fleuristes. » La carte postale n’est pas un mythe.

« Nos règles sont strictes, mais avec la population grandissante, vous vous doutez que c’est une obligation. » Il n’ira pas nier que les ordres sont implacables et inutiles à discuter. Pas forcément honnête, mais on ne l'a pas pris à véritablement mentir. « Je n’ai jamais rencontré de problème avec les autorités, et je ne suis pas nouveau entre les murs. » En fait même partie, à ce stade. Depuis l’arrivée des premiers convois à ce qui n’était qu’un aéroport occupé par les morts, il y est. « Je ne pense honnêtement pas qu’il y ait de meilleur endroit pour moi ailleurs. » Pas où il puisse exercer avec le confort d’un réseau informatique fonctionnel au sein de la clinique, et ne jamais croiser un mort qui vit. Il y a encore deux ans ça paraissait impossible.



Primum non nocere
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 195
Sujet: Re: À l'est de l'Eden   Mer 21 Avr 2021 - 20:35
La coréenne hocha la tête, quand il lui affirma qu’il ne pourrait lui parler des détails stratégiques ou des avant-postes. Eden nota la présence d’avants-postes, se disant que même sans localisation précise, il n’était pas donné au premier venu de s’approcher du camp principal où se trouvait toute la communauté. La mère de famille n’avait jamais eu l’ambition de ce genre d’informations. Et qu’en aurait-elle fait ?

À sa question, il lui répondit que oui. Un oui convaincu, convaincant … elle s’en laisserait juge. Elle repensait à sa conversation avec Kaycee, et sur le fait que personne n’était peut-être en droit de juger la survie de qui que ce soit. En réalité, il était possible de juger quand on considérait le bien du mal. Mais est-ce que l’on pouvait s’encombrer de ce genre de concept aujourd’hui … Quelle personne aujourd’hui n’avait pas payé de près ou de loin sa survie.

Si l’on en croit le discours du docteur, ils avaient tout ce qui pouvaient les rapprocher de leurs anciennes vies. Électricités, elle imaginait aussi l’eau courante, et une production de médicaments. Ce qui en soit était en effet un exploit, et admirable. En tant que médecin, elle ne pouvait que rêver de ce genre d’accès. Un accès qui se faisait de plus en plus compliqué au fur et à mesure que les années passaient. Toutes les pharmacies avaient été pillés, il devait rester quelques hôpitaux et quelques cliniques, qui demeurait tout de même un nid à rôdeurs, et encore, elle doutait que ces lieux ressemblaient à des cavernes d’Ali Baba en matière de médicaments et de matériels médicales. Cette histoire de production de médicaments étaient une piste à creuser, une fois qu’elle aurait assez d’informations. Tout ce qu’il lui racontait semblait tout droit sortie d’un scénario de film, et la cerise sur le gâteau fut sa mention de la fleuriste, qui lui hausser un sourcil.

« Fleuristes, quelle fête dis donc.. » déclara t-elle en feignant un enthousiasme qui ne lui obtiendrait pas la prix de la cheerleader de l’année. Heureusement qu’elle lui avait demandé de ne pas lui sortir le discours habituel qui décrivait la parfaite carte postale du paradis sur terre, oh … d’où le nom Eden. Un frisson lui parcouru l’échine, elle ne se remettait pas d’avoir comme point commun son nom avec cette communauté.

Elle trouvait profondément étrange qu’il ne voit aucun défaut à son groupe. Soit il manquait d’objectivité, ce qui lui semblait être un problème pour un médecin, soit il était aveugle à certains défauts. Aucune communauté n’était parfaite, la perfection ne s’atteint pas pour le commun des mortels, qu’ils le veuillent ou non. Ils étaient tous condamnés à un pourcentage de médiocrité. « Votre communauté parfaite n’a aucun défaut ? Ne me dîtes pas que son seul défaut c’est d’être perfectionniste…» déclara t-elle avec un fronçant les sourcils. Il devait forcément être au courant des rumeurs qui traînaient au sujet de son groupe. Il parlait de règles strictes, elle était curieuse de savoir ce qu’il entendait par stricte.

« Qu’entendez vous par strict ? Vous réussissez à imposer des règles à toute votre population ? J’ai cru comprendre que vous étiez un certain nombre.. »

Il y a deux manières de faire respecter des règles et des lois, par le respect ou par la peur. Le nom Eden avait des résonances bibliques, elle le savait mieux que personne, et Dieu avait toujours opté pour la peur quand il s'agissait de faire respecter des lois. Elle se pencha légèrement en avant. « Si vous n’avez aucun défaut en tête c’est que vous n’êtes pas honnête avec moi, même ... "dans la mesure du possible", Dr Yeo-Jeong. »


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: À l'est de l'Eden   
Revenir en haut Aller en bas  
- À l'est de l'Eden -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: