The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-27%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
205 € 279 €
Voir le deal

The Kingdom of beggars
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6937
Sujet: The Kingdom of beggars   Ven 9 Avr 2021 - 11:45
« Regarde-moi bien ! »
L'adolescente pointe son index et son majeur sur chacun de ses yeux puis sur le regard de son interlocuteur. Un marchand qui propose de la nourriture - principalement de la viande séchée - à des prix qu'elle juge exorbitants. C'est qu'elle n'en a plus beaucoup, Zelda, des balles. Et elle entend bien les échanger contre une quantité satisfaisante de bouffe. « Y'a pas moyen que j'te file autant pour si peu ! » Le truc avec les gueux, c'est qu'ils osent tout ! « J't'offre deux balles ! Pas plus ! » C'est suffisant, non, pour un peu plus d'une centaine de grammes de bidoche ?

L'autre proteste et crie presque au scandale. Ce qui pousse bien évidemment l'adolescente à croiser les bras d'un air réprobateur. Il a beau faire une tête de plus qu'elle, avoir des bras deux fois plus larges et une barbe plutôt intimidante, c'est bien elle qui le toise avec cette arrogance propre aux nobles d'autrefois. « Deux balles et demi ? Arrondies à l'unité inférieure ! » Donc deux balles, en fait ! Mais l'autre décline à nouveau et se paie le luxe de ricaner. Il se moque ouvertement, ce con ! « Ben t'sais quoi ? J'vais aller buter du cerf moi-même ! » L'homme lui rétorque que ce n'est pas du cerf mais du sanglier. « C'est la même merde ! » argue-t-elle. Tout ça, c'est des détails !

Quoi qu'il en soit l'adolescente quitte l'étale pour poursuivre sa visite des lieux. Cet entrepôt, elle y est déjà venue une fois avec Eddie. Mais en vitesse. Là, fraîchement débarquée avec K', elle a un peu le temps de flâner. Elles se sont séparées pour maximiser leurs chances d'obtenir de la nourriture en échange de leurs maigres ressources. Et Zelda espère sincèrement que son amie aura plus de succès qu'elle au petit jeu des négociations. Il faut dire que la patience et la politesse, ce ne sont pas exactement des vertus que l'australienne possède...

Ses pas la mènent devant un stand qui vend des armes blanches. Le genre de trucs que les gueux adorent manier mais qu'une ressortissante de Fort Ward ne peut que mépriser. Franchement ? Elle a l'impression d'avoir fait un bond dans le passé, de se retrouver quelque part entre le moyen-âge et cette fameuse renaissance. Or, à cette époque, il y avait des maladies. Aussi l'adolescente fait-elle de son mieux pour éviter de se frotter à cette foule d'arriérés. Histoire de ne pas attraper la peste noire ou une connerie du style. Simple principe de précaution !

Du moins jusqu'à ce qu'une espèce de montagne sombre entre dans la même allée qu'elle et que les gens se bousculent pour lui faire de la place. Sûrement pour ne pas finir écrasés. Zelda, elle, choisit de ne pas dévier sa route. Pourquoi s'écarterait-elle ? L'autre pourrait sûrement l'écraser en deux secondes mais il se trouve que les armes sont interdites, ici. Et elle peut raisonnablement penser qu'il en va de même pour les bagarres. L'australienne estime donc qu'elle ne risque pas grand chose.

Et la voici donc qui se plante sur le chemin de ce monstre à la peau d'ébène. « Dis donc, Nigga ! » C'est comme ça que l'on parle aux blacks de la rue. C'est le hip hop qui le dit. Aussi Zelda n'a-t-elle pas vraiment l'impression de l'insulter. « La galanterie, ça t'parle ? » Logiquement, selon les principes de la politesse, il est sensé s'effacer pour la laisser passer. C'est ce que fait un gueux quand il croise une reine. Mais elle est magnanime : elle n'exigera pas de courbettes !


War means fighting, fighting means killing

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Bruce Marksman
Bruce Marksman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
All Mighty Bruce
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 295
Sujet: Re: The Kingdom of beggars   Ven 9 Avr 2021 - 12:50
Aujourd’hui, c’est dépôt de Cookies, ils sont au miel et aux noix, on trouve moins de chocolat maintenant alors j’essaie de varier les parfums. Je suis venu les donner ou les troquer au NML, c’est tellement bien le NML, je me sens heureux et tout. Les gens commencent à me connaitre ici, pendant que je marches, les gens ils me disent bonjour, ils s’écartent, ils sont sympa avec moi. Presque tout le monde sait qu’il ne faut pas m’embêter, même si je suis gentil. Sauf une fille…

Déjà, elle me rentre dedans, elle m’appelle Nigga et elle me reproche de ne pas être galant. Je la regarde sans trop comprendre et je dis : « Nigga ? » Je la regarde avec des grands yeux, j’ai toujours détesté ce mot, que les blancs ont utilisé pour parler de nous en mal et nous désigner comme des objets. Maman m’avait toujours dit de ne pas m’en servir car ce n’était pas beau. Je la regarde, elle est vraiment toute petite, à peine la taille de m’arriver aux pectoraux là, elle est sale et elle est toute maigrichonne. Même Alessia et Ava sont plus en formes qu’elle.

Je mets mon doigt entre nous, pour lui dire que je ne suis pas content et je dis : « Tu utilises un bien vilain mot et tu ne sembles pas être très courtoise non plus. C’est car tu sens mauvais c’est ça ? » Ouais, elle aurait besoin de prendre une bonne douche et une leçon sur les bonnes manières. C’est comme Milou en fait, il est malpoli, mais à chaque fois qu’il grogne, il part pour nettoyer les latrines, elle, elle devrait faire pareil.

J’en profite pour lui donner un conseil : « Tu ne devrais pas marcher comme si tu faisais la taille de quelqu’un de normal. » Ouais, genre qui est pas obligé de lever la tête pour parler aux gens et puis la politesse ça va dans les deux sens, elle aurait pu s’écarter un peu aussi !

Allez, je termine et puis je m’en vais : « Tu es un peu petite je trouve et je n’aime pas comment tu me parles, dommage pour toi. » Normalement je donne mes cookies à ceux qui en ont besoin et bah elle, c’est nion. Elle n’aura pas de Cookies et maintenant que c’est acté, je la prends par les épaules pour la poser hors de mon chemin. Non mais, vilain mot, vilaines odeur et elle parle pas bien aux gens.



Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6937
Sujet: Re: The Kingdom of beggars   Ven 9 Avr 2021 - 13:23
« Hein ?! »
Mais c'est quoi le rapport ? On peut sentir mauvais et être courtoise. L'un n'empêche pas l'autre, c'est une évidence. Zelda plisse les yeux et considère le colosse d'un air sceptique. Et puis elle comprend que l'autre essaie vraisemblablement de jouer au plus malin. « J'suis pas une experte des bio-conneries, hein ! Mais c'que tu dis, à mon avis, c'est d'la merde ! » Peut-être qu'il existe une corrélation entre l'odeur et la politesse mais ça, franchement, elle en doute. « Par contre on peut sûrement faire un lien entre la taille d'une personne et son quotient intellectuel ! Plus c'est petit, plus c'est malin ! Et plus c'est grand... » Plus c'est con ! Et comme l'autre est probablement le mec le plus haut qu'elle ait jamais croisé...

Elle est donc logiquement en droit de se poser une question : est-ce que c'est bien irrigué, là-haut ? Dans cette caboche chauve ? Quoi qu'il en soit elle n'est pas vraiment la seule qui semble apporter une importance à la taille puisque l'autre lui fait comprendre qu'elle ne devrait pas se comporter comme si elle avait la stature d'une personne adulte. « Et donc j'étais sensée m'écraser face à quelqu'un... comme toi ? » Elle allait dire un gueux. Mais ça aurait été mal interprété, c'est sûr. Alors elle se contente d'une simple grimace de dégoût. Et tant pis si l'autre pense qu'elle évoquait sa couleur de peau ! « C'pas trop l'style de la maison ! » D'une certaine façon elle représente Fort Ward. Comme toute personne issue de Bainbridge Island, en fait. Et les gens de Fort Ward ne s'inclinent pas devant les fourmis. Même si elles font la taille d'un immeuble !

Toujours est-il qu'elle se fait tout de même écarter du chemin du monstre. Il faut dire qu'elle n'est pas de taille à lutter contre la puissance de ces mains qui se referment sur ses épaules. L'autre peut ainsi continuer son chemin en arguant qu'il la trouve petite et en laissant entendre qu'elle manque quelque chose. Mais quoi ? « Eh, musclor ! T'as déjà entendu l'histoire de David contre Goliath ? » Le physique ne fait pas tout. Ce qui compte, c'est l'intelligence. Et là, clairement, elle semble avoir l'avantage. « En gros c'est l'récit d'un nain qui démonte un type d'ta taille ! » Juste pour dire ! Bon, elle n'a pas de fronde. Mais à la sortie, il y a un flingue qui l'attend ! Et ça, c'est vachement plus efficace pour forer des petits trous dans les grosses têtes !

Maintenant elle doit bien avouer qu'elle est curieuse, Zelda : pourquoi lui reproche-t-il le qualificatif qu'elle a utilisé ? « J'ai déjà entendu plein d'blacks s'donner du nigga dans des trucs de hip hop ou dans les films, hein ! Et ça les dérangeait pas, visiblement ! » Alors pourquoi est-ce qu'il a l'air de mal le prendre ? « À moins qu'tu penses que parce que j'suis blanche j'ai pas l'droit de t'appeler comme ça ? » C'est qu'il y a visiblement des règles qui lui échappent. Et l'australienne, elle aimerait bien comprendre pourquoi. « Tu serais pas un peu raciste par hasard ? » C'est la première fois qu'elle rencontre un black qui n'aime pas les blancs ! Normalement, c'est plutôt les gens à la peau d'ébène ou avec les yeux bridés qui sont martyrisés par les blancs. C'est bizarre, non ?


War means fighting, fighting means killing

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Bruce Marksman
Bruce Marksman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
All Mighty Bruce
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 295
Sujet: Re: The Kingdom of beggars   Sam 10 Avr 2021 - 23:56
J’allais partir, j’avais même fait quelques pas quand elle m’interpelle et qu’elle commence à pialler comme un oiseau : « C’est BruceTrain, pas Musclor, si tu dois me donner un surnom. » Non mais, les jeunes ils ont vraiment aucun respect pour les gens quand ils parlent ? Elle dit le mot en N et elle me donne le mauvais surnom, en plus, musclor était blond aux bleus alors comment dire que c’est pas trop moi. ? Non, moi c’est Bruce et c’est tout ! Et si elle connait pas les Seahawk c’est qu’elle craint !

Je reviens vers elle, car elle parle beaucoup et elle ne connait pas grand-chose : « Je connais bien l’histoire de David, ma maman me la racontait souvent, sauf que Goliath il était plus petit que moi, David plus grand que toi et il avait une fronde. Toi t’as juste tes petits bras. » Ouais, je peux faire le tour tellement ils sont petits et c’est pas son petit pistolet qui va changer les choses. Une enfant mal éduqué, pas comme Ava ou Alessia :

« Tes petits bras et une vilaine langue, tu utilises un vilain mots que les idiots noirs et les racistes blancs utilisent pour parler mal de nous. » Ouais, Les noirs qui l’utilisent sont des idiots : « Ce serait comme si tu parlerais d’une autre femme en utilisant un mot affreux que les hommes auraient inventés pour manquer de respects aux femmes. L’utiliser c’est se manquer de respect à soit même. » Donc le mot en N, c’est interdit pour tout le monde et puis ZUT !

Je lui dit aussi : « Je me fiches de la couleur de peau des gens, c’est pas important, mais toi tu m’as appelé Nigga sans même me connaitre, comme ça car tu penses que c’est normal, mais non, alors sois t’es vraiment innocente, sois t’es une raciste. » Là, je pose une main sur son épaule et je serres très fort pour lui montrer que c’est moi qui décide et qu’elle doit apprendre sinon ça va mal se passer pour elle. Et encore, je suis gentil moi, je n’aime pas les racistes mais j’essaie de les éduquer avant tout. J’ai des copains qui se contente de leur taper dessus.

Donc c’est la leçon que je lui enseigne. « Quand tu parles à un inconnue c’est monsieur ou madame et si ça te plait pas, bah c’est le même prix… car si tu utilises ce vilain mot, je te chasse d’ici à coup de boules de pétanque. » J’en sors une pour commencer à jongler devant elle et lui montrer que je suis sérieux si elle ne devient pas plus gentille rapidement.



Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6937
Sujet: Re: The Kingdom of beggars   Dim 11 Avr 2021 - 1:02
« Y'a un truc un peu chiant avec les surnoms... »
Cette fois elle est en convaincue, Zelda : elle parle à un type que la nature a doté de sacrés muscles mais qui, en contrepartie, n'a pas reçu un nombre de neurones. Il n'est pas le seul. Et il n'est pas non plus le premier qu'elle rencontre. Comme si de gros bras n'étaient pas compatibles avec un esprit affuté. Et inversément. « C'est qu'en général, c'est plutôt les autres qui les choisissent à notre place ! » Dans le cas contraire tout le monde en profiterait pour se valoriser, pour s'affubler de surnoms pompeux destinés à flatter son propre ego. Comme, disons... BruceTrain ? « Sinon ce serait pas marrant ! » Et en prime, ça n'aurait pas de réel intérêt...

Le colosse se décide à revenir sur ses pas pour venir se planter devant elle. L'australienne est bien obligée de lever la tête pour croiser son regard. Une position plutôt inconfortable mais de toute façon elle ne pense pas consacrer une réelle part de son temps à cet individu. Avec un peu de chance, elle s'en tirera sans torticolis.

Et voici donc le géant qui commence à argumenter, à balancer quelques petites choses intelligentes mais malheureusement noyées dans un océan de bêtise ou d'ignorance. Zelda l'écoute avec l'attention que l'on prête aux choses distrayantes, dignes de curiosité. « Oh, d'accord ! Donc toi t'es un black intelligent, c'est ça ? Parce que t'aimes pas le surnom que d'autres blacks se donnent entre eux ? » résume-t-elle à sa façon, se fendant d'un petit sourire narquois. « Si j'résume t'as raison et eux, du coup, ils ont tort ! » Visiblement elle ne se trouve pas devant le type le plus modeste de Seattle... « Ou alors.... On pourrait penser que t'es une sorte d'intolérant qui dénie l'droit à tes frères épidermiques de s'appeler comme ils en ont envie doublé d'un arrogant qui croit détenir la vérité absolue ? » L'adolescente se masse le menton et fait mine de réfléchir. « J'me demande bien quelle est la bonne réponse... » Et puis surtout, elle se fout de sa gueule ! Parce que ça, c'est un truc qu'elle sait plutôt bien faire.

Lui aussi, d'ailleurs, semble hésiter sur la manière dont il doit la qualifier. Il la suppose raciste ou innocente. « Innocente ! C'est clair ! » répond-t-elle aussitôt, parfaitement assurée. « Cherche pas plus loin ! » Déjà parce que ça risque de prendre un sacré bon moment pour qu'il se décide et puis surtout, parce qu'il pourrait se faire une entorse cérébrale. Le cerveau est lui aussi une sorte de muscle, non ? Et lorsque l'on délaisse son entrainement, il vaut mieux éviter de le solliciter trop ardemment. Un claquage est si vite arrivé... « Cela dit je... Ouais, je m'excuse ! » Et elle le pense, ça, Zelda. Parce que le racisme, elle déteste ça. Et qu'elle souhaitait simplement appeler un chat, un chat...

Seulement il y a d'autres parties de son corps qui n'ont pas échappé à son attention et clairement, cette main qui se pose sur son épaule en fait partie. La pression devient vite désagréable. Elle se mue en souffrance que l'adolescente s'échine à réprimer lorsque les vieilles blessures protestent. Elle grimace, fronce les sourcils et se penche un peu sur le côté pour échapper à l'étau. « Il paraît qu'la violence est l'expression d'un manque d'vocabulaire, tu savais ? » demande-t-elle. Toutefois elle est parfaitement d'accord avec lui : elle est quand même vachement utile pour enfoncer des trucs dans le crâne des récalcitrants. « C'est c'que tu fais avec les gens qui t'apprennent des trucs ? Tu les broies ? » Et la voici qui se penche davantage. Ca n'aide pas vraiment. Mais c'est une forme de réflexe que la douleur l'oblige à suivre.

Finalement son regard glisse vers cette sphère d'acier avec laquelle il joue et qu'il envoie de manière régulière en l'air. « T'as plutôt intérêt à m'lâcher, si tu veux mon avis ! Faudrait pas qu'les gens s'mettent à penser que tu t'en prends à une pauvre adolescente, non ? Et puis j'ai un peu peur de t'exploser les tympans en poussant mon plus merveilleux cri de douleur pour attirer l'attention... » Quelque part elle est plutôt curieuse de voir si quelqu'un prendrait le parti du colosse plutôt que le sien. Mais d'ordinaire et de ce qu'elle en sait, les gens ont toujours eu un faible pour David... « La balle est dans ton camp ! Ou plutôt la boule de pétanque, en fait... » Elle voit mal ce qu'elle pourrait faire de plus !


War means fighting, fighting means killing

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Bruce Marksman
Bruce Marksman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras Droit | Expendables
All Mighty Bruce
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 295
Sujet: Re: The Kingdom of beggars   Dim 11 Avr 2021 - 10:11
Je roules les yeux quand elle parle des surnoms, comment j’aurai « Tu es un peu jeune pour connaitre, mais c’est pas moi qui ait inventé ce surnom, c’est un journaliste après un match des Seahawks. » Ouais, je vais pas me donner mon propre surnom, elle n’est pas très futée la petite en fait. Enfin, ça doit être le fait de ne plus aller à l’école, je devrais la présenter à Alessia et qu’elle l’éduque un peu. En plus, elle parle comme si elle avait toujours vécu ici et je trouve ça dommage. Car si elle savait tout, elle saurait que j’aime pas faire du mal aux gens et que je suis gentil avec tout le monde normalement :

« Les gens ici savent que je préfère distribuer des cookies que des pains et que si je dois taper quelqu’un c’est qu’il le mérite. En plus, on a pas le droit de se servir des armes, c’est vrai, mais moi je voulais juste jouer à la pétanque et t’as une tête de cochonnet. » Non ce n’est pas gentil, pas du tout, mais en même temps, elle ose me critiquer car je veux pas qu’on utilise un mot raciste pour désigner les noirs, elle est quand même sacrément pas sympa la fille là :

« Mais vu que tu t’excuses, je ne vais pas le faire… » Mais il y a des limites quand même à ce qu’on peut faire et moi je crois qu’elle se paie ma tête en plus, du coup je vais lui donner une petite leçon : « En plus, il n’y a pas de gardes ici, t’es un peu nulle en fait, tu es nouvelles dans le coin ? Tu fais la maline, mais en fait, tu veux juste qu’on s’occupe de toi. » Ouais, je range ma boule et je me lève, enlevant ma main comme elle m’a demandé. J’ai une idée et ça va être marrant.

« Alors je vais m’occuper un peu de toi, on va jouer un peu puis je vais te laisser te débrouiller.» Là, je la chope par les pieds et je la soulève en prenant garde à pas lui cogner la tête sur le sol, elle est pas vraiment méchante, elle peut encore être corrigée. Je commence à la secouer un peu, comme faisait Rosebud, la chienne du voisin quand un de ses bébés n’étaient pas sage. « T’es pas gentille quand tu parles aux gens comme ça ! » Je sais qu’on a pas le droit de se battre au NML, mais c’est pas de la bagarre, c’est de l’éducation, je l’ai pas tapé et je l’ai lâché presque aussitôt. Mais c’était juste pour lui signifier que je n’étais pas content de son comportement.

Des gens s’approchent pour voir ce qu’ils se passent : « Seahawk, je ne voulais pas vous faire peur, mais je devais parler avec ma jeune amie là, elle est est malpolie, elle utilise ne mot en N sans comprendre que c’est pas bien, alors je lui remettais les idées en place. » Ouais, c’est vrai en plus !





Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6937
Sujet: Re: The Kingdom of beggars   Dim 11 Avr 2021 - 23:56
« Ca m'dit un truc... »
Les Seahawks. Zelda plisse les yeux et sonde un instant le passé, les souvenirs qu'elle a hérité d'une époque qui lui semble si lointaine qu'elle en vient parfois à se demander si elle a vraiment existé. « C'est pas une équipe de baseball ? » Ce sport qu'elle n'a jamais vraiment bien compris et auquel, il faut dire, elle ne s'est pas vraiment intéressée. C'est le football australien qui régnait en mettre sur son île-continent.

« Genre toi tu distribues des cookies ? » Elle croise les bras en toisant le colosse. Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?! Une dizaine de questions lui viennent instantanément à l'esprit. Elle se rappelle des sessions pâtisseries qu'elle a pu faire avec Nathan. Mais le lait est rare et la crème davantage encore. Sans parler du chocolat. « Tu vis tellement bien qu'tu peux en cuisiner des dizaines et en plus, les distribuer ? » Mais c'est quoi ce survivant qui possède, à l'entendre, davantage de ressources alimentaires que Fort Ward ? « Mais juste par curiosité... T'es conscient que c'est l'apocalypse, hein ? » Elle ne sent pas trop si il ment ou s'il est tombé sur une réserve nationale de farine, suffisamment de poules pour avoir des oeufs pour ses propres besoins mais aussi celui des autres survivants, du beurre frais ou encore du sucre. Mais quelque chose lui échappe, là...

Mais l'autre enchaîne déjà et lui indique que les gens le connaissent, qu'ils savent qu'il ne s'énerve pas pour rien. « Ben maintenant, en tout cas, ils sauront qu'une ado peut t'faire sortir de tes gonds en moins de deux secondes... » lui fait-elle remarquer, non sans un certain sourire. « C'est donc ça, le secret, par ici ? Il suffit de distribuer des cookies aux gens pour qu'ils vous laissent tout faire ? » Franchement ? Elle suppose qu'il exagère ou alors qu'il se berce simplement de douces illusions. On parle tout de même d'un type qui distribue des pâtisseries gratuitement. Clairement, il ment !

« Quand on a la tronche d'une boule de bowling, on s'écrase ! » rétorque-t-elle, amusée, alors qu'il compare sa tête à un cochonnet. Elle n'est même pas certaine de savoir ce que c'est, d'ailleurs. Difficile de s'offusquer même si le terme n'a pas l'air très flatteur. Et l'autre argue qu'il n'y a pas de gardes, laisse entendre qu'il peut donc faire ce qu'il veut. « Donc j'pourrais t'faire un beau petit trou d'balle entre les deux yeux et personne ne ferait rien ? » Elle en doute fortement. Et elle suppose à nouveau que l'autre se berce d'illusions, vit dans un monde où l'utopie est reine et la bêtise, omniprésente.

Et là sans trop comprendre comment ni pourquoi, elle se retrouve la tête en bas et secouée. La surprise est telle qu'elle ne réagit pas autrement qu'avec une exclamation vulgaire. Et l'acte est si rapide qu'elle se retrouve à nouveau sur ses jambes, un brin vacillante, avant d'avoir pu rétorquer d'une quelconque manière. Des gens s'approchent, l'autre argue qu'elle s'est montrée vulgaire. « Ouais ! Mais pour ma défense j'savais pas trop comment réagir quand il m'a proposé quelques cookies pour l'accompagner dans un endroit plus tranquille et jouer avec son gros python ! » L'adolescente se recoiffe d'un geste de la main, recule d'un pas. Jouer la comédie, elle aime bien ça. « Faut croire qu'il a pas l'habitude qu'on lui dise non, c'gros dégueulasse ! » Elle ne se fait pas de soucis : les gens se feront leur propre opinion. Et puis l'Amérique étant divisée, partagée entre ceux qui voudraient renvoyer les blacks dans les champs et ceux qui défendent leurs droits, elle suppose que dans le pire des cas elle risque d'avoir quelques détracteurs...

Quoi qu'il en soit il l'a au moins relâchée et elle se retrouve maintenant libre de contre-attaquer, si elle le souhaite. Mais il se trouve qu'elle est capable de réfléchir, elle. Et qu'elle juge que le meilleur moyen de se faire remarquer et d'avoir des ennuis, c'est encore d'entrer dans le jeu de la violence. L'envie ne manque pas, certes. Mais les témoins non plus. Et puis elle a promis à K' d'être à peu près sage, en plus. « Y'a un bordel dans l'coin, non ? P't-être qu'les filles d'là-bas voudront des cookies, elles ? » Puisqu'il en a quantité ! Et puis moralement, même si ça reste très discutable, c'est tout de même plus tolérable que son supposé intérêt pour les adolescentes. « Maintenant tu veux bien m'foutre la paix ? » Il ne va tout de même pas insister devant ces gens qui écoutent maintenant - et grâce à lui - leur conversation, si ?


War means fighting, fighting means killing

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The Kingdom of beggars   
Revenir en haut Aller en bas  
- The Kingdom of beggars -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: