The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Précommande des jeux-vidéo Pokémon Diamiant, Perle et Légendes ...
99.99 €
Voir le deal

Adolescence
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 333
Sujet: Adolescence   Jeu 8 Avr 2021 - 22:17
Bon, pause.

Depuis son séjour dans les entrailles de Tacoma, Isalín a l’impression que sa vie défile à tout allure. Elle avait déjà été confrontée au danger avant, elle avait même vu la mort en face ; celle-ci avait essayé de la mordre, de la tabasser, de l’étrangler, de la noyer, de lui tirer dessus… mais aucune de ces situations n’est la même que de se voir dépérir petit à petit. Ne plus avoir aucune notion de jour, d’horaire, de direction, et sentir la faim qui nous grignote de l’intérieur. Alors maintenant, elle a la sensation que des milliers de portes s’ouvrent, vers des choses qu’elle n’a jamais osée, et qu’elle devrait peut-être. Au cas où, pour ne pas mourir bête.

Parmi tout ça, il y a… ce truc que lui a dit Joachim il y a maintenant plusieurs mois. Qu’elle lui plaisait. Entre temps, y’a eu la neige, la grippe, deux-trois mésaventures, et surtout son incident de nudité ! L’islandaise avait fait beaucoup d’efforts pour reléguer cet échange embarrassant aux oubliettes de ses méninges mais ça revient la travailler. Autour d’elle, tout le monde a l’air de se trouver quelqu’un, et elle ne sait toujours pas ce que ça fait, à dix-sept ans et demi. Un soupir lui échappe.

Aller, c’est le moment ! Isalín se relève et mate sa tête dans son miroir. Juste qu’elle n’ait pas l’air trop débrayée ou qu’elle n’ait pas un gros spot d’acné en plein sur le museau. Hum… ça a l’air d’aller. Les quelques boutons qu’elle repère sont normaux et discrets. Elle ne va pas les traumatiser, ce serait le meilleur moyen de faire rougir sa peau d’albâtre et d’attirer l’attention dessus. De toute façon, ses lourdes mèches noires retombent les masquer.

Ruben et Kaya ne sont pas là – parfait – mais la jeune fille sait que Joachim est rentré il y a peu et elle ne l’a pas entendu ressortir. D’un pas assuré, elle traverse le mobil’home et va frapper à la porte de sa chambre. Sur le palier, elle sautille nerveusement d’un pied sur l’autre. Il suffit qu’il lui dise d’entrer pour qu’elle se dégonfle ! D’un coup, l’intérieur de son plâtre la démange, elle a des fourmis dans les jambes et son visage chauffe.

- Ouais, désolée, euh…, fait-elle en ouvrant, j’veux pas t’déranger, c’est juste pour… euh… j’me demandais…, leurs yeux s’accrochent, ça suffit à la déstabiliser complètement, t’as un truc genre une règle ? C’est pour gratter mon bras, prétend-elle. Et zut.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1995
Sujet: Re: Adolescence   Sam 10 Avr 2021 - 17:21
J’étais lessivé !.
Je venais de m’étaler de tout mon long dans mon lit, avec la ferme intention de ne plus rien faire de la journée. J’avais passé trop de temps à crapahuter partout, si bien que ma jambe s’était remise à me lancer. Mais, au moins, je me sentais carrément plus vivant que ces dernières semaines à rester au lit. J’avais même pu sortir Anoki, même si je m’étais contenté de le travailler à la longe. Ca avait été un défouloir bienvenu, autour pour lui que pour moi. Les autres cavaliers valides pour tous les sortir se faisaient rares et… Un retour à la normale était agréable.

Enfin… Presque normal. J’avais réussi à convaincre les autres de garder Juliet avec nous, parce qu’elle ne semblait pas à l’aise à l’idée de rentrer chez elle, et qu’avec le retour de Raina… Je ne préférais pas avoir à leur expliquer pourquoi on aimait bien Raina, mais qu’on préférait leur laisser leur intimité. J’avais simplement été surpris de constater que Kaya faisait plus la gueule que Ruben à l’idée qu’elle séjourne un peu ici. C’était quoi son problème avec elle ? Ruben, je savais bien, mais… Je poussai un profond soupir. Au moins, aucun des trois n’était là en ce moment même. J’allais en profiter pour me reposer un peu au calme.

En rentrant, je n’avais pas pu m’empêcher de regarder du côté de la chambre d’Isalín, sans vraiment me décider à y frapper. J’avais entendu du mouvement, mais… J’avais l’impression que les choses étaient bizarres entre nous. Il y avait bien eu cette promenade au bord du lac, où je lui avais avoué qu’elle me plaisait. Elle ne m’avait pas vraiment prise au sérieux, et pour autant, elle était un peu différente depuis. C’était encore bien pire depuis l’incident. Kaya avait bien tenté d’arranger les choses, mais j’étais persuadé qu’elle les avait juste aggravées. A sa décharge, je n’avais pas fait beaucoup mieux en cherchant à m’excuser en lui soulignant que sa poitrine était normale ou… Ou jolie même ! Et puis… M’excuser de quoi en plus ? Ce n’était pas non plus ma faute si elle déboulait de sa chambre sans se…se…

Je sursautai en entendant subitement plusieurs coups à la porte. « Euh… Oui ! Entre ! » J’avais l’impression que mon cœur avait bondi dans ma poitrine. Je venais de faire tomber la pile de comics que j’avais tenté d’attraper dans un geste précipité, pour paraître naturel, quand elle ouvrit finalement la porte. « Non, non… Tu ne me déranges pas. Je… Je ne faisais rien, en fait. » Strictement rien. Hormis penser à elle, et peut-être un peu à sa poitrine. Je ne savais pas bien où regarder quand nos regards s’accrochèrent finalement. Elle venait de me demander quoi ? « Ah oui ! Une règle, euh… » Je fouillai rapidement mes affaires avant de réaliser, après une bonne minute. « J’ai pas de règles en fait. » Je lui tendis à défaut les feutres qu’on avait utilisé pour taguer son plâtre. « Ca fera l’affaire ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 333
Sujet: Re: Adolescence   Mar 13 Avr 2021 - 0:39
Elle le dévore des yeux pendant qu’il cherche une règle. Ce qu’elle se sent bête… terriblement bête. Pendant que Joachim lui tourne le dos, elle en profite pour épier son univers. Est-ce qu’il a des posters ? Des chaussettes qui trainent ? Des magazines douteux qui dépassent de sous le lit ? Des consoles portables dont il garde jalousement les piles ? Des dess-

- Hein ?! Mince, perdue dans son voyeurisme, Isalín en a oublié ce que l’adolescent cherchait… et ce qu’elle lui a demandé, euh… oui-oui, j’crois.

Elle prend les feutres mais ne s’en va pas pour autant. Si elle laisse filer l’occasion, ce serait stupide, pas vrai ? Certes, Tomeo est grave beau, l’islandaise rêve qu’il s’intéresse à elle, mais… il est tellement plus vieux… il doit même pas savoir qu’elle existe – quand elle n’a pas le bras cassé du moins. Joachim, lui… semble visiblement avoir du mal à trouver où la regarder. La jeune fille cherche à capter son regard qui oscille entre le vide, ses yeux ou… un peu plus bas.

- J’voulais te demander un truc en fait, se lance-t-elle d’un coup ; c’est comme un pansement, faut l’arracher, tutsouviensquandonaparléaulactumasdisquejeteplais ?

Le stress l’a fait parler tellement vite qu’elle en a bouffé les mots et que son accent islandais a décidé de s’inviter dans la partie. Ses joues virent au cramoisi, elle s’appuie à l’encadrement de la porte et inspire profondément. Isalín s’efforce de s’exprimer avec un débit à peu près normal ; et sans cette touche exotique qui ne gêne généralement pas son anglais :

- Cet hiver, tu te souviens, tu m’as dit que… j’t’ai demandé si une fille te plaisait, et tu m’as dit « moi »… , ça y est, c’est lâché, elle ne peut plus revenir en arrière, c’est… tu te penses toujours ?

Il fait chaudement soudainement, non ? Très très chaud même. L’islandaise se redresse, trop nerveuse pour avoir l’air désinvolte. Elle essaye de ne pas le montrer, mais elle est prête à s’enfuir en courant au moindre signe de réponse négative. Surtout après ce qu’il a vu, ce serait vraiment la honte de prendre un râteau…



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1995
Sujet: Re: Adolescence   Mer 14 Avr 2021 - 13:13
Je me retournai vers Isalín qui restait plantée au milieu de ma chambre comme un poisson hors de l’eau. C’était quoi son problème ? Je pensais qu’avec tout ce qu’on avait vécu, la dernière affaire en date était oubliée, mais… Peut-être pas ? Je la fixai longuement quand elle me prit les feutres des mains, sans pour autant s’éclipser précipitamment. Ou alors… C’était autre chose ? Ca me prenait vraiment trop la tête !

Je ne savais pas plus quoi dire qu’elle alors… Je me rassis à même le sol, le dos plaqué contre le lit, pour ranger la pile de comics que je venais de mettre par terre par erreur. A défaut de m’occuper l’esprit, ça m’occupait les mains. Je relevai la tête quand elle se décida à briser ce silence gênant en première. « Euh… Oui ? » Qu’est-ce qu’elle voulait me demander ? J’ouvris de grands yeux ronds quand elle commença à parler à toute vitesse, avec un fort accent islandais. « J’ai… Pas compris. » Ca avait l’air de la tracasser. Enfin non… A voir ses joues si blanches se colorer un peu, ça la gênait d’en parler surtout.

Je la laissais reprendre son calme, pour repartir de zéro... Sauf que j’aurais préféré ne rien entendre. Je n’avais clairement pas envie de reparler de ça. Elle voulait vraiment revenir sur cette déclaration faite trois mois plus tard ? Elle avait peut-être eu la sensation de laisser les choses en plan depuis. C’était le cas, effectivement. Ca m’avait rendu amer au début, avant que je me fasse surtout une raison. Elle l’avait pris sur le ton de la rigolade pour éviter de me blesser, voilà tout. Je poussai un profond soupir. « Tu sais, Isa… On n’a pas besoin de… » Je secouai un peu la tête, avant de reposer mes comics en une pile compacte et les abandonner par terre pour me relever et lui faire face. « Tu n’as pas besoin de revenir là-dessus. J’avais déjà compris, tu sais. Et… C’est pas grave. Enfin, je t’en veux pas pour ça. » Je posai une main sur l’épaule de son bras valide, en me forçant à sourire un peu. « Ca change rien entre nous, d’accord ? Je suis content que tu sois revenu, et que tu ailles bien. » Je la relâchai ensuite pour me détourner d’elle.

J’avais épuisé toute ma réserve de courage qu’il me restait, là. Ils trouvaient tous que je ne l’étais pas assez, mais franchement… Si c’était pour me prendre des revers à chaque fois, je préférais passer mon tour. Ce n’était pas Ruben qui risquait d’avoir ce genre de problèmes. Il ne pouvait pas comprendre. Tout le monde le trouvait cool, moi j’étais juste le mec sympa.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 333
Sujet: Re: Adolescence   Jeu 15 Avr 2021 - 15:14
- Ah… euh… d‘accord…

Ça lui a scié les jambes. « Pas besoin de revenir dessus », « il lui en veut pas », « ça change rien ». L’islandaise ne comprend pas pourquoi ça la frappe si fort. Elle se sent étourdie, la main sur son épaule pèse une tonne. Elle essaye bêtement de soutenir le regard de Joachim alors que ses paupières se sont enflammées mais heureusement, les larmes ne viennent pas. Elle s’est plantée comme une idiote en pensant que… enfin… bien sûr qu’il déconnait, c’était obligé ! Après un crush sur Selene et après l’avoir fait avec Ellie, y’avait 0 chance qu’il s’intéresse à elle. Isalín ravale ce désagréable sentiment de honte et de méprise, il a un goût de cendre.

- Ok, fait-elle en s’éclaircissant la gorge, elle accroche un sourire fragile à ses lèvres, cool ! Non, pas cool, mais que peut-elle faire ? J’peux t’emprunter un comics ?

C’est sorti tout seul. Probablement à cause de la pile par terre et parce qu’elle veut jouer la fille qui est passée à autre chose. Ouais, c’est ça, passée à autre chose. Sauf que… ce sont certaines de ses discussions avec Kaya qui lui reviennent. Son amie qui lui dit que « c’est un truc de blancs de complexer », qu’elle a qu’à se lancer et voir ce qui se passe. Mais c’est pas ce qu’elle vient de faire ? Se lancer ?

- Euh… celle-ci, elle désigne au hasard une bande-dessinée à la couverture explosive : Spider-man est en train d’affronter Venom, et il n’a pas l’avantage, merci, j’l’ai pas encore lue.

Tout serait bon pour faire la nana détachée, mais ça marche pas vraiment. Isalín attrape la bd du bout des doigts, examine la quatrième sans réussir à voir ce qui s’y trouve. Finalement, ses prunelles retrouvent celles de son ami. Il faut qu’elle parte. Il faut qu’elle se lance. Mais comment on fait ? Dans les livres qu’elle a lu, ça parait toujours plus simple – et c’est toujours le garçon qui embrasse la fille. Là, Joachim ne bouge pas, et elle…

Son corps agit de lui-même, d’un coup. Elle se penche, colle un smack tellement maladroit sur la bouche de son cadet qu’elle se demande si elle n’a pas plutôt embrassé son menton. Merde, elle n’aurait jamais dû faire ça. L’islandaise se fige en grelottant, ouvre la bouche sans rien trouver à dire et… se détourne en lâchant un « Salut » étouffé. Sur le chemin de sa chambre, elle s’est cogné le petit orteil ; elle en a versé une larme de douleur et trois larmes de honte.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1995
Sujet: Re: Adolescence   Dim 2 Mai 2021 - 11:56
On passait à autre chose, alors ? Je risquai un coup d’œil dans la direction d’Isalín, sans bien savoir comment je devais me comporter à partir de maintenant. Apparemment, l’incident était clos pour elle aussi. « Ouais, bien sûr ! » Je lui désignai la pile de comics quand elle me demanda si elle pouvait m’en emprunter un. « Je les ai déjà tous lus au moins dix fois alors… » Ce n’était pas comme si on avait souvent l’occasion de se renouveler maintenant. Tous les auteurs de comics devaient être morts, ou en tout cas, ils ne risquaient pas de reprendre le crayon pour publier.

Je pensais que désamorcer les choses avec elle allait tous les deux nous aider, mais c’était pire. J’osais à peine regarder vers elle quand elle me présenta un des comics qui semblait lui plaire. « Spiderman ? C’est un super choix ! Il est cool, et vraiment drôle. » Si je pouvais être un peu plus comme Peter Parker… En fait, c’était un peu le cas. C’était un peu un looser auprès des filles lui aussi, un peu trop geek pour attirer l’attention, avant qu’il se découvre des supers-pouvoirs. Qu’est-ce que je ne donnerais pas pour me faire mordre par une araignée là de suite ! Après j’aurais de quoi impressionner Isalín. On pourrait recommencer de zéro, non ?

Je lui souris un peu, quand nos regards se croisèrent. C’était certainement le moment de nous quitter maintenant, non ? Sauf que je me figeai un peu à voir son regard brillant. J’aurais dû m’en rendre compte plus tôt. J’avais été peut-être un peu trop franc ? Mais ça faisait trois mois et…

Je cillai à plusieurs reprises quand nos lèvres se rencontrèrent.
Il venait de se passer quoi là ?

J’avais l’impression que mon cerveau venait de subir une surchauffe. « Isa ? Euh… » Je levai une main pour la retenir, mais trop tard. Elle était plus rapide que moi, surtout avec ma jambe en vrac. Et… Merde ! Je n’avais strictement rien compris là ! Elle venait de m’embrasser ?! Mais… Elle n’était pas venue me dire que ce n’était pas réciproque ? Le malaise ! Je me passai deux mains sur le visage en prenant une longue inspiration pour reprendre un peu mes esprits. Non mais… C’était mort. Je ne pouvais pas la laisser repartir maintenant, il fallait au moins qu’on en parle. Je me levai tant bien que mal, manquant de me rétamer en shootant une nouvelle fois dans la pile de comics au pied du lit. « Sérieusement… » Je les ramasserais plus tard pour leur trouver une nouvelle place.

Je boitai jusqu’à sa chambre, pour y toquer à mon tour. Je n’attendis pas vraiment une réponse pour glisser ma tête à travers l’entrebâillement. « Isa… Tu veux qu’on en parle ? » Mouais. J’aurais pu faire mieux en entrée en matière. J’avais encore du mal à réfléchir, surtout que mon cœur tambourinait dans ma poitrine à peine je croisais à nouveau son regard. Je m’invitai à l’intérieur avant qu’elle décide de me chasser, m’asseyant à côté d’elle. « Ou… On n’est pas obligé d’en parler. » Je relevai la tête vers elle. J’avais très envie de reprendre là où on s’était arrêté, en espérant qu’elle trouverait ça plus agréable que sa première fois.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 333
Sujet: Re: Adolescence   Lun 3 Mai 2021 - 15:57
Isalín s’est réfugiée dans sa chambre, elle a fermé la porte et s’est jetée sur son lit. Aïe ? Elle en a oublié son plâtre et est donc tombée sur son bras. Visage enfouit dans son oreiller, elle lâche un cri étouffé pour expulser hors de son corps sa propre bêtise. Après s’être montrée à moitié nue devant Joachim, voilà qu’elle l’embrasse. Maintenant, elle n’a plus le choix : il faut qu’elle déménage. On frappe. Merde. Est-ce qu’il l’a entendu se plaindre ? L’adolescente à tout juste le temps de se redresser en position assise, l’air de rien, que son ami passe la tête par la porte de sa chambre. Elle a voulu faire semblant d’avoir commencé la BD qu’il lui a passé sauf que, pas de chance, dans l’urgence, elle l’a attrapée à l’envers. L’islandaise fait la moue, évitant soigneusement de levant les yeux sur Joachim.

- J’veux pas trop en parler.

Même, s’il peut oublier ce qu’elle a fait, ce serait super. Elle voit d’ici le fait que son cadet va raconter ce qui s’est passé à Ruben, et ils seront alors deux à la regarder tous les jours avec un peu de pitié dans les yeux. La pauvre Isalín, coincée et inexpérimentée, qui en pince comme une idiote pour un garçon trop cool pour elle. Au moins, l’impasse de Tomeo est facile à digérer, parce qu’une part d’elle à toujours su que ce serait impossible, mais avec le fils Greene…

- En fait…, si, elle veut parler – elle va parler, j’sais pas, quand j’étais là-bas, dans les souterrains, j’ai pas mal pensé à vous tous. J’ai repensé à toi aussi… à c’que tu m’avais dit pendant l’hiver, et que j’ai rigolé et…, ce qu’elle a été nulle, une idiote sur toute la ligne, c’est juste… je crois…, elle soupire, ses épaules s’affaissent et elle posa la BD à côté d’elle, j’sais pas ce que c’est, tu vois ? D’être avec quelqu’un ou juste d’avoir la sensation d’être amoureuse… j’sais juste que j’t’aime beaucoup et que des fois, quand je croyais que j’allais mourir dehors, j’ai pensé juste à toi… genre à toi, sans Ruben et Kaya, son explication est naze, elle le sait, mais quitte à vider son sac, autant le faire jusqu’au bout, j’croyais que ça voulait peut-être dire que… que j’ai… bref, j’t’aime bien quoi, la jeune fille daigne enfin lever fugace son regard sur son voisin, ses lèvres s’étire d’un piteux sourire, j’aurais pas dû t’embrasser comme ça, désolée…, parce que ce n’est visiblement plus réciproque, alors elle l’a embarrassé, et il se force à venir la consoler.


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Adolescence   
Revenir en haut Aller en bas  
- Adolescence -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: