The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Friendship versus demons
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 388
Sujet: Friendship versus demons   Jeu 8 Avr 2021 - 20:25
- það er einhver ?*

Personne ne répond. En même temps, la pièce est entièrement vide. Il n’y a que quatre murs de vieilles pierres, un plafond bas lézardé de long en large et aucune source de lumière. Pourtant, la jeune fille y voit comme en plein jour. Elle ne sait plus où elle est, ni comment elle est arrivée ici. A chaque mouvement de sa tête qui cherche une issue invisible, sa chevelure tournoie et retombe avec lourdeur. Si c’est une blague de ses amis…

- Það er ekki fyndið…*, annonce-t-elle en s’efforçant de garder la face.

Il y a un cliquetis. Enfin, c’est peut-être une porte dérobée qui va se révéler. Mais non. Ses yeux s’écarquillent de terreur devant le phénomène : deux des cloisons se sont mises à bouger et se rapprochent l’une de l’autre ! Réaction réflexe : Isalín se rue sur l’une d’elle pour essayer de la retenir en s’arc-boutant dessus de tout son poids. C’est inutile. Les semelles de ses conserves usées glissent sur le sol de brique alors qu’elle est inexorablement poussée vers son destin tragique. Changement de stratégie : elle se met à chercher un interrupteur, un levier, une trappe cachée, mais il n’y a rien. Comme si ça ne suffit pas, le plafond se met à craqueler et des blocs de pierre manquent de lui tomber sur le crâne.

- Neineineineinei, récite-t-elle comme une litanie, paniquée.

C’est ensuite un crie terrifié qui lui échappe, un long hurlement qui s’échappe de sa poitrine opprimée ; et au moment où elle va être broyée… elle s’éveille en sursaut. Essoufflée comme après un programme particulièrement acrobatique, Isalín s’est redressée d’un bon et scrute les ténèbres qui l’entourent. C’est bien sa chambre. Rien n’a bougé, sinon sa lampe qui a été cassée pendant son absence. Son cœur bat la chamade dans sa cage thoracique et elle ne peut se débarrasser de cette sensation d’avoir un poids d’une tonne sur le buste.

L’islandaise pousse un soupir, repousse ses couvertures et se lève – non sans grimacer à cause de son bras. Elle a la chair de poule et sa peur la suit hors de la petite pièce, jusqu’au nid de Kaya dans lequel elle se faufile. Son rythme cardiaque s’apaise à peine à la vue de sa complice profondément endormie. Ce n’est pas la première fois qu’elle vient la voir ainsi… car même si elle essaye de garder la face et ses allures détachées, elle a été fortement traumatisée par son séjour sous terre. Il ne se passe que peu de nuit sans qu’elle ne rêve d’être coincée dans un tunnel ou de finir écrabouiller sous une avalanche. Isalín se glisse donc dans les draps de la lakota, s’installe le plus confortablement possible, puis enfonce à plusieurs reprises son index dans l’épaule de son amie. Quand celle-ci fait mine d’émerger, elle lui demande :

- Kaya… j’peux rester encore ?

L'islandais pour les nuls:
 


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 647
Sujet: Re: Friendship versus demons   Ven 9 Avr 2021 - 9:23
« Mmh... ?! »
Elle dormait bien, Kaya ! Très bien, même ! Comment souvent, 'Ben s'est manifesté dans les méandres de son sommeil. Il était docile, attentif à elle et puis surtout, amoureux. Ils massacraient des rôdeurs sous les applaudissements de Denise. C'était un beau rêve ! Alors forcément elle est un peu déçue quand quelque chose l'en extirpe. « Encore cinq minutes... » grogne-t-elle en ajustant un peu sa couverture.

Mais la réalité la rattrape et elle se redresse d'un mouvement sec dans le lit. C'est alors que la voix de son amie sonne et lui indique que cette présence dans son lit, ce n'est pas exactement une menace mais plutôt une islandaise qui a de la peine à dormir seule depuis son retour. Cette dernière à au moins la courtoisie de lui demander si elle peut rester. « Ouais, s'tu veux... » approuve-t-elle finalement de cette voix un brin rocailleuse héritée de sa gorge sèche. « Mais rappelle-moi d'faire poser un verrou sur ma porte demain matin... Ou plutôt un piège à loup, en fait ! » L'adolescente se passe une main sur le visage puis tend la main pour récupérer cette vieille bouteille remplie d'eau et la porter à ses lèvres.

« J'faisais un beau rêve ! » Elle ne lui reproche rien ouvertement mais son ton tend à prouver qu'elle lui fait un peu chier, là, Isa'. Pourtant l'amitié lui ordonne de se taire et d'accepter cette présence qui n'est pas si dérangeante. À part lorsque l'islandaise se colle contre elle en pleine nuit et la confond avec ce qui doit être une peluche. Ou Joa'. Franchement ? Elle ne sait pas trop laquelle des deux options la dérange le plus...

Quoi qu'il en soit et maintenant qu'elle est réveillée, la lakota suppose qu'il est de son devoir d'empêcher son amie de se rendormir avant elle. Alors elle s'allonge et nouveau et se tourne sur le flanc, face à elle, essayant de deviner où se situe son visage pour tenter de la regarder dans les yeux. Un réflexe bien naturel quoique franchement inutile en cet instant. « Et donc ? » l'encourage-t-elle avec une certaine forme de patience. « On passe directement à la partie où j'te psychanalyse ? » Ca semble évident : lorsque l'on cherche le réconfort procuré par la présence d'une autre personne en pleine nuit, c'est que quelque chose vous tracasse. Ou alors qu'on a besoin d'affection. Mais Kaya préfère nettement la première option...


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.


Awards:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 388
Sujet: Re: Friendship versus demons   Mar 13 Avr 2021 - 0:39
- Un rêve plus beau qu’celui de m’avoir dans ton lit ? Plaisante-t-elle dans un murmure.

Il n’y a bien qu’avec Kaya qu’elle ose ce genre de plaisanterie grivoise, parce que ce n’est pas vraiment de son ton en général. C’est probablement l’influence de la lakota d’ailleurs, qui s’inquiète autant de la pudeur que de la couleur des chaussettes de Tomas, qui la pousse à une telle audace. Bref. Elles sont maintenant face à face, allongées sur le flanc. Isalín devine bien plus qu’elle ne vois le visage de son amie, une main glissée sous son oreille, emmêlée dans ses cheveux.

- Hein ? Quoi ? Mais non, c’juste… j’arrête pas de… d’me revoir là-bas ou… dans un truc qui m’écrase. T’sais, genre…, elle soupire, ça lui parait stupide, c’est vraiment bizarre d’être enfermé quelque part, sans lumière, sans savoir l’heure qu’il est, sans…, sans rien que des murs étroits et un plafond étriqué qui se fissure, c’est con, laisse tomber.

La jeune femme laisse passer un silence. Il y a bien une chose qu’elle n’avouerait peut-être jamais comme ça, c’est à quel point elle admire Kaya. Celle-ci semble juste imperméable à l’adversité. Elle affronte une rébellion, manque de perdre sa mère, vie chaque jour avec un membre en moins, et elle est toujours la première à avoir la niaque. L’islandaise est loin d’être pareille. Certes, elle retombe toujours sur ses pattes, mais elle a dégusté pendant la chute. Sa cadette, elle, n’est tout simplement pas tombée.

- Dis… y’a un truc qui t’fais peur en vrai ? Elle se mord la lèvre et précise, j’veux dire… un truc qui te fait vraiment peur, genre que t’en cauchemarderais la nuit.

Elle n’arrive pas à deviner. Bizarrement, c’est Ruben qui s’est démarqué comme le « chef » de leur petite bande. Probablement parce que c’est l’aîné, pour parce qu’il a le charisme pour, ou parce qu’il est trop cool ou parce que… bref. Mais Isalín a toujours eu l’impression que le roc de leur quatuor, c’est Kaya. Celle sur qui ils pourront toujours compter, celle qui leur remettra les pendules sur les « i » à coup de claques s’ils se laissaient aller en temps de crise.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 647
Sujet: Re: Friendship versus demons   Mar 13 Avr 2021 - 4:38
« Au moins tu t'rappelles que c'est mon lit... »
Elle l'aime beaucoup Isa', Kaya. Mais elle aurait préféré qu'elle soit un mec, qu'il soit vêtu d'une jolie peau sombre et d'un sourire désarmant. Et bien sûr, qu'elle s'appelle Ruben. La lakota proteste surtout pour la forme. Mais quelque part elle est contente d'avoir la chance de vivre des instants pareils avec son amie. Il faut dire que c'est nouveau, pour elle, tout ça. Les filles ne l'aimaient pas trop à Seattle. Et c'était bien réciproque. Ses premières soirées pyjama, c'est avec l'islandaise qu'elle les a passées...

Alors lorsqu'elle lui demande ce qui la perturbe, ce n'est pas pour donner le change et agir en adéquation avec ce qu'une amie peut attendre d'elle. C'est parce qu'elle est sincèrement intéressée par ces soucis qui empêchent visiblement son aînée de fermer l'oeil. Ou qui, du moins, ont suffisamment altéré sa nuit pour qu'elle juge utile de venir interrompre la sienne.

« C'est normal, ça ! » C'est du moins ce qu'elle suppose. Que son expérience a été traumatisante et qu'elle a laissé des traces sur son âme. L'adolescente tend la main pour écarter cette mèche qu'elle devine sur le visage de son interlocutrice. Un geste de tendresse qu'elle ne s'autorisait jamais en plein jour, sous la menace d'autres regards. « T'as failli mourir... » lui rappelle-t-elle gentiment. « Si t'étais sortie indemne de tout ça j'me serais inquiétée ! » Ce n'est pas une preuve de faiblesse, loin de là. Simplement le signe qu'elle est humaine...

« Ca va s'arranger, tu verras ! Avec un peu de temps et de patience, ce n'sera plus qu'un vilain souvenir. » Les cauchemars s'estomperont. Ou alors elle s'y habituera. Pour Kaya, ce n'est pas forcément une mauvaise chose qu'elle soit confrontée à ses craintes dans ses songes. Elles deviendront de plus en plus tolérable, de moins en moins effrayantes au fil des nuits.

L'islandaise s'intéresse maintenant à ses craintes et la lakota se redresse pour venir glisser un petit paquet entre ses lèvres. Elle en extirpe une allumette, la gratte et boute le feu à la mèche de cette bougie posée sur sa table de chevet. La voici qui se penche maintenant pour ouvrir le tiroir de cette dernière et en extirper une petite sacoche en cuir. « Ma mère est pas là alors j'en ai profité pour lui emprunter un peu d'herbe... » explique-t-elle. Elle lance le nécessaire à son amie puis revient prendre sa place.

Pendant un instant, elle évite ainsi de devoir répondre aux interrogations de l'islandaise. Si elle a peur ? « Y'a... » Elle hésite. Il faut dire qu'elle n'aime pas parler de ces faiblesses qu'elle s'acharne à cacher. Mais Isa' est honnête avec elle et la moindre des choses, c'est de l'être avec elle en retour. « Y'a pas mal de trucs qui m'font peur, ouais... » Elle hausse un peu les épaules, se frotte les yeux avec sa main. « J'suis jamais à l'aise quand il y a de l'orage même si j'prétends souvent l'contraire. Haokah - notre dieu de la foudre - me terrifiait quand j'étais petite. Et... même maintenant. Et j'te parle même pas d'Iya, le monstre des orages... » Kaya esquisse une petite grimace gênée. « J'ai peur que ma mère meurt ou qu'elle ne s'intéresse plus à moi à cause de cet homme qu'elle aime, Hayden. J'ai peur de devenir quelqu'un que j'ai pas envie de devenir. Et puis par dessus-tout... » La voici qui hésite à nouveau. Quelques brefs instant seulement. « L'idée d'vous perdre, toi et les autres, ça m'terrifie ! » Elle a fait de son mieux pour rester forte lors des récents événements. Mais elle s'est rendue compte que l'amitié comporte des risques. Avec Freya, déjà. Et puis maintenant avec les autres jeunes qui habitent avec elle.

« J'suis humaine, tu sais ? » lui rappelle-t-elle avec un petit sourire. Quelque part elle est cependant flattée que l'on puisse penser qu'elle n'a pas de failles. La lakota balaie le sujet de la main, peu désireuse de s'attarder dessus. « J'ai p't-être une idée pour qu'tu surmontes tout ça. Mais tu risques d'pas trop l'apprécier ! » prévient-elle. Et puisqu'elle n'est pas du genre à tergiverser, elle ne tarde pas à l'exposer : « On pourrait retourner dans ces souterrains, non ? J'veux dire... L'meilleur moyen de chasser ses peurs c'est de les affronter, non ? » Elle se doute bien que l'islandaise ne sera pas vraiment partante. Mais c'est comme ça qu'elle ferait, elle, pour ne pas avoir à subir trop longtemps les affres de ces mauvais souvenirs...


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.


Awards:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 388
Sujet: Re: Friendship versus demons   Jeu 15 Avr 2021 - 15:14
Un mince sourire se dessine sur ses lèvres. Kaya trouve les mots, aussi simples soient-ils. C’est aussi pour ça qu’elle lui fait l’impression d’être aussi forte : elle a toujours réponses à toutes les situations, elle n’est jamais bloquée. Isalín, elle, sait réagir au quart de tour, dans le feu de l’action, mais cogite ensuite mille ans les événements. Elle a du mal à aller de l’avant, à lâcher-prise. Mais puisque son amie lui dit que c’est normal d’avoir peur, alors c’est un peu moins lourd sur sa conscience…

Suite à la bougie qui s’est rallumée, la jeune fille se redresse à son tour et s’adosse à la tête du lit. Elle aussi se frotte les yeux, probablement rougis par la fatigue. A l’instar de sa cadette, ses cheveux sont en pagaille, ses traits sont tirés, sa bouche est pâteuse. Pourtant, à la vue du paquet d’herbes, elle se sent sourire. L’adolescente n’a plus vraiment sommeil – son cauchemar à trop traumatisé ses neurones – alors pourquoi pas se détendre…

- Très bon choix ! Commente-t-elle sur le fait d’avoir subtilisé ça à Nima.

Et pendant qu’Isalín s’affaire à leur rouler un peu de bonheur, la lakota se livre sur ce qui l’effraie. Les yeux de l’islandaise s’arrondissent d’une sincère surprise, pas moqueuse, quand sa cadette avoue qu’elle a peur de l’orage. Elle n’aurait jamais cru. Et bien sûr, l’idée de perdre sa mère… elle pince les lèvres. A ce jour, elle ne peut pas savoir ce que ça fait, car elle n’a pas vu sa mère depuis des années, mais… elle a été dévastée, après la mort de son oncle. Et quant à sa conclusion…

- C’est… tu vas pas…

La jeune fille aurait aimé lui dire qu’elle ne perdrait pas ses amis, mais n’est-ce pas ce qui a failli se passer ? Ça par contre, elles le partagent. Isalín est morte de trouille à l’idée de voir mourir l’un de ces trois-là : Ruben, Joachim, Kaya. Ils sont ce qu’elle aurait cru ne jamais retrouver. Ni mieux, ni moins bien que Lenny. Juste… une synergie différente mais aussi intense.

- T’es sûre que t’es humaine ? T’as pas un bouton juste là, taquine-t-elle en enfonçant son index sous le bras de son amie, dans l’espoir de la chatouiller, oh… mais pourquoi j’apprécierai pas ? Je veux ! y retourner !

A la base, elle ne pensait pas à ça comme un remède cathartique, mais… pourquoi pas ? L’adolescente a songé attendre que son bras soit totalement remis, mais pour quoi faire ? Kaya n’a qu’un bras et elle s’en sort très bien. Ce sont les garçons qui vont faire la gueule. Au pire, ils emmèneront les deux nouveaux tiens, si Ruben et Joachim jouent les chochottes. Un demi-sourire mi-espiègle, mi pensif, ourle les lèvres de l’islandaise, qui tend un joint à sa voisine et le lui allume.

- J’avoue… je pensais pas que tu aurais peur de l’orage… je sais pas pourquoi moi, ça m’aide à m’endormir, ce n’est pas de la moquerie, c’est juste un constat, balayé d’un haussement d’épaule Et… ta mère, c’est trop une warrior, j’crois pas qu’elle puisse mourir, elle n’en sait rien au fond, mais Nima lui fait vraiment cette sensation, t’crois que c’est sérieux avec son mec là ? T’crois qu’elle partirait pour lui ?

La question qui l’angoisse derrière ça, alors qu’elle expire un premier fumet de sa cigarette-qui-fait-rire, ce n’est pas que la lakota abandonne sa progéniture – ça se voit qu’elle l’aime. C’est plutôt… que Kaya s’en aille avec sa mère, et qu’elles ne se revoient plus jamais.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 647
Sujet: Re: Friendship versus demons   Sam 17 Avr 2021 - 8:47
« Tu vas vraiment m'dire que j'ai tort ? »
Qu'elle ne risque pas de perdre les gens à qui elle tient ? Un petit sourire sur le visage, Kaya observe son aînée avec ce petit air étonné. L'islandaise va-t-elle lui promettre ce qu'elle ne peut promettre ? Non, elle s'abstient. Et la lakota hoche la tête d'un air satisfait. L'amitié ne l'oblige pas à inventer des choses pour la rassurer. « C'est bon, t'en fais pas ! J'suis plus une gamine, j'ai bien compris qu'les risques font partie du jeu... » De cet étrange jeu où les perdants meurent et les gagnants survivent simplement jusqu'au prochain tour.

Comme elle vient de le lui assurer, Kaya se contente d'être humaine. Chose qui ne convainc visiblement pas Isa puisque un doigt se glisse contre son flanc, sous son bras. À la recherche d'un bouton, visiblement. L'adolescente lève un regard interloqué vers son interlocutrice : « C'est... bizarre ! » Elle comprend l'idée mais cette dernière ne lui donne pas vraiment envie de sourire.

Quoi qu'il en soit Isa' a l'air super motivée à retourner dans ces souterrains où elle a pourtant failli perdre la vie. Et ce, pour le plus grand bonheur de la lakota ! « J'espérais qu'tu répondrais ça ! » approuve-t-elle. « Ravie d'constater que tu laisses pas ce p'tit truc te gâcher la vie ! » Elle désigne le plâtre de son amie. Franchement ? Elle ne peut pas s'empêcher de voir cette fracture autrement que comme un simple petit désagrément. Si elle peut se casser le bras ça veut au moins dire qu'elle en a un, elle.

Et c'est d'ailleurs grâce à ses deux membres que l'islandaise achève de rouler le joint. Elle l'allume et le lui passe. La lakota en tire quelques bouffées et s'allonge à nouveau tandis qu'Isa' revient sur les orages et s'étonne que son amie  puisse en avoir peur. « La plupart des gens voient des éclairs. Moi, j'vois des divinités en colère... » Et elle se sent toute petite. Peut-être un peu trop. L'islandaise les trouve apaisants ? « T'es bizarre... » se moque-t-elle gentiment, petit sourire à l'appui. « On verra pour ma mère... » Pour l'heure elle dépense trop d'énergie à museler ses espoirs et à réfuter le pragmatisme. Elle verra bien. Tout ce qu'elle peut faire, c'est attendre. Et ne pas laisser les heures et les jours l'éloigner de la perspective de revoir un jour sa mère...

« Hayden. Il s'appelle Hayden ! » indique-t-elle machinalement à son interlocutrice avant de lui tendre le joint et d'aller ouvrir la petite fenêtre. L'odeur de fumée dans la pièce où l'on dort, ce n'est jamais bien agréable. Mais là, elle n'avait tout simplement pas envie de s'habiller pour aller à l'extérieur en plein milieu de la nuit. « J'sais pas... Elle m'a assuré que non et j'ai envie d'la croire. Le truc c'est que je suis bien placée pour savoir que ma mère, c'est pas la plus douée pour trouver les bons mecs ! » Son père, par exemple. « Et j'ai pas envie que l'histoire se répète, tu vois ? » C'est plus pour sa génitrice que pour elle qu'elle s'inquiète, Kaya. Parce que l'amour, c'est pas un truc dont on peut se défaire d'un coup de tomahawk. On y succombe.

L'adolescente hoche la tête et décide de changer de sujet. Parler d'avenir alors qu'elle ne sait même pas comment sa mère se porte dans le présent, ça semble un peu inutile. « J'ai profité de ton absence pour travailler un peu Joa' au corps, en fait ! » reprend-t-elle plus légèrement. « Il t'pensait morte alors il m'a avoué plein d'trucs croustillants sur toi, au cas où ! » Elle suppose que le sujet intéressera son amie. Et bien sûr, elle fait de son mieux pour rester mystérieuse. L'intérêt, ça se provoque. « Tu veux savoir ? Parce que j'te préviens : ces révélations-là, elles risquent de carrément changer votre relation ! » Elle exagère peut-être un peu mais elle suppose qu'elle n'est pas si éloignée de la réalité. « L'affaire des boobs, à côté, c'était du pipi d'chat ! » assure-t-elle dans la foulée.


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.


Awards:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 388
Sujet: Re: Friendship versus demons   Sam 17 Avr 2021 - 15:35
- Hum, j’comprends…, a-t-elle dit à propos de l’orage.

Elle ne croit pas aux divinités dont parle son amie, à peine a-t-elle une vague conscience du « Dieu » auquel ses parents, confiaient leur foi, mais c’est tout. Isalín estime seulement qu’elle n’a pas assez d’éléments pour choisir de croire – ou non. Du bout des doigts, elle récupère le joint qui, à défaut de lui faire découvrir la lumière divine, la fera planer un moment loin de ses soucis. C’est en tout ça ce qu’elle croit, alors qu’elle inspire la fumée en acquiesçant au prénom du mec de Nima.

- Ouais, j’vois, assure-t-elle.

En tout cas, elle croit sa camarade sur parole ! Si elle dit que sa mère à le chic pour se trouver des sales types, c’est probablement vrai. Du coup, instinctivement, l’islandaise n’aime pas beaucoup cet « Hayden », surtout qu’il représente une sorte de menace latente : celui qui pourrait lui enlever sa meilleure amie. Mais bon, elles n’en sont pas là et Kaya a la judicieuse idée d’aborder un sujet de beaucoup plus délicat. Isalín s’étouffe dans sa deuxième bouffée de bonheur roulé et le passe à sa voisine en frappant son thorax.

- Quoi ?!

Le problème, c’est qu’elle a très bien entendu, et… elle n’est pas sûre de vouloir savoir. Ou si ! … ou non. Joachim lui a sûrement raconté sa version des faits de comme elle l’a planté comme une idiote après qu’il lui ait dit qu’elle lui plaisait, ou comme elle est bêtement sortie de sa chambre sans s’habiller alors qu’il était là, ou… comment il préférait mille fois sa brune ténébreuse du motel.

- N’importe quoi, marmonne l’islandaise en retrouvant son souffle, j’suis sûre que… il a dit des trucs parce qu’il était triste, mais il crush que sur des filles badass… genre Selene ou… toi, elle penche la tête sur le côté pour dévisager la lakota, toi, tu corresponds carrément au genre qu’il kiffe ! Moi j’suis…, Isalín hausse les épaules, bref.

Son regard se perd sur sa fenêtre ouverte, l’air frais lui fait du bien. Après les nœuds dans sa tête, voilà la tornade dans son estomac. La jeune fille soupire et glisse finalement :

- Bon, dis quand même… il a dit quoi ? Juste pour savoir.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Friendship versus demons   
Revenir en haut Aller en bas  
- Friendship versus demons -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: