The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -44%
-44% sur la carte mémoire microSD SanDisk ...
Voir le deal
103.49 €

Cut the shit out | Keira
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 168
Sujet: Re: Cut the shit out | Keira   Lun 5 Avr 2021 - 23:01
 « Oui je sais » lui répondit-elle quand il lui promit de faire attention à son appareil photos. Elle lui faisait confiance, c'était surement un de ses principaux défauts, elle accordait sa confiance à beaucoup de personnes, mais là, c'était pour une bonne raison. Il traversait une épreuve difficile et elle ne voyait pas d'autre moyen pour lui venir en aide. Si Eli pouvait avoir quelques photos de sa fille pour lui remonter le moral, elle pouvait bien lui confier son polaroid et s'en passer quelques jours. Quand à voir une photo de sa fille, elle n'était pas contre. « Avec plaisir, je suis curieuse de voir une mini-Eli... » glissa-t-elle avec un petit air malicieux. « Et, hésite pas si je peux faire autre chose, je sais que la famille, c'est important... » continua-t-elle en reprenant un air plus sérieux. Elle regarda Eli, ou plutôt l'arrière de son crâne.

Le latino lui parla des dangers qui pesaient sur le groupe de la mère d'Effy. « Oui, c'est le groupe qu'Elena, Jeff et Jesse sont partis espionner... » Keira ne connaissait pas les New Edens, elle en avait entendu parler forcément par les membres du groupe mais elle n'en avait pas côtoyé personnellement. A priori, ils étaient nombreux et bien armés.

« Hmm... » C'était délicat car Keira ne connaissait pas spécialement le groupe de la mère d'Effy. Elle savait juste qu'ils leur étaient venus en aide après l'épidémie de grippe et la famine dont ils avaient souffert en février. D'après Elena, les Haven avaient des ressources conséquentes et un endroit solide. « Tu sais, on a connu pas mal de difficultés avec le bus... Peut-être qu'elles sont plus en sécurité là-bas, pour le moment ? » Keira n'était pas certaine de ses propos. Elle marchait un peu sur des œufs même si ses paroles étaient pleines de bonnes intentions. « Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à me demander. » Elle lui tapota sur l'épaule, la photographe n'était jamais contre se rendre utile. Même  si sa force était limitée et qu'elle ne maitrisait pas à la perfection les armes à feu, elle pouvait être efficace dans d'autres domaines comme laisser trainer ses oreilles à droite et à gauche pour en apprendre d’avantages sur les New Edens.

Son ami s'impatientait et elle sourit, amusée. Après quelques derniers mouvements de ciseaux, elle les brandit en l'air. « J'ai fini ! » Keira attrapa un miroir et le tendit à Eli pour qu'il s'admire. Elle attendit son verdict, presque nerveuse. « T'en penses quoi ? C'est pas trop court ? » Elle repassa sa main dans les cheveux du brun pour s'assurer qu'elle n'avait oublié aucune mèche.



Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 854
Sujet: Re: Cut the shit out | Keira   Mar 6 Avr 2021 - 1:27
Peut-être qu'elles sont plus en sécurité là bas... Je me renferme légèrement. J'en ai marre qu'on me donne tort, même si je comprends que Keira cherche surtout à me rassurer. Je lâche juste, éreinté par ces mésaventures, "Peut-être." C'est compliqué - pour le moment impossible - d'admettre que ça n'est pas en ma présence qu'Effy est le plus à l'abris.

"Merci." pour l'aide qu'elle me propose. M'écouter me plaindre, c'est déjà bien plus que la plupart de mes amis ne m'offre. Il n'y a sans doute qu'à Johanna que je me confie sur ces sujets là, mais on ne se voit pas si souvent que ça... Bien moins qu'avec Keira.

Je prends le petit miroir entre mes mains, et le lève devant moi, d'un coup très concentré sur ce que je vois. Ca m'change de tête, mais j'ai bien du mal à décider si c'est en bien ou en mal. "Hm..." Je passe les doigts pour les balayer en arrière, me cogne d'ailleurs à ceux de la jeune femme - c'est qu'il y a du monde là dedans - et laisse retomber les mèches de chaque côté de mon visage. "Ca m'ira." J'irai sûrement faire des retouches tout seul devant le miroir, soyons honnêtes, mais c'est... très correct, surtout pour une première fois. "Comment tu me trouves comme ça ?" Je lui adresse un sourire à travers nos reflets respectifs dans la glace - chargé de malice et d'un peu plus de reconnaissance que pour la simple coupe de cheveux.

Je me relève alors, secoue la serviette qui se décharge de centaines de petits bouts de cheveux, et la tends à la brune, de même que ma main libre. "On échange, maintenant ?" J'ai un rictus amusé aux lèvres, parce que je sais très bien quel genre de réaction je vais recevoir. "J'te fais juste les pointes. J'le faisais tout le temps à ma mère." Et accessoirement à moi-même. "Et je sais - je parle beaucoup de ma mère." Surtout pour tout ce qui touche au domaine capillaire. "Promis, je coupe rien de plus que... ça." Et je rapproche mon pouce et mon index en ne laissant entre eux qu'un mince espace de deux ou trois centimètres.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.

Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 168
Sujet: Re: Cut the shit out | Keira   Mar 6 Avr 2021 - 15:18
Keira remarqua qu'Eli semblait se renfermer sur lui-même. Ce n'était pas le but. Elle suspendit un instant son geste et lui murmura : « ça ne doit pas être évident de les savoir là-bas, loin de toi. » Ce n'était pas une situation très enviable en tout cas. « Confier la sécurité de sa fille à quelqu'un d'autre, c'est un énorme sacrifice, il faut beaucoup de courage pour cela. » En tout cas, c'était son point de vue à elle, Eli avait dû les laisser là-bas et repartir, pour le bien de tout le monde. Clairement, ce ne devait pas être facile pour le latino et il devait se poser pas mal de questions. A sa place qu'aurait-elle fait ? Aucune idée, elle n'était pas mère, mais elle était sûre qu'elle n'aurait pas fait mieux.

Sa réaction en voyant sa coupe de cheveux la laissa très indécise. « ça t'ira... C'est tout ? » La photographe était presque déçu. Elle s'attendait à mieux quand même. Elle s'était appliquée et n'avait pas fait énormément de trous. Comment le trouvait-elle ? Keira scruta son visage quelques secondes, lui rendant son sourire dans le miroir. Cette coupe de cheveux lui donnait un air plus sérieux, plus vieux même. « T'es pas mal... On dirait enfin que t'es majeur. » lui répondit-elle avec un air malicieux. Elle-même pouvait en rire puisqu'elle savait qu'elle faisait très jeune aussi. Et puis, dans un monde où tout les faisait grandir trop vite, faire plus jeune physiquement était pas mal non ?

Eli proposa d'échanger sa place avec elle. Keira réfléchit quelques secondes avant d'hausser les épaules et de s'assoir sur la chaise. « On va voir si tu fais mieux. » lâcha-t-elle d'un air bougon. « Que les pointes, on est d'accord ! » Un petit rafraichissement ne pouvait pas faire de mal, ses cheveux commençaient à être vraiment très long. Quant au fait qu'il parlait beaucoup de sa mère, elle continua sur un ton malicieux : « Oui, je sais, c'est le complexe d’œdipe, tous les petits garçons sont amoureux de leur maman... » Keira reprit un air plus sérieux pour lui demander : « Tu étais proche d'elle ? » Une fois de plus, elle cherchait juste à en savoir un peu plus sur Eli, à faire la conversation, pas à se montrer indiscrète. Elle n'avait aucun tabou de son côté sur sa famille ou sa vie passée, et elle pouvait difficilement comprendre que ça ne soit pas pareil chez les autres.

Elle prit une petite inspiration quand il attrapa la paire de ciseaux et regarda droit devant elle. « Je te fais confiance. » le mit-elle toutefois en garde. « Oublie tout de suite la coupe mulet. » Sinon, sa vengeance serait terrible. Quant à la longueur, elle plaça une de ses mèches juste en dessous de l'épaule. « Coupe, juste là... » C'était ridicule, elle serait surement plus à l'aise avec une coupe de cheveux courte mais déjà que c'était difficile de rester féminine dans leur vie de tous les jours, elle avait du mal à se résoudre à les couper totalement.



Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 854
Sujet: Re: Cut the shit out | Keira   Mar 6 Avr 2021 - 16:51
Keira tente de me rassurer, et franchement... Je ressens distinctement qu'elle recolle les morceaux mon pauvre égo, même si ça n'est qu'avec ses pansements aux motifs de princesses. Ca ne sera peut-être pas très solide, ça ne tiendra pas contre les tempêtes Selene ou Andrea, mais... Ca m'aidera vraiment à tenir le coup.

"Pas mal... C'est tout ?" Dis-je en imitant terriblement mal son intonation. "Et majeur ? Merde." Ca m'fait rire, mais c'est vrai que j'ai toujours eu une dégaine de gamin. L'apocalypse m'a en quelques sortes bloqué à l'orée de mes vingt ans. "Si tu m'avais dit "beau gosse", j'aurais revu mon opinion à la hausse, tant pis."

Je la laisse s'installer devant moi, et réalise qu'il va falloir que je me mette à genoux pour ne pas me tordre complètement le dos. Bon bah, je m'exécute.

"Mais oui, t'en fais pas." Que les pointes, je sais faire. Je glisse les pouces sur son crâne depuis ses oreilles pour diviser ses cheveux en deux masses, et roule celle du haut en un grossier chignon. "Tu peux tenir là ? J'ai pas d'pince." J'amène sa main qu'elle me prête jusqu'au chignon pour libérer les miennes et commencer à démêler vite fait ses cheveux.

Le complexe d'Oedipe... Ca m'fait sourire. J'suis carrément dedans, on va pas s'mentir. "Ouais, plutôt. J'suis fils unique, ça doit jouer. On s'engueulait beaucoup, mais elle me pardonnait tout. La pauvre, je lui en ai fait voir de toutes les couleurs... J'étais vraiment un sale gosse." Surtout à l'adolescence, en fait. Au souvenir de ses airs fâchés, je souris tendrement.

Keira s'inquiète encore, et la pauvre a raison, en un sens. J'suis pas tellement du genre appliqué, mais j'vais faire un effort. "Oui oui... Ici, ok." Je plante le doigt sur son épaule à la longueur indiquée, et coince une première mèche entre mes doigts pour la couper, dans un bel élan de confiance.

"En fait, je l'ai retrouvée quand mon ex était encore enceinte d'Effy. Elle est restée avec nous dans ce groupe, pendant un moment, et elle me considérait toujours comme son petit garçon." Entre les câlins, les reproches et sa possessivité - et la même chose du côté de Selene à l'époque, ma vie était très animée. "Elle est même sortie avec Lisandro pendant un moment. Tu sais, le médecin qui est venu nous voir quand on avait la grippe avec Tori. Il était déjà un peu comme mon père." Sa relation avec Alma l'a rendu pour toujours indissociable de ma famille.

"Enfin..." Je soupire, en perdant mon enthousiasme, le regard rivé vers la tignasse brune. "Elle s'est faite tuer deux mois avant la naissance de ma fille, par un groupe ennemi." Encore un, décidément. J'interromps quelques secondes la coiffure pour continuer sur un ton nettement plus énervé, "C'était elle ou une autre, et "l'autre" est maintenant en couple avec mon ex, et c'est plus ou moins une deuxième maman pour Effy." J'suis pas certain que de la manière dont je le raconte, elle arrive à recoller les morceaux. Mais dans tous les cas, j'en parle assez sèchement pour laisser transparaître la haine que je me trimbale pour Juliet depuis cette histoire.

"Enfin bref, c'est assez pathétique, j'suppose que tu commences à voir pourquoi j'suis parti." Et dire que certains se demandent encore d'où je tire cette rancoeur... Je soupire. "Désolé, j'arrête pas de plomber l'ambiance." J'voudrais pas qu'elle pense que je me passe les nerfs sur ses cheveux, non plus. Alors j'me force à reprendre un ton plus doux, plus taquin aussi. "Enfin pour ma défense, c'est toi qui mets le doigt sur les sujets sensibles." Ca n'est pas reproche : la pauvre Keira ne peut pas savoir que derrière chaque porte qu'elle ouvre, elle devra marcher sur des oeufs. Je reprends mon oeuvre en lui demandant à mon tour, poussé autant par un intérêt sincère que par le besoin de penser à autre chose, "Ta famille à toi, c'était comment ?"



Quien no mira adelante,
atrás se cae.

Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 168
Sujet: Re: Cut the shit out | Keira   Mar 6 Avr 2021 - 21:43
« Mais oui t'es beau gosse. Surtout avec ta coupe digne d'un grand salon de coiffure. » Keira lui ébouriffa les cheveux et lui adressa un petit sourire malicieux à travers le reflet du miroir. De toute manière, oui Eli était mignon et il devait bien le savoir, pas besoin qu'elle en rajoute deux tonnes ou il risquait d'avoir les chevilles qui enflent. Quand la brunette s'assit sur la chaise, elle sentit du mouvement dans son dos et elle se retourna pour trouver Eli... à genoux. « T'es sérieux ? Je suis pas si petite que ça ! » Keira se prit un petit fou rire quand elle remarqua qu'effectivement, assise, elle était minuscule à côté de lui. « J'aurais pu rester debout. » continua-t-elle en ayant du mal à garder son sérieux.

Son sourire resta ancré sur ses lèvres quand elle remarqua à quel point il était concentré sur sa coupe de cheveux. Elle s'exécuta quand il lui demanda sa main tout en l'écoutant. Eli, un sale gosse ? « Hmm. C'est drôle, je m'en serais doutée... » glissa-t-elle, amusée. Déjà adulte, il était assez turbulent et ne tenait pas en place alors enfant, ça devait être un sacré phénomène. La photographe entendit les ciseaux claquer dans son dos. Elle inspira et essaya de se détendre. Bon, de toute manière, le sort de ses cheveux était entre les mains du latino.

Ainsi, Eli avait retrouvé sa mère. Une foule de questions venaient déjà à l'esprit de Keira. Sa mère était-elle toujours en vie ? Où était-elle à présent ? La photographe garda le silence, se doutant qu'il ne t'aiderait pas à lui apporter les réponses voulues. « Oui, je me souviens de Lisandro. » Le médecin qui était venu pendant l'épidémie de grippe en effet, elle avait remarqué qu'il semblait proche d'Eli. Elle comprenait mieux maintenant. La brune écouta le reste de son récit et heuresement qu'il était dans son dos, il ne put pas voir ses yeux s'écarquiller en entendant la suite. Sa mère était morte plus ou moins à cause d'une autre fille qui était maintenant en couple avec son ex. « C'est une sacrée histoire... » commenta-t-elle simplement. A l'intonation de sa voix, la brune pouvait aisément comprendre qu'il ne nourrissait pas de bons sentiments envers cette fille. C'etait compréhensible, même si elle n'avait sûrement pas toutes les clés pour comprendre ce qu'il s'était passé. « Ça ne doit pas être facile... » continua-t-elle. « Au moins... Effy n'aura pas de deuxième papa. » lâcha-t-elle. Elle voyait toujours le verre à moitié plein, jamais à moitié vide.

« Oui, je comprends, ça devait être assez tendu... » Keira comprenait mieux son départ du groupe, effectivement. « Tu plombes pas l'ambiance, ne t'inquiète pas. » Pas de son côté en tout cas, mais lui pouvait être assez tendu en lui racontant tout ça c'était certain, et comme il lui dit, c'était elle qui mettait le doigt sur des points sensibles. « Oui tu as raison... » Keira fit une petite moue désolée. « Hmm si je te parle de tes animaux de compagnie tu vas aussi me sortir un dossier sensible ? » le questionna-t-elle sur le ton de la plaisanterie pour détendre un peu l'ambiance. « Merci de ta confiance en tout cas, pour me raconter tout ça. » La brune se sentait plus proche de lui maintenant qu'elle connaissait un peu son passé et les épreuves douloureuses qu'il avait du traverser.

« J'avais une grande famille, mais ils sont presque tous partis en France juste avant le début de l'épidémie pour le mariage d'une de mes sœurs. Je n'ai plus eu de nouvelles depuis. » Elle haussa les épaules. C'était peut être plus simple comme ça, elle gardait l'espoir qu'ils soient en vie quelque part, mais la France lui semblait tellement loin à présent. Elle ne les reverrait probablement jamais et à chaque fois qu'elle y pensait, ça lui prenait aux tripes. « J'aurais dû les rejoindre... » Elle n'en avait jamais eu l'occasion malheureusement. Keira haussa les épaules. « J'étais la petite dernière, on était tous assez soudés et on faisait souvent tourner nos parents en bourriques... » Une foule de petites anecdotes lui revint en tête et elle continua avec un petit sourire aux lèvres. « C'est sûrement à cause de ma grande famille que j'ai du mal à rester seule maintenant. » Elle avait grandi entourée de 13 personnes, ce n'était pas rien... Ils avaient eu une enfance très différente puisqu'il était fils unique tandis qu'elle était issue d'une famille très nombreuse.. « Et tu as grandit dans le coin ? »


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 854
Sujet: Re: Cut the shit out | Keira   Mer 7 Avr 2021 - 0:23
Je finis par lui arracher le compliment, tout content. Quand elle éclate de rire en me voyant les genoux à terre, c'est assez... communicatif. "Oh, tu l'es." Si petite que ça. Et lorsqu'elle suggère qu'elle aurait pu rester debout, je pose une main sur le haut de son crâne pour la faire regarder à nouveau devant elle. "Mais non, la cliente est reine ici ! Allez."

Pire que de nous foutre le cafard, j'ai l'impression de lui raconter les Feux de l'amour à The Haven, et tout ça doit être assez ridicule à entendre. Mais il suffit qu'elle me dise "je comprends" pour que je me sente libéré d'un poids. J'acquiesce simplement. Même si elle semble dire que ça ne la dérange pas, je préfère ne pas en rajouter, et continue la coupe de ses cheveux tandis qu'elle reprend la parole.

"Ben, j'avais un chien mais il est probablement mort, merci de m'le rappeler." L'anecdote est vraie, mais bien sûr également sur le ton de la plaisanterie. J'ai d'ailleurs une pensée pour le chat qui m'avait suivi jusqu'au refuge de Messiah - peut-être aura-t-il eu plus de chance que le canidé. "Merci à toi pour ta patience, mais... garde tout ça pour toi, d'accord ? J'veux pas qu'on me pose trop de questions." Sur The Haven notamment, parce que je me suis fait la promesse de rester le plus discret possible, surtout sur leur localisation. Et puis parce que je me vois mal me confier à qui que ce soit d'autre ici, plus simplement.

Keira m'en dit alors un peu plus sur sa famille à elle. Ils étaient donc nombreux, ça devait être marrant. Ca l'est moins lorsqu'elle dit avoir perdu leur trace, et pas qu'un peu... "En France ?... Ca m'a toujours fait envie, mais j'ai jamais traversé l'océan." Je n'en ai tout simplement jamais eu les moyens. "Pourquoi tu n'es pas allée au mariage de ta soeur ? Enfin, si c'est pas indiscret." Les histoires de famille sont parfois criblées de sombre conflits, et je n'voudrais pas remuer le couteau dans la plaie. "Oh, et tu peux lâcher." Dis-je pour le chignon qu'elle maintient en place sur le haut de sa tête, reprenant les mèches plus longues qui tombent alors devant moi. Hey, je m'en sors à peu près bien, jusque là.

"J'étais au Mexique quand j'étais petit, au Sud d'El Paso. On est venus à Tacoma quand j'avais huit ans. Mon père avait trouvé un boulot dans l'coin. J'suis un de ces putains d'immigrés que Chiara affectionne tant." J'ai un sourire sarcastique, mais ce genre de réactions, aujourd'hui, m'amuse plus qu'autre chose. J'en ai tellement pris plein la gueule au cours de ma vie que ça a du me rendre imperméable aux petites remarques, j'imagine.

"Toi, tu dois être, hm..." Je cherche ses origines possibles, quelques secondes. La peau blanche, les cheveux bruns ondulés... Ouais, va falloir que je vise un peu au pif. "Américaine et... italienne. Ouais, ça t'irait bien." dis-je d'un petit air confiant. Elle a ce côte artiste bohème typique des européennes - du moins dans l'image très abstraite que je m'en fais.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.

Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 168
Sujet: Re: Cut the shit out | Keira   Mer 7 Avr 2021 - 16:08
 « Oh » Keira grimaça. « Je suis désolée pour ton chien... » La brune hocha vivement la tête. « Motus et bouche cousue ! Je serais muette comme une tombe ! » promit-elle. Keira était bavarde, très bavarde mais quand on lui confiait quelque chose, elle n'était pas du genre à le crier sur tous les toits. Là, elle se rendait compte qu'Eli lui avait confié des choses qui lui tenait à cœur. Elle le garderait pour elle.

« Moi aussi... » soupira-t-elle. « La Tour Eiffel, le Louvre, les Champs Elysés... Je suppose que ça a dû perdre de son charme maintenant. » Elle imagina les rues de Paris pleines de rôdeurs ou pas. « Quoique, peut-être qu'en France la situation est différente, on ne le saura peut-être jamais mais j'espère que ma famille s'en est sortie en tout cas. » Elle laissa échapper un nouveau soupir. Ils lui manquaient toujours beaucoup. Eli la questionna sur les raisons qui l'avait retenu ici en Amérique. « Non non, ce n'est pas indiscret. » Keira haussa les épaules. « J'étais serveuse et je venais de commencer un nouveau boulot. Mon patron n'a pas voulu me donner des jours de congés.  » Et oui, c'était stupide mais vrai, son fichu patron l'avait privé de sa famille définitivement. S'il avait accepté, elle serait probablement avec eux à l'heure qu'il était, ou morte, elle ne savait pas trop. « J'ai juste un frère qui est resté ici, mais je ne l'ai jamais retrouvé. Sa femme devait accoucher, ils n'ont pas pu faire le voyage jusqu'en France. » Elle avait peut-être un neveu ou une nièce de 5 ans mais elle n'en savait rien.

Keira esquissa un sourire quand il parla de Chiara et de son racisme évident. « C'est dingue quand même... » La jeune femme n'était pas désagréable avec elle, mais elle trouvait ce racisme étrange. Les nationalités n'avaient jamais été un problème aux yeux de la photographe et encore moins maintenant. « Loupé, je suis juste américaine. J'ai grandi à Birch Bay, un peu plus au Nord, vers la frontière avec le Canada. » Elle tira un de ses mèches de cheveux, au hasard pour voir la longueur et fut rassurée de voir qu'il n'avait pas coupé trop court. « Mais peut-être que j'ai des origines italiennes, je ne sais pas. » Elle n'avait jamais connu ses grands-parents et n'avait jamais questionné ses parents là-dessus. « ça doit être cool le Mexique. J'aurais pu y aller. Je faisais de la gym à un niveau national mais j'ai fait une mauvaise chute et ça a tout arrêté. » Au final, elle n'était jamais sorti des Etats-Unis. « Tua s beaucoup de souvenirs de ton enfance ? »

Eli s'était confié à elle, alors Keira se sentit obligée de lui confier à lui aussi un secret qui avait toujours peser sur ses épaules. « Le seul drame que j'ai connu avant les rôdeurs, c'est la mort de ma grande sœur. Son mari et son bébé sont décédés dans un accident de voiture, elle ne l'a pas supporté » Sa famille avait eu du mal à s'en remettre et elle, elle avait développé une réelle peur de l'abandon suite à ça. Elle croisa les bras, silencieuse quelques secondes avant de reprendre. « On est quand même vachement déprimant là. » Vite vite qu'ils parlent de quelque chose de plus léger. Et la question lui échappa. « C'était quand ta première fois ? » Oui, bon, niveau sujet plus léger, elle ne cherchait pas loin. Elle retint un petit fou rire. « Désolée, je voulais trouver un sujet plus léger. Réponds pas ça va être gênant... » Elle grimaça, consciente qu'elle devrait tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler.



Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Cut the shit out | Keira   
Revenir en haut Aller en bas  
- Cut the shit out | Keira -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: