The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -24%
Purificateur d’air & Ventilateur Dyson TP02 ...
Voir le deal
399 €

Need my bro | Nolan
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1308
Sujet: Re: Need my bro | Nolan   Sam 8 Mai 2021 - 16:56
Mes paroles sont dures, intransigeantes. Nolan n’est pas habitué à ce que j’ai un avis aussi tranché et définitif. Et je ne parviens même pas à en éprouver le moindre remord ou sentiment de culpabilité. La colère est trop vive, la rancœur trop ancrée. Y aurait-il une autre option ? Les mutiler ? Les torturer ? Malgré toute ma haine, je n’en arriverais pas là… Je ne souhaite pas devenir un monstre comme eux. La mort est encore le châtiment le plus clément non ? « Et cela nous arrange bien… » De ne pas avoir à endosser la responsabilité d’une condamnation à mort. « J’ai peur de ce qu’ils peuvent décider, tu sais. Que la sentence ne me plaise pas. » Si jamais ils les libèrent ? Leur pardonnent ? Les lynchent jusqu’à la mort ? Aucune de ces options ne me convient. Et si une partie de moi est… heureuse ? que Nolan ai songé à tuer nos agresseurs si il avait eu une arme, une autre, plus altruiste, est bien soulagée qu’il n’en ai rien été. Pour son intégrité mentale. Se serait-il relevé d’une vengeance de ce type ? « Cela aurait ajouté un autre poids… » Ca aurait été pire. Même si j’imagine dans quel état émotionnel il aurait été si j’avais trépassé.

J’ai une ombre de sourire quand je plaisante sur le soutien qu’il peut m’apporter. « Un peu quand même. » Dans les faits, il boite toujours. Et à l’époque, il était juste une tête de turc. Il y en a toujours eu. Et il y en aura toujours. Quoique maintenant… les enfants, les adolescents, privés des repères qui étaient les nôtres, ont-ils pour autant le même comportement ? Je hoche la tête quand il abonde dans mon sens concernant la maltraitance dont il a fait les frais autrefois. Maintenant, il est un médecin respecté par tout le camp et même au-delà. Et ça, c’est une belle revanche.

Puis, les remparts s’effondrent. Ma garde est anéantie. Et je pleure dans les bras de Nolan, comme je n’ai jamais pleuré. Je peux compter sur les doigts d’une main les fois où cela a pus m’arriver en trois décennies d’existence. Peut-être que j’ai du retard à rattraper… Cela ne rend pas la chose plus aisée, loin de là. Je me sens particulièrement ridicule en cet instant, pour un paquet de raisons et même si c’est Nolan, je n’aime pas lui renvoyer cette image là. J’ai un rire étouffé à sa répartie sur la lumière. Si quelqu’un débarquait en cet instant dans la pièce… il se demanderait ce que nous trafiquons sous ce bureau avec ces paroles dignes d’un shonen. Le pouvoir de l’amitié tout ça. Et cette pensée me fait rire. C’est nerveux.

Je lui lance un regard surpris quand il m’ébouriffe les cheveux. C’est souvent moi qui fais cela et non l’inverse. Et c’est très symbolique de l’inversion des rôles qui s’est opérée cette nuit. « Ce que j’en tire comme conclusion ? Actuellement ? Que je n’arrive pas à passer à autre chose… » Je ressasse trop. Mais tourner en rond dans l’infirmerie n’aide pas. Le climat est anxiogène et il n’y a rien d’autre à faire que de cogiter et se souvenir. En boucle. « Vivement que je puisse sortir d’ici… ça m’aide pas. » Sans vouloir le froisser, mais je pense qu’il comprend. Quant à la suite… Ouais, Nolan a du se charger des souillures émises par un corps qui m’a complètement lâché et trahi. Et cela me laisse honteux. Pourtant, je sais que c’est son boulot. Que j’aurais fait la même chose sans sourciller et que je me serais offusqué qu’il en éprouve une quelconque gêne. « Si sans doute. J’aurais le même discours si nos situations avaient été inversées… j’ai trop fait le garde malade pour accepter sans broncher de passer de l’autre côté… » Mais si cela lui a permis de se déculpabiliser, d’être utile pour moi alors… « N’en parlons plus. Cela me passera. Ce serait pire si cela avait été Cass ou Farah. »


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1524
Sujet: Re: Need my bro | Nolan   Jeu 13 Mai 2021 - 10:52
Difficile de rester indifférent au ton que vient de prendre Tom. D’habitude, c’est lui qui arrondit les angles, qui rend les choses plus… acceptables. Probablement à cause de cette foutue manie de voir le verre à moitié plein, même quand c’est de la vase. Sauf que là, visiblement, ça aussi c’est cassé. Et je me rends que, même si ça m’exaspère, j’ai vraiment envie qu’il redevienne le mec beaucoup trop optimiste pour moi. J’ai un bref soupir à sa réponse, avant de froncer les sourcils. « Franchement ? Pas vraiment. Je n’aime pas me dédouaner et laisser les autres réfléchir ou décider à ma place. Je leur fais confiance pour décider, mais … je sais pas. C’est un peu facile de se plaindre si la décision nous plait pas si on a fermé les yeux au moment où elle a été prise. Tu vois ce que je veux dire ? » C’est un peu flou dans mon esprit, mais si quelqu’un peu me comprendre, c’est bien Tom, quel que soit l’état dans lequel il est. Et je grimace au reste, avant de tousser un rire sans joie. « Tom, franchement… tu crois que le poids en plus j’en aurais eu quelque chose à foutre si t’avais vraiment été mort ? »

Non parce qu’il faut pas déconner là. Autant je sais pas comment j’aurais réagi pour de vrai, autant ça, clairement, ça aurait été le cadet de mes soucis. A court terme évidemment. A long terme, j’en sais rien et j’ai pas envie de le savoir de toute façon.

Je lève les yeux au ciel quand on évoque le fait que je boite toujours, sans faire plus de commentaire que ça. De toute façon, je sais que j’aurais tort, quoi que je dise. Effectivement, j’ai jamais récupéré entièrement et, vu notre manière de vivre, ça n’arrivera pas. J’étais pas vraiment porté sur le sport ou la marche avant ça, donc je fais avec. Mais peu importe, c’est la symbolique qui compte. Alors je souffle, d’un ton amusé. « C’est quoi déjà le proverbe ? Comme le roseau, je ne plie mais ne rompt pas… truc du genre. » Enfin, là, ce qui importe vraiment, c’est qu’il finit par craquer.

Je gère comme je peux. J’espère que je m’en sors pas trop mal. Faut dire que ouais, ça a toujours fonctionné dans l’autre sens jusqu’à présent. Il finit par se calmer et je laisse filer encore un peu de temps. Avant d’esquisser un sourire quand il me répond. « Oh, t’arrives pas à te sortir d’un traumatisme qui remonte à quelques jours à peine ? Bienvenue chez le commun des mortels Tom. » J’ai une grimace compatissante avant de hocher la tête. « T’auras bientôt ta permission de sortie. Tu vas beaucoup mieux. Physiquement en tout cas. » C’est pas le cas de tout le monde. Et au reste, mon sourire se fait plus large. « Quand j’avais la jambe cassée, je t’avais dit que je faisais un malade atroce… et j’ai pas l’exclusivité. Tu n’aimes pas dépendre des gens, être… faible. Mais tu sais quoi ? » Je replie mes genoux contre moi avant de reprendre. « Ca passe. Ca comme le reste. Il faut juste que tu acceptes que ça ne fait pas de toi quelqu’un de faible, bien au contraire. Et ça aurait été Cass ou Farah, t’en fais pas que j’en aurais rajouté des caisses. Juste pour le plaisir. » Je me rends compte qu’il y a quelques mois, quelques années même, j’aurais été incapable de tenir un discours comme ça. Et je réalise à quel point cet endroit m’a fait du bien. Que ce soit la présence des miens, mais aussi de gens comme Lisandro, Juliet ou encore Andrea. Des gens que je ne connaissais pas et qui m’ont aidé à retrouver une assurance que je pensais envolée depuis bien longtemps. Et qui m’ont fait confiance.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Tomeo A. Carrera
Tomeo A. Carrera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1308
Sujet: Re: Need my bro | Nolan   Jeu 13 Mai 2021 - 12:26
Je hausse une épaule à la réponse de Nolan. C’est pas facile comme positionnement. Ne pas avoir de prises sur un évènement est assez frustrant, surtout dans ce cas précis. Mais voter la mort de quelqu’un ce n’est pas rien. J’aurais tendance à dire que si la décision va dans mon sans, je serais content, sans pourtant ressentir la culpabilité d’avoir été acteur de cette mise à mort. En revanche, si ce n’est pas ce qui a été décidé… Evidemment, que je serais en colère et dans l’incompréhension. Sentiments humains et légitimes. Et totalement irrationnels. « Je vois oui. Mais d’un autre côté, on n’a pas notre mot à dire de toutes façons. » Ce serait probablement trop compliqué de devoir organiser un vote de tout le campement. Et si on a des dirigeants, c’est pour servir dans ce genre de situation, entre autre. Donc le débat est clos à ce sujet. Et quand il rit jaune, je le regarde gravement. « Plus tard. Oui. Parce que ta vie ne s’arrête pas avec la mienne. » Au début, cela aurait été difficile, mais il avait Cassidy, il avait Farah. Et les autres du camp, qui prennent de plus en plus d’importance dans nos vies. Il aurait continué à vivre, aussi douloureux cela soit au début. Et puis, la douleur se serait estompé. Et il aurait pris conscience qu’il avait tué par colère et vengeance. Il n’a possiblement pas envie de parler de ça. Et je n’insisterai pas. Mais viendra un jour où… cela sera réel. Ou l’un de nous disparaîtra pour de bon cette fois et les autres devront tenir. Je suis presque sûr qu’on veut tous être les premiers à partir. Que d’être celui qui reste…

Et mes pensées prennent un tour vraiment trop déprimant. Je secoue la tête, comme pour les chasser. C’est difficile d’alterner moments légers et sujets graves. On essaie pourtant. De ponctuer tout ça avec quelques piques humoristiques, histoire de ne pas sortir la corde maintenant, et cela donne une discussion un peu bizarre et bancale. Comme lui me souffle mon esprit, alors que je plaisante sur sa boiterie. Ce n’est pas drôle, mais on dédramatise comme on peut depuis le début. Et il a de la chance d’être médecin et au sein d’une communauté avec ce genre de handicap, parce qu’avoir des difficultés à se mobiliser en cas d’urgence, c’est très handicapant. Enfin, ça aurait pu être pire, il aurait pu avoir perdu sa jambe. « C’est toi le spécialiste des proverbes. » Et il pourrait m’en sortir un complètement inventé, que je le croirais en plus. Je suis sûr que c’est déjà arrivé et que je ne le sais toujours pas.

Mon effondrement ne dure cependant pas trop longtemps. J’aimerais balayer le sentiment de honte, mais ce n’est pas facile. Je marmonne alors à sa réponse : « Ben c’est nul d’être le commun des mortels. » Genre je suis un super héros… peut-être que Nolan et Cassidy l’ont cru pendant longtemps. Mais là, l’image est définitivement balayé. Ou alors je me suis mis moi-même cet objectif et me suis contraint à m’y tenir en me foutant la pression. Et parce que c’est beaucoup plus facile d’être un super-héros pour tenir debout en fait. Je suis doué pour me bercer d’illusions. « Tant mieux. Je suis sûr que ça ira encore mieux une fois dehors. Je vais embaucher Farah comme infirmière personnelle et ce sera parfait. » De toutes façons, pour les traumatismes psychologiques, faut laisser faire le temps. Je me rends compte que je ne suis pas un malade facile, n’aimant pas dépendre des autres et passer de l’autre côté, comme Nolan en fait. Il essaie de me rassurer d’ailleurs, parlant sans doute d’expérience, même si nous n’avons pas le même caractère lui et moi. Je hoche sobrement la tête, avant de lui jeter un regard offusqué à la fin et de lui donner un coup d’épaule en guise de protestation : « Tu es un monstre Nolan. »

Et pourtant, on tient le choc tous les deux. On a changé. Nolan s’est affirmé, moi, je me laisse davantage aller. Et ce n’est pas si mal, le changement. Il faut juste le temps de s’adapter, d’apprendre à faire avec. « C’est bizarre et pas forcément agréable sur le coup mais… Je suis… soulagé ? enfin, je ne sais pas comment le dire, mais je suis content qu’on ai pu trouver un moment pour discuter tous les deux. Même si c’est pas mon fort. » Mais j’y travaille. La preuve.


Survivor

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1524
Sujet: Re: Need my bro | Nolan   Lun 24 Mai 2021 - 23:11
J’ai une grimace, laissant filer un silence à sa remarque. « Ouais, on a rien à dire. Même si je me demande à quel point ils vont chercher à avoir notre avis dans tout ça. C’est un truc qu’on a tous vécu, chacun d’une façon différente. Et qui va marquer durablement la vie du camp, d’une façon ou d’une autre. » Je soupire longuement, avant de hausser une épaule quand il continue. En effet, ma vie ne se serait pas arrêtée avec la sienne. Mais après tout ce qu’on a vécu, que tout s’arrête comme ça… ça aurait été tellement injuste, tellement impossible à digérer. Et je n’ai pas envie d’en parler. Je sais ce que ça fait maintenant, de le croire mort. Sauf que j’ai pas particulièrement envie d’y repenser de sitôt.

Le reste n’est pas forcément plus joyeux. Au moins, il y a un truc positif qui ressort de tout ça, c’est que Tom accepte enfin qu’il est faillible, vulnérable. Même si ça lui plait carrément pas. Et même si on ponctue nos échanges de touches d’humour pour arriver à rendre tout ça plus acceptable, plus facile à digérer, ce moment va nous marquer tout autant que le reste. J’en suis pas vraiment conscient, même si je sais que je vais longuement y réfléchir une fois que j’aurais renvoyé Tom dormir. Mais pas tout de suite. Pour le moment, j’essaie d’être à la hauteur, d’être l’ami dont il a besoin et, même si trouver les mots n’est pas évident, je crois que je m’en sors pas si mal. Et perso, j’ai aucun scrupule à m’être effondré à son arrivée. Je suis à bout de nerfs, j’en suis bien conscient. Et je risque encore de vaciller les prochains jours. Mais ils sont là. Ils vont bien. Autant que possible au vu de ce qu’ils ont traversé. Alors, j’ai le droit maintenant non ? Pour ça que je souffle, d’un ton léger. « J’suis le spécialiste d’un paquet de trucs inutiles. » Enfin que tout le monde trouvait inutile avant. Ca doit être encore pire maintenant au final, mais au moins quelqu’un se souvient de trucs comme ça. C’est pas une si mauvaise chose donc. Je suppose.

Je lui tapote le bras, avec un sourire mi-amusé, mi-compatissant. « Je sais. Tu vas devoir t’habituer à fréquenter la plèbe. Mais on s’y fait. » J’ai un clin d’œil alors que je vois bien qu’il essaie de reprendre une contenance. C’est bien plus compliqué pour lui que pour moi de lâcher prise. Ou plutôt, d’admettre que ça va pas. Alors, maintenant qu’il a lâché les vannes, faut qu’il arrive à les refermer, pour arriver à tenir bon. Parce qu’on peut pas se permettre de s’effondrer, encore moins aujourd’hui qu’avant l’apocalypse. Je ricane quand il me met un coup. « Tu le savais pas encore ? Et Farah sera ravie de faire l’infirmière va. » Même si c’est le genre d’informations dont je me passerais bien. Ils font bien ce qu’ils veulent et ils sont grands, mais ça fait quand même bizarre de les savoir ensemble. Pourtant, ça fait plusieurs mois déjà. Et ils ont l’air heureux. Donc c’est cool.  

Au reste, je l’écoute avec attention et j’ai une ombre de sourire. « C’est déjà pas mal. Et puis, même si c’est pas ton fort, tu t’en sors plutôt bien je dirais. » Je lui assène une bourrade amicale avant d’ajouter, un brin plus sérieux. « Va falloir que tu retournes te reposer encore un peu. Si t’es sage, je devrais te libérer bientôt. » Et j’ai un froncement de sourcils, me frottant les mains sur mon jeans. « … je crois que je vais aller rejoindre Cass’. » Ca me fera du bien. Juste de me rouler en boule contre elle et de dormir un peu. Je me sens bien plus las brusquement que je l’aurais cru. Mais Tom va bien. Le reste, dans l’immédiat, n’a pas la moindre importance.  Alors j’inspire longuement et je me relève, tendant la main vers lui, mon sourire se faisant plus large. « Allez, on sort de là. »




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Need my bro | Nolan   
Revenir en haut Aller en bas  
- Need my bro | Nolan -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: