The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -54%
PHILIPS HI5910/99 Centrale Vapeur – effet ...
Voir le deal
59.99 €

True detective
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2795
Sujet: True detective   Dim 4 Avr 2021 - 13:41
Celle qui passe pas sa meilleure journée


29 mars


Connor est revenu au camping et avec lui sa colère sourde. La pause que j’avais eu le droit avec Bruce semble toucher à sa fin. Si j’avais été souriante pour accueillir celui que je prenais pour le footballer, la douche avait été froide en voyant le chef du camp entrer dans ma caravane. Rien qu’a son regard j’ai deviné qu’il n’en faudrait pas beaucoup pour que je finisse comme ceux qui avaient voulu voler sa voiture. Autant dire que j’ai immédiatement eu le reflexe de reculer et d’être prête à me protéger s’il venait a vouloir me frapper. C’est extrêmement douloureux d’avoir une personne pour qui on a eu de l’affection et pour qui on a risquer beaucoup qui est suffisamment en rage pour s’estimer heureuse de ne s’en sortir qu’avec des bleus.

Il a été clair dans la voiture quand on est revenu de l’entrepôt, il ne veut plus entendre mon blabla, aussi, je n’ai même pas essayé de lui expliquer. De toute façon, qu’est ce qu’il pourrait y avoir a expliquer qu’il soit en état de comprendre. Il n’est pas a ma place et ne le saura surement jamais. Connor n’est pas dans les nuances, à partir du moment ou il a su que j’avais mis en danger son équipe, quoiqu’en pense Bruce, je n’en faisais plus partie a ses yeux si tant est que je suis encore un être humain. En vrai, je ne sais pas ce qui le retiens de me mettre en pièce et de ne pas me tuer, son besoin de moi contre les divas ? L’envie de me voir en captivité pour me faire payer ce qu’il voit comme un crime ? Se rend-il seulement compte que j’aurais pu tous les livrer et qu’ils n’auraient surement rien pu faire ?

Silencieuse je l’ai écoutée m’expliquer qu’il fallait que je rencontre une amie a lui qui a trouvé des infos sur Sam et Donovan qui me voudraient du mal pour l’aider dans son enquête. Autant dire qu’a l’évocation de ces noms j’ai pali. La cheffe de la savonnerie vie avec le géniteur du bébé… est ce que c’est vraiment des gens qui se font passer pour eux ? Est-ce que cela a un sens. Quand je lui ai demandé en quoi cela pouvait l’intéresser alors, qu’a ma connaissance, dans la liste de personne me voulant du mal il est pas trop mal placé, je n’ai pas eu de réponse. On n’explique pas un bout de viande dans qu’elle poêle il va. Si, a la base, je comptais faire en sorte que ca se passe bien, des que j’ai compris qu’il comptait me menotter, j’ai su que ca allait partir en vrille. La cave ou j’ai été violée est encore trop fraiche et les marques

J’ai essayé de négocier, supplier, me débattre, appeler Bruce à l’aide, avant de me retrouver a moitié assommée et quand même entravée dans le coffre. Je n’ai même pas réussi a lui prendre les clés, je ne sais pas comment il a fait pour être plus rapide que moi, mais essayer m’a valu un autre coup dans le visage et une belle migraine.

C’est donc le visage abimé, menottée et avec une aide peu délicate du sportif que j’ai fini par être "apportée" devant la fameuse amie, sans vraiment bien comprendre les intérêts de cette histoire. Je ne sais même pas ou on est, il y avait pas mal d’escalier, on dirait un ancien appartement de luxe et… c’est des poster de Connor avec des dessins dessus ? Je pense que ce n’est pas le moment de ce concentrer sur cela. J’essaye de focaliser toute mon attention sur « l’amie » du sportif pendant qu’il s’assure que je ne vais pas savoir me détacher et se met un peu a l’écart. Je n’ai pas besoin de tourner la tête pour sentir son regard sur moi. Il sait que j’ai passé une partie de ma vie a me défaire de lien et sortir de boite en criant TADAM. Je reste muette a attendre que la femme ouvre la discussion.




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Apple J. Autumn
Apple J. Autumn
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 247
Sujet: Re: True detective   Lun 5 Avr 2021 - 21:33
La photo mutilée de Connor captivait toute son attention, comme la dernière fois. Quand elle ne la fixait pas, Apple examinait pour la énième fois l’état de ses ongles rongés. Elle vérifiait qu’il n’y restait ni trace de sang, ni morceau de chair. Il n’y avait encore pas si longtemps, elle assassinait une proie pour s’en repaître et… elle préfèrerait que l’ancien athlète ne soit pas au courant de sa pratique. Elle savait comment il réagirait – comment tous réagissaient – alors que… ce n’était juste pas si simple. Le monde était bien différent, quand on avait découvert que l’Homme pouvait être une ressource comestible. Il changeait de couleur… il était rouge et noir. Une vision de prédateur.

Apple fut tirée de ses pensées par l’arrivée de son « ami » et… sa captive ? Ses sourcils se froncèrent. Elle avait visiblement raté un épisode car, aux dernières nouvelles, Connor désirait effectivement protégée cette « Alex » de ceux qui lui voulaient du mal. Pourquoi maintenant la trimballait-il, menottée et l’ayant visiblement malmenée ? Non pas qu’elle éprouvait une compassion particulière, c’était juste… bref, elle ne savait pas ce qu’elle en pensait.

La trentenaire avait ôté son blouson en cuir qui reposait sur le bras du sofa, à ses côtés. Comme d’habitude, ses bras nus portaient quelques marques de ses escapades et autres mésaventures de survivantes – des bleus et écorchures principalement. Ses prunelles ternes, sous ses paupières lourdes, dévisageait la femme qui se tenait devant elle. Par où commencer ? La community manager n’avait jamais fait ça, avant. Interroger quelqu’un, enquêter. Mais de toute façon, ces derniers mois, elle avait accompli plusieurs choses qu’elle n’avait jamais fait.

- Je m’appelle January, entama-t-elle brusquement, d’une voix neutre.

Elle se pencha en avant, les coudes alors posés sur ses genoux et les mains jointes. Ses cheveux noires cascadèrent de ses épaules, aussi raides qu’indisciplinés.

- Y’a des gens qui en ont après toi. Visiblement, assez pour embaucher un chasseur de prime, elle entra dans le vif du sujet, cash, j’ai proposé à Connor de trouver de qui il peut s’agir, même si visiblement, aujourd’hui, il se charge lui-même de la neutraliser, une idée de qui tu pourrais avoir contrarié à ce point ?


Animadversion
Le sang colle autant de fois que tu y vas, délivre-toi de ce poids avec tes doigts ♫ Tu ne t'arrêteras pas ♪ Telle est cette loi, je la connais : c'est celle que tu bois et c'est celle qui te noie, pour la dernière fois ♫ Succube externe dévisse, éventre, desserre pots, paquets, couvercles ♫ Il ne choisit pas, il les aime tous, voilà, il a faim d'avoir faim l'outremangeur ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2795
Sujet: Re: True detective   Mar 6 Avr 2021 - 1:17
Celle qui tente de comprendre


Je ne suis pas sûre de comprendre ce que Connor attend vraiment de moi. En fait, entre la douleur, la fatigue et les hormones, j’en suis même a me demander si son histoire bancale de trouver qui en a après moi n’est pas un mensonge pour obtenir autre chose. La grande question étant : qu’est ce qu’il sait vouloir qu’il n’a pas déjà ? Je suis a sa merci, j’ai presque tout dit a Bruce de ce qu’ils voulaient savoir et été ferme sur mes conditions quant à l’adresse du camp des Divas. Alors, pourquoi cette mise en scène ? Est-ce que Connor est adapte des jeux pervers comme le fou ? Est ce que je vais devoir affronter une situation affreuse juste dans le but de me faire souffrir et d’essayer de me briser ? Ca ne colle pas avec ce que je sais de lui. Pour le moment j’ai une foule de questions dans la tête et je ne sais que m’appliquer a faire ce que j’ai fait pendant des mois : donner le change, masquer mon affolement grandissante et essayer de trouver une solution si les choses se compliquent.

Raide sur mon siège, faisant un effort pour me maitriser, malgré l’envie de me tortiller pour me libérer, afin de ne pas montrer que je suis au bout de ma vie, je prends le temps d’observer la jeune femme. Un réflexe non pas d’espionne mais plus d’assistante de magicien. Essayer de comprendre qui est en face de nous en essayant de trouver tous les petits détails qui pourraient nous en dire plus qu’elle ne le fera jamais avec des mots. Les gens mentent, leur gestuel par contre… Elle est grande, maigre, je ne sais pas dire si elle est jolie ou pas, il y a quelque chose de dur dans son visage que je n’arrive pas à traduire, peut être est ce sa pâleur ou ses marques. D’instinct, j’ai du mal a l’imaginer dans un groupe, ce qui est mesquin au regard de mon état alors que je suis plus ou moins dans deux groupe.

D’ailleurs, on est ou, je regarde un peu plus autours de nous, le plus discrètement possible. Ce que j’ai, dans un prime abord, juste mis dans la case, ancien appartement de friqué, semble habité. C’est sa planque peut être ? Ce qui m’interpelle le plus c’est les poster en carton de Connor savamment peinturluré dans un esprit moqueur pour ne pas dire plus ou ceux servant visiblement de cible. Il m’a parlé d’une amie, pourtant je ne trouve pas cela très amicale et ça m’étonne que le sportif accepte cela sans broncher. Je n’arrive pas à déterminer l’importance de ce détail mais cela reste une incohérence de plus. Une autre source de déception et l’absence d’objet utile a portée de main. Le sportif me connait un peu trop bien.  

Mon attention se reporte sur elle quand elle se penche et se présente avant de m’expliquer que des gens en ont après moi au point de mettre une prime ? Quand elle me demande qui je pourrais avoir contrarier a ce point là j’ai un sourire amère qui se dessine sur mes lèvres en même temps que je lui montre mes entraves :

« Il y aurait des gens qui m’en voudraient ? Tiens donc... »


En vrai, ca n’a aucun sens. Connor qui s’intéresse a ca, elle qui propose de trouver qui ou le fait qu’on paye une prime pour ca. Quoique, pour la prime… est ce que le fou ne serait pas en train de partir en vrille ? Combien de jour sans savoir ou je suis, si je me suis faite avortée, sans avoir pu me mettre la main dessus… Il a suffi d’une semaine ou j’étais hors de sa portée pour qu’il prenne cela comme la pire des provocations, alors des jours sans me voir…

Je jette un œil vers Connor pour voir si j’ai le droit de parler. Aussi ridicule que cela puisse sembler, alors qu’il m’a emmenée pour cela, je suis très méfiante sur ce genre de situation et je ne sais pas dans quelle mesure j’ai le droit de m’exprimer. Il me fait signe d’y aller et mes yeux retournent vers January. C’est avec une voix posée et presque douce, qui dénote réellement avec mon état et la situation, que je lui demande :

« La liste est longue du coup, il faudrait que me précise le contexte ou tu as appris ça… et puis… je suis curieuse, tu y gagnes quoi January dans tout ca ? »





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Apple J. Autumn
Apple J. Autumn
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 247
Sujet: Re: True detective   Mar 6 Avr 2021 - 16:13
Apple fixait son interlocutrice, impassible. Celle-ci avait l’air de cogiter, elle parut même consulter le maître des lieux avant d’oser desserrer les lèvres. C’était presque ironique, de voir comme sa réponse ressemblait à celle que la trentenaire elle-même avait fourni au psychopathe qui l’avait attaquée, mais les similitudes s’arrêteraient là. Pour l’instant, c’était Alex qui avait des ennuis, pas la community manager. Ce serait donc à sa cadette de juger si elle avait envie de faire un effort pour s’en tirer, ou non.

- Honnêtement : rien de plus qu’à bouffer, répondit-elle du tac-au-tac, cash et sans détour, Connor me file des ressources si je trouve qui cherche à t’emmerder.

Ce n’était évidemment pas toute la vérité, il y avait une part de personnel là-dedans. Mais même l’athlète n’était pas au courant et la concernée préférait que ça reste comme ça. De toute façon, il suffisait de voir comme la proie de cette prime était traitée par une personne censée la protéger – aux dernières nouvelles – pour comprendre qu’elle avait effectivement l’art de se créer des embrouilles.

- Du coup, à titre personnelle, je me fiche de ce qui t’arrive si les gens qui te cherchent t’attrapent, ajouta-t-elle d’une voix monocorde.

Et sincèrement… elle s’en fichait. Qu’Alex soit coupable ou innocente, quoi soit une criminelle ou la victime d’un complot, qu’elle finisse avec les tripes sur les genoux ou avec une balle dans l’occiput… Apple n’en avait cure. Elle la dévisageait avec ce regard crocodile terne, presque absent. Comme si elle ne voyait perpétuellement qu’un néant sans intérêt dans l’humain. Un gibier doué de parole, un problème latent, un objet à peine utile.

- Du coup, soit tu réfléchis et tu m’en dis plus, soit je peux rien faire pour toi, et ça s’arrêtera là, tout connement ; néanmoins, pour lui donner un coup de pouce, la trentenaire précisa : le type qui a été engagé pour te trouver, c’est un déséquilibré, assez bavard, qui s’appelle Donovan. Il a l’air assez proche d’une femme qui s’appelle Sam. Ça te dit un truc ?

Elle n’avait pas grand espoir là-dessus en réalité. Si le sociopathe l’avait vraiment espionnée, il aurait vu qu’elles ne se ressemblaient pas et n’aurait pas pu se tromper. Il avait donc agi sur un coup de tête, ou avec de mauvaises informations. L’un comme l’autre, c’était la preuve que ce n’était pas un gars très méticuleux.


Animadversion
Le sang colle autant de fois que tu y vas, délivre-toi de ce poids avec tes doigts ♫ Tu ne t'arrêteras pas ♪ Telle est cette loi, je la connais : c'est celle que tu bois et c'est celle qui te noie, pour la dernière fois ♫ Succube externe dévisse, éventre, desserre pots, paquets, couvercles ♫ Il ne choisit pas, il les aime tous, voilà, il a faim d'avoir faim l'outremangeur ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2795
Sujet: Re: True detective   Mar 6 Avr 2021 - 22:07
Celle qui préfère poser les questions


January ne fait pas de manières et, contrairement a ce que l’on pourrait imaginer, je préfère tout autant. Je ne me sens pas d’affronter un duel de sourires et de sous-entendus. En fait, plus elle parle, plus de l’observe et plus je trouve qu’elle dénote dans ce lieu qui semble confortable, voir même décoré et, au regard du nombre d’étage fait en sac a patates sur l’épaule de Connor, relativement en sécurité. Au regard des marques qu’elle porte, de sa maigreur et de ce que je sais du chef des expendables, cela me semble plus crédible qu’elle ne soit « qu’une relation professionnelle plutôt « qu’une amie.

Maintenant que je pense avoir compris qu’elle est « juste » une chasseuse de prime, enfin, une personne qui est là pour gagner quelques choses et surement juste survivre, j’en reviens toujours a cette question : quel est l’intérêt de Connor dans cet affaire ? Je relance, malgré moi, un coup d’œil au sportif comme si j’allais réussir à deviner ce qu’il y a dans sa tête, autre que sa colère et sa rancœur, avant de reporter mon attention sur la grande brune.

Mes lèvres craquelées esquissent un semblant de sourire quand elle me dit qu’elle se fiche de mon sort. Son estomac n’est surement pas en accord avec elle. Même si je ne suis qu’un moyen de se remplir la panse, vu son épaisseur, je suis presque certaine qu’il y a plein de choses me concernant qui l’intéressent. Bien évidemment je n’ai aucune idée du double sens que peut prendre cette phrase quand on connait ses déviances alimentaires. Je soutiens tranquillement son regard sans détourner le mien. Je n’arrive pas a savoir si j’y lis du mépris ou la lassitude d’une personne blasée qui fait son travail sans envie ni conviction. Au moins elle me parle pas comme si j’étais un bout de viande incapable, ou indigne, de m’exprimer, j’imagine que je devrais déjà m’estimer heureuse. C’est toujours avec cette douceur dans ma façon de m’exprimer, et sans cacher une pointe de cynisme, que je lui dis :

« A titre personnelle je suis sûre que la promesse du paiement de Connor rend tout plus intéressants. »


Quant à moi, je pense que tout le monde arrive bien trop tard. Vue ma situation, je souhaite bien du courage a quiconque voudrait m’enlever pour me faire plus de mal qui ne m’a été fait. Cela ne m’empêche de vouloir en savoir plus, encore incertaine quant a ce qui est le plus important entre élucider cette menace ou comprendre les enjeux de tout le monde.

La femme vient confirmer les noms déjà donnés par le sportif avant de m’exposer ses arguments frappants pour me faire monter dans la voiture. Une femme du nom de Sam, je n’en connais qu’une, enfin, plus de réputation que physiquement. Sam Dean, la savonnière pour qui le fou travaille… Maintenant que j’y pense, il dit s’appeler James Dean, ont-ils un lien de famille ? L’idée qu’il puisse être le frère des sœurs Dean expliquerait pas mal de choses, notamment comment il sait rester dans un groupe malgré sa folie. Après qu’est ce que Donovan vient faire dans cette histoire ? Un « déséquilibré assez bavard » cela pourrait correspondre, qui plus est, il est chasseur de prime et le peu de relation que nous avons eu avant mon départ, il semblait toujours débarquer façon « mais t’es qui toi ? » « C’est qui Alex ? ». Sans précipitation je réponds, comme si cet échange était une simple formalité, que je n’étais pas attachée dans un endroit inconnu ni autant en quête de réponses :

« La seule Sam dont je connais l’existence est une des responsables de la savonnerie, si je ne me trompe pas, mais je doute fort qu’elle sache que j’existe. »

Sauf a ce que le fou ait parlé de moi. J’ai du mal à voir un jeu d’alliance entre faction de remis en jeu avec l’implication d’une prime dans un enlèvement. Pour le moment rien a de sens et j’ai besoin d’en savoir plus pour comprendre un peu plus le motif de ce puzzle, les motivations de tout le monde, en quoi j’en suis mêlée et surtout si cela a une utilité pour moi.

« Quant a un Donovan bavard et pas très équilibré qui chasse des primes, j’en connais aussi un même si je reste sceptique. N’y voit pas de mauvais esprit de ma part, mais c’est très facile de mentir sur un prénom, beaucoup moins sur un physique, et le Donovan que je connais ne passe pas inaperçu. Saurais-tu me décrire ces deux personnes ? D’ailleurs, ou les as-tu rencontrés et surtout il y a combien de temps ?»

Allez January, ne fais pas ta timide, dis m’en plus sur le pourquoi du comment que j’arrive enfin a comprendre l’intérêt pour Connor. Est-ce qu’il y a un souci avec l’ex Expendables et qu’il ne sait pas où le retrouver ? Qu’il s’imagine que je peux aider pour régler ça ? Y a-t-il des tensions dans les relations entre la savonnerie et les mercenaires ? La seule qui sait m’apporter des réponses est en face de moi. Pour le sportif qui reste en retrait je ne suis qu’un bout de viande a qui on évite de parler. Comme si j’allais faire des signaux de fumée de ma caravane pour passer des informations a celles que j’ai bravées pour sauver ses fesses des qu’on me dira plus de 3 syllabes.






Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Apple J. Autumn
Apple J. Autumn
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 247
Sujet: Re: True detective   Mer 7 Avr 2021 - 12:43
Le sourire qui étira brièvement ses lèvres fut sans joie. Une réaction presque mécanique devant cette femme qui ne semblait visiblement pas très inquiète de son propre sort. Si c’était le cas, elles étaient deux, car Apple aussi n’accordait pas énormément de crédit à l’avenir de sa cadette et si celle-ci n’avait pas envie de l’aider, ce serait un non lieu. Brièvement, elle regarda Connor aussi. Quoiqu’il se soit passé depuis la dernière fois, Alex lui avait donné une raison de se faire trainer ici de force. La community manager ne pouvait prétendre connaître le joueur de baseball, mais il s’était montré trop « gentil » avec elle pour être gratuitement mauvais avec cette femme.

- Je n’ai pas pu les voir, je les ai simplement entendus, elle restituait le même mensonge qu’elle avait servi à son bienfaiteur, tu sais comment est le No man’s land je suppose… quand t’es posée dans un coin, tu baisses la tête pour pas d’attirer l’attention et t’éviter de reluquer tes voisins.

Ce n’était même pas faux en plus : Apple n’avait pas eu besoin de devenir une habituée du fameux entrepôt pour voir comment ça fonctionnait. Les squatteurs côtoyaient les marchands de tout bord ; il y avait ceux qui se faisaient des étales, ceux qui commerçaient sous le manteau et même des filles qui racolaient. Il pouvait être facile d’entendre des choses sans retenir les visages, surtout à une époque où la justice populaire pouvait décider der placarder la trogne de quelqu’un pour le faire chasser.

- C’était il y a environ trois semaines, mais… j’ai cru comprendre que tu étais retenue avant.

Ses yeux blasés désignèrent les menottes à ses poignets. Depuis le début de sa réponse, les traits de la trentenaire avaient retrouvé peur impassibilité inexpressive. Elle faisait ça pour Connor, parce qu’elle pouvait avoir à manger, mais… elle pouvait aussi se débrouiller. Si Alex ne voulait pas être aidée, c’était son problème.

- Admettons que ce soir de faux prénoms, poursuivit-elle de façon didactique, la coïncidence serait énorme s’ils avaient été choisis par hasard, c’était une hypothèse comme une autre mais vu comme les prénoms renvoient à des personnes que connaissent les deux autres personnes ci présentes, Apple soupçonnait ses geôliers de les avoir utilisés pour faire accuser d’autres gens, donc… cette « Sam » et ce « Donovan » sont peut-être des gens qui connaissent les vrais Sam et Donovan… , à ce stade, la community manager réfléchissait à voix haute, ce n’était pas Alex qui l’aiderait, pour la dernière fois, tu n’as pas envie de me faire la liste de toutes les personnes que t’as contrarié un jour ? Le mot était choisi exprès, pour accentuer l’euphémisme, je suis pas là pour te juger, je me fous de ce que t’as fait.


Animadversion
Le sang colle autant de fois que tu y vas, délivre-toi de ce poids avec tes doigts ♫ Tu ne t'arrêteras pas ♪ Telle est cette loi, je la connais : c'est celle que tu bois et c'est celle qui te noie, pour la dernière fois ♫ Succube externe dévisse, éventre, desserre pots, paquets, couvercles ♫ Il ne choisit pas, il les aime tous, voilà, il a faim d'avoir faim l'outremangeur ♪
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2795
Sujet: Re: True detective   Mer 7 Avr 2021 - 14:44
Celle qui se libère


Elle aussi semble avoir matière à cogiter. Je ne sais pas si c’est parce qu’elle partage certaines de mes questions ou si c’est parce qu’elle attend un signe de Connor, mais le regard en coin qu’elle lui lance ne m’échappe pas. Je fronce les sourcils malgré moi quand elle indique ne pas les avoir vus et qu’elle tente de me faire adhérer a l’idée qu’elle garde la tête baisser au NML. Je penche légèrement la mienne et mon regard se fait un peu plus perçant en parcourant un peu mieux la collection de marques qui constellent sa peau visible. Le souci dans quand une menteuse en croise une autre c’est qu’elle est certainement plus sensible aux détails qui clochent. Que Diable January ! D’où sors-tu ces traces de coups si tu es si prudente ? Tu n’as pas le profil d’une fille qui fait attention a elle. Et comment fais-tu ton travail si tu ne sais pas lever les yeux discrètement ? Au moins ça expliquerait ta maigreur. Avec un sourire qui en dit long sur ce que j’en pense je me contente de répondre :

« Je ne dois pas assez le savoir si j’ai écopé d’une prime sur ma tête, j’imagine. »


Je ne suis pas une grande habituée du NML, avant que les Divas me forcent a devenir une espionne de pacotille, je n’étais pas de celles qui sortaient beaucoup du camp, la magie d’être utile pour les installations électriques surement. J’ai un peu tout découvert en octobre dernier et je dois avouer que ca a été compliqué pour moi de m’adapter. Qui plus est, depuis que je suis estampillée Expandable, donc « Lesbienne », je ne crois pas avoir jamais réussi a y mettre un pied sans avoir vécu des péripéties a me donner une petite bouffée de tension. En fait je déteste cet endroit qui est autant le terrain de chasse du fou que des « éducateurs de gouinasses ».

Je ne sais pas ce qui me terrifie le plus entre le fait que Connor décide, finalement, de me tuer avant de sauver Mateo, que les Divas me récupèrent ou qu’on me balance juste au NML. Sans faction derrière moi, je ne me donne pas 48h de survie dans cette poubelle de l’humanité ou s’entasse un peu trop de déchets parmi les survivants qui viennent y faire du troc. Le vrai souci c’est que je ne suis absolument pas taillée pour survivre seule non plus, surtout enceinte et avec, je l’espère, deux enfants a charge si Connor tient parole et les sauve. Autant ne pas y penser tout de suite, il y a trop de « Si » dans l’équation pour le moment.

Mon visage se fige quand elle me dit qu’il y a 3 semaines et j’ai du mal a retenir une envie de rire nerveusement pendant qu’elle continue de réfléchir a haute voix. Son raisonnement est logique mais je pense de plus en plus qu’elle arrive bien trop tard pour que je sache lui être utile pour remplir son estomac. Je baisse les yeux pour la première fois depuis que nous sommes arrivés et m’autorise un certain « lâché prise », cela demande trop d’efforts de masquer ma détresse et ne pas avoir envie d’exploser. Je suis trop épuisée pour cela. Mes liens, plus que jamais, me gênent, tant pis si cela me vaut des coups, être attachée m’est de plus en plus insupportable.

« Si on oublie Connor, mon ancien groupe sait m’en vouloir car je les ai empêchés de kidnapper 2 personnes, j’ai tué 3 de leurs membres pour éviter un drame et je leurs mens depuis des mois, même si je ne suis pas sure qu’elles le sachent déjà. Après, elles ont une carotte pour me prendre sans passer par une prime. J’ai eu, aussi, quelques soucis avec un groupe d’homophobes … mais en fait je pense que tu arrives trop tard, « Donovan » a déjà fait le travail… »

Je ne fais même pas attention au regard noir que Connor pose sur moi alors que je joue de plus en plus avec les menottes, malgré mes mains tremblantes, pour m’en dégager. Je m’arrête le temps de tirer sur mon t shirt et me tourne en partie laissant apparaitre, un bout de ma peau meurtrie. L’un de mes bourreaux s’est amusé a me mordre jusqu’au sang dans toutes les parties sensibles de mon corps, y compris la base du cou, juste en dessous les marques encore visibles des strangulations au collier de chien. Si elles ont commencé a guérir, il y a été tellement fort que cela se voit toujours. Mais ce n’est pas ca que je veut montrer. Je n’arrive qu’a dévoiler qu’une partie du H imprimé dans ma chair. Comme si j’étais du bétail, j’ai été marquée au fer rouge que je présente. Je me remets face a elle, reprenant mon jeu avec bracelet de fer.

« Avant que tu me demandes, je ne sais pas pourquoi un "H". Ils étaient deux, un avec le masque de Saw, l’autre un masque blanc qui se fermait par derrière et qui était affreux, il y avait que la bouche de visible. Il y avait une autre fille avec moi… »

Avec un soupire de soulagement, me doutant bien que je vais payer cher ces quelques secondes de répits, mes mains se libèrent enfin des menottes qui tombent au sol comme si elles n’avaient pas été assez serrées. Je ferme les yeux pour imprimer ce moment, cette bouffée d’air, me doutant bien que Connor va rapidement me replonger la tête sous l’eau. Comme si j’étais en état d’essayer de fuir, que j’avais un endroit où aller ou même que j’étais capable de tenter quoi que ce soit. Je ne demande pas pitié, je ne supplierais pas, je sais que ça ne sert a rien. Je ne bouge pas de mon siège, je ne fais rien à part me masser les poignets en attendant l’inévitable et profitant de chaque micro seconde de gagnée sans me retrouver entravée.



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: True detective   
Revenir en haut Aller en bas  
- True detective -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: