The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -43%
-43% sur la carte mémoire microSD SanDisk ...
Voir le deal
104.66 €

Never stop fighting till the fight is done | Ruby
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2266
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Sam 1 Mai 2021 - 12:59
Trop sensible ? Je le fusillai du regard, avec l’envie soudaine de le marteler de coups pour lui demander ensuite s’il souffrait assez maintenant. Sauf qu’on savait tous les deux que c’était moi qui risquais de me faire le plus mal à ce petit jeu. A défaut de céder à cette envie de lui refaire le portrait, j’attrapai sa crème des mains pour la balancer à travers la pièce. Ca ne servait strictement à rien. Ca ne me défoulait même pas.

« C’est trop tard, de toute façon. » Trop tard pour changer quoi que ce soit. Trop tard pour revoir notre plan. Trop tard pour sauver Markus.. On ne pouvait pas changer le passé. Je m’en voulais forcément. J’avais fait preuve d’arrogance, comme d’habitude. Seulement cette fois… Elle avait coûté la vie à plusieurs personnes. Ca aurait pu être même pire. On avait eu de la chance de se sortir de leurs griffes. J’étais persuadée que ce plan était le bon et… Ils m’avaient fait confiance. Joaquin était même persuadé qu’il n’aurait pas pu faire mieux sans moi. Je secouai négativement la tête, avant de lâcher dans un murmure aux intonations brisées : « Apprends à penser par toi-même. Sinon je finirais par te tuer, toi aussi. » Nous le savions tous les deux depuis bien longtemps, que ça finirait par arriver.

Je cherchais à résister un peu quand il me ramena doucement vers lui, mais pas assez longtemps pour que ma tentative soit crédible. J’avais envie de me raccrocher encore à cette colère, parce qu’elle était moins difficile à supporter que cet océan de tristesse et de culpabilité qui menaçait de me submerger. Ca avait toujours été plus facile de lui en vouloir quand quelque chose ne se passait pas comme je l’aurais voulu. Sauf que cette fois, comme les précédentes, il n’était pas responsable. « C’est facile pour toi. Tu te contentes seulement de faire ce qu’on te dit. » Et après il pouvait accuser qui il voulait de lui avoir donné des ordres idiots, hein ? Finalement, ce n’était pas très différent. Tout le monde cherchait un responsable. Lui, moi… Valérian, Yulia, les autres. Tous.

Mais trouver un responsable ne ramènerait pas les morts. J’enfouis ma tête contre son épaule, pour étouffer ces sanglots qui montaient en moi. Je l’agrippai de toutes mes forces, incapable d’en dire plus. J’avais envie de crier, mais j’avais appris depuis le début de l’apocalypse qu’il valait mieux souffrir en silence. Alors je laissais les larmes dévaler mes joues et mouiller son t-shirt. Pleurer m’épuisait. Mais après plusieurs minutes à me laisser aller contre lui, j’avais l’impression de me sentir plus calme. Je reprenais doucement ma respiration, sans vouloir me décoller de lui immédiatement. J’avais besoin de ce contact physique pour me raccrocher à quelque chose, à quelqu’un.

Je soufflai après de longues minutes : « Ca ne doit pas se reproduire. » Je relevai un peu la tête vers Joaquin. Je devais avoir une tête à faire peur avec mes ecchymoses sur le visage et mes yeux rouges et gonflés. « Je veux leur faire payer, à ces connards. On pourrait… » Je repris lentement mon souffle, réunissant mes idées. « On pourrait donner ces informations à des plus grands groupes, mieux organisés que la distillerie, qui raseraient ce nouveau camp pour nous. Je suis sûre qu’on peut faire mieux que ça. »


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4711
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Dim 2 Mai 2021 - 13:35
Forcément, je détourne pas des yeux quand elle me fusille du regard. J’vois bien qu’elle est comme moi, au bord de la rupture. Sauf que je sais pas trop comment elle va réagir sur ce coup-là. Ce qu’on vit là, c’est nouveau et j’aurais préféré jamais avoir à m’y confronter. D’habitude, c’est elle qui garde la tête froide et moi qui fais de la merde. Je la regarde lancer la pommade sans faire de commentaires, sentant mes mâchoires qui se contractent alors qu’elle continue.

Ouais, c’est trop tard. Mais pas besoin de le confirmer à haute voix. Ca risquerait juste de lui faire péter un câble. Je me fige au reste par contre, sans trop savoir comment réagir. Je sais pas si je dois me sentir insulté ou si elle s’inquiète pour moi. Les deux sont pas totalement incompatibles, sauf que je suis trop crevé pour réussir à démêler ce que ça provoque chez moi. Et je souffle, à mi-voix. « Je sais. Que j’dois apprendre à penser par moi-même. » J’en suis bien conscient que je suis un suiveur, que j’ai jamais réussi à vraiment prendre les bonnes décisions pour moi. A part la sortir des griffes de mon chef, même si là, j’ai comme un doute sur le fait qu’elle trouvera que c’était une bonne idée.

Et si je fronce les sourcils quand elle résiste, je me démonte pas. Je sais qu’elle a besoin de craquer, qu’en vouloir aux autres, ça marchera pas pour elle. Même si elle me balance une nouvelle pique, à laquelle je réponds, avec un rire sans joie. « C’est tout sauf facile chica, je te le garantis. Surtout aujourd’hui. » D’être l’abruti qui suit les ordres sans se poser de questions. D’être celui qui exécute et qu’est visiblement trop con pour comprendre ce qu’il doit faire tout seul. Ou ce que ça peut impliquer. Je pensais que ça avait changé ces derniers mois, grâce aux exilés, grâce à ce groupe où j’ai enfin pu… penser. Et agir. Sans qu’on me donne d’ordres. Sauf que clairement, c’est pas le cas. J’sais même pas si j’en suis capable.

Et si elle avait pas enfoui sa tête contre mon épaule là, de suite, je pense que j’aurais laissé tomber. Parce qu’en vrai, j’suis à bout moi aussi et le peu de trucs que je pensais avoir construit s’est totalement cassé la gueule. Et qu’elle a raison. Je sais pas penser par moi-même, j’arriverais jamais à rien. Sauf qu’elle est là, qu’elle se raccroche à moi. Alors je passe mon deuxième bras autour d’elle et je la serre avec force, sentant mes mâchoires qui se contractent. Je pose mon menton sur le sommet de son crâne, sentant mes yeux s’embuer. Avant de déglutir et de prendre une grande inspiration pendant qu’elle commence à se calmer de son côté. Je sais pas trop combien de temps ça dure et, au fond, on s’en branle. Je la garde contre moi, comme si je me raccrochais à elle pour pas totalement sombrer, laissant les minutes s’écouler sans rien dire.

Quand elle finit par relever les yeux vers moi, je hoche la tête, le regard brillant. « Ouais. » Je desserre un peu mon étreinte et j’effleure une larme qui a roulé sur sa joue du bout du bout du pouce. Et je l’écoute, quand elle continue, quand elle commence à réfléchir de nouveau. J’suis soulagé de voir les rouages de son cerveau se remettre en route. Je garde encore le silence, pensif, avant de souffler, à mi-voix. « Y a moyen qu’on s’organise pour ça. Y a pas que ce camp à repérer. On pourrait… être utiles à notre façon. » Sans qu’on se prenne le retour de bâton en pleine gueule. « … Et on peut voir avec les filles. Elles bossent bien. Et elles voudront leur faire payer aussi. » Tony suivra Salem, j’ai aucun doute là-dessus. Mais est-ce que je suis capable de faire un truc pareil ? Là, de suite, j’en sais foutrement rien. Et j’ai pas envie d’être un poids pour Ruby.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2266
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Lun 10 Mai 2021 - 17:30
J’avais du mal à garder les idées claires, alors ça me paraissait d’autant plus difficile de me mettre à sa place. A quoi pouvait ressembler les choses, quand on était Joaquin Hernandez ? Pour moi, ça me paraissait infiniment plus simple de se contenter de suivre le plan pour ensuite en pointer les travers. On n’aurait pas dû laisser Antony seul. On aurait dû rebrousser chemin plutôt que d’avoir les yeux plus gros que le ventre… Il y avait quantité de choses qui auraient méritées d’être revues, dans ce plan. « Pourquoi tu ne m’en veux pas ? » Au final, c’était la seule question qui valait la peine d’être posée, n’est-ce pas ? « Ce n’est pas à cause de Valérian si on s’est foiré. » Il le savait, ça ? Il pouvait bien lui reprocher de nous avoir mis dehors avec Yulia, mais au final… Il avait surtout fait l’erreur de nous accueillir, et de ne pas nous dégager plus tôt quand on avait commencé à leur attirer des problèmes. « C’était juste la goutte de trop pour eux. »

Est-ce que j’avais vraiment envie de revenir là-dessus, encore et encore ? Pas vraiment. Je savais pourtant que je ne pourrais pas m’empêcher de retourner le problème dans tous les sens pendant encore des semaines, pour l’entrevoir sous toutes ces coutures. Pourquoi ? Parce que je ne souhaitais pas qu’on reproduise les mêmes erreurs. « Tu crois qu’elles nous feront encore confiance ? Salem a bien failli perdre Tony. » Je savais, pourtant, la fidélité dont la mécanicienne pouvait faire preuve. Elle était franche et entière. Jusqu’au bout, nous avions été ensemble dans cette incroyable merde. Quant à Nova ? Je ne me l’expliquais pas, mais elle avait accepté de venir alors qu’elle savait à quel point je pouvais tout faire foirer des fois. Est-ce qu’elle serait prête à nous suivre encore une fois ? Quant à Tony, la question ne se posait pas tellement. J’avais le pressentiment qu’il irait là où Salem serait, comme une ombre silencieuse.

Je desserrai à peine mon étreinte de lui. Du revers de ma manche, j’essuyai mes joues avant d’attraper le carnet dans mon sac à dos. « Il y a plein d’autres localisations que nous n’avons pas pu encore explorer à travers l’état et… Je pense que ça peut le faire, avec leur aide. A condition de passer l’hiver. » Je relevai la tête pour observer à nouveau la neige tomber à travers les fenêtres. « Je crois qu’on ferait mieux de rester mobiles après ça. On sera plus en sécurité sur les routes, avec ce qui se profile. On doit poursuivre le plan qu’on avait initialement et se faire des refuges un peu partout en cas de coup dur. Ce qu’on sait… Ca peut aussi se retourner contre nous. » Comme ça l'avait été pour eux. Si on trempait davantage là-dedans, il faudrait qu’on devienne des ombres pour que personne ne puisse nous mettre la main dessus pour nous faire chanter.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4711
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Dim 16 Mai 2021 - 17:43
Je laisse filer un silence à sa question, cherchant mes mots. Le premier truc qui me viendrait serait de lui demander pourquoi je devrais lui en vouloir, mais j’me dis que ça risquerait plus de l’énerver qu’autre chose. Et puis, ça mérite vraiment réflexion. Je baisse les yeux, mon pouce effleurant le haut de sa main alors que je finis par souffler, sourcils froncés. « Tu l’as dit toi-même… ce serait trop facile d’en vouloir à celle qui réfléchit et qui a des idées. Surtout après coup. Parce que quand ça marche, j’suis bien content de te suivre. Ca fait quoi ? Un an et demi qu’on s’connait ? J’ai jamais regretté de t’avoir suivie dans tes plans. Et ça changera pas. Que ça foire ou pas. Si j’te suis, c’est que je crois en toi. Et ça a rien à voir avec notre relation à tous les deux. Cherche pas plus loin. » J’ai un soupir avant de continuer, toujours à mi-voix. « Et j’sais très bien que c’était pas à cause de lui. Mais… c’est juste qu’après tout ce qu’il m’a dit quand t’étais pas là, c’était… » Je sens mes mâchoires qui se contractent alors que je me retrouve à court de mots l’espace d’un instant. « Je m’attendais pas à ça d’lui. C’est tout. » Pas comme ça. Pas après tout ce qu’on avait pu vivre. Mais elle a ptet pas tort au reste. « Ouais. Possible. Au moins on leur pourrira plus la vie. » Je pensais pas être aussi amer en quelques mots.

Et je sais pas ce qui est le pire. La colère, que j’arrive pas à contrôler mais qui est au moins familière. Ou ce putain de sentiment que j’arrive pas trop à définir. Je sais même pas comment en parler à Ruby. Ou si je dois lui en parler. Je la fixe quelques instants, avant d’abandonner et de me focaliser sur le reste. C’est plus simple. Je crois. « Salem nous aurait pas proposé de venir là sinon. Elle nous fait toujours confiance. On a de la chance de l’avoir avec nous. Pour Nova… je la connais pas assez pour te répondre. C’est à toi de me le dire. » J’attends de voir ce qu’elle pourrait en dire.

J’suis plutôt soulagé qu’elle s’éloigne pas vraiment, alors qu’elle commence à réfléchir tout haut à la suite. « Surtout qu’ils ont l’air de s’étendre partout. Et y a d’autres groupes. Des pillards ou autre. Les gens voudront avoir ces infos sans la prise de risque qui va avec. » C’est de la logique. Au reste, je grimace, mais je souffle, plus confiant que je le suis vraiment. « On trouvera un moyen de passer l’hiver. On a déjà vécu pire. » En réalité ? J’ai un vieux doute là-dessus. Je crois que je me suis jamais senti autant dans la merde. Sauf que c’est pas trop le moment de s’arrêter à ce genre de trucs. « Ca va coûter cher si tu veux être mobile. Va falloir trouver des astuces. Des groupes qui ont de l’essence contre des infos. Des trucs du genre. » J’hésite un instant, fixant son carnet alors que je garde de nouveau de le silence. « Tu crois que… j’ai ma place dans ton projet ? J’suis pas le mec le plus discret ou le plus… intelligent. J’ai pas envie de foutre tout ça en l’air. » Putain, ça sonnait moins pathétique dans ma tête. Je me renfrogne tout seul alors que je continuer de regarder son carnet.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2266
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Mar 1 Juin 2021 - 0:17
Je l’écoutai attentivement, mes doigts se refermant lentement sur sa main dans un mince sourire. Je ne savais pas exactement depuis quand il se confiait autant, mais il aurait pu le résumer en seulement quatre mots. Joaquin me faisait confiance. C’était un sentiment précieux, que je ne méritais pas tellement… Encore moins après ce qu’il venait de se passer. Mais n’était-ce pas de cette façon qu’on éprouvait la confiance des autres, et qu’on apprenait qui comptait réellement sur nous ? Joaquin, Salem, Nova… Je ne les échangerais pour rien au monde, malgré leur sale caractère.

Je lovai ma tête dans son cou dans un soupir, un peu plus détendue. Je levai un regard interrogateur vers lui quand il me confia espérer mieux de Valérian. C’était fou comment il pouvait placer ses espoirs dans les mauvaises personnes… Moi, par exemple. Valérian était de la même trempe, après tout. « On dit souvent des paroles en l’air pour adoucir la méfiance. Tu devrais avoir l’habitude. » J’inclinai un peu la tête, pour mieux la regarder. « Et s’il le pensait vraiment, alors… Il finira par regretter. » Je ne savais pas trop quoi en penser, personnellement. Un lien invisible me reliait à Valérian depuis notre première rencontre, quand il avait fauché mon protecteur d’une balle. C’était quelque chose d’aussi immuable qu’indéfinissable. J’avais seulement la conviction qu’il recroiserait tôt ou tard ma route, tout comme les autres de la distillerie. On ne peut jamais fuir indéfiniment le passé.

Mais dans l’immédiat, je voulais me concentrer sur l’avenir. Je posai un baiser furtif sur ses lèvres alors que je voyais bien à quel point il pouvait ruminer en cet instant précis. « Tu as raison. Salem ne nous a jamais lâché. » Même avec des emmerdes jusqu’au cou, elle était un pilier inébranlable. C’était quelqu’un de fiable, de sûr. « Nova est… » J’avais du mal à trouver mes mots pour la qualifier. « Elle sait mieux que personne celle que j’étais autrefois, et elle m’accepte malgré tout. C’est quelqu’un de froid et méthodique, mais loyal et protecteur. Tu peux te fier à elle. »

J’hochai la tête quand Joaquin commença à étayer mes idées. « On tient un bon filon, on dirait. » Je lui offris un mince sourire en retour. « Je ne te savais pas si optimiste. » Non parce que là… Nous avions dilapidé nos dernières ressources pour permettre à Tony et Nova de récupérer à la clinique. La neige ne cessait de tomber, recouvrant tout Seattle de son manteau blanc. Le froid était si vif et mordant qu’il m’empêchait de dormir la nuit, quand ce n’était pas mon ventre vide qui protestait. On s’était habitué à un train de vie bien plus aisé à la distillerie. Je poussai un soupir, un rien dépitée. « Je vais fabriquer quelques collets. Tu n’auras qu’à les poser le long du cours d’eau derrière le garage. On arrivera peut-être à attraper quelque chose. » J’avais un léger doute, mais je ne voyais pas comment faire d’autres en attendant que les activités reprennent au No Man’s Land. Je pouvais toujours revenir aux sources avec la chasse.

J’attrapai déjà une corde sans tarder, pour faire quelques nœuds. J’hochai la tête à nouveau quand il souligna les difficultés que nous risquions de rencontrer dans notre entreprise. « C’est comme tout, Joaquin. Au début, il faudra viser petit, et après… On pourra aller de plus en plus loin, en ramener de plus gros morceaux, et plus juteux. Tu me donnes faim là. » Je lâchai un bref rire en lui tendant un premier collet. « Enfin tu as compris l’idée. On doit déjà se faire connaître un peu pour que de gros groupes nous prennent au sérieux ensuite. » Je restai la main refermée sur la corde quand il chercha à la récupérer, comme un lien tangible entre nous deux. « Si tu y réfléchis déjà, ça veut dire que l’idée te séduit non ? » Oh… Le problème, c’était plutôt sa tendance à se mésestimer. Je lui lançai un drôle de regard en retour. « Tu plaisantes ? Si tu ne les fais pas toutes tomber sous ton charme avec tes yeux clairs, tu en glaces d’autres d’un regard. Non, je t’assure, tu seras plutôt efficace. » Je lâchai un bref rire, avant de me rendre compte qu’il ne me prendrait certainement pas au sérieux, comme à chaque fois pratiquement. Je poussai finalement un soupir. « Tu n’as qu’à te battre à la Cage. Plus tu augmenteras ta popularité là-bas et plus les informations viendront à toi naturellement. » Je lui souris, presque tendrement. « Tu es quelqu’un de loyal et de protecteur. On a besoin de quelqu’un comme toi pour veiller sur nous, surtout en cas de coup dur. Tu veux toujours de cette place auprès de nous ? »


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4711
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Mer 2 Juin 2021 - 9:04
Franchement, vu comment ça avait démarré à son réveil, je m'attendais pas à ce que notre discussion soit aussi... apaisée. Mais ptet qu'on en a suffisamment pris dans la gueule pour pas avoir envie d'en rajouter une couche entre nous. En tout cas, c'est le ressenti que j'ai. J'ai pas particulièrement envie de la perdre en temps normal, alors là, avec tout ce merdier, j’suis vraiment sûr que j’arriverais à le supporter. Ce serait probablement la goutte d’eau de trop. De celle qui ferait carrément exploser le vase. Je pensais pas qu’elle aurait autant besoin d’être rassurée. Elle a l’air tellement sûre d’elle en temps normal. Sans compter que pour moi, elle est pas plus fautive que nous tous. Elle a juste eu le malheur de réfléchir un peu plus.

Alors j’essaie de trouver les mots pour lui dire tout ça et, à voir la façon dont elle prend ma main, je crois que je me suis pas trop mal démerdé sur ce coup-là.  Et même si je me sens bien plus merdeux que j’ai pu l’être depuis bien longtemps, j’arrive au moins à lui parler. Pas aussi bien que j’voudrais, mais c’est pas si mal. En tout cas, j’la serre un peu plus contre moi quand elle pose sa tête dans mon cou. Ca me fait beaucoup plus de bien que ce que je pensais, surtout après les derniers jours. « A croire que j’suis toujours aussi con vu que je continue de me faire avoir. » J’essaie même pas de cacher l’amertume dans ma voix et j’ai un profond soupir, laissant la colère de côté pour le moment. Je verrais comment je la gère demain. Là, ça sert pas à grand-chose. « Regretter ? Avec moi ? J’crois pas non. J’suis pas toi chica, j’ai aucune valeur. » Alors ouais, ptet qu’il ira faire amende honorable auprès d’elle dans quelques semaines, quelques mois. Parce que Ruby est un composant utile à la survie. Mais parce qu’il regrettera quelque chose avec moi ? J’y crois pas une seule seconde. J’avais déjà eu du mal à y croire en septembre, on me la refera pas deux fois.

Enfin bref. Ca sert à rien de se casser la tête avec ça j’crois. Et va falloir que j’apprenne à tirer un trait sur tout ça, que je fasse avec. Me focaliser sur Salem ou encore Nova, c’est bien plus facile. Et si je hoche la tête, retrouvant une ombre de sourire quand on parle de Salem, rassuré de la confiance qu’on peut avoir en elle, je fixe Ruby quand elle décrit Nova, un peu plus dubitatif. « A t’entendre, on dirait que t’étais le pire des monstres avant. T’as fait c’que tu pouvais pour survivre. Et on a déjà acté que les enfants de chœur avaient un taux de survie inexistant. Alors… j’vois pas pourquoi elle t’accepterait pas. » Je laisse filer un silence avant de reprendre, d’un ton plus amusé. « Elle avait l’air de vouloir te protéger la première fois que je l’ai croisée ouais. J’ai cru qu’elle allait me planter dès qu’j’avais le dos tourné. Donc ouais, vu qu’elle veut veiller sur toi, j’suis un peu obligé de lui faire confiance. » Même si elle est quand même un peu chelou la gonzesse.

A son sourire, j’ai un temps d’hésitation avant d’effleurer sa joue du bout des doigts. « Tu t’rappelles quand on s’est rencontrés ? On s’est retrouvés à la rue sans rien à bouffer ni aucun endroit sûr. T’étais en vrac, tu pensais que j’allais te violer dès que j’en aurais l’occasion et tu tentais de me la faire à l’envers dès que tu pouvais. On a survécu à ça. Alors j’me dis qu’on peut survivre à tout. » On en a passé des merdes ensemble en vrai. Et si on m’avait dit qu’on en finirait là, je l’aurais pas cru j’avoue. Pourtant, c’est le cas. « Faudra juste qu’on se réhabitue aux douches froides. » Et à grelotter dans notre lit. Et à crever la dalle. Bon, c’est la merde. Mais faudra bien que ça aille de toute façon. Je hoche la tête quand elle parle de collet. J’suis pas vraiment convaincu, mais ça coûte rien d’essayer de toute façon. Et je souffle, pensif. « Tu crois qu’il y a des poissons qui pourraient encore trainer dans le cours d’eau ? J’pourrais tenter de trouver un filet en plus. » Moi en chasseur. C’est une putain de blague en vrai.

Et je la laisse jouer avec sa corde, alors qu’on commence à discuter de l’avenir. « Ouais. Faire les choses pas à pas. Et tu te donnes faim toute seule chica. » J’ai une ombre de sourire alors que j’attrape le collet, me demandant vaguement comment je vais poser cette merde. « Va falloir prouver qu’on est fiables et qu’on a de bonnes infos donc. Ou qu’on est prêts à tous les risques pour les avoir. C’est l’idée ? » Et si je hoche la tête quand elle me demande si l’idée me séduit, le regard rivé sur le collet et sur le lien qu’il tisse entre nous, j’lui explique ce qui me bouffe un peu de l’intérieur. Forcément, à sa répartie, je lève un sourcil, toujours pas convaincu par son délire. « T’es la seule à être tombée sous mon charme chica. Et encore, j’me demande ce qui s’est passé. » J’ai un rire, même si j’aurais plus tendance à valider le reste. Au moins, je peux faire flipper les gens. C’est toujours ça de pris. « La Cage. Ouais. C’est pas mal. Ca nous rapportera de la bouffe en plus. » Et je fronce les sourcils quand elle continue. J’avoue, je reste un peu con. Avant de laisser filer un soupir. « J’te l’ai dit y a longtemps déjà. J’suis toujours là pour veiller sur toi. Mais tu vends bien ta came hein… »


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2266
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Ven 4 Juin 2021 - 0:08
Qui ne disait mot consentait. C’était aussi vrai me concernant. J’avais toutes les peines du monde à m’empêcher d’enfoncer davantage encore le clou, en lui confirmant qu’il était parfois bien naïf. Pour un ex-taulard et membre du gang, il ne devrait pas se faire endormir si facilement. Ou alors… Peut-être que si. Depuis le début, Joaquin me donnait le sentiment de se laisser porter. Très certainement qu’il avait fini par plonger simplement parce qu’il n’avait pas osé dire non, tout comme quand son ancien gang avait décidé de s’accaparer des femmes pour en faire ce qu’ils voulaient. « Il serait peut-être temps de changer, Joaquin. » Ca ne me gênait pas quand c’était moi qui l’embobinais, bien au contraire, mais c’était quand même plus handicapant s’il se laissait aussi avoir par les autres.

Je poussai un soupir dépité quand il commença à se dénigrer ouvertement. « Et achète-toi un peu d’amour-propre en chemin, parce que ce n’est pas très sexy d’en manquer. » Non mais qu’est-ce qu’il croyait ? Que je me serais encombrée d’un mec complètement inutile pendant plus d’un an et demi ? Il rêvait les yeux ouverts, lui. Je n’aurais même pas fait route avec lui au début, dans le cas contraire.

Je soufflai ce qui s’apparentait à un rire quand il se fourvoya sur mon compte. Tiens ? Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas été à côté de la plaque à ce point. Au moins… Une poignée de jours. « Ah, non. J’étais douce comme un agneau, bien au contraire… Et parfaitement inoffensive. Ce sont les années d’apocalypse qui ont fait de moi un monstre. Rassuré ? » Qu’est-ce qu’il s’était imaginé sur mon compte exactement ? Et sur celui de Nova ? Si elle avait accepté à l’époque de se traîner le petit boulet que j’étais, évidemment qu’elle s’accommoderait bien de celle que j’étais devenue. Elle était froide et méthodique, comme je venais de lui dire. « Non mais quelle image tu as de moi exactement ? » Je soufflai ce qui s’apparentait à un rire, en niant de la tête. « Encore une image erronée, on dirait bien. »

J’hochai la tête quand il commença à me narrer avec nostalgie nos premiers mois ensemble, un sourire aux lèvres. Des commentaires me venaient aussitôt en tête. « Avoue que c’était légitime de le penser. » Il en avait violé combien avant de se racheter une conscience juste pour un rubis en toc ? « Je ne te la faisais pas à l’envers, c’est toi qui te faisais avoir trop facilement. » Il avait tenté de me remonter le moral en évoquant le bon temps là ? Je me demandais à quel point il y croyait. Je restais quand même lovée contre lui, simplement parce qu’il faisait une parfaite bouillotte.

Je levai un regard interdit vers lui quand il mentionna la possibilité de pêcher. « Tous les poissons sont crevés sous la surface du lac. Tu peux toujours la craqueler pour les récupérer, peut-être qu’ils seront assez bien conservés là-dessous. » Beurk. « Mais évite de tomber dans la flotte au passage, ce serait une façon bête de mourir. » Je ne plaisantais pas. Ca devait être déjà arrivé pas mal de fois. J’étais plus motivée à l’idée de former ce réseau d’informateurs que de manger du poisson congelé. J’hochai la tête, lui confirmant : « C’est l’idée. » Quand je pointais du doigt ses potentielles qualités pour nous aider, il recommença aussitôt à se dénigrer. Je levai les yeux au ciel, désespérée par son cas. « Tu es complètement aveugle. Je suis sûre que ça les attire encore plus comme des mouches… Mais continue de l’être, comme ça je suis à peu près sûre que tu n’iras pas voir ailleurs. » Il ne manquerait plus qu’il tombe sous le charme d’une autre fille. Et je ferais comment après ? Je secouai négativement la tête. « Je suis pas une dealeuse, contrairement à toi. Je fais en sorte que le courant passe bien, nuance. » Et parfois que la lumière soit à tous les étages, surtout avec lui.  


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   
Revenir en haut Aller en bas  
- Never stop fighting till the fight is done | Ruby -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: