The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Redmi Note 8 Pro Vert 64 Go
149.91 €
Voir le deal

Never stop fighting till the fight is done | Ruby
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4711
Sujet: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Ven 2 Avr 2021 - 10:15

10 février 2021

J’arrive pas à dormir.

Remarquez, ça fait déjà deux jours que c’est comme ça. J’ai somnolé quelques heures quand on est arrivés au garage mais, depuis, impossible de fermer l’œil. J’ai la tête totalement en vrac, à tel point qu’il m’a fallu presque une journée pour réussir à plus parler espagnol.

J’me souviens avoir juste réussi à bredouiller des excuses à Ruby. Le fait de l’avoir touchée en essayant de cogner Valérian a totalement douché la colère qui allait probablement me faire faire les pires conneries. Mais depuis, j’ai pas été capable de dire grand-chose.

Salem nous a proposé son garage en point de chute. Vu qu’on avait nulle part où aller, c’était pas un plan pire que les autres. C’était même le seul qu’on avait de toute façon. Et elle est partie retrouver Tony, qui était encore au dispensaire. Depuis ? Il s’est mis à neiger comme pas permis. Et putain, il fait super froid. On a passé les dernières 24 heures à se geler le cul, sans vraiment ouvrir la bouche, en attendant qu’elle revienne et qu’on … réfléchisse à ce qu’on doit faire. Ce silence commence à être pesant mais, perso, je sais même pas par où commencer ou quoi dire.

Je me rends compte que je commence à trop bouger et que je risque de réveiller Ruby. Alors j’essaie tant bien que mal de m’extraire du matelas sur lequel on dort depuis deux jours et je pose mon propre sac de couchage sur elle avant de m’éloigner. Je chope une couverture et je vais m’assoir près de la fenêtre. Il fait encore nuit noire et ça a pas l’air de s’arranger dehors. Je finis par fermer les yeux et je pose mon front contre mes genoux repliés avec un soupir silencieux. A quel moment les choses ont fini par merder à ce point-là ? Comment on a pu en arriver là ? Leurs paroles arrêtent pas de tourner en boucle dans ma tête, alors que je me dis que c’est de notre faute. On a le sang de Markus et de Xander sur les mains. Et de Neil au final. Ptet même de Jake, si on cherche bien, y a moyen que ce soit de notre faute aussi tant qu’à faire. Si je m’étais fait flinguer en cours de route, dans tout ce merdier, j’aurais aussi été responsable.

… putain.

Je sursaute, à moitié dans le coltard, quand je sens du mouvement à côté de moi. Je relève la tête pour voir Ruby enroulée dans son sac de couchage qui me fixe depuis le matelas. Je sais pas depuis combien de temps ça dure. « … je t’ai réveillée ? Désolé. » J’ai la voix rauque, du mec qui cause pas vraiment depuis que j’ai gueulé tout ce que je pouvais sur Valérian. Je grimace avant d’ajouter, à mi-voix. « J’ai des anti-douleurs dans mon sac. Si t’as besoin. » Ca peut pour son genou ou… son visage. Je me fige quand je la fixe et que je vois le coup qui commence à prendre des teintes violacées. Fait chier. Je m’étais juré, de plus jamais lui faire de mal. Encore un truc de plus qui a foiré, même si c’était vraiment pas volontaire.

Je finis par me relever et par revenir m’assoir à côté d’elle, toujours enroulé dans ma couverture. Et je laisse filer un silence, un énième silence, incapable de détacher mon regard du coup qu’elle a pris. J’ai de la pommade pour ça aussi, je lui en ai déjà filé hier. Mais je peux rien faire de plus. Vu qu’elle a pas l’air partie pour se rendormir, je finis par reprendre la parole, pas très sûr de moi. « Comment tu te sens ? » Perso, ça fait deux jours que j’essaie de répondre à cette question et que j’en suis totalement incapable. Parce qu’il y a surtout une autre question qui revient en boucle. On fait quoi maintenant ?


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2267
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Mer 7 Avr 2021 - 11:12
Il neigeait.
Ca n’arrêtait pas depuis quelques heures déjà. C’était quand même la meilleure celle-là. Il neigeait à Seattle. C’était rare, et vraiment pas de chances. On s’était retrouvé mis à la porte au pire moment. La petite éolienne de Salem ne suffisait pas tellement à garder la pièce chaude. Je pouvais m’y prendre de toutes les manières possibles, elle ne parviendrait pas à faire davantage de miracle. J’allais attraper la crève par un temps pareil. Et si je n’en mourrais pas, ce serait peut-être la famine qui réussirait à nous faucher. On allait devoir beaucoup se rationner si on espérait passer la fin de l’hiver.

Cette situation catastrophique me rappelait, de façon très dérangeante, celle dans laquelle Valérian m’avait laissée après avoir tué mon protecteur. Je devrais sans doute m’estimer heureuse d’avoir réussi à empêcher que ce drame se reproduise, même si je m’étais prise une droite de Joaquin dans l’affaire. Ses vagues excuses n’avaient pas vraiment arrangé mon humeur. Ca ne m’avait pas empêché de le prendre comme chauffage d’appoint pour espérer dormir un peu cette nuit. Alors forcément, quand le dit chauffage d’appoint s’était fait la malle en me laissant en maigre consolation son duvet… Ca m’avait réveillée.

J’étais restée immobile le temps de comprendre où il comptait aller comme ça et… Pas bien loin, de toute évidence. Ca devait carburer à cent à l’heure là-haut, il n’avait sans doute pas l’habitude. Je souris faiblement à cette pensée. En fait, si. J’étais mauvaise langue. Joaquin aimait beaucoup se prendre la tête pour rien. Il dépensait quantité d’énergie à s’inventer des histoires… Et ça m’énervait un peu aujourd’hui, suffisamment pour ne pas réussir à me rendormir. Je me relevai dans ma pile de duvets, le détaillant d’un regard froid sans dire un mot.

Après une éternité, je soufflai sur un ton presque surpris : « T’es désolé ? » Et il en rajoutait une couche. Je répliquai froidement : « Je n’ai pas besoin de tes antidouleurs. Garde ça pour quand l’un de nous se prendra du plomb. » Ca finira bien par se reproduire. On avait tellement peu de médicaments que nous n’avions plus le luxe de les gâcher. Ma jambe me lançait autant que mon visage, mais ça restait supportable.

Je détournai mon regard de lui pour observer la neige tomber, dans un silence assez inhabituel. Joaquin finit par se déplacer pour revenir s’assoir à côté de moi. Je sentis sa présence, sans vraiment y accorder d’importance. Ce fut lui qui brisa ce silence en premier. Je me retournai un peu vers lui, pour le fixer à nouveau. Une lueur vacilla dans mon regard, alors que j’avais l’impression désagréable de réintégrer mon corps. « J’ai… L’impression d’avoir tout gâché. » Je poussai un soupir las. « On s’y habitue jamais vraiment. »


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4711
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Jeu 8 Avr 2021 - 19:51
L’espace d’une seconde, quand je vois le regard froid qu’elle pose sur moi, j’me demande si j’aurais pas mieux fait de me tirer. Pour aller où ? J’en ai foutrement aucune idée. Sauf que, j’ai un paquet de défauts mais j’pense pas que je sois lâche. En tout cas, si c’est le cas, j’suis pas au courant. Et je sais que j’vais devoir l’affronter elle d’une certaine façon, comme j’vais devoir faire avec tout le reste. Je sais, je me prends beaucoup trop la tête et je devrais débrancher tout ça. Ma vie était beaucoup plus simple quand j’étais qu’un gros con incapable de réfléchir. Ou avant que je m’achète une putain de conscience.

Je laisse filer un soupir quand elle finit par me répondre. « Quoi ? J’peux pas être désolé ? » Je pige pas trop pourquoi elle fait cette gueule, là, de suite et je suis pas sûr d’avoir envie de lui poser la question. Et je me contente de hausser une épaule quand elle me dit de garder mes médocs. Je peux piger le raisonnement, même si elle doit quand même sacrément douiller.

Je finis par m’assoir de nouveau sur le matelas parce qu’il fait carrément plus froid que ce que je pensais quand je me suis approché de la fenêtre. Pourtant, je suis pas du genre frileux alors ouais, je me dis que dehors, c’est la merde. Sans vraiment réfléchir, je rajoute la couverture autour d’elle, autant pour lui filer de ma chaleur que pour profiter de la sienne. Pour le coup, c’est purement pragmatique. Et elle met du temps un peu de temps à revenir sur terre quand je l’interroge. Mais je cherche pas à interrompre le silence. Parce que ce sera ni le premier ni le dernier. Perso, je sais que je vais avoir du mal à mettre des mots sur tout ce merdier. Je sens son regard se poser de nouveau sur moi avant de laisser filer un sourire sans joie à sa réponse. « A tout gâcher ? Nan, je confirme qu’on s’y habitue jamais. Et c’est un pro qui te parle. » Ca je sais bien faire, tout foutre en l’air.

Et là, c’est encore pire, vu que j’ai été assez con pour croire qu’on était tous en train de construire un truc ensemble. Je laisse filer un nouveau silence avant de reprendre, à mi-voix. « Tu sais que c’est des conneries et que t’es pas responsable de ce qui nous tombe sur la gueule hein. Pas plus que Salem ou moi en tout cas. » On est tous dans le même bateau et, perso c’est une évidence. Ca a merdé et pas qu’un peu. Mais on a fait ce qu’on a pu, ils ont pas le droit de nous reprocher le contraire. Et c’est pas de fils de pute prétentieux de grec qui arrivera à me faire changer d’avis, quoi qu’il ait pu dire. Parce que je l’ai toujours en tête son foutu speech sur les responsabilités et sa propre culpabilité. Franchement dans le genre faux-cul, il se pose là. Et ça, je risque pas de l’oublier. Et cette colère que je pensais contrôlée, endormie, toque à la porte, sans que je puisse y faire quoi que ce soit.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2267
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Sam 10 Avr 2021 - 15:10
S’il avait le droit d’être désolé ? Je rivai un regard froid sur lui, en réponse. « Non. J’en ai marre de t’entendre être désolé. » Il n’avait que ce mot-là à la bouche depuis que nous avions quitté la distillerie. « Les excuses ne changent rien à notre situation. Fais plutôt en sorte d’arranger les choses. » Et qu’il arrête de me fixer avec cet air d’ahuri ! Je savais très bien ce qui retenait son attention dans l’immédiat, et ce n’était clairement pas mes beaux yeux. Je passai une main légère sur ma tempe avant de sortir mon ipod pour regarder ça de plus près. Ca commençait déjà à prendre une teinte violacée dégueulasse. J’allais peut-être avoir un bel œil au beurre noir. « Dire que le No Man’s Land est sans doute désert à cause de la neige… Je ne peux même pas profiter de l’occasion pour que certains me prennent en pitié avec ma jambe en vrac et mon coup à la tête. J’aurais tellement fait fureur. » Je poussai un profond soupir en constatant que les batteries étaient presque déchargées. Je l’éteignis pour les économiser encore un peu.

Je me retournai un peu vers Joaquin, quand il confirma mes propos. Lui, un pro pour tout gâcher ? Ca, c’était certain. Il était presque aussi malchanceux que moi. On s’était plutôt bien trouvé, non ? Mais il cumulait déjà les erreurs de parcours avant même que l’apocalypse ne nous serve d’excuse pour ça. « En même temps, si tu étais moins impulsif… Tu attirerais moins les emmerdes. » Je marquai un silence, en le détaillant longuement. « T’es au courant que le frapper n’aurait rien arrangé ? Ce n’est même pas dit que ça t’aurait défoulé. » Et surtout, il n’aurait pas su s’arrêter.

Je secouai la tête négativement quand il chercha vainement à me consoler. « C’est moi qui vous ai proposé ce plan… Tu ne pouvais pas lui renvoyer dans la gueule la confiance qu’il avait placée en moi. Vous l’avez tous validé. » Je m’emmitouflai davantage dans les couvertures, remontant mon genou valide à ma poitrine pour l’enserrer un peu. « … Mais si on ne l’avait pas suivi, jamais on n’aurait su. On serait retourné à la distillerie pour connaître le même sort qu’eux, avec un défaut d’information. Ca n’aurait rien changé au fond. » J’avais eu le temps de classer les informations dans ma petite tête, pour comprendre ce qui avait pu merder. En deux jours, ça avait eu le temps de tourner encore et encore. « On aurait seulement eu une chance si on ne s’était pas fait repérer, mais… C’était déjà trop tard quand on est parti à l’avant-poste. » Ils avaient repéré en premier Antony, qui n’avait pourtant pas bougé de son emplacement. « On a peut-être juste tardé à appliquer notre plan, sauf que dans la précipitation… » Je poussai un soupir retentissant. « Non, on ne pouvait pas savoir que ça nous tomberait dessus à l’improviste. » Je croisai à nouveau son regard. « On s’en est bien sorti, ça aurait pu être pire. » On aurait pu tous finir capturé par New Eden. Qu’est-ce qu’il nous aurait fait subir à ce moment-là ? Au moins, on n’en avait pas laissé un en vie qui avait vu notre visage. Ils ne nous retrouveraient pas. « Maintenant on est tous dans la même merde, alors autant conjuguer nos forces pour en sortir. »


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4711
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Dim 11 Avr 2021 - 22:47
Je fronce les sourcils à sa réponse, ouvrant la bouche pour l’envoyer bouler quand elle me dit qu’elle en marre. Avant de piger quand elle continue. « Ok. J’vois. » Et si je galère à détacher mon regard du coup qu’elle a pris à cause de moi, c’est pour récupérer le tube de pommade. Au moins une façon d’arranger les choses. Plus ou moins. Je lui lance un bref regard alors que je fouille dans mon sac. « J’confirme, t’aurais fait ton petit effet. » Mais tout le monde est occupé à crever de froid. Au no man’s land en tout cas. Et ici. J’en connais d’autres qui doivent pas avoir ce genre de préoccupation.

… évidemment, ça aide à pas ce que je sois de meilleure humeur, même si la fatigue commence à prendre le pas sur le reste. Et je grimace à sa remarque, laissant filer un silence. « J’suis assez con pour croire que ça allait mieux… » Mais visiblement, non. Je soupire longuement avant de la fixer. « J’suis au courant. » Et je sais aussi bien que j’aurais juste fait que rager à un peu plus à chaque coup que je lui aurais donné, sans que ça me calme. « Sauf que j’savais même plus comment parler. C’est débile. » Et ça me gonfle encore plus que le reste. Pour autant, la colère, la rage même, que j’éprouve envers Valérian est bien présente. Surtout après 24h sans réussir à vraiment pioncer. Pourtant, je me rends bien compte que ça sert à rien, encore moins maintenant. Faut que je la range dans un coin et que je la garde pour plus tard, quand elle pourra m’être utile.

Et je m’attendais bien évidemment à ce qu’elle ait réfléchi à tout ça. Je la laisse causer sans l’interrompre avant de finir par soupirer et par souffler, d’un ton bourru. « T’as proposé mais on a validé chica. C’est comme ça qu’on fonctionne depuis le début. Si un truc nous va pas, on valide pas. Mais on peut pas reprocher ça après. C’est la base de la confiance. Sans ça, ça peut pas marcher. » Et c’est bien ce qui me rend encore plus furax que le reste. Parce que c’est typiquement le genre de conneries que Valérian et la vie à la distillerie m’ont foutu dans le crâne. « Mais ouais, comme tu dis, ça aurait pu être pire. » Pour la mission en tout cas. Surtout que, la connaissant, elle aurait déjà trouvé toutes les failles possibles s’il y en avait réellement. Pour le reste, j’ai quand même un sérieux doute.

Et, quand elle croise de nouveau mon regard, je débouche le tube de pommade pour m’occuper de son œil. « Ca va être un peu froid. » Et je continue aussi délicatement que possible, en silence, avant de finir par reprendre, plus calmement que je l’aurais cru, mon attention captée par ce que j’suis en train de faire. « On est dans la merde ouais. Mais on est en vie. » C’est déjà un bon point de départ. Je finis par soupirer et par poser ma tête contre le mur. « C’est le moment où on réfléchit pour savoir comment avoir de quoi bouffer une fois que la tempête sera terminée, c’est ça ? » Et j’ajoute, pensif, le regard sur le tube de pommade. « Il était bon. Ton plan. On a réussi à s’infiltrer chez les New Eden. A avoir des infos. Et on est toujours en vie pour en parler. » Même si on est de putains de SDF qui crèvent de froid maintenant.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2267
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Mar 13 Avr 2021 - 17:55
Je tressaillis quand Joaquin commença à masser la zone douloureuse autour de mon œil avec sa pommade. « Tu es aussi délicat que quand tu essaies de me masser. » Autant dire que ce n’était pas vraiment un compliment. Je grimaçai un peu avant de lui lancer un regard mauvais, car après tout, si j’avais mal, c’était complètement de sa faute. Je lâchai dans un souffle ironique : « Oh mais il y a du mieux, tu ne m’as pas cassé le nez cette fois. » S’il croyait être sorti d’affaires, il se fourrait le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Ah non, pardon… C’était ce qu’il avait tenté de faire avec moi.

Je poussai un soupir retentissant. Je n’arrivais pas à comprendre comment les impulsifs fonctionnaient. C’était comme si les fusibles grillaient là-haut l’espace de quelques secondes et… Tout vrillait. Sinon comment expliquer autrement qu’il savait que d’agir ainsi ne ferait qu’aggraver son cas, mais qu’il l’avait fait quand même ? « Tu devrais réfléchir un peu plus avant de cogner. Si ce n’était pas moi qui prenais ce coup, ça aurait été Yulia. Remarque que ça aurait mieux valu… Elle t’aurait rendu les coups. » Et ça lui aurait peut-être fait une leçon. Enfin c’était peut-être pire de me frapper. J’avais la rancune tenace et la parole acerbe. Ce n’était qu’un début.

Je secouai un peu la tête avant de dégager sa main de mon visage dans un nouveau soupir. « Je sais… J’ai déjà retourné le problème en tout sens. » Je venais de le faire une nouvelle fois devant lui. J’avais ce besoin viscéral de comprendre où était l’erreur et comment la réparer, sauf que ce fiasco résultait avant tout d’éléments indépendants de notre volonté. Quand Joaquin tenta une pointe d’optimisme, celle-ci eut l’effet strictement inverse. « Pas tous, non. » Markus était mort. Je détournai le regard pour regarder encore une fois la neige tombée, plus silencieuse, quand il me rappela rapidement à la réalité. Il cherchait seulement à me réconforter, mais c’était pire. Je croisai son regard clair seulement une fraction de secondes avant de me détourner quand un sanglot me comprima la poitrine en traitre. J’eus un mal fou à le réprimer. C’était déjà trop tard. Les larmes avaient commencé à dévaler sur mes joues.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4711
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   Sam 17 Avr 2021 - 20:20
Je lève un sourcil à sa réaction, sans pour autant m’arrêter. « La prochaine fois, je te masserais avec les pieds, au moins t’auras une raison de me trouver pas délicat. Et là… c’est toi qui es trop sensible. » J’étais à deux doigts de m’excuser encore une fois, mais je crois que ce serait un coup à ce que la crème vole à l'autre bout de la pièce. Je grimace quand elle parle de son nez cassé, sans faire plus de commentaire. Je sais qu’elle est rancunière, mais elle peut au moins admettre que c’est un accident non ?

… ou pas, on est d’accord. De toute façon, on est bien trop à fleur de peau pour que quoi que ce soit se passe bien. Y a un moment, faudra bien que ça pète, d’une façon ou d’une autre, même si je suis infoutu de savoir comment. Je lève les yeux au ciel quand elle reprend. « Si j’arrivais à réfléchir quand j’suis en rogne, tu crois que je finirais par cogner ? C’est bien le problème. » Et je me renfrogne quand elle parle de Yulia, même si elle a raison. Elle m’aurait même probablement mordu ou pire encore cette teigne. En tout cas, j’ai bien pigé que ce coup, je vais en entendre parler un moment.

Je me formalise pas plus que ça qu’elle dégage ma main. Elle a le contour de l’œil recouvert d’une bonne couche de pommade, ça pourra pas lui faire de mal. « Et si tu trouves pas ce qui a pu foirer, j'vois pas trop comment on aurait pu. » Même si c’est pas nous. On a juste manqué de bol et il y a eu trop de trucs qui sont enchainés pour qu’on arrive à gérer. Et va falloir qu’on se relève de tout ça, même si c’est sans eux. Parce qu’on a pas d’autre option de toute façon.

J’essaie de trouver les mots pour la réconforter un peu mais, pour changer, je suis à côté de la plaque. Et je déglutis à sa réponse, serrant des mâchoires quand je la vois détourner les yeux… puis se mettre à pleurer. Et merde. Sans un mot, je passe mon bras autour d’elle pour la ramener contre mon épaule. Et je suis bien plus doux que pendant ma tentative foireuse de lui passer de la pommade, même si je m’en rends pas compte. Parce que la voir comme ça me fait piger ce qui se planque sous la colère, sous cette envie de retourner là-bas et de démolir Valérian. Ce mélange de culpabilité et de… douleur. Je sais pas si on aurait réussi à faire quoi que ce soit, si la situation aurait pu moins virer au drame, mais au moins, si on avait été là, on aurait pu essayer. De les sauver. D’éviter leur mort. Mais on a pas pu. On a même pas eu le droit de s’expliquer vraiment. Et ceux que je considérais comme ma famille, ceux qui m’ont donné envie de continuer alors que j’avais tout perdu… ce sont ceux qui m’ont claqué la porte au nez. Et putain ça, ça fait vraiment mal.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Never stop fighting till the fight is done | Ruby   
Revenir en haut Aller en bas  
- Never stop fighting till the fight is done | Ruby -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: