The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -54%
PHILIPS HI5910/99 Centrale Vapeur – effet ...
Voir le deal
59.99 €

Sealed with a kiss
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Lun 5 Avr 2021 - 22:29
J'allais décrire ça comme une franchise un peu innocente, mais je vais me contenter de ta version, que je lui dis en haussant légèrement les épaules. Mais un clin d’œil accompagne quand même ma phrase, alors qu'un sourire identique à celui qui étire les lèvres de Charlie vient prendre place sur mon visage.

Par contre, comme j'aurais pu – et sûrement dû – m'y attendre, le message n'est pas passé concernant cette fameuse pause que j'aurais voulu lui réclamer. Ma foi, j'ignore même pour quelle raison est-ce que je suis encore surprise. Pourtant, ça ne m'empêche pas de me sentir stupide. D'autant plus lorsque la brune me fait remarquer que du coup le potager n'avancerait pas et qu'elle en profite pour se défaire de mon étreinte. Bon... ça c'est fait...

Je soupire un peu, discrètement, et me passe la main sur le visage pendant que la paysagiste retourne près de ses outils. J'imagine qu'il me reste qu'à faire pareil. Essayer de lui expliquer ce que je voulais dire ne servirait à rien d'autre qu'ajouter un malaise à la situation. Et j'en ai vraiment pas envie. Ouais, bah oui, logique...

Je retourne à ma bêche à mon tour, l'attrapant et observant ce que fait Charlie pendant qu'elle m'explique la marche à suivre. Ok, que je me contente de dire pour lui annoncer que j'ai compris ce que j'ai à faire. Et je m'exécute donc, plantant la partie métallique dans le sol sans aller trop profond, retournant la terre et mettant vraiment du cœur à l'ouvrage. A deux, on ira forcément plus vite. Et une part de moi espère que ça me laissera l'occasion de passer du temps un peu seule avec elle. Même si le reste de mon esprit sait que ça lui permettra juste de rentrer chez elle plus rapidement. Pourquoi est-ce qu'elle voudrait passer plus de temps que nécessaire ici, de toute façon ?

Et ainsi, plusieurs heures finissent par s'écouler. On dirait pas comme ça, mais ça prend un temps fou de tout retourner minutieusement comme ça. Je me redresse alors que le dernier petit morceau de terre vient enfin d'être retourné et me redresse, essuyant la sueur de mon front du revers de mon avant-bras. Je suis déjà pas du genre frileuse en général, mais là, au soleil et en activité, je crève de chaud. Alors puisque j'avais juste mon pull sur moi et que même lui me tenait trop chaud, j'ai opté pour la solution suivante : l'ôter et rester en brassière de sport.

Plantant ma bêche dans le sol, je m'appuie sur le manche avec mon coude et observe Charlie un instant. Du coup j'imagine que tu vas m'annoncer maintenant qu'on en a encore au moins pour deux heures de plus à faire un truc super minutieux ? Sous-entendu : super chiant. Mais puisque les sous-entendus ont pas l'air d'être trop dans le domaine de la brune... J'imagine qu'elle va pas se dire que ça m'emmerde d'être avec elle. Parce que c'est pas le cas. Juste que j'aurais préféré que ce soit autrement qu'en jouant dans la terre.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mar 6 Avr 2021 - 17:16
Innocente
Je suis probablement un tas de choses, tableau complexe et abstrait pour lequel il n’y a pas d’explication connue ou trop pour que chacun puisse se mettre d’accord. Mais innocente, probablement pas. Il n’y a rien d’innocent dans ma façon d’être, dans les pensées sombres qui s’entrechoquent dans ma boîte crânienne, dans les intentions que je cache du mieux possible ou dans l’absence de sentiments qui m’empêchent de vivre pleinement. Mais Erin a l’air de voir au-delà d’un tas de barrières quand elle me regarde. Peut-être qu’elle voit ce qui moi-même me rend aveugle. Je conserve néanmoins un silence emplit d’interrogations, ramassant la bêche et me remettant au travail sans autre forme de procès.

Plusieurs heures durant, je m’attèle à la tâche, laissant le soleil cuisant pour ce début de printemps me chauffer agréablement les épaules et la nuque, surveillant de temps à autres l’avancée de l’ingénieure, heureuse de constater l’avancée de cette dernière et louchant sans doute plus qu’il ne le faudrait sur sa peau dénudée. Je n’ai jamais compris l’attrait que le commun des mortels pouvait avoir pour un autre corps. Pour certaines parties de celui-ci. Je n’ai jamais été pudique parce que la nudité n’a jamais revêtu d’aspect érotique à mes yeux. Réduisant le corps à son simple état. Ni plus, ni moins. L’on a eu beau tenter de m’inculquer certaines valeurs, elles n’ont jamais trouvé aucune résonance en moi.
J’aimerais dire que seuls les tatouages de la jeune femme attirent mon regard, que mes nombreux regards ne sont mus que par un attrait artistique que je n’ai jamais tu. Pourtant, ce ne sont pas les lignes encrées qui captent mon attention et la fait s’y attarder. Ce sont ses formes féminines, sa taille fine, ses hanches plus prononcées, le creux de ses reins, sa poitrine retenue par une brassière. Et de cette simple vision naît une certaine attirance, une curiosité nouvelle, de l’envie.

À chaque fois je secoue la tête et me remet au travail, pour mieux m’y attarder à la moindre occasion, ne parvenant pas à me raisonner.

Le dernier coup de bêche donné, je me redresse, les épaules et le dos cotonneux, plus habitués à fournir ce genre d’efforts. L’intérieur de mes paumes est rougi et je pressens quelques ampoules, ayant toujours détesté travailler avec des gants. Mais ça fait du bien. Cette fatigue, ces crampes, ces courbatures, cette fatigue. C’est sain. Relevant mes yeux sur l’ingénieure, je fronce les sourcils, regardant le lopin de terre pour m’assurer que je n’ai pas oublié une zone. “Bah…. non. Il faut laisser la terre se reposer cette nuit et même demain. Une bonne averse serait même à espérer mais vu la météo des derniers jours, on fera sans.” Quoi que, dans le Nord Ouest américain, ce n’est pas la pluie qui manque. Avec un peu de chance… Prenant l’outil dans une main, je dégourdis les doigts de la seconde en quelques étirements agréables et me rapproche de la jeune femme, mon regard déviant sans gêne aucune sur son corps et sa peau luisante de sueur. “Je comptais plutôt réclamer une douche et me reposer un peu en fait.” que je lâche en haussant les épaules, relevant mes prunelles dans les siennes. “Si ça dérange pas… maintenant que vous êtes… plus.” Pour moi, c’est toujours Erin et Naya qui prennent les décisions dans cet endroit mais j’ai toujours eu horreur de m’imposer ou de me sentir de trop alors je n’ose pas.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mar 6 Avr 2021 - 20:04
Je ne vais pas mentir, l'idée que nous n'ayons plus spécialement besoin de continuer de bêcher ou foutre les mains dans la terre me satisfait plus que je ne veux bien l'avouer. Ce n'est pas que je n'avais pas envie d'aider, mais je sens dans ce genre de moments que je ne suis pas spécialement faite pour les travaux physiques de longue durée.

Je hoche lentement la tête en écoutant les instructions de Charlie concernant l'attente qu'il faudra respecter avant de continuer. Ce qui m'assure en quelque sorte que la brune restera ici pendant un petit temps. Ou au moins qu'elle reviendra sous peu. Ça, je ne risque pas de m'en plaindre. D'accord, j'en savais rien, j'y connais rien moi, que je lui dis en haussant légèrement les épaules.

En tout cas, l'idée d'une douche est vraiment très bonne et un sourire vient naître au coin de mes lèvres alors qu'une idée vient de germer dans un coin de ma tête. Je piège ma lèvre inférieure entre mes lèvres sans pouvoir m'en empêcher et ne me gêne pas pour apprécier le regard de la paysagiste qui coule sur mon corps sans la moindre gêne. Évidemment, ça me plaît. Parce que je ne l'ai jamais vue regarder quelqu'un d'autre comme ça. Et ça fait du bien à mon ego.

L'air légèrement espiègle, je hausse les épaules et soutiens le regard de Charlie quand elle me demande si ça me dérange. Au pire... Pour économiser l'eau chaude, on peut toujours la prendre ensemble... C'est plus écologique, plus économique, tout ça... Oui, et ça me permettrait surtout d'avoir un moment de parfaite intimité avec elle. Même si ça ne veut pas dire qu'il se passera quoi que ce soit, je ne dis pas non à une aussi belle vue.

Délicatement, je viens passer ma main libre – puisque je suis toujours appuyée sur la bêche de l'autre côté – sur la joue de Charlie et jette un rapide coup d’œil alentour pour vérifier que personne ne peut nous voir. Puisque ça lui tient à cœur. Et là, me penchant vers elle, je viens déposer un baiser sur sa joue mais très proche de la commissure de ses lèvres. Ensuite on pourra aller se poser un peu dans ma chambre, histoire d'être tranquilles et de se reposer... l'avantage d'être « plus » c'est que j'ai pas forcément besoin d'être toujours en train de monter la garde... Et oui, j'en profite. Surtout quand Charlie est là.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mer 7 Avr 2021 - 12:46
Les yeux dans les siens, je tente d’évaluer le sérieux de sa proposition. Après tout, Erin est une adepte de l’ironie et encore plus du sarcasme et je ne maîtrise malheureusement ni l’un ni l’autre. Je ne la savais pas si prompte à défendre la planète et à penser à sa sauvegarde. Sans compter que ce genre d’idéaux me semblent plutôt creux vu le monde dans lequel on vit présentement mais je me garde bien d’en faire la remarque à haute voix. Je commence à comprendre quand il faut conserver ses lèvres scellées. Du moins la plupart du temps. Et puis l’eau chaude est un luxe que finalement peu ont encore et pour un esprit comme le mien, loin d’être expert pour ce genre de choses, ses paroles font sens, sont logiques et je n’ai donc aucune raison de les mettre en doute. Je me contente donc de hausser les épaules, comme à mon habitude et lâche un simple “ok”. Est-ce que j’ai conscience de l’idée sous-jacente qu’implique une telle proposition? Non. Est-ce que j’y vois un caractère intime ou érotique? Encore non. Pour moi, à cet instant précis, c’est juste une douche. Une simple et banale douche.

Le temps ralentit quelque peu quand la jeune femme se penche pour déposer ses lèvres non loin des miennes sans pourtant chercher à aller plus loin et je prends conscience du manque que de tels gestes m’a fait ressentir ces dernières semaines. Fermant un instant les yeux, je me laisse envahir par les sensations qu’elle fait naître si facilement et n’enregistre que sommairement les mots qu’elle prononce, trop accaparée à tenter d’y voir clair chaque fois que l’ingénieure s’immisce ainsi dans ma tête et envoie tout balader. Pourquoi n’est-elle pas un homme? Tout serait tellement plus simple pour moi. Bon, sans doute pas plus simple mais en tout cas beaucoup moins conflictuel. Silencieuse, je deviens fébrile à son contact et il me faut me faire violence pour reprendre contact avec la réalité, me raclant la gorge pour me donner à nouveau contenance. “Je…. je vais ranger ça, je te rejoins dans la salle de bains” que je tranche en lui subtilisant doucement la bêche avant de m’éclipser, un sourire timide accroché aux lèvres.

Ce moment en solitaire a au moins le mérite de me remettre les idées en place et je dépose les outils là où je les stocke avant de récupérer mon sac dans lequel j’ai pris soin de garder des affaires de rechange et file rejoindre la trentenaire, en évitant autant que possible les nouveaux habitants des lieux.

Pénétrant la salle de bains, je referme derrière moi et dépose mon sac dans un coin, l’impatience de retirer la crasse de cette journée devient plus forte et je commence, sans préambules, à retirer mes vêtements. Si je prends conscience de l’effet que peut produire Erin sur moi, je n’imagine pas que mon propre corps puisse être source de plaisir. Je ne suis qu’un amas de chair et d’os après tout, rien de plus. Ma propre nudité n’est finalement que ça, à mes yeux en tout cas. Nue, sans gêne aucune, je passe donc devant la jeune femme et m’engouffre dans la douche après m’être assurée que l’eau était suffisamment chaude pour être agréable et laisse le jet soulager les crampes et les courbatures. “Enfin…” que je souffle, ayant rêvé de cet instant de nombreuses heures durant. “Quatre ans et demi d’eau froide font relativiser ce genre de moment.” Un large sourire étire mes lèvres alors que je m’avance un peu sous le jet pour laisser suffisamment de place à Erin que je sens me rejoindre dans mon dos.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mer 7 Avr 2021 - 14:53
Un petit sourire mutin vient étirer le coin de mes lèvres lorsque j'entends Charlie acquiescer à ma proposition. Évidemment, je devine un petit peu qu'elle n'a pas saisi le sous-entendu qu'il y avait dans ma phrase. Mais qui sait ? Peut-être que se retrouver sous la douche avec moi réveillera quelque chose en elle – surtout après cet « innocent » baiser au coin de ses lèvres – et sinon... Ma foi, tant pis, au moins j'aurai pu me rincer l’œil en même temps que le corps.

Je hoche légèrement la tête et fais un rapide clin d’œil à la brune lorsqu'elle me dit qu'elle me rejoint dans la salle de bain. D'accord, à tout de suite alors, que je lui lâche sans me priver de jeter une rapide œillade en direction de ses courbes lorsqu'elle est dos à moi. Quoi ? C'est pas tout ça, mais le chauffe-eau ne va pas s'allumer tout seul. Et pareil pour le petit chauffage d'appoint de la pièce. Alors je me dirige vers la salle de bain, les mains dans les poches, et mets tout en route histoire que ça soit prêt quand Charlie arrivera.

Tournant légèrement la tête au moment où la porte s'ouvre, j'observe la brune qui entre dans la pièce et commence à se déshabiller alors que je suis encore uniquement en sous-vêtements pour ma part. Évidemment, une telle vue ne me laisse pas de marbre et si je m'écarte légèrement, c'est plutôt pour me permettre de mieux la voir que pour lui laisser un véritable espace vital.

Je prends une grande inspiration lorsque je la vois nue, prenant place sous le jet d'eau, et me mords la lèvre un grand coup pour me contenir. Bien évidemment que cela réveille de profondes envies en moi. Mais je sais aussi que brusquer la jeune femme ne servirait à rien d'autre qu'à la faire fuir. Et c'est bien la dernière chose que je souhaite.

Un petit rire m'échappe alors que je me déleste de mes derniers habits à cause de la remarque de la brune. C'est sûr que c'est un sacré luxe oui. Et à ces mots, je rejoins Charlie sous l'eau chaude, nos corps se frôlant puisque nous voulons toutes deux profiter de ce fameux luxe. Un frisson remonte le long de ma colonne et je ferme les yeux un instant, mes doigts venant effleurer la taille de la belle brune. Est-ce que je t'ai déjà dit que je te trouvais belle ? Bon. Ça, c'est sorti tout seul. Ma foi, en même temps je ne fais que dire la vérité. Mais j'espère juste que ça ne va pas la braquer ou je ne sais quoi. Déjà que j'ai du mal à lutter contre mon envie de l'embrasser et de laisser mes mains parcourir son corps... N'en rajoutons pas une couche si possible.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mer 7 Avr 2021 - 16:20
Les douleurs s’estompent et je me laisse aller dans cette prison fumante, appréciant ce fameux luxe souligné par la jeune femme. Partageant l’espace réduit, je peux sentir ses formes épouser les miennes dans mon dos et le creux de mes reins et je retiens mon souffle. C’est… étrange. C’est un moment banal, du moins devrait-il l’être. Un acte quotidien. Ni plus, ni moins. Pourtant je lui confère soudainement une dimension intime que je ne comprends pas entièrement. Peut-être pour les baisers échangés, pour les caresses partagées, pour ce moment qui nous a liées quelques semaines auparavant dans sa chambre, pour lequel j’ai fini par me dérober. Pour tout ça, pour les envies qu’elle éveille, les besoins qui naissent et que je parviens jamais à refouler complètement. Malgré la chaleur, malgré l’eau chaude qui coule sur ma peau je sens des frissons me parcourir lorsque ses doigts effleurent ma taille et je ferme les yeux, expirant profondément alors que ses mots se répercutent dans mon esprit et trouvent un écho certain. Je déglutis, sentant mes pensées s’étioler à cause de sa présence si proche, et ma raison s’envoler.

Je regretterais presque d’avoir accepté sa proposition aux idéaux écologiques si mon corps, ce vil traître, ne me désobéissait pas si impunément et partait en rébellion avec ma tête pour une nouvelle bataille des sens. Sans que je ne maîtrise quoi que ce soit, je sens mon dos s’acculer un peu plus contre elle et l’arrière de ma tête trouve un point d’appui contre sa clavicule. Si proche…. si proche que je peux deviner sans les voir chaque courbe de son corps. “Je suis pourtant plutôt banale.” Je n’ai toujours pas rouvert les yeux, me laissant bercer pour ce moment sans chercher à y trouver immédiatement toutes les réponses à mes interrogations déjà trop nombreuses. Il me faut du recul pour ça, chose que je n’ai pas quand je suis en présence de l’ingénieure.

Banale oui.
C’est en tout cas l’opinion que j’ai de ma personne. C’est comme pour beaucoup de choses, je ne crois pas avoir un avis très construit sur la beauté humaine, déjà très subjective pour les autres. Je n’ai jamais vraiment été attirée par un physique mais plus par une personnalité, un tempérament sortant de l’ordinaire ou une déviance dans laquelle je me retrouvais. Et si j’ai feint mon ancienne relation, si j’ai apprécié la gentillesse de Garrett, je ne l’ai jamais trouvé beau à proprement parler. Hazel et Erin sont ce que je qualifie de beau en parlant de femme, mais je pense qu’elles font partie de cette élite sur laquelle tout le monde semble unanime.
Et si j’ai bien conscience que posséder un visage comme le mien est plus facile pour manipuler les autres, je me suis toujours dit que c’était pour la pauvre petite fille qu’il me permettait de jouer plutôt par des traits sympathiques à regarder.

“Moi, dans cette douche, nue, contre toi, ça ne te laisse donc pas indifférente?” C’est presque avec naïveté que la question est posée, pour comprendre ce rapport au corps, à la nudité, à ce que ça peut provoquer pour tout personne normale. Je sais Erin aussi peu pudique que moi, comme si pour elle aussi la nudité ne revêtait aucune dimension érotique. Mais je ne suis pas stupide, je la sens tout aussi fébrile que moi présentement. Et j’ai besoin de savoir ce qu’elle ressent pour justifier mon propre ressenti. Miroir. Calque. Analyser pour reproduire. Analyser pour comprendre.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 451
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mer 7 Avr 2021 - 17:28
Si la chaleur de l'eau qui s'écoule sur mon corps aide sans mal mes muscles à se détendre, ce n'est pas pour autant que je deviens aréactive à ce qui m'entoure. Ou plutôt face au corps de Charlie, ainsi dénudée devant moi. C'est peut-être la raison pour laquelle je ne suis tout simplement pas capable de résister à l'envie de glisser mes doigts sur sa taille. Lentement. Comme demandant l'autorisation de cette manière à poursuivre ma démonstration d'affection. D'attirance.

A ma grande surprise, la brune ne me repousse pas. Au contraire, je sens même son dos se coller davantage à mon buste, ses fesses épouser la courbe de mon bassin. La, il me faut prendre une grande inspiration pour résister à cette pulsion que je sens grandir au fond de moi. Puis lorsqu'elle pose sa tête contre ma clavicule, j'appuie mon visage contre sa chevelure. Mes mains glissent sur sa peau mouillée pour se placer sur son ventre et je l'enlace. Je crois que je pourrais rester ainsi pendant des heures. Mais les autres n'apprecieraient certainement pas l'absence d'eau chaude pour leurs douches à venir.

Comment est-ce que ça pourrait me laisser indifférente..? Je murmure au creux de son oreille, comme si je pouvais être entendue par quelqu'un d'autre qu'elle. Alors que non. Mon visage vient se nicher dans son cou et mes lèvres déposent un baiser sur la fine peau de celui-ci. Tu te vois peut-être banale, mais c'est pas mon cas. Tu sais, moi aussi je trouve que j'ai rien de spécial. Pourtant j'ai cru comprendre à travers ton dessin que tu voyais les choses d'une autre manière. Simple question de point de vue, donc.

Mes doigts, toujours sur son ventre, dessinent de petits cercles sur sa peau de manière distraite. Et toi..? Est-ce que ça te laisse de marbre? Moi, nue, contre toi dans cette douche? Là c'est le moment où j'espère qu'elle ne répondra pas oui. Sinon je ne suis pas certaine d'être capable de ne pas me vexer. Ça ferait très mal quand même comme réponse.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sealed with a kiss   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sealed with a kiss -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: