The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Sealed with a kiss
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Ven 9 Avr 2021 - 16:08
Plus de temps pour être avec toi, oui, que je réponds avec un petit sourire au coin des lèvres. Elle n'a pas tort en même temps. Puisque si nous n'avions encore été que deux, rester ici dans la chambre sans trop me soucier de la sécurité de l'école n'aurait pas été possible. Alors que là, je sais qu'il y a toujours quelqu'un pour veiller même si Naya termine son tour.

Je hoche légèrement la tête à l'évocation de la ville d'où viennent Kara, Idriss et Clarke. Par contre, concernant l'état de cet endroit, je dois dire que j'en sais trop rien. Alors je hausse les épaules et tente de restituer la description qu'on m'en a faite lorsque j'avais moi-même posé la question. Apparemment il y a pas mal de survivants là-bas. De nombreux groupes, un grand espace qu'ils appellent le « No Man's Land » et dans lequel a été élaboré un système de troc entre les gens de passage et ceux qui sont installés dans les environs. En définitive, quelque chose de très évolué malgré tout.

Mais j'en sais pas beaucoup plus. A vrai dire, j'y ai jamais mis les pieds, alors j'ai pas la moindre idée de ce à quoi ça peut ressembler tout ça. Peut-être que c'est dommage, peut-être pas. Ma foi, je m'en fiche un peu dans le fond. Simplement parce que ce qu'on a ici me suffit. Que je ne suis pas du genre à rêver d'aventures pour x ou y raison n'ayant aucun fondement logique. Fantasmer sur l'inconnu, sur un « ailleurs » qui soit mieux qu'ici, c'est pas mon truc.

Un instant, mon regard se perd sur nos mains lorsque Charlie vient attraper la mienne et je souris légèrement alors que mon pouce vient délicatement caresser le dos de sa main ainsi que ses doigts. Puis je suis tirée de ma rêverie passagère par la voix de la brune. Et surtout une question qui me surprend un peu. Comment j'ai connu « l'autre fille »? J'imagine que tu parles de Clarke, la mécano ? On s'est rencontrées à Portland y'a... une dizaine d'années je crois. Quelque chose du genre. Je saurais plus trop dire. On était toutes les deux dans le même bar, elle avec des amis et moi toute seule. J'ai envoyé l'un de ses fameux amis sur les roses quand il m'a draguée et elle est restée discuter avec moi. Elle était juste de passage en ville pour quelques jours. Oui, enfin ce n'est pas vraiment le plus concret. On a couché ensemble plusieurs fois pendant ces jours là, avant qu'elle ne reparte à Seattle et qu'on ne se retrouve que là, il y a quelques semaines. Qui l'aurait cru, hein?

Je hausse les épaules, pas spécialement convaincue que cela puisse être un quelconque signe du destin ou je ne sais quoi. Le hasard, tout au plus. Ça aurait pu être elle comme n'importe qui d'autre. Mais peut-être que de l'avoir connue par le passé m'a permis d'être un peu moins réfractaire à l'idée de laisser ces trois personnes entrer chez nous. D'un autre côté, c'est sans même connaître Charlie qu'on l'avait fait venir ici pour la première fois. On est peut-être un peu trop sympa en fait... Mais bon, jusqu'à présent j'ai encore jamais eu l'occasion de regretter.

Pourquoi cette question au fait? Oui, je me demande. J'imagine que c'est de la simple curiosité, mais j'ai bien le droit de l'être aussi. C'est pas comme s'il y avait matière à être jalouse ou je ne sais quoi. Même si, en y pensant, je me dis que j'ai bien envie de savoir si ça pourrait effectivement rendre la brune jalouse ou non... Au moins, ça voudrait bien dire qu'elle tient à moi. Non ?



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Dim 11 Avr 2021 - 14:08
”Le No man’s land”
Je répète ces quelques mots, les imprimant dans un coin de ma tête, me disant que pour un groupe en perdition, c’est sûrement un endroit valable pour tenter de se remettre à flots et troquer le peu qu’on a contre de la nourriture. C’est en tout cas une logique que je ne peux renier pour mes anciens compagnons de route. Je me demande s’ils peuvent encore être là-bas ou s’ils ont finalement trouvé un plus gros groupe comme nous l’espérions à l’époque. Et parce que ce n’est pas le moment pour fomenter les plans sournois qui me chatouillent les méninges, je mets tout ça en arrière plan. Du temps, j’en ai à revendre pour ce genre de choses. Et je sais que la blonde fait des allers retours régulièrement entre ici et Seattle. Qui sait, à l’occasion…

Acquiesçant au reste des informations données par Erin, je reste curieuse sur cet endroit mais ne pose pas davantage de questions pour ne pas trahir tout ce qui me trotte dans la tête. C’est trop tôt et je ne suis pas certaine qu’elle comprendrait malgré son attachement évident pour ma personne.

Haussant les épaules quand le nom de Clarke est prononcé, je suppose que c’est bien elle puisque je n’ai pas retenu son prénom. J’écoute néanmoins attentivement toutes les précisions apportées, sentant mon espace se faire envahir par cette présence non désirée. Pour n’importe qui, mon ressenti s’apparenterait à une banale jalousie. Je ne suis pas certaine que l’on puisse réellement nommer cela ainsi. C’est plus sournois, loin du constat qu’une belle plante tourne autour de l’ingénieure. Premièrement parce que je ne trouve pas la tatouée spécialement belle. Ensuite, parce que je ne sais pas si je suis capable de ressentir ladite jalousie. Je ne supporte simplement pas l’idée que le centre de mes convoitises, la personne qui nourrit cette obsession qui me colle à la peau ne soit plus exclusivement tournée vers moi. Possessive, dans le sens le plus malsain du terme, j’ai du mal avec l’idée de la partager, même si ça date d’une dizaine d’années. Et cette Clarke devient un parasite dans ma toile, un invité indésirable, un nuisible qu’il faut éliminer avant qu’il ne devienne trop envahissant.

Je note l’honnêteté de la brune qui ne fait pas dans la dentelle. Tant mieux. Je me perds trop aisément dans les chemins détournés. Aller droit au but sans s’encombrer de superflus m’évite des efforts trop grands. “Il n’y a pas de raison. Tu as dit que tu la connaissais et je sais que tu viens pas du coin.” Quelles étaient les probabilités pour qu’elles se retrouvent à nouveau? Probablement minces mais je ne suis pas très douée pour tout ce qui est nombre et encore moins statistiques.

Entrelaçant mes doigts avec les siens, je me rapproche un peu sur le lit, regardant quelques secondes nos mains avant de remonter mes yeux sur les siens. “Tu fais encore des trucs avec elle?” Je ne parle évidemment pas de mécanique ou d’ingénierie. Mais certains mots ou formulations restent encore bloquées dans ma gorge, surtout quand intimité, sexualité, et femmes se retrouvent associées. Et parce que je suis moi, je pose la question sur le ton banal de la conversation comme si je lui demandais ses projets du lendemain. “T’en as envie?”


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Dim 11 Avr 2021 - 21:52
On ne peut pas vraiment dire que je tourne longtemps autour du pot. J'ai pas grand chose à cacher et j'ai toujours assumé tout ce que j'ai fait. D'autant plus que je ne vois pas trop ce qu'une histoire de quelques soirs il y a près d'une dizaine d'années peut changer à ce qui se passe aujourd'hui. Ce n'est pas comme si ça risquait d'avoir une quelconque influence sur mon quotidien.

Ah c'est sûr que j'ai appris à découvrir l'Etat de Washington depuis les dernières années. J'étais toujours restée dans les alentours de Portland avant, alors je me serais pas imaginé qu'on se retrouve. Encore mois ici, dis-je en haussant les épaules. Ma foi, la vie est pleine de surprises à l'évidence.

J'observe nos mains un instant lorsque Charlie s'approche de moi en entrelaçant nos doigts, venant caresser lentement le dos de sa main avec mon pouce avant de plonger mon regard dans le sien quand elle relève ses yeux vers moi. Mais sa question ? Non, je ne m'y attendais pas. Alors je hausse un sourcil, assez surprise. Avec Clarke? Ma voix trahit sans mal ma surprise, parce que je comprends bien ce qu'elle veut dire avec « des trucs ».

Et si j'en ai envie ? J'ai du mal à la suivre sur ce coup là. D'autant plus que la mécanicienne est en couple. Et puis mes envies sont dirigées envers une autre personne. Qui n'est nulle part d'autre que juste à côté de moi. Non, que je lui réponds sans détour. Je ne vois pas trop ce qui lui fait dire ça. Est-ce que j'ai laissé entendre ou voir d'une quelconque façon que ça pourrait être le cas ? J'en ai pas l'impression. Au contraire. On s'entend bien, c'est tout. Rien de plus qu'une espèce d'amitié – ou ce qui s'en rapproche – qu'on apprend à développer.

Tu sais, c'était juste une manière de passer le temps à l'époque, elle et moi. Rien d'autre. Et aujourd'hui il n'y a rien d'autre qu'un espèce de partenariat comme on vit tous au même endroit. Mais je me sens obligée de rajouter autre chose. Enfin non, pas obligée, j'en ai juste envie.

Alors je serre un peu ses doigts entre les miens et viens même placer mon autre main sur sa joue sans lâcher ses yeux des miens. La seule personne envers qui je peux avoir des envies c'est toi. Te prendre dans mes bras, passer du temps avec toi, t'embrasser, tout ça. Je hausse légèrement les épaules, annonçant ça de manière parfaitement calme comme on parlerait du temps qu'il fait dehors. Simplement parce que ce sont les faits.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Lun 12 Avr 2021 - 21:18
J’acquiesce quand le prénom de la mécanicienne résonne à nouveau, pour appuyer mes dires. À moins que la jeune femme n’ait d’autres noms à me donner et d’autres femmes à me présenter avec lesquelles elle a été intime. Ou des hommes. J’ai parfois tendance à oublier qu’Erin n’a pas de préférence dans le domaine, ce que je trouve toujours aussi illogique. Je veux dire, souffrir de l’homosexualité c’est une chose, on ne choisit pas d’être atteint de cette maladie mais l’être seulement à moitié? C’est encore plus étrange. C’est aussi saugrenu pour moi que d’être seulement à moitié malade du cancer ou n’avoir qu’une moitié de tumeur dans la tête.

Sa négation me fait acquiescer à nouveau. Et quand l’ingénieure précise sa pensée, je fronce légèrement les sourcils. Le sexe était un passe temps? Est-ce que les gens normaux se disaient parfois tiens je m’ennuie, et il pleut dehors je ne peux pas sortir, et si on s’envoyait en l’air pour ne pas s’ennuyer? Quoi que, ça expliquerait deux trois trucs sur ma mère biologique. Elle passait beaucoup le temps et avec un tas d’hommes différents. J’avais beau être sommée de rester dehors, Jane donnait assez de voix pour que je ne me méprenne pas. Ça ne la rendait pas plus souriante, affectueuse pour autant, mais ça lui permettait d’obtenir les petites pilules qu’elle aimait tant avaler. Peut-être que ça aussi, ça m’a incité à avoir une vision biaisée de l’acte charnel. Je ne l’ai vu longtemps que comme un moyen d’obtenir ce que l’on voulait, et la tristesse et la solitude que ça provoquait chez elle. Jane a toujours été vide, même après la compagnie de ces types. Je me suis dit que c’était finalement ça le sexe, l’intimité. Du vide. Rien de plus.

“Ok”

Je hausse les épaules, la croyant sur parole. Erin n’est pas le genre de personne à mentir ou enjoliver une vérité pour qu’elle passe mieux. Si elle me dit qu’elle n’a aucune envie concernant cette fille, ça me va. Je décide tout de même de ne pas l’apprécier, juste pour le principe.

Ce n’est que lorsque la trentenaire parle de câlins, d’affection et de baisers que je laisse à nouveau dériver mes pensées sur ces fameux moments partagés. Je ne lui offre pas ce que d’autres lui ont offert avant, et même si elle a affirmé plusieurs fois s’en contenter, je présume une certaine frustration, actuelle ou future. “T’as envie de quoi?” Et pour une fois je me rends compte de la stupidité de ma question. “Enfin oui, non, je sais ce que tu veux.” Je fuis quelques secondes son regard, un peu gênée des images qui me traversent l’esprit, me raclant la gorge avant de replonger dans ses prunelles. “C’est juste que... “ Bon quitte à me sentir comme une gosse stupide, autant aller droit au but. “Comment ça se passe… entre deux femmes. Je veux dire on n’a pas de….” Et de ma main libre je dresse mon index, l’agitant doucement pour mimer maladroitement un phallus. Bon ça doit plus ressembler à un ver de terre épileptique mais je pense qu’elle comprendra l’idée.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Lun 12 Avr 2021 - 21:36
Il n'y a pas besoin d'être particulièrement doué en relations sociales pour remarquer que le sujet de mes expériences passées a l'air d'être un sujet déboussolant pour Charlie. Ou en tout cas, moi je m'en rends compte. Peut-être que c'est juste parce que j'arrive mieux à la comprendre que d'autres, parce que je ne la juge pas ou que je suis simplement capable de voir au-delà de ce qu'elle veut bien montrer aux autres. Ma foi, le résultat reste le même. Et c'est pour ça que je ne cherche pas à prendre de détours dans ma façon d'annoncer les choses concernant Clarke et la concernant elle. Nous. De toute façon, la langue de bois n'a jamais été mon point fort.

Mais je hausse un sourcil quand la brune me demande de quoi j'ai envie. Je viens de le lui dire, alors je dois avouer que j'ai du mal à la suivre. D'autant plus lorsqu'elle dit qu'elle sait ce dont j'ai envie en vérité. Alors pourquoi me le demander ? Puis le trouble revient dans sa voix et je fronce légèrement les sourcils. Est-ce que j'ai dit ou fait quelque chose qu'il ne fallait pas ? Moi qui suis loin d'être douée pour tout ça, ça ne m'étonnerait qu'à moitié.

C'est avec un regard plein d'une certaine innocence que Charlie relève ses yeux sur les miens et je dois dire que sa question me fait sourire. Intérieurement, elle m'amuse même. Mais pas dans le mauvais sens du terme. Je trouve juste ça mignon. C'est tout. J'ai bien conscience des problèmes qu'elle a avec le sujet, alors ses questions me semblent légitimes.

Je dois bien l'avouer par contre, son imitation d'appareil génital masculin avec son doigt me fait rire. Encore une fois, ça n'a rien de moqueur. C'est presque un rire bienveillant en fait. Je sais pas trop si ça se dit ou si c'est compréhensible. Mais l'idée est là. Quoi qu'il en soit, je caresse une nouvelle fois la main de la jeune femme avec mon pouce tandis que je lui présente mon autre main sans la moindre gêne. Indirectement, t'as donné la solution toi-même. On peut simplement se servir de nos doigts. De notre langue... Presser nos bassins l'un contre l'autre... Bon, d'accord, c'est un peu gênant de parler de ça. Surtout parce que les images me viennent en tête sans que je ne puisse m'en empêcher.

Et pour cette raison, je suis obligée de marquer une petite pause et de prendre une grande inspiration. Du calme Erin. J'essaie du mieux que je peux de chasser ces images de mon esprit et reprends là où j'en étais. Ou presque. Disons que généralement, une femme sait ce qui lui fait plaisir à elle-même alors... C'est plus « simple » de savoir ce qui pourra satisfaire l'autre. Mais c'est comme pour tout, j'imagine. Ça dépend des gens.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mar 13 Avr 2021 - 12:26
Au moins je la fais sourire et rire, je suppose que c’est une bonne chose. Quoi que j’ai encore quelques réserves sur le sujet, ayant plus été habituée à faire naître la moquerie chez mes pairs. Mais je sais que la jeune femme ne se permettrait pas ce genre de choses. Fronçant à nouveau les sourcils, ayant visiblement mis le doigt sur quelque chose - sans mauvais jeu de mots avec mon index en l’air - je descends mon regard sur ledit doigt, le repliant par automatisme. Bon, il est possible que mon ancien petit ami ait déjà essayé ça mais si je ne ressentais rien avec tout l’attirail, difficile d’imaginer qu’un simple doigt puisse m’emmener au sommet. Baissant les yeux au fur-et-à-mesure que l’ingénieure donne dans la précision, je tique. Ça aussi il a essayé, sauf que je ne l’ai jamais laissé faire. Chaque fois que Garrett a entrepris une vertigineuse descente entre mes cuisses, je l’ai incité à remonter aussi sec. C’était déjà une épreuve en soi de simuler ni trop peu ni trop à chaque rapport, inutile de faire durer le moment plus que nécessaire. Quant à la suite du discours d’Erin, il me laisse perplexe. Parce qu’on en revient à ce que je disais, l’absence de phallus. Peut-être que j’aurais dû dire oui quand mon petit ami m’a proposé une fois de regarder un film particulier avec des femmes histoire de me mettre dans l’ambiance. C’est fou comme les hommes ont cette tendance à mépriser l’homosexualité mais à s’exciter de deux femmes qui font des trucs ensemble. Encore un concept incongru et contradictoire qui m’échappe. Ma foi, un de plus.

Sauf que…
Quand je remonte mes yeux sur la jeune femme et qu’elle m’explique que de toute façon, une femme sait ce qui lui plaît, je me mords l’intérieur de la joue. Parce que c’est bien ça le problème : je ne le sais pas. Comment le savoir quand on n’avait jamais rien ressenti? Jamais.

“Et si on ne le sait pas?”

Et si… il ne se passait rien?
Même quand j’aurais envie de plus, que je la laisserai guider les échanges plus loin que ce que nous partageons actuellement, et si je ne ressens rien? Alors ça voudra dire que je ressentirai jamais rien. Que je resterai cette coquille vide, impossible à aimer, et qui n’aime pas. En tout cas pas comme ça. J’ai bien conscience que mon affection ne ressemble pas à celle offerte par les autres. Nourrie d’une obsession malsaine, d’un besoin d’appartenance impérieux qui engloutit tout le reste.

Et si… Erin finissait par se rendre compte que je suis un puits sans fond? Et si elle détournait son attention et son affection sur une autre plus accessible, moins compliquée.

Dans une impulsion, je me redresse à genoux et viens enrouler mes bras autour de son cou, le visage enfouit dans le creux de ce dernier.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mar 13 Avr 2021 - 12:39
Je ne suis pas particulièrement convaincue que mes explications soient vraiment très claires. D'autant plus que j'imagine que d'un point de vue tel que celui de la brune à mes côtés, ça doit avoir un côté bien plus qu'abstrait. Après tout, son dégoût pour les relations homosexuelles n'est plus un secret pour moi depuis longtemps. Peut-être que c'est pour ça que j'ai tant de mal à trouver les mots justes. Enfin, ça plus le fait que je ne suis pas spécialement douée pour ça non plus.

Mais lorsque Charlie relève le regard vers moi et me pose sa question, je reste figée pendant quelques secondes. J'ai pas la moindre idée de quoi lui répondre. Mais surtout, je prends conscience de quelque chose d'autre. Si elle me demande ça, c'est qu'elle ne sait pas. A l'évidence, elle n'a jamais ressenti de plaisir, que ce soit en solitaire ou non. Est-ce parce qu'elle n'a jamais été avec quelqu'un qui sait s'y prendre ou qu'elle n'a jamais osé le faire seule ? Ou parce qu'elle ne ressent vraiment rien ?

Sans même que je comprenne pourquoi, mon estomac se serre un peu. Ma gorge s’assèche et j'ai l'impression d'être parfaitement incapable de rassurer la jeune femme. Pourtant, j'en ai envie. Mais que dire ?

Je n'ai pas vraiment le temps de réfléchir plus longtemps, sortie de mes pensées subitement par Charlie qui entoure mon cou de ses bras et enfouit son visage dans ce dernier. Sans même me poser la question, je viens enrouler mes bras autour d'elle dans une étreinte des plus rassurantes et pose mon menton contre son épaule.

Lentement, l'une de mes mains remonte pour caresser tendrement ses cheveux, tentant de l'apaiser. Ma foi, si c'est de ça qu'elle a besoin. J'en sais rien après tout. Mais j'essaie, c'est déjà ça. Puis je prends enfin la parole, d'une voix peut-être un peu plus rauque que d'habitude mais c'est parce que ces interrogations continuent de me perturber et de me serrer la gorge. Alors peut-être que tu le découvriras... Et sinon... Ma foi, tout le monde n'aime pas forcément ça, dis-je d'un ton se voulant rassurant. Doux.

Tu n'es pas obligée d'aimer quelque chose parce que la plupart des gens l'aiment. T'es libre de tes choix tu sais...



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sealed with a kiss   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sealed with a kiss -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: