The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Mannesmann – Set de tournevis – 18 ...
Voir le deal
13.02 €

Sealed with a kiss
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mer 7 Avr 2021 - 18:44
Je me crispe, non pas par crainte ou dégoût mais par la réaction que ses mains qui glissent sur mon ventre provoque. J’ai chaud et je ne suis pas sûre que ce soit uniquement dû à l’eau chaude qui continue de couler sur mon corps. La crispation fait naître ces papillons devenus presque familiers dès qu’elle me touche et je me mords la lèvre inférieure pour mieux retenir un soupir d’aise. Je suis bien ici, au creux de ses bras. Je m’y sens en sécurité, protégée dans une bulle que personne ne peut atteindre. Et quand ses mots résonnent doucement à mon oreille, mon ego explose. J’ai toujours dû partager l’attention des personnes que j’aurais aimé accaparer. Ça m’a demandé une force insoupçonnée de ne pas laisser cette possessivité prendre le pas sur tout le reste. Je n’ai jamais eu de relation suffisamment exclusive pour nourrir ce côté obsessionnel que je ne maîtrise pas. Mon ancien petit ami ne compte pas. Si exclusivité il y avait, il n’a été qu’un complice involontaire d’un mensonge parfaitement monté. Un jouet facile à manipuler. Un alibi parfait pour une normalité feinte. Pourtant, je suis la seule que Erin regarde ainsi. Je l’ai vu avec les autres. Ses regards, ses attentions, ses gestes, ils n’existent que pour moi. Et ça ne fait que renforcer ce sentiment d’appartenance qui m’éloigne du droit chemin que je me suis évertuée de suivre toutes ces années.

Posant mes mains sur les siennes, je me laisse bercer par cette étreinte, docile. “C’est parfois plus facile de voir le monde au travers d’un morceau de papier.” Aveu du bout des lèvres mais l’ingénieure a compris depuis longtemps que mon regard sur le monde diffère de la masse. De même que celui que je pose sur les gens ou les situations. Mais elle n’a jamais jugé. Ne m’a jamais trouvé étrange dans le mauvais sens du terme. “Et puis j’avais raison. Tu es bien plus que ce que tu as voulu montrer le jour où on s’est rencontré.” Derrière les sarcasmes et les piques.

Les yeux toujours fermés, je lui offre l’accès à mon cou, sans restrictions. Sa question n’a pas besoin de réflexion. J’ai appris que mentir, entre nous en tout cas, ne m’apporterait rien de bon. Pas plus que je ne l’ai déjà fait. “Non…” Un murmure alors que je l’incite à raffermir sa prise autour de moi. “Tu sais très bien l’effet que tu me fais Erin. C’est juste que… j’ai besoin de comprendre… c’est encore nouveau.” Ce n’est pas mon genre de prendre des pincettes mais je veux bien faire cet effort pour ne pas la vexer. Je sais que je lui demande beaucoup déjà. “Tu sais… la fille tatouée et la blonde… je trouve toujours ça dégoûtant.” Parce que mes idées ne peuvent évoluer d’un claquement de doigts après un martèlement aussi prononcé durant presque le tiers de ma vie. “Mais c’est différent quand c’est toi qui me touche. Quand c’est nous. J’ai envie de tout ça. De tes bras. De tes lèvres. De toi. J’ai pas envie que ça s’arrête. J’ai juste besoin d’assimiler tout ça.” C’est sans doute beaucoup demander mais je n’ai rien de mieux à offrir.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mer 7 Avr 2021 - 19:06
Encore une fois, des frissons parcourent mon corps dans son ensemble au moment où je sens les mains de Charlie se poser sur les miennes. Au lieu de me limiter dans mes mouvements, elle m'invite même à resserrer mon étreinte. Et je ne compte absolument pas me gêner de le faire. Serrant donc mes bras autour d'elle, j'ai un meilleur accès à son cou de cette manière et y dépose encore quelques baisers puisqu'elle me l'offre si gentiment.

Bon sang... Je crois que je pourrais vraiment devenir accro à ce qu'elle me fait ressentir. Ces frissons, la manière dont mon cœur accélère chaque fois qu'elle m'effleure ou me touche. Le sentiment d'avoir une multitude de foutus papillons qui grouillent dans mon ventre chaque fois que je suis près d'elle. J'ai jamais ressenti ça avec personne d'autre auparavant. Ma foi, peut-être que Naya a raison. Peut-être que, effectivement, je commence à avoir de forts sentiments pour Charlie. Peut-être que cette patience que j'accepte d'avoir envers elle, le manque que je ressens chaque fois qu'elle n'est pas là, signifie que peu à peu je tombe amoureuse d'elle. Mais de là à l'avouer ? Faut quand même pas rêver.

Tu es bien plus que ce que tu as voulu montrer. Ces mots résonnent dans mon esprit sans que je puisse m'en empêcher. C'est dingue la facilité avec laquelle elle a su passer au travers de cette épaisse carapace que personne hormis Naya n'avait réussi à franchir. Ma foi, peut-être que ça ne fait que confirmer ce que je disais plus tôt. Allez savoir.

Encore une fois, mon cœur semble rater un battement sous la surprise de la réponse de la brune. Non, je ne la laisse pas indifférente. Sans l'interrompre, écoutant attentivement ce qu'elle me dit, je hoche lentement la tête. Oui, bizarrement, je comprends ce qu'elle veut dire. Parce que l'être humain sait être parfaitement hypocrite. Détester ce qu'il a simplement peur d'assumer lui-même. Après tout, la plupart des pires homophobes sont en fait effrayés parce qu'ils sont eux-mêmes attirés par des gens du même sexe. Ma foi, il faut de tout pour faire un monde comme on dit.

Pourtant, je sais qu'il faut que je dise quelque chose là tout de suite. Alors, lentement, j'invite Charlie à se tourner vers moi. Lorsqu'elle me fait face, je glisse délicatement l'une de mes mains sur sa joue alors que l'autre se trouve au creux de ses reins. Mon regard se plonge dans le sien et je reprends la parole, à nouveau sur le ton de la confidence secrète. J'ai pas l'intention de disparaître... Et j'ai aucune envie de te perdre. Parce que moi aussi j'ai envie de tout ça. De sa présence, de ses mains, ses caresses, ses lèvres, son corps, ses mots. Tout.

Alors oui, évidemment, c'est pas simple pour moi de freiner mes impulsions et mes envies. Mais j'ai envie de le faire. Pour elle. Pour nous. J'ai aucune envie de te brusquer. Sincèrement. Ni de te mettre mal à l'aise. Alors on ira à ton rythme. Tant que de temps en temps, j'ai droit à ça... ça me va. Et ce fameux « ça », je lui montre bien vite ce que c'est en posant délicatement mes lèvres sur les siennes, rapprochant son corps du mien grâce à ma main posée dans son dos.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Mer 7 Avr 2021 - 21:22
J’ai pas l’intention de disparaître
À présent face à la jeune femme, je ne peux qu’émettre des doutes sur ses mots. Ce n’est pas contre elle, mais la vie m’a prouvé que ce genre de promesses étaient creuses, et vaines. Creuses, par la volonté propre de ceux qui étaient censés m’aimer le plus. Un père absent et anonyme que je n’ai jamais vu et qui m’a cruellement manqué, une mère indigne qui ne m’a considéré que comme un vulgaire déchet, quelque chose dont il fallait se débarrasser, et qui n’a opposé aucune résistance face à mon placement en famille d’accueil. Vaines, pour ce que la vie prenait. Joan, le père Matthew, Garrett, Apple… Pour tous ceux qui m’ont abandonné à un moment ou un autre de ma vie. Schéma qui se répète et érige des barrières infranchissables, me faisant reculer derrière la trappe sombre d’un esprit déjà malsain et se nourrit de toutes ces idées noires. C’est dangereux, mais je ne peux lutter contre l’attraction inconsciente d’un tel précipice.

Relevant les yeux dans les siens, je déglutis. Je me suis rarement sentie aussi fragile, aussi vulnérable. “J’ai envie de te croire. Vraiment.” Ce n’est pas un mensonge. j’ai envie de m’abandonner à ces paroles. “Mais tout le monde finit par partir. Tout le monde.” Traumatismes enfantins, syndrome d’abandon….

Le reste de son discours ne trouve aucune résistance cependant. Je sais à quel point Erin me respecte, à quel point elle a ce besoin de me protéger, même quand c’est inutile. Prévenante, à l’écoute, jamais elle n’a initié quelque chose dont je n’avais pas envie, jamais elle n’a forcé les choses entre nous pour sa simple satisfaction personnelle et c’est précisément tout ça qui me pousse à vouloir explorer ce nouveau chemin qui s’offre à moi et à ne plus reculer de deux pas en arrière pour un pas en avant de fait.

De toute façon, toute pensée cohérente déserte mon cerveau quand ses lèvres se posent sur les miennes. Je ne recule pas, y réponds sans hésitation et enroule mes bras autour de son cou, sentant avec un peu trop de précision ses formes contre mon corps. Ce n’est certes pas la première fois qu’on s’adonne à ce genre d’échanges mais c’est probablement le plus intime que l’on ait partagé. Je crois que je commence à comprendre pourquoi les gens sont pudiques et offre trop aisément une dimension érotique à la nudité. À vrai dire, je pourrais admirer dix autres corps que je ne ressentirai toujours rien. Il n’y a que le sien qui me fait cet effet, qui m’embrase de la sorte, qui me donne cette envie d’abandon, qui renvoie ces voix récalcitrantes là d’où elles viennent et m’offre enfin la paix que je pense mériter. “Je te l’ai promis” que je souffle entre deux baisers. “Je ne reculerai plus.”


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Jeu 8 Avr 2021 - 9:16
Sans pouvoir m'en empêcher, je fronce légèrement les sourcils quand Charlie me répond qu'elle aimerait me croire. Un instant, évidemment, ça me pique parce que je me dis qu'elle remet ma parole en doute. Comme si j'étais du genre à ne pas respecter mes promesses. Mais l'instant d'après, je me dis que finalement ça n'a peut-être pas de rapport direct avec moi. Plutôt avec son passé, ce qu'elle a connu. Si j'ai eu la chance de ne jamais trop m'attacher aux gens – hormis Naya – et donc de ne pas trop souffrir des différentes pertes qu'on a pu essuyer depuis les dernières années, c'est pas forcément le cas de tout le monde. Et si ça se trouve, ça remonte même à plus tôt encore. Allez savoir. Je suis pas devin et je lis pas dans les pensées.

Avec douceur, je viens poser mon front contre celui de la brune un instant, caressant lentement sa joue avec mon pouce. C'est sûr qu'on peut pas toujours lutter contre la fatalité. Mais je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour être toujours à tes côtés. Jusqu'au dernier moment. Et ça, j'en fais la promesse. Je le dis peut-être pas clairement, mais au fond de moi je le sais. Comme j'ai pu le promettre à Naya, je suis en train de le faire avec Charlie. Quoi qu'il m'en coûte, je la protégerai. Parce que je refuse de la perdre.

Je frémis en sentant les bras de la jeune femme venir s'enrouler autour de mon cou et ferme les yeux alors qu'elle répond au baiser que je lui offre. D'ailleurs, je me permets de rendre cet échange un peu moins timide et réservé qu'il ne l'était au départ. Mais je sais aussi que je dois faire attention à ne pas me laisser emporter. Je ne veux pas que ça se termine comme la dernière fois. Hors de question que je gâche encore une fois un moment si précieux qu l'on partage.

Évidemment, les quelques mots qu'elle me souffle entre deux baisers me font sourire et me touchent bien plus qu'elle ne peut l'imaginer. Puisque moi-même je n'étais pas capable de le faire, en réalité. Ma foi, j'en découvre un peu plus sur moi-même chaque fois que je suis avec elle. C'est pas si désagréable. Et moi je te promets que quel que soit le temps qu'il faudra pour qu'on avance, on le fera ensemble. Et à ton rythme, que je souffle à voix basse comme pour éviter de briser ce moment en parlant trop fort.

Une nouvelle fois, je m'empare de ses lèvres et laisse mes sentiments s'exprimer au travers de ce baiser. Parce que les mots c'est pas mon truc. Je crois même que c'est le truc d'aucune de nous deux en fait. Je serre son corps un peu plus contre moi, faisant de mon mieux pour essayer d'ignorer ces picotements que je ressens dans mes membres, ce feu qui semble s'embraser au creux de mon bassin. Ce n'est pas le moment. A mois qu'elle ne le décide. Et malheureusement, je crains qu'on ne soit bien vite sorties de notre bulle par la nécessité d'arrêter d'utiliser de l'eau chaude sans raison particulière.

On devrait peut-être se doucher rapidement et arrêter de gâcher de l'eau chaude... Et ensuite on ira dans la chambre pour être tranquilles toutes les deux ? Si ça te dit... Et peut-être reprendre là où on en était, si le cœur lui en dit aussi. D'ailleurs, je remarque bien que j'ai dit « la » chambre et pas « ma » chambre. Sûrement parce que l'espace d'un instant, j'ai failli dire « notre » chambre. Mais ça... C'est quand même sacrément prématuré.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Jeu 8 Avr 2021 - 17:26
Ce n’est pas contre elle, ce n’est pas que je n’ai pas envie de la croire. Mais si je ne comprends pas l’être humain je peux affirmer que je le connais. Et les promesses sont faites pour être brisées, soufflées à un moment précis où on les pense sincères, inébranlables, avant de glisser doucement vers une opinion différente, vers des sentiments altérés. Jamais je n’ai brisé l’une d’elle, pour la simple et bonne raison que je scelle ma parole par des objectifs simples. Je ne pourrais jamais promettre à quelqu’un de l’aimer toujours, d’être toujours présente. Trop abstrait, trop de directions que je ne peux envisager sur le long terme. Peut-être que ça fait de moi quelqu’un de plus honnête, même au travers des mensonges et de la manipulation. Combien pour se vanter honnêtes et dénoncer l’hypocrisie parce que centrés sur leur unique point de vue? Combien pour se targuer d’une loyauté sans faille parce qu’ils n’ont jamais eu à réellement choisir entre la sorcière ou la sirène? L’être humain est ainsi fait. Imparfait. Menteur. Égocentré. Incapable de s’en rendre compte et préférant pointer du doigt ses défauts en les relevant chez les autres.

Mais je ne dis rien sur la promesse qu’Erin réitère. Si elle a envie d’y croire, qui suis-je pour remettre ça en cause. Le temps parlera pour elle, pour moi, pour nous. Je me contente d’acquiescer, plus touchée par la suite de ses mots. Un léger sourire étire mes lèvres et éclaire mes traits. Je sais qu’elle ne me brusquera pas, la jeune femme l’a déjà prouvé plusieurs fois. “Je sais.” que je souffle avant de me laisser emporter par le tourbillon des baisers et de ses caresses.

L’esprit vide, le corps contre le sien, j’oublie tout, comme chaque fois que l’on partage ce genre de moments. Prisonnière volontaire de l’étau de ses bras, cobaye docile qui se découvre à son contact. Je veux plus, et ne veux rien d’autre tout à la fois.
Seule sa raison rompt l’instant et il me faut toute la volonté du monde pour m’extirper de ce cocon rassurant. “C’était le plan” sont les seuls mots que je parviens à articuler, encore bien trop portée par ce qui vient de se passer. Et comme pour me donner à nouveau contenance et par ce besoin de me concentrer sur autre chose que son corps, ses mains et ses lèvres, j’attrape le savon et commence à me frictionner, expirant longuement pour me remettre les idées en place.

Quelques minutes plus tard, j’enroule une serviette autour de mon corps après avoir séché rapidement mes cheveux avec celle-ci et prends la direction de la chambre sans même vérifier que la voie est libre. Les plus gênés tourneront les yeux non? L’eau chaude a au moins eu le mérite de soulager les douleurs musculaires et baissant les yeux sur les paumes de mes mains, je ne compte que trois futures ampoules.

J’attends que l’ingénieure me rejoigne et attrape mon sac que je pose sur le lit pour en sortir des vêtements propres. “Ils sont comment? Les autres?” Je ne sais pas pourquoi je pense à eux maintenant mais comme souvent, mes pensées sont un bazar tellement énorme que je ne cherche pas de logique à mes interrogations ni au changement de sujet que j’impose.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Jeu 8 Avr 2021 - 19:10
Bien sûr que c'est compliqué de me détacher de Charlie. Mais je sais aussi que j'ai d'avance la flemme d'entendre les autres se plaindre parce qu'il n'y a plus d'eau chaude. Et qui sera chargée de vérifier que le chauffe-eau fonctionne bien alors que c'est juste qu'il n'aura pas eu le temps de réchauffer l'eau puisée dans la réserve ? C'est Bibi. Alors je préfère faire un effort tout de suite plutôt que d'être dérangée plus tard.

Je me racle un peu la gorge, prends une grande inspiration et fais de mon mieux pour calmer les désirs de mon corps et mon esprit pour me concentrer sur le simple lavage de mon corps. Ce sera pas de trop sachant qu'en plus j'ai de la terre partout sur moi. Enfin, je me suis pas roulée dans le sable non plus, mais ça s'infiltre partout quand même. Qu'on le veuille ou pas.

Sortant de la douche, je me sèche rapidement en laissant mes cheveux légèrement humides, attrape mes sous-vêtements de rechange que j'ai toujours dans la salle de bain et les enfile. Quand je me tourne, Charlie a déjà disparu et je ne mets pas longtemps à comprendre qu'elle est partie dans ma chambre. Alors, enfilant simplement mon jeans et gardant mon haut sur mon épaule au lieu de l'enfiler, je prends la même direction.

Effectivement, la brune est là, simplement entourée de sa serviette. Cette vue me fait repenser à son corps nu contre le mien il y a quelques minutes à peine et je me mords la lèvre inférieure. Mais la voix de la jeune femme me ramène à la réalité et je dois dire que ce changement abrupte d'ambiance suite à sa question me fige un instant. Ma foi, au moins on peut dire qu'elle a l'art et la manière de me faire redescendre.

Secouant légèrement la tête comme pour essayer de chasser ces idées dans un coin de mon esprit, je hausse les épaules et viens m'asseoir sur le bord de mon matelas, à côté de là où Charlie a posé son sac. Le géant est pas méchant, et efficace au boulot. C'était un plombier, autant dire que ça sert bien. La blonde est particulière, du genre assez réservée mais je vais pas me plaindre de pas avoir quelqu'un qui me tiens la jambe du matin au soir. Et la tatouée est sympa. On se connaissait avant tout ça, elle et moi. C'est une mécano, alors j'ai bon espoir qu'on ait rapidement un moyen de locomotion autre que nos pieds. Ce qui nous permettrait, entre autres, de pouvoir rejoindre la maison du groupe de Charlie plus rapidement. Surtout pour les travaux.

Mais au moins, on est plus seulement Naya et moi pour les gardes et tout. Donc on a un peu plus de temps pour nous reposer ou faire autre chose. C'est pas plus mal. Je hausse les épaules, relevant enfin mon regard sur le visage de la brune à mes côtés après m'être contentée de fixer un point dans le vague pendant mes explications. Histoire de ne pas replonger la tête la première dans les envies que j'avais sous la douche et qui, à l'évidence, sont déjà loin derrière Charlie.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Ven 9 Avr 2021 - 15:53
Laissant tomber la serviette nouée jusque-là autour de moi, j’attrappe mes vêtements et les enfile rapidement un à un, écoutant attentivement les descriptions succinctes des trois nouveaux venus à l’école. Même avec les précisions de l’ingénieure, je ne peux que réprimer de justesse un frisson en pensant au géant et à la gêne qu’il me procure. Quant aux deux autres, c’est surtout la mention d’une ancienne connaissance qui attire mon attention et me fais reposer les yeux sur la jeune femme. Heureusement que mon esprit analytique ne fonctionne que sur des situations données et présentes et pas sur l’extrapolation d’informations, sans quoi, j’aurais pu me poser des questions tout autres. Ça explique sans doute pourquoi leur intégration ici s’est faite aussi rapidement, en dehors des atouts qu’ils semblent présenter.

Je note cependant précieusement les informations dans un coin de ma tête. Elles me seront sans doute utiles par la suite. Après tout, nous avions un véhicule, de multiples projets pour la maison et ce genre de partenariat serait profitable à tous, je crois. Je ne suis pas vraiment douée pour émettre un avis constructif dans ce genre d’affaires de toute façon. “Plus de temps pour être avec moi” que j’affirme en prenant place à ses côtés. Il n’y a pas de sous-entendus, c’est un banal constat alors que je m’installe en tailleur pour lui faire face. “Ils viennent de Seattle non?” Il me semble avoir entendu l’information passée un jour où ma discrétion me rendait quasiment invisible. “C’est comment là-bas?” Une vraie curiosité peut s’entendre dans ma voix et mes yeux pétillent de cet enthousiasme finalement très enfantin.

Premièrement parce que je n’ai pas connu l'effervescence d’une grande métropole depuis le début de ma survie et que même Olympia est plutôt calme. Du moins, aux deux endroits que je connais. Ensuite, parce que j’y ai travaillé plusieurs années et que je suis curieuse de savoir à quoi peut ressembler cet endroit maintenant, après cinq longues années. Enfin, parce que c’est dans cette direction que mon ancien groupe se dirigeait avant de m’abandonner comme une vieille chaussette sale et que je garde dans un coin de ma tête la possibilité de les retrouver. Une obsession que j’ai tenté de taire ces derniers mois mais qui continue d’être présente et qui me hante. Je veux voir leur visage en me voyant vivante et en bonne santé, me nourrir de leur culpabilité et…. je ne sais pas encore ce que je ferai une fois la chose accomplie mais rien de bien sain trône là-haut les concernant.

Passant une main dans mes cheveux encore humides je finis par attraper doucement l’une des siennes, entrelaçant nos doigts. J’ai toujours besoin de contact, je suis ainsi faite. Je trouve ça rassurant, en complète contradiction avec l’absence d’affection que l’on m’a infligée les dix premières années de ma vie. “Tu l’as connu comment? L’autre fille” dont j’ai oublié le nom.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sealed with a kiss   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sealed with a kiss -
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: