The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & 40Go à 11,99€ même après un ...
14.99 €
Voir le deal

Sealed with a kiss
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Sealed with a kiss   Jeu 1 Avr 2021 - 21:27
Avril 2021.

Si le fond d’air reste frais pour la période le soleil tape dur en ce milieu d’après-midi et je retire ma veste pour la déposer sur l’un des piquets qui délimite la zone du futur potager. Invisible dans un jean trop grand pour moi et ne tenant qu’à l’aide d’une ceinture et un T-shirt à l’effigie d’un groupe de rock que je n’ai jamais écouté, en l’occurrence The Clash, je retourne la terre depuis quelques heures déjà. Je me félicite intérieurement d’avoir préparé le terrain en amont quand l’hiver était encore là, rendant ainsi la tâche moins ardue aujourd’hui. Dès que cette corvée ardue sera terminée, je pourrais planter les premières semis et repiquer les plants ponctionnés sur ceux déjà grands de la maisonnée. C’est mon élément ici et je respire enfin après de longs mois passés enfermés en me tournant les pouces et en récupérant pleinement de trois années de disette. L’extérieur, l’odeur de la terre, l’ardeur du travail manuel, je n’ai besoin de rien d’autre pour me sentir en paix.
Les projets s’enchaînent à Sanctuary Point mais je n’en oublie pas pour autant ma promesse faite à Erin et Naya et qui contribue à ce troc d’échanges entre nos deux groupes.

Il faut dire qu’il y a eu pas mal de changements à l’école ces derniers mois. Si je suis à l’aise avec l’ingénieure et continue de croire que l’ébéniste ne m’apprécie guère, je ne sais pas vraiment sur quel pied danser avec les trois nouveaux protagonistes de cette joyeuse troupe. D’abord, je suis tombée sur un géant qui pourrait m’écraser d’un simple coup de poing je pense. Un noir. Pas métisse. Non. Genre, très très noir. Avec une grosse voix. Je me méfie de lui. Je crois qu’il me fait peur. En tout cas je l’évite autant que possible, tout en m’abstenant de faire le moindre commentaire sur sa couleur de peau. Je commence à comprendre que mes idées ne font pas souvent l’unanimité dans ce genre de contexte. Il y a ensuite une blonde dans la quarantaine mais elle n’est pas souvent dans le coin. Je n’ai pas vraiment d’avis sur elle. Un peu taciturne, elle a cette faculté à me faire me sentir petite à chacun de ses regards. Je crois qu’elle m’impressionne. Quant à la troisième, elle est d’une vulgarité sans nom et a des tatouages sur chaque centimètre carré de peau. Et si je trouve ceux de Erin à mon goût, les siens me dérangent. Je crois que je ne l'aime pas. Sans compter que la blonde et la brune sont ensemble, ce que je trouve particulièrement dégoûtant. C’est une chose de ressentir certaines choses quand Erin pose ses mains sur moi et m’embrasse, c’en est une autre de trouver ça normal pour les autres. Je ne trouve déjà pas ça normal pour moi alors….

Cette nouvelle équation me perd quelque peu et je m’efforce d’avancer mon travail le plus rapidement possible, le temps jouant contre moi. J’aurais dû commencer à planter deux semaines plus tôt mais je devais aider Hazel pour l’agrandissement du potager et les autres pour renforcer la barricade. À vrai dire, la seule chose qui me motive, hormis apporter ma pierre à l’édifice, est la nouvelle maison que l’on compte investir dans les prochains mois. Mon espace, à moi, enfin. Je n’ai pas connu ça depuis cinq mois et il me tarde. Mais encore une fois, histoire de ne froisser personne, j’évite de trop montrer mon impatience.

Plantant la bêche dans la terre à présent meuble, j’attache mes cheveux qui collent à ma nuque et me donnent chaud dans un chignon rapide, me remettant rapidement à la tâche, concentrée là-dessus et ne faisant pas vraiment attention à mon environnement. De toute façon, il y a toujours quelqu’un pour monter la garde dans le coin.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Ven 2 Avr 2021 - 9:31
Charlie est revenue. Avec tout ce qui s'est passé ces derniers temps à l'école, j'ai vraiment pas vu le temps passer. Bien sûr, j'ai pensé à elle. Souvent. Peut-être même trop ? J'en sais rien. J'y connais rien à tout ça après tout. En tout cas, tout ce que je sais, c'est que je suis contente qu'elle soit là. Parce qu'elle m'a manqué.

Accoudée à la rambarde qui borde le préau qui nous sert de point de surveillance, j'avoue que mon regard dévie souvent des alentours. Et il se pose toujours au même endroit. Là où la brune est en train de travailler ce qui nous servira de potager par la suite. Peut-être que j'étais même un peu trop concentrée sur mon observation de notre invitée parce que j'ai même pas entendu Naya s'approcher. Alors forcément, quand elle vient me donner un petit coup de coude dans les côtes, je sursaute et suis même à deux doigts de laisser s'échapper un petit cri de surprise.

Arrête un peu de baver, ça va vraiment finir par se voir... Je croise les bras, me renfrogne malgré tout en entendant ma meilleure amie profiter de cet instant pour se moquer de moi, et fronce les sourcils. N'importe quoi, je bave pas! Bon... Peut-être un peu. Mais je vais quand même pas l'avouer. Oui, ça m'arrive de faire preuve de mauvaise foi. Surtout ces derniers temps quand la cubaine prend un malin plaisir à me titiller par rapport à Charlie...

Bien sûr, bien sûr. Aller, va la voir. Je prends te place ici. Zou! Et voilà Naya qui me chasse avec ses mains comme on tenterait de faire partir un animal encombrant. Bah bravo. Je lève les yeux au ciel et hausse les épaules avant de quitter la terrasse pour descendre rejoindre Charlie en bas. J'avoue, je me suis pas faite prier pour ça.

Maintenant que je suis en bas, je m'approche lentement de la jeune femme, gardant les mains dans mes poches tout en l'observant. Je crois que je pourrais faire ça des heures. Elle est tellement concentrée, appliquée dans son travail... Elle est tout simplement superbe. Et rien que de la voir comme ça, ça fait naître un petit sourire au coin de mes lèvres.

Besoin d'un coup de main ? Je penche légèrement la tête sur le côté, sans trop savoir pourquoi, et attends une quelconque réponse de la brune. Et bon sang ce que je peux avoir envie de m'approcher, la prendre dans mes bras, l'embrasser, mais... Je préfère ne pas la brusquer.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Ven 2 Avr 2021 - 21:53
Focalisée dans ma tâche je n’entends pas l’ingénieure arriver derrière moi et me redresse au son de sa voix, retenant un léger sursaut. M’essuyant le front du revers du poignet afin d’y dégager quelques mèches collées à cause de la sueur, je fais craquer ma nuque pour soulager les courbatures qui viendront m’handicaper demain. Mais ça m’est égal. Travailler, se dépenser, dormir du sommeil du juste avec la satisfaction d’avoir accompli beaucoup dans la journée est tout ce qui me manquait depuis mon arrivée ici. Lui adressant un léger sourire, je la détaille un long moment, surtout quand elle penche son visage sur le côté et enregistre son expression, son regard, l’intensité que je peux y lire. Comme une photographie mentale.
Jetant un regard alentour je m’assure que nous sommes seules. Il faut dire que depuis qu’ils sont cinq je fais particulièrement attention à mes mots et mes gestes. Trop d’occasions de me trahir, de faire une bourde, de briser le masque d’apparat. Il en est de même avec Erin. J’évite de trop la regarder, de rester trop proche d’elle, d’avoir certains gestes, peu envieuse à l’idée de m’afficher devant les autres et attirer les questions ou les rumeurs sur ma personne. Je suis assez perdue comme ça pour ne pas rajouter des problèmes à une solution qui tarde à arriver.

Mon sourire s’élargit quelque peu et plantant la bêche dans le sol je récupère la seconde et la tends à la jeune femme, me rapprochant d’elle par la même occasion. “On sera plus efficace à deux, mais j’ai besoin d’une pause.” Ne serait-ce que pour boire un coup et souffler. “Juste quelques minutes.” Passant devant elle, je frôle son bras du bout de mes doigts, mes yeux remontant l’espace d’une seconde dans les siens avant de me pencher pour récupérer l’eau dans mon sac et en boire quelques gorgées salvatrices.

J’avoue sans honte qu’en plus d’un coup de main efficace qui m’ôte une épine du pied, si je peux m’accaparer la compagnie de la trentenaire pour quelques heures, c’est un bonus non négligeable. Je n’ai jamais aimé partagé, c’est comme ça. Et j’aime bien trop sa présence pour apprécier dédoubler son attention autrement que sur moi.

M’appuyant contre un des piquets plantés plus tôt dans le mois pour délimiter le terrain, je bois de nouveau quelques gorgées. “T’es pas au restaurant aujourd’hui? Ça avance bien d’ailleurs?” La dernière fois que j’ai mis les pieds là-bas, j’étais en sang et lui mentait sans honte. Une chance que je parvienne si bien à compartimenter mes sentiments, ou, en l’occurrence, l’absence de certains. Pourtant, ce n’est pas faute d’en découvrir des nouveaux chaque fois que je suis en contact prolongé avec elle. Mon regard dérive d’ailleurs un instant sur son corps, les souvenirs de nos derniers échanges encore bien trop présents dans ma tête et ailleurs...


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Sam 3 Avr 2021 - 11:57
Oui, je l'avoue, mon regard dévie un peu au sud lorsque Charlie se redresse juste avant qu'elle ne se tourne vers moi. Évidemment que j'en profite. J'ai des yeux et j'ai aucune intention de me priver de la vue que j'ai d'ici. Bien meilleure que depuis la terrasse, faut l'avouer. Puis lorsque la brune me fait face, un sourire vient immédiatement étirer mes lèvres. Simplement parce qu'elle me fait cet effet là.

Mon regard plongé dans le sien, j'ai du mal à retenir un très léger rire lorsqu'elle saisit immédiatement la seconde bêche pour me la tendre. Apparemment, j'en déduis qu'elle ne dit pas non à un coup de main. Même s'il faut avouer que je ne suis vraiment pas la plus douée dans le domaine. J'attrape donc l'outil et enfonce légèrement la partie métallique dans la terre pour pouvoir m'appuyer sur le manche.

Mais ça, c'était sans compter sur le fait que Charlie effleure mon bras du bout de ses doigts en passant devant moi. Un frisson me parcourt immédiatement, réveillant sans mal l'envie maladive que j'ai de la prendre dans mes bras et de déposer mes lèvres sur les siennes. En parlant d'elles, je les sens me chatouiller légèrement et viens piéger ma lèvre inférieure entre mes dents sans pouvoir lâcher la brune du regard. Le pire c'est que je suis presque certaine qu'elle sait exactement ce que ça me fait.

Prenant une inspiration assez longue pendant que je tente de chasser ces idées « impures » - comme dirait sûrement Charlie – de mon esprit, je finis par m'appuyer effectivement sur la bêche et observe la paysagiste pendant qu'elle se désaltère. Prends ton temps, j'ai nulle part d'autre où aller. Peut-être surtout parce que j'ai envie de rester là avec elle. Évidemment, elle m'a manqué. Plus que je ne veux bien l'admettre. Beaucoup plus même.

Je secoue négativement la tête et hausse les épaules juste ensuite en réponse aux questions posées par la jeune femme. Comme tu peux le voir, non j'y suis pas. J'ai pas encore trouvé comment être à deux endroits en même temps, que je réponds dans mon sarcasme habituel sans pouvoir m'en empêcher. Mais pour ne pas risquer de plomber directement l'ambiance, je me racle rapidement la gorge et enchaîne. C'est plutôt pas mal oui, j'ai quasiment terminé tout ce qui touche à l'installation électrique, Idriss devrait apparemment essayer de jeter un coup d’œil à la plomberie si possible. Et pour ce qui est sécurité, les autres vont voir ce qu'ils peuvent faire.

Il y a de la fierté dans ma voix et dans mon regard, parce que je suis vraiment contente qu'on commence à voir le bout du tunnel avec ce projet là. C'est pas trop tôt. Mais disons qu'avoir un point à la fois de rendez-vous et de chute pour les gens de passage, je trouve ça vraiment cool. Et pour quelqu'un d'aussi pessimiste que moi, c'est pas peu dire.

Lorsque je capte le regard de Charlie qui parcourt un instant mon corps, mon sourire revient – peut-être plus malicieux – et je délaisse mon outil que je plante un peu plus profondément pour qu'il tienne debout avant de rejoindre la brune. Je sais bien qu'elle fait très attention au fait qu'on puisse être vues, et même si ça me fait un peu mal et que ça me fait me dire qu'elle a honte de moi – de nous – j'essaie de respecter son choix malgré tout. Alors je regarde rapidement autour de nous en ne voyant que Naya qui est de dos par rapport à notre position et j'en profite.

Mes lèvres viennent se poser délicatement sur le front de Charlie, parce que j'ai pas envie de la brusquer en l'embrassant directement sur les lèvres, et je glisse ma main sur sa taille en plantant mon regard dans le sien. Tu m'as manqué.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Dim 4 Avr 2021 - 13:09
Comme à mon habitude, je prends sa réflexion dans un degré premier qui m’empêche d’assimiler toute ironie ou sarcasme malgré des progrès enregistrés ces derniers temps. “Il faudrait que tu provoques une faille spatio-temporelle ou que tu trouves un accélérateur de particules” que je réponds le plus sérieusement du monde, opinant du chef à mes propositions. Bon, peut-être que j’ai trop lu tous les comics de super-héros de mon frère adoptif quand j’étais gosse et que certains m’ont marqué plus que d’autres. À dire vrai, les images me marquaient davantage que les histoires et ils ont été mes premiers dessins il y a longtemps de ça. Non, je ne crois pas aux super pouvoirs mais dès que je vois quelque chose qui s’apparente à de la science je ne peux m’empêcher de me dire que c’est possible puisque le sujet est aussi loin que possible de mon champ de compétences.

À la mention de Idriss je ne peux me retenir de jeter un nouveau regard alentour comme pour m’assurer qu’il n’est pas dans le coin. Je n’y peux rien, ce type me fait peur. Et puis, il n’est pas des plus bavards et se contente souvent de me regarder avec ses yeux de chien battu en attendant probablement que j’engage la conversation, ce que je ne fais pas. Les silences deviennent donc rapidement pesant avant que l’un ou l’autre invente une excuse pour s’éclipser. Je me contente donc d’acquiescer aux propos de l’ingénieure, pensant à tout ce cet endroit promet pour la suite, en tout cas la leur. Sanctuary Point possède cet avantage et cet inconvénient d’être dans une périphérie suffisamment éloignée pour que les voyageurs hasardeux se fassent rares. Ça nous permet d’être bien planqués mais ne facilite pas les échanges. Heureusement, la famille est implantée depuis suffisamment longtemps pour connaître les différentes communautés des environs et ainsi survivre d’un troc efficace.

Et quand la jeune femme se rapproche, non sans avoir vérifié que nous sommes seules - ce que j’apprécie plus que je le montre - je la laisse déposer ses lèvres sur mon front, fermant un instant les yeux pour savourer cette proximité qui me manque un peu trop pour mon propre bien. Sa main sur ma taille provoque quelques frissons que je ne cherche ni à masquer ni à faire refluer ces derniers, laissant s’éveiller tout ce semble naître à son contact. Même si c’est toujours un chantier plus que bordélique là-haut, j’ai promis de ne plus la repousser et d’éviter de continuer à faire un pas en avant pour mieux en initier deux en arrière. Me rapprochant d’elle, je relève les yeux dans les siens, un léger sourire au coin des lèvres, plus que satisfaite de constater ce qu’elle ressent quand je suis loin d’elle. J’aime accaparer l’attention sur moi, me sentir plus importante qu’un autre dans la vie d’une personne sur qui j’ai jeté mon dévolu, de manière amicale ou dans cette obsession plus intime que je nourris parfois. Et je dois bien avouer qu’Erin a dépassé le cadre strict de mes relations habituelles. Elle l’ignore sûrement, ne pouvant soupçonner ce côté malsain qui me dicte ma conduite vis-à-vis d’elle mais si tout ce que je ressentais était normal je le saurais et n’aurais pas autant de mal à m’intégrer ni à me faire accepter des autres. “Je suis contente d’avoir eu des journées bien occupées, ça m’a évité de trop penser à toi…” Aïe. Ce n’est pas du tout ce que je voulais dire, du moins ça sonnait comme quelque chose de très positif dans ma tête mais m’entendre le dire à l’oral en change complètement le sens. “Je veux dire…” Je m’accroche à mon tour à sa taille, la retenant contre moi. “C’est pas… que j’ai pas pensé à toi ou que je ne veux pas penser à toi c’est juste qu’avoir l’esprit occupé m’empêche de trop le faire tu vois?” Probablement pas vu à quel point je coule toute seule, si peu habituée à exprimer ce genre de choses. Et je lui adresse une petite mine désolée pour ma maladresse légendaire. Parce que clairement, elle m’a manqué aussi et c’est ce que j’essaie de lui dire tant bien que mal. “J’aurais dû me contenter d'un toi aussi hein?”


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Erin J. Bennett
Erin J. Bennett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Dim 4 Avr 2021 - 21:16
J'entrouvre légèrement les lèvres pour tenter de répondre quelque chose à la remarque bien trop terre à terre de Charlie mais finis par me raviser. En un sens, elle a pas tort, et je vais éviter d'en rajouter une couche en continuant dans mes sarcasmes et autres remarques à deux balles.

En tout cas, je suis contente de retrouver la brune. C'est sûrement la raison pour laquelle je ne me gêne pas de lui dire qu'elle m'a manqué, alors que je pose ma main sur sa taille et dépose un baiser sur son front. Bien sûr, j'ai envie de plus. De la serrer contre moi, de l'embrasser, de m'isoler avec elle et qu'on se laisse aller. Mais précipiter les choses ne servirait à rien. En plus, y'a du boulot ici. Et je suis vraiment descendue pour l'aider, c'était pas qu'un prétexte.

Toujours aussi proche d'elle, je souris en retour lorsque nos regards se rencontrent. Par contre, la surprise vient prendre place sur mon visage l'instant d'après, haussant un sourcil alors que je l'entends me dire qu'elle est contente de ne pas avoir pensé à moi pendant tout ce temps. Euh... je suis censée le prendre comment ? Je lui dis qu'elle me manque et elle me répond ça ? C'est... un peu blessant, en fait. Je pensais pas, mais c'est le cas. Aouch... Ouais, je peux pas m'empêcher de le lui faire remarquer.

A l'évidence, elle voulait pas forcément dire ça comme ça. Parce que voilà qu'elle vient déposer sa main sur ma taille également, déclenchant un long frisson qui parcourt tout mon corps et me fait me mordre la lèvre inférieure légèrement, en me retenant contre elle tout en essayant de se rattraper. C'est assez brouillon, faut bien l'avouer, mais je crois que j'ai compris où elle voulait en venir. Et finalement, c'est pas aussi négatif que ce dont ça avait l'air au premier jet. Ma foi, je prends.

Sa petite moue là, ça me fait craquer. Complètement. Et un sourire tendre vient étirer mes lèvres alors que ma main libre glisse délicatement sur sa joue puis dans ses cheveux pour décoller les quelques mèches rebelles retenues sur son front par le vent. T'aurais pu mais... D'un côté, c'est ce qui me plaît chez toi... Je hausse légèrement les épaules, avec un air innocent mais sincère. D'ailleurs plus j'y pense, plus je me dis que chaque fois que je vois Charlie elle me plaît encore davantage. Que je m'enfonce un peu plus dans cet océan d'inconnu que ça représente de m'approcher d'elle. J'ai peur de m'y noyer. Mais j'ai pas envie de reculer pour autant.

Tu sais que si on s'y met pas maintenant, je vais te réquisitionner pour une pause bien plus longue et dans un endroit où on sera sûres que personne pourra nous voir, hm ? Juste histoire de préciser.



Time goes by, but anger still remains

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 270
Sujet: Re: Sealed with a kiss   Lun 5 Avr 2021 - 19:54
Maladresse poussée à l’extrême, j’envie tous ces autres pour qui il est si aisé de communiquer ses intentions ou ses sentiments. Ils ne se rendent pas compte à quel point ce qui leur semble normal peut ressembler au parcours du combattant pour d’autres. Pourtant, malgré une première réflexion qui me laisse croire que j’ai heurté sa sensibilité et que je l’ai vexée - ça ne serait pas la première fois - Erin ne semble pas m’en tenir rigueur outre mesure et comprend visiblement ce que j’ai tenté de transmettre. Je m’en sors plutôt bien. Présentement, et de manière générale avec elle. Peut-être parce que l’ingénieure n’évolue pas dans cette bulle de norme sociale dans laquelle tout le monde baigne. Peut-être parce qu’elle aussi connaît certains handicaps relationnels et difficultés à entrer en contact avec autrui. Je ne sais pas vraiment, ne me pose pas la question plus que ça. Le fait est que dès notre première rencontre et après quelques débuts conflictuels, quelque chose s’est passé. Je ne parle pas que des étincelles provoquées par sa maladresse. Une sorte…. d’osmose. Entre personnes différentes. Mais ça fonctionne. Et si c’est toujours très nouveau pour moi et que je sais rarement sur quel pied danser, je crois que ça me plaît.

Fronçant des sourcils face à sa remarque, je tente de déterminer ce qui lui plaît tant chez moi. “Dire des trucs maladroits et heurter ta susceptibilité?” Je laisse mes lèvres s’étirer en un léger sourire, pour signifier que je ne suis pas que sérieuse. Est-ce que je viens de donner dans l’ironie? Probablement pas, mais ça y ressemble un peu, je crois.

Me laissant porter par cette étreinte, par cette proximité retrouvée, j’oublie un instant les nouveaux protagonistes de l’école, le risque d’être vues et resserre mon emprise sur elle, désireuse de retrouver certaines sensations sans trop jouer avec le feu. Je sais un peu trop maintenant comment il est aisé pour Erin de me faire perdre la tête et ma raison. Je sais aussi avec quelle facilité elle fait taire les voix dans ma tête, leur imposant le silence et m’offrant un repos salutaire. Contradiction qui me perd toujours et sur laquelle j’ai besoin de prendre un peu de recul sans prendre le risque de faire reculer la jeune femme. Bon sang ce que c’est compliqué…

Alors quand elle reprend la parole, mon regard se pose sur les outils, puis sur le terrain pour lequel plusieurs heures de travail seront nécessaires avant de pouvoir envisager le moindre plant. Je ne comprends pas vraiment où elle veut en venir et pourquoi elle veut une pause plus longue. À moins qu’il y ait un message caché que je n’ai pas saisi, comme trop souvent. Mais j’ai beau tenté de le trouver, aucune résonance là-haut ne vient éclairer une quelconque lanterne. “Mais alors le potager n’avancera pas” que je tranche avant de me défaire de son étreinte un peu à regrets, laissant à nouveau le bout de mes doigts traîner quelques secondes avant d’aller récupérer ma bêche pour me remettre au travail. “Ce n’est pas très compliqué, surtout, ne t’enfonce pas trop dans la terre et contente-toi de la retourner sur quelques centimètres. Le but est seulement de l’aérer sans retirer tous les nutriments que l’on trouve dans les premières couches.” Et lui montrant en quelques coups ce que j’attends d’elle, je la regarde copier mes gestes, acquiesce dans un sourire satisfait et me remet à la tâche, impatiente d’en finir et de pouvoir passer à la prochaine étape de ce projet.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sealed with a kiss   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sealed with a kiss -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: