The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Xiaomi Mi True Wireless 2S – Écouteurs ...
Voir le deal
44.79 €

Let's go to the mall ! | Tiago
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: Let's go to the mall ! | Tiago    Ven 9 Avr 2021 - 20:09
« Sois pas jaloux, c’est mignon aussi les queues de cochon. » Je sais, je sais, je ne le connais pas vraiment, je ne sais pas si il a beaucoup d’humour ou d’autodérision, mais pour le moment, rien ne me laisse penser qu’il ne soit pas réceptif. Il a l’air de se détendre même, c’est dire quand même. Cependant, quand on évoque Rafaël, je suis un peu moins nonchalant, même si il semble le percevoir et me réplique juste qu’on le trouvera. Parce que Ruby l’a dit. J’aimerais avoir le même genre de foi aveugle franchement. Je hoche donc simplement la tête et nous nous mettons en route vers notre objectif. Qui est atteint relativement aisément, après nous être débarrassé d’une bonne dizaine de rôdeurs. C’est que ça pullule dans ce coin, c’est fou ça. « Ouais. Moi aussi. » Et ouais, même avec des jambes amputés, ou un bassin en moins, ils continuent à nous emmerder. Enfin, on a évité une morsure mortelle, c’est toujours ça et Joaquin s’occupe du dernier. Maintenant, on devrait être tranquilles. Nous sommes efficaces en tous les cas, c’est déjà de bon augure. Lui, au corps à corps, moi, à distance. C’est très bien ainsi. « Beaucoup sont déjà passés ici. » Je balaie le bordel du regard, avant de le lever histoire de voir si il y a une indication au niveau des rayonnages. Même si ça me parait un peu utopique. Tout est renversé et mélangé.

Joaquin a le même réflexe que moi et je le suis donc vers le rayon bricolage. Et bien sûr… C’est un sacré capharnaüm quand même. Je soupire. On va partir à la recherche de notre matériel. Super. « Je comprends pas bien le principe de tout vandaliser. » Ouais, je sais, venant d’un mec comme moi, c’est assez ironique, mais si j’ai déjà volé et tout, je n’ai jamais… détruit, pour détruire. Cela n’a aucun intérêt. Je hoche la tête à la liste de courses. Je vois à peu près de quoi il parle. Et franchement, si on a un doute, autant tout prendre. Joaquin fera le mulet, il a la corpulence pour ça. « J’adore le pictionnary. » Je commente à son dessin approximatif avec un sourire en coin. « Bien reçu. » Les embouts surtout. Je lève un sourcil alors qu’il me balance tout méthodiquement et avec détails. « T’es électricien ou bien ? » Non parce que là… j’ai oublié la moitié de la liste, faut le reconnaître. Je grimace à l’évocation des ampoules. « On a intérêt à faire gaffe où on met les pieds, ce serait con de les péter nous-même… » Je hausse une épaule. « A peu près. Faudra me redire, j’ai oublié la moitié, trop de détails. » Et ce n’est pas ma spécialité du tout.

Je commence alors à fouiner, soulevant le bordel avec précaution et prenant garde à marcher aux endroits les moins encombrés. J’ai un sourire alors que je suis accroupi et qu’il me dit que c’est impressionnant les couteaux. « Ouais. Des années d’entraînement. Avant, c’était pour éviter de toucher quelqu’un. Maintenant, c’est pour ne pas les louper. Amusant non ? » Ironique en tous les cas. « Je viens d’une famille du cirque. C’était ma spécialité. C’est bien utile maintenant. Mon frère, son truc, c’est le bâton. » Pourquoi je parle de Rafaël au juste ? Je sais pas trop… J’en ai peut-être besoin, pour me rappeler qu’il est vivant… Quelque part. « Pourquoi tu te bats dans la Cage ? » La question semble sortie de nulle part, mais c’est logique alors qu’on parle de nos méthodes de combat. Lui, c’est la force. Je ne comprends pas bien le principe de se fritter avec d’autres. Mais ça vient sans doute du fait que j’aime pas avoir mal.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4710
Sujet: Re: Let's go to the mall ! | Tiago    Dim 11 Avr 2021 - 13:38
Je lève un sourcil avant de ricaner en secouant la tête à sa répartie. Il est marrant, mais on va éviter de continuer d’aller dans cette direction, sinon ça va finir par me gonfler. De toute façon, on se met à causer de son frangin et je vois bien que ça le touche. Je le fixe quelques instants avant de finir par hocher de nouveau la tête. Ruby a pas intérêt à me faire mentir, mais j’lui fais confiance pour tout ça. Enfin, même si j’ai pas tous les détails et que, si ça se trouve, c’est juste une merde sans nom pour arriver à le retrouver en vie.

En tout cas, il se démerde pas mal pour le moment et l’entrée est rapidement nettoyée. A sa remarque, j’regarde autour de moi avant de hausser une épaule. « Ouais, ça me surprend pas. Les gens se sont bien servis au début de tout ce merdier. » Heureusement, ils ont fini par crever en cours de route avant de finir par désosser ce qui serait carrément plus utile à long terme qu’une putain de boite de conserve. A sa remarque, je hausse une épaule. « Parait que ça défoule. » J’ai déjà pété des trucs juste pour le plaisir, même si, avec le recul, je me dis que ouais, ça a un peu servi à rien. ‘fin, on est pas là pour partir sur de grandes discussions, d’autant que j’suis pas sûr qu’on arrive à une réponse qui nous plaise à tous les deux.

J’attrape mon calepin pour griffonner, avant de lever mon majeur dans sa direction, la mine toujours aussi sérieuse. « Nan, mais ça fait un an que je me coltine les listes de Ruby. Alors j’commence à avoir l’habitude. » J’ai jamais pris le temps d’y penser mais ouais, à la longue, j’ai fini par plus avoir le moindre problème pour piger ce qu’elle me demandait et surtout, à quoi ça pouvait servir. Comme quoi, tout arrive. « Les péter ce serait pas si grave. T’enfoncer un morceau d’ampoule dans le pied ou dans la main en les ramassant, ce serait un peu plus merdique. » Et je lui tapote l’épaule quand il me dit qu’il y a trop de détails. « T’en fais pas, c’est pas si compliqué. » Si moi je peux gérer, ça doit être à la portée de tout le monde non ?

J’attrape une série de câbles alors que je le vois commencer à fouiner de son côté et je lève les yeux dans sa direction quand il m’en dit un peu plus sur son talent au lancé de couteaux. « Donc, tu peux frôler quelqu’un sans le toucher ? C’est bon à savoir ça. » Surtout pour menacer quelqu’un, y a moyen que ce soit plutôt du genre dissuasif. « Le cirque ? Tu sais faire quoi d’autre alors ? » Je note dans un coin de ma tête pour la spécialité du frangin, avant de grimacer à sa question. Et j’ai un temps, ramassant un embout abîmé que je balance de côté. « Deux raisons. Besoin de me défouler et… » J’hésite avant de reprendre, un ton plus bas. « On en a chié en février. On avait presque plus rien à bouffer et… c’était un moyen certain d’avoir quelques ressources. » Ouais on repassera pour le gros dur qui s’en fout de tout le monde. Mais les filles comptent pour moi, que ce soit Ruby ou Salem. J’ai pas pu faire grand-chose les premiers temps et ça au moins, c’était du concret.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: Let's go to the mall ! | Tiago    Lun 12 Avr 2021 - 18:21
C’est normal que l’endroit ai été pillé. Les malins se sont dépêchés de récupérer ce qu’ils pouvaient pour commencer la survie. Évidemment, cela n’a été que temporaire. La situation s‘éternise. Des semaines, des mois, des années… Et peut-être que jamais nous ne connaitrons un monde sans cette foutue maladie. J’évite de trop penser à ça, parce que ça me déprime. Même si je tire mon épingle du jeu, j’ai déjà perdu beaucoup… Et je ne conçois aucun réel avenir dans ce mode de vie. Juste la survie. Ce n’est pas très joyeux quand même. Mais autant je comprends totalement le pillage, autant le vandalisme gratuit, ça, ça m’échappe. Et je jette un regard en coin à Joaquin quand il répond simplement que ça défoule. Est-ce qu’il est du genre à aller fracasser une bagnole avec une batte de base-ball pour calmer ses petits nerfs ? A briser les vitres d’un magasin ? ouais, totalement en fait. C’est un nerveux mine de rien. Et il met des sacrées patates. J’aimerais pas le voir en colère contre moi. Il doit être du genre à taper comme un sourd jusqu’à en avoir marre.

Je décroche un peu à la liste des courses. Trop de trucs, trop de détails. Je lui demande quand même si il est électricien pour balancer autant d’informations pointues. Question innocente en plus. L’explication est légitime. Va falloir faire gaffe, y’a des trucs fragiles, comme les ampoules par exemple. Ce serait con de marcher dessus. « Ce serait très con ouais. » De se blesser comme ça. J’ai déjà eu des blessures bêtes, mais c’est pas la peine d’en ajouter une au palmarès. Et bon, quand tu sais qu’en plus, le moindre truc peut te conduire à la mort vu le manque de moyens… Tu apprends à ne pas être trop maladroit. « Ouais, on va y aller tranquillement. » Enfin pas trop, mais quand même.

Et pendant qu’on fouille, on discute. Il a l’air intéressé par mon talent au lancer de couteaux et je lui explique un peu d’où ça vient, y’a pas de mystère à faire là-dessus. « Naturellement. » Je me demande ce qu’il a derrière la tête quand il dit ça. « Pas grand-chose. Jongler. Mais bon, ça va un peu de pair avec le lancer de couteaux. Faut avoir un peu de coordination. Je sais monter à cheval aussi. J’ai un bon sens de l’équilibre. Et voilà. » Je n’ai pas touché à tout, j’ai plutôt développé l’agilité et la souplesse. Et rapidement trouvé ma voie. « Je sais jouer de la guitare aussi, mais je doute que cela soit très utile. » j’ai un petit sourire amusé. « Je suis en train de te faire mon CV là en fait. » Et du coup, je lui demande pourquoi il se bat à la Cage. A la première raison, j’ai un léger rire. « Ah donc, tu es du genre à péter une voiture pour te défouler ? » En rapport avec notre discussion un peu plus tôt. Mais la deuxième raison est un peu moins drôle. « Ah ouais. Ruby m’a dit que c’était pas la joie. Je pensais pas au point de devoir te battre pour gagner de quoi bouffer. Au moins, c’est utile. Tu t’es retrouvé avec plusieurs bouches à nourrir, tu as du en faire des combats. » J’pense pas que je me serais amusé à aller me faire défoncer la gueule pour nourrir les autres. Pour moi à la rigueur. Et encore. Si c’est pour gagner de la bouffe que je peux pas manger parce que j’ai plus de mâchoire… bof bof… « Dis voir, tu es amoureux de Ruby ? » Ouais ça sort encore de nulle part, mais c’est très logique dans ma tête. Et je me souviens bien de ce qu’elle m’a dit le concernant.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4710
Sujet: Re: Let's go to the mall ! | Tiago    Sam 17 Avr 2021 - 20:10
En vrai, j’ai envie de lui dire que ça défoule pas vraiment. Ou que c’est juste temporaire. Que la colère, elle reste toujours là, prête à repointer le bout de son nez dès qu’elle en aura l’occasion. J’l’ai un peu trop vécu ces dernières semaines pour pas en être totalement conscient. Mais j’essaie de me contrôler un minimum, parce que je commence à piger – il m’a fallu du temps ouais – que ça m’avancera à rien. Même si je reste impulsif et que j’aurais toujours tendance à agir avant de réfléchir. Ca va que je suis bien entouré.  

J’ai quand même un sourire en coin quand je le vois décrocher à ma liste de courses. « Si ça peut te rassurer, y a un an, je pigeais que dalle et j’avais envie de faire bouffer toutes ces merdes au premier qui me poserait des questions. Mais vu que c’est un de nos jobs, j’me suis un peu renseigné. Parce que me taper 15 allers-retours pour un putain de câble, ça met pas de bonne humeur. » Et j’ai beau ne pas être le mec le plus malin du monde, j’ai vite retenu la leçon. Je hoche la tête quand il me confirme qu’on va y aller tranquillement. « Plus on récupèrera de matos aujourd’hui, moins on aura à faire de virées dans le genre. » Tant qu’à faire.

Et je l’écoute avec attention quand il me dit ce qu’il sait faire. J’trouve ça pas mal du tout, surtout que ça change des profils qu’on peut croiser d’ordinaire et je comprends d’autant plus pourquoi Ruby l’a recruté. « Ouais alors les chevaux, c’est pas gagné. Tu sais utiliser des armes à feu ou c’est pas ton délire ? » Je me marre quand il en rajoute, surtout pour la guitare. « Ce sera nickel quand on se fera chier au coin du feu. T’as intérêt à bien jouer, je t’attends au tournant maintenant. » Quand il finit par m’interroger sur mes raisons de combattre à la Cage, je lui lance un regard en coin, amusé, tout en triant dans les câbles. Avant de lâcher, sans trop réfléchir. « C’est arrivé ouais. Même si je préférais les piquer. » Je hausse une épaule quand il continue. « Ca a été… compliqué. Chacun faisait sa part comme il pouvait et j’avais pas vraiment d’autres options. J’allais pas attendre que les autres ramènent de la bouffe en me tournant les pouces au garage. » D’autant que c’était la merde pour tout le monde. « J’en ai fait… quelques-uns ouais. Faut que je continue, histoire d’avoir une petite réputation là-bas, ce serait pas mal. » Et ça peut toujours servir d’avoir un pied dans la Cage pour avoir des infos.

Je continue de fouille, coupant des câbles abîmés pour récupérer les embouts, avant de me figer à sa question. « Hein ? » Il vient vraiment de me demander si je suis amoureux de Ruby là ? Je me tourne, plissant des yeux, comme pour m’assurer que j’ai bien pigé et, vu sa gueule, on dirait que oui. « … c’est important ? J’veux dire… en quoi ça t’intéresse ? » J’sais pas encore si je dois l’envoyer péter ou pas. Mais faut dire que je pige pas trop d’où ça sort.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: Let's go to the mall ! | Tiago    Sam 24 Avr 2021 - 17:19
Est-ce que cela me rassure ? Je ne sais pas trop. Parce que si je dois moi aussi apprendre ce genre de chose, ça va vite me gonfler. On verra bien. Ce n’est pas impossible que je doive m’y coller d’ailleurs, je ne pourrais pas toujours compter sur les autres. Comme si je comptais sur eux déjà de base. Non, je n’ai confiance qu’en moi et moi seul. Mais pour le bien d’une mission, je peux concéder que dans l’intérêt commun, les gens se protègent les uns les autres. Genre là. Joaquin et moi on ne se connaît pas vraiment et je ne saurais pas dire si je l’apprécie ou pas. Ni réciproquement. Première fois qu’on bosse en duo et j’ai plutôt un mauvais a priori à son sujet, le voyant comme une brute, ce qui ne s’est pas amélioré quand il a combattu dans la Cage. Ou alors qu’il me dit que ça défoule de vandaliser des trucs. D’un autre côté, sa conversation n’est pas dénuée d’intérêt donc bon… Et on s’est bien démerdé pour se débarrasser des rodeurs. Maintenant, on fait nos courses, genre, tranquille quoi.  « J’imagine. » Alors on va prendre notre temps et procéder de façon méthodique, j’ai pas envie de me taper des allers et retours à foison. « On est d’accord. »

On pourrait bien chercher en silence, mais on est d’humeur plutôt bavarde on dirait. Cela ne me gêne pas. Je parle assez facilement aux autres. De tout et de rien. De moi, plus rarement. Pour le coup, la question sur mes talents ne me dérange pas, je n’ai rien à cacher à ce sujet, et autant qu’il sache de quoi je suis capable. Je hausse une épaule à sa question sur les armes à feu. « Je sais charger un flingue et ne pas me tirer une balle dans le pied. Cela s’arrête là. C’est trop bruyant, pas mon trip. » Donc, autant ne pas compter sur moi à ce niveau là. « Fais comme ci je savais pas. » Mon talent en tir avoisine la nullité quand même. Marrant. Je vise très bien aux couteaux. Mais avec une arme à feu, ce n’est pas vraiment la même. J’ai un léger sourire à la vanne sur le fait de jouer autour du feu, mais un sourire mélancolique. « Je fais le job. Mon frère est plus doué. » C’est lui qui m’a appris.

Je lui demande ensuite pourquoi il se bat à la Cage et ses raisons me surprennent un peu. C’est très logique. Et altruiste aussi. Je le chambre sur le fait de démolir des caisses pour se défouler. Et j’ai un petit rire amusé quand il avoue que oui, même s’il préférait les piquer. « J’avoue. » Moi aussi. Enfin, je ne les pétais pas moi. Si je les piquais, c’était pour les désosser. Sinon, j’entrais pour piquer ce qu’il y avait dedans.  Je prends conscience que ça été rude pour eux de quitter leur groupe, qu’il a fallu se refaire. « Fais-toi une réputation de gagnant. » Parce que combattre c’est bien, mais encore faut-il afficher davantage de victoires que de défaites. C’est clairement pas mon délire d’aller me faire démolir la gueule.

Et pourtant, vu les questions que je pose, on pourrait croire le contraire alors que je l’interroge sur ses sentiments pour Ruby. « Non, c’est pas important, je m’interroge juste. Vous êtes pas vraiment fait du même bois. Je me demande ce qui vous attire chez l’autre. Et je ne la vois pas amoureuse. Mais je lui ai déjà dit. » Je hausse une épaule. Ruby m’a répondu que j’avais une drôle de conception de l’amour et peut-être que c’est vrai. Mais Joaquim aime une nana qui l’abandonnera sans regrets si sa vie en dépend. C’est chaud quand même.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4710
Sujet: Re: Let's go to the mall ! | Tiago    Lun 26 Avr 2021 - 10:08
J’suis un peu étonné en vrai. Que ce soit aussi facile de parler avec Tiago. Au premier abord, j’y aurais pas cru. On a pas vraiment le même profil lui et moi et je me doute qu’il doit me voir – à juste titre – comme un connard qui frappe avant de réfléchir. Je pourrais pas vraiment lui donner tort si c’est le cas, mais quand je me retrouve en train de fouiner pour trouver des câbles en sachant exactement ce que je cherche, je me dis que les choses ont quand même un peu changé. Pas tant que ça, faut pas déconner. Encore que, depuis deux ans, tout a été bousculé dans ma vie. En bien comme en mal. J’ai un bref sourire quand il me confirme que lui non plus n’a pas envie de se taper des allers-retours pour que dalle et je fixe un embout avant de le lancer derrière moi. « Enfin, connaissant Ruby, elle va forcément avoir besoin de trucs auxquels j’aurais pas pensé. »

Je lève les yeux au ciel avant de continuer à fouiller et qu’on papote sur nos compétences respectives. C’est bon à savoir. Ce qu’il sait faire ou pas. Histoire de pas trop compter sur lui selon les situations. « C’est déjà pas mal. Mais j’note de pas te filer un flingue entre les mains donc. C’était pas vraiment mon délire de base, mais j’ai eu droit à des cours intensifs pour pas passer pour un con. Si besoin, hésite pas. » J’suis pas le pire des professeurs. Je crois. En tout cas, les rares personnes à qui j’ai appris des trucs se sont jamais plaintes. Et vu le profil, je sais qu’elles se seraient pas privées de le faire. Je vois bien que parler de nouveau de son frère touche la corde sensible et je le fixe un instant, avant de souffler, pensif. « Tu feras quoi ? Quand tu l’auras retrouvé ? » Il restera avec nous ? Il partira avec lui ? J’imagine qu’il a dû se poser ces questions déjà, même si ça fait que quelques semaines qu’il traine avec nous.

Et je lui parle un peu de la Cage. Avant d’esquisser un sourire quand on cause bagnole. « Toi aussi tu les piquais ? » Finalement, on est ptet pas si différents que ça. Dans tous les cas, pour l’honnêteté, on repassera. Je hoche vaguement la tête quand il continue. « J’vais essayer. Y a des sacrés baraques quand même là-bas. J’aurais du bol si je me fais pas massacrer. » D’autant que je m’entraine plus autant que je le voudrais. Faudra que je remédie à ça si j’veux continuer dans cette voie.

Je reste quand même un peu con, mon câble à la main, quand il m’interroge sur Ruby. Et je le fixe, sourcil levé, quand il développe un peu plus. Avant de laisser filer un rire. « Quoi ? Elle est pas du genre à tout sacrifier pour sauver son mec ? C’est ça pour toi être amoureux ? J’suis curieux. » J’ai un temps, avant de hausser une épaule à mon tour. « J’sais qu’on est… différents. Et j’l’aurais jamais rencontrée sans la fin du monde, c’est clair. » Déjà que là, c’était clairement pas gagné. Je me frotte la nuque, cherchant des mots qui ont déjà du mal à venir en temps normal, songeant vaguement que jamais j’aurais cru avoir ce genre de discussions, encore moins avec lui. « C’est juste que… depuis que je la connais, j’me suis rendu compte que je pouvais être autre chose qu’un connard qui prend ce qu’il veut par la force. Et elle m’épate, dans sa façon de survivre malgré toutes les merdes qui lui sont tombées dessus. » Mouais, je sais pas trop si je suis clair. Alors j’ajoute, avec un sourire en coin. « J’aurais mieux fait de dire qu’en fait, c’est purement sexuel, ça aurait été plus crédible hein… » Je le fixe un instant. « Pourquoi tu te poses ce genre de questions au juste ? » J’ajoute pas que j’suis curieux de savoir dans quel contexte il l’a interrogée mais ptet un peu quand même. Le fait qu’elle puisse être amoureuse ou pas, c’est une autre histoire. Je sais pas si elle le pensait vraiment, mais elle me l’a dit. Et j’ai pas de raison de pas la croire, elle était pas obligée. Alors, le reste, c’est accessoire.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: Let's go to the mall ! | Tiago    Lun 26 Avr 2021 - 18:44
Je hausse une épaule, répliquant avec un sourire : « C’est une femme. » Donc forcément un poil chieuse, même quand tu te plies en quatre pour ramener ce que tu lui demandes. Commentaire macho ? Ouais, possible, mais est-ce que j’ai tort ? Je ne crois pas. Pour passer le temps, on discute. On… s’apprivoise ? C’est peut-être le meilleur qualificatif pour notre relation actuellement. Faut dire que de prime abord, on n’a rien en commun. Sauf que finalement… J’ai peut-être eu tort de penser ça en fait. Ce n’est pas tant une brute sans cervelle que ça. En même temps, dans ce groupe, ce sont plutôt des débrouillards, voire même des gens assez intelligents, qui savent être efficaces dans leurs domaines. Pas juste un ramassis de gros bras. Je n’aurais pas été à l’aise là dedans. Alors que là… Même si c’est récent, je suis plutôt dans mon élément et je garde des libertés. Et ça, putain, c’est important. « Tu m’apprendrais à tirer ? » Je considère sérieusement la proposition. Je ne suis pas très fan, mais d’un autre côté… Cela peut servir et j’ai toujours aimé profiter des avantages que je pouvais tirer gratos d’une situation, alors pourquoi pas ? « C’est pas déconnant… Ouais, j’veux bien. » A l’occasion, savoir me servir de ça efficacement, ce serait pas si mal après tout.

Par contre je suis surpris de sa question concernant Rafaël. Qu’est-ce que je ferais quand je l’aurais retrouvé ? Cela soulève beaucoup de questions. « J’en sais rien… Tout dépend déjà de l’état dans lequel je vais le trouver… » Mort. Vivant. Parce que si tout porte à croire qu’il s’en est sorti en décembre, rien ne garantit que ce soit encore d’actualité. Qu’il soit libre de ses mouvements si il est vivant. « D’où il est, de ce qu’il fait… Avec qui. » On a toujours voyagé tous les deux. Cela nous a toujours réussi… Mais il y a des limites et on y a violemment été confrontés. Alors maintenant… je ne sais vraiment pas. J’aviserais quand j’y serais confronté. En vrai, ça me déplait pas d’être dans ce groupe là. C’est pratique et ils sont pas chiants. Ni neuneu à prôner l’amour et la paix ou je ne sais quelle connerie.

Je ricane quand il devine que je volais aussi des voitures. « Je suis un vrai cliché, je te l’ai dis. » Le gitan voleur de caisses, quand même… Ouais, j’ai mal tourné et fait pas mal de conneries quand même. Je me suis calmé après le camp de redressement, mais bon, j’ai gardé quelques automatismes. Et quelques connaissances. Fort utiles maintenant, mine de rien. « Même les baraques ont des points faibles. Et t’es pas une demi-portion. Enfin, niveau muscles, niveau taille, je reconnais que c’est pas ça. » Je lui adresse un sourire éclatant. Venant de moi, c’est très ironique, je suis à peine plus grand que lui, mais beaucoup plus fin. « Et faire 2 mètres et 120 kilos n’est pas synonyme de qualité de combat. » Il y a des mecs qui comptent juste sur leurs muscles, et se font éclater par des petits futés qui ont pratiqué des sports de combats genre.

Et je vois bien que je le désarçonne en causant de Ruby. Cela me fait marrer. Et sa réflexion me rappelle tellement celle de Ruby. « Je sais pas. Je ne sais plus vraiment ce que c’est de l’être. » Je vais passer pour un con si je dis que oui, ça fait un peu partie de mon idée, non ? « Ah clair que vous évoluez pas dans les mêmes sphères. Je suis tombé sur le cul en apprenant que la petite fouine chapardeuse est ingénieure en fait. » Moi non plus je n’évoluais pas dans le même monde qu’elle. Cependant, je le dévisage quand il développe. Prendre ce qu’il veut par la force, hein ? « Ah ouais, t’étais vraiment ce genre là… » Je parle à voix basse, songeur. Et souris à la suite, amusé. « Elle te rend meilleur ou ce genre de blabla un peu mièvre, c’est ça ? » Ouais, il est amoureux cet idiot. « Je connais Ruby depuis un bout. Et je n’ai pas vu ses meilleurs côtés. Même si on a formé un bon duo. Justement parce que c’est une petite garce. Elle arrivait quand même à me mettre en porte à faux vis-à-vis de mon frère. » C’est fort quand même.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Let's go to the mall ! | Tiago    
Revenir en haut Aller en bas  
- Let's go to the mall ! | Tiago -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: