The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Aspirateur eau et poussières KARCHER WD1 Compact
Voir le deal
34.30 €

Afternoon stroll
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4710
Sujet: Re: Afternoon stroll   Mer 14 Avr 2021 - 12:08
Je me contente de plisser les yeux en direction de Ruby quand elle demande si on a bien profité du voyage. J’ai l’impression d’être cassé en deux. Ouais, ouais, je dois pas me plaindre, j’suis vivant et en état de râler ou une connerie du genre. Je lève un sourcil quand Radcliff commente à sa façon le fait qu’il y ait pas trop de rôdeurs et je le fixe, un rien dubitatif. « Ouais c’est… logique. Sauf que j’suis étonné que le ménage ait été fait dans le coin. » Ou ils ont formé des hordes qui nous tomberont sur le coin du nez quand on s’y attendra le moins. Dans le genre festif, ça se pose là.

Par contre, quand j’y pense, j’ai pas la moindre foutue idée de l’endroit où on est. J’ai une confiance aveugle en Salem, du coup, j’ai même pas fait gaffe aux panneaux. Et ça, ça craint. Alors ouais, je prête une oreille attentive l’air de rien quand Ruby demande si on a passé Everett, avant de hocher la tête à la remarque de Tiago. « Ouais, pareil. Et encore plus quand les filles auront bossé dessus. » Entre les panneaux solaires de Ruby et les améliorations que devrait faire Salem, on devrait être plutôt pas mal. Si on oublie l’absence totale d’intimité dans un truc aussi petit. Mouais, j’ai surtout hâte qu’on réaménage le garage en fait.

Et je commence à marcher, emboitant le pas aux autres, alors que je regarde autour de moi avec attention. Typiquement le genre de baraques que j’aurais jamais eu les moyens de me payer. Et qui m’auraient fait rager alors que j’aurais affirmé haut et fort que j’en aurais rien eu à foutre. Je sais, y a encore du boulot hein. Quand Salem reprend la parole pour donner un peu plus d’informations, j’ai un bref hochement de tête avant de souffler, avec un sourire. « T’as entendu ce qu’a dit Ruby ? Personne reste tout seul de toute façon. » Et si on tombe pas sur une horde, on devrait quand même réussir vu le nombre qu’on est et vu qu’on est bien armés. En espérant qu’on arrive à la caravane sans encombre.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: Afternoon stroll   Dim 25 Avr 2021 - 17:11
J’écoute tranquillement les autres, fumant tranquillement. Je ne suis pas l’expert logistique loin de là. Je viens aider à récupérer cette caravane et il y a suffisamment de gens compétents pour sécuriser la route jusque là bas, surtout que cela a l’air assez calme. Cependant, Ruby me sort de ma petite bulle en me collant un fusil entre les pattes (plutôt contre le torse d’ailleurs, que je récupère, sceptique). « Trop aimable. » Ne jamais rester seul. Putain, va vraiment falloir que je bosse en équipe. Pas vraiment un exercice dans lequel j’excelle mais bon. Je ne suis pas fan des flingues, ça fait trop de bruit… Même si je reconnais l’utilité. Surtout une fois repérés et que la discrétion ne sert plus à rien. « Tu sais que je n’en utilise jamais… Il servira possiblement davantage à quelqu’un d’autre. » Je maugrée, mais le garde quand même, non sans jeter un regard autour de moi, au cas où quelqu’un voudrait l’arme. Sauf si personne ne veut remettre la décision de Ruby en jeu.

On en a donc pour vingt minutes de marche dans un petit quartier cossu. Et sans vraiment d’obstacle. C’est une promenade de santé quoi. Même si, y aller à pieds, et y retourner avec un pick up, ce n’est pas vraiment la même. Les rues ne sont plus aussi praticables qu’avant, même si le trafic est moindre, évidemment. Ah ces maisons… typiquement le genre que j’aimais bien visiter de temps en temps. Même si, les systèmes d’alarme étaient aussi plutôt poussés et que c’était plus difficile de ne pas se faire repérer. Mais il y a toujours des idiots qui n’investissent pas dans une bonne protection. Dommage pour eux, tant mieux pour moi. Faudrait peut-être que je revienne dans le coin, histoire d’explorer un peu des belles baraques qui ne servent plus à rien. Même si il doit y avoir quelques occupants piégés à l’intérieur. « Je me demande si il reste encore des trucs intéressants dans ces baraques… » Est-ce qu’elles ont été toutes visitées et pillées ? Je ne pense pas. Mais aussi parce que ce sont parfois des pièges mortels.


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2266
Sujet: Re: Afternoon stroll   Sam 1 Mai 2021 - 18:47
Tony restait muet comme à son habitude. Il n’avait pas usurpé son nom de code celui-là. Je me tournai donc plutôt vers Salem qui nous fit un petit récapitulatif de leurs découvertes précédentes dans le coin. Une vingtaine de minutes de marche à travers un quartier chic ? Ca devrait aller. « Je crains plus des vivants qui se sont établis dans les belles maisons du coin que des rôdeurs ici. » Question de logique. C’était un quartier résidentiel avec peu de passages. Et si on m’avait laissé le choix, j’aurais bien entendu choisi une de ces belles baraques comme QG. Ce n’était pas ce que l’ancien gang de Joaquin avait fait d’ailleurs ? Je craignais qu’on croise du monde, même si Salem nous assurait que ça irait. « Tu nous ferais pas marcher si tout était ok. » Je lui rendis un sourire entendu, qui s’étira à entendre leurs mésaventures avec Tony. Ils avaient traversé un plancher comme ça ? « On fera attention où on met les pieds. » Si on passait par les cours intérieurs, comme Salem le proposait… « C’est parfait, on sera plus furtif loin de la route. T’es déjà passée par ce chemin ? » Je préférais savoir si on devait s’attendre à des surprises ou non après une rangée de haies.

Le plan m’allait. Une fois qu’on se serait assuré que le secteur était clean, on s’épargnerait bien des surprises en ramenant le pick-up sur place. La mécanicienne en avait déjà repéré un de taille le long de la route. Ils allaient peut-être me regarder de travers, mais j’avais déjà sorti mon calepin pour faire un rapide plan des lieux et noter le premier obstacle à s’occuper. On se répartirait rapidement les tâches après la première reconnaissance. Je relevai la tête quand Joaquin aborda déjà la question des travaux à réaliser. « Je ne pense pas que la remorque sera complètement autonome avec des panneaux solaires mais… On devrait faire des économies et se sentir confort oui. » Et j’aimais bien quand il répétait mes consignes comme si elles faisaient l’objet d’une loi écrite. Il devrait faire ça plus souvent.

J’haussai les épaules quand Tiago manqua de refuser le pistolet que je lui offrais. « Pour une fois que je te fais un cadeau, il te plaît pas ? Si tu ne sais pas tirer, tu le gardes dissimulé jusqu’à ce que la personne soit à bout portant et tu la prends en traître. C’est la première chose qu’on m’a enseignée. » Warren était un chic type, brave et droit. Ca ne l’empêchait pas d’être parfois pragmatique, surtout quand il était question d’assurer notre sécurité. Plus d’une fois, ces conseils-là m’avaient bien servis.

On évoluait à un bon rythme à travers les maisons bourgeoises. Je souris un peu à Tiago qui était plus intéressé par ce qu’elles pouvaient contenir que la route à faire. « On fera le tour après si tu veux, mais à mon avis, elles ont été toutes pillées la première année de l’apocalypse. » A l’époque, il y en avait encore pour croire que la fortune pouvait résoudre tous les problèmes. Je me figeai un peu plus loin, en haut d’un muret. « Rôdeurs, ici. » Je leur fis signe de contourner alors que je me laissais retomber du bon côté.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1106
Sujet: Re: Afternoon stroll   Dim 9 Mai 2021 - 15:02

Ils évoluaient un instant dans les rues désertes, pour finalement emprunter quelques raccourcis par les cours arrière abandonnées. La mécano laissait ses amis papoter un peu entre eux, surveillant les alentours en ouvrant la marche. Un grand sourire au bec, Sal était contente qu’ils soient tous ensemble ce jour-là. De voir comment ils bossaient tous ensemble, d’en apprendre un peu plus sur les autres. Il semblait que le moral était au beau fixe et c’était vachement bien ça !

- Oui, c’est par ici qu’on est passé avec Tony la dernière fois. Répondait la blonde à son homologue capillaire.

En voyant Ruby commencer à dessiner dans un calepin le premier truc qui leur poserait obstacle avec le pick-up, Salem rigolait doucement. Elle était vraiment préparée à tout leur chef, hyper organisé et efficace ! Ouais, franchement ça le ferait ce groupe, y avait aucun doute dans son esprit.

- Oh tu sais, même sans courant… Ça irait. Quelques lampes, de bonnes couvertures et hop. Ils trouveraient toujours un moyen de survivre. Du coup c’est juste du luxe d’en avoir ! Du luxe très sympa cela dit. Rajoutait Sal avec un p’tit sourire mutin.

Ils avançaient à un bon rythme et en un rien de temps il aurait atteint la maison de p’tits riches avec la caravane. Hochant de la tête à l’avant, Sal ne pouvait qu’être d’accord avec Ruby sur le fait que la majorité des maisons avaient été pillées, par contre un petit tour après ce serait pas con. Le garage avait besoin d’être meublé et gageons que c’est bourgeois avaient des matelas hyper confo, des canapés tout aussi confortables et tout pleins d’autres trucs assez sympa qui ne sont pas nécessaires à la survie quoi !

Ils s’arrêtaient tous un instant, lorsque la chef repéra des rôdeurs. Le plus simple était encore de les contourner et c’est ce qu’ils firent. Lorsque ce n’était pas nécessaire, c’était pas con de juste éviter la baston, d’économiser et de pas faire de bruit.

Le petit détour ne les ralentirent pas trop de toute façon et les voilà qui passaient le portail en fer forgé de la l’immense villa où se trouvait la caravane.

- On a refait un tour du proprio avant de partir la dernière fois avec Tony et on a tout refermé. Ça devrait être sécure. La voilà ! La mécano désignait une conséquence forme sous une grande bâche. J’ai pas retiré la bâche pour être certain qu’on nous la pique pas. Expliquait l’androgynette avant de s’approcher et de défaire les nœuds de celle-ci. En un rien de temps, elle passait à l’arrière pour tirer sur les pans de la bâche de plastique et leur révéler leur futur domicile sur roues.




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4710
Sujet: Re: Afternoon stroll   Dim 9 Mai 2021 - 19:15
L’idée d’aller faire un tour dans les baraques des richards du coin m’déplait pas. Parce qu’il y aura forcément des trucs plutôt conforts, que ce soit pour la caravane ou le garage. Et on en a besoin. Alors ouais, on s’est bien tirés ces derniers mois même on s’est retrouvés grave dans la dèche, mais je cracherais pas sur rehausser mon niveau de vie. Ou une merde du genre quoi. Bref, on avisera le moment voulu. « Ce serait cool de gagner un peu de confort ouais. Avec ou sans courant. » J’me dis qu’on est un peu tous dans le même état d’esprit pour le coup.

Je fige quand Ruby parle de rôdeurs, jetant un coup d’œil au reste de l’équipe pour voir comment ça réagit de leur côté. Plus par réflexe qu’autre chose, histoire de voir ce qu’ils font à ce genre d’annonce. Et ça passe crème. Pas b’soin de répéter les consignes ou de se demander si quelqu’un va pas faire de la merde. On les contourne, en silence, sans même attirer leur attention, sans qu’il y ait le moindre problème. C’est carrément cool.

Et je hoche la tête devant l’énorme bestiau qu’on a sous le nez. Ca va être marrant à conduire tiens. Enfin avec le pick-up. Bref, j’me dis que Salem doit être douée pour faire ça. Plus que les autres en tout cas. Dans le doute, je lâche quand même, avec un sourcil levé. « Sal’, tu conduis bien ce genre de monstre alors ? » Bon, sinon, on apprendra. On va pas s’arrêter à ce genre de détails merdiques, surtout après avoir passé l’hiver. C’est juste un truc en plus mais qui nous bloquera va, surtout vu notre fine équipe.

Au moins, on est plutôt peinards vu qu’ils ont bien préparé le terrain. Et à part les quelques rôdeurs qu’on a évités, ça devrait pas être trop merdique de retourner chercher le pick-up. Je suis Salem, attrapant d’autres nœuds, de l’autre côté, pour commencer à les défaire en même temps qu’elle. Et, quand on finit par en voir le bout, je fais signe aux autres pour nous aider à tirer la bâche rapidement. Avant de fixer notre nouvelle baraque. Je me recule d’un pas, croisant les bras, avant de hocher la tête. « Ca a de la gueule ce truc. J’aime bien. » Putain, en vrai, j’ai jamais dormi dans une caravane. Le fait de jamais être parti en vacance quelque part doit ptet jouer un peu, même si on s’en branle maintenant. En tout cas, niveau confort ou intimité, ça pourra pas être pire que la taule de toute façon. Et au moins, là-dedans, personne saura où nous trouver.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1106
Sujet: Re: Afternoon stroll   Dim 16 Mai 2021 - 15:48

- Allez visiter l’intérieur, c’est super ! Y a beaucoup d’place, puis deux salles de bain, une cuisinette et pas mal de lits ! Lançait Sal à Joaquin quand celui-ci parlait de la caravane.

Ouais, c’était une sacrée découverte. Ils auraient pas pu mieux trouver ! Y aurait de la place pour tout le monde, puis même avec les rotations de surveillance, ils pourraient être plus un jour et ça fonctionnerait toujours. Y avait tout le luxe de l’époque aussi à l’intérieur et ça Sal les laisserait le découvrir : télé, radio, lave-vaisselle, micro-onde, BBQ, air climatisé… C’était de la bombe cette caravane et ils auraient pas pu trouver ailleurs que chez de p’tits riches !

- On va aller chercher le pickup du coup. J’prends Tiago et on revient. Elle lançait un sourire au principal intéresser avant de lui faire signe de la suivre.

Ressortant son arc, la mécano y posait une flèche juste au cas où ils auraient de mauvaises surprises en rebroussant chemin. Valait mieux prévenir que guérir non ? Pas question de se faire surprendre par un macchabée. Le duo passait donc le portail et refaisait le chemin inverse pour retrouver leur véhicule.

- Va falloir qu’on bouge le tronc d’arbre qu’on a vu en arrivant. Ce sera le chemin le plus rapide pour revenir ici. Disait tout bas la petite blonde, histoire de pas attirer la merde du coin. Ce sera pas compliqué, mais va falloir faire vite pour pas avoir de la visite. On va attacher une chaine et je vais le tirer, juste assez pour qu’on puisse repasser avec le camion et la caravane.

Le plan était simple, restait plus qu’à rejoindre le pickup. Ce qui ne fut pas trop compliqué en fait. Ils avaient été assez discrets sur l’aller, du coup le retour fut facile. La petite blonde prenait donc place sur le siège conducteur, tandis que Tiago s’essayait à côté. En une petite minute, ils étaient déjà devant leur obstacle. Salem positionnait le véhicule à reculons, tout en se rapprochant du tronc d’arbre mort qui leur bloquait la route. Elle n’éteignait pas le moteur, au cas où il fallait repartir en vitesse, puis descendait sans fermer la portière. À l’arrière, elle sortait une chaine et avec Tiago, trouvait un moyen de sécuriser le tronc. Des râles bien familiers commencèrent à se faire entendre évidement, puis que la manœuvre prenait un petit moment.

- Tu peux les buter, j’y suis presque ! Grognait Salem en essayant de passer la chaine sous le gros tronc.

Ils étaient trois, ce serait pas trop compliqué, mais fallait pas trainer pour autant, d’autres étaient certainement en train de converger vers eux, vu le bruit du moteur en marche.




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tiago Reyes
Tiago Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 667
Sujet: Re: Afternoon stroll   Mar 18 Mai 2021 - 17:07
Le trajet jusqu’à la caravane se déroule sans encombres et on peut enfin admirer le futur logement. Je laisse aux têtes pensantes le soin de réfléchir à la façon de retaper cela comme il faut. Ce n’est pas mon domaine, même si je peux filer un coup de main aux travaux, à partir du moment où on me dit ce qu’il faut faire. En tous les cas, celle est vraiment grande. En même temps, faut bien y loger tout ce petit monde, donc il faut de la grosse caravane sinon, cela n’a aucun intérêt. Non pas que cela me dérange de dormir dehors, je l’ai fait assez souvent, mais je ne suis pas contre un peu de confort. Si on peut conserver un peu la chaleur quand même. Et ne pas dormir sur un sol dur comme de la pierre… c’est tout bénéf. De toutes façons, mes conditions de vie s’améliorent drastiquement avec eux. Je pars de loin et avec très peu de choses. C’est l’avantage de rejoindre un groupe organisé, plutôt que de trainer tout seul.

Ma main se pose sur la carrosserie. J’ai un petit sourire nostalgique quand même. Parce que ça me rappelle mon enfance. Au camp, nous avions de sacrés engins, que ce soient des caravanes ou des mobil homes. Le grand confort, bien loin des tentes ou des roulottes traditionnelles. On avait tout le confort. Et on ne payait rien. C’était le bon temps. Alors oui, vivre là dedans, c’est une petite piqûre de rappel. Et c’est un souvenir doux amer. Salem propose d’aller à l’intérieur. Je suppose qu’on pourrait tous s’y presser, mais je ne bouge pas de suite. Et je n’émerge de mes souvenirs qu’en entendant mon prénom, prononcé par la jeune femme. Manque une guitare. Et mon frère… Ça ferait de belles soirées. « J’arrive. »

Je m’éloigne de notre futur domicile, laissant les autres le découvrir et emboite le pas à Salem. J’ai une bonne idée de ce que cette caravane a à offrir, pour avoir pénétré dans des modèles similaires. Et avoir vécu dedans. Salem chuchote à mes côtés concernant la suite des évènements. « Il est énorme. » Cela va faire du bruit. Et si les choses ont l’air calme, on sait qu’il y a des rôdeurs. On les a contourné à l’aller, on va les attirer avec la voiture au retour. « Ca marche. » On arrive vite au véhicule et je m’installe à côté de la jeune femme. J’ai une petite grimace au bruit que fait la voiture, alors que nous arrivons devant l’obstacle et jette des regards autour de nous en descendant. Il faut agir vite et efficacement. « T’es sûre ? » J’espère qu’elle va réussir à finir seul et resserre la main sur ma lame alors qu’elle s’acharne de son côté. La couvrir donc. Je m’éloigne un peu d’elle et dans un geste familier et naturel, je lance mon couteau, qui se fiche dans le crâne du premier rôdeur, qui s’effondre. Je recommence deux fois et me dépêche d’aller récupérer mes lames dans les crânes, non sans bien m’assurer que le cerveau est détruit. Je les essuie rapidement sur les rôdeurs et reviens vers Salem. « Tu en es où ? Va falloir filer, ça rapplique. » Je nettoie machinalement l’un des couteaux avec un chiffon, plein d’espoir concernant la jeune femme. Un geste de la tête de sa part et on remonte dans le pick up pour revenir auprès des autres, prenant les rôdeurs de vitesse. Quand Salem se gare, je saute en bas du véhicule : « Et voilà le travail. »


Freedom in my veins
« Seul le présent nous appartient. Les beaux rêves sont écrits sur le sable. Le vent souffle... Il n'en reste rien.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Afternoon stroll   
Revenir en haut Aller en bas  
- Afternoon stroll -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: