The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur la carte mémoire microSD SanDisk Extreme PRO 400 Go
81.96 € 184.99 €
Voir le deal

Ending
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 574
Sujet: Re: Ending   Mer 7 Avr 2021 - 16:12
« En même temps... »
La remarque de Joa' lui arrache un petit sourire accompagné d'un regard espiègle. Oui, il est vrai qu'il ne les a jamais vus ce battre. Pas parce qu'ils se cachent ou autre. Mais plutôt parce que c'est plutôt rare quand on y pense. Et puis aussi parce que bon, il y a quand même une certaine constante avec son interlocuteur. « T'es toujours blessé, faut dire ! » Quand il ne se fait pas cogner dessus par les fous, il attire les couteaux ou les maladies. « Mais on s'organisera mieux la prochaine fois ! » Et elle a décidé qu'elle allait veiller davantage sur lui. Elle en a un peu marre, Kaya, de craindre un jour sur deux pour la mort de son ami...

Sans trop savoir comment la discussion dérive, la lakota se retrouve à parler cinéma avec lui. Et plus précisément des ethnies qui meurent les premières dans les films. « T'es juif ? » s'étonne-t-elle. Non que ça la dérange, hein. Mais non, elle n'avait jamais prêté attention à ce détail. « T'as jamais rien essayé d'me voler, pourtant ! » Elle lui adresse un nouveau sourire pour bien lui préciser qu'elle plaisante et qu'elle refuse de tomber dans les stéréotypes débiles. « Et t'as un nez plutôt normal. Pas crochu ni rien ! » Il y a des nasaux parfaitement conventionnels. On va pas se mentir : Joachim est mignon. Même s'il n'a pas vraiment l'air de s'en rendre compte.

L'adolescente s'occupe alors de son pied et grimace lorsqu'elle évoque la malaria. D'après son ami elle ne risque rien. Par contre, le tétanos... « J'en ai aucune idée ! J'sais qu'on m'a piquée pour pas mal de trucs quand j'étais gosse donc j'pense que ça devrait aller ? » Elle l'espère, en tout cas. Kaya n'a pas vraiment peur de la mort. Mais elle a envie de rejoindre le monde des esprits sur le champ de bataille. Ou au moins sur ses deux jambes. Pas au fond d'un lit, rongée par une maladie contre laquelle elle n'a aucune chance de lutter. « D'toute façon les esprits m'protégeront ! » affirme-t-elle en haussant les épaules. Ses ancêtres aussi. Pour peu qu'elles ne les aient pas déçus ces derniers jours. La lakota aura besoin d'un peu de temps pour faire le point après tous ces événements...

Et puis c'est à nouveau Isa' qui occupe leurs pensées tandis qu'ils évoquent sa mort et sa possible souffrance. Kaya se plaît à croire qu'elle n'a pas souffert, qu'elle a été tuée sur le coup. L'idée d'une longue agonie lui est insupportable. Elle le serait peut-être un peu moins si elle savait à quel dieu s'adresser pour lui demander de prendre soin d'elle. Selon Joa', leur amie avait les mêmes croyances que Tomas. « Alors elle est sûrement sur cet espèce d'arbre géant dont elle me parlait... » Elle imagine un instant l'islandaise dans un grand palais, au sommet de son feuillage. En train de boire et de raconter ses exploits à d'autres vikings. Cette idée lui arrache un petit sourire.

C'est à peu près à ce moment-là qu'elle verse de l'alcool sur sa plaie et se met à sautiller partout sous le regard étrange de son ami. Au final il accepte de l'aider et de s'occuper de son bandage. Une situation un brin gênante pour la lakota, on ne va pas se mentir. Et une preuve de la confiance qu'elle accorde au jeune homme. « On dirait que t'as fait ça toute ta vie... » reconnaît-elle quand il commence à nettoyer puis bander son pied. Elle tressaille de temps à autre lorsqu'une pointe de douleur se manifeste. Et puis elle fait ensuite comme si de rien n'était.

La voici qui le questionne sur sa relation avec Isa. Un sourire désolé vient s'installer sur ses lèvres alors qu'il lui avoue qu'il ne sait pas trop où ils en étaient. Et que son affection ne semblaient pas réellement réciproque. « J'en serais pas si sûre, moi. Elle t'aimait beaucoup ! » Et elle l'affirme sans le moindre doute avant de hausser à nouveau ses épaules lorsqu'il lui rappelle que tout ceci n'a plus vraiment d'importance car l'intéressée n'est plus. « Elle est partout autours de nous ! » assure-t-elle. « J'suis sûre qu'elle nous voit ! » Cette idée la rassure, l'aide à combattre un chagrin qui s'amplifiera dès que la tension sera redescendue. Kaya redoute un peu cet instant.

« On devrait lui ériger un petit monument, tu n'crois pas ? » propose-t-elle. « Je n'sais pas... Peut-être déposer quelques-unes de ses affaires à un endroit qu'elle aimait bien ? Là où elle allait patiner, par exemple ? » Elle suppose que ça aurait fait plaisir à l'islandaise. Et le devoir du souvenir est important pour elle. « EH MAIS FAIS GAFFE ?! » Elle s'est redressée à moitié, la main levée comme si elle avait dans l'idée de l'abattre sur son amie. Il n'a pas fait exprès de lui faire mal et elle, elle a réagit au quart de tour.

S'en rendant compte, un brin horrifiée, elle reprend place sur sa chaise. « J... Désolée ! » balbutie-t-elle, gênée. Peut-être que Ruben a raison après tout. Elle est en train de vriller... Elel détourne le regard en se mordillant les lèvres. « T'as déjà eu l'impression d'plus t'reconnaître ? » demande-t-elle très sérieusement, d'une voix à moitié brisée. « Comme si tu n'maîtrisais plus rien ? » Parce que c'est une impression du genre qui commence lentement à l'envahir, là.


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1845
Sujet: Re: Ending   Jeu 8 Avr 2021 - 10:04
A l’écouter, on croirait que je faisais exprès d’être toujours blessé. « Ouais ben… Je préférerais pas. » Ce n’était pas de ma faute non plus ! Il y avait des barges partout, même au sein de notre propre camp. J’aurais dû m’en douter de ça ? Vivian était en plein délire paranoïaque. Je m’étais retrouvé rien que par trois fois aux prises avec elle. C’était triste à dire, mais j’étais soulagé qu’elle soit morte. Elle ne ferait plus de mal à personne. Et Albert, pas mieux. La façon dont il avait regardé Shawna me faisait froid dans le dos. J’avais l’impression d’être en zone hostile, alors même que nous étions à Nisqually. Je ne savais pas si ce sentiment finirait par disparaître un jour.

Je relevai un peu la tête, quand Kaya chercha à me sortir de mes idées noires avec quelques petites piques d’humour. Je lui offris un sourire amusé quand elle me servit tous les clichés possibles qu’elle avait en stock concernant les juifs. J’étais trop fatigué pour rétorquer, en fait. J’essayais vainement de réfléchir à cette histoire de tétanos, sans bien me souvenir. J’espérais surtout que sa plaie n’allait pas s’infecter comme la mienne. C’était encore pire à supporter que quand on m’avait tiré dessus.

J’avais du mal à rester en position assise, mais m’occuper de quelqu’un d’autres m’aidait à garder encore une accroche avec la réalité. Kaya ne se plaignait pas trop de ma façon de faire, bien au contraire. Je lui souris un peu, quand elle me gratifia d’un nouveau compliment, moins étrange que les autres. « Je t’ai dit que je voulais être vétérinaire… » Alors forcément, j’avais posé des questions aux quelques vétérinaires qui étaient passés par le camp, mais aussi à Juliet et Nolan plus récemment. Je n’en savais pas autant qu’eux, loin de là, mais je m’étais un peu intéressé. « Et t’es un peu comme un petit animal sauvage, non ? »

Je perdis mon sourire au souvenir d’Isalín. Je restais silencieux un temps, le regard brillant. « Elle te l’a dit… ? » On s’aimait tous les quatre beaucoup, non ? Ca ne voulait pas dire grand-chose. Et puis, ça changeait quoi maintenant ? « Je sais pas, Kaya… » Mes mains s’étaient mises à trembler. J’avais l’impression que sa relation avec la mort était différente. On avait appris son décès il y a moins d’une journée et… C’était encore trop frais pour moi. Je n’arrivais pas à me dire qu’on allait fleurir une tombe vide, ou je ne sais quoi d’autres.

Je me figeai après un faux mouvement, quand Kaya se redressa subitement avec son poing menaçant. Je la détaillai, yeux écarquillés, sans bien comprendre ce qui venait de se passer dans sa tête. « Ok… Ca va aller… » Je tentais de m’en convaincre. Ca me rappelait trop de mauvais souvenirs dans l’immédiat. Je ne m’étais pas attendu à une réaction aussi extrême de sa part pour si peu. Je risquai un regard dans sa direction quand elle me confia ne plus vraiment se reconnaître, ne plus rien maîtriser. Si ça m’était déjà arrivé ? « Pas vraiment… » Je luttai bien contre la fièvre en ce moment même pour garder deux pensées cohérentes. Même en situation extrême, comme avec Albert, je faisais au mieux pour conserver mon sang-froid. Je me doutais que ce n’était pas la réponse à laquelle elle s’attendait. Je me penchai un peu vers elle, lui confiant à voix basse : « Ca se canalise… » Je passai une main légère dans son dos pour la calmer. « Si tout ça se termine bien… Tu devrais venir monter à cheval avec moi… Je te montrerais. » Je me laissai ensuite retomber contre le lit. J’avais très froid maintenant que la pression commençait doucement à retomber. Au loin, on entendait des éclats de voix, mais toujours pas de coups de feux. J’imaginais que c’était encourageant ?


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 574
Sujet: Re: Ending   Ven 9 Avr 2021 - 4:23
« C'est possible, ouais ! »
Mais il lui dit beaucoup de choses, Joachim ! Et elle doit bien reconnaître qu'elle n'écoute pas toujours. Spécialement lorsqu'elle est absorbée par cette vielle console portable dont il lui a fait cadeau quelques semaines plus tôt... « Mais j'pensais qu'c'était pour rire ! » Cela dit elle l'imagine bien vétérinaire, oui. Il possède cette douceur naturelle qu'elle lui envie parfois. Celle qui en fait un bon gars, quelqu'un d'appréciable.

La lakota rigole lorsqu'il la compare à un animal sauvage. Ca lui fait plaisir ! La sauvagerie, elle l'associe à ces grands espaces du Dakota qui lui manquent tant et qu'elles visitent parfois dans ses rêves. « Une ourse alors, j'espère ? » relève-t-elle en lui décochant un petit regard amusé. C'est étrange mais elle a l'impression que malgré les circonstances, ils partagent un réel instant de complicité. Quelque chose de plutôt rare. Peut-être parce qu'elle ne lui prête pas toujours l'attention qu'il mériterait ? Le fait de le voir se rapprocher ainsi du seuil de la mort lui a clairement fait prendre conscience qu'elle l'aime beaucoup, son pote !

Elle évoque alors Isa' avec peu être trop de légèreté. Un artifice sensé apaiser la douleur et leur permettre de se tourner vers le futur. Mais c'est trop tôt. Elle lui avoue que l'islandaise l'aimait beaucoup et il lui demande en retour si elle le lui a dit. Comme s'il refusait de croire à ce qui lui semble pourtant être une évidence, à Kaya. « Pas avec des mots, non. » répond-t-elle simplement. Mais ce qu'il y avait de bien avec son amie, c'est qu'elles pouvaient de temps à autre se comprendre avec de simples regards. « T'es aussi aveugle que 'Ben toi, quand même, des fois ! » Mais peut-être que c'est le lot des garçons, ça. Ils sont un peu lents parfois...

Et puis il y a cet instant où la douleur la pousse vers un réflexe violent. Les yeux écarquillés de Joa' lui font prendre conscience qu'elle part en vrille. Elle s'en excuse et lui, il la rassure. Elle hoche la tête quand il lui dit que ça va aller. « J'suppose, oui... » Elle hausse les épaules, fait une petite grimace. Elle n'en est pas si sûre. Mais elle verra bien. Un problème après l'autre. Et celui qui l'intéresse en ce moment, c'est ce pied blessé et la survie de son camarade.

Camarade qui lui propose d'ailleurs de lui apprendre à faire du cheval. « J'suis pas sûre que... » commence-t-elle, hésitante. « Avec un bras, c'est possible ? » Elle a déjà vu ces harnais employés par Andrea ou Lisandro. Mais quelque part elle a l'impression qu'un cheval ne devrait pas être monté avec des artifices du genre. Que c'est un privilège qui se mérite, qu'on ne peut pas s'accaparer. « J'aimerais bien essayer, oui. En fait ça fait un moment que j'y songe mais j'ai jamais osé demander... » Par peur qu'on lui rappelle son handicap. Qu'on lui dise qu'elle n'en est pas capable, peut-être. Ou qu'on n'a pas de temps à perdre avec elle.

« C'est gentil ! J'apprécie... » fait-elle d'une plus petite voix alors qu'il achève de bander son pied. Elle bouge les orteils, grimace un peu quand la douleur se ravive. « Dis Joa'... J'peux t'poser une question ? » demande-t-elle sans, toutefois, attendre le droit de le faire. « Dans c'motel, 'Ben et toi... Vous avez vraiment rien fait avec cette fille ? » Elle ne sait pas trop pourquoi elle pose la question. Ni même pourquoi elle pense à ça maintenant. Mais ils ont du temps à tuer et l'ambiance semble propice aux confidences.

Alors, attendant sa réponse, elle se relève et part en boîtant vers la porte de l'infirmerie pour la barricader comme elle le peut. Histoire que les mutins n'aient pas trop de facilité à les rejoindre. On n'est jamais trop prudente...


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1845
Sujet: Re: Ending   Sam 10 Avr 2021 - 13:06
Elle avait déjà oublié cette discussion qu’on avait eue sur le mirador ? Il fallait dire qu’elle avait le vertige et… Que Ruben était torse nu aussi. Forcément, ça avait dû la déconcentrer un peu. Je lui rendis un mince sourire en secouant négativement la tête. Elle s’était bien moquée de moi ce jour-là aussi. Je n’avais toujours pas compris pourquoi elle pensait que ce métier n’était pas fait pour moi. « Ouais… Une vraie petite oursonne. » Il n’y avait qu’elle pour être contente de ce genre de compliments ! Kaya était étrange parfois, mais elle m’aidait à tenir, à me dépasser même. J’avais l’impression d’avoir découvert qu’il y a quelques jours l’importance qu’elle avait pris dans ma vie. « Tu sais, Kaya… » Je relevai le regard vers elle, une fois mon œuvre terminée. Je cherchais mes mots, pas bien sûr de ce que j’allais sortir sous le coup de la fièvre. « Je pense que sans Ruben et toi… J’aurais mis un bon coup à Marlon quand j’en avais l’occasion… » Je soufflai, un peu désemparé. « Parce que je n’aurais plus rien eu à perdre. » Je l’attrapai par l’épaule pour la presser brièvement. « Mais je me suis dit qu’il restait encore quelque chose… Qui valait la peine qu’on se batte. » Je lui rendis un pauvre sourire. « Vous deux… Vous êtes ma force. »

Maintenant, il ne restait plus que nous trois. Le constat me serrait le cœur, même si nous avions vécu plusieurs mois comme si ça avait été le cas depuis toujours. On savait que, quelque part, quelqu’un nous attendait, qu’on pourrait revenir… Là, j’avais du mal à voir quel retour serait possible. J’avais envie de quitter ce lieu maudit au plus vite, mais j’étais forcé d’attendre ici avec Kaya que Ruben revienne. Le retour de Juliet avait également un peu changé la donne. Ca laissait entrapercevoir une issue pour Selene et Nihima. Mais pour Isalín…

Elle avait l’air de croire que l’islandaise avait un faible pour moi. Je soufflai avec ironie : « Elle me l’aurait dit alors… Je lui en ai laissé l’occasion. » Je préférais cette version qui était moins difficile à avaler. Si elle était partie alors qu’on ne s’était pas tout dit… Ca me laissait davantage encore un goût amer en bouche, un goût d’inachevé. « Pfff… » C’était tout ce que j’avais à rétorquer quand Kaya me reprocha d’être aussi aveugle que Ruben. « Pas possible… Toutes les filles craquent pour lui, même Isa ! »

Je redressai un peu la tête, en avisant son bras en moins. J’haussai finalement les épaules à sa question. « Ouais, ça se fait… » Je ne voyais même pas le problème de monter à cheval avec un seul bras. On dirigeait bien un cheval en horse-ball avec une seule main, non ? Cochise était certainement habituée à ça. Ca serait même facile, en fait. Je lui souris un peu, lâchant avec humour malgré la fatigue : « Je m’inquiéterais plus de ton sale caractère si j’étais toi… » J’imaginais déjà Anoki la mettre par terre si elle le saoulait un peu trop. Fury, ce serait pire. Je devais vraiment survivre pour voir ça.

J’hochai un peu la tête, en la calant contre mon bras replié pour dormir un peu. L’affaire était entendue alors. Si ça lui faisait plaisir en plus, c’était parfait. Je commençais doucement à comater quand Kaya bougea un peu à côté de moi, avant de m’interroger de nouveau. « Hmm ? » Il suffit que j’entende le mot motel pour que mon murmure interrogatif se change en grognement peu intéressé. J’attrapai la couverture sur le lit pour la tirer jusqu’à ma tête. On ne voulait pas me laisser tranquille avec ça ? Comme si c’était le moment !


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 574
Sujet: Re: Ending   Sam 10 Avr 2021 - 14:31
« Dis pas ça... »
Kaya est particulièrement gênée en cet instant. Cette déclaration d'amitié de la part de Joa', elle ne l'a pas vraiment vue venir. Elle est touchante de vérité. Seulement les émotions, ce qui touche à l'intime, la lakota n'a jamais été bien douée pour les exprimer. Et encore moins pour les accepter. Alors elle rougit et s'agite un peu sur sa chaise, ne sachant guère que répondre. « Et puis sans 'Ben ou moi, tu te s'rais fait des amis normaux ! » Elle lui décoche un sourire hésitant, essaie de formuler ce qu'elle peut ressentir sous la forme d'une phrase qui ne l'incrimine pas comme une personne sensible. « T'as intérêt à rester en vie ! » Peu importe qu'ils soient ou non à ses côtés, Kaya espère que son ami aura une belle et longue vie. Parce qu'il le mérite. Et certainement plus qu'elle !

Leur discussion s'oriente sur Isa' et l'attirance que cette dernière avait pour le jeune homme. Joa' en doute et Kaya soupire. « Ouais mais... C'est un peu plus compliqué qu'ça ! » Et elle le sait bien, l'adolescente, que lorsqu'il est question d'amour les mots et les attitudes peuvent avoir d'autres significations, Qu'un oui peut devenir un non et inversément.

Cela dit elle lâche un reniflement agacé lorsque son ami évoque le fait que toutes les filles craquent sur 'Ben et que l'islandaise ne faisait pas exception. Forcément, elle se représente leur aîné entouré d'une foule d'admiratrice. Et ça ne lui plaît pas. Pas du tout ! « Non ! Elle m'a assurée que c'était pas le cas quand on explorait le parking ! Et elle avait ma confiance ! » Elle refuse de croire que cette amie qui leur manquera tant aurait pu lui mentir. Ca ne lui ressemblait pas vraiment. Ou alors c'est qu'elle ne la connaissait pas aussi bien qu'elle le pensait...

« Mon sale caractère ? » relève-t-elle alors qu'ils parlent équitation. « Pardon ?! » Elle s'emporte un peu, là, Kaya. Et ce faisant elle semble donner raison à Joa'. Alors elle agite sa main d'un air agacé puis fait de son mieux pour ne pas surenchérir. « J'aime bien les animaux ! » lâche-t-elle simplement comme si ça suffisait à la rendre apte à chevaucher. « Tu verras ! » Parce que oui, elle compte bien accepter l'offre et apprendre à monter. Elle a même hâte de pouvoir se balader sur l'un des équidés du camp. Peut-être que ça impressionnerait 'Ben ?

Un changement de sujet plus tard, Kaya se retrouve à évoquer le motel et ces fameuses heures pendant lesquels ses deux amis ont disparu quelques mois plus tard. Franchement ? Elle espérait que la faiblesse physique et la fatigue mental du fils d'Isaac le pousserait à se confier et à lui délivrer le fin mot de l'histoire. Mais ce dernier se contente de s'envelopper dans son drap comme pour lui signaler qu'il compte dormir. « T'abuses ! » maugrée-t-elle. Mais de toute façon elle obtiendra des détails un jour ou l'autre. À l'usure. Ce n'est qu'une question de temps...

Et lorsque son ami finit par s'endormir elle se relève pour ajuster la couverture sur sa silhouette et regagner la porte de l'infirmerie. Et la voici qui monte la garde en attendant l'arrivée d'ennemis. Ou d'amis venant leur annoncer que la mutinerie est terminée et que Fort Nisqually est à nouveau leur.


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Ending   
Revenir en haut Aller en bas  
- Ending -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: