The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-56%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois
60 € 135 €
Voir le deal

Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 200
Sujet: Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.   Ven 19 Mar 2021 - 16:42

J’allais pas bien depuis quelques semaines déjà… Deux pour être plus précise. Cette histoire de mariage me donnait la nausée. J’étais anxieuse juste de penser à ce qui serait attendu de moi, à ce que je devrais… faire. Je sais que je devrais quand même voir le positif, me dire que Cooper avait l’air prêt à me respecter sur certains points, à être patient avec moi, mais… J’avais la trouille, ni plus ni moins. La trouille de… passer à l’acte surtout. La trouille de tomber enceinte… La trouille d’être une mère dans cette ville de cinglés.

Ça faisait quelques jours que j’avais emménagé chez Tas. J’faisais de mon mieux pour sourire et faire comme si tout allait, mais… J’ai jamais été une bonne menteuse moi. Je commence à être fatiguée de ne rien dire, de ne rien laisser transparaitre. Je devrais me réjouir en fait d’avoir une couverture pareille, de ne pas être tombée sur un mauvais gars, d’avoir obtenu un emploi aussi la veille… De me dire que je pourrais peut-être faire une différence. Sauf que je suis paralysé par la peur.

J’suis allée me balader un peu pour prendre l’air, pour essayer d’y voir plus clair. Ça me rend nerveuse qu’on est prévu de planifier le mariage chez Cooper dans quelques jours. J’ai la gorge complètement nouée à vrai dire. Au bout d’une petite heure, le temps se couvre un peu et je décide de rentrer. Je pense que j’ai besoin de voir des gens… Du moins la seule amie que j’ai. La seule avec qui je peux être moi-même.

Même si on dit rien, même si on papote de trucs futiles… Ça me fera peut-être un peu de bien ?

J’’entre donc dans la maison et referme la porte derrière moi. La chaleur m’accueille et sa me fait frissonner. Ça fait du bien. Je retire mon manteau, mes bottes et mes gants, avant de quitter l’entrée et de fouiner la maison pour trouver la Mexicaine. Passant devant le salon, je la vois en train de lire sur le canapé. Je devrais peut-être la laisser tranquille, mais… Je vais la rejoindre et je m’assois juste à côté d’elle comme une gosse chiante.

- Tu lis quoiiii ?

Voilà, je faire l’idiote ça va me changer le mal de place, comme on dit.


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Tasya Cruzz
Tasya Cruzz
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 244
Sujet: Re: Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.   Ven 19 Mar 2021 - 18:23
La porte d'entrée claqua et Tasya releva la tête du livre qu'elle était en train de lire. La mexicaine attrapa sa tasse et souffla sur le thé chaud avant d'en boire une gorgée. C'était Elliot qui était de retour. Elle avait emménagé quelques jours plus tôt pour le plus grand bonheur de Tasya. Les soirées étaient plutôt longues quand elle était seule. Même si ces derniers temps, ses plannings à la clinique étaient chargés et ses horaires complètement décousues, le peu de temps libre qu'elle avait, elle le passait ici, dans sa maison. « Salut Elliot ! » lui lança-t-elle quand la jolie blonde vint s'assoir à côté d'elle. Elles discutaient souvent de tout et de rien depuis qu'Elliot avait emménagé, sauf des sujets un peu trop tabous, comme si elles risquaient de se faire surprendre même ici, au sein de la petite maisonnette.

Tasya n'avait donc pas vraiment eu l'occasion de lui parler de ce qui lui pesait sur le cœur ces derniers temps. Son esprit était un peu perturbé par ce que Jacob lui avait appris quelques jours plus tôt. Le docteur Vanhooten voulait la courtiser. Niveau mauvaise nouvelle, il avait fait fort. Son moral en avait pris un coup, même si elle tentait de donner le change et se concentrait encore plus sur son boulot à la clinique. Elle sentait aussi que quelque chose tracassait Elliot sans qu'elle n'arrive pas à mettre le doigt dessus.

Qu'est-ce qu'elle lisait ? « La Bible ! » Tasya esquissa un petit sourire envers son amie, consciente que ce n'était pas vraiment le genre de bouquin qu'elle pensait. « Jacob m'a prêté la sienne. Ce n'est pas la lecture la plus passionnante qu'il soit » il ne fallait pas se le cacher « mais peut-être que ça m'aidera à comprendre des trucs d'ici... » Elle avait du mal à saisir toutes les lois de cette ville, et la religion avait une grande place à Walla-Walla, et puis ses parents étaient croyants, ça ne pouvait pas lui faire de mal de se replonger dans la lecture de ce livre. Elle y trouverait surement des réponses à ses question lui avait soufflé Jacob. La brune était aussi curieuse de lire toutes les annotations notées dessus, comme si, grâce à ça, elle pouvait un peu mieux connaitre le rancher. Elle posa le petit ouvrage sur la table à côté du canapé. « Il y a du thé si tu veux. » proposa-t-elle en montrant la théière sur la table de la salle à manger. « Tu as passé une bonne journée ? » l'interrogea-t-telle.




Message In A Bottle

Just a castaway, an island lost at sea,
another lonely day with no one here but me
More loneliness than any man could bear
Rescue me before I fall into despair
Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 200
Sujet: Re: Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.   Sam 20 Mar 2021 - 19:39

Je retiens de justesse une grimace quand Tas me répond qu’elle lit la Bible. Niveau distraction, y se fait mieux. Puis vu l’ambiance ici… je trouve que ce serait comme leur donner raison que de relire ce livre sur lequel ils se basent pour nous pourrir la vie. En tout cas, l’interprétation très libre qu’ils en font. Je m’adosse nonchalamment contre le dossier du canapé, mais quand j’entends que c’est Jacob qui lui a prêté cette Bible, ça me fait sourire faiblement. Je ne suis pas surprise en fait et quelque part, j’ai l’impression que j’en veux moins au bouquin que tient mon amie entre ses mains.

- Oh, non merci. Que je souffle tandis que la jolie brune m’offre du thé.

J’ai du mal à manger et à boire depuis les dernières semaines. Faut que je me force et je me contente que des repas, le minimum pour pas qu’on me pose de questions et pour pas perdre la santé en fait. Je m’affale un peu plus sans le canapé avant de répondre à mon amie en ne cherchant probablement pas assez à mentir.

- J’ai passé… une journée. Ni bonne ni mauvaise en fait, c’est juste la situation dans laquelle je me retrouve qui torture en fait. Et toi ? Que je réussis à lui demander même si j’ai la gorge un peu nouée.

Je tourne la tête vers elle et je lui envoie un mince sourire. Ça m’intéresse ce qu’elle va me répondre et j’espère sincèrement que Tas passe un meilleur moment que moi. Je lui souhaite vraiment de vivre quelque chose de différent de moi aussi… Tant qu’à être dans cette merde, si au moins elle pouvait se marier avec quelqu’un qu’elle aime bien. Je sais pas si on lui tourne pas déjà autour en fait, elle est belle, c’est une fille intelligente et super agréable. Bon, niveau intelligence c’est pas tous les hommes du coin qui apprécieraient, on va se le dire…

J’me rends compte du coup qu’on a pas trop parlé de nos ressenties depuis que je suis ici, comme si on avait peur d’être écouté. C’est stupide, on est les deux seules dans cette maison. Puis, ça me pèse beaucoup là tout de suite. Ça fait deux semaines que je garde tout pour moi, pensant que j’ai personne à qui en parler, mais en fait…

- Dis… Ça te dérangerait qu’on papote ? De ce qui se passe... ici ? Elle pourra toujours me dire qu’elle en a pas envie, qu’elle préfère qu’on continue notre petite charade par prudence, mais au fond… Ça me ferait beaucoup de bien de me confier, maintenant que j’ai plus ma mère.


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Tasya Cruzz
Tasya Cruzz
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 244
Sujet: Re: Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.   Dim 21 Mar 2021 - 15:50
« J'ai pas fait grand chose... » avoua-t-elle. « Et ma garde commence dans 2h. » Son regard se posa sur la petite holorge pour confirmer ses dires. Elle était de garde cette nuit, cette fois. Tasya n'osait pas trop sortir, elle préférait largement passer du temps chez elle, réfugiée sur son canapé. Au moins, ici, personne ne pouvait l'atteindre. Ses quelques maigres sorties étaient à l'épicerie du coin ou à la clinique pour le boulot. « J'ai fait un gâteau si tu veux une part. » Elle montra le petit bar de la cuisine où un gâteau refroidissait. Avec son maigre salaire, elle avait acheté des pommes, de la farine et des yaourts, ça manquait un peu de sucre, mais le résultat n'était pas trop mauvais. C'était toujours mieux que ce qu'elle avait pu manger dehors. « Et j'ai pris une douche aussi... Faut apprécier les plaisirs simples... » poursuivit-elle avec un petit sourire malicieux. Oui, retrouver de l'eau chaude après 5 ans sans vraie douche, était un plaisir qui risquerait de durer encore longtemps.

En entendant la demande de son amie, Tasya reposa la tasse de thé sur la petite table et replia ses jambes sous elle. « Oui bien sûre... » souffla-t-elle en baissant aussitôt le ton de sa voix. « Il y a quelque chose qui te tracasse ? » lui demanda-t-elle. Au final, elles se confiaient peu, mais Tasya avait été pas mal refroidie par leur punition à Jacob et elle. La brune se rendait compte que le monde ici était instable, dangereux. A vrai dire, elle n'en avait pas parlé à Elliot car elle ne voulait pas l'inquiéter, mais peut-être que ça lui était arrivé aux oreilles.

Pourtant, la mexicaine sentait qu'Elliot n'était pas dans son état normal depuis la fin de son intégration. Elle était plus distance, moins souriante, elle mangeait moins aussi. Tasya avait reposé la faute sur tout ce qu'on avait pu lui dire durant les cours. Elle-même était sortie abasourdie en entendant parler du guide de la petite femme parfaite ou du fait qu'elle devait trouver un mari de toute urgence. Il y avait peut-être autre chose et elle posa un regard inquiet sur Elliot. Doucement, elle posa une main sur la sienne. « Tu peux me parler, on est du même côté toutes les deux... » Elles se comprenaient car elles étaient plus ou moins dans la même situation...


Message In A Bottle

Just a castaway, an island lost at sea,
another lonely day with no one here but me
More loneliness than any man could bear
Rescue me before I fall into despair
Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 200
Sujet: Re: Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.   Mar 23 Mar 2021 - 16:13

Je souris un peu quand Tas me parle de sa journée à elle. Elle a pas tort, c’est vrai qu’il faut apprendre à apprécier les petites choses, même si les grandes ici sont complètement tarées. Faut trouver de la force dans ce qu’on a, je suppose. Je fais évidemment non de la tête pour le gâteau, même si d’ordinaire je suis la pire des gourmandes. J’ai juste vraiment pas d’appétit en ce moment…

Ça me fait vraiment chaud au cœur quand elle me dit qu’on peut parler, qu’elle me demande ce qui me tracasse, qu’elle me confirme qu’on est du même côté. J’en doutais pas, mais ça fait tellement du bien de l’entendre. Après les semaines d’intégrations, après mon entrée officielle chez les fanatiques, après mon interview réductrice pour le journal, après la situation avec Cooper… Ça fait des semaines que je garde tout ça pour moi, que j’avance et que je fais de mon mieux, mais là… Sans mes parents. Je sens mes yeux devenir humides et je me trouve idiote. Je passe une main dessus pour essayer de la sécher un petit peu. Je suis pas contente de pleurnicher, ma fierté en prend un coup, mais j’imagine que c’est parce que j’ai trop accumulé.

- Excuse-moi. Je force un petit rire pour essayer de détendre un peu l’atmosphère et ne pas l’inquiéter. Je me sens comme une gamine là. J’aime pas ça forcément. Juste… Je sais même pas par où commencer.

Ma gorge se noue doucement et je sens cette fameuse boule d’émotion qui me remonte dans la gorge. Je prends une grande inspiration et je me mets à me triturer les doigts nerveuse, fixant mes mains avant de reprendre la parole.

- Je… j’ai foiré Tas. J’ai relâché ma garde et… j’ai juste agi normalement. Ici on ne peut pas être normale. Je cligne un peu des yeux, car je sens encore les larmes qui y montent doucement. Il y a un vieux con qui est allé inventer des choses sur moi et là… je vais devoir me marier avec le pauvre gars qui lui aussi a été accusé des mêmes conneries. Un cauchemar…


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Tasya Cruzz
Tasya Cruzz
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 244
Sujet: Re: Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.   Mar 23 Mar 2021 - 17:22
Elliot refusa le gâteau. Elle n'avait pas l'air dans son assiette et Tasya s'en inquieta rapidement, surtout en entendant le ton grave de sa voix. « Hé... Elliot... » murmura la mexicaine, inquiète de voir les larmes monter aux yeux de son amie. « Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » continua-t-elle d'une voix douce, laissant transparaître son inquiétude. Les pires scénarios venaient en tête de la mexicaine. Cette ville était capable des pires horreurs, elle s'en rendait compte aux fur et à mesure des jours qu'elle passait ici. Elliot avait peut être eu des ennuis ou elle avait peut être eu des nouvelles peu réjouissantes de ses parents...

Aux paroles de son amie, la brune secoua la tête, non, ici elles ne pouvaient pas agir normalement. Elliot lui avoua alors ce qu'elle avait sur le cœur. Tasya ne comprit pas toute la situation ni ce qu'elle avait fait exactement avec cet homme, mais le résultat était là : on l'a forcée à se marier. « Oh non... » La mexicaine secoua doucement la tête. Elles en avaient parlé, elles redoutaient ces mariages forcés, mais elles pensaient sûrement avoir un peu plus de temps. Elliot venait à peine de terminer sa période d'intégration. Le ventre de la brune se serra. Elle comprenait mieux le malaise et la tristesse de la jeune femme assise à côté d'elle. « Je suis tellement désolée pour toi... » murmura-t-elle en venant doucement enlacer son amie. Comme elle aimerait pouvoir alléger ce poids des épaules de son amie, lui promettre que ça s'arrangerait, que l'avenir serait plus beau, mais Tasya ne le pouvait pas. Ici, elles étaient prisonnières et n'avaient aucun mot à dire sur leur destin. Si ce mariage avait été prononcé, alors il serait organisé... « Est-ce que c'est... quelqu'un de bien ? Est-ce qu'il est respectueux envers toi ? » s'inquiéta-t-elle tout de suite. De toutes ses forces, la mexicaine se mit à espérer que c'était le cas, que cet inconnu était quelqu'un de bien. Elle ne pouvait pas supporter de savoir Elliot entre les mains de quelqu'un de mauvais.

Apres quelques secondes de silence, Tasya reprit la parole. « Tu sais quelqu'un ici m'a conseillé de prendre les devants, de choisir quelqu'un de bon avant qu'on ne me force à épouser quelqu'un de... moins.. de moins respectueux. » Tasya ne citerait pas Jacob pour ne pas lui attirer d'ennuis, mais il avait raison. Cette confession ne soulagerait sûrement pas l'esprit de Elliot mais peut être que ça l'allègerait un peu. Elle esquissa un sourire triste à son amie. « Ils ne devraient pas avoir le droit de nous forcer à nous marier. » murmura-t-elle tandis que montait en elle un sentiment de révolte. « C'est tellement injuste. » Ses deux lèvres se serrèrent l'une contre l'autre.



Message In A Bottle

Just a castaway, an island lost at sea,
another lonely day with no one here but me
More loneliness than any man could bear
Rescue me before I fall into despair
Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 200
Sujet: Re: Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.   Lun 29 Mar 2021 - 18:15

Quand Tas m’enlace dans ses bras, je sais pas… c’est comme si ça venait briser toutes les valves que je tenais bien fermées depuis les dernières semaines. Je me mets à pleurer à gros sanglots et je la serre contre moi. Ça me fait tellement de bien d’évacuer tout ça, ce trop-plein d’émotions que j’ai tenté si bien que mal d’embouteiller et de digéré sans que ça ne se voit. Je me dis qu’il y a pire dans la vie, forcément bien pire, mais… un mariage forcé avec un gars que je connais à peine ce n’est pas du tout ce que je prévoyais dans mon avenir prochain, même si au fond je sais que je devais me faire à cette idée depuis le premier cours reçu dans cette ville de malheur.

- Exc-exc-cuses-moi. Que je réussis à balbutier entre deux sanglots. J’essaie de reprendre un peu le control et je me décale un peu de mon amie.

À deux mains je viens essuyer mon visage couvert de larmes et j’essaie de reprendre un peu mon sang-froid. Ça me prend une bonne minute pour y parvenir. Les larmes coulent un peu plus doucement sur mes joues, j’ai le visage encore tordu par l’anxiété et la tristesse, mais j’ai repris le dessus sur ma crise de larmes. Je cherche la main de la Mexicaine sans trop m’en rendre contre, pour la serrer dans la mienne. On faisait toujours ça avec ma mère et j’pense que c’est devenu un réflexe pour moi. Je me sens comme une enfant et ça m’énerve, mais j’y trouve un peu de réconfort, un peu de force de me savoir pas si seule que j’en ai l’impression.

- Oui. Que je réussis finalement à dire avec ma gorge nouée. Il est super gentil, patient et respectueux. Franchement, je peux pas me plaindre de lui. C’est juste… tout le reste. J’en suis pas amoureuse et je dois l’épouser. C’est juste… dingue.

J’essuie à nouveau quelques larmes de ma main libre. Elle a raison quelque part ou du moins je le pense. C’est vrai que de trouver quelqu’un de bien, même si on n’a pas de sentiment pour lui, c’est une solution pour éviter les pires raclures qui doivent certainement se réjouir de ces mariages forcés.

- C’est grave injuste oui. Que je souffle. J’suis morte de trouille Tas. Je suis pas prête à me marier moi, pas prête à… tu vois. Mes joues prennent quelques teintes rosées et je le sens à la chaleur qui monte à mon visage. Des enfants ? J’en suis encore une verdammt !

Je respire un bon coup et les larmes finissent pas arrêter de couler comme si on avait laissé les robinets ouverts. Je relâche enfin la main de mon amie, un peu désolée de l’avoir emprisonnée comme ça, puis je me masse un peu le front.

- C’est pas idiot par contre ce que la personne t’as dit. De trouver quelqu’un de bien, avant qu’on te force avec quelqu’un de mauvais. Dans la pratique par contre… dur de s’y faire.


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Where there is no struggle, there is no strenght... or so they say. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: