The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.89 €

we need to talk - IF
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeff Powell
Jeff Powell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers | Trader
Divinité de la poisse
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 600
Sujet: Re: we need to talk - IF    Dim 14 Mar 2021 - 22:21
Jeff pinca les lèvres en sentant le bâton quitter ses mains pour qu'Emily s'en prenne à Peter. J'avais l'cul entre deux chaises... Parce que j'pouvais pas jeter la pierre sur Emi... Elle était en colère, avait vécu quelque chose d'assez traumatisant, mais merde... C'était pas le souvenir que je voulais garder avant d'aller en mission avec Elena et Jesse. Le tatoué se passa une main dans les cheveux et la laissa retomber pour toucher ceux de Clara qui se serra contre lui. Elle sembla signer quelque chose, dans le langage de Tori, indiquant à celle-ci quelque chose semblable à un : arrêtez de vous disputer... qui fit froncer les sourcils de Jeff qui caressa le sommet du crâne de la fillette.

Quand Eli prit la parole, l'ancien vagabond cru un instant qu'il calmerait les ardeurs de leurs autres camarades... Mais quand celui-ci jeta la pierre à Peter en mentionnant son égo, Jeff passa en revu le visage de chacun des membres du groupe présents. Keira tenta alors d'intervenir, doucement, discrètement. Jeff posa son regard sur elle et senti ses entrailles se contracter. Keira avait fait preuve d'une grande retenue depuis qu'elle était revenue, suivant Elena comme s'il s'agissait d'un bébé canard la prenant pour sa mère. Le tatoué ne put s'empêcher de ressentir un pincement au coeur : le fait que Peter se braque et réagisse ainsi faisait oublier ce que les filles – Emily et Keira – avaient pu vivre pendant leur disparition.

« Wow, wow, douc'ment. On peut r'descendre d'un cran ? » Dit-il alors en tendant les bras pour porter Clara qui vint froncer les sourcils en regardant les deux hommes. Jeff vit s'asseoir à côté de Keira et acquiesça tandis que Clara avalait un autre morceau de pomme dans les bras de son protecteur. « Faith fait un effort pour qu'on parle et pas qu'on s'batte comme des animaux... Faites un effort, vous faites chier... » Jeff but une gorgée de café et souffla un coup...


STREET DOG / SMART ROGUE

Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 234
Sujet: Re: we need to talk - IF    Lun 22 Mar 2021 - 14:34
C'est rigolo, mais cette petite réunion, elle sent déjà la merde à plein nez. J'ai ma petite tasse d'où s'élèvent un petit brouillard, le café est encore trop brûlant pour que j'commence à porter ça à mes lèvres. Ca fait quelques jours que c'est la merde. Depuis qu'on a repeint le bus en fait, mais ça change pas grand chose pour moi, j'ai pris l'habitude qu'on m'tire la gueule.

Seulement là, c'est d'un autre niveau. Genre, la sexologue à la noix a pas tort, même si elle me fait bien marrer avec ses petits bâtons, style activité ludique. Y'a une grande tension. Entre l'enlèvement de Keira et Emy, le fait qu'Elena, Jesse et Jeff s'apprêtent à partir en mission suicide… Enfin, à mon humble avis. On a rajouté la couche de peinture de trop pour le néo-zélandais qui doit bouillonner intérieurement depuis des lustres.

Alors j'le comprends quand il lâche c'qu'il a sur le coeur, même si j'aime pas bien son ton, comme certains, j'me fais discrète, foutant même mon nez dans ma tasse pour faire semblant de tremper mes lèvres et pas croiser un seul regard.

Ca commence à gueuler et j'avais raison, y'avait une odeur d'excréments verbaux dans l'air. P'tet que j'aurais pouffé de rire en voyant Tinky-Winky gueuler sur le grand costaud dans d'autres circonstances, p'tet que j'en aurais rajouté une couche aussi si j'me sentais pas aussi mal qu'avait l'air de l'être Keira et Tori.

Au moins, aujourd'hui, personne pourra dire que j'ouvre un peu trop ma grande gueule. Même si j'le voulais, j'ai un nœud dans la gorge. C'était pourtant chouette c'qu'on avait fait. Ca m'avait conforté dans l'idée que j'commençais à m'intégrer…

"C'est Eli qui fait chier ! C'était son idée !" Que j'reprends après Jeff. "Et Tori était d'accord en plus !"

Y'a quelques yeux qui s'tournent vers moi… C'est p'tet parce que j'ai pas attendu d'avoir le bâton ? Ou parce que je suis une grosse lâche qui se désolidarise et essaye de se dédouaner ? J'sais pas trop mais bon.


It's a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 254
Sujet: Re: we need to talk - IF    Lun 22 Mar 2021 - 23:28

Elle avait encaissé l'insulte de Peter sans broncher. Ses poings s'étaient lentement resserrés, enfermant ses ongles dans ses paumes pour ne pas soulever la table entre eux deux et créer un véritable massacre. Se contentant d'accepter l'insulte, se mordant la langue suffisamment fort pour lui passer l'envie de répliquer d'un ton cinglant. Elle avait encaissé au même titre que le reste de sa diatribe, avant de jeter un regard reconnaissant à Jeff qui avait accepté d'office de se prêter au jeu.

Em... avait-elle lancé à l'adolescente qui en revanche, s'était montré d'avantage virulente à l'égard de leur chef. Lui jetant un regard d'avertissement pour l'inciter à se rasseoir et se calmer. Calme toi, s'il te plaît.

Avant qu'Eli n'entre à son tour en jeu, prêt à prendre toute les accusations pour lui même.

Non, personne n'a de problème avec toi. Avait-elle tranché en prenant d'office la défense du latino face à Peter. Ca partait d'une bonne intention, d'une envie de voir autre chose après la disparition d'Emily et Keira ! et par réflexe, elle était venue récupérer un baton des sentiments pour reprendre la parole à même son sac. Histoire de se plier aux mêmes règles que tout le monde. Mais même la douceur de Keira ou la panique dans le regard de Tori ne semblait aider en rien à apaiser les tensions. Malgré la tentative seconde de Jeff de calmer à nouveau les esprits, lançant un regard rassurant à la pauvre petite Clara qui ne semblait rien comprendre de ce qu'il se passait sous ses yeux, reprenant.

Peter, s'il te plaît. On peut trouver une solution autrement que comme ça. Et tu le sais. avait-elle tenté avant de sentir ses nerfs mis à rude épreuve en entendant Chiara ouvrir sa grande bouche pour accuser cette-fois ci Eli et Tori.
Alors, ça. C'était le pompom. La mini Trumpiste qui la ramenait pour enfoncer d'avantage le clou, alors qu'elle lui jetait un regard noir à cette évocation. Pas d'baton, pas d'parole. Ce ne fût pas pour autant qu'elle lui tendit l'un des batons, bien que tentée de lui enfoncer dans la gorge pour l'empêcher de dire des conneries plus grosses que son gabarit. Tentant de reprendre à l'attention de Peter.

Ce que la casse c- Chiara essaie de dire, c'est que sur le moment, ça avait l'air d'être une bonne idée pour tout le monde. Pas juste Eli ou Tori. Tout le monde. On est tous à cran, on à eu peur de perdre nos proches. Tout le monde avait juste besoin de souffler un peu.

Etait-ce une raison pour les traiter de la sorte ? Elle en doutait fort. Et malgré toute sa bonne volonté pour essayer de garder son calme, elle sentait la crise de nerf approcher avec perte et fracas.

Trois des nôtres vont partir. Tu crois franchement que c'est le moment pour se quitter en ces termes ?

Ce n'était même pas dit méchamment. C'était un véritable constat, alors qu'elle observait celui qu'elle considérait pourtant comme un frère comme si elle le découvrait pour la première fois. Et elle n'était pas sûre d'apprécier la violence de ce qu'elle pouvait entendre dans ses propos. Avisant Tori et Keira non loin pour lui faire signe de s'approcher d'elle. Ca va aller. fit-elle en signant très brièvement aux deux, tentant de leur sourire.

Mais quelque chose lui disait que ce n'était sans doute pas le cas.


'Cause my monsters are real
Leave your weapon on the table. Wrapped in burlap, barely able. Don't get angry, don't discourage. Take a shot of liquid courage
Revenir en haut Aller en bas  
Peter S. Hayworth
Peter S. Hayworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 124
Sujet: Re: we need to talk - IF    Sam 10 Avr 2021 - 5:22
Bien sûr. J'en prend plein la gueule. Etait-ce surprenant ? Pas vraiment. Si je suis plutôt soulagé que Jeff essaie d'apaiser les tensions, les paroles d'Emily viennent me frapper en plein coeur. Mes dents se serrerent à nouveau et une de mes mains vint se fermer en un poing si serrer que mes ongles s'enfonçaient dans ma paume. "T'sais quoi, si je t'avais abandonné et que j'avais pas assumé le fait de tenir à ta tronche, t'aurais sans doute plus de main, à l'heure qu'il est !" que je lâche sèchement à l'adolescente. "Alors ouais, t'as raison, j'vais pas rester dans ce foutu trou avec vous !" que je rajoute, désormais plus énervé que jamais. Au final, ses paroles sont douloureuses, à la petite brune. Si les débuts n'avaient pas été fameux, s'il avait été compliqué de l'apprivoiser, je voyais cette gosse comme ma nièce, comme un membre de cette famille qui s'était construite petit à petit et pour qui j'aurais tout donné. J'avais pas besoin de sa reconnaissance, de ses remerciements ou quoi, j'avais juste souhaité qu'elle s'en remette, pas à pas, tout comme Keira. Je les voulais en sécurité et tout faire pour que plus jamais ces gens auxquels je tenais ne soient plus touchés, de près ou de loin, par quelconque ennemi. Et voilà ce que ça me rapportait de faire attention à eux.

Au moment où je m'apprêtais à faire une nouvelle remarque cinglante, Eli apporta son grain de sel, me lâchant des propos qui vinrent totalement foutre de l'huile sur le feu et transformer le feu de ma colère en brasier de rage qu'il était désormais impossible d'éteindre. Pire encore, le latino s'était permit un culot monstre en venant me foutre le baton contre le torse. Vint alors une nouvelle tentative d'apaisement par la parole de Keira, suivit à nouveau de Jeff, Chiara et Faith. Dans un geste brutale j'attrapais le foutu bout de bois et le lançais violemment à la tête de l'autre connard en face de moi, qui rebondit malheureusement sur Sawyer. Sur l'instant j'avais envie de m'excuser auprès de la jeune femme mais mon corps en décida autrement puisque j'attrapais le brun au col pour le rapprocher de moi et qu'il puisse voir toute la haine que je lui portais à l'instant. Ma respiration était courte, brûlante d'animosité alors que mes doigts se crispaient un peu plus sur son vêtement comme pour lui prouver que je décidais quand il serait libéré de mon joug. Je le repoussais alors violemment dans le but de le faire tomber au sol. "Tu me prends pour qui, au juste ?! Tu sais quoi de moi, de ma vie, de mes pensées ?!" que j'hurlais finalement. "Tu crois qu'ils en ont quelques choses à foutre que je sois le 'chef' ici ?!" questionnais-je sincèrement en pointant l'assemblée du doigt. "T'es là depuis pas longtemps, tu sais même pas le travail qui a été fourni pour que tous se sentent à leur place ici ! T'étais pas là pour voir Elena et Zack manquer de se tuer, pas là pour voir Emily s'adoucir ou Tori s'ouvrir au monde ! T'étais pas là quand Keira crevait de faim ! T'étais où les jours où Faith rentrait pas à l'heure et qu'il fallait s'inquiéter ou la chercher, de peur qu'il lui arrive un truc en chemin ?! T'étais où quand il fallait rassurer Clara quand Jeff n'était pas là ?!" Mes mots quittaient mes lèvres sans que je puisse les contrôler et en même temps, je sentais mes yeux s'embuer. Colère ou déception, je ne savais pas vraiment mais le trop plein que je ressentais ne voulait faire qu'une chose : sortir.

Mon corps entier tremblait de rage, mes sourcils froncés et la chaleur qui me prenait le visage me faisait bien comprendre que j'étais aussi rouge que la pomme qu'avait la petite Clara. "Tu sais pourquoi je suis à la tête de ce groupe, au moins ? C'est pas parce que je l'ai voulu, connard ! Si on me considère comme ça, c'est parce qu'ils l'ont choisi ! Tu crois sincèrement que j'ai un semblant de pouvoir ici ? C'est que t'es vraiment plus con que t'en as l'air ! Alors ouais, vous m'auriez demandé mon avis, ça aurait été différent !" Et cette fois, mon regard se posait sur Faith puis sur Elena, ces deux femmes que je considérais comme des soeurs, en plus d'être des amies. "J'aurais trouvé que c'était une bonne idée. De changer les idées de nos blessées, de panser les plaies, de prendre le temps de se poser avant d'entrer dans une bataille contre un groupe qui ne cherche qu'à nous priver d'une liberté précaire ! J'aurais laissé faire mais pas sur ce putain de bus qui est notre moyen de locomotion, notre moyen de fuir, de rallier des alliés ! On a une ferme ! Avec des murs dans tous les sens ! Putain ! " que je recommençais à crier en venant frapper dans un coussin qui traînait avec une hargne que je me surprenais à avoir. "Est-ce qu'à un moment dans vos putains de cerveaux, vous vous êtes dit que la discrétion, c'était notre seul vrai atout, à nous les bouffons du roi ?!"

Je laisse glisser un long silence, le temps de calmer mon souffle, de calmer les tambours de guerre qui remplaçaient mon coeur alors que ma gorge me faisait souffrir, à force de trop tirer sur mes cordes vocales. "T'sais quoi, Eli ? Ouais, j'ai un problème avec toi. Tu débarques et tu poses tes couilles comme si t'avais tout vu et tout vécu avec nous et pourtant, pas une seule fois tu t'es pris la gueule avec l'extérieur pour protéger ce groupe, qui lui, te protège." que j'argumentais en lançant des regards noirs à tout ceux qui me lançaient la pierre depuis le début et même à ceux qui n'avaient pas parlé jusque là, bref à tout ceux qui avaient participés au tag. "Tu t'es pas battu pour aller chercher Faith et Tori à la cage, tu t'es pas battu au nouvel an quand les mêmes femmes en plus de Jeff ont bousculé un vieux rouquin grincheux qui s'est vengé sur toi. Et là, c'est Jesse, Elena et Jeff qui se cassent et là tu te bats même pas pour les accompagner et te rendre utile. Alors peut-être que dans ton groupe de paysans t'en avais rien à foutre des gens mais moi, je tiens à ces guignols avec qui je suis depuis trop longtemps déjà et tes idées à la con les mettent en danger." Cette fois il n'y avait plus de cri, plus de violence, juste une froideur extrême que je ne maîtrisais pas et que je ne voulais pas contrôler. Lentement, mes yeux glissèrent sur chaque visage, m'arrêtant un instant sur celui de la japonaise pour revenir à la sexologue. "C'est ça que tu voulais ? Du sentiment ? T'en as. Laisse moi juste rajouter une chose. J'ai abandonné ma soeur, pour vous. Depuis que vous êtes dans ma vie, j'ai arrêté de la chercher. J'vous ai jamais rien demandé, j'vous ai toujours soutenu, écouté, aidé. Je sais ce que je suis, ce que je vaux. Vous êtes tous là majoritairement parce qu'on s'est agglutinés autour de Tori mais maintenant j'en ai marre. J'vous en veux parce que vous en faites qu'à vos têtes et quand ça se complique, c'est à moi de réparer les pots cassés. A part Elena, est-ce qu'il y a un seul qui sait que je vous ai fais passé avant ma propre famille ? A part Elena, est-ce qu'il y en a un seul qui sait à quel point c'est difficile pour moi d'être votre 'représentant" et comme je supporte mal ce rôle, quand il faut aller faire des affaires ?" A nouveau, un long silence pesant. La grecque était mon bras droit, une confidente vers qui j'allais quand je me mettais à douter de tout, de moi, de mes capacités. Tout comme elle avait été honnête avec moi sur sa vie passée jusqu'à présent, je l'avais été aussi. Elle savait pour Hoani, Will, mon addiction, mes crises de violence, mon instabilité. Si je n'étais pas un livre ouvert, au moins elle pouvait se targuer d'être une des seules ici à me voir dans mes moments de faiblesse.

Mes yeux se posèrent enfin sur Eli et je lui offris un sourire mauvais. "Tu as montré que t'avais les couilles, bonne chance pour diriger les Fuckers. Longue vie au Roi, je te laisse ma place avec grand plaisir. J'espère qu'ils te suivront tous jusqu'au bout du monde et que vous pourrez décorer tout ce que vous voudrez." que je concluais pour finalement me tourner vers Jeff, Jesse et Elena. "Je prendrai Clara avec moi. J'ai promis à Lena d'aller rejoindre le camp d'un de ses amis pour nouer une alliance, pendant votre périple. Quand vous serez rentrés, je la ramènerai." fis-je en préférant ignorer les autres, dans l'idée que de toute façon, une fois que la petite serait de nouveau après de son père adoptif, je me casserai une bonne fois pour toute. Sur l'instant, même, je me disais qu'ils ne méritaient pas ma rancoeur puisque je ne voulais plus rien leur donner.


WHY SO SERIOUS?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 784
Sujet: Re: we need to talk - IF    Sam 10 Avr 2021 - 13:51
C'est un retour de bâton - littéralement. Le bout d'bois me cogne la tête, m'arrache un "Aïe !" et me fait détourner le visage - juste assez pour ne pas capter Peter qui me chope brusquement par le col. Par réflexe, je plaque une main sur son épaule, pour le tenir à distance. J'apprécie assez peu la proximité forcée avec un type de si peu de manières. Je ressens toute la colère qui lui fait tordre mon pull dans sa poigne, et mes traits se crispent également alors que l'envie de lui en foutre grimpe à toute vitesse. "Lâche m-" pas le temps de le lui ordonner que Peter m'éjecte en arrière, me faisant trébucher et tomber sur le cul. "Fuck..." J'me relève d'un bond, poings serrés, et fonds vers lui alors qu'il commence à cracher sa merde.

C'est Elena qui fait barrière.
Je baisse les yeux vers la grecque, toujours aussi mitigé à son égard, serre les mâchoires et relève la tête vers ce connard qui se prend d'un coup pour un grand donneur de leçons. "Tu crois que j'me la coulais douce avant d'venir ici ?!" A mesure qu'il parle, j'vois bien que je n'lui sers que de prétexte à dégueuler tout ce qu'il a sur le coeur. Même ce qui ne me concerne pas, d'ailleurs. J'les connaissais pas, comment aurait-il pu attendre quoique ce soit d'ma part ? Il ne me connait pas du tout non plus, et ça transparait sans mal dans toute cette mauvaise foi.

"Mais comme si c'était le seul putain d'véhicule taggé dans Seattle !! Et puis quand bien même, y a une différence entre me demander d'repeindre ton putain d'bus et menacer tout l'monde de partir !" Je monte clairement le ton, l'émotion toujours aussi incontrôlable. J'aurais râlé dans c'cas, mais avec une discussion posée entre deux personnes normales, j'me serais exécuté, et il aurait retrouvé toute la tristesse de son bus délabré. Il fait son caliméro pour un peu d'peinture et il s'attend à quoi ? Qu'on le rassure, qu'on lui baise les pieds ? Non mais quelle blague !

"Vraiment ?" J'ai rien pris dans la gueule pour les protéger ? J'ai pris une balle, j'trouve ça déjà pas mal. Que j'veuille rester loin des conflits entre groupes, ça m'regarde, et j'ai déjà donné. Mais le type continue de se brosser pour justifier sa réaction d'merde. J'articule doucement, dans un sourire jaune, "Quel putain de héros..."

Peut-être que t'en avais rien à foutre - Tes idées à la con les mettent en danger. Le néo-zélandais n'a sans doute pas idée qu'il vient de toucher une corde sensible. Putain, mais ici aussi, on va me prendre la tête ? Me traiter d'incapable ? C'est censé être un comique de répétition ? Parce que c'est juste putain de redondant. J'aurais du rester seul. Personne n'me reprochait de faire ma putain d'vie. J'sens mon coeur tambouriner, la colère se faufiler dans chacun de mes nerfs et le brouillard étouffer mes pensées. Je fusille du regard Peter qui s'en prend maintenant à Faith. Oh, il aura effectivement ouvert son petit coeur pour exprimer ses ressentis, quel brave garçon.  

Et son putain de sarcasme là... Mon instinct me dicte de choper une chaise pour la lui encastrer dans la gueule. Et j'en ai très, très envie, mais... si j'veux rester avec eux, faut que j'me tienne, au moins physiquement. Alors je prends sur moi pour simplement lui cracher, "Bah vas-y, casse toi. Moins d'paroles en l'air, plus d'action."



Quien no mira adelante,
atrás se cae.

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 252
Sujet: Re: we need to talk - IF    Sam 10 Avr 2021 - 21:49
Elle était restée silencieusement en retrait jusqu’à présent, ses bras fins entrelacés contre sa poitrine. S’ils étaient coutumiers des querelles, jamais encore un conflit n’avait pris de telles proportions au sein du groupe. Elena ferma les yeux un moment, se pinçant machinalement l’arête du nez alors que les reproches fusaient, que le ton montait. Elle adressa un regard désolé à Keira après sa tentative admirable d’apaiser une situation envenimée par le stress des derniers jours. La grecque secoua d’ailleurs la tête sans un mot, comme pour inviter sa cadette à cpituler. Pour le moment du moins. Elle connaissait suffisamment Peter désormais pour savoir que rien n’y ferait. Il avait besoin de temps pour redescendre. Si l’initiative de Faith était respectable, elle ne faisait que repousser davantage le néo-zélandais dans ses sombres retranchements. Acculé comme un fauve blessé, il grognait, et mieux valait sûrement avorter cette conversation qui virait au fiasco avant qu’il ne morde pour de bon.

Les yeux de la grecque roulèrent dans leur cavité à la remarque de l’irlandaise. Du grand Chiara pensa-t-elle. Elle jeta un regard en biais vers la japonaise qui n’en menait pas large et dont la tête s’enfonçait un peu plus dans ses épaules à chaque nouvel éclat de voix. Un soupir s’échappa d’entre ses lèvres. Parce qu’effectivement, Jesse, Jeff et elle devaient prendre la route demain, et qui sait quand ils seraient de retour ? La jeune femme aurait préféré que les choses se passent différemment, elle aurait souhaité passer une dernière soirée entourée des siens, de cette étrange famille recomposée qui l’avait sauvée d’elle-même en quelques mois. Elle ne voulait pas qu’il subsiste des regrets ensuite. Ils savaient tous combien leur monde était incertain, combien il était impossible de prédire un lendemain…

Le corps de la brune se raidit soudain quand le bâton fut projeté et qu’il heurta Eli. Sans attendre, elle s’interposa quand celui-ci se dirigea avec détermination vers leur leader. Sa paume rencontra fermement le torse du mexicain et ses prunelles sombres se plantèrent dans les siennes pour le dissuader de poursuivre sur sa lancée. Parce que le mexicain savait y faire à ce jeu-là, il tolérait difficilement les brimades et pouvait tirer sur la corde jusqu’à l’user. Les mots de Peter ricochèrent alors dans l’habitacle froidement. Il évoqua cette sœur dont il lui avait déjà parlé. Il fit part de la difficulté qu’il rencontrait en tant que leader, de ce rôle dont il avait hérité malgré lui et qui représentait un poids lourd à porter. Elena le comprenait, bien sûr, pour avoir été à sa place aussi. Elle baissa un moment les yeux.

« On te comprend tous Pete. Ce que tu fais pour ce groupe, y compris les sacrifices, crois-moi, tout le monde t’en est reconnaissant. C’était pas… de la provoc ou un acte de rébellion. » Tagguer le bus avait rapproché certains d’entre eux, et si ça semblait futile, inconscient, la jeune femme comprenait leur motivation. « On a vraiment cru perdre les filles et je sais combien ça t’a fait peur. Je sais que cette histoire avec New Eden te terrorise aussi parce qu’on est tout sauf des soldats. On est clairement pas prêt pour une guerre ou une connerie du genre. Moi aussi j’ai peur. » avoua-t-elle à son ami en cherchant son regard.« Et eux aussi. Ils voulaient juste relâcher la pression, essayer pour une fois de mettre de côté toute cette merde. Alors oui, c'était maladroit et c'est clair que personne ici n'est prêt pour les horreurs qu'on entend, et il faudra probablement redoubler de vigilance. » Ce qu'on lui avait rapporté à propos de ce groupe de fanatiques faisait froid dans le dos. Elle poussa un soupir. « Ecoute, je ne sais pas ce qui nous attend à Colville, mais ce dont je veux être certaine, c’est de ce que je retrouverai en rentrant. »Elle adressa un sourire en balayant du regard les différents visages autour d’eux. « Je veux pouvoir vous retrouver tous ensemble. Parce que qu’on le veuille ou non, on est une famille. Imparfaite sans doute, dépareillée certainement, mais une famille malgré tout. » Et Elena y croyait. En ce regroupement d’individus qui n’avaient rien en commun sinon ce même altruisme qui les avaient rassemblés.

La jeune femme observa longuement Peter, et se contenta d’hocher doucement la tête lorsqu’il affirma qu’il partirait lui aussi pour trouver Connor et tisser une alliance. Elle n’insisterait pas. Parce qu’elle savait que cette distance qu’il mettrait avec le bus serait bénéfique. Il avait besoin de temps. Et Elena ne connaissait personne de mieux placée que son ancien compagnon pour remotiver le blond.





what is dead may never die but rises again
- harder and stronger
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1828
Sujet: Re: we need to talk - IF    Dim 18 Avr 2021 - 18:10
Ne pas partir, ne pas fuir. Voilà qui aurait été pourtant plus facile aux yeux de la japonaise, bien cachée derrière Sawyer désormais. Et la situation ne s'apaise pas forcément, loin de là. La rancœur s'accumule et avec ça, une vive appréhension chez la brune qui essaie de se faire encore plus discrète. Sauf qu'elle comprend qu'il ne s'agit pas que du bus, que de ces tags. Tout ça va plus loin qu'elle ne pouvait seulement l'imaginer. Des risques qu'ils prennent, des contacts qu'ils se font, de la menace qui se pose sur leurs épaules à mesure qu'ils se rapprochent de Seattle et des communautés qui y existent.

Evidemment, Tori ne mesure pas l'importance de tout ça. Elle ne mesure pas le danger non plus, de combien ça pourrait leur coûter. Peut-être parce que New Eden, pour elle, est comme un lointain concept qui ne ressemble à pas grand chose dans son esprit. Le ton monde encore, les insultes avec. Et sans l'intervention de certain plus avisé, elle ne sait pas si ça aurait pu en venir aux mains entre Eli et Peter. La japonaise s'interpose d'ailleurs devant le mexicain, pour soutenir Elena et peut-être aussi pour rappeler à Peter qu'elle est la véritable fautive dans tout ça. Que ce qu'il dit à tout le monde, se livrant sans limite, n'est pas véritablement à destination de ce dernier.

D'une main, elle tente de temporiser. Et avant que Peter reprenne la parole, elle lui fait un signe de la tête :

Arrête, s'il te plait, demande-t-elle silencieusement.

Le néo-zélandais capte son expression. Il ne décolère pas pour autant. Et ça ne fait que nouer un peu plus la douleur qu'elle a dans son ventre. Peut-être que l'émotion ne sait pas parler. Pas comme la raison. Les lèvres pincées, elle ravale sa peur, se tourne vers les autres. Eli part dans son coin, talonnée par Keira et Emily. Peter dans un autre, suivi par Elena. Faith baisse le regard, et rejoint Jeff et Clara qui ont essayé d'éviter ces plaies. Au final, il ne reste plus grand monde autour d'elle. Et l'espace d'une seconde, Tori a l'impression de porter le poids du monde sur ses épaules, sans personne pour l'y aider.

FIN




Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: we need to talk - IF    
Revenir en haut Aller en bas  
- we need to talk - IF -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: