The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -30%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
149.99 €

The Cleaners
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1451
Sujet: Re: The Cleaners   Ven 21 Mai 2021 - 11:07
Malgré tout ce qui a pu se passer, c’est agréable de tomber sur des gens comme Benjamin. Il a le verbe facile, il est de bonne compagnie et, surtout, il a l’air d’être particulièrement optimiste. Ou plein d’entrain. Enfin, en tout cas, il ne déprime pas dans son coin en pleurant sur tout ce qu’on a perdu. Alors que bon, dans la mesure où il vient de l’autre bout du pays, il aurait toute légitimité pour le faire, même si nous ne savons pas encore vraiment à quel point tout s’est effondré. Pour l’instant, chaque jour suffit à sa peine. Avancer d’un pas, puis d’un autre, avant d’essayer de comprendre ce qui a pu se passer dans son ensemble. C’est assez difficile comme ça pour se rajouter des visions plus larges.

J’ai un sourire quand il me parle de sa vision de l’armée. « Disons que l’approche de l’armée ou de la police n’est peut-être pas la même mais, au final, on cherche à protéger ce qui nous est cher. » Que ce soit sur le territoire ou à l’étranger. Même si ces notions vont finir par perdre peu à peu tout leur sens. Je grimace au reste avant de soupirer en silence. « Je ne suis même pas sûr que les hauts gradés aient vraiment des informations. » Mais c’est vrai, il vaut mieux qu’on ne sache rien plutôt que d’être assommés de nouvelles dont on ne saurait de toute façon pas quoi faire. « Les civils ont besoin d’organisation, d’ordre. Que ce soit les militaires ou le gouvernement, à mon avis ça n’a plus vraiment d’importance. Grâce à vous, on survit depuis des mois. Alors ils vous suivront. » Pour rester en vie, en sécurité. Le prestige de l’uniforme n’a jamais été aussi grand qu’en cet instant.

J’ai tout de même un froncement de sourcils quand il continue. « Tu crois vraiment qu’ils se rebelleraient ? Je veux dire… à choisir entre le chaos et la sécurité que vous offrez, il n’y a pas vraiment de question à se poser non ? » Je suis probablement naïf d’imaginer que certains ne vont pas en profiter pour essayer de prendre le pouvoir, d’en avoir plus que les autres et j’en passe. Mais, si ça arrive et que ça nous menace, on saura quoi faire. Il ne faut pas que la civilisation s’effondre et, grâce aux militaires qui nous ont sauvés, on peut s’en sortir. J’ai un sourire compatissant au reste. « Personne n’était prêt pour ça je crois. Mais sans vous, je n’ose même pas imaginer le chaos que ça aurait été. » J’ai un regard dans sa direction. Je ne sais pas s’il se rend compte à quel point je peux leur être reconnaissant. Si j’ai perdu des proches, ils ont probablement – surement même – sauvé le reste de ma famille. Et ça, je ne l’oublierais pas. « On va se serrer les coudes. Les gens ont envie d’aider. De vous aider. Ca peut marcher. » Ca doit. On ne peut pas se laisser gouverner par la violence et la peur. On doit trouver autre chose.

J’ai un bref hochement de tête quand il continue. « Continuer à maintenir l’ordre. Au moins, ça nous aide à nous rappeler qui nous sommes aussi. En plus d’être utiles. Mais il faudra forcément y penser tôt ou tard. » Et je l’observe, curieux, quand il évoque la Bible. « Ma foi, ce n’est pas une lecture pire qu’une autre. Je dois en avoir une en stock si ça t’intéresse. Maintenant qu’il n’y a plus de télévision ou de téléphone portable pour s’occuper, autant trouver quelque chose d’intéressant non ? » Et puis, c’est stupide, je le sais bien, mais lire la Bible m’aide à me raccrocher à cette Foi qui a vacillé ces derniers mois. Si mon père la brandit comme un étendard, moi j’ai plus de mal. Sauf qu’elle m’aide, que c’est une béquille pour éviter de m’effondrer. C’est une épreuve divine que nous sommes en train de traverser, il ne faut pas l’oublier.

Mais voir les rôdeurs m’impacte plus que je l’aurais cru. Surtout à imaginer qu’ils étaient peut-être des gens que je connaissais avant ça. Qui m’ont servi au supermarché, avec qui j’ai pu discuter. C’est particulièrement troublant. « Parfois j’ai… enfin je me demande ce qui passera si demain quelqu’un arrive avec un vaccin. On aura tué ces gens alors qu’ils auraient pu être soignés. Tu vois ce que je veux dire ? » Et j’ai un bref soupir quand il dit qu’il est désolé pour ma mère et ma sœur. « Je crois que c’est quelque chose qu’on va entendre souvent. Des deuils. » Il va falloir apprendre à vivre avec. « J’espère aussi. Pour ta famille. » Même si nous ne sommes pas prêts d’avoir une réponse.

J’ai un temps d’arrêt quand il me donne la suite du programme, fixant les cadavres un instant sans bien comprendre. Mais, heureusement, il m’explique rapidement la situation et je souffle un « oh, je vois », à mi-voix. Effectivement, il faut penser pratique. Même si c’est plus facile à dire qu’à faire. « Non, je comprends. C’est… nécessaire. Tu as raison. » Et je ne peux pas le laisser faire en me lavant les mains. Si je veux être utile. Et puis, ce n’est pas comme si on volait des vivants. Je finis par m’agenouiller, alors qu’il fait les poches du mort. Pour attraper son portefeuille et examiner une photo de famille qu’il y a à l’intérieur. Et je la prends, avant de relever la tête vers Benjamin. « Comme ça, il ne sera pas … totalement effacé. Oublié. Si on garde cette photo. » Je sais, c’est ridicule. Et j’espère qu’il ne va pas se moquer ou faire un commentaire vexant. Je secoue la tête quand je vois le paquet de cigarettes et j’ai une ombre de sourire. « Non. J’ai voulu essayer quand j’étais ado, mon père m’a passé le savon de la décennie. Et toi ? Par contre… le briquet pourrait être utile. » A voir s’il préfère le consigner ou me le donner. Peu m’importe, tant qu’on l’a avec nous, ça me va. « On continue ? »



"Il will walk by faith even when I can not see..." by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas  
Benjamin Blackbird
Benjamin Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 588
Sujet: Re: The Cleaners   Mar 1 Juin 2021 - 0:05
- « Non je ne pense pas que tous les civils se rebelleraient. Mais je suis persuadé qu’il y en aurait forcément quelques-uns qui oseraient braver nos ordres et nos recommandations. Il y a toujours de fortes têtes au sein d’un groupe aussi grand que le nôtre. Et aussi des opportunistes qui vendraient père et mère pour pouvoir être « Calife à la place du Calife » si tu vois ce que je veux dire » Déclara alors Benjamin à Mason car des personnes comme celles-ci il devait forcément y en avoir parmi eux. - « Effectivement je pense que notre présence est indispensable pour maintenir l’ordre … » Rajouta-t-il ensuite avant de poursuivre quasiment aussitôt après : - « … oui je pense que tôt ou tard certains civils seront formées à utiliser nos armes mais on verra ça en temps voulu. Pour l’instant il faut avant tout rester positif et se retrousser les manches et « petit à petit l’oiseau fera son nid » ».  

- « Bah si t’as une Bible qui ne te serre a rien je ne suis pas contre te l’emprunter » Rajouta ensuite le soldat un brin amusé. - « Je ne suis pas vraiment persuadé d’avoir le temps et l’envie de la lire actuellement mais peut-être qu’un jour je pourrais la bouquiner attentivement de temps à autre. En tout cas je  te remercie c’est vraiment sympa » Le jeune homme esquissa alors un sourire à son homologue avant de retrouver son sérieux lorsque la conversation s’orienta ensuite sur un sujet beaucoup plus délicat, en l’occurrence les morts. - « Je comprends » Répondit alors simplement le soldat avant de poursuivre l’instant d’après : - « Mais désormais c’est tuer ou être tué. Et puis de toute façon toutes ces personnes sont déjà mortes. Les achever c’est leur rendre un grand service » Benjamin fixa alors Mason en continuant : - « Enfin du moins c’est ce que je pense »

Quant à l’éventualité qu’un vaccin soit un jour développé le Marines continua : - « Vu l’état actuel des choses je ne suis pas vraiment certain qu’on puisse développer un vaccin. Mais peut-être que je me trompe ? Je suis loin d’avoir la science infuse » De toute façon à l’instant présent ils avaient bien d’autres préoccupations en tête qu’un possible vaccin. - « Merci » Lui répondit ensuite le blond lorsque Mason évoqua sa famille sans vraiment s’attarder sur le sujet. C’est d’ailleurs parce qu’il souhaitait justement penser à autre chose que le jeune homme fouilla les poches des dépouilles. - « Je sais que certaines personnes pensent que faire leurs poches peut paraître malsain. C'est pour ça que je ne t'oblige pas à imiter mes gestes » Rajouta-t-il ensuite à Mason qui l'aida toutefois à récupérer certains objets qui pourraient leur être utiles par la suite.

Le jeune homme fixa en tout cas avec attention la photographie que lui montra son acolyte avant de lui répondre : - « Tu as entièrement raison. On devrait peut-être aussi récupérer leur carte d’identité exactement qu'on on fait déjà avec les plaques militaires de nos hommes. Ça nous permettrait peut-être de créer un registre des décès ? » Ou pas parce que cette idée était peut-être ridicule en plus de leur faire perdre du temps ? Le militaire esquissa ensuite un sourire à son homologue lorsqu’il évoqua les cigarettes avant de lui répondre : - « J’ai déjà essayé lorsque j’étais jeune mais ça ne m’a jamais vraiment attiré. Et aujourd’hui je ne le regrette absolument pas » Parce qu’il n’était pas « esclave » et dépendant du tabac et qu’il était en parfaite condition physique.

- « Tiens je te le confie … » Lui déclara alors Benjamin en lui passant le briquet qu’il venait tout juste de trouver. - « … je suis certain qu’il pourra sûrement t’être utile » Le jeune homme concentré continua ensuite à fouiller les poches des cadavres avec son acolyte pendant quelques minutes. Et puisqu’ils ne trouvèrent rien de plus utile les deux hommes se dirigèrent ensuite vers les premières bâtisses qu’ils allaient devoir « nettoyer ». Ils ne passèrent en tout cas guère de temps à l’intérieur de la première qui était complètement déserte. - « On va signaler que ce baraquement est « propre » » Déclara alors le militaire à son coéquipier en taguant sur la porte de ce bâtiment un énorme « OK » de couleur rouge.

Le second baraquement semblait par contre être « habité ». Il y avait en tout cas d’étranges bruits qui provenaient du fond du long couloir où ils se trouvaient tous les deux. - « On dirait qu’on va avoir de la compagnie » Déclara alors Benjamin à son coéquipier avant de subitement voir apparaître une silhouette d’enfant qui grognait exactement comme tous les monstres qu'ils étaient désormais obligé de tuer. - « P’tain ! Fais chier ! » S’écria alors le soldat parce qu’il était toujours plus difficile de poignarder ce genre de chose lorsqu’ils étaient ainsi transformés. - «  Je m’en occupe » S’empressa-t-il ensuite de poursuivre pendant que le petit corps continuait à s’avancer péniblement vers eux. Et c’est exactement ce qu’il ne tarda pas à faire, difficilement mais efficacement.

C’est en tout cas juste après avoir reposé le corps de cet enfant au sol qu’une bonne dizaine de cadavres, hommes et femmes confondus cette fois-ci, débarquèrent dans la même pièce que Mason et Ben. Après avoir échangé un regard entendu avec son coéquipier le blond s’empara alors aussitôt de son fusil d’assaut en déclarant à son Mason : - « On utilise le mode coup par coup pour ne pas gaspiller de munitions ! Je m’occupe des cinq qui se trouvent sur ma gauche, je te laisse les cinq de droite ! S’il y en a d’autres qui débarquent on les éliminera à l’arme blanche » Le blond positionna alors le curseur automatique de son arme sur coup par coup et ne tua que deux de ses cinq cibles, notamment à cause de l'enrayement de son fusil. C’est pour cette raison qu’il s’empara ensuite rapidement de son couteau de combat et qu'il élimina les trois restants à  l'arme blanche. Peut-être que Mason serait beaucoup plus chanceux que lui ?   

Spoiler:
 



   
Semper Fidelis
I am an American, fighting in the forces which guard my country and our way of life. I am prepared to give my life in their defense.
I will trust in my God and in the UNITED STATES OF AMERICA.
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1451
Sujet: Re: The Cleaners   Mer 2 Juin 2021 - 14:16
J’ai un bref hochement de tête, la mine songeuse. Je n’ai jamais été du genre à me rebeller contre l’autorité, quelle qu’elle soit. Si je prends toujours le temps de réfléchir avant d’agir, de me faire ma propre opinion, je n’ai pas vraiment eu le courage de dire que je n’étais pas d’accord lorsque c’était nécessaire. Appelez ça de la lâcheté ou quelque chose s’en approchant. Et j’ai une pensée pour mon frère avant de réprimer un soupir. « Je vois ce que tu veux dire. Mais je me dis que les gens pour le moment sont bien trop heureux d’être protégés et guider pour songer à faire quoi que ce soit. Et, en temps utiles, on saura remettre tout notre monde sur pied. » Ca ne pourra pas durer éternellement. Les choses vont finir par se tasser et nous allons retrouver note vie tôt ou tard. Je n’imagine pas que Dieu ait décidé de réduire l’humanités à un groupe de survivants qui peine à se maintenir sur pied. En tout cas l’optimisme et la détermination de Benjamin sont agréables. Et ont quelque chose de contagieux. Je me sens capable de tout avec lui et ça fait du bien. « Bonne philosophie ! »

Au reste, j’ai un temps d’arrêt mais je hoche la tête, me faisant plus sérieux. « Je dois pouvoir te trouver ça. En attendant, je peux te prêter la mienne, ce n’est pas un souci. » Si ça peut aider quelqu’un à trouver la foi, à mieux comprendre notre Seigneur, je ne vais pas me faire prier. « Sinon, on pourra discuter, tout simplement, c’est toujours moins barbant qu’un livre. » J’ai une œillade malicieuse avant de soupirer quand on parle des morts. Le sujet est hautement sensible et j’ai encore bien du mal à ne pas imaginer les hommes et les femmes qu’étaient ces choses avant. Sauf que voilà, c’était avant. « Je sais. Ca va être compliqué à assimiler. Mais je vais faire au mieux. Et… tu as raison. C’est leur rendre service. » Et ça sauvera les nôtres.

Je hausse une épaule, sans trop savoir quoi répondre à propos des vaccins. Je sais que je me retranche derrière une utopie, quelque chose qui n’arrivera peut-être jamais. Pour autant qu’on sache, si ça se trouve tous les scientifiques capables de travailler sur un vaccin sont morts. Mais au moins, il ne se moque pas ou ne me dit pas que je suis ridicule. Encore moins quand je prends la photo dans le portefeuille du mort. « Bonne idée oui. Et si ça se trouve, on a leurs proches avec nous et ils seront heureux de savoir qu’ils reposent en paix maintenant. » Sans compter sur le côté pratique du registre. Je lui rends son sourire quand on parle de cigarette avant de glisser le briquet dans ma poche et de laisser Benjamin fouiller les autres. Et je le suis des yeux quand il confirme que le bâtiment est propre. On avance bien. C’est parfait.

Enfin, je me suis peut-être un peu avancé. Et je sens mon estomac se nouer quand j’entends les grognements dans le bâtiment d’à côté. Ils sont bien plus nombreux que nous et j’ai un goût acide dans la bouche. Mais je ne vais pas me démonter maintenant, ça ferait désordre. Sauf que je me fige quand je vois l’enfant à quelques mètres à peine de nous. C’est le premier que je vois et j’avoue que je ne sais pas quoi faire. Heureusement que Benjamin est bien plus réactif. Et je me penche vers lui, sourcils froncés. Avant d’entendre les autres arriver. « Ok, compris. » Je suis plutôt fier de moi, ma voix n’a pas tremblé. Mais je dois quand même essuyer ma main sur mon pantalon avant d’attraper mon arme. « A droite. » C’est bon Mason, ça va bien se passer. J’inspire longuement alors que Benjamin commence déjà à tirer de son côté. Et je n’ai pas le temps de lui jeter un regard que je dois m’occuper de ceux qui me foncent dessus. A mon grand étonnement, chacune des balles que je tire fait mouche. Et je vois les cinq silhouettes s’écrouler les unes après les autres. Avant de me tourner vers mon comparse. Je laisse échapper un sifflement admiratif quand je le vois charger à l’arme blanche. Je ne suis pas sûr de pouvoir l’aider s’il a un souci, il est bien trop aux prises avec ces choses pour que je puisse tirer sans risques. Mais il s’en sort très bien et j’ai un soupir de soulagement. « Bon sang, ça en faisait un paquet. » Et je m’agenouille devant le premier corps pour accomplir notre nouveau rituel. La carte d’identité, une photo de famille s’il y en a une. Et ainsi de suite.

Spoiler:
 



"Il will walk by faith even when I can not see..." by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas  
Benjamin Blackbird
Benjamin Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 588
Sujet: Re: The Cleaners   Sam 12 Juin 2021 - 15:42
Après avoir poignardé sa dernière « victime » et s’être agenouillé à proximité d’elle pour essuyer la lame de son arme sur ses vêtements Benjamin se retourna aussitôt vers Mason en lui déclarant : - « Wahou ! Bien joué mec ! C’était impressionnant » Et ça l’était réellement parce que ces cibles n’étaient vraiment pas faciles à atteindre dans un endroit comme celui-ci. - « Où est-ce que tu as appris à tirer comme ça ? A l’académie de police ? » Le Marines ricana ensuite un court instant avant de reprendre : - « Heureusement que le Sergent n’était pas présent pour constater que mon arme s’est enrayée sinon je me serai fait passer un savon ! » Après avoir rangé son couteau le militaire rajouta : - « Va falloir que je vérifie mon fusil avant de d’aller plus loin » Parce que ça lui poserait bien évidemment problème s’il devait s’en servir même si son Beretta pouvait largement lui permettre de se défendre.

- « Ouais c’est vrai qu’ils étaient nombreux » Continua ensuite le soldat avant de reprendre tout en fouillant les poches des hommes et des femmes qu’ils venaient tous les deux d’exécuter. - « Quelques fois je suis bien plus à l’aise lorsque je les tue au corps à corps. Enfin surtout dans des endroits comme celui-ci. Mais je préfère tout de même les canarder à distance, c’est moins risqué de se faire mordre ». Lorsque les deux hommes eurent terminés leur tâche ingrate Benjamin se releva et pénétra ensuite à l’intérieur de la pièce voisine, déserte, en poursuivant : - « On va prendre quelques minutes de pause. Faut que je vérifie mon arme tout de suite » Le blond déposa alors son fusil sur le petit bureau avant de s’asseoir. Et puisqu’ils étaient pressés par le temps il commença à vérifier son arme en posant une question piège à Mason : - « T’avais jamais vu d’enfant comme celui-ci avant aujourd’hui ? »

Avant que Mason ne réponde à sa question Ben rajouta ensuite dans la foulée : - « C’est jamais facile d’être confronté à eux … » Aux enfants ainsi transformés bien entendu. - « … la première fois que j’en ai vu un j’ai hésité à tirer. En fait je n’ai pas ouvert le feu sur lui et … finalement il a attaqué une pauvre femme … » Le militaire qui nettoyait son arme fronça alors les sourcils en reprenant : - « Depuis je ne me laisse plus attendrir. Toutes les personnes transformées, quelles qu’elles soient doivent mourir » Ben jeta alors un petit coup d’œil vers son coéquipier avant de continuer : - « Je sais que mes mots peuvent te paraîtres étranges mais on ne doit pas faire de sentiments si on veut continuer à vivre » Après avoir démonté, nettoyé et remonté son arme le plus rapidement possible, le jeune homme s’empressa ensuite de reprendre : - « Bon ça devrait être bon. Cette fois-ci ça fonctionne »  

Le Marines jeta alors un petit coup d’œil dans la pièce où ils se trouvaient tous les deux en poursuivant : - « On devrait peut-être fouiller cet endroit ? Peut-être qu’on y trouvera des choses utiles ? » Ou pas mais puisqu’ils étaient ici autant profiter de cette occasion.  

Spoiler:
 



   
Semper Fidelis
I am an American, fighting in the forces which guard my country and our way of life. I am prepared to give my life in their defense.
I will trust in my God and in the UNITED STATES OF AMERICA.
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1451
Sujet: Re: The Cleaners   Lun 14 Juin 2021 - 10:21
J’essaie de rester concentré et de me rappeler ce qu’on m’a enseigné avant que je ne devienne flic. Se stabiliser, se mettre en position et tirer. Quelque chose dans le genre. Je ne suis plus vraiment sûr des détails et à dire vrai, je n’ai plus vraiment le temps de réfléchir à quoi que ce soit. Je me contente juste de soupirer longuement une fois que c’est terminé, cillant en regardant les cadavres qui s’accumulent au sol. Je sursaute presque quand Benjamin reprend la parole, grimaçant un sourire alors que je range mon arme dans son étui. « Merci. » Et j’ajoute, un brin plus malicieux. « Non, dans les stands de tir des fêtes foraines, ma femme adorait les peluches géantes et à l’époque où on commençait à sortir ensemble, j’essayais de l’épater. » On en a ramené des peluches totalement inutiles qui ont encombré notre grenier par la suite. « Et bien, ce qu’il ne sait pas ne peut pas lui faire de mal. Sans compter que tu te débrouilles sacrément bien avec un couteau. » Vrai qu’il est impressionnant à ne pas avoir eu une once d’hésitation.

J’ai un bref hochement de tête quand il me dit qu’il va devoir vérifier son arme. « Je t’avoue que moins je suis près d’eux, mieux je me porte. J’ai encore du mal à jauger leur vitesse de réaction. » Je me laisse tomber sans me faire prier sur une des chaises, le regard un peu perdu dans le vide en songeant aux gens que je viens de tuer. Je sais bien, ils ne sont plus vraiment humains, mais ils étaient des créatures de Dieu avant cela. Comment est-ce que ça a pu arriver bon sang ? Et sa question fait mouche. J’imagine qu’il a dû voir à ma tête que je n’ai pas su comment réagir face à cet enfant.

Je n’ai pas le temps de vraiment formuler une réponse qu’il développe son raisonnement. Et, si j’ai une grimace, je finis par acquiescer. « C’est… compliqué. Pour les enfants. » Je ne me vois pas lui dire ce que j’ai pu moi-même vivre de mon côté, même si nous avons réussi à surmonter tout ça avec Felicity. « Disons que c’est plus facile d’oublier que c’était des humains lorsqu’ils sont adultes que lorsqu’ils sont enfants. Tu vois ce que je veux dire ? Mais je comprends… ce que tu veux dire. » Même si c’est difficile à entendre. Et qu’il ne faut pas faire preuve de la moindre faiblesse, sinon on se fera dévorer avant même de comprendre ce qui se passe. Pour autant, je n’arrête pas de me demander comment est-ce que nous allons fonctionner dans ce nouveau monde. Comment réussir à garder la Foi, à croire que tout va s’arranger et que ce n’est qu’une épreuve – juste beaucoup plus dure que tout ce que nous avons déjà vécu jusque-là.

Je suis les mouvements de Benjamin d’un regard distrait. Il est plutôt doué pour démonter et remonter son arme rapidement. Enfin, pour un militaire, le contraire aurait été un peu décevant quand même. Et j’ai une ombre de sourire quand il a terminé, me relevant d’un bond, mon arme toujours en main. « Pas bête. » Effectivement, autant en profiter pour fouiner un peu. Je commence à faire le tour de mon côté, soulevant quelques magasins dont la couverture commence déjà à dater. Ca fait déjà 6 mois que tout ça a commencé. Et pourtant, on dirait que ça fait une éternité. J’ai une vague grimace avant d’ouvrir quelques tiroirs. J’attrape une boite d’antalgiques que je glisse dans ma poche, avant de me tourner vers mon jeune camarade. « Tu trouves quelque chose d’intéressant de ton côté ? »



"Il will walk by faith even when I can not see..." by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas  
Benjamin Blackbird
Benjamin Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 588
Sujet: Re: The Cleaners   Ven 25 Juin 2021 - 18:04
- « Dans les stands de tirs ?! » Demanda alors soudainement Benjamin à son homologue. - « Bah dis donc t’as dû remporter un sacré paquet de peluches ! » Lui déclara-t-il ensuite avec le sourire aux lèvres. Quant au Sergent il rajouta : - « Tout à fait. Moins il en sait et mieux je me porte ». Quant à son habileté au couteau Benjamin se l’expliquait en tout cas parce qu’il avait suivi un entraînement intensif au combat au corps à corps pendant de très nombreuses années. - « Tu sais lorsque tu passes tes journées entières à prendre des coups, tomber au sol et à répéter des mouvements pendant des heures entières au bout d’un moment ton corps agit instinctivement » Le Marines n’avait en tout cas aucun remord à frapper pour tuer, ce qui était sans doute son plus gros avantage par rapport à Mason. - « Je pense que la plupart des gens ont la même réaction que toi vis-à-vis de ces choses. Et c’est tout à fait compréhensible » Parce qu’une morsure était vite arrivée.

- « Les plus « frais » sont en effet beaucoup plus rapides que les autres » Rajouta-t-il ensuite tout en acquiesçant un signe de tête à Mason lorsqu’il évoqua les enfants. - « Ouais je crois que c’est pas facile pour tout le monde. Et encore de notre côté je pense que nous ne sommes pas vraiment à plaindre. Nous avons des armes nous savons nous en servir et nous sommes nombreux en plus d’avoir des vivres » Benjamin jeta alors un coup d’œil vers le Sheriff en poursuivant : - « Tu sais il m’arrive souvent de penser à tous ces gens ou à toutes ces familles qui doivent vivre un peu partout à travers le pays et avoir peur de se faire dévorer par toutes ces monstruosités. Ça me fait de la peine pour eux. Et ça m’énerve de ne pas pouvoir aider tous ces pauvres gens. C’est pour ça qu’on doit se serrer les coudes et tenter de reconstruire quelque chose de stable le plus rapidement possible »

Le jeune homme termina alors à remonter son arme et commença ensuite lui aussi à fouiller les lieux avant de répondre à Mason : - « Non je n’ai absolument rien trouvé » Le jeune homme regarda alors sa montre en poursuivant : - « On va continuer à avancer. Le reste de ce baraquement doit être clean » Le miliaire continua donc à avancer toujours un peu plus en avant avec Mason jusqu’à finalement ressortir de ce bâtiment. Une fois dehors Ben tagua alors une nouvelle fois un énorme « OK » avec sa bombe de peinture rouge sur la porte désormais close  avant de reprendre : - « Bon vu l’heure qu’il est et vu la surface de la dernière bâtisse qu’il nous reste à contrôler on devrait peut-être se dépêcher si on veut ne pas se faire engueuler par le Sergent » Le soldat désigna alors toutes les voitures abandonnées sur le parking qu’ils devaient traverser en direction de la dernière bâtisse avant de rajouter : - « On traverse ce parking, on inspecte cette baraque au plus vite et ensuite on rentre au bercail, okay » Avant de s’aventurer le premier au milieu de toutes ces carcasses de voitures abandonnées.

Spoiler:
 



   
Semper Fidelis
I am an American, fighting in the forces which guard my country and our way of life. I am prepared to give my life in their defense.
I will trust in my God and in the UNITED STATES OF AMERICA.
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1451
Sujet: Re: The Cleaners   Dim 27 Juin 2021 - 22:18
J’ai un sourire malicieux, mon regard se faisant pétillant, même si, d’une certaine façon, repenser à ces sorties, alors qu’elles ne se reproduiront probablement plus jamais, a quelque chose de presque tragique à la réflexion. Pour autant, je n’ai pas envie de casser l’ambiance, les choses sont déjà assez complexes à gérer sans en rajouter. « Tu n’as pas idée. Et des énormes peluches qui prenaient beaucoup trop de place. » Des souvenirs que je ne dois oublier malgré tout. Et mon sourire se fait complice au reste, même si la discussion retrouve bien vite son sérieux. « On finira par prendre le pli. Malheureusement. » Et avec le temps, je suis à peu près sûr que nous n’aurons plus autant de scrupules à éliminer ces créatures.

Je plisse des yeux, à observer ces choses qui rôdent autour de nous, fronçant légèrement les sourcils. « Je me dis qu’on devrait vraiment tout cataloguer sur ce qu’on sait à leur propos. Chaque information va s’avérer précieuse pour notre survie. » J’ai toujours été comme ça, à tout noter, à tout consigner, pour pouvoir mieux analyser les choses ensuite. Quand Benjamin continue, j’ai un élan d’affection à son égard, à le voir se soucier de gens qu’il ne connait même pas. Et je me dis que si tout le monde fait preuve de la même bonne volonté, on peut arriver, avec les quelques personnes qui ont quitté le stade, à faire quelque chose de bien. Peut-être même de meilleure que ce qu’on a déjà vécu. « Peut-être que si on arrive à faire quelque chose de solide, on pourrait aider tous ces gens. Une grosse communauté nous aidera à mieux survivre contre ces choses. Et à rebâtir ensemble. » Peut-être que c’est ça le dessein de Dieu après tout. Détruire tout ce qui n’allait pas pour qu’au final, on arrive à trouver une meilleure fois.

Je me perds un peu dans mes pensées, alors que je ramasse une boite d’antalgiques qui pourra toujours être utile. Et j’ai une grimace compatissante à l’attention de Benjamin lorsqu’il me dit ne rien avoir trouvé. « Parfait. » On avance bien et je suis plutôt content de nous, de cette sortie. Outre le fait que ça me permet de faire connaissance avec le jeune homme, ça m’aide aussi à gagner un peu en assurance face à ces choses. Et j’ai un bref regard dans sa direction quand il taggue un OK sur la porte. Bientôt, tout sera nettoyé. Et nous pourrons évoluer en sécurité. « Ca me va ! » J’ai tout de même hâte de rentrer et de retrouver Felicity. Chaque minute avec elle me semble encore plus précieuse maintenant que la vie est devenue aussi fragile.

Et je suis Benjamin d’un bon pas, regardant devant moi avec attention. Sauf que ce sont mes pieds que j’aurais dû regarder. Ca aurait peut-être évité que ce matin m’attrape la cheville et s’agrippe à moi. Je laisse échapper un cri – un peu trop aigu pour mon amour-propre – alors que j’agite la jambe nerveusement pour m’en défaire. « Benjamiiiiiin ? » Un petit coup de main, je ne dirais pas non là.



"Il will walk by faith even when I can not see..." by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The Cleaners   
Revenir en haut Aller en bas  
- The Cleaners -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: