The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.89 €

No time to die /!\
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: No time to die /!\    Ven 2 Avr 2021 - 23:27
Un léger sourire - un peu triste - étire ses lèvres quand son ancien amant se voit affubler d’une insulte peu engageante. C’est probablement vrai. Il n’aurait pas mérité un tel cadeau, un tel sacrifice, mais ça ne retirait pas tous les fantasmes de cet enfant qui n’avait jamais existé. Elle ferme les yeux. Non. Pas maintenant. Ce traumatisme-là n’a pas sa place présentement, pas plus que le fantôme qui y est associé. Elle se nourrit de la douceur de sa partenaire, de son silence qui la soulage bien plus que les mots. C’était sa volonté de s’ouvrir ainsi, sur l’une des périodes les plus sombres de sa vie, mais pas celle de ruiner le moment et de ne pas profiter pleinement de cet instant rien qu’à elles.
Ses lèvres sur les siennes et le besoin de faire naître l’envie sont un pansement bien plus efficace de toute façon. Car si les doutes continuent de l’assaillir, c’est bien dans ces moments-là qu’elle trouve l’assurance d’être à part aux yeux de sa cadette. Cette douceur, ce respect, cette passion dévorante. On pouvait simuler un tas de choses mais pas ce genre d’attentions. Pas après tous ces mois.

Au-dessus de Jill elle prend l’initiative et sans doute pour la première fois les commandes. S’enivrant de son odeur à présent familière, de la chaleur de sa peau qu’elle connaît à présent si bien et de cette alchimie insoupçonnée mais dont elle ne peut plus se passer, elle laisse son envie et la passion prendre le pas sur les regrets passés. Se redressant, à califourchon sur sa cadette, la chirurgienne prend le temps de la contempler, se mordant la lèvre inférieure alors que dans une impulsion elle attrape son pull et son débardeur et les fait passer tous deux par dessus sa tête, les envoyant valser plus loin. Cette fois, la quarantenaire veut être regardée. Les complexes s’en sont allés. Avec Jill, ils n’existent plus tout simplement. Tornade, elle a tout balayé. Le regard ancré dans le sien, la doc fait passer une main dans son dos, faisant sauter l’attache et se libère du dernier carcan de vêtement, se nourrissant du désir perçu dans les prunelles de son amante.

Retombant vers l’avant, elle récupère ses lèvres au passage, passionnée, passionnelle, le souffle déjà court mais envieuse de plus, beaucoup plus. Ses mains s’aventurent sur ses courbes, s’infiltrent sous les vêtements, redécouvrent sa peau, sa féminité et quand sa jolie soumise tente de regagner un peu de terrain, la doc plaque l’une de ses mains - celle non prisonnière d’une attelle - sur le futon, juste à côté de son visage tandis que son pouce vient s’apposer sur sa bouche, en redessinant les contours pour contrer toute possible protestation. “Ce soir, c’est pour toi…” souffle-t-elle doucement, la respiration saccadée.

Même après quatre mois, il lui restait une dernière barrière à franchir, barrière que la quadragénaire est bien décidée à briser. Jill lui a manqué. Elle a attendu cinq jours histoire de la laisser respirer, et probablement aussi pour la faire mentir sur le degré de manque et de patience de la toubib. Mais Maeve a envie d’elle. Elle a envie d’elles.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 897
Sujet: Re: No time to die /!\    Dim 4 Avr 2021 - 15:03
Poussée par le désir, je tente une première fois de prendre les rênes mais Maeve me cloue au futon en s’installant à califourchon sur moi. Nos lèvres sont bien contraintes de se quitter, déjà rougies par l’afflux de sang. D’un geste, elle envoie valser pull, débardeur et soutif, révélant son corps nacré à la lumière orangée de la lampe à huile. Ce moment à quelque chose de pictural. La chirurgienne, à demain nue, la lueur dansante ricochant sur ses seins d’opale, la finesse de sa taille, la cascade de ses cheveux noirs, l’étincelle mutine de son regard, et ce visage…

Le duel reprend, passionné, entier, impatient. On a perdu depuis longtemps cette espèce de retenue inconsciente des premières fois, chaque ébat est un instant de pur abandon. Les mains gourmandes de Maeve s’aventurent sous mes vêtements, glissent sur ma peau, allument la mèche d’un incendie de frissons. Je m’embrase toute entière. Mon corps se met à agir de lui-même, à s’offrir aux caresses mais, aussi, à chercher à les rendre. Lorsqu’elle plaque mon bras contre le futon avec autorité, je suis piquée par la surprise… mais aussi terriblement excitée.

J’embarque volontiers, avide de volupté, avide de nous. Si elle me veut, je suis à elle ; mais comme pour jouer celle qui ne renonce pas totalement à son instinct de prédatrice, mes dents se referment avec tendresse sur le pouce de Maeve qui vient de tracer le contours de mes lèvres. Mais ensuite, je capitule. Je la laisse s’emparer de mes lèvres puis s’en éloigner. Mes paupières se ferment et un soupir d’aise m’échappe. Je me laisse emporter, guider, titiller, et réagit en conséquence.

Je n’ai ni honte, ni peur de dévoiler mon corps, de la voir expérimenter, de la sentir qui me découvre. Au contraire. Ça fait partie du jeu : qu’on apprenne à se connaître l’une l’autre, dans notre imparfaite perfection. S’il faut, je l’aiguillerai, je l’aiderai, avec toute cette tendresse que je suis capable de ressentir pour elle. Je l’aime comme ça. Quand la prestigieuse doctoresse redevient une adolescente qui bégaye sa relation, quand sa beauté est ramenée à son plus simple appareil, quand plus rien d’autre ne compte que ce plaisir délicieusement coupable…


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: No time to die /!\    Dim 4 Avr 2021 - 17:50
Si l’impatience la gagne, mue par un désir nouveau de conquête, elle n’en montre rien, savourant chaque instant en lui offrant une langueur calculée et diablement savoureuse. L’effeuillage est insolemment lent, fébrile, s’attardant sur chaque carré de peau fraîchement découvert, parcourant avec attention tout en notant dans un coin de sa tête les soupirs plus appuyés, les gémissements plus sourds, son corps qui s’arque sous telle ou telle attention. Rien ne lui échappe et de ce fait, rien n’est épargné à sa cadette. Si la chirurgienne ne s’est pas privée de lui rendre la pareille au cours de ces derniers mois, c’est la première fois qu’elle prend le plein contrôle de la situation. C’est grisant, excitant, et le renvoie pourtant à toutes ses insécurités de femme, dans ce cercle intime qu’elle ne maîtrise jamais complètement.

La jeune femme capitule et la quarantenaire s’enorgueillit, portée par la passion, par cette insidieuse envie de la marquer, par cette affection qu’elle lui porte sans plus cherche à la cacher, à la minimiser. Son pragmatisme et sa raison légendaires ne font pas le poids face à cette relation aussi surprenante que libératrice.

Sa prisonnière nue et à sa merci, Maeve grave un instant cette image dans son esprit, ne se souvenant pas de la dernière fois où elle s’est sentie aussi vivante et aussi apaisée. Elle veut voir Jill perdre pied et en être la seule responsable. Débute alors une lente désescalade de ce corps sous le sien, et ce n’est que lorsqu’elle se retrouve entre ses cuisses que la doc cherche une approbation dont elle n’a finalement nul besoin.

***


Le souffle court, elle remonte contre cette peau à présent perlée d’une fine pellicule de sueur, trouvant refuge dans le cou de la flic, lui laissant le temps de retrouver une respiration normale alors qu’un sourire étire ses lèvres, caché par l’étreinte qu’elle lui impose. La toubib n’a guère besoin de chercher un quelconque réconfort dans des mots qui seraient superflus alors que la corps de sa partenaire a parlé pour elle de la plus délicieuse des façons. Guidée par ses désirs, par ses besoins, Maeve s’est volontiers prêtée au jeu de l’élève, ici, dans cet antre souterrain qui a connu leurs premiers ébats. “Merci pour le mode d’emploi.” souffle-t-elle avec amusement, s’écartant légèrement pour libérer la jeune femme, posant son visage contre sa main alors qu’elle prend appui sur un coude, laissant son autre main tracer des arabesques sur la hanche de son amante. Le ton n’est que légèrement teinté d’ironie, peu honteuse d’avoir eu besoin de quelques conseils pour parvenir à ses fins. Seule la finalité comptait après tout non?

Son regard glisse sur le corps de Jill, remonte dans ses prunelles foncées, attendrie.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 897
Sujet: Re: No time to die /!\    Mar 6 Avr 2021 - 14:38
Un long soupir d’aise m’échappe. Nue, la peau perlée de sueur, je suis complètement K.O sur le futon. L’endorphine court dans mes veines, drogue délicieuse, d’autant plus puissante qu’elle m’a été injectée avec une dose de nouveauté. Maeve est encore contre moi, je crève de chaud, mais je la repousserai pour rien au monde. C’est tellement bon… que je me sens idiote. Dans le sens où je peux deviner que cette petite fébrilité dans le vente là, ces « chatouillis » de merde, ce n’est pas anodin. Je n’ai jamais eu ça, et je suis loin d’en être à mon premier rodéo.

La chirurgienne s’écarte, plusieurs de ses longs cheveux restent obstinément collés à ma chair poisseuse. Mes prunelles banales s’accrochèrent au sienne, étincelant d’une lueur à la fois mutine et tendre. Je sais parfaitement ce que quelqu’un d’un peu plus romantique que moi dirait à cet instant. Je suis pas bête, je sais ce que je ressens pour elle. Mais… c’est un tabou dans mon vocabulaire – un vrai comble que je m’en découvre un ! Une ébauche de sourire fait tressaillir mes lèvres rouges et enflées.

- De rien, rétorqué-je à la place, la malice dans la voix, et félicitation Miss Wheelan… vous avez obtenu votre « permis Blair », je ricane comme une ado et ajoute en imitant le ton d’une hôtesse de l’air, je vous souhaite d’apprécier chacun de vos trips dans les étoiles.

Ce que je suis conne.

***

Début avril 2021 •

Les semaines avec cette putain d’attèle ont été interminables. J’ai rongé mon frein avec beaucoup de patience – et de sagesse ! La douleur a fini par s’envoler, mes côtés se son consolidées et j’ai pu retrouver la mobilité de mon poignet droit depuis quelques jours. Enfin, « mobilité » est un bien grand mot, car je le sens encore bien plus raide que la normale et la délicieuse créature avec laquelle je file une relation exclusive plutôt coquine – autrement connue sous le de « Maeve » a.k.a docteur Wheelan – m’a prescrit plusieurs séances de rééducation.

C’est d’ailleurs pour l’une d’elle que je suis au dispensaire ce matin et que je rejoins le bureau de ma médic préférée, non sans avoir distrait cinq minutes Lizzie de son travail en lui racontant des conneries. Je débarque l’air de rien, largue ma veste en jean sur le siège réservé aux patients et tire de ma poche un paquet de clopes reconditionné avec des roulées artisanales. Paraît que ça vient de Seattle. Moi, tout ce que je sais, c’est que je les ai gagnées en défiant Luke au stand de tir – et de la main gauche s’il vous plait !

- J’suis prête docteur, faites ce que vous voulez de mon corps ! Plaisanté-je en lui lançant mon cadeau.

Autant commencer gentiment… je lui donnerais la « mauvaise » nouvelle après, en espérant qu’elle ne soit pas déjà au courant.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: No time to die /!\    Mer 7 Avr 2021 - 13:43
Après avoir fait le tour des quelques chambres abritant encore des patients et s’être adonnée à sa petite routine matinale, s’assurant de distribuer les médicaments au compte goutte - le stock commençant franchement à devenir préoccupant - la chirurgienne reprend la direction de son bureau. Des cas plutôt simples, des suivis pour la population vieillissante où elle se sent parfois plus psychologue que médecin. Ou comment passer quarante minutes à tenter de convaincre, un doctorat et une spécialisation à l’appui, que oui, les plaques rouges dans le dos de la sexagénaire ne sont qu’un banal urticaire tout ce qu’il y a de plus commun et pas une infection inconnue liée aux infectés ou un effet secondaire au possible virus qui circule peut-être dans l’air. Ça lui rappelle ces patients convaincus de la véracité de leur auto-diagnostique parce qu’ils l'avaient lu sur internet sur un site douteux. Sa patience est donc mise à rude épreuve mais elle encaisse, laissant son ego de côté avant d’indiquer une plante apaisante pour traitement.

La quadragénaire est donc plus que soulagée de voir apparaître le visage de son amante une heure plus tard et un large sourire accueillant éclaire ses traits. Arquant un sourcil, elle récupère le paquet de cigarettes envoyé. “Vous prenez un peu trop vos aises Miss Blair.” Curieuse, elle ouvre le cadeau pour compter le nombre de cigarettes sèches qu’elle a gagnées aujourd’hui et constate avec surprise que des roulées ont remplacé les tubes compactés. En extirpant une, elle la porte à ses narines, inspirant légèrement l’odeur prononcée qui s’en dégage. “Du tabac frais? Waow. Tu places la barre de plus en plus haut. Je m’en voudrais presque de devoir te faire souffrir.” Relevant les yeux sur sa partenaire, elle range la roulée et pose le paquet dans le premier tiroir de son bureau. “Presque.” Affirme-t-elle avec un sourire espiègle sur les lèvres tandis qu’elle se redresse. “Tu connais la chanson…”

Pointant du doigt la table d’auscultation, elle rejoint la jeune femme, se plaçant entre ses jambes et prenant son poignet encore fragile entre ses mains. Le dispensaire a beau être équipé en appareils en tout genre, certains manquent cruellement à l’appel, surtout pour tout ce qui touche à la rééducation. Électrodes, ultrasons… C’est donc par les vieilles méthodes qu’elle chauffe les muscles et les différentes articulations, commençant par des massages assez doux et quelques étirements softs. “Tu sens une amélioration? Par rapport aux premières séances? En termes de mobilité, de force, d’endurance?” Appuyant sur une zone qu’elle sait sensible, Maeve s’excuse par une légère grimace désolée, constatant un léger amas osseux. L’oedème n’est plus et c’est plutôt une bonne chose. “La consolidation est bonne en tout cas, il faut surtout stimuler les muscles immobilisés ces dernières semaines, c’est encore un peu fragile.” Reprenant ses massages, plus appuyés, elle teste peu à peu l’articulation pour la forcer à retrouver son entière mobilité.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 897
Sujet: Re: No time to die /!\    Dim 11 Avr 2021 - 16:07
- Je sais que tu adores décharger ta frustration sur moi, fais-je mine de me plaindre, non sans prendre la direction de la table d’auscultation, j’me demande ce que tu vas devenir le jour où je rentrerai pas en pièce détachée.

On peut en rire maintenant, non ? Je ne sais que ça ne l’a pas amusée la dernière fois, faut dire que j’avais pris une sacrée note en pleine gueule. Mais on va pas rejouer la scène encore une fois, hein ? Je suis faite pour ça, comme elle est fait pour recoudre des abrutis de survivants qui se blessent sans arrêt. Je préfère donc en revenir à notre position à la fois totalement professionnelle et terriblement suggestive. Mon poignet entre ses mains, je la dévisage avec patience, redécouvre ses traits, ses imperfections, le grain de sa peau, tout ce qui la rend profondément humaine. Je me demande ce que fixent les autres dans ces moments-là… je veux dire, comment se laisser absorber par autre chose que son beau visage concentré ?

- Y’a vraiment du mieux, dis-je en toute sincérité, c’est encore un peu raide et faiblard, mais… j’ai réussi à monter et démonter mon arme avec seulement 15 secondes de plus que mon temps record. Et j’ai encaissé une séance de tir, je me pince les lèvres là, parce que je sais ce qui vient, et… je ne peux pas retarder l’échéance plus longtemps je crois – et je pourrai deviner son niveau de désapprobation à la force avec laquelle elle broierait mon poignet, je sais, c’est encore un peu fragile, mais… je me suis inscrite à la prochaine opération de Stan et Arizona.

S’il te plait Maeve, on en fait pas une scène, ok ? On savait toutes les deux que tu me réparerais pour que je finisse par retourner au casse-pipe. N’est-ce pas d’ailleurs ce que je lui ai prédit de son rôle sur le camp ? Au plus elle s’attache, au plus elle risque d’être confrontée à ce genre de situation. A des proches qui courent au-devant des flammes de l’enfer, pour y plonger la tête la première.

- C’est vraiment important, expliqué-je avec sérieux, on va frapper un grand coup sur Seattle, contre New Eden. Ils ont besoin de moi, ils ont besoin de toutes les forces disponibles.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: No time to die /!\    Dim 11 Avr 2021 - 18:09
La doc retient un sourire en coin, vainement. Ce n’est pas vraiment à ce genre de frustration qu’elle pense après les mots de sa partenaire mais elle se reprend bien vite, reprenant sa casquette de toubib. De même qu’elle ne surenchérit pas sur la suite des provocations de sa cadette. Non, clairement, elle n’était pas prête à rire de ce genre de choses, ni maintenant, ni probablement jamais mais elle tait toute protestation, peu encline à mettre de l’huile sur le feu pour un énième débat sur le sujet. C’est bien leurs nombreuses différences qui l’avaient fait craquer pour Jill non? Cela impliquait également évoluer dans deux sphères diamétralement opposées qui parfois, entraient en contradiction. Ce n’était pas le plus simple à gérer, mais Maeve ne retirerait pas son arme et son envie d’aller sur le terrain à la flic tout comme cette dernière ne pourrait lui retirer sa blouse et son précieux dispensaire.

Acquiesçant aux informations données par sa patiente elle continue de chauffer ses muscles et son articulation, se contentant d’un “c’est bon signe” approbateur. C’est une bonne chose, pour son physique, et surtout son moral. La voir tourner plus longtemps comme un lion en cage….aïe. De belles pensées qui se heurtent à une certaine hypocrisie personnelle quand la jeune femme avoue désirer retourner en mission. Toute sa raison s’envole au profit d’une sincère et réelle inquiétude, et pas forcément sur un strict plan médical. Évidemment le docteur désapprouve mais a conscience de ne jamais avoir refusé le terrain à n’importe qui d’autre. Non, c’est bien parce que c’est Jill et qu’elle sent ce nœud un peu trop familier se former dans son estomac.

Quand la trentenaire insiste elle ferme les yeux quelques secondes, stoppant les massages pour se contenter de prendre sa main dans la sienne. Elle la revoit sur la table d’opération, le visage en sang, le coma les quatre jours suivants. “Je sais…” Finit-elle par répondre de façon monotone, résolue. Rouvrant les yeux, elle les plonge dans ceux de sa cadette. Elle pourrait désapprouver, lui dire que c’est trop tôt, tenter de la persuader de rester. Mais ce serait reculer pour mieux sauter. La mettre en cage pour se préserver elle. Et Maeve ne peut pas être si égoïste. Ne veut pas être si égoïste. “Je sais.” Répète-t-elle avec plus de conviction, les yeux dans les siens. C’était d’autant plus dire qu’Arizona partait elle aussi. Deux des êtres qui lui sont le plus chers ici allaient risquer leur vie pour préserver la sienne.

Se détournant, elle attrape un de ses élastiques pour sportif du dimanche au bout duquel une poignée est accrochée, et qui remplace au mieux le manque de matériel orthopédique et de kinésithérapie pour que sa patiente retrouve une certaine force en rencontrant une certaine résistance. Gardant l’élastique en main, elle tend la poignée à Jill avant de prendre place à ses côtés sur la table d’auscultation. “Comme d’habitude, trois séries de dix avec une pause entre chaque. Tu ne tires pas avec ton bras et te contente de ramener ton poignet le plus possible vers ton avant bras à chaque traction. Lentement.” Elle répète les consignes à chaque entrevue. “Protège ta tête une fois là-bas.” Parce que la chirurgienne sait que sa cadette ne supportera pas un second traumatisme crânien si peu éloigné du premier, pas sans séquelles en tout cas. “Et si tu reviens en pièces détachées, je te tue.” Menace-t-elle faussement, son regard pourtant fixé dans le sien, sans ciller.

C’était sa manière de montrer son réel et profond attachement, certes de façon un peu maladroite. Mais elles avaient prouvé qu’elles n’étaient pas vraiment adeptes des mots d’amour jusqu’ici et de toute façon, ils étaient coincés bien trop loin pour que la quadragénaire les prononce.


+ Slowly learning that life is OK+
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: No time to die /!\    
Revenir en haut Aller en bas  
- No time to die /!\ -
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: