The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

Going home...
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Going home...   Jeu 25 Fév 2021 - 11:50

Novembre 2020

Ca fait bizarre un peu. C’est super calme et silencieux depuis qu’on est sortis. Ca contraste à mort avec l’ambiance qu’il y avait dans la Cage mais, à mesure qu’on s’éloigne, j’ai un profond soupir de soulagement avant de me rendre compte que c’était ptet pas super poli de faire ça. Ou euh… enfin que ça se fait quoi. Parce que je soupire pas parce qu’il est là mais plus parce que je me sentais vraiment pas à l’aise là-bas. Ca m’arrive pas souvent pourtant. De me sentir mal à l’aise. Mais j’avoue que là, je l’ai pas vu venir. Je pensais passer une bonne soirée et tout, pour une fois que je croise des gens d’à peu près mon âge qui me proposent pas de manger du rat… pas que j’aime pas Zoey, c’est tout le contraire, mais des fois, j’aimerais bien des trucs un peu plus… normaux ? Si tant est que faire des paris dans une Cage où les gens crient dans tous les sens soit considéré comme normal.

Enfin bref…

Je lance un regard en coin en direction de Joachim avant de souffler, à mi-voix. « C’est gentil de me raccompagner. Mais t’étais pas obligé hein. J’veux dire, je suis pas sûre que tes copines apprécient vraiment. Et puis, c’est pas comme si j’étais pas habituée à me balader toute seule à n’importe quel moment de la journée. » Enfin là, il commence à faire nuit. Les joies de l’hiver. Je pense vraiment à ça, là, de suite ? C’est n’importe quoi.

Je me frotte le nez du bout de la manche et je soupire de nouveau sans m’en rendre compte cette fois. « J’aurais pas dû venir. Ca vous a causé que des problèmes. » L’ambiance aurait été nettement meilleure si j’avais laissé Ruben repartir avec ses copains et si j’étais restée au motel. Là-bas au moins, je dérange pas. Je crois. Sauf que je les aime bien tous les deux et que j’étais super contente de les revoir. Ils sont vachement gentils et j’ai gardé un bon souvenir d’eux. « Sauf que ça m’a fait trop plaisir que tu me proposes de venir et… je pensais pas déranger autant. » J’ai toujours pas compris ce qui s’est passé d’ailleurs. Mais j’ai compris que c’était moi qui clochais, c’est une certitude. Je hausse une épaule avec une moue coupable avant de me rappeler brusquement d’un truc. « Hey ! Tu savais que Ruben avait le vertige ? Non parce que le gars, je lui propose de lui montrer mon télescope sur le toit, il dit oui et grimpe l’échelle avant de se rappeler qu’il a le vertige. Ca craint. » Je lève les yeux au ciel pour ponctuer mes paroles, oubliant un instant pourquoi je me sens aussi mal. En vrai, si je m’écoutais, j’irais me cacher dans un coin pour pleurer alors que je sais même pas pourquoi j’ai envie de faire ça. Je veux dire, c’est pas si grave que ça se soit pas bien passé non ? Y a carrément pire dans la vie que de croiser des gens qui t’aiment pas. Faut bien que je m’y fasse, j’ai comme l’impression que si c’est la première fois, ça risque pas d’être la dernière. Sauf que ouais, forcément, si ça m’a mis les larmes aux yeux tout à l’heure, si j’y pense de trop, ça va recommencer. Alors j’essaie de pas y penser et je reprends, comme si de rien était et comme si ma voix tremblait pas du tout. « Vous repartez quand ? » J’ai un sourire un peu forcé mais au moins, j’essaie. C’est déjà pas mal non ?


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2042
Sujet: Re: Going home...   Jeu 25 Fév 2021 - 19:01
J’avais enfoncé mes mains dans les poches de ma veste, subitement plus silencieux, alors que je raccompagnais Abigail au motel. En soi, ce n’était pas très loin. Ce n’était même pas une excuse pour voir Ellie, en plus. Ca me paraissait juste naturel de le faire. La petite rousse poussa un soupir à fendre la mort. Je grimaçai un peu. J’imaginais qu’elle n’avait pas tellement apprécié la sortie. Mince, c’était moi qui lui avais proposé en plus…

Je lui rendis un regard surpris quand elle souligna que je n’étais pas obligé de la raccompagner. « Ben… Si. C’est le minimum. » J’avais du mal à la suivre des fois. Souvent en fait. « Oh. » Elle croyait que ça me posait problème vis-à-vis de… mes copines ? Je soufflai ce qui s’apparentait à un rire. « Ne t’en fais pas pour ça, Kaya en craque pour Ruben… Alors forcément, que tu t’entendes bien avec… » J’haussai les épaules. Je n’avais pas besoin de préciser, non ? « Et Isalín est toujours fourrée avec Kaya. » Ca semblait quand même la miner. Abigail soupira de nouveau, avant de me confier qu’elle regrettait d’être venue. Merde… Kaya n’avait pas été cool avec elle. Dommage, j’étais persuadé qu’elles se seraient bien entendu toutes les deux. Elle avait le même tempérament flamboyant. « Ca lui passera, t’inquiètes ! Je suis certain que vous deviendrez amies… T’aimes les jeux Gameboy ? » Oui, ça semblait sortir de nulle part. « Si t’en as, elle adore. Tu n’as qu’à venir plus tard avec moi sur le bateau de Tomas et en ramener. De préférence, qui se jouent à deux mains, elle sera forcée de te demander de l’aide. » Je lui offris un bref sourire d’encouragement. Bon, c’était un peu machiavélique comme plan… Mais si ça fonctionnait, c’était le principal non ?

Je perdis un peu mon sourire au reste, par contre. « Je te ramène, c’est pas négociable. Il y a des types louches qui traînent proche du No Man’s Land… Et ils s’en prennent aux cibles isolées. » Je lui rendis un regard dubitatif. Elle rentrait vraiment si souvent seule ? « T’as jamais eu de problèmes ? » Non, parce qu’en plus… Elle était petite et rousse. Elle devait forcément attirer les regards.

Je ne m’appesantis pas sur ce point. C’était un coup à la faire flipper pour rien, surtout qu’elle semblait retrouver le moral à une vitesse épatante. Elle était déjà en train de me raconter autre chose, sautant du coq à l’âne comme elle avait souvent l’habitude de le faire. Je rigolai franchement quand elle me confia que Ruben s’était souvenu qu’il avait le vertige une fois sur le toit du motel. « C’est tout lui ça ! » Insouciant. Confiant surtout. « Et donc… S’il était allongé sur le toit, c’était pour se sentir plus bas ? » Ca ne se faisait pas à quel point de se moquer de mon meilleur pote auprès d’elle ?

Mais après avoir lâché sa blague, elle semblait à nouveau sur le point de pleurer. Sa voix avait quelques ratés, si bien que je ne savais pas quoi répondre. « Dans… Dans quelques jours, je pense. » Pourquoi elle avait l’air aussi affectée par notre départ ? Je m’arrêtai pour me planter devant elle, la regardant longuement. « Il y a quelque chose qui va pas ? » Je soufflai, persuadé de comprendre subitement : « Oh ! Tu veux venir avec nous finalement ? Tu peux encore, tu sais. »
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Re: Going home...   Mar 2 Mar 2021 - 14:58
Je suis contente que Joachim me raccompagne, même si ouais, je pensais vraiment pas qu’il le ferait. Plus qu’il préférerait rester avec ses amis. Du coup, je sais pas trop comment je dois me comporter en vrai, même si la sortie tourne un peu en boucle dans ma tête. J’étais super contente au départ et là… bah je sais pas trop. J’ai un rire silencieux quand il me répond et je souffle un « t’es un parfait gentleman ». Tiens, je suis presque sûre que c’est le bon moment et que je l’ai casé au bon moment.

Mais je bats des cils quand il continue. « Ah. D’accord. Ca explique pas mal de trucs. » Je me frotte le nez, songeuse. « Au moins c’pas… personnel, c’est toujours mieux que rien. Et il sait qu’elle craque pour lui ? » Je finis par rire de nouveau avant de lui lancer un regard en coin. « J’pensais pas avoir ce genre de discussions un jour. A savoir qui craque pour qui… c’est… bizarre. Isalin avait l’air gentille en tout cas. Enfin, elle a rien dit de méchant. Et c’est gentil de m’avoir proposé de venir. » Qu’il s’imagine pas que je lui en veux ou un truc du genre.

Quand il continue, je roule des yeux. « Qui n’aime pas les jeux gameboy ? Tout le monde s’y met, même les adultes essaient de nous piquer nos consoles. Sont intenables. » Et je lui rends un sourire plus incertain. « Tu crois vraiment que ça marcherait ? » Est-ce que ça m’intéresse vraiment ? J’veux dire, si elle veut pas me parler, c’est tant pis pour elle. Mais elle avait l’air cool. Et les garçons l’adorent. Donc ouais, j’aimerais bien en fait.

Je peux pas m’empêcher de hausser une épaule quand il continue. « Mmmh ça dépend ce que tu appelles problèmes. Faudrait être un peu plus explicite. » Et je lui décoche mon plus beau sourire. « Des problèmes, j’en ai des tas Joachim. Sauf que jamais personne s’est préoccupé de savoir si c’était dangereux pour moi d’être toute seule. A part les filles, mais j’ai pas envie d’être un poids constamment pour elles. J’ai pas le choix, sinon je resterais enfermée tout le temps dans ma chambre. » J’ai parlé d’un ton léger Faut dire que ouais, je me suis fait une raison depuis longtemps. Un jour, il m’arrivera surement une bricole. Parce que tous les hommes sont comme ça m’a dit Oxana, on peut pas les changer. Du coup, ça me surprend un peu que Joachim soit aussi… prévenant.

Par contre, forcément, quand on parle de Ruben, je peux pas m’empêcher de me rapprocher de Joachim, la mine complice. « T’es bête ! Non, c’est pire. Il a … tourné de l’œil. » Je lui lance une œillade pétillante, m’accrochant à un truc marrant autant que je le peux. « Je pensais qu’il était mort ! Du coup je lui en ai collé une quand j’ai vu qu’il respirait toujours. Et ça l’a réveillé. Il était pas super content. Mais… c’était rigolo. » Je me suis presque pas sentie coupable. J’avoue quand même, un rien boudeuse. « Il a même pas pu apprécier la vue. C’est trop joli sur le toit du motel. »

Bon, mon humeur, ça fait un peu comme les montagnes russes. J’essaie pourtant, d’être un peu cohérente, mais j’ai du mal. Et je suis pas une super bonne comédienne visiblement, vu qu’il se plante devant moi après m’avoir dit qu’ils partaient dans quelques jours. Je me mordille l’intérieur de la lèvre quand il me demande si je veux venir avec eux. Parce que oui, y a une petite part de moi qui est super tentée. Je veux dire, partir loin de tout ça, dans un endroit en sécurité, sans avoir à se demander qui viendra fracasser la porte pour faire du mal à Johanna ou par combien de types elle devra se faire passer dessus pour que j’ai un nouvel inhalateur ? Ce serait carrément cool. Enfin si on oublie que je risquerais de subir les regards noirs de Kaya et qu’à la longue, eux aussi finiraient par me tourner le dos vu que ce sont ses amis à la base, pas les miens. Alors je souffle, dans un murmure à peine audible. « J’peux pas Joachim. » Et je suis sure qu’il sait très bien pourquoi. Je prends une grande inspiration, chassant les larmes qui commençaient à déborder et je reprends, un peu plus haut et essayant d’être un peu plus assurée. « J’aurais juste bien aimé savoir ce que ça fait d’être avec des gens de mon âge… qui m’aimeraient bien… et un peu plus… enfin… j’adore Zoey. Mais elle a essayé de me faire boire de la javel l’autre jour. Et son activité préférée c’est chasser du rat… et au motel, c’est pas… simple tous les jours. » J’ai le sens de l’euphémisme ouais. Mais je sais pas mettre les mots sur tout ça. Comment j’explique à quelqu’un que je connais à peine que je voudrais juste me sentir normale et avoir 13 ans deux minutes ? Je sais même pas si je dois rire ou pleurer, alors je fais un peu les deux en même temps. « Désolée, t’as juste voulu être gentil et me ramener… et tu te retrouves avec … » Je me désigne avec un mélange de grimace et de sourire. « Ca craint. »


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2042
Sujet: Re: Going home...   Dim 7 Mar 2021 - 11:26
Je ris un peu en retour, tout en me grattant l’arrière du crâne d’un air gêné, quand elle me qualifia de parfait gentleman. Au moins Abigail acceptait ma présence sans plus se formaliser. Et si on l’avait laissé repartir seule au motel ? La pauvre. Déjà, c’était dangereux, mais surtout, je ne pensais pas qu’elle se tracassait autant vis-à-vis des autres. Elle avait l’air si sûre d’elle en temps normal. Il fallait croire que même les gens sûrs d’eux se posaient ce genre de questions. J’haussai les épaules, quand elle m’interrogea sur Ruben. « Je lui ai dit plusieurs fois… Mais il me croit pas. Pourtant, ça crève les yeux. » J’hochai un peu la tête. « Isalín a encore besoin de trouver ses marques, elle est nouvelle. » Mes yeux s’arrondirent un peu à la suite. « T’es une vraie geek aussi comme Kaya ? A croire que vous avez un taux de survie plus élevé que la moyenne. Les filles qui s’intéressent aux jeux vidéos existaient presque pas dans l’ancienne vie ! » Et maintenant, j’avais l’impression d’en croiser souvent. Bon, d’accord… Deux ! Mais les autres adolescentes que je connaissais étaient aussi que deux… Ca faisait une bonne moyenne non ? « Bien sûr que ça marcherait. » Elles étaient faites pour s’entendre, si Kaya arrêtait de faire sa mauvaise tête.

Je la pensais insouciante, Mary-Abigail était plutôt… Blasée ? Elle était un peu plus jeune que moi pourtant. La différence tenait sans doute au fait que j’avais pu voyager avec mon père, et elle… « T’es toute seule au motel ? Tu n’as… Pas ta famille ? » C’était un sujet délicat à aborder. Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi elle restait au motel si personne ne l’attendait là-bas et si elle avait peur d’être un poids pour les autres. Pourtant, ça se voyait, elle avait un attachement fort à ce lieu qui lui ressemblait si peu. Du peu qu’Ellie m’avait raconté sur sa propre histoire, je pouvais supposer que toutes les filles là-bas avaient été écorchées par la vie. Elles s’étaient réunies pour être plus fortes ensemble, non ? Et Abi, est-ce que quelqu’un s’en était déjà pris à elle ? « T’as pas à affronter ça seule, tu sais. »

Elle partit d’une note plus légère, à me raconter sa mésaventure avec Ruben sur le toit du motel. Je lâchai un nouveau rire, en l’imaginait bien tourner de l’œil à une hauteur pareille. Mais quelle idée il avait eu de la suivre là-haut aussi ? Il en craquait pour elle ou quoi ? « Mort ? T’es pas du tout dans l’exagération toi. » Non jamais. Je lui souris en coin. « Tu lui en as collé une ?! Remarque, ça marche toujours… » Ca avait l’air épique, comme virée romantique.

Et il allait falloir m’expliquer comment elle pouvait passer du rire aux larmes en aussi peu de temps. Elle alternait les sujets durs, les déceptions et les tranches de rire à une vitesse… Clairement, je n’arrivais pas à la suivre ! « Mais ? Tu pleures ?! » Question rhétorique, bien sûr. Je restais les bras ballants, sans savoir exactement quoi faire. C’était la panique là ! « Ecoute… C’est pas grave… » Qu’est-ce que je pouvais dire d’autres ? Tout sonnait un peu creux à mes oreilles. J’allais lui proposer d’aller se changer les idées quand deux types nous hélèrent non loin. « Hey les gamins ! Vous n’avez pas oublié quelque chose ? » Je relevai le regard vers eux, sans bien comprendre. « Euh… » Le sourire mauvais que l’un des deux affichait ne m’inspirait rien de bon, surtout maintenant que je leur avais donné un peu d’attention. Ils étaient quasiment arrivés à notre hauteur le temps que je réagisse, en ramenant Abi à côté de moi. « Vous avez l’air d’être plein aux as les mômes… On vous a entendu, vous aviez vraiment un bateau à parier ? Ca nous intéresse. » Et merde.
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Re: Going home...   Mar 9 Mar 2021 - 14:52
J’me suis jamais sentie aussi idiote de ma vie en vrai. Enfin, idiote est ptet pas le terme le plus approprié, mais je devrais probablement pas me prendre autant la tête sur tout ça. En tout cas, je suis quand même contente de passer un peu de temps avec Joachim. Je sais pas si je devrais lui dire ou pas au final, d’autant que je suis pas sûre de trouver les mots qu’il faut. Alors je laisse filer ça avec le reste, levant les yeux au ciel quand il parle de Ruben et Kaya. « Bizarre qu’il le croit pas. J’veux dire, t’as aucun intérêt à lui raconter des cracks. » Je hoche la tête, comprenant aussi, je crois, le comportement d’Isalin, avant de glousser au reste. « J’ai… j’avais deux grands frères. J’arrêtais pas de squatter et de leur piquer la manette quand j’étais petite ! Ptet que ça m’a donné plein de super réflexes de ninja, on sait pas ! » Je me tapote le nez avant de reprendre, toujours souriante. « Et c’est cool alors d’être geek ? Tu devrais voir tout ce que j’ai réussi à trouver comme figurines et comme comics aussi ! Et des jeux ! » Bref. De quoi m’occuper quand il fait un temps trop pourri pour que je sorte quoi. Je me mordille la lèvre inférieure à sa mine convaincue rapport à Kaya et je finis par hocher la tête. « Si on se recroise un jour, je pourrais tenter. Ce serait cool. » Qu’elle m’aime bien.

Je sais pas trop pourquoi, mais j’hésite à lui répondre pour le reste. Mais je finis par souffler, à mi-voix. « Y a ma sœur. Johanna. Mais… j’sais pas. Elle a que 21 ans et elle a déjà fait tellement de trucs pour moi. C’est à cause de moi qu’elle a dû… travailler au motel. Parce que j’étais super malade. » Je pique du nez, continuant, en fixant mes chaussures. « Sauf que je dois apprendre à pas compter sur les autres. Juste au cas où. » C’est comme ça que ça fonctionne maintenant. J’essaie de chasser tout ça de mon esprit et, forcément, parler des mésaventures de Ruben, c’est l’occasion parfaite. « … ouais bah il est tombé de tout son long ! C’était trop flippant ! » Et je hoche la tête, partagée entre la honte et la fierté. « Ouais. Je l’ai pas raté. T’as pas vu qu’il avait la joue toute rouge après ? »

… ptet que je suis un peu bipolaire. J’ai lu ce mot dans un bouquin l’autre jour. A changer d’humeur toutes les deux minutes. Allez savoir. En tout cas, j’ai de nouveau les larmes aux yeux et là, je sens que Joachim il sait pas trop gérer. Faut dire qu’il y a rien de plus chiant que quelqu’un qui pleure, je vous jure. Même moi je m’énerve. Alors ouais, j’essaie de reprendre un semblant de contenance et je suis sur le point de lui dire que ça va aller. Quand j’suis stoppée net par une voix. Ah non deux. Je bats des cils et je souffle, dans un rire nerveux. « … ça va péter tout mon discours sur le fait que j’peux rentrer sans encombres hein… » Et je me laisse ramener vers lui, un peu derrière, alors que je me mords l’intérieur des joues. Je repense à tout ce qui a pu nous arriver au motel ces derniers mois. Et je lève les yeux au ciel. « Plein aux as ? On a une gueule à avoir un bateau ? Vous avez mal entendu j’pense. On a rien à vous donner. » Les deux types se sont rapprochés et forcément là, je vois bien leur sourire qui me fait froid dans le dos. « T’es sûre ? A défaut d’un bateau, j’ai deux-trois idées sur ce que t’aurais à donner. » Et voilà, direct un gros pervers. Sérieusement, ils ont que ça à faire ? L’autre sourit vachement moins et il fixe Joachim. « Vous foutez pas de nous. Il est où votre bateau ? » J’me demande si Joachim est capable de grimper. Nan parce que là, avec la benne contre le mur pas loin, y a moyen de faire un truc pas trop mal. Ce serait le moment de me rappeler les leçons de Milow, mais je vais pas laisser mon chevalier blanc sur place.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2042
Sujet: Re: Going home...   Jeu 18 Mar 2021 - 17:07
J’haussai les épaules, en réponse à sa remarque sur Ruben. « Je peux me tromper aussi. » Jamais il ne m’accuserait de lui mentir ou même de le faire marcher là-dessus. Ruben savait bien que j’étais persuadé de ce que j’avançais… Mais lui ne l’était pas, c’était seulement ça. Je savais très bien pourquoi. L’ombre de Freya le rendait aveugle à ce qui l’entourait, et surtout, elle l’empêchait d’ouvrir davantage son cœur. Il lui faudrait sans doute encore du temps. Je n’imaginais sans doute pas à quel point ça pouvait être dur pour lui.

Je ne restais pas longtemps enfermé dans ces pensées sombres. Le débit de parole de Mary-Abigail était tellement élevé qu’il suffisait de la quitter du regard deux secondes pour perdre le fil. Quoi ? Elle avait deux frères qui aimaient les jeux en fait ? « Euh… » Est-ce que c’était cool d’être geek ? Je n’aurais pas dit ça. « D’être une fille geek, oui c’est cool. » Parce que… J’avais besoin de préciser ? J’ouvris de grands yeux pétillants, en raccrochant les wagons avec elle. « T’as des comics sérieux ?! » Non, je n’avais définitivement pas besoin de préciser pourquoi.

Et comme toujours avec elle, c’était l’ascenseur émotionnel. Elle me parlait subitement de sa sœur qui… Devait travailler au motel, à la petite vingtaine seulement. Et pour couronner le tout, elle le faisait pour sa sœur. « Ah… » Je ne voyais pas vraiment quoi répondre à ça. Et Johanna n’était pas la fille qu’Eli était occupé à voir en plus ? Merde, c’était glauque à souhait. Je n’arrivais toujours pas à comprendre ce qui les liait toutes à cet endroit. Oxana, sûrement. Elle les protégeait à sa manière. Mais quand même… Je baissai le regard, sans rien répondre de plus. J’avais l’impression que tout ce que je pourrais dire sonnerait forcément creux. Contrairement à elle, j’avais eu de la chance. Je me sentais même plutôt ingrat envers cette chance que mon père m’avait donnée, en me préservant du monde extérieur.

Je ne savais pas plus comment la consoler alors qu’elle s’était mise subitement à pleurer, sans que je sache ce qui avait réellement provoqué ses larmes. La prendre dans mes bras ? Lui tapoter le dos  en lui glissant des paroles rassurantes ? Va savoir. Mary-Abigail fut bien forcée de les sécher un peu par elle-même, car les ennuis arrivaient jusqu’à nous. Je me demandais à quel point ils avaient dû détecter sa faiblesse passagère, ou si c’était à cause de moi. Peut-être un peu des deux.

Je ne quittais pas les deux hommes des yeux, en plaçant la petite rousse ostensiblement derrière moi. Elle tenta bien de noyer le poisson, mais d’autres idées plus malsaines encore fleurir rapidement dans leurs esprits. Je commençais à avoir peur de ce qui pouvait se passer, plus pour elle encore que pour moi. Je glissai ma main gauche dans la sienne, laissant la droite libre. « Elle vient de vous le dire, on n’a pas de bateau. » Je mentais très mal, contrairement à elle. L’un des types s’avança subitement vers nous, dans l’intention ferme de m’attraper ou de me cogner. Je me reculai assez précipitamment pour me mettre hors de portée de sa poigne, dégainant mon couteau dans le même mouvement pour mettre un coup ascendant.

Je restais figé sous le coup de la stupeur, quand deux doigts volèrent pour atterrir au sol. Un hurlement de douleur, suivi d’insultes vociférées, me répondirent bientôt. « Fils de pute ! » L’autre type avait déjà levé une arme à feu dans notre direction. « Tu vas le payer cher… » J’avais arrêté de respirer. Sans la pression sur mon bras de Mary-Abigail pour m’inciter à fuir, j’aurais peut-être fini avec une balle logée dans le crâne. Je m’esquivai juste à temps vers la benne à ordure qu’elle me désignait le long du mur non loin de nous. Elle voulait grimper là-dessus ?! La balle siffla non loin de nous, me décidant à la suivre sans tarder. Je m’aidai des poubelles éventrées pour éteindre la benne et y prendre ensuite appui vers le toit. Une deuxième balle se logea dans le haut du mur, tandis qu’on courrait sur le toit. « Attendez que je vous attrape ! » J’avais cessé d’écouter quand il commença à énumérer ce qu’il comptait nous infliger, une fois qu’il nous aurait mis la main dessus. Je me retournai vers Abigail, le cœur battant. « Et maintenant ? » C’était son idée de monter sur le toit, j’espérais qu’elle savait ce qu’elle faisait !
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Re: Going home...   Ven 26 Mar 2021 - 11:28
Je le fixe, curieuse, songeant vaguement que c’est la première fois de ma vie que je m’interroge sur ce genre de trucs. Faut dire que ouais, j’ai pas assez de fréquentations pour imaginer des gens de mon âge en couple, que chez les filles du motel, c’est tellement le bordel que j’envisage de faire un schéma explicatifs pour comprendre les relations qu’elles peuvent avoir et que, perso, je m’imagine pas que quelqu’un me plaise. Ou plaire à quelqu’un. Faut dire que je suis un peu trop jeune pour ça et, pour le moment, ça m’arrange bien, même si je vois bien les regards que certains types au motel commencent à me lancer. « Bah, c’est genre ton meilleur ami non ? Je t’imagine mal te tromper sur lui ! »

Et forcément, je démarre au quart de tour quand on parle jeux et compagnie. J’ai un large sourire quand il dit qu’être une fille geek, c’est cool. Je devrais pas être aussi content de ce genre de trucs quand même, si ? Je sais pas trop. Même Milow trouve ça cool. Donc je vais finir par y croire. « Ouais, j’en trouve souvent quand je me balade dans le coin. Ca fait pas vraiment partie des trucs essentiels à la survie. Par contre c’est chiant, il m’en manque plein d’exemplaires. » Je roule des yeux, un peu frustrée parce qu’il me manque la fin de plein d’histoires.

Avant que la réalité ne revienne, comme toujours, casser mon humeur en deux. J’vous jure, j’essaie de ranger le bordel qu’il y a dans ma tête et ça marche. La plupart du temps. Sauf que ce soir, c’est un peu plus compliqué. Et j’en viendrais presque à le plaindre de devoir me supporter. Mais j’ai pas le temps de m’excuser qu’il se passe bien évidemment un truc. Qui va le conforter dans l’idée que j’ai besoin de protection, surtout à les entendre parler tous les deux en me regardant. Sans réfléchir, je serre pourtant sa main quand il attrape la mienne, essayant de pas restée figée par l’angoisse que leur présence provoque.

Et j’écarquille les yeux quand je vois l’éclat de la lame de Joachim voler en direction d’un des types. « Oh merde ! » J’ai soufflé ça sans réfléchir et, surtout, je me dis que là, faut vraiment qu’on se tire. « Allez, allez ! Grimpe ! » Sur les toits, ce sera plus simple. Et je connais le coin, je m’entraine souvent par là. On peut encore les entendre jurer d’où on est mais, surtout, commencer à grimper sur les mêmes poubelles qu’on vient d’utiliser. « Dépêche ! » Je lui attrape la main de nouveau pour l’entrainer de l’autre côté, cherchant les points d’appui que j’ai découvert l’autre jour. « Maintenant ? Tu vois le rebord ? Tu prends un peu d’élan et tu sautes de l’autre côté. J’ai appris à faire ça avec Milow. Si moi j’y arrive, pas de raisons que toi tu te rates, okay ? » Et au pire, il y a la cage d’escalier juste en dessous, il peut retenter de là-bas s’il se rate. « Faut qu’on se grouille ! » Si on passe ça, ils vont galérer à nous suivre. En tout cas, j’espère. On est tous légers, contrairement à eux, normalement, on devrait pouvoir les semer. Je serre super fort la main de Joachim avant de reprendre. « Fais comme moi ! » Et je saute, pour atterrir à pieds joints sur l’immeuble d’à côté, un peu en contrebas. Il est vraiment pas loin, c’est le premier exercice que m’a fait faire Milow. Alors ça devrait le faire non ? Dans le doute, je tends une main dans la direction de Joachim. On sait jamais.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Going home...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Going home... -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: