The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-17%
Le deal à ne pas rater :
Jeu Nintendo Switch : New Pokémon Snap à 49,99€
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

First class
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alan Nielsen
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 346
Sujet: First class   Mar 16 Fév 2021 - 23:20
First class
Got me a movie
Teach me master
Master teach me
Oh, I would not live
Live a liar
Teach me how to wait
and be the best-self


« Non, pas ça... Ça, oui... Ça, non... » Alan était concentré sur sa bibliothèque, tandis qu'il finissait de boutonner sa chemise. Il choisissait les lectures qu'il souhaitait imposer à la jeune fille qu'il avait rencontré quelques mois plus tôt. Car avant de rejoindre les Expendables, Alessia avait déjà croisé Alan sur sa route, peu de temps avant le Nouvel An. Le cinquantenaire avait fait un bout de chemin avec cette fille, farouche mais réfléchie, cette petite italienne débrouillarde qui s'était montrée curieuse mais assez indépendante pour ne pas agacer définitivement notre galeriste. Ils s'étaient quitté après qu'il lui ait donné son livre, qu'il avait retrouvé dans les étales de la boutique qu'ils avaient visité. Sa propre photo sur laquelle il était un peu moins âgé, un peu moins barbu, un peu plus imbu de lui-même. Cette photo avait fini bien vite dans la poche de Kaz à l'abri des regards indiscrets, bien que le galeriste aurait presque apprécier la conserver pour lui-même, pour se rappeler de cette vie qu'il avait mené par le passé.

Mais le doyen du groupe avait cependant donné le livre privé de sa jaquette de papier glacé à Alessia pour qu'elle en apprenne plus sur ses théories et ses recherches concernant le romantisme allemand, William Blake, Turner et Friedrich, des artistes qu'il affectionnait fortement. Le cinquantenaire s'attendait alors de recevoir la visite de l'adolescente et l'idée lui était alors venue de lui faire lire d'autres ouvrages, des livres d'arts, des livres de théorie de l'art. Cette jeune fille était assez débrouillarde pour ce genre d'écrits, bien qu'elle soit encore jeune. Mais Alan n'avait pas vraiment la notion de l'âge et ne considérait pas cette adolescente comme une enfant. Ava faisait beaucoup plus enfant et agaçait plus facilement le cinquantenaire plutôt que sa camarade qui se montrait étonnamment dure, ce qui faisait presque sourire Alan.

Quelques ouvrages attendaient alors Alessia, le jour où elle se présenterait à lui ou qu'il la croiserait lors du prochain repas. Alan se fit un thé, jeta un oeil à ses notes prises aux côtés de Connor lors de leur dernière entrevue, ses lunettes cerclées de rouge visée sur le bout de son nez aquilin. Puis, en regardant par la fenêtre de sa caravane, Alan aperçut la chevelure blonde de l'adolescente passer près de sa caravane. Si Connor lui avait demandé de veiller sur elle, Alan n'était pas enchanté de provoquer les situations où il risquait de devoir côtoyer les jeunes du campement trop longuement. Mais pour une fois, au moins pour cette fois, la conversation viendrait de lui. Le galeriste enfila alors un pull par-dessus sa chemise et ouvrit la porte pour interpeler Alessia, qui avait dépassé sa caravane.

« Signorina ! » Alan esquissa un sourire en la voyant se retourner vers lui. Sur la première marche du marchepieds qui menait à l'entrée de sa caravane, Alan lui fit un geste de la main pour qu'elle approche. « Hai finito di leggere? J'ai d'autres ouvrages – qui ne sont pas de moi – qui devraient t'intéresser. »




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Alessia Marino
Alessia Marino
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 381
Sujet: Re: First class   Ven 26 Fév 2021 - 14:54
Cela faisait quelques semaines que j'étais arrivée au camp. J'avais été surprise au début, d'y retrouver Alan, mais aussi curieuse. J'avais commencé à lire sa publication, bien que ce n'était pas ma principale priorité. Du coup, après l'avoir revu, j'avais été un peu plus assidue dans ma lecture quand je n'étais pas occupée. Bah oui... Parce qu'entre la menace que représentait New Eden, les nouvelles personnes à rencontrer, les travaux avec Alex, les entrainement et mes lectures personnelles... sans parler du temps que je passais avec Ava. Comment dire, que c'était difficile de tout relier pour.. eh bah.. tout faire. Au final, ça m'avait pris quelques semaines, un peu plus d'un mois même, mais j'étais arrivée au bout de la lecture.

Celle-ci m'avait surprise pour de nombreuses raisons, la première étant que j'avais des difficultés à imaginer que c'était le Alan que j'avais vu et continué à croisé qui avait écrit tout ça. Après, il devait être différent dans l'autre monde c'est certain et donc, il est moins surprenant de le voir s'intéresser à un sujet comme le romantisme allemand, où en tout cas, ce qui en était représenté dans ses mots. Après cette première surprise, j'avais été interpelée par le sujet, ça me rappelait les cassettes de mon oncle. Enfin, l'approche était pas du tout la même ou bien les sujets traités, c'était très artistique tout ça, contrairement à la sociologie pure que mon oncle écoutait et dont, je n'avais pas tout compris à l'époque.

Globalement, c'était une sorte de tout, avec quelques artistes dont je n'avais jamais entendu parlé malheureusement. Une vue, un positionnement différent sur de nombreux sujets avec une vision presque légère. Mais dans le fond, ça me parlait, faire passer l'individu et ses sentiments au premier plan, c'est ce que j'en retenais et ce que j'espérais pour le futur. Dans le fond, on trouve tous quelque chose qui résonne à nos oreilles dans la plupart des courants de pensées, mais là, j'aspirais à l'ironie de rapprocher le passé du futur. Je ne doutais pas qu'Alan tente de forger mon esprit avec d'autres idées du genre, étant donné qu'il possédait en moi un canevas vierge de positionnement tel quel.

En tout cas, il était temps d'aller le voir pour discuter de tout cela et lui dire que j'avais enfin fini de lire. Sans parler du fait qu'il lui avait été confié la tâche de m'instruire, et j'avoue que j'espérais ne pas étudier que de l'art. Un esprit instruit avait plus de facilité à apprendre, à réfléchir et à évoluer, mais ce n'était pas une raison pour se limiter à un domaine de compétence selon moi. Après... Si c'était le cas, je ne lui en voudrais pas.

Alors que j'arrivais proche de sa caravane, Alan passa sa tête et le haut de son corps par la porte pour me faire signe, m'appeler. Il était bien courageux de se pencher dans ce froid immonde. Je lui rendais son signe de bonjour, me dirigeant prestement dans sa direction. "Sì ! Questo è il motivo per cui sono qui!" répondais-je naturellement dans ma langue natale avant de continuer en anglais, suivant l'exemple de mon tuteur.

Je m'avançais complètement jusqu'à lui alors qu'il mentionnait d'autres ouvrages, m'invitant doucement chez lui en désignant la neige. "Je peux rentrer pour en discuter ? Et parler de ton livre aussi. C'est pas qu'il fait froid, mais un peu quand même..." dis-je avant de me glisser à l'intérieur, à côté de lui. L'intérieur de sa caravane était toujours aussi luxueux. "J'espère que c'est pas que des ouvrages d'art ! J'aurais bien voulu apprendre d'autres choses aussi ! Un peu d'histoire ? De la stratégie ? Ce serait approprié vu tout ce qu'il se passe..."

Je regardais un peu autour de moi, jugeant le géant pour voir s'il était acceptable que je m’assois, ce que je fini par faire face à son regard qui semblait approbateur. "En ce moment, je lis des livres sur l'agriculture, l'élevage et installations de sources de chaleurs !"


As I wish you knew : I told you
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 346
Sujet: Re: First class   Mer 3 Mar 2021 - 15:27
First class
Got me a movie
Teach me master
Master teach me
Oh, I would not live
Live a liar
Teach me how to wait
and be the best-self


Ce qui plaisait au galeriste, c'était le fait qu'Alessia n'avait rien d'une adolescente niaise et pimpante, comme Ava pouvait l'être. La camarade de l'italienne transpirait son âge, elle correspondait tout à fait au stéréotype qu'on se faisait d'une jeune fille en terres désolées. Alessia elle, semblait plus mature, intelligente et aiguisée. Son regard, parfois dur, interpellait le galeriste qui esquissait un sourire en coin, discret, en la voyant arriver vers lui après lui avoir répondu dans sa langue natale. C'était ce que je m'étais dit, une autre fois, après m'être retrouvé seul dans ma caravane. Si j'avais dû avoir un enfant, un jour, j'aurais préféré avoir un petit prodige comme cette enfant. Un enfant normal m'aurait rendu malheureux. Des paroles dures, insensibles finalement, qu'avaient prononcé Alan dans l'intimité de son esprit.

« Parfait. » Avait-il simplement conclu d'un ton cordial en la laissant arriver jusqu'à la hauteur de sa caravane. « Entre, secoue bien tes chaussures avant. » Car Alan avait toujours le don d'entretenir sa caravane. C'était sa maison, son foyer, son antre personnelle. Parfois, le galeriste laissait cet endroit se défaire, voler en éclat, surtout quand Kaz y séjournait ou lorsqu'ils passaient des nuits agités tous les deux. Néanmoins, il ne fallait pas longtemps avant que le cinquantenaire ne retrouve son assiduité habituelle et une caravane propre et agréable. Il était alors naturel qu'il demande à la jeune fille de faire attention. La remarque d'Alessia amusa le doyen du campement qui haussa un sourcil et jeta un oeil à la pile de livres qu'il avait mis de côté pour elle. Quelques ouvrages d'art, principalement, mais aussi de la littérature classique – Edgar Allan Poe notamment.

Alan fixa ses lunettes sur son nez et pencha la tête sur le côté en tournant les talons à Alessia pour mettre le nez sur des niches du petit salon converties en bibliothèque par ses soins. « Voyons... De la stratégie ? Je crois avoir trouvé un exemplaire d'un grand classique, je devrais pouvoir te retrouver ça... Et... Celui-ci aussi. »

Alan tira un grand livre à la couverture glacée de sous la petite table, un ouvrage sur les lacs de la région qu'il avait trouvé dans une office de tourisme. Quand aux petites niches, Alan continua de chercher jusqu'à trouver l'ouvrage de poche qu'il convoitait. Il poussa une petite exclamation de victoire et tira l'ouvrage de son emplacement à l'aide d'un doigt seulement, avant de se retourner vers Alessia. « Si tu veux connaitre le coeur de la stratégie militaire, tu peux toujours essayer l'Art de la Guerre de Sun Tzu... Ça pourrait nous être utile ! » Expliqua-t-il alors avant de l'inviter à s'asseoir d'un petit signe de tête avant de s'asseoir lui-même, croisant la jambe en feuilletant les pages de l'ouvrage avant de le lui tendre.




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Alessia Marino
Alessia Marino
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 381
Sujet: Re: First class   Sam 13 Mar 2021 - 14:59

Comme l'homme avait demandé, j'avais secoué vaguement mes pieds à l'entrée, enfin, j'avais plutôt tapé mes chaussures de randonnées contre le bord extérieur afin de faire tomber les résidus de neige. C'était presque devenu une habitude ces derniers temps de faire ça. Dès que j'allais quelque part, fallait dégager la poudreuse qui ne voulait pas nous lâcher. Au final, je n'avais pas croisé de regard désapprobateur de la part du doyen, alors j'avais décidé de retirer mon gros manteau pour le poser sur le côté et m'asseoir afin de discuter avec lui. Je crois que la joie d'Ava m'avait un peu contaminée, parce que j'avais tendance à balancer naturellement mes pieds quand j'étais sur une banquette.

Je redressai mon regard en direction des petites bibliothèques qu'Alan avait fait dans les renfoncements, c'était mieux que mes bouquins qui prenaient l'humidité et le froid sous une bâche par ce temps pourri. J'allais peut-être pouvoir lire un autre truc donc les pages étaient pas moites. "Oui c'est ça ! De la stratégie, je me suis entrainée avec Anton et Emilie et le sens tactique et tout, on a évoqué ça. Le psych..." commençais-je avant de me reprendre tout de suite. "Anton a dit que j'en avais un bon, mais je voudrais le développer !" Je sais pas s'il le connaissait, certainement, mais je savais surtout pas ce que je pouvais dire ou non en présence du géant.

Sur mes paroles, je le voyais continuer à fouiller dans les livres, à la recherche du titre qu'il voulait certainement me présenter à ce sujet. Je pouvais déjà voir sur la table quelques autres livres dont il aurait fallu que je penche la tête pour lire les titres. Je décidais de rester calme et patiente, d'attendre qu'il me parle au lieu d'être intrusive. Alan finit par tirer un petit livre de poche alors qu'il avait précédemment posé un plus gros ouvrage qui parlait des lacs sur la table. C'était marrant si on considérait où j'avais survécu pendant trois ans, en plus, je crois pas que je lui en avais parlé. "Sun Tzu ?" dis-je hésitante sur ma prononciation. "Je l'ai jamais lu en tout cas, avant y avait des personnes qui parlait de pleins d'ouvrages incontournables, je crois que j'étais déjà entendu l'Art de la Guerre, c'est un classique ?" ajoutai-je curieuse.

Il s’essaya à mes côtés, regardant quelques pages de l'ouvrage, balayant les pages du regard avant de me tendre le petit livret. Je l'ouvrais timidement, regardant les premières pages, le type d'écriture qui avait été utilisé, si celle-ci serait simple, intéressant en fait. "Ça parle de stratégie du coup ? Pas que dans des grands combats ?" C'était une question assez sincère, je n'avais aucune idée du contenu du livre. À part ce qu'il venait de m'en dire. On va dire que déjà c'était pas toujours simple de trouver des personnes qui voulaient me parler de livres d'adultes quand j'étais encore en Italie, c'est aussi pour ça que j'avais pas été totalement contre l'idée d'aller en cours à Seattle... Même si maman m'avait abandonné.

Je chassais cette idée de ma tête avant de pointer le livre au sujet des lacs de la région. "Tu sais que j'ai vécu sur Emerald Island pendant plusieurs années ? Vu que j'étais toute seule, j'avais trouvé l'endroit sur une carte et ça me permettait d'être isolée ! Tu dois connaître non ?" ajoutais-je en lui offrant un petit sourire, attendant ses réponses et sa sagesse.


As I wish you knew : I told you
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 346
Sujet: Re: First class   Lun 15 Mar 2021 - 17:45
First class
Got me a movie
Teach me master
Master teach me
Oh, I would not live
Live a liar
Teach me how to wait
and be the best-self


Que quelqu'un d'autre dise à Alessia qu'elle avait un don était la preuve supplémentaire qu'Alan ne s'était pas trompé. Je ne m'intéressais pas aux enfants, mais le fait qu'Alessia ait la tête sur les épaules me donnait davantage de raisons de me montrer patient. Au moins, je pouvais m'exprimer normalement sans avoir à forcer un quelconque trait de caractère hypocrite. Il acquiesça avec patience et répondit alors : « Je n'en doute pas. Qui t'as dit ça ? Anton ? L'un des membres des Exiles ? » Alan haussa les sourcils en laissant l'adolescente répondre au loisir avant de croiser les bras.

« Sun Tzu, un grand stratège chinois. Ses écrits servaient même aux militaires, des millénaires après qu'il ait lui-même été sur le champ de bataille. » Il acquiesça pour appuyer sur la véracité de ses dires et esquissa un sourire en coin. Se levant, commençant à faire les cent pas dans la caravane, Alan poursuivit alors : « Il prône la connaissance de soi-même mais surtout l'anticipation des combats contre ses ennemis. L'idée est également de connaître son environnement et de s'en servir à bon escient. Le bon général a gagné la guerre avant de m'engager. » Finit-il pour le citer directement en se tournant d'un quart vers la petite blonde.

La question de la fillette était légitime et pertinente, ce qui fit hocher la tête du galeriste. « Exactement. Se battre est une compétence essentielle, il serait idiot de mettre cela de côté, mais la stratégie qui repose sur la prévision et l'observation fait toute la différence. » Alan acquiesça de nouveau et haussa les sourcils. « Emerald Freedom ? Cela veut dire que tu serais capable de te repérer parfaitement... C'est une notion très importante, tout comme le fait de s'adapter notamment lorsqu'on est seul. »

Il haussa les épaules et secoua légèrement la tête en ajoutant : « Tu as survécu seule parce que tu es douée mais aussi grâce à la chance. Je ne peux que paraphraser Sun Tzu et mentionner l'importance d'une équipe de confiance qui partage des valeurs collectives. » Si les Expendables étaient de bons exemples, Alan eut en tête son ancien partenaire, Clarence, qui avait perdu la vie pour lui, pour sauver Alan, celui qu'il considérait comme son camarade.



APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Alessia Marino
Alessia Marino
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 381
Sujet: Re: First class   Mar 16 Mar 2021 - 15:42
J'écoutais avec assiduité les réponses de mon tuteur, au final presque guide spirituel vu les sujets abordés sous couvert de connaissances. Par moment, je continuais bien entendu à intervenir, à donner mon avis, à poser des questions, mais j'avais un comportement d'étudiant qui boit des informations. "Oui, c'est ça, Anton. Ça m'a fait plaisir, même s'il est.. spécial." J'avais un peu réfléchis à comment tourner cette phrase proprement, mais rien ne m'était venu, plein d'adjectifs plus dégradants les uns que les autres et rien de vraiment respectueux. En fin de compte, le terme spécial n'était pas si mauvais que ça.

"C'est impressionnant, je veux dire, de laisser une marque sur le monde aussi importante. Au final, même dans l'oubli d'un monde agonisant il est encore cité et utile." dis-je, comme pensant à voix haute. Et c'était vrai, au final, il avait atteint une sorte d'immortalité par sa sagesse et ses réflexions. Beaucoup de personnes avaient réalisés ces exploits, mais il y en avait très peu qui avait marqué des générations si lointaines."La connaissance de soi-même, c'est un sujet qui me parle ça !" ajoutai-je pleine d'intérêt. "C'est une bonne citation... Et c'est vrai qu'on s'en sort toujours mieux en étant préparé... Je suis certaine que ça va être super intéressant !" sortais-je avec un entrain peut-être un brin trop enfantin pour Alan. Je faisais un léger sourire en biais, en reprenant une voix plus calme et posée.

"Du coup, il évoque les situations où on se retrouve pris dans un combat que l'on a pas prévu ? Parce que c'est ce qui arrive souvent aussi..." dis-je en pleine réflexion. C'est vrai que dans notre monde, nous pouvions nous faire surprendre à n'importe quel moment, c'était presque une guerre permanente en fait. On ne pouvait pas toujours se préparer et avoir l'avantage sur la situation. Le sujet continuait en direction de mon temps seule, je répondais honnêtement. "Parfaitement... Je dirais pas ça, quand j'y suis allée la première fois j'ai traversé la forêt et les montagnes en plein hiver, j'ai cru que j'allais mourir ! En plus je me suis retrouvée sur une route perdue, bon j'y suis arrivée au final... Mais c'était loin d'être parfait." Je savais accepté à contre-coeur un compliment quand il se présentait, mais là je ne le méritais, il fallait rétablir la vérité.

Il me parlait de chance, si seulement il savait... La chance que j'avais eu, déjà de survivre à l'écroulement de l'appartement, puis à l'errance dans la forêt, aux hivers... Et à tout le reste en fait, y avait trop de choses à citer ! J'y pensais pas souvent à la part de la chance dans les choses, je préférais me dire que tout était de mon compte, mais c'était loin d'être vrai. "Oui, je pense que tu as raison. Après, c'est pas toujours de faire confiance à des gens, surtout quand on se sent dénigré." avouai-je à demi-mot, ne voulant pas vraiment amener le sujet sur le tapis, mais ne me sentant pas non plus de le garder enfermé en moi.


As I wish you knew : I told you
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 346
Sujet: Re: First class   Sam 27 Mar 2021 - 11:29
First class
Got me a movie
Teach me master
Master teach me
Oh, I would not live
Live a liar
Teach me how to wait
and be the best-self

La rencontre avec un homme comme Anton, qu'Alan ne connaissait que de nom n'interloqua le tuteur de la jeune file que parce qu'il s'étonnait de la savoir adepte des leçons et des entrainements de combat. Spécial ? Alan esquissa un sourire en coin en arquant un sourcil avant de secouer la tête. Il préférait nettement faire la classe comparé aux anecdotes incertaines de la jeune fille. Quant au fait de rester dans les annales, cette pensée était l'aspiration secrète d'Alan. Lui qui avait été si célèbre par le passé s'était senti frustré des années durant, de n'être plus personne. Mais petit à petit, revoyant ses attentes à la baisse, le galeriste se complaisait dans son simple rôle de négociateur.

« La connaissance de son environnement est essentiel dans un combat improvisé. L'improvisation est une simple application de connaissances qui, une fois acquises, s'avèreront utiles dans ta propre survie et tes propres combats. » Analysant et interprétant, en les remettant au goût du jour, les paroles de Sun Tzu, était osé, mais le cinquantenaire pensait que la comparaison était tout aussi plausible et applicable en Post Apocalypsia. « En forêt ? Toute seule ? » Demanda Alan, interloqué par ce que lui racontait la fillette. Il avait laissé Alessia manipuler l'ouvrage du général de guerre, un ouvrage qu'il lui cèderait par la suite. Un cadeau, si on pouvait appeler cela ainsi, de la part de celui qui avait été forcé d'être le tuteur de la petite blonde. « Ta survie n'est donc dû qu'à toi et toi seule. Même si d'autres, des adultes notamment, ont pu t'aider. Si tu avais été sotte, tu aurais fini par te perdre en terres désolées ou de perdre la vie bêtement. Ce n'est pas le cas, alors autant faire en sorte désormais que cela continue. » Alan lui parlait calmement, avant de lui accorder un sourire conciliant. Qui aurait pu croire qu'enseigner quelques conseils de survie à une adolescente aurait pu être agréable pour le doyen du groupe ? Ce dernier haussa les épaules aux paroles d'Alessia avant de poursuivre. La confiance, un mot abstrait pour l'ancien galeriste qui n'avait jamais compté que sur lui-même... Avant de rencontrer Kaz.

« Tu as raison de te méfier des autres. Même des plus proches qui t'entourent. Nous savons tous désormais que les véritables ennemis désormais ne sont plus les infectés, ces carcasses vides d'émotions qui n'ont pas d'aspirations propres... Les ennemis véritables, les salauds véritables sont les Hommes. » Il lâcha un rire sarcastique avant de se passer la main sur sa barbe fournie et poursuivit : « Tu te sens dénigré par qui ? Des personnes en particulières dans le groupe ou une catégorie de personnes en général ? » Demanda-t-il tout de même, légèrement intrigué.



APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: First class   
Revenir en haut Aller en bas  
- First class -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: