The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-60%
Le deal à ne pas rater :
GETGO Set 6 boules de pétanque acier chromé
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

Cap ou pas cap ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 575
Sujet: Re: Cap ou pas cap ?   Mer 24 Fév 2021 - 19:49
« On s'ramènera en vie tout seuls... »
Bon, d'accord, Kaya était vraiment partie dans l'optique d'ignorer Ashton tant qu'il prendrait une part active à leurs péripéties. Mais l'entendre se poser en protecteur, forcément, ça l'agace. « D'toute façon c'est pas comme si t'étais capable d'veiller sur tes partenaires ! » Le reproche claque sèchement. Il croit peut-être qu'elle a oublié l'état dans lequel sa mère est revenue de George ? Lui, clairement, c'est pas la honte qui l'étouffe...

Cela dit tout le monde semble maintenant d'accord pour s'aventurer dans les entrailles du parking et faire face aux nombreux dangers qui, avec un peu de chance, s'y trouvent. Certains plus que d'autres. Joachim, c'est un peu la voix de la raison. Sauf qu'il a souvent tort, on va pas se mentir... « Tu vas adorer ça ! » lui assure-t-elle. Au début il est toujours un peu grognon mais elle ne se fait pas de soucis : il ressortira de là avec le sourire. « T'as qu'à imaginer qu'on est des dresseurs et qu'on cherche un pokémon légendaire ! Genre Mew ! » Celui qu'elle a cherché partout mais qu'elle n'a jamais trouvé dans le jeu qu'il lui a offert, quelques mois plus tôt...

Elle dégaine son tomahawk, lui fait faire un petit tour dans sa paume et décoche un sourire à ses camarades - sauf à Ashton parce que c'est un crétin fini - pour leur signaler qu'elle est parée pour l'exploration. « Celui qui rapporte l'plus de scalpes a gagné ? » Parce qu'elle n'entre pas là-dedans pour faire seulement de la figuration, Kaya. Elle entend bien purger les lieux des coyotes. Parce que même si personne n'en parle, tout le monde doit penser un peu à Freya en cet instant...

Mais le terrain est glissant avec un seul bras à agiter pour maintenir son équilibre, Kaya perd très vite son air assuré. Elle glisse, finit sur les fesses et maugrée quelque chose contre les esprits qui ont saupoudré le monde de neige. « 'Ben ! » s'écrie-t-elle quand le jeune homme a le malheur de se faire attraper par une main surgissant du sol. Elle se précipite déjà vers lui, bien décidée à le sauver de ce coyote un peu trop audacieux puis de récolter ses louanges. Mais Isa' est plus rapide. Les premiers coups de skate font lâcher prise au mort et le dernier lui explose tout simplement la tête. Et puisque Kaya est pile poil sur le chemin, elle a la surprise de se faire asperger de cervelle.

Elle reste immobile. Un morceau gluant glisse sur son front, rebondit contre son nez et va s'écraser au sol. La lakota ouvre les yeux et darde son regard sur Ruben et sa sauveuse. Sa main vient essuyer le sang noirâtre qui macule son visage. « L'premier qui ose dire un truc... » Ses opales vertes se posent presque naturellement sur Joa'. Elle suppose qu'une remarque lui brûle déjà les lèvres, à celui-là. Il a plutôt intérêt à la ravaler ! Kaya ne sait pas vraiment si elle boude, si elle est énervée ou si elle a simplement envie d'abandonner ses potes et l'autre tâche pour marquer son mécontentement. Puis elle se rend compte qu'elle aimerait bien faire les trois, en fait. « Wazuyá !» leur indique-t-elle avant de s'enfoncer dans les ruines du bâtiment. Et tant pis s'ils ne parlent pas sa langue !


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1902
Sujet: Re: Cap ou pas cap ?   Jeu 25 Fév 2021 - 18:28
Personne ne s’opposait à poursuivre notre petite virée en terrain inconnu. Le contraire m’aurait étonné. C’était quand même les filles du groupe qui étaient les plus motivées à en découdre, comme quoi. Et, même si j’avais accepté de les accompagner sans faire le moindre commentaire, Kaya avait quand même l’air de vouloir me convaincre que c’était une bonne idée. J’allais adorer ça ? J’en doutais un peu, à entendre Ruben. « Ouais, cool. Un vieux parking désaffecté avec des morts ensevelis… » Ca sentait que j’étais ironique là, non ? « Dire que tu faisais la gueule quand on t’a demandé de venir avec nous au casino. Tu sais que t’as des goûts bizarres ? » Même si elle n’avait pas fait la gueule longtemps en vérité. Je rigolai un peu. Kaya préférait simplement jouer aux tapes-taupes sur des crânes pourris quand elle n’était pas derrière l’écran de sa Gameboy. Et là, elle en avait d’autant plus envie parce que c’était tendu avec… A peu près tout le monde ? En même temps, quand Kaya commençait à reporter son attention sur moi, ça ne pouvait signifier qu’une chose : Ruben l’avait saoulé, parce qu’il fricotait ailleurs. Même Ashton s’en était aperçu !

La pente pour descendre était bien raide. J’avais à peine eu le temps de les prévenir avant que Ruben ne la dévale, et pas sur ses deux jambes. Je m’étais immobilisé juste à temps pour ne pas finir par être entraîné aussi. « Ca va en bas ? » Isalín avait clairement le pied plus sûr. Ca devait être grâce à ses origines nordiques, je ne voyais pas autrement ! J’avais dégainé mon arbalète pour ajuster un tir en direction du macchabée, mais ce fut inutile. Elle l’avait déjà dégommé proprement à coup de skate, arrosant la pauvre Kaya qui était venue en renfort. Voilà qui risquait de la mettre de meilleure humeur encore…

« Ca promet déjà. On les rejoint ? » Je me retournai vers Ashton qui avait aussi pris le parti de prendre son temps pour descendre la pente. Une fois en bas, je dégainai ma lampe-torche pour y voir un peu plus clair. Non parce que… Les ruines de l’ancien parking étaient un peu flippantes là. J’entendais vaguement des grognements à l’intérieur, sans bien savoir d’où ça provenait. Il y en avait vraiment beaucoup. « En fait, j’ai changé d’avis. On devrait peut-être… Eh, Kaya ! Attends ! » Elle m’avait déjà dépassé pour s’engager dans les ruines sans attendre. Je la rattrapai en quelques pas de course, avant que ma jambe droite ne s’enfonce subitement dans la neige. Je poussai un grognement de douleur quand ma cheville se tordit, subitement déséquilibrée. Ma lampe-torche vola aussitôt, faisant scintiller une lumière blafarde sur quelques stalactites… Puis s’immobilisa au sol. « Je crois… Je suis coincé ! » Je portai mes deux mains au niveau de mon genou pour tenter de tirer ma jambe hors de ce piège glacial, sans y parvenir. Je me figeai, silencieux, en remarquant que les grognements s’étaient accentués. Ils étaient… Tout autour de nous. Je soufflai, désemparé : « C’est pas vrai. » Ils étaient là, depuis le début.

La lumière vacillante nous révéla bien vite des mains décharnées qui creusaient encore et encore la couche de neige, dans la ferme intention de sortir de leur prison gelée. Le sol se craquelait, se déformait… Tandis que les morts se relevaient par dizaine, dans les ruines de l’ancien parking, appâtés par la perspective de plonger leurs crocs dans de la chair fraiche.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Ashton A. Malkinson
Ashton A. Malkinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 193
Sujet: Re: Cap ou pas cap ?   Dim 28 Fév 2021 - 17:50
Si j'étais responsable sans doute que je leur aurais dis de faire attention ou qu'il fallait mieux rentrer mais la bonne, ou la mauvaise, nouvelle pour eux c'qu'j'l'étais pas. Alors ils avaient la chance de pouvoir se balader avec un adulte, ou un semblant d'adulte, au milieu des ruines de l'apocalypse comme si de rien était... enfin, en plus, ils avaient grandis, littéralement pour la plupart, avec l'apocalypse alors je leur faisais confiance pour éviter de se faire chopper et bouffer par le premier rôdeur venu. J'devrais p'têt pas hein, j'le sais mais bon, j'suis comme ça moi, j'fais confiance aveuglement aux gens qui ont l'air sympa et Ruben est sympa du coup, il a gagné le droit de me faire le suivre où qu'il veut aujourd'hui, bon pas non plus n'importe où, j'suis pas encore complètement con même si j'en ai sans doute l'air. Enfin j'ai pas finis d'réfléchir à ça que Kaya vient m'embêter, ou répondre aux conneries que j'dis au choix, en soulignant qu'j'suis pas capable de ramener mes partenaires alors j'tourne la tête vers elle avec un léger sourire en coin. "Seulement les indiens mais j'viens d'Arizona, c'dans mon sang." Un p'tit clin d'oeil pour aller avec ça et elle va bien s'faire mettre, elle et sa mère avec, j'en ai rien à caler de l'avoir laissé se faire bouffer, elle avait qu'à entendre les chiens se pointer, j'suis pas son putain de garde du corps.

Ruben fait l'con et Ruben tombe dans l'ravin, ça devrait être l'épitaphe de sa tombe quand j'le vois disparaître après l'ravin, sont vraiment pas doués, j'tais pas comme ça à leur âge, j'devais être pire à vrai dire. Je me rapproche dès que j'entends la p'tite scandinave dire un truc en islandais. P'tain d'merde, s'ayez y s'est tué et Andrea va me découper. Je me rapproche en même temps que Isalin descend la pente pour la voir éclater le crâne d'un bouffeur. Décidément, ces deux là vont finir par se bécoter avant la fin de la sortie, j'en connais une qui va devoir ravaler sacrément sa jalousie et s'la caler dans l'oignon. J'en rigole déjà d'avance mais c'plus amical qu'autre chose.. enfin, p'têt pas, ça m'f'rait p'têt aussi rigoler pour de vrai.

Pis Kaya y va déjà, s'excitant toute seule pour aller à la bataille contre des rôdeurs, quel bordel ça allait être mais d'un autre côté, ça allait sans doute être marrant et le gosse qui sommeille dans mon mètre quatre vingt trois et mes vingt trois ans passés se réveille sans aucun doute. J'regarde Joachim quand il m'demande si on y va et j'lui offre un sourire ; "Ils survivront pas sans nous, j'crois." Je dis ça avec un air taquin dans la voix mais je le pense sincèrement, si on était pas là j'suis pas bien sûr qu'ils arriveraient à rester en vie plus de cinq minutes et même si l'amour protecteur d'Isalin et de Ruben était actif.

J'le suis, un peu derrière quand même, pour descendre la pente mais à peine Joachim souligne que ce serait p'têt intéressant de faire demi-tour que la petite indienne repart à la guerre, décidément la plus difficile à ramener en vie ce serait elle, de toute évidence. Et ils étaient déjà partis, les deux jeunes loups de la meute, obligé d'aller les suivre dans les ruines qui commençaient à sérieusement tirer la tronche à cause du temps et de la météo. Puis j'vois Joachim qui s'excite avant de l'entendre dire qu'il est coincé, s'ayez, ça va dégénérer surtout que j'entends des bruits qui me rassure pas des masses, j'prends en note de jamais ressortir avec les gosses, c'est mon père qu'avait raison depuis le début.

Je me dépêche à arriver jusqu'à lui quand je remarque la situation. "Merde !" C'est la seule chose que je peux dire quand j'vois c'que la lumière peine à nous montrer, y a des trucs dans la neige ou derrière et elles sont pas venues pour faire du tourisme. Je regarde Joachim et naturellement je vais près de lui pour l'tirer hors de là, quelle connerie. "J'ai pas trop le droit de vous abandonner à votre sort alors tu vas pas rester là, toi." Faut croire que de temps en temps, j'comprends que j'ai un rôle à jouer pour aider les gens, heureusement c'est pas souvent.

Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2754
Sujet: Re: Cap ou pas cap ?   Dim 28 Fév 2021 - 18:15
Merci, Isa, que j'souffle alors qu'elle est venue à mon secours sans hésitation.

Kaya a suivi, et j'peux pas m'empêcher de pouffer doucement avant d'pouvoir lui tendre quelque chose pour qu'elle se nettoie le visage. Elle part de toute façon droit devant en direction du reste du parking, et moi j'fronce les sourcils. Faut dire qu'depuis qu'on s'est embrassés - et pas vraiment reparlé - l'ambiance semble un peu tendue entre nous. Joachim râle, Ashton nous rejoint, et j'baisse un peu la tête en adressant un bref regard à Isalin :

Bon bah, plus le choix, que je lui dis, en haussant les épaules, essayant de faire comme si ça n'était pas grave.

Mais à l'intérieur, l'ambiance change soudainement, et une tension s'pose sur nous à peine on a fait quelques pas dedans. Joachim s'enterre à moitié dans le sol et se coince, et alors qu'on pensait être tombé sur le seul rôdeur enterré du coin, voilà qu'il y en a en fait beaucoup d'autres. Torche en main, je sonde autour et comprends que cette zone est comme un guêpier en fait, et qu'on a mis la tête dedans.

Putain, que je grogne avant d'attraper ma hache, laissant mon skate à Isalin qui a déjà l'air d'en faire bonne usage. Mes yeux se tournent vers Joachim qui est coincé, et Ashton le dégage quand un mort se pointe vers nous. J'attends pas pour enfoncer ma hache dans son crâne et l'achever d'un coup violent, tellement que je peine à ressortir la lame de l'os : On reste pas là ! que je fais aux autres : Kaya ?!

J'ai l'impression d'avoir détourné les yeux deux secondes, et la Lakota a totalement disparu. Mon coeur rate un battement, aussi parce qu'Isalin que je pensais pas loin est plus à portée non plus. Je papillonne des yeux, sondes l'endroit du bout de ma lampe sans les voir :

Joachim ? Tu peux marcher c'est bon ? sinon, je le prends sur mes épaules et on y va. En tout cas, on peut pas rester plantés là à attendre de prendre racine, nous concernant c'est même une idée à la con. Un peu comme rentrer dans cet endroit et l'explorer en fait : Je sais pas où sont passées les filles ! que je souffle aux deux autres, dans la pénombre. Un mort me bouscule, je me rattrape sur mes appuis, et en récupérant d'un coup sec ma hache, la lui plante dans l'épaule pour le calmer.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 306
Sujet: Re: Cap ou pas cap ?   Lun 1 Mar 2021 - 14:49
- Oups, j’suis désolée…, fait sincèrement la jeune fille à l’attention de son amie.

D’un hochement de tête, Isalín signale à Ruben que c’est rien, et… bah Kaya s’est déjà jetée dans les ruines sur un coup de tête. Les grands yeux verts de l’islandaise vont de sa camarade, qui disparait sous le chantier, à Joachim qui change d’avis. L’adolescente adresse une moue navrée au cavalier et emboite le pas à sa cadette.

Dès les premiers mètres dans les ténèbres, elle allume la lampe-torche accrochée à une anse de son sac-à-dos. C’est lugubre. L’architecture de béton est inachevée, avec des endroits des tiges de fer rouillées ou des trous qui donnent sur les sous-sols inférieurs. Le caisson qui forme les parois de l’édifice souterrain a été fendu par endroit, laissant passer quelques racines. Certaines des parois sont tordues, fissurées, et si Isalín n’est pas spécialiste, elle jurerait que des pans entier du parking en devenir pourrait s’effondrer.

- Oh merde, Kaya, attention !

L’islandaise tire d’un coup sa camarade : un torse prisonnier de la coulée de terre qui avait autrefois fermé cet endroit vient de jaillir pour la saisir. C’est à peu près le moment où le fils Greene se coince et… puisque Ashton est le plus proche pour l’aider, l’adolescente se concentre plus sur toutes les charognes qui approchent. Visiblement, il en reste encore plein…

A la lumière des torches, elles sont maigres, noirâtres, la peau cuivrée tendue sur leurs os. Isalín assène un coup de skate au premier, puis au second. Elle a déjà les bras en feu et la sensation que l’objet a émit une craquement de protestation. Malheureusement, elles se font prendre de vitesse par les voraces affamés et à ce rythme là, elles vont se faire acculer.

- Viens, suis-moi !

La jeune fille montre leur salut à sa camarade : une zone où le béton n’avait pas été entièrement coulée, qui offre donc un fossé jusqu’à l’étage inférieur. En s’agrippant à une gaine électrique vide, elles peuvent atterrir un niveau plus bas sans trop de mal. Isalín se réceptionne aussi souplement que possible et attrape le bras de Kaya pour qu’elle suive : les morts vont forcément les suivre ! Même si certains vont s’éclater la tête en tombant, d’autres seront indemnes. Et puis, il y a probablement des charognes ici aussi alors… il faut qu’elles se planquent ! Les garçons vont bien se débrouiller sans elles cinq minutes.


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 575
Sujet: Re: Cap ou pas cap ?   Mer 3 Mar 2021 - 2:26
« À c't'époque, j'te rappelle qu'vous étiez à deux doigts de devenir alcooliques ! C'est pas vraiment comparable ! »
Sa justification est quand même un peu bancale et ça, Kaya, elle s'en rend bien compte. Alors elle s'engage sans trop hésiter le long de la pente avant que Joachim puisse lui faire remarquer que son excuse est naze. Parce que oui, il a raison : elle a un peu gueulé quand ils ont voulu rejoindre ce casino quelques mois plus tôt. C'est juste qu'elle n'a pas envie de donner raison à son camarade.

Et puis Ruben est en danger, en plus. Sauf que c'est Isalin qui le sauve et la lakota qui, dans la foulée, se retrouve aspergée de sang et de cervelle. Isa s'excuse, Ruben pouffe et la Kayavane passe ! Clairement, quand elle est comme ça, il vaut mieux lui foutre la paix. Elle a besoin de dégommer du coyote, là. C'est la meilleure des thérapies. Et elle est très rapidement servie puisque le sol se craquelle en de multiples endroits et que des mains parfois décharnées apparaissent dans la lueur blafarde de leurs lampes. « Ah ben quand même ! » s'enthousiasme-t-elle. L'adolescente craignait un peu que les lieux soient vides, que leur expédition se résume à une bête balade dans les entrailles du bâtiment. Là, clairement, il y a assez de morts pour tout le monde !

Elle taille dans un premier crâne, repousse le corps de son pied et perd son équilibre. Joa', de son côté, a eu la mauvaise idée de tomber dans le premier trou venu. « T'abuses ! » lui reproche-t-elle gentiment, presque amusée. Cela dit il est dans une mauvaise posture et elle retourne déjà en arrière pour lui prêter assistance. Histoire qu'il lui doive la vie, par exemple. Les dettes de sang, c'est cool ! Et ça lui évitera peut-être une semaine de vaisselle, qui sait ?

Sauf qu'Isa' décide de la tirer par le bras pour l'entraîner hors de portée d'une nouvelle menace. La lakota se dégage avec véhémence. « J'ai pas b'soin d'aide ! » Et spécialement de la sienne. Car oui, elle lui fait toujours un peu la gueule pour cette douche macabre et le plaisir sincère que Ruben a pris en sa compagnie, lorsqu'ils faisaient du skate. « T'en as déjà assez fait ! » Elle tente de lui voler l'afro-américain et maintenant, en prime, elle s'abroge le droit de lui donner un coup de main alors qu'elle maîtrise - partiellement - la situation ? Mais cette fille n'a donc aucune limite ?!

Et en plus, l'islandaise lui donne des ordres. Kaya pousse un soupir, lève les yeux au ciel. Et lorsqu'elle se rend compte qu'elle n'a pas vraiment le choix, que les morts seront bientôt sur elle et que leur salut réside dans cette gaine électrique qui leur permettra d'atteindre le sous-sol, elle finit par obtempérer. Se laisser glisser à l'étage inférieur avec un seul bras - et malgré ses jambes en appui - est particulièrement difficile et sans l'aide d'Isa', elle n'y serait peut-être pas parvenue. Voilà qui n'améliore pas son humeur. Cela dit le danger est omniprésent et les rancœurs peuvent attendre un peu. Une lakota avisée fait passer l'intérêt du groupe avant les siens. C'est ce que sa mère, en cet instant, lui rappellerait. Et elle aurait bien raison !

« Ben' ? Joa' ? Vous allez bien ? » demande-t-elle, espérant attirer quelques morts dans leur direction pour soulager leurs amis. « Ashton est encore vivant ? » Elle espère bien obtenir une réponse négative. Mais elles se sont déjà trop éloignées pour entendre une possible réaction de leurs camarades. Ou alors, les autres sont peut-être trop occupés. Un premier cadavre tombe à ses pieds et s'éclate le crâne. Par acquis de conscience, l'adolescente écrase tout de même son talon sur sa tête. Non, c'est bon, il était bien mort celui-là !

Ce qui ne les dispense pas de faire face à de nouveaux problèmes. Les grognements qui s'élèvent de l'ombre qui les entourent n'annoncent rien de bien positif. « Reste derrière-moi ! » indique-t-elle à son amie indigne. « J'vais t'protéger ! » C'est pas sensé lui faire plaisir mais plutôt lui montrer qu'être infantilisée, c'est pas très marrant. Un premier rôdeur fait son apparition et le tomahawk lui ôte la vie. « T'as vu ça ? » claironne-t-elle, plutôt fière d'elle. Un compliment, là, ça ne serait pas de trop.

« T'as pas quelque chose à m'dire ? » demande-t-elle à l'islandaise alors que la situations se dégrade encore et que l'apparition de nouveaux coyotes les force à se coller dos à dos. Il n'est jamais trop tard pour s'excuser, non ? « Tu sais, par rapport à 'Ben ? » Elle va l'aiguiller, histoire qu'elles n'y passent pas toute la journée. Elle écrase à nouveau le tranchant de son arme sur un mort et lâche une insulte lorsque la lame reste coincée. C'est son grand soucis avec les cadavres, ça. Elle arrive à les tuer mais sa lame reste souvent un peu coincée dans leurs crânes. Mais non, ça ira, elle n'a pas besoin d'aide ! Elle va se débrouiller !


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1902
Sujet: Re: Cap ou pas cap ?   Dim 7 Mar 2021 - 12:17
J’adressai un sourire amusé à Ashton. Il prenait les choses avec beaucoup de désinvolture. J’aimerais bien pouvoir en faire autant, sauf que je n’étais pas vraiment rassuré à l’idée de m’enfoncer dans la gueule du loup. Ce fut encore pire quand la lumière vacilla à l’horizon, pour nous montrer que partiellement ce que je craignais de voir. Je les entendais, partout autour de nous. On les avait sortis de leur longue hibernation. Maintenant que la nappe blanche qui recouvrait les lieux commençait à fondre, on pouvait voir de nouveau toute l’horreur se dépeindre dans ces anciennes ruines.

Tout venait de s’accélérer. J’entendis Kaya râler gentiment après moi, prête à faire demi-tour… Mais elle était clairement trop loin pour m’aider à temps. Je tirai sur ma jambe, sans parvenir à l’extirper. Je pris une longue inspiration pour m’inciter au calme, le temps d’aviser un peu la situation. Ruben enfonça sa hache dans le crâne du rôdeur le plus proche avant de me rejoindre. Je tirai un carreau d’arbalète dans son dos pour en éliminer un autre qui souhaitait profiter de la situation. La peur m’étreignit en sentant une main ferme se refermer sur ma jambe… Avant de croiser le regard d’Ashton. Je soufflai avec soulagement : « M… Merci ! » Un peu plus et je dégainai ma lame, prêt à couper dans le vif. Je l’avais pris pour un rôdeur !

Je posai pied à terre, en contenant une grimace. « Je peux marcher… Je vais pas pouvoir courir, je crois. » Je m’étais peut-être foulé la cheville quand elle s’était enfoncée entre deux pierres sous la neige. Heureusement, l’adrénaline faisait son œuvre. Je n’allais pas les lâcher maintenant pour si peu, surtout si les filles étaient en danger. Je boitai un peu, pour récupérer ma lampe-torche à mon tour, ainsi que mon carreau d’arbalète. Il y avait encore une poignée de morts actifs à ce niveau, qui se dirigeaient résolument vers nous… Mais aucune trace d’Isalín ou de Kaya. J’avais peur qu’on en réveille encore d’autres à se mettre à crier pour les retrouver. « Elles n’ont pas pu partir bien loin. » Je tentais de contenir mon inquiétude, avec plus ou moins d’efficacité.

Je me retournai subitement, à entendre des bruits de… Chute ? « Vous avez entendu ça ? Ca venait d’en bas. » J’orientai ma lampe dans un trou noir, sans rien y voir. Impossible de passer par là, pas pour moi en tout cas. Je n’avais pas plus que ça envie de m’engager dans ces souterrains, mais on n’avait pas le choix. Et on devait se décider vite. « La pente du parking, là ! » Je la désignai de ma lampe-torche avant de m’engager dans cette direction. J’esquivai deux morts qui me bloquaient le chemin, pour descendre la pente gelée sur les fesses. Je me réceptionnai avec ma jambe valide, avant de voir que les morts me suivaient, dans un désordre incroyable. L’un d’eux me coupa le souffle en me heurtant en bas de la pente. Je roulai sur le côté, en cherchant à me relever pour me débarrasser du gêneur. C’était vraiment de pire en pire… Où on était tombé cette fois ?


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Cap ou pas cap ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Cap ou pas cap ? -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: