The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

who rules the world?
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1495
Sujet: who rules the world?   Lun 8 Fév 2021 - 16:58
Celle qui veut en savoir plus




Le soleil n’a pas été au rendez vous aujourd’hui, cela fait plusieurs jours qu’il refuse de montrer son nez sous le ciel noir et bas. Sans lui, aucune chance d’espérer que les températures ne remontent. Pourtant, étrangement, ce n’est pas cela qui me mine le plus.

Je commence à avoir moins mal dans des endroits ou je ne savais même pas que c’était possible d’avoir mal. Les balafres au couteau qui zèbrent mon corps et les bleus, qui commencent a peine a virer au violet, me mettent au supplice aussi. Difficile de donner le change sans grimacer a chaque mouvement. Je ne sais que bénir le fait que nous soyons en hiver pour cacher toutes ces stigmates de cette rencontre que je veux oublier a tout prix.

Le retour au camp n’a pas été simple ; J’avais envie de pleurer dans la voiture avec Bruce et de tout lui dire. Mais, faire ca, c’était risquer la vie de mon frère et avouer que, même si parfois cela me sort un peu trop souvent de la tête, je ne suis pas des leurs. Il faut que je gère sa seule et que je ne perde pas de vue que ces gens avec qui je me sens bien, seront surement les premiers a vouloir me tuer en cas de faux pas.

La situation avec les Divas, le chantage de James avec sa promesse résumée en un mot « a bientôt » font que je me sens prise au piège. J’ai de plus en plus de mal a trouvé comment me sortir de cette situation. Je pense que courir à l’aveugle dans un champ de mine est plus sûr que je vivre ces situations ou, au final, la mort n’est peut-être pas la pire des fins.

En attendant, je souris, je fais comme si la vie était belle et simple, comme si je n’avais pas été torturée et violée, comme si je savais vraiment être une Seahawk pour toujours, comme si mon cœur ne vivait pas dans la peur que mon frère soit vendu à tout moment. Connor nous a expliqué que Otis allait ramener sa conjointe quelques jours a la suite de difficultés sans en dire plus.

Ca ne me plait pas mais je n’ai pas d’autre choix que d’essayer de creuser pour en savoir plus sur la jolie rousse en question. Elle et son conjoint sont très discrets. A force d’observer, je connais presque par cœur les tours de garde des Expendables. C’est donc en début de soirée, deux tasses de tisane chaudes a la mains que je brave la neige pour aller vers la caravane d’Otis. Je sais qu’il n’est pas la quand je frappe.

Des que la porte s’ouvre sur la jeune femme, je me sens petite, terne et rabougrie a coté d’elle. Pourtant je lui offre un sourire que j’espère chaleureux.

« Salut !! Moi c’est Alex ! Je viens de croiser Otis et je me suis dit que ca te ferait peut etre plaisir un peu de compagnie. Sache que tu as le droit de dire non, mais si tu es partante… j’ai pris la boisson festive du coin : verveine menthe, si avec ca on passe pas une super soirée ! »

Oui, c’est un peu ironique mais en même temps, je ne supporte pas l’alcool alors les soirées aux pisses mémés, même si ca détonne dans un groupe soi-disant gonflé aux testostérones, moi, ca me va très bien.




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: who rules the world?   Mar 9 Fév 2021 - 15:51
Les jours se ressemblaient tous plus ou moins au camping. Pour Lucy, c’était véritablement reposant, sauf quand l’autre montagne de Bruce commençait à faire sa musculation avec Donovan. Alors là, il y avait des cris et des bruits dans tout le camp et pendant longtemps. C’était des monstres et encore, Lucy savait qu’ils commençaient à se faire vieux, qu’ils étaient certainement moins fort qu’il y a quelques années encore. Mais rien ne semblait pouvoir les arrêter.

Otis faisait vraiment tâche au milieu de tous ces monstres, encore que, si on retirait Donovan, Bruce, COnnor et le grand Flippant d’Alan. Ils n’étaient pas si musculeux que ça, mais il régnait sur le camp, une ambiance virile qui faisait plaisir à voir. En fait, Lucy se sentait même totalement en sécurité, visiblement Otis avait prévenu ses camarades et ils la traitaient tous correctement. Son petit ami était d’ailleurs parti faire « je ne sais quoi » dans son coin. La rousse restait donc là, dans la sûreté de sa petite caravane à lire des livres et à se remettre tout doucement.

Quand quelqu’un frappa à la porte, Lucy sursauta, se demandant de qu’il pouvait bien s’agir. Ce n’était clairement pas une des adolescentes, pas non plus une des brutes géante. Peut-être ce type un peu original, Kaz ou alors, cette fille, Alex, qui avait d’ailleurs un âge assez similaire au sien. La rousse avait visé juste, quand elle la vit avec deux tasses et qu’elle lui demanda l’autorisation d’entrer. Il eut un petit moment de flottement avant qu’elle ne lâche : « Avec plaisir, je crois pouvoir le corser avec un fond de tequila si tu veux. » Lucy avait une fâcheuse tendance à boire dès que c’était possible. Si bien qu’elle versa un peu d’alcool dans son verre, tant pis pour le gout que ça aurait.

Elle prit une gorgée en s’asseyant en face de la brune : « Donc, Alex, c’est bien ça, nous sommes les deux seules vraies femmes du camp. Tu veux bien me raconter ton histoire ? » ça l’occuperait quelques temps, le temps qu’Otis revienne en réalité. Lucy ne savait même pas si elle avait envie de connaitre les histoires d’Alex, mais, observatrice qu’elle était. Ça pourrait peut-être lui servir.


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1495
Sujet: Re: who rules the world?   Mar 9 Fév 2021 - 19:32
Celle qui fait sa timide



Pendant une fraction de seconde je me demande si je ne dois pas remettre ca a plus tard. La rouquine le regarde interdite, puis, enfin, elle brisa le silence et semble, même, presque contente de me voir ? C’est vrai qu’elle n’est pas beaucoup sortie de sa caravane et que coté raffinement, le camping de Connor est encore loin d’avoir ses étoiles sur Trip Advisor.  Je la suis dans la caravane d’Otis et pose les tasses pendant qu’elle me propose de la tequila. Avec humour je décline :

« Oula, non merci !! Je passe ! Je tiens affreusement mal l’alcool et je n’ai pas envie de t’abrutir avec des bêtises sans queue ni tête dès le premier soir ! »

Je le regarde faire et en profite pour la détailler. Malgré moi je note que c’est une très belle femme. Elle a des gestes presque gracieux que je lui envie et malgré sa tenue simple je trouve qu’il y a quelques choses qui fait qu’elle ne me ressemble pas quand je me mets en baggy. Elle est fine et semble presque… délicate, comme ses danseuses d’opéra. A coté d’elle je me sens aussi petite et tassée qu’une naine.

Je m’assois en face d’elle quand elle a fini de couper sa tisane. Je ne suis pas sûr que ca soit bien bon mais qui suis-je pour juger, j’adorais écraser ma banane avec du fromage blanc quand tout ca existait encore. Avant que je sache la questionner subtilement, elle me décoche plus qu’une salve d’anti missiles. OK, je vois… Lucy, tu fais pas dans la dentelle. Je reste souriante mais j’avoue qu’elle m’a devancé et que je m’attendais pas a ça.

« Je ne suis pas sûre que nos deux petites ados ne se considèrent pas « comme des vraies femmes ». Méfie-toi, l’adolescence rend parfois susceptible. »


Enfin, pour Alessia espérons que c’est juste l’âge bête et qu’elle ne finira pas comme Milou et sa tête a claque. Je prends le temps de touiller pensivement mon thé, je n’ai pas trop de mal à penser a des choses tristes ou effrayantes pour avoir la mine appropriée.

« Je… je ne suis pas sûre que ca soit une histoire très intéressante ou très différente des autres et en plus… je ne sais pas vraiment par ou commencer. En fait ca ne fait pas longtemps que je suis là… »

La timidité ou la gêne ne sont pas feintes. Lucy, sans s’en rendre compte m’a surement un peu trop brusquée et si j’aurais, en temps autres, facilement rebondi sur moult mensonges, la, je suis trop fragilisée pour me lancer dedans a sec. Le fou, les divas, les pressions, je n’arrive plus à m’y retrouver.  « Salut je suis une espionne, j’ai un frère en otage, j’ai un fou qui m’a violée et m’a promis de recommencer et sinon, beau temps pour la saison »

« Je… je suis désolée, je suis un peu fatiguée et sur les nerfs ces derniers jours, je… ca t’embête si on parle un peu plus de toi d’abord je… je crois que je te fais une crise de timidité. »

Je souris telle un enfant coupable pris sur le fait. C’est ridicule a mon âge de réagir comme ça, mais je ne maitrise pas grand-chose en ce moment. J’essaye de rebondir sur un sujet plus léger.

« Tu te plais ici ? C’est chouette que Connor ait dit oui pour que tu viennes ici. Ca manque parfois… de présence féminine. »

Je n’ose pas demander directement pourquoi elle est là. Je vieillis mal.




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: who rules the world?   Jeu 11 Fév 2021 - 0:14
Lucy observa sans un mot la jeune femme en face d’elle, avant de reposer la bouteille : « A ta guise. » Puis elle bue une gorgée en détaillant la brune. Elle était belle, mais ses cheveux et son corps semblaient trahir le stress et la fatigue, ses mouvements aussi. Lucy ne parvenait pas à mettre un mot dessus, mais elle ne semblait pas aller aussi bien que le laissait supposer ses mots et son comportement.

La rousse eut un sourire neutre quand Alex parla des deux adolescentes, la réponse de Lucy eut un fond assez sec, presque agressif, mais elle l’avait prononcé avec son habituelle voix douce : « Je me fiche pas mal de l’état d’esprit des deux petites. Il me semble que les femmes ne sont pas acceptées ici, sauf si elles sont lesbiennes. Or, elles semblent être un peu jeunes pour avoir une opinion tranchée sur le sujet. Donc ce ne sont pas de vraies femmes. » C’était très réducteur envers les adolescents et probablement homophobe sur les bords, mais Lucy se fichait de ce détail, il faut dire qu’elle n’avait pas du tout le même rapport avec la sexualité et l’amour.

Elle enchaina donc sur sa vie, toujours d’un ton doux, mais toujours avec des termes et des propos qui trahissaient son désaroi et sa colère latente : « Que pourrait-on dire ? Je m’appelle Lucy Fields, j’ai trente ans, j’étudiais pour devenir astronome/physicienne et maintenant je suis là dans cette caravane car je ne peux plus bosser dans un bordel. » La rousse se repris après une gorgée de sa mixture, présentant ses excuses à Alex, confuse de se comporter aussi mal :

« Excuse-moi, ce n’est pas très délicat. En fait, je suis contente d’être ici, c’est un endroit super, je me sens en sécurité et même si je ne fais pas parti du groupe, je sens que tous ici sont des bonnes personnes. Tu te sens un peu seul tu disais ? » Demanda-t-elle en rechargeant sa tasse en tequila, laissant la bouteille ostensiblement entre elles, au cas où l’autre changerait finalement d’avis. C’était parfois mieux quand deux personnes buvaient ensembles, au moins, le lendemain, on pouvait excuser quelques écarts de langage et de conduite.


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1495
Sujet: Re: who rules the world?   Ven 12 Fév 2021 - 16:56
Celle qui se méfie des melanges

En fait les hommes sont des choses simples quand on y réfléchi bien, enfin, si on oublie le fou, chose que j’ai du mal à faire. Ils ont tendance a être assez direct sur leur émotion et leur relation. A coté de ca, entre femme, c’est extrêmement plus complexe a telle point que deux hommes ne saurons surement jamais appréhender parfaitement la complexité du sniffage de fesses féminins dans toutes leur nuances.

Il avait suffi de quelques semaines dans le camping de Connor pour oublier la joie des faux semblants et la subtilité de discuter avec une personne de mon sexe. Aussi je suis très dans l’observation de la jolie rousse tout comme j’ai le sentiment qu’elle fait de même. Si tout ses gestes peuvent appeler une certaine douceur, il y a quelque chose en elle, de dure que j’ai du mal a définir. Est elle en colère ou blessée par quelque chose dans le camp ? c’est vrai que je n’ai pas toute l’histoire, ni de sa venue ici ni du fait que Connor ne permettra pas a une femme hétéro de rester. Si elle savait pour moi, je pense que nous ne risquerions pas d’être copine.

Lorsque qu’elle parle des deux juniors du camps, quelques choses en moi se vrille. C’est assez étrange de sentir se sursaut presque maternelle pour protéger ces deux là, alors que je les mets bien plus en danger qu’un texte un peu dur. Qui plus est, Alessia est jeune, mais elle a tellement d’avis tranchée sur tout que ca ne m’étonnerait pas que cette cérébrale ait déjà tranché la question de son orientation.

C’est ridicule mais je me dis qu’avec une personne comme Lucy a ma place, les Divas gagneraient au change car elle a l’air d’avoir un caractère bien trempé et ne pas s’encombrer de toutes mes faiblesses qui m’entravent. Après, cela cache peut être autre chose ? Les petites l’ont surement agacée ou j’ai loupé un détail. A moins que le problème ne réside dans le fait qu’elle ne sache pas rester ici elle. Je redouble d’attention tout en lâchant un :

« Vous sous cet angle, tu n’as pas tort. »


Une fois de plus elle me surprend quand elle se présente. C’est direct, peut être trop. Il y a quelque chose que je n’arrive pas a définir dans cette femme. Je suis surprise d’apprendre, aussi, qu’elle travaillait dans un bordel, enfin, il y en a qu’un qui a pignon sur rue ici, et, surtout qu’elle ne sait plus y aller. Avec douceur, pendant que je ma vois boire une gorgée de son étrange mélange :

« C’est vrai que cette épidémie nous a tous éloignée de la vie que nous pensions avoir et ce n’est pas toujours simple de trouver le bon côté des choses. Je… excuse moi si je suis indiscrète mais, ce n’est pas une bonne chose de ne plus travailler dans un bordel ?»


Vue de ma fenêtre c’est le pire endroit pour une femme. Je crois que je préfère encore ma situation bancale que d’imaginer un seul homme portant la main sur moi a nouveau. Rien que d’y penser je sens un frisson de dégout et de peur qui me parcours jusqu’à me donner la chair de poule. Je donne vite le change en trempant mes lèvres dans ma tisane pendant que Lucy s’excuse. Cela me fait froncer les sourcils. Je me raidis aussi quand elle dit que ce sont de bonnes personnes ici, malheureusement, je partage un peu trop cette opinion et cela me pèse de plus en plus. Je la vois remettre une rasade de Tequilla dans sa tasse sans oser lui dire que c’est rarement au fond d’un verre, ou d’un mug, en l’occurrence, que l’on trouve des réponses à nos questions quand ca ne va pas. Apres, ca n’empêche personne de chercher quand même… Je lui offre un visage amical en lui disant, avec un peu d’humour :

« Ne t’excuse pas, je pense qu’a vivre ici, j’ai surement oublié le sens du mot délicat. Et non, ce n’est pas tant que je me sente seule ici, bien au contraire… parfois l’intimité est compliqué a avoir mais je ne vais pas me plaindre, ca fait du bien de ne plus être seule.»

Avec Milou qui rode pire qu’un requin autour d’un radeau de survie, je rêve souvent de solitude.

« Disons que c’est pas toujours simple d’être l’unique fille de l’équipe, entre ceux qui me voit comme une petite chose fragile, ceux qui m’imagine comme le membre en trop… je crois que je suis contente que tu sois là, même si c’est que pour quelques temps. »

Non mais en vrai Lucy, je viens de passer 5 ans a goudouland, le pays où il y a que des filles, alors la transition est un peu violente avec le camping paradis de Connor. Et puis, y’a Milou… et ca… c’est l’enfer sur terre. J’essaye de changer subtilement de sujet et, avec sollicitude je m’inquiète :

« J’imagine que ca ne me regarde pas, mais… ca n’a pas l’air d’aller très fort, c’est a cause de ton ancien travail ? Tu n’es pas obligée de m’en parler si tu n’as pas envie, mais, même si je ne te connais pas vraiment, j’ai l’impression que quelques choses te mine ? »




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: who rules the world?   Sam 13 Fév 2021 - 21:37
Lucy écouta Alex lui parler de la vie dans le groupe, comme quoi ce n’était pas toujours simple pour elle d’être la seule femme de l’endroit. Chose que la rousse pouvait comprendre, sincèrement en réalité. Elle lui répondit, sur un ton amusé : « J’imagine que tu n’es pas non plus du genre à te laisser marcher sur les pieds, si un d’eux pense pouvoir te regarder sous la douche, déjà, on ne pourrait pas leur en vouloir et ensuite, tu peux toujours les frapper. » et elle ajouta, après avoir pris une longue gorgée de sa boisson au mauvais gout :

« Au pire, tu peux te trouver une copine qui viendrait vivre avec toi non ? » Si elle avait si peur d’être la seule femme sexuée du groupe. Lucy trouvait d’ailleurs la situation amusante, bien que quelque peu homophobe sur les bords quand elle y repensait. Ses pensées furent sortie par une Alex qui venait finalement gouter sa mixture et lui demander ce qui n’allait pas. La rousse hésita quelques secondes avant de lui répondre :

« Non ça ne te regarde pas je pourrais te dire, mais en un sens, si. Il y a un gang de motards qui trainent dans l’agglomération de Seattle. Ils sont violent, cruels et ils ont une très fâcheuse tendance à mettre leur bite dans les filles qui ne le souhaite pas. » C’était une façon détournée de dire ce qu’il s’était réellement passé, mais de cette façon, Lucy pouvait feindre l’indifférence et se cacher derrière un masque et sa tasse de thé. Elle ajouta aussi, sur un ton semblable : « C’est pour cette même raison que je ne veux plus travailler au motel. Je te laisse donc en tirer tes conclusions. »

Elle devait certainement offrir un contraste assez déstabilisant pour la brune en face d’elle, enchainant les moments d’impassibilité, de froideur, couplés à des moments de chaleur et de vulgarité. Lucy se savait un peu compliquée à gérer pour le coup, mais elle avait l’espoir qu’Alex ne s’en formaliserait pas plus que ça : « Au moins, avec les expandables, on se sent protégés, je n’ai pas peur quand je vois quelqu’un comme Bruce nourrir les poules le matin. » En fait, elle si elle avait pu, elle aurait certainement tenté de rester avec Otis, ici…


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1495
Sujet: Re: who rules the world?   Dim 14 Fév 2021 - 22:27
Celle qui prend du recul

J’arrive a lâcher un petit rire quand elle me dit que je ne suis pas du genre a me laisser marcher sur les pieds, en vrai, a part avec Milou, je n’ai pas vraiment besoin de m’imposer. Les choses s’étaient vraiment fait simplement, sans vraiment avoir a jouer des coude, pour qu’on me laisse ma place. Il faut dire que Bruce veillait a sa façon au grain et que Connor arrivait aussi a mettre un climat agréable ici. Même si je suis a fleur de peau au point de ne pas être a l’aise de me retrouver seule avec un des membres du groupe, je sais, au fond de moi, qu’aucun n’ont de pensées malveillantes a mon encontre. Personne n’irait avoir de geste déplacer ou essayer de me faire du mal sciemment… enfin… on verra si c’est toujours le cas si un jour ils me découvrent. En fait a part Milou, je n’ai pas vraiment a me plaindre si on y pense bien :

« Je pense qu’a part un ado un peu collant, ça n’est venu a l’idée de personne de venir espionné sous la douche. »

Je me souviens de la réaction de Connor quand je me suis retrouvée nue… oui je suis absolument sûre que personne n’irait faire ca. Je vais prendre une gorgée de ma tasse quand elle me sort que j’ai qu’a venir avec une copine ici. De surprise j’avale de travers et manque de tout recracher a cette idée. Déjà parce que je n’aime pas les filles dans ce sens là ensuite... mais y’a rien ensuite, la c’est tellement incongrue comme idée. Prise d’une quinte de toux je sais juste m’excuser.

« Excuse moi, je … je pense pas que ca soit une bonne idée. »

Je n’en ajoute pas plus, gênée a cette idée. En fait, je n’ai jamais été fleure bleu ou du genre a espéré rencontrer mon prince charmant, loin de là. Au lycée, ca me faisait plaisir de faire chier mes parents en acceptant que les mecs disent qu’ils avaient tous couchés avec moi. Ca m’a fait passer pour la pire trainée du bahut et, paradoxalement, ca avait surement grandement contribué a préserver mon pucelage au-delà des espérances de la plus stricte des chaperonne. Ensuite, ensuite le chemin que j’avais choisi était pire que celui d’une nonne. Marié a mon travail, je n’avais pas perdu mon temps avec les distractions, puis, quand j’aurais été en mesure d’enfin savoir lever le pied, je m’étais rendu compte que, pour exister dans un monde d’homme, il ne fallait pas être vue comme une femme. Seth aura été, au final ce qui se rapprochait le plus d’un petit ami, et quand on sait comment ca s’est fini… j’aurais de l’humour je dirais qu’il s’en ai pris plein la tronche, mais je ne suis pas encore prête a rire de lui avoir tiré une balle dans le crâne. Bref tout ca pour vous dire que, sans le fou, j’étais bien partie pour entrée dans le guide des record de la vierge le plus vieille de tous les temps. Et maintenant, grâce a lui, l’idée même d’avoir des relations sexuelles avec quoique ce soit, était juste, glaçant de terreur.

De toute façon, je m’étais résignée depuis 5 ans a ne vivre que pour une seule personne : Mateo, je ne devais laisser aucune place dans mon cœur pour qui que ce soit de crainte de me retrouver, une nouvelle, dans une situation ou je devrais choisir entre mon petit frère et d’autre personne. Voir l’hésitation de la jolie rousse me ramène a l’instant présent et surtout a elle. Je commence a me dire que je n’aurais surement pas du me montrer aussi indiscrète, oui, je sais, pour une espionne, je ne vaux pas grand-chose avec les états d’ames, mais il y a quelque choses en elle qui fait écho a mon inconscient et me demande de ne la laisser tranquille. Je retiens mon souffle sans m’en rendre compte et serre ma tasse pendant qu’elle me répond. Je me sens pâlir à mesure que mes phalanges blanchissent en serrant ma tasse. Ces mots, son simple, concis, sans fioriture ni hésitation. Surement cela dénote une grande force de caractère de là par de la jeune femme. Moi, je ne serais pas capable de dire les choses comme cela. Quand elle me dit que je dois me sentir en sécurité ici, je relève la tête vers elle, une étincelle de terreur dans les yeux. Non je ne me sens pas en sécurité ici et je sais que personne ne saura me protéger du fou.

Ma tasse se brise entre mes mains sous la pression, m’entaillant légèrement la paume et me faisant sortir de ma torpeur pendant que je me redresse, couverte de thé et essayant de ne pas mettre de sang partout.

« Oh !! Merde… excuse-moi…. Je … je vais nettoyer… je... tu as un essuie quelque part?»

Je me baisse pour ramasser les moreaux en même temps que j’appuie sur ma plaie… C’est d’ailleurs plus a eux qu’a elle que j’arrive a dire :

« Lucy… je suis désolée de ce qui t’es arrivée. Ca doit être affreux et c’est bien que tu sois avec nous si tu te sens protégée ici… »


Puis je redresse mon visage vers elle pour demander, avec une réelle sollicitude:

« Mais tu ne m’as pas dit, toi, tu vas comment ? »


A force de ce focaliser sur les bourreaux ou sur les actes que l’on subit, on oublie parfois que le plus important, dans tout cela, c’est la personne qui doit se reconstruire et continuer d’avancer.


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: who rules the world?   
Revenir en haut Aller en bas  
- who rules the world? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: