The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -35%
Baskets Nike Air Max Excee à moins de 80€
Voir le deal
71.47 €

Finger, le doigt qui ne coupe pas que la faim
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 169
Sujet: Re: Finger, le doigt qui ne coupe pas que la faim   Lun 5 Avr 2021 - 19:47


Finger, le doigt qui ne coupe pas que la faim.

Alex, James & Derek
Je devais passer pour un ingrat. Cette nana qui venait si aimablement de me couper deux doigts avec une précision chirurgicale venait de sauter à la gorge du fou. Et moi... Moi, je m'étais écroulé par terre.
C'est vrai quoi, j'aurais pu m'enfuir, me planquer, courir au No Man's Land. Ou même, pourquoi pas, me retourner contre lui moi aussi ! Après tout j'avais mes couteaux. Et même un flingue ! Que j'étais sans doute pas capable de faire viser à bout portant, certes, mais c'était toujours dissuasif.
Mais non. J'avais opté pour la troisième option : la larve. Glisser du comptoir, et poursuivre ma lente chute au sol. Splotch. Je suis sur qu'en regardant d'un peu plus près, on pouvait voir la trace de bave de la limace que j'étais, dans mon sillage. D'ailleurs oui, on la voyait : Elle était rouge sang.

Je restai une seconde interminable à regarder le plafond délabré, sans savoir qu'au même moment, le petit écureuil était dans la même contemplation que moi, elle aussi à moitié sonnée. Désolée..? c'était auprès de moi qu'elle s'excusait, ou auprès du masqué ? Dans le doute je ne répondis pas. Oui, c'est mon excuse toute trouvée pour expliquer que je n'aie pas réussi à dire un mot autre que "Hmpfrreurgh" en réponse.
J'avais compté les coups comme on comptait les secondes, il s'était arrêté à deux. Deux secondes, le temps qu'il m'aurait fallu pour disparaître dans la rue.

Quand il approcha, je m'attendais à crever. Fin du jeu, il allait me planter avec la lame qu'il venait de sortir de sa poche, tout comme son briquet.
Une lame.. Un briquet.. Mes doigts ? J'entendis la femme parler, et un nouvel afflux d'adrénaline me tira de mon étourdissement. Juste assez pour que je retrouve la position assise, pas assez pour que je me lève réellement.  Je reculai sur les fesses jusqu'à me coller dos au mur, les larmes aux yeux. Quand il fut à portée je tentai de m'esquiver en vain, me retrouvant coincé entre le mur et un rayonnage.

- Dégage avec ça ! Me touche pas putain !

Dans un sursaut d'instinct de survie, je me propulsai contre ses jambes, le faisant basculer et tomber au sol. En rampant à demi je lui montai dessus et mon poing sanguinolant s'écrasa contre sa joue. L'idée était bonne, le résultat un peu plus douloureux.

- Ah bordel mais quel con !!

Je me dégageai dans un nouvel élan et me tournai vers l'écureuil, hésitant une seconde. Une seconde de trop ?

:copyright:️ DABEILLE


Normal People Scare Me...
Revenir en haut Aller en bas  
James Gray
James Gray
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Devil's Rejects
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 473
Sujet: Re: Finger, le doigt qui ne coupe pas que la faim   Dim 11 Avr 2021 - 17:48
Finger, le doigt qui ne coupe pas que la faim

Derek
&
Alex
&
James


Ils avaient tous cette même manière de s’accrocher à la vie. Ils étaient tous bercés par ce stupide espoir de s’en sortir. La plupart des victimes se battaient, se débattaient jusqu’au bout. Jusqu’à ce que l’espoir ne les quitte, mourant dans leur dernier souffle. C’était toujours comme ça, c’était toujours le même schéma. C’était sans doute ça qui enivrait le plus James. Mais parfois, il y avait ces exceptions. Ces êtres rarissimes, imbrisables malgré les efforts. Alex était cette irrégularité dans la vie du britannique. Et puis, de temps à autres, il y avait les personnes comme ce voleur. Ces gens avec lesquelles James ne voulait que s’amuser. Leurs donner un simple coup de fouet, les faire trembler un peu, les marquer pour que jamais ils ne l’oublient. Parce que l’anglais n’avait nullement l’intention de tuer ce brun, du moins pas de suite. Il voulait simplement, grand seigneur qu’il était, lui faire un cadeau. La douce offrande du traumatisme.

Et aujourd’hui, ces deux types d’individus étaient rassemblés au même endroit. Ces deux fausses notes dont James jouait avec un plaisir à peine dissimulé. Sa lame brûlante en main, il s’avançait vers sa distraction du jour avec la ferme intention de cautériser la blessure béante, à sa manière. Le voleur, lui, reculait tel un pauvre animal acculé. Jusqu’à ce qu’il  ne se retrouve coincé entre le mur et le chasseur. Bien trop sûr de lui, l’ancien garde du corps s’accroupit tout près du brun. Sa première erreur fût de ne pas agir de suite. Comme souvent, son attention était bien trop happée par Alex. Son visage masqué se détourna vers elle alors qu’elle lui demandait d’attendre. Sous son horrible costume, James fronça les sourcils, curieux d’entendre ce qu’elle avait à lui dire. Sa deuxième erreur fût de l’écouter un peu trop attentivement. Elle le provoquait. C’était stupide. Stupide mais cela fonctionnait à chaque fois. À chaque fois, il fonçait tête baissée. Il n’y avait qu’elle pour lui faire perdre toute sa logique. Elle l’énervait, elle le rendait dingue.

- Tu veux que j’te…

La fin de sa phrase mourut dans sa gorge alors que sa respiration se coupa. Une seconde. Deux secondes. Son souffle lui échappa à l’instar de son équilibre. Et dans la foulée, c’est le poing à trois doigts qui vint s’écraser sur son masque. Si le masque avait forcément amorti le choc, la douleur ne restait pas moins présente. Mais ce n’était rien face à la douleur de son ego blessé de s’être laissé berner par son jouet et surtout de s’être fait déstabiliser par un amputé. Et existait-il pire blessure qu’un ego diminué pour un narcissique comme lui ?

Non sans mal, James se releva. Il avait cette furieuse envie de venir masser sa joue endolorie mais il ne pouvait pas ôter son masque. Ses yeux passaient d’une victime à une autre. Sur l’invité surprise qui n’avait pas bougé.

- En plus d’être un p’tit con, t’es un peu maso sur les bords toi non ? T’attends quoi pour bouger ? Tu veux aider celle qui t’a coupé les doigts ? Ou tu veux qu’on continue à jouer ?

Son rire cynique résonna dans son masque. La partie allait devoir s’arrêter là, sinon il y aurait un mort. Ou deux. Ou trois.

Arme toujours en main, James jeta un coup d’œil à sa montre. Il s’approcha du voleur pour l’attraper à nouveau fermement par le vêtement. Il le tira jusqu’à la porte.

- Dix minutes ! Allez, dégage avant que je change d’avis.

Il finit par se tourner vers Alex.

- Toi tu vas attendre cinq petites minutes ici, faudrait pas que le p’tit con ait l’esprit vengeur sur toi. Et tu laisses ça où c’est, dit-il en désignant les deux bouts de doigts.

Parce qu’une fois que les deux seraient partis, James récupérerait les ongles pour les mettre dans sa boîte à trophées.  



camo©️015



Xenisha x Jamelia
We are the greatest divas in WWE history • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas  
- Finger, le doigt qui ne coupe pas que la faim -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: