The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-31%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 15,6 » FHD
899 € 1299 €
Voir le deal

I'm afraid
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tasya Cruzz
Tasya Cruzz
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 296
Sujet: Re: I'm afraid   Mar 16 Fév 2021 - 15:58
"Ok, s'il y a besoin, je serais là..." glissa-t-elle avec un petit sourire. Elle hocha la tête, tristement quand Luisa lui dit le prénom de son fils décédé. "Il n'y a aucun mal à être heureuse et triste à la fois. Je comprends parfaitement..." La situation de la future maman n'était pas évidente, Tasya le comprenait bien. La brune l'écouta ensuite, retrouvant le sourire. Elle était soulagée que cette grossesse soit une bonne nouvelle et que son compagnon s'en réjouisse également. Cet enfant avait donc été conçu dans l'amour, combien de couples pouvait dire de même ici ? "Je suis contente pour vous..." souffla-t-elle. Luisa serait peut-être heureuse ici, elle le lui souhaitait vivement en tout cas. New Eden avait des bons côtés, les enfants avaient tout ce qu'il fallait pour grandir, de la naissance à l'âge adulte et ils n'avaient pas à souffrir de potentiels rencontres avec des rôdeurs.

Tasya se mordilla la lèvre. "Non, je n'ai pas d'enfant..." murmura-t-elle. "J'ai fait partie d'un groupe dehors. J'avais rencontré un couple avec un petit garçon. Il s'appelait Eden, il avait un peu plus d'un an. Nous nous sommes fait attaquer et ses parents ont été tués. Avec mon compagnon, nous avons recueillit Eden, mais quelques mois plus tard, une fièvre l'a emporté..." Ce n'était pas son fils biologique, mais c'était tout comme. Durant ces quelques mois, elle l'avait chérit, porté, câliné, nourrit. Ils s'étaient énormément attachés à lui. Quand le petit garçon était mort, c'était comme si on lui avait arraché une partie d'elle-même. Elle s'était sentie si impuissante quand son petit corps était terrassé par la fièvre. Elle avait assisté, impuissante aux derniers souffles d'Eden. En y repensant, elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Tasya se redressa et se détourna pour laver le verre d'eau au petit robinet.

Prise d'une inspiration subite, la brune se retourna vers Luisa et détacha le ruban rouge qui nouait ses cheveux. "Dans le village d'où je viens, on avait une tradition. La future maman devait porter un ruban rouge autour de son ventre, c'était censé la protéger des mauvais esprits." Elle attrapa doucement la main de Luisa et lui attacha le ruban autour de son poignet. "Je ne sais pas si les esprits sont réels, mais je suis sûre que quelqu'un, quelque part, va veiller sur ce futur bébé.." Tasya lui fit un petit clin d’œil. Ce n'était qu'un ruban rouge ordinaire, comme la plupart des femmes possédaient ici, mais c'était juste symbolique. Certaines traditions permettaient de se rappeler que la vie existait avant et qu'elle continuait d'exister maintenant. Elle n'avait jamais accordé d'importance aux traditions de son pays, le Mexique, et pourtant, maintenant, elle donnerait cher pour les connaitre toutes et qu'elles ne se perdent pas.


Message In A Bottle

Just a castaway, an island lost at sea,
another lonely day with no one here but me
More loneliness than any man could bear
Rescue me before I fall into despair
Revenir en haut Aller en bas  
Luisa Soriano-Flores
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 326
Sujet: Re: I'm afraid   Mar 16 Fév 2021 - 20:41
I'm afraid


"Heureuse et triste à la fois" c'est ce que ressentait véritablement Luisa. Fort heureusement, la peine de cette disparition, de ce lien tragique avec le passé, n'entachait pas le bonheur qu'elle éprouvait depuis l'annonce. Et ce bonheur serait bientôt partagé avec l'homme qu'elle aime. Elle été sûre qu'à cet instant, lorsqu'elle lui dirait ce qu'il en était de son état, plus rien d'autre ne comptera que leur joie commune. Cette chance d'avoir un second enfant dans sa vie, elle devait le voir comme un renouveau. Une nouvelle chance de faire ses preuves, avec un autre homme, dans une autre vie.

Mais alors que Tasya répondit à son interrogation, elle avait beaucoup de compassion pour la jeune femme. Elle ne sut si c'était une question à poser et regretta aussitôt avoir mis les pieds dans le plat. Vu les traits de la puéricultrice, la mexicaine devinait sans mal que ce devait être douloureux pour elle. Recueillir un enfant et le voir disparaître un peu plus tard, était comme voir partir son enfant. A la différence d'elle, Luisa n'a jamais vu périr son garçon. Dans son cœur, il existait toujours. Peut-être était-ce le cas en vérité. Mais elle a mis quelques années à le chercher, sans le trouver. Elle s'en était voulu. D'avoir arrêter les recherches, de s'être éloignée de son lieu de disparition. Mais à quoi bon ressasser ... Si Kerwan n'avait pas été là, ni le groupe dans lequel elle s'était installée, Luisa serait probablement morte ... de chagrin. Ou sa deuxième tentative n'aurait pas échouée ... Il fallait avancer et aujourd'hui, la lumière était de nouveau dans sa vie.

Je suis désolée ... la jeune femme avait beaucoup d'empathie elle ne souhaitait pas que Tasya passe une mauvaise journée par sa faute je suis certaine que vous avez fait ce que vous pouviez. Je comprends votre chagrin... Elle ne pouvait détacher ses yeux de la puéricultrice mais cette dernière se retourna. La trentenaire se tut un instant.

Tasya revînt vers elle en détachant un ruban rouge de ses cheveux. Ce qui suivit, Luisa ne l'oublierai jamais. Elle lui nouait le ruban autour de son poignet. Comme un symbole. Son histoire sonnait comme un souvenir de sa famille, ses parents, ses grands-parents, ses origines. Cette tradition, elle la connaissait, cela venait de son pays de naissance, de chez elle. Alors elle comprit que Tasya était mexicaine aussi. Alors qu'elle avait fini sa manœuvre, Luisa ne réfléchit pas et prit la puéricultrice dans ses bras. Elle l'enlaça et laissa échapper quelques larmes. Merci à vous ... vraiment merci ...

Elle ne sut quoi dire de plus. Après quelques secondes, elle se recula, relâchant la jeune femme et fixant son poignet. Alors vous êtes mexicaine aussi ... elle sourit tendrement avant de sécher quelques larmes du revers de sa main. Je vous assure c'est ... c'est un des plus beau geste que l'on a fait pour moi depuis très longtemps. Elle inspira pour essayer de faire bonne figure Je suis sûre aussi que quelqu'un veillera sur lui ...

Luisa avait perdu toutes croyances depuis la disparition de son fils, mais un peu de bienfaisance et de foi ne lui ferait aucun mal.


Everybody knows that the dice are loaded
Revenir en haut Aller en bas  
Tasya Cruzz
Tasya Cruzz
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 296
Sujet: Re: I'm afraid   Mer 17 Fév 2021 - 15:23
Tasya hocha la tête, tristement. En effet, ils avaient fait tout ce qu'il fallait pour sauver la vie d'Eden mais ça n'avait pas été suffisant. "Merci... On a cherché partout des médicaments mais il n'y avait rien et les tisanes de plantes étaient inutiles pour combattre la fièvre. Ici, il ne serait pas mort, j'en suis certaine." Les New Edens avaient tout : des médicaments, du matériel de pointe, des médecins compétents. Une simple fièvre comme celle dont avait souffert le petit garçon aurait pu être soigné ici quand dehors, elle lui a été fatale. C'était ça qui était injuste. David aussi aurait probablement pu être sauvé s'ils avaient été trouvé avant. Une septicémie pouvait être guérie à l'aide d'un traitement adéquat mais les choses n'étaient pas arrivées dans le bon ordre. Eden puis David étaient morts, dehors et elle était seule ici maintenant. Tasya chassa ses idées noires pour se reconcentrer sur la future maman. Ressasser le passé encore et encore n'était jamais la bonne solution. Il fallait croire en un avenir meilleur, et vivre pour ceux qui n'avaient plus cette chance.

La brune fut surprise de la réaction de Luisa quand elle lui attacha le bracelet, elle la serra elle aussi dans ses bras. Tasya était touchée de sa réaction. La jeune femme comprenait la signification de son geste. Même si c'était symbolique, les traditions permettaient de garder espoir. "Vous êtes aussi mexicaine ?" souffla-t-elle. Savoir qu'elle était une compatriote lui apportait du baume au cœur. Elles venaient du même pays. "Je viens du village de Tónachi. C'était dans l'État de Chihuahua. Je suis arrivée à Seattle à l'âge de 17 ans..." Son petit village n'était pas connu de beaucoup de monde sauf par quelques touristes, pour ses magnifiques cascades. "Et toi ?" Elle choisit de laisser le vouvoiement de côté. Elle était certaine que Luisa ne serait pas une patiente comme les autres, peut-être deviendraient-elles amies. Le courant passait plutôt bien en tout cas.

Tasya s'assit à côté d'elle. Elles avaient encore un peu de temps avant que le médecin ne se libère. "Tout à l'heure, tu as dit que tu allais découvrir cet endroit... Est-ce que tu es nouvelle ici ?" Si c'était le cas, ça leur ferait un autre point commun. "Je suis ici depuis 3 mois seulement. J'ai fini ma période d'intégration depuis peu." Si c'était effectivement une nouvelle recrue à Walla-Walla, tout comme Tasya, cela signifiait que Luisa et son compagnon se connaissaient d'avant. C'était une bonne nouvelle. Ce n'était pas un mariage arrangé.



Message In A Bottle

Just a castaway, an island lost at sea,
another lonely day with no one here but me
More loneliness than any man could bear
Rescue me before I fall into despair
Revenir en haut Aller en bas  
Luisa Soriano-Flores
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 326
Sujet: Re: I'm afraid   Jeu 18 Fév 2021 - 14:25
I'm afraid


L'histoire personnelle de Tasya était touchante. Heureusement encore que les hormones de Luisa n'étaient pas en ébullition. Ce genre de perte ne devrait jamais arriver. La vie a toujours était un lot d'épreuves, surtout depuis l'infection. Elle ne pouvait que trop comprendre la jeune femme sur ce qu'elle ressentait.

Le geste de la puéricultrice était sincère. Luisa commençait à avoir une vision flou à cause de certaines larmes qui ne demandait qu'à être libérées. Elle avait en face d'elle une personne qui venait de sa terre natale. Son père était mexicain, sa mère américaine. Mais elle a vécu de nombreuses années au Mexique. Oui, je le suis aussi, je viens de Santa Ana près de la frontière. J'y suis restée une douzaine d'années avant de déménager à Los Angeles.

Cela semblait si loin. D'en parler lui rappelait beaucoup de souvenirs. Luisa à l'époque était très proche de sa famille, de ses oncles et tantes et de ses grands-parents. Les traditions étaient la base de cette famille unie. Elle se souvenait que sa grand-mère lui avait cousu de belles robes pour le carnaval de la ville et de son école. De belles robes aux couleurs du soleil. Cela lui réchauffait le cœur rien que d'y penser. Elle parlait bien évidemment l'Espagnol mais n'a pas pratiqué la langue depuis plus de dix ans ...

Désolé, dit-elle en séchant quelques larmes, je me confond en excuse depuis tout à l'heure, mais ... ça me fait tellement plaisir de ... de rencontrer une personne de mon pays. Mais pas que. Luisa était reconnaissante d'être tombée sur elle. Mis à part Kerwan, c'était la seule qui prenait soin de la trentenaire. Elle était une femme très réconfortante.

Tasya s'assit à côté de la jeune femme pendant qu'elle essuyait sa dernière larme. Elle bu une gorgée d'eau écoutant l'interrogation de sa voisine. Elle posa le verre et sourit à la jeune femme Oui je suis arrivée il y a pas très longtemps. Je vais commencer l'intégration dans peu de temps mais je dois encore continuer quelques examens. Ça fait pas longtemps qu'ils ont découvert que j'étais enceinte. La puéricultrice partagea son expérience. Trois mois. Cela lui avait laissé le temps de se faire une idée ici.

Comment s'est passé votre intégration ? demanda Luisa curieuse. Elle commençait à peine à démêler le vrai du faux de cette communauté. Elle comprenait qu'ici elle n'aurait pas la liberté qu'elle avait auparavant...



Everybody knows that the dice are loaded
Revenir en haut Aller en bas  
Tasya Cruzz
Tasya Cruzz
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 296
Sujet: Re: I'm afraid   Dim 21 Fév 2021 - 14:13
Tasya hocha la tête. Elle n'avait jamais mis les pieds à Santa Ana, mais la culture mexicaine était très imprégnée dans les petits villages et villes du pays. Nul doute qu'elles avaient donc beaucoup de coutumes, traditions et habitudes en commun. « Est-ce que toi aussi, ça t'a fait un choc en arrivant en Amérique ?  » glissa-t-elle avec un petit sourire. Pour sa part, le choc avait été rude. Dans son petit village, il faisait toujours beau et chaud. A Seattle, le temps était quotidiennement gris, pluvieux et venteux. Les hivers étaient longs et froids, comme celui qu'ils vivaient actuellement. Et puis passer d'un petit village d'une centaine d'habitants à une grosse ville comme Seattle n'avait pas été évident non plus. La brune connaissait énormément de monde à Tonachi. A Seattle, elle pouvait passer la journée en ville sans croiser un visage familier. Depuis qu'elle était arrivée ici, à Walla Walla, elle était encore plus nostalgique de son petit village. « Je comprends ce que tu veux dire. Je suis contente aussi de rencontrer quelqu'un de mon pays. » Tasya était sincère. Luisa avait embelli sa journée.

Ainsi donc, la jeune femme en face d'elle allait commencer son intégration dans pas très longtemps. « Mon intégration s'est bien passée. » Tasya était contente qu'elle se soit finie, elle avait trouvé cette période assez longue. Entre toutes les lois des New Eden à mémoriser, les cours sur la cuisine, la couture et autres devoirs de la petite femme modèle, elle préférait largement venir travailler ici, à la clinique. Elle se sentait plus utile et surtout, elle était plus dans son élément ici qu'au milieu des aiguilles à tricoter ou des ustensiles de cuisine. Ce n'était pas qu'elle était mauvaise cuisinière, au contraire, sa mère lui avait beaucoup appris, mais durant l'intégration, elle s'était sentie fortement encouragée à trouver un époux, se marier, rester à s'occuper de la maison. Tout contrastait avec sa propre vision de la vie.  « Je suis pas mécontente d'avoir fini... » souffla-t-elle en regardant autour d'elle pour être sûre que personne ne les écoutait.  « Les cours de cuisine et de couture sont un peu... barbants... » Elle haussa les épaules. Luisa aurait bien l'occasion de se faire sa propre petite idée de tout ça.

Une porte claqua un peu plus loin et Tasya se releva rapidement.  « Je crois que c'est à ton tour ! » Elle adressa un petit sourire encourageant à Luisa. « Je sais que le médecin n'est pas toujours.... » La brune chercha ses mots pour ne pas faire peur à la future maman.  « Attentif aux inquiétudes que les femmes peuvent avoir. Il va directement au principal... » A savoir la santé du futur bébé. Il pouvait donner l'impression que la femme n'était qu'un utérus. Il fallait mieux que Luisa soit prévenue. « Repasse me voir quand tu auras fini ! » Elle lui adressa un petit clin d’œil puis regarda la petite horloge au dessus d'elle.  « Je vais prendre ma pause repas d'ici 30 minutes ! » Si Luisa avait faim, elles pouvaient toujours aller manger ensemble.



Message In A Bottle

Just a castaway, an island lost at sea,
another lonely day with no one here but me
More loneliness than any man could bear
Rescue me before I fall into despair
Revenir en haut Aller en bas  
Luisa Soriano-Flores
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 326
Sujet: Re: I'm afraid   Mar 23 Fév 2021 - 14:09
I'm afraid


Se souvenir avait quelque chose de réconfortant surtout en ces temps. Elle en avait fait du chemin depuis. Elle avait l'impression d'être passé par plusieurs vies. Lorsqu'elle avait déménagé, elle n'avait pas plus de douze ans mais elle se souvînt très bien J'étais une jeune ado. Mon père a trouvé du travail sur Los Angeles alors j'ai déménagé là-bas. Alors oui ça m'avait fait un choc autant dans le changement de lieu que les gens aussi. Je les avais trouvé ...plus égoïste qu'au Mexique. Luisa voulait parler que de passer de bâtiments qui racontaient une histoire aux buildings immenses l'avait marqué. Concernant les personnes, en surpoids étant plus jeune, la mexicaine avait fait les frais de groupes au lycée qui se moquait d'elle jusqu'au coup de grâce. Cela lui a fallut de continuer ses études de chez elle à l'époque...

En revenant au présent, dans une vie totalement différente, Luisa se permit de demander à son tour si l'intégration de la puéricultrice s'était bien passé. A l'entendre, on pourrait croire qu'elle se sentait soulagée que tout cela soit derrière elle. En somme, l'intégration durait 8 semaines. Huit semaines d'apprentissage c'était très long et la trentenaire devrait faire preuve de patience. Lorsque Tasya mentionna la cuisine, Luisa sourit Ce sera peut-être mon cours préféré, la cuisine. Je me débrouille pas trop mal. Mais on verra. J'ai l'impression que ... il va y avoir beaucoup d'informations et de pratique à digérer.

Elle savait très bien que l'intégration c'était aussi une mise à l'épreuve. Elle connaissait le son de cloche ici concernant les femmes. Elle appréhendait un peu ces jours de "formation". En espérant que tout se passe pour le mieux.

Lorsqu'une porte claqua, Luisa se redressa automatiquement. Elle se leva alors que Tasya en toute bienveillance lui donnait quelques conseils Oui je m'en doute un peu c'est pour ça que j'appréhende. Elle remit quelques mèches de cheveux en place, se tapota un peu les joues, les nausées étant passées pour le moment grâce à la puéricultrice. Avant de sortir, elle sourit à Tasya C'est très gentil je vous remercie. Je passerais, si je n'ai plus cette envie de courir aux toilettes. Elle sortit doucement comme si elle voulait ne pas déranger. C'était son tour.

___________________________________

Il n'était pas très agréable mais il connaissait très bien son métier. Elle n'avait pas eu droit à un seul sourire de sa part. Cependant, elle sortait du rendez-vous le cœur un peu plus léger. Une échographie sera prévue à la fin de ce premier trimestre de grossesse. Elle pourra alors enfin voir son petit plein de vie.

Un peu moins dans le stress, Luisa alla trouver Tasya. Ce devait être son heure de pause comme elle l'avait indiqué. Une fois face à la jeune puéricultrice, la trentenaire sourit Bonjour. Ça tient toujours ? demanda t-elle à l'encadrement de la porte. Par contre, je ne suis pas sûre de manger ... ou alors juste un petit truc, dit-elle une main sur le ventre. Merci aux hormones qui n'en faisaient qu'à leur tête.






Everybody knows that the dice are loaded
Revenir en haut Aller en bas  
Tasya Cruzz
Tasya Cruzz
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 296
Sujet: Re: I'm afraid   Mar 23 Fév 2021 - 15:16
Tasya hocha la tête, surprise de constater que Luisa avait eu le même ressenti qu'elle à l'époque.  « C'est exactement ça, j'ai trouvé les gens plus centrés sur eux-même, moins ouverts, peut-être moins amicaux aussi. » Elle avait misé ça sur le fait qu'elle connaissait tout le monde dans son petit village et que là, à Seattle, les gens étaient beaucoup beaucoup plus nombreux et avaient tous un train de vie beaucoup plus actifs que chez elle. A Tonachi, ils vivaient au jour le jour et surtout, ils prenaient le temps de vivre. Ici, tout allait très vite, les gens passaient beaucoup de temps au travail, dans les transports en commun, sans vraiment prendre le temps de profiter de plaisirs simples. « Je me souviens que pendant ma formation, les autres élèves trouvaient ça bizarre que j'aille réviser dans les parcs, dehors. Pour moi, c'était indispensable, on ne peut pas vivre continuellement entre 4 murs. » Et encore maintenant, Tasya ne le pouvait pas. Il fallait qu'elle sorte, qu'elle marche, qu'elle prenne l'air tous les jours, plusieurs fois par jour même. Elle ne prenait jamais la calèche pour rentrer chez elle, la mexicaine préférait largement marcher à pieds pour regagner son domicile.  « Je t'avoue que je comptais rentrer une fois mon diplôme d'infirmière en poche. Le Mexique et ma famille me manquaient beaucoup trop... » Maintenant, c'était trop tard, il fallait qu'elle tire un trait définitif sur sa patrie, surtout depuis qu'elle était ici, à Walla Walla.

Tasya esquissa un petit sourire en entendant la remarque de Luisa sur la cuisine. « Tu as de la chance ! Je ne suis pas mauvaise cuisinière, mais.. Je préfère plutôt improviser ou cuisiner des plats du pays, mais ils ne sont pas au programme des cours malheureusement. » Les cours étaient plus basiques : que pouvaient-ils cuisiner avec ce que les épiceries contenaient aujourd'hui par exemple. C'était du pratique plus que de véritables transmissions de bonnes recettes. Elle hocha la tête. La brune n'allait pas la contredire, il y avait beaucoup à mémoriser et tout n'était malheureusement pas super intéressant. Beaucoup de choses l'avaient même révolter. « C'est une période particulière à passer, mais tu comprendras surement mieux tout ce qui se passe ici... » Et notamment le triste sort réservait aux femmes, mais pas que. Certains apprentissages lui avaient été indispensables. Comprendre le fonctionnement d'un groupe aussi grand pouvait être compliqué et certains cours avaient été utiles. « Si tu as besoin d'aide ou.. de parler, n'hésite pas.. » Échanger leurs impressions sur les cours pouvaient leur permettre de ne pas se sentir seule, mais Luisa avait son compagnon pour cela, elle n'était pas toute seule.

« Bon courage... » souffla-t-elle à la jeune femme en la regardant s'éloigner pour rentrer dans le bureau du docteur. Tasya croisa les doigts pour que tout se passe bien pour Luisa et pour que son bébé aille bien. Elle se remit au travail, classant des dossiers, donnant leurs vitamines aux femmes enceintes qui venaient les chercher.

Une bonne heure plus tard, c'était l'heure de la pause. La voix de Luisa la tira de sa rêverie et elle releva le regard avant de lui adresser un sourire. « Oui, bien sûre ! ça tient toujours ! » La mexicaine attrapa son sac et une veste pour sortir de la clinique. « Aucun soucis ! J'espère juste que les odeurs de mon sandwich ne vont pas t’incommoder.. » Elle jeta un regard inquiet vers Luisa. Par chance, c'était seulement du pain, une tranche de jambon et des cornichons, rien de bien extraordinaire. Elle l'avait préparé à la va-vite ce matin. « On peut partager si tu penses que ça passera » proposa-t-elle. Marcher au grand air en mangeant lui ferait peut-être du bien. Et puis, son estomac avait été habitué pendant de longs mois à ne manger que des toutes petites quantités de nourriture quand elle était seule dehors. Alors elle avait encore eu les yeux plus gros que le ventre, la moitié d'un sandwich lui suffirait amplement. « Alors, comment le rendez-vous s'est passé ? » s'inquiéta-t-elle.





Message In A Bottle

Just a castaway, an island lost at sea,
another lonely day with no one here but me
More loneliness than any man could bear
Rescue me before I fall into despair
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: I'm afraid   
Revenir en haut Aller en bas  
- I'm afraid -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
L'état de Washington
 :: QG de New Eden :: District 2
-
Sauter vers: