The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk microSDXC Ultra 256 Go + Adaptateur SD – Classe 10, ...
34.99 € 60.99 €
Voir le deal

La vie trouve toujours un chemin
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aurora M. Blackwood
Aurora M. Blackwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 317
Sujet: La vie trouve toujours un chemin   Mer 3 Fév 2021 - 16:16
La vie trouve toujours un chemin

feat Nolan Wilson



Aurora grimaça légèrement, passant sa main devant sa bouche, retenant une nouvelle fois la montée d'une nausée qui l’incommodait depuis qu'elle s'était levée. En jetant un coup d’œil, elle put s’apercevoir qu'il devait être, au plus tard, aux alentours de cinq heures du matin. La gêne occasionnée en plus d'un léger mal de crâne l'avaient empêché de bien dormir et elle était donc légèrement fatiguée, agacée et grognon. Elle avait attendu plusieurs jours avant de prendre la décision d'en parler vu que cela semblait passager, disparaissant naturellement le reste de la journée. Elle rattrapait au maximum son sommeil dans ces moments-là, du moins quand cela était possible. À présent, elle voulait vraiment savoir ce qu'il n'allait pas avec son corps et prendre ce qu'il faut pour s'en débarrasser, quelle que soit la maladie. Cela faisait d’ailleurs un moment qu'elle n'avait pas attrapé une saloperie et pas mal de gens étaient tombés malades ces derniers jours en y pensant.

Elle n’avait jamais trop été à l'infirmerie du camp pour le moment. En dehors de l'examen médical à son arrivée et pour le soin de quelques coupures bénignes aux mains dû aux travaux, elle n'avait pas eu besoin de s'y rendre. Elle préférait de toute façon s'en tenir éloignée le plus possible, ce genre d'endroit lui rappelant surtout de mauvais souvenirs. Elle n'avait donc rien contre les soignants des lieux, bien au contraire, ils étaient très prévenants, sympathiques et professionnels.

Elle était sortie de sa caravane, impatiente d’en finir au plus vite. Elle ne prit pas le temps d'observer les flocons tombant du ciel, filant en direction de l'infirmerie du fort à pied, ce n'était pas très loin. Pour le coup, avec le froid mordant extérieur, elle avait posé une couverture sur son dos, s'entourant de cette dernière pour rester bien au chaud en plus de son manteau. Elle avait vite fait enfilé un pantalon de sport et un pull pour ne pas débarquer là-bas en pyjama, bottes aux pieds et colliers autour du cou. Vu qu’elle avait plusieurs grosses couvertures dans l'habitacle, n'ayant pas de chauffage, elle s'était permise de dormir en vêtements plus légers. Ses cheveux étaient détachés, virevoltant au grès du vent soufflant avec force alors qu’elle forçait sa marche rapide dans la neige. Elle s’enfonça un peu plus dans la couverture, espérant arriver bientôt pour éviter le plus possible le froid environnant.

Elle atteignit au bout de longues minutes la porte, l'ouvrant rapidement pour s'y engouffrer, refermant aussitôt derrière elle. À peine avait-elle fait quelques pas dans la salle d'attente pour s'asseoir que l'odeur de désinfectant lui monta au nez, accentuant son envie de vomir. Elle se précipita aussitôt sur la première poubelle qu'elle pouvait trouver dans la pièce pour se pencher au-dessus, régurgitant une partie de son repas du soir qui finit sa course à l'intérieur. Après quelques instants, cela sembla suffisamment se calmer pour permettre à la jeune femme de reprendre son souffle. Elle était à genoux, survolant le sac plastique, mains posées de chaque côté de l'objet, la couverture chutant partiellement vers l’arrière, sur le sol. La survivante était parcourue d’imperceptibles tremblements provoqués par l'action qui se calmèrent assez vite. Elle avait l'air un peu tendue, n’appréciant guère l'arrière goût acide que cela laissa au fond de sa gorge.

« Je crois que j'ai besoin d'une petite consultation... » murmura-t-elle d'un ton dépité, un peu pâlotte, reportant son attention vers Nolan lorsque celui-ci entra dans la pièce après être sûre qu'elle n'enchainerait pas tout de suite avec un second round.

Codage par Libella sur Graphiorum



Never lose hope
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1427
Sujet: Re: La vie trouve toujours un chemin   Ven 5 Fév 2021 - 12:36
J’aime bien cette heure de la journée. Quand la nuit commence à laisser place au jour, quand la lumière commence à changer. Quand je faisais mon internat c’était mon moment préféré. Je savais que j’avais bientôt fini de bosser et j’avais cette impression de renouveau. C’était encore plus flagrant quand j’avais passé une nuit difficile aux urgences. Maintenant, c’est un peu différent et pourtant, j’ai toujours ce même ressenti. C’est tout autant lié au fait de me dire que j’ai de la chance d’être à même d’assister à une nouvelle journée et aussi que, dans une poignée d’heures, je pourrais retrouver celle qui partage ma vie. En temps normal, on se serait juste croisés avant qu’elle aille bosser. Mais là, vu qu’elle est malade, je vais aller m’écrouler chez nous, avec elle, alors qu’elle se sera probablement enroulée dans une pile de plaids. J’ai encore du mal à m’y faire en vrai, même si c’est carrément cool. Mais cette nouvelle routine, dans un monde en miettes, fait un bien fou.

Alors je profite de chaque seconde, m’efforçant d’ignorer cette petite voix qui me rappelle que tout peut se casser la gueule en un battement de cils et les cauchemars qui ne m’ont jamais totalement quitté depuis George. Au moins, après des nuits comme ça, je sais que je dors super bien toute la matinée qui suit.

Je fais mon tour habituel, surveillant les quelques malades dans le coin. La plupart sont cloués au lit avec la grippe et sont restés dans leur chambre. Aucun cas grave, mais pour les plus jeunes, j’ai préféré les garder à l’œil. Tout le monde, faut dire qu’il est vraiment tôt. Et je finis par m’installer au bureau, feuilletant un magazine vieux de 5 ans alors que je me demande vaguement ce que sont devenus tous les peoples qui en faisant la couverture. Je lève la tête quand j’entends la porte qui s’ouvre, jetant un regard plus par réflexe qu’autre chose à l’horloge qui me surplombe. Il est super tôt pour une visite, du coup, forcément, je me dis qu’il y a un truc qui cloche.

Je quitte le bureau pour ouvrir la salle d’attente… et pour y voir Aurora vomir dans une des poubelles. « Ah. Salut. » L’avantage dans mon job, c’est qu’il y a vraiment plus grand-chose qui me dégoûte depuis longtemps. En vrai, à bien y réfléchir, je trouve pas. « Je vais éviter de te demander comment ça va hein. » J’ai un mince sourire alors que je m’approche vers elle. « Tu devrais garder la poubelle entre les mains, juste au cas où. Amène-toi. » Je la précède dans l’un des bureaux où on fait les auscultations, allumant une lumière qui me fait plisser les yeux et je tapote le lit de la main avant de m’adosser contre le mur, attendant patiemment qu’elle s’approche. « Mauvaise nuit on dirait. » J’ai parlé d’une voix douce alors que je la regarde avec attention et que je commence déjà à lister tout ce qui pourrait clocher. « Raconte-moi tout. » Histoire que je commence déjà à éliminer différentes hypothèses. Je lui tends quand même une bouteille d’eau que je dépose sagement auprès d’elle, la fixant avec attention. Ce qu’elle dit et ne dit pas est tout aussi important. Tout comme sa gestuelle. C’était l’avantage de bosser en pédiatrie, les petits ont toujours du mal à verbaliser leurs symptômes alors il faut savoir faire preuve d’imagination. Du coup, même avec les adultes, j’essaie de me focaliser sur tous les faisceaux d’indices qui pourront m’aider à comprendre ce qui se passe pour qu’elle débarques à cette heure de la journée.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Aurora M. Blackwood
Aurora M. Blackwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 317
Sujet: Re: La vie trouve toujours un chemin   Sam 6 Fév 2021 - 12:27
La vie trouve toujours un chemin

feat Nolan Wilson



« Bonjour, désolé pour le.. bazar. » répondit-elle poliment et simplement en retour lorsqu’il s'adressa pour la première fois à elle, désignant d'un air légèrement dégoûté dans les environs de la poubelle. Si elle allait bien ? C'était certainement inscrit au milieu de sa figure donc pas compliqué à deviner même sans l'indice de l'incident récent. La réflexion du médecin aura eu le mérite de lui tirer un petit sourire au coin des lèvres, quelque peu amusée.

Elle était loin de la femme en pleine forme et resplendissante dont elle avait l'air en général ou le reste de la journée. Déjà qu'elle détestait par dessus tout tomber malade mais, c'était encore bien pire en temps d'apocalypse. Il y a encore peu, c'était quelque chose qu'elle n'aurait jamais pu se permettre au risque d'assurément y laisser sa peau. De plus, les moyens médicaux étaient drastiquement réduits par la disparition de la société comme on la connaissait limitant leur disponibilité en dehors des réserves restantes à des créations plus naturelles. Il était assez cher et difficile de s'en procurer. Les très rares fois où elle avait choppé un rhume au cours des cinq dernières années, elle avait eu la chance d'être attachée en aide temporaire à de petits groupes qui avaient pu lui fournir ce qu'il fallait ou la protéger le temps d'être rétablit. Être malade en dehors de ses murs était souvent gage de fin imminente que ce soit par les rôdeurs attirés par le bruit des reniflements, le manque de nourriture par la diminution de la productivité ou l'insuffisance des produits médicaux.

Elle hocha la tête à son conseil, embarquant dans son sillage récipient et contenu avec elle après s'être lentement relevée et avoir reposée la couverture à moitié sur le sol au niveau de son dos. L'odeur lui arracha une vive grimace néanmoins, il valait mieux devoir la supporter pour avoir ce qu'il faut en cas d'un rejet nouveau de la part de son estomac capricieux. Il serait sûrement mal venu que cela finisse sur la personne qui s'occupait d'elle actuellement. Elle avait ensuite suivi son interlocuteur calmement jusque dans la pièce, jetant qu'un rapide coup d’œil vers la zone où les autres malades avaient été placés le temps de leur rétablissement et pour ne pas risquer de contaminer le reste du camp. Elle prit place sur le lit qu'il lui désigna, plissant brièvement les yeux face à la luminosité plus importante dans le lieu. Elle posa ce qu'elle tenait donc dans les mains à ses pieds, facilement récupérable, reportant son attention sur Nolan qui se trouvait non loin. Elle appréciait qu'il lui laisse un espace vital pour respirer et évoluer sans se sentir oppressée surtout dans une pièce pareille. L’effluve de désinfectant traînait toujours dans l'air mais cela agressait beaucoup moins la jeune femme qu'il y a quelques minutes.

« Ouais, nuit compliquée en effet. » déclara-t-elle en hochant la tête doucement lorsqu'il lui déposa la bouteille d'eau « Merci. »

Elle la saisit, l'ouvrant avant de prendre deux bonnes gorgées. Cela avait l'avantage d'apaiser et d'adoucir l'irritation dans le fond de sa gorge et de dissiper efficacement les désagréments sur son palais. En dehors d'une très légère pâleur et d'une fatigue visible mais minime, Aurora n'avait pas physiquement d'autres signes que quelque chose n'allait pas. Une petite tension était également perceptible au niveau des muscles certainement dû aux efforts précédents. La survivante gardait des gestes normaux même si une pointe d'agacement pouvait s'y faire sentir, sûrement face à la situation d'avoir attrapé quelque chose. Elle prit un instant avant de reboucher la bouteille qu'elle posa là où l'homme l'avait mise précédemment.

« Je sais pas trop ce que j'ai, ça fait maintenant plusieurs nuits que j'ai du mal à dormir et que je me réveille en plein milieu. Je rattrape sans trop de soucis en journée généralement. Une fois debout, j’ai parfois le droit à un petit mal de crane et toujours à des nausées plus ou moins fortes, ça dépend des moments. Ça me fait ça que dans la matinée. Le reste du temps, ça semble diminuer voir disparaître. Je dirais que ça fait trois, quatre jours que le manège dure. J'ai préféré ne pas alerter avant pour rien s'il s'agissait d'un truc que j’avais mal digéré ou quelque chose dans ma caravane auquel je réagissais mal puisque c'est là-bas que je dors. » résuma-t-elle en réfléchissant pour être sûre de n'oublier aucun détail. Elle garda ses iris posées sur le docteur du camp, attendant patiemment de savoir ce qu'il en pensait, attentive.

Codage par Libella sur Graphiorum



Never lose hope
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1427
Sujet: Re: La vie trouve toujours un chemin   Jeu 11 Fév 2021 - 14:04
J’ai un sourire et j’agite la main quand elle s’excuse. « T’en fais pas, on a déjà vu pire ici. » Et j’ai un bref haussement d’épaules, alors que je continue de l’observer avec attention. Elle a l’air bien crevée mais, vu qu’elle a passé une sale nuit, c’est pas forcément un indice hyper probant. Je la laisse me suivre et, une fois installée, j’attrape la poubelle pour la remplacer par une cuvette haricot en métal, éloignant la poubelle – et son odeur – de notre environnement proche.

Je le suis des yeux, attendant qu’elle me raconte les autres symptômes, s’il y en a. « Donc on peut éliminer l’indigestion et l’intoxication alimentaire. Mal de crânes, nausées matinales. » J’attrape un petit carnet je commence à noter la date et ce qu’elle me dit, non sans songer à Lily ou à Joséphine qui ont utilisé les mêmes mots quelques jours plus tôt, dans cette même pièce. Difficile du coup de ne pas faire le rapprochement mais, vu qu’Aurora n’est pas là depuis bien longtemps, j’ai du mal à être aussi direct que je pourrais l’être avec une des femmes qui vit au Fort depuis des mois.

« C’est normal que tu n’aies pas voulu alerter qui que ce soit. Mais, à l’avenir, il faut tout de même venir m’en parler tout de suite. Ou à l’un des membres de l’équipe. Si ça peut te sembler bénin, ça peut être un début d’épidémie ou de je ne sais quoi. Tu vois ce que je veux dire ? Et plus c’est pris tôt, moins on a de risque de ne pas maitriser la situation. » J’avoue, j’ai gagné un peu de temps avec mon pseudo-speech. Je finis par reposer mon carnet et mon stylo avant de prendre une grande inspiration. « Okay Aurora. On se connait pas trop mais, vu que je suis médecin, je vais me planquer derrière ça et arrêter de chercher une façon diplomate de te poser les questions que je dois te poser. » Je toussote et j’essaie d’avoir un grand sourire, même si je me sens carrément pas à l’aise là, de suite. « Est-ce que tu … » J’aurais dû échanger ma place avec Lisandro. Lui, il est capable de poser n’importe quelle question à n’importe qui avec tout l’aplomb du monde. Je l’admire pour ça. Enfin, quand ça me concerne directement, je le déteste aussi. Les deux ne sont pas incompatibles donc. « Euh… hem… est-ce que tu es réglée normalement ? Enfin autant que possible ? Et si oui… quand est-ce que tu les as eues pour la dernière fois ? » Bon, voilà, c’était pas si difficile que ça. Un peu quand même. Mais du coup, j’enchaine, comme si de rien. « Et est-ce que tu as des crampes au niveau du bas ventre ? L’impression d’avoir super chaud ou le cœur qui bat plus vite ? » Ouais, je sais, ces symptômes ça peut vraiment pour un peu tout et n’importe quoi. Mais je vais pas m’arrêter à ce genre de détails maintenant. Si ça se trouve, elle va se demander si je suis pas en train de lui décrire les symptômes d'un AVC et se dire que je suis vraiment pas doué comme médecin.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Aurora M. Blackwood
Aurora M. Blackwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 317
Sujet: Re: La vie trouve toujours un chemin   Ven 12 Fév 2021 - 14:04
La vie trouve toujours un chemin

feat Nolan Wilson



Elle ne doutait pas un seul instant qu'il avait du voir bien pire surtout avec ce qu'elle avait entendu sur les conflits avec New Eden qui avaient été particulièrement difficiles à encaisser ici. Elle soupira légèrement de soulagement quand il décala la poubelle pour la remplacer par un autre récipient, elle préférait davantage cela même si elle aurait fait avec l'autre s'il n'y avait pas eu d'autres choix. Elle s'adaptait aux moyens disponibles et accessibles. Elle était contente d'apprendre qu'elle n'avait pas mangé un aliment qui provoquait tous ces désagréments. Elle n'avait jamais eu d'intoxication alimentaire mais, de ce qu'elle avait entendu à ce sujet, c'était particulièrement horrible pendant au moins une bonne semaine. Maintenant, cela n'excluait pas des maladies bien plus dangereuses ce qui ne la rassurait pas complètement pour autant. Elle l'observa attentivement quand il prit un petit carnet pour noter le tout, à l'écoute.  

Elle grimaça brièvement lorsqu'il lui fit la morale ou, du moins, une mise en garde sur le fait de prévenir après autant de temps. Elle savait l'importance de le faire, si c'était contagieux et prenait du temps à se déclarer elle risquait de contaminer tout le camp et de créer une situation ingérable vu le nombre de personnes y vivant actuellement. Elle avait juste encore un peu de mal à débarquer à l'infirmerie aux moindres signes inhabituels sans savoir avant ce qui pouvait clocher chez elle. Elle avait dû se débrouiller dans ces cas-là avant et, même s'il était agréable et apaisant d'avoir des personnes compétentes dans le domaine présentes en cas de soucis, elle n'avait pas encore pris l'habitude de le faire automatiquement. Elle devrait y prêter plus attention si cela venait à se reproduire à l'avenir. Après tout, Nolan ou un autre membre de l'équipe médicale sur place serait plus à même d'éclaircir le problème qu'elle.

« Je comprends, je n'ai pas encore pris l'habitude d’avoir le réflexe d'aussitôt venir ici. Je le ferais pour la prochaine fois, promis. » répondit-elle en hochant la tête, sa voix douce bien que légèrement basse, un peu coupable.

Avec ce qu’offrait le groupe, elle ne voulait pas être un poids pour eux ou leur causer le moindre soucis. Elle voulait vraiment que tout se passe au mieux et apporter sa contribution. Elle devrait donc travailler sur cela pour que ça ne se reproduise plus. Elle se focalisa davantage sur l’homme lorsque celui-ci prit une grande inspiration, semblant ne pas être à l'aise avec la suite de la conversation et avec raison. Dans un premier temps, elle ne voyait pas trop où il voulait en venir, lui faisant légèrement hausser un sourcil. S'il avait des interrogations, vu son rôle, elle préférait en effet qu'il les lui pose directement sans tourner autour du pot. Elle était assez perplexe face à autant d'hésitation de la part de son interlocuteur. Puis, une fois les premières questions déclarées, elle comprit mieux le pourquoi de son attitude. Elle était sur le coup aussi mal à l'aise si ce n'était plus que lui pour évoquer ce sujet, ne sachant pas trop comment y réagir. Elle se tendit, resserrant la couverture autour d'elle d'une prise plus ferme, prenant le temps de décider quoi faire avant de finalement prendre la parole. C'était peut-être embarrassant d'en parler mais, il cherchait avant tout à l'aider et à découvrir où était le problème. C'était suffisant à ses yeux pour qu'elle s'exprime sur des thématiques plus sensibles même après son arrivée restante. Elle demanda malgré tout quelque chose au préalable, un brin inquiète.

« Je sais que c'est plus forcément valable aujourd'hui mais... est-ce que tout ce qui concerne le secret professionnel est toujours d'actualité ? » questionna-t-elle lentement, se raclant la gorge en gardant ses iris sur le survivant. Suite à sa réponse positive, elle poursuivit alors.

« Je n'ai pas de crampes. Avec le froid mordant du moment, je ne serais pas dire si j'ai plus chaud que d'ordinaire. Pour le cœur, je dirais oui, quelques fois mais avec les déplacements dans la neige, on fait plus d'effort donc c'est normal non ? » commença-t-elle, ne répondant pas directement concernant son cycle naturel de femme. « Pour le premier point, en tant normal, j’aurai dû les avoir y a environ une/deux semaines je dirais. Cependant, il m'arrive de parfois d'être décalée. » continua-t-elle en faisant fit de sa gêne, un air troublé et perdu prenant place par la suite sur ses traits. « Je dois dire que j'ai du mal à saisir le rapport entre tout ça... Dites moi, ce n'est rien de grave au moins, si ? » termina-t-elle un pointe de panique remarquable sur la fin dans son ton. Elle n'aimait pas le fait qu'il semblait se renseigner sur beaucoup de choses sans forcément donner de diagnostic final.

Codage par Libella sur Graphiorum



Never lose hope
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1427
Sujet: Re: La vie trouve toujours un chemin   Lun 22 Fév 2021 - 16:27
Bon, je devrais pas me sentir aussi… emprunté. Je le suis de moins en moins mais, de temps à autre, c’est comme si je faisais une rechute. Et ça tombe souvent sur des personnes que j’ai pas trop l’habitude de côtoyer… ouais, je sais, je sais, y a un lien de causalité direct, mais je vais pas m’arrêter sur des détails. D’autant que là, je m’en sors pas si mal. Enfin, ça se voit pas trop. Pour le moment. Je crois.

… bref.

Aurora est pas au top de sa forme, donc j’essaie de réfléchir à ce qui pourrait aller de travers. Je sais, depuis la fin du monde, y a une liste longue comme le bras et un paquet de trucs qu’on pourrait même pas gérer. Mais, bizarrement, ça je sais en parler. Je sais anticiper et essayer de faire au mieux. Ce qui est pas plus mal vu que c’est mon job. De base. Bon, je m’égare un peu là. En tout cas, je trouve quand même moyen de lui faire un petit sermon en passant et, à sa grimace, je peux pas m’empêcher d’avoir un rire. « Désolé, je voulais pas faire mon gros relou. Mais c’est important. Pour toi comme pour le reste du groupe. Tu fais partie d’une communauté maintenant et chacun de nous compte. » Ca me parait utile de le rappeler, surtout à quelqu’un qui n’est pas là depuis bien longtemps. C’est parfois difficile de se faire une place quand il y a un groupe déjà formé depuis des mois, voire plusieurs années pour certains. Et si j’ai pas trop eu de problèmes pour ça – à défaut du reste, je me doute que ça doit pas être le cas de tout le monde.

Si je suis pas à l’aise quand je me décide à me lancer, je me rends compte qu’elle non plus Et que c’est à moi de faire en sorte que ça change. Après tout, ça fait aussi partie de mon boulot. Même si là de suite, je déteste toujours autant Lisandro d’être … je sais pas où. Alors, j’ai un rire avant de hocher la tête à sa question. « C’est encore plus d’actualité qu’avant Aurora. On a déjà du mal à garder un semblant de vie normale, c’est pas pour aller sur tous les toits ce qui peut arriver à chacun de vous. Alors mes lèvres resteront scellées, pas d’inquiétude là-dessus. » J’ai un clin d’œil et je finis par me rendre compte que je me suis un peu détendu de mon côté. Même si ouais, la suite ne fait que pointer dans la direction que j’ai rapidement soupçonnée.

Et, quand elle finit par me demander si c’est pas grave, j’ai presque envie de lui répondre que ça dépend du point de vue. Cassidy serait probablement déjà en train de paniquer et de courir comme un poulet sans tête… moi aussi probablement. D’autres seraient ravies, d’autres en colère. Et j’en passe. « Disons que c’est… important. Si je me goure pas. » Et je suis à peu près sûr que c’est pas le cas. Je pose ma main sur la sienne et je reprends, d’une voix beaucoup plus douce. « Je vais devoir faire une échographie pour m’en assurer mais là, au vu de ce que j’entends… est-ce que tu penses qu’il serais possible que tu sois… enceinte ? » Et là, elle me répond que non, qu’elle a couché avec personne depuis deux ans. Je pense que pourrais partir en fou-rire nerveux devant l’absurdité de la situation.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Aurora M. Blackwood
Aurora M. Blackwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 317
Sujet: Re: La vie trouve toujours un chemin   Ven 5 Mar 2021 - 18:55
La vie trouve toujours un chemin

feat Nolan Wilson



Les rires successifs du médecin eurent au moins l'avantage de détendre légèrement la jeune femme quelque peu stressée par toutes ces questions. Elle hocha simplement la tête à son rappel sachant pertinemment qu'il avait raison. Elle avait encore besoin de temps pour se faire à cette nouvelle vie en communauté qui s'était parfaitement bien passé jusque là, malgré la fragilité dans le camp que les derniers événements avaient apporté. Elle laissa un léger soupire de soulagement traverser ses lèvres à ses paroles rassurantes. Le secret professionnel était encore plus d'actualité qu'à l'époque et elle était heureuse de le savoir et que le survivant le dise avec autant d'assurance. Elle le croyait, lui faisant confiance à ce sujet. Elle était contente de voir que certains faisaient toujours leur travail avec sérieux malgré l'apocalypse et la société effondrée. Elle n'était pas le genre de femme à exposer sa vie privée aussi bien passée qu'actuelle et pas à n'importe qui. Elle savait que cela pouvait déjà être un danger, une faiblesse retournée contre elle mais que c'était aussi très personnel, c'était quelque chose sur lequel elle avait encore le contrôle et elle comptait bien le garder.

Aurora fit un petit sourire en réponse à son clin d’œil avant de le perdre quand il posa sa main sur la sienne. En temps normal, ce genre de geste n'était pas bon signe. Elle mordit légèrement le coin de sa lèvre sous la nervosité plus importante qui s'empara d'elle, attendant patiemment le verdict maudit qu'il allait lui annoncer. Il ne lui laissa pas vraiment beaucoup de temps pour angoisser, répondant à ses interrogations. Ses sourcils se froncèrent légèrement à ses premiers mots, il n'était pas sûr de ce qu'il avançait ? Elle écouta la suite, se demandant encore ce qui risquait de lui tomber dessus. Sur le coup, elle ne dit rien, les informations faisant leur chemin jusqu'à son cerveau, les décortiquant après un moment de silence. Elle se mit à rire dans un premier temps en pensant que ça devait être une mauvaise blague, un petit rite de passage en tant que membre récent du groupe avant de s'arrêter en voyant que Nolan semblait totalement sérieux sur sa déclaration lui faisant baisser son regard sous l'embarra de sa réaction. Une échographie ? Enceinte ? Sérieusement ? Elle releva la tête soudainement, palissant un peu plus à vu d'œil, ses yeux s'écarquillant alors qu'elle pensait bien à une possibilité. Et, franchement, elle ne savait pas quoi faire de cette coïncidence un peu trop parfaite.

« Je... Il y a une chance que ce soit possible... » répondit-elle d'une voix basse, déglutissant, quelque peu choquée. Elle semblait bafouée légèrement alors qu'elle se levait du lit, la couverture abandonnée de ses épaules sur le matelas alors qu’elle écartait sa main de celle de son interlocuteur dans un même temps. Son souffle se fit plus vif, court alors qu'elle commençait à arpenter la pièce avec ferveur, les muscles frémissants à la potentielle nouvelle. « Impossible mais, si c’est vraiment le cas ? Comment je vais faire ? Comment ça va se passer ? Je ne sais pas si je peux faire ça, élever un enfant dans.. tout ça ? J’ai bien vu qu'il y avait déjà des enfants ici mais moi ? Je ne suis pas sûre que je peux le faire. Les risques sont importants j'imagine ? » Ses question nombreuses affluèrent sous ses émotions, le débit précipité alors que la panique semblait clairement assaillir la guitariste. Elle se mit à être agitée ne sachant pas vraiment quoi faire si les présomptions de son vis-à-vis étaient bien réelles.

Elle s'attendait à toutes les possibilités de maladies mais clairement pas à ça. Avec le recule, maintenant qu'elle faisait le lien entre les différents symptômes, cela lui semblait tellement évident. Elle se demandait comment elle avait pu être tellement aveugle sur sa propre condition bien que seul un test pourrait permettre de valider l'hypothèse presque certaine de Nolan. Elle n'avait plus personne de son cercle privé à ses côtés et elle ne savait même pas si elle se sentait prête à assumer cette responsabilité, la dangerosité de la grossesse dans ce monde et de s’occuper d'un enfant. Elle devait bien avouer qu'elle avait toujours voulu fonder une famille aussi soudée que celle dans laquelle elle avait grandi. Néanmoins, aussi tôt, sans être sûre que le père voudrait bien d'elle et de l'enfant était compliqué à envisager, à concevoir pour Aurora. Elle était clairement dépassée par ce qu'il était en train de se passer, de multiples émotions contradictoires se débattant ne l'aidant pas à ne pas être légèrement hystérique et plus que sous tension.

Codage par Libella sur Graphiorum



Never lose hope
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La vie trouve toujours un chemin   
Revenir en haut Aller en bas  
- La vie trouve toujours un chemin -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
L'état de Washington
 :: Tacoma :: Point Defiance Park :: Fort Nisqually :: L'infirmerie
-
Sauter vers: