The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Une soirée trop arrosée /!\
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 629
Sujet: Re: Une soirée trop arrosée /!\   Mer 10 Fév 2021 - 11:28
Soirée trop arrosée
You and Me
In the empty space of the universe
Too much beer and chat


Avoir chanté avec Aurora avait été comme un cadeau, quelque chose d'exceptionnel que Joey ne se serait jamais permis, sans cette intimité, aidé par un peu d'alcool dans le sang. Il se sentit rougir quand elle le complimenta et esquissa un sourire en coin maladroit qu'il cacha en se passant une main sur le visage. Haussant les épaules, non mécontent de ce moment, il but une nouvelle gorgée de bière avant de répondre d'une voix caverneuse. « Si j'arrive à fabriquer une flûte en bois ou en os, ce serait super ouais... » Un ton un peu rêveur qui le laissait le loisir de se projeter sur quelque chose d'inutile à la survie mais de parfaite utile à son moral, une occupation purement récréative qui lui permettrait de réquisitionner ses mains et son esprit pour ne pas penser au pire, ne pas penser à l'avant-poste George, ne pas penser aux conflits qui pouvaient éclater au sein du campement.

En un sens, le photographe était touché qu'Aurora se sente véritablement bien ici. Il se sentait responsable de son bien-être, non pas parce qu'il s'y était engagé, mais simplement par acquis de conscience : elle était ici grâce ou à cause de lui, tout dépendait de l'avenir du groupe. Il était alors tout naturel qu'il s'assure qu'elle n'ait besoin de rien. Je sais pas vraiment pourquoi, c'était la première fois que quelqu'un rejoignait The Haven grâce à moi, j'avais amené une personne de plus, c'était aussi une responsabilité pour moi, je ne voulais pas apporter plus de problèmes à Andrea ou Duncan, on en avait déjà assez comme ça... Et Aurora n'avait rien demandé, pour se retrouver au final dans tout ce remu-ménage... Je culpabilisais, c'est sûr. « Ici tu peux être sûre que personne ne te fera de mal... La menace peut venir de l'extérieur, on est à l'abri de rien... Mais... Tu es en sécurité ici. » La voix de Joey était douce, rauque, un peu enrouée par le froid et la bière qui se livraient un duel interne sans merci. Il esquissa un sourire en coin en plongeant son regard azur dans celui d'Aurora avant de cligner plusieurs fois des paupières, un peu troublé. Pour se redonner un peu de contenance, il rebut une gorgée.

L'intérêt de la jeune femme pour la passé de Joey le mettait en confiance : il ne s'était pas permis de lui poser trop de questions sur qui elle était, mais savait le minimum la concernant. Entre autre, qu'elle avait fait partie d'un groupe, qu'elle venait de New York et qu'elle avait eu une vie plutôt paisible avant l'épidémie. L'antithèse même de Joey, qui n'avait pas raconté à la jeune femme d'où il venait et tout le chemin qu'il avait parcouru pour rester encore aujourd'hui, quelqu'un de plutôt stable malgré l'addition de tous les événements qui avaient pu lui arriver. « En fait, c'était au début juste un passe-temps... Ma mère m'avait filé un vieil appareil photo qui valait pas grand chose, et quand j'étais gamin, quand j'en avais marre de l'ambiance de la maison, j'me faufilais dans les sous-bois aux alentours de Kingston... Je flanais puis je m'enfonçais de plus en plus. Vu que j'avais rien à faire, je prenais mon appareil et c'est parti d'là. Quand j'étais au lycée j'ai rejoint un club photo et j'ai continué sur ma lancé quoi. » Un parcours humble, sans embuches : Joey avait toujours tracé sa route sans rien demander à personne, un jeune de bonne compagnie sans vraiment qu'il ne s'attache à qui que ce soit.

Il but de nouveau une gorgée en plissant le regard vers Aurora puis les alentours. Au loin, ils entendaient quelqu'un jouer un genre de tambour tandis que d'autres chantaient des chansons paillardes. « Je les dessine encore, les animaux, mais le dessin, c'est pas pareil. Nolan m'a offert un polaroid en état de marche à Noël, mais je garde les recharges pour prendre en photo les humains... C'est qu'on est devenu des espèces rares ! » Une pointe d'humour qui fit rougir Joey qui toussa un rire, avant d'écarquiller les yeux en voyant Aurora s'aprocher de lui. Elle passa sa main dans ses cheveux, ce qui provoqua chez Joey une sensation venue de loin, du plus profond de ses entrailles. Il ferma intensément les paupières puis les rouvrit alors que la jeune femme reculait en s'excusant. Lachant la bouteille qu'il tenait dans sa main, il écarta une jambe pour ne pas se faire éclabousser d'alcool tandis que celle-ci laissait échapper le liquide ambré sur le sol.

« Je... Ah mince... Non non, ne t'excuse pas je... Raah... » Joey fronça les sourcils en voyant la bière s'écouler sur le sol à côté de lui. Il se redressa pour retomber assit juste à côté de la guitariste, poussant un soupire bref de soulagement. Il se retrouva assit juste à côté d'elle, assez près pour sentir le parfum ambré de sa peau, caché sous les vapeurs d'alcool. Il croisa son regard et ne put s'empêcher de se mettre à rire tant la situation était cocasse et l'action soudaine. Il fallait admettre que j'étais saoul... Mais elle avait petit sourire agréable, des beaux cheveux qui retombaient en cascade et un regard... Un regard qui m'avait fait tourner la tête. Est-ce que Joey regrettait ce qui se passa ensuite ? Très peu, tout simplement parce qu'il n'en garda que des bribes de souvenir, incrustés dans sa mémoire. Il passa délicatement sa main sur l'épaule d'Aurora, tourné vers elle et esquissa un sourire en s'arrêtant finalement de rire.

Il y eut un regard, un peu dans le vague, avant de se reconcentré sur la jeune femme. Elle avait parlé de flûte, de musique, de ses photos... L'avait remercié pour sa venue ici... Peut-être étaient-ce toutes ces paroles agréables qui donnèrent envie au subconscient alcoolisé de Joey de se rapprocher d'elle, physiquement, à cet instant. Sa main remonta dans la nuque de la jeune femme tandis que son visage s'approchait d'elle. « Je... C'est rien... C'est pas grave vraiment... C'est... » Murmura alors Joey en s'approchant un peu plus du visage d'Aurora avant devenir l'embrasser.




PURE SOUL

Revenir en haut Aller en bas  
Aurora M. Blackwood
Aurora M. Blackwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 228
Sujet: Re: Une soirée trop arrosée /!\   Mer 10 Fév 2021 - 16:11
Une soirée trop arrosée

feat Joey Adams



Elle avait hâte de pouvoir commencer ce duo musical improvisé et voir, pourquoi pas, pour chercher d'autres talents cachés de ce type se trouvant peut-être au sein d'autres membres du groupe. Il faudrait qu'elle lui demande à l'avenir s'il connaissait d'autres personnes qui pourraient accepter de faire de même et qui seraient aussi enthousiaste que lui. Elle se reposait sans hésitation sur le jugement de l’homme concernant The Haven étant là depuis assez longtemps de ce qu'elle avait compris.

« Je te crois, je te fais confiance. Et puis, personne ne peut rien promettre quand il s'agit des influences extérieures, on n'a pas de contrôle là-dessus. » déclara-t-elle avec assurance, aucun doute perceptible dans sa voix.

Elle remarqua que la température semblait agresser sobrement la gorge de son interlocuteur et elle se demanda si il ne serait pas mieux pour eux de se mettre au chaud pour ne pas attraper froid. Elle s'en voudrait de l'avoir potentiellement retenu dans une conversation qui le ferait tomber malade à cause du temps passé dehors. Elle n'en dit rien pour autant écoutant avec attention les précisions de Joey. Comme elle, il semblait garder et tenir à ce que sa vie privée reste privée. Elle respectait résolument cela comme il le faisait pour elle. Curieuse qu'il veuille bien en dévoiler un peu plus, elle prêta donc une oreille attentive, buvant une nouvelle gorgée de sa bière. Elle était peinée de découvrir que l'ambiance avec sa famille n'était pas aussi joyeuse que cela avait été pour son cas. Elle n'avait pas fait de commentaire ni cherché à en savoir davantage, ne souhaitant pas raviver de potentiels mauvais souvenirs chez le photographe surtout avec la bonne ambiance qui semblait régner actuellement.

Aurora ne semblait pas avoir distingué le brouhaha que faisaient les autres, son attention pleinement focalisée sur les paroles du jeune homme et sur le moment qu'ils vivaient plus tranquillement de leur côté. Elle était heureuse d'apprendre que le reste de la vie normale de Joey avait été plus calme par la suite et qu'il avait pu suivre une voie qu'il aimait. Elle avait tout bonnement sourit à la fin de son discours quand il avait mentionné l'état de l'espèce humaine avant son approche impulsive. En effet, elle ne savait pas combien d'entre eux étaient en vie mais assurément beaucoup, beaucoup moins qu'auparavant et toujours en chute libre vu que les rôdeurs continuaient leur massacre encore aujourd'hui sans parler des guerres intestines.

Elle s'était mordue davantage la lèvre après avoir vu l'expression de l'Adams au cours de son geste déplacé, sûre d'avoir gâché ce petit instant de paix. Elle releva vivement la tête en entendant la bouteille tomber au sol, y portant son regard, le remontant incertain sur l'homme. Elle l'avait suivi du regard se mouvoir pour atterrir à ses côtés. Elle rit légèrement également, de soulagement, contente de constater qu'il ne semblait pas lui en tenir rigueur et que son action ne l'avait pas effrayé ou énervé. Elle se détendit à nouveau petit à petit, rassurée.

Elle se tourna un peu plus vers lui quand il posa sa main sur son épaule, quelque peu interrogative alors que son éclat accompagnateur se calma. Ses yeux rencontrèrent de nouveau les siens, attentifs et soulignés par la lumière des lanternes au sol. Lorsqu'il remonta sa paume le long de son cou, de légers frissons traversèrent la zone touchée. Son souffle s'accéléra sensiblement lorsqu'il se rapprocha tout comme son rythme cardiaque. Allait-il l'embrasser ? Elle avait du mal à se concentrer sur ses mots qui semblaient d'ailleurs assez décousus. Lorsque ses lèvres rencontrèrent les siennes, elle fut d'abord surprise, écarquillant les yeux, prise au dépourvu sur l'instant. L'étonnement passa néanmoins rapidement, ses paupières se faisant closes au cours du baiser afin de profiter du contact chaleureux. Elle approfondit un peu plus la rencontre de leur bouche mélangeant ainsi un peu plus le goût d'alcool qu'ils avaient tous les deux ainsi que cette douceur qu'elle semblait également ressentir. Elle se décala brièvement pour reprendre un peu d'air, son regard se posant de nouveau sur son interlocuteur, les joues rouges. Après une courte séparation, elle initia la prochaine action en l'embrassant à nouveau lentement. Elle n'était pas pressée, prenant le temps de tester la structure des lèvres de Joey, s'en délectant avec délicatesse et précaution. Elle hésita un instant avant de finalement remonter sa main droite pour retrouver la douceur qu'elle avait pu éprouver plus tôt dans les mèches brunes.

La seule fois où elle avait été aussi proche physiquement avec quelqu'un datait de ses études de musique, cela remontait à longtemps maintenant. Avec la difficulté de son métier puis l'arrivée de l'apocalypse, elle n'avait jamais vraiment eu l'opportunité ni l'envie de se rapprocher autant d'un autre être humain. Sans réelle attache ni rencontre aussi intéressante et douce que l'Adams, elle avait clairement délaissé cette partie là des relations possibles entre individu. Et, même une fois dans le camp, il ne l’abandonnait pas comme tous les autres l'avait fait. Le seul autre homme qui avait porté autant d'attention à son égard, elle n'avait pas senti cette attraction ni ce besoin. Ses réflexions étaient quelques peu troublées, emmêlées par les conséquences des boissons mais, elle restait malgré tout encore assez consciente de ses gestes et se rendit compte qu'elle désirait plus. Même si cela semblait être de même pour le survivant, elle ne voulait pas le brusquer. Elle décida donc de faire confiance à son instinct et à ses émotions comme elle le faisait bien souvent, laissant la situation évoluée naturellement sans trop se poser de questions s'adaptant également aux réactions de Joey.

Codage par Libella sur Graphiorum



Never lose hope
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 629
Sujet: Re: Une soirée trop arrosée /!\   Mer 10 Fév 2021 - 16:55
Soirée trop arrosée
You and Me
In the empty space of the universe
Too much beer and chat


Comment réagir de la part d'un petit photographe comme Joey, innocent de toute arrière pensée dans son état normal, lorsque ses lèvres rencontrèrent celles d'Aurora ? Une jeune femme rencontrée par hasard, avec laquelle le feeling était passé directement, pour qui Joey n'avait eu rien de déplacé en tête, simplement le souci de la protection, de l'entraide et de la sécurité. Joey haussa les sourcils, surpris par sa propre audace lors de ce baiser presque timide, sa main plongé à la base du crâne de la brune sans oser bouger davantage, avant que le baiser ne se prolonge. Le temps s'arrêta un instant, probablement aidé par l'alcoolémie du jeune homme.

Depuis qu'il avait cessé de fréquenter Selene, Joey avait repensé à cette relation de l'urgence qu'il avait eut avec l'ancien leader du groupe. Selene était instable, mais étrangement, il s'était senti proche d'elle, à un moment de sa vie où lui-même ne savait pas trop comment se positionner, face à sa propre vie, face au groupe, face à la survie et l'intérêt de celle-ci en particulier. Selene avait été un point d'encrage dans le groupe sans qu'il ne s'en aperçoive vraiment. Il avait développé des sentiments envers la jeune femme avant de comprendre qu'elle ne serait jamais heureuse avec Joey. Ils étaient, sensiblement, trop différents pour être épanouis. Si Selene était désormais entre les mains de Juliet avec qui elle avait une alchimie certaine, Joey n'avait jamais recherché à s'intéressé à quelqu'un d'autre. Certes, Lily avait provoqué un pincement au coeur significatif au jeune photographe, mais sa relation avec Caleb, un ami de confiance, l'empêchait d'oser imaginer autre chose qu'une amitié prude.

Aurora était comme tombée du ciel, avec un caractère et des aspirations propres qui correspondaient à celles de Joey. Ce dernier avait bien entendu vu qu'il s'agissait d'une femme forte, jolie mais également sympathique de nature, douce et avenante... Ce n'est pas parce que je n'étais pas spécialement du genre à aller vers les femmes que j'étais aveugle... Non. Ça aurait été mentir de ma part que de dire qu'Aurora n'était pas mon genre... Mais Joey n'était pas qualifié comme étant un tombeur. Il était le bon camarade, celui qui rend service sans sourciller, celui qui travaille sous le soleil et la pluie sans se plaindre. Alors ce baiser, ce baiser soudain, encouragé par l'alcool, était une sorte de cadeau – peut-être avouons-le, un signe du karma pour remercier Joey et l'encourager à lacher du leste.

Quand ses lèvres quittèrent celles d'Aurora, Joey n'ouvrit pas les yeux tout de suite. C'est sa main qui bougea, s'autorisant à caresser les cheveux de la jolie brune tout en plaçant son autre main près de la mâchoire de celle-ci. Il ouvrit les paupières, transperçant par son regard la jeune femme et esquissa un sourire maladroit, presque désolé, surpris, demandant la permission à travers les prunelles. Il acquiesça comme pour entendre le signal d'Aurora et se pencha vers elle pour mélanger son souffle au sien, de nouveau, quelque chose de très chaud, encouragé par les vapeurs d'alcool qu'il sentait évoluer paresseusement en lui. L'esprit désinhibé, Joey se pencha un peu plus vers elle en dégageant sa main de sa mâchoire pour la loger sur la cuisse de la jeune femme, leurs baisers s'intensifiant petit à petit. Il n'y avait pas à se justifier, simplement à agir. En tout cas, son cerveau reptilien lui indiquait d'agir vite, dans l'urgence, comme si ce moment n'était en réalité qu'un écran de fumée qui finirait par s'évaporer.

Entre deux baisers, mêlant sa langue à la sienne pour quelques caresses timides, Joey écarta son visage un instant pour regarder Aurora avant de demander : « Tu... Tu es sûre ? Je... Tu veux pas qu'on se mette au chaud pour ça ? » Puis l'envie de l'embrasser prit le dessus de Joey qui replongea dans ces lèvres voluptueuses.




PURE SOUL

Revenir en haut Aller en bas  
Aurora M. Blackwood
Aurora M. Blackwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 228
Sujet: Re: Une soirée trop arrosée /!\   Mer 10 Fév 2021 - 19:01
Une soirée trop arrosée

feat Joey Adams



Elle apprécia sentir le passage de la main de Joey dans ses cheveux, la prise de l'autre au niveau de son visage provoquant quelques légers frémissements. Elle fut saisie par la profondeur de son regard, durement toucher par la prévenance dont le photographe faisait toujours preuve en toute circonstance. Même maintenant, il semblait s'excuser, s'assurer qu'elle n'était pas contre ce qu'il se passait même après ses initiatives propres. Ce constat provoqua un nouveau sursaut dans sa respiration et dans les battements de son cœur, il s'oubliait bien trop à son goût dans tout ça. Elle pensait qu'il était impossible de rencontrer quelqu'un d'aussi adorable, pur, dans un monde qui était loin de préserver cette manière d'être et, pourtant, elle l'avait sous les yeux. Elle lui sourit en retour, sûre d'elle, aucun doute visible dans ses iris assombries en dehors d'une tendresse sincère et d'une légère lueur plus sensuelle qui s'accordait avec la situation. Elle acquiesça également en retour quand il le fit, se rapprochant un peu plus de lui, la permission plus qu'acquise pour le jeune homme de la part d'Aurora.

« Oui, tout va bien. » répondit-elle avec douceur voulant rassurer au maximum Joey, elle en avait envie autant que lui.

Elle hocha ensuite simplement la tête doucement à ses mots, toujours souriante, se plongeant à nouveau avec engouement dans les baisers que reprit le survivant. Sa langue chercha et taquina la sienne avec un peu plus d'assurance, cajolant tout en laissant le temps nécessaire à son comparse de se familiariser. La main présente dans les mèches du photographe glissa le long en une caresse apaisante jusqu'à son cou y faisant de chaleureux allers-retours pour apaiser un peu plus les craintes potentielles de celui-ci.

Après quelques instants, elle porta sa main gauche sur celle de l'homme pour la saisir et se relever tous les deux d'un même temps d'une aide combinée. Ne quittant pas ses lèvres une seconde, elle le guida, toujours face à lui et dos à la caravane jusqu'à l'entrée de cette dernière par leurs mains toujours jointes, l'entrainant dans son sillage. Ses déplacements étaient certainement légèrement maladroits puisqu'elle ne voyait pas où elle posait les pieds. Sa guitare avait été suffisamment décalée pour ne pas l'écraser sur le chemin. Elle finit par buter du talon contre la première marche à escalader pour rentrer dans le lieu. Elle se fit prudente pour éviter de tomber pendant la manœuvre ce qui se révélait être un exercice bien compliqué en étant davantage concentrée à embrasser Joey qu'à coordonner ses mouvements. Elle prit soin d'en faire de même avec le survivant quand il monta à son tour en posant sa main libre au sommet de sa tête pour le rapprocher un peu plus d'elle et éviter qu'il prenne potentiellement l'encadrement du haut de la porte au passage, se cambrant légèrement. Elle était elle-même à la limite de la prendre malgré sa taille plutôt moyenne. Elle compta sur l'Adams pour refermer avant de s'enfoncer davantage dans l'endroit.

Une fois à l'intérieur, s'il jetait un coup d’œil, Joey pouvait remarquer les choses suivantes. Au fond de la caravane se trouvait un lit plutôt grand recouvert par au moins trois si ce n'est quatre couettes pour bien tenir face au froid en plus de quelques oreillers. Sur le côté droit de ce dernier se trouvait des rangements incrustés où ses vêtements se trouvaient empilées et ordonnés, la plupart ayant des teintes sombres et une texture généralement pratiques pour se déplacer. Son couteau de chasse avait été délaissé sur une petite table à l'avant où plusieurs calepins noircis de note et de partitions étaient visibles ainsi qu'une gourde. D'ailleurs, le mur derrière la petite table était couvert de plusieurs morceaux de papiers similaires aux calepins accrochés par du scotch. En dessous était rangé avec soin côté droit un étui pour guitare fermé et un sac à dos de randonné plutôt grand, quelques pièges pour gibier étant délicatement repliés et près à être transportés entreposer dans le coin opposé. Pour finir, sur la gauche du lit, une petite lanterne était posée sur une petite commode où un tiroir mal fermé donnait un aperçu sur plusieurs produits d'hygiènes comme du dentifrice, du shampoing ou encore une brosse pour les cheveux. Elle avait rentabilisé la place disponible pour ne pas être trop serrée ou se sentir étouffée par trop de possessions.

Ce n'était pas ce qu'il se faisait de mieux mais cela convenait parfaitement à Aurora qui avait aménagé la place pour la rendre accueillante, personnelle pour s'y sentir comme chez elle. L'étroitesse de l'endroit limitait d'ailleurs de se séparer pour réussir à avancer, ou reculer dans son cas, le trajet se faisant sur une ligne droite sans obstacles dangereux sur la route. Elle descendit ses mains, les passant sous le haut de Joey doucement pour sentir un peu plus la chaleur de sa peau lui laissant la possibilité de l'arrêter s'il le souhaitait. Si ce n'était pas le cas, elle calera alors ses mains sur les bords du haut remontant le tout pour pouvoir l'en débarrasser et avoir un meilleur accès à son épiderme, le vêtement gênant son exploration à venir. Son regard était continuellement attaché au sien quand il n'était pas fermé sous les ressentis éprouvés, sa poitrine se soulevant plus vivement sous sa respiration accélérée par leurs baisers échangés réguliers.

Codage par Libella sur Graphiorum



Never lose hope
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 629
Sujet: Re: Une soirée trop arrosée /!\   Lun 15 Fév 2021 - 17:25
Soirée trop arrosée
You and Me
In the empty space of the universe
Too much beer and chat


Il est clair que Joey ne se serait pas permis de foncer dans le tas comme c'était le cas à présent. Il est clair que Joey était influencé par les quelques grammes d'alcoolémie dans son sang qui lui dictaient de se laisser aller, de tenter le tout pour le tout, au vue d'une Aurora aussi réceptive à ses lèvres... Et au reste d'ailleurs. En tout cas, le langage du corps traduisait le bien-être de la situation pour le jeune photographe qui sourit en retour à la jolie brune qui le regardait intensément. Il vit cette flamme briller au fond de ses yeux, la même flamme pour laquelle il avait décidé d'insister à lui parler de The Haven, sans la connaître plus que ça. Ses mains courraient le long de ses épaules pour les caresser au travers de ses couches de vêtement, tandis qu'elle confirmait le fait que tout allait bien, qu'elle confirmait qu'elle en avait envie, qu'elle confirmait que ça allait vraiment arriver. Joey se contenta de hocher la tête, d'un air un peu penaud avant d'être rattrapé par les lèvres d'Aurora qui se refermèrent sur lui.

Comme ils purent dans de telles circonstances, ils parvinrent à se mettre debout et à entrer dans la caravane de la jeune femme, celle qu'on lui avait attribué lors de son arrivée, et celle qu'elle pouvait considérer comme chez elle. Joey eut à peine le réflexe de refermer la porte derrière lui que très vite sa langue et ses lèvres cherchèrent celles de la jolie guitariste avec qui il échangea quelques baisers chauds et sucrés qui donnaient envie à Joey de profiter pleinement de la situation en mettant de côté ses appréhensions et ses habituelles craintes de mal faire. En arrivant à proximité de son lit, Joey sentit les mains d'Aurora passer sous son pull et son t-shirt, directement au contact de sa peau. Il rouvrit les yeux, un peu surpris par ce contact puis laissa échapper un souffle rauque de désir qui le poussa à en faire de même, à oser venir explorer le corps de la jeune femme de ses doigts délicats. Sa peau était douce, elle avait un parfum qui lui rappelait l'automne, quelque chose de boisé qui n'avait rien à envier aux odeurs superficielles de l'Ancien Monde. Je pense que sobre, je n'aurais jamais osé franchir le pas, mais j'avais tellement envie d'elle. Elle semblait dans le même état mais tout aussi enjouée à l'idée de passer du temps avec moi, du moins, c'était ce que j'avais compris sur le moment. Je ne me suis pas posé plus de questions à vrai dire, je savais juste qu'elle était délicieuse et que j'avais envie de la découvrir davantage.

Alors, Joey rouvrit les yeux cette fois-ci avec envie de l'observer en soulevant son propre t-shirt avec son aide pour pouvoir le retirer. Le pull et le t-shirt quittèrent sa peau en un rien de temps. Si Joey n'avait jamais été bien grand, il était sec et sous sa peau se révélait la musculature de l'homme de terrain, celui qui travaille la terre, le bois, qui s'active nuit et jour sans jamais se plaindre de la fatigue. Si Joey n'avait pas l'allure d'un géant comme Caleb, il n'avait plus à rougir de son propre physique qu'il ne questionnait jamais vraiment. Cependant, il souleva également les vêtements d'Aurora pour qu'elle les passe par dessus sa tête, pour découvrir son torse nu, des seins parfaits et accueillants qui donnèrent envie au jeune photographe de pleurer d'émotion. Il caressa les flancs de la jeune femme du bout des doigts, comme s'il tenait entre ses mains un trésor précieux et s'arrêta un instant sur la base de son cou, sur le dessin de ses clavicules légèrement creusées et la naissance de ses seins. Son regard remonta à son visage et il lui adressa un sourire qui vint vite s'interrompre par un baiser passionné qu'il lui adressa en venant presser son corps contre le sien, tandis qu'il cherchait accès à sa propre ceinture.

« Tu es... Magnifique... » Parvint-il à articuler dans leur échange tumultueux avant de pousser un grognement et de se reculer légèrement pour se débarasser de sa propre ceinture qu'il fit tomber sur le sol, en même temps que son pantalon. Il saisit alors la jeune femme par la taille et la fit basculer sur le lit, ce qui arracha un rire espiègle au jeune photographe, ravi de pouvoir faire cela dans de bonnes conditions et un cocon aussi adorable qu'était le sien. Dans l'instant présent, il n'y avait rien de négatif, simplement du plaisir et de l'envie... C'était comme si la nouvelle année nous adressait un message d'espoir.

Joey s'abaissa alors à retirer le bouton du pantalon d'Aurora pour le faire glisser – ainsi que sa petite culotte – le long de ses jambes, dévoilant alors l'entièreté de son être. Remontant contre elle, pressant son torse contre sa poitrine, Joey échangea d'autres baisers tout aussi passionnés, la respiration haletante. Du bout des doigts, Joey vint caresser l'entre-jambe d'Aurora en s'aventurant contre son intimité, un jeu de doigts qu'il savait maîtrisé malgré le fait que ses expériences n'avaient pas été nombreuses. Se laissant aller au rythme de la respiration de sa partenaire, Joey s'amusa quelques instants avec cette intimité qui semblait presque l'appeler, pressant le dos d'Aurora à l'aide de son autre main pour sentir la cambrure de ses reins.




PURE SOUL

Revenir en haut Aller en bas  
Aurora M. Blackwood
Aurora M. Blackwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 228
Sujet: Re: Une soirée trop arrosée /!\   Lun 15 Fév 2021 - 20:59
Une soirée trop arrosée

feat Joey Adams



La surprise du jeune homme face à son toucher fit sourire Aurora se terminant sur un gémissement de sa part en réaction au souffle de Joey et le contact de celui-ci sur sa propre peau. Cette dernière se contractait doucement au passage des doigts du photographe, les frissons de plaisir toujours plus nombreux. Lorsqu'il enleva finalement son t-shirt et son pull, elle détailla avec attention son torse sculpté par son quotidien, ses efforts constants, appréciant grandement ce qu'elle voyait. La femme passa lentement ses mains le long des cicatrices visibles avec affection, les traitant avec autant d'égard que le reste de l'épiderme passant sous ses paumes, n'omettant aucune partie de son enveloppe à ses caresses. Ces nombreuses anciennes blessures semblaient raconter une histoire, un passé qui avait impacté l'Adams jusque dans sa chaire renforçant l'attitude délicate de la Blackwood. Elle s'assura de relier à nouveau l'union de leurs lèvres après chaque douloureuse coupure provoquée par leur déshabillage commun. Au cours du trajet menant au bout de la caravane, elle avait dégagé d'une action rapide et précise ses bottes ainsi que ses chaussettes faisant à peine attention à la fraîcheur du sol sur ses pieds nus, focalisé sur une seule chose, Joey.

De son côté, une fois son haut découvert, son partenaire pouvait constater une fine cicatrice sur son abdomen mais, le plus choquant, était assurément la vilaine plaie au niveau de son épaule gauche dont les traces étaient marquées et peu esthétiques, soignées sans professionnalisme réelle et laissant une horreur à vie d'un rose foncé décalé par rapport au reste de son épiderme pâle. Sa température corporelle monta en flèche tout comme son rythme cardiaque face à chaque geste entreprit par le survivant sur son corps, ses sens enflammés par la manière dont il les lui attribuait. Elle répondit à son sourire en écho avec le sien, tendre et chaleureux. Sous le baiser passionné, elle se rapprocha plus encore pour se coller davantage l'un contre l'autre, ses bras remontant dans sa nuque, leur extrémité se calant dans les mèches de l'homme avec une urgence un peu plus vive et fiévreuse que précédemment.

« Toi aussi... » avait-elle répondu en miroir, sa voix basse entremêlant un ton à la fois sincère et enroué par le désir, sa respiration plus erratique. Ses joues déjà bien rouges furent encore plus écarlates suite au compliment. Inspirant à plein poumon l'odeur masculine forte mais plus douce que l'on pouvait s'y attendre que dégageait l'homme, elle s'en délecta, rassurée par celle-ci.

Sa ferveur dans leurs échanges étaient d'autant plus visible après ses mots, cherchant toujours plus à entrer en relation direct avec lui. Sa prise se fit plus intense mais non douloureuse derrière sa nuque quand il la renversa sur son lit, accompagnant l'éclat de l'homme avec légèreté avant de dévorer de nouveau avec ardeur sa bouche de la sienne. Ses cheveux s'étaient dispersés tout autour d'elle et sur le haut de son corps, longs, chatouillant assurément le jeune homme en entrant en contact avec eux. Elle redressa quelque peu son bassin afin d'aider, de faciliter à Joey la tâche de la débarrasser de ses dernières couches de vêtement qui tombèrent plus loin avec le reste. Seule imperfection sur le bas de son corps, une ligne sur sa jambe, une ancienne coupure toujours présente mais guérie depuis longtemps à présent. Ses mains continuaient leur exploration frénétique parcourant le cou, les cheveux, les épaules et le dos du jeune homme avec entrain et ivresse. Elle descendit quelque peu sa tête pour venir embrasser et torturer de ses dents et de sa langue sa gorge quelques instants avant de retrouver avec félicité ses lèvres.

Un gémissement plus fort que les autres fut produit par ses cordes vocales lorsqu'il s'appuya un peu plus contre elle, aimant sentir son poids sur elle. Lorsqu'il la taquina plus bas, Aurora se cambra davantage faisant rencontrer un peu plus la chaleur de leur peau, son souffle toujours plus court. Joey, en passant sa main dans son dos pour venir au creux de ses hanches, avait pu sentir sous ses doigts le relief d'un tatouage qui semblait prendre le centre de sa colonne sur toute la longueur, large, la peau de la guitariste se faisant plus moite au toucher.

« Joey... » murmura-t-elle d'une voix où le besoin se faisait plus perceptible de minute en minute, ses paupières plissées par le plaisir, ses iris ne quittant jamais leurs consœurs.

Elle ondula lentement son bas-ventre, suivant le rythme mis en place par le survivant sur sa partie basse en souhaitant toujours plus, son corps tressautant par moment sous le renforcement des attentions du photographe. Son nectar féminin humidifia les intrus taquinant l'entrée au fur et à mesure que son application se poursuivait. Aurora n'arrivait pas à se rappeler la dernière fois où elle s'était sentie aussi bien, excitée. Elle voulait goûter davantage la peau et les lèvres de son comparse, faire rencontrer plus de parcelles de leur peau chauffée. Elle grogna même légèrement à la sensation du pantalon toujours en place chez l'autre et séparant toute rencontre supplémentaire entre eux, une barrière fort gênante.

Codage par Libella sur Graphiorum



Never lose hope
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 629
Sujet: Re: Une soirée trop arrosée /!\   Lun 15 Fév 2021 - 21:12
Soirée trop arrosée
You and Me
In the empty space of the universe
Too much beer and chat


Plus leurs respirations se mêlaient, plus les doigts de Joey s'accéléraient pour venir titiller l'entrée de cet antre chaude et humide que son cerveau reptilien convoitait secrètement. Il y allait par petits accoups, comme toquant à la porte pour demander l'autorisation d'entrée, d'entrée en elle. Le sexe dur du petit brun ne faisait que traduire cette envie charnelle de s'emparer d'Aurora et très vite, son jean dont il était encore prisonnier le contrarit. Il se recula légèrement, se redressant sur les genoux pour enlever son jean et bientôt faire disparaître son caleçon. Par ce geste, il se retrouva entièrement nu face à la jeune femme, sa peau d'albâtre constratant merveilleusement bien avec la jeune femme qui avait les cheveux étalés en soleil autour de son visage.

C'est alors que Joey plongea directement dans l'intimité de la jeune femme, enfouissant son visage en son sein pour lui asséner quelques coups de langue habile. Si l'alcoolémie qui l'habitait lui donnait l'impression d'être sur un nuage, le jeune photographe se concentrait sur sa besogne, donnant le meilleur de lui-même pour titiller de sa langue cet appendice sensible, sentant le corps de sa partenaire se raidir par moment. Avec deux doigts, il vint caresser l'entrée de cet endroit appétissant avant de se caresser lui-même en espérant ne pas tarder à avoir le feu vert pour plonger en elle.

Sentant la respiration saccadée de sa partenaire, Joey sentait sa propre excitation au comble, ne tenant plus à l'idée de la faire jouir comme il n'avait pas fait jouir quelqu'un depuis longtemps. Oh bien sûr, il y avait eut Selene, mais leur relation avait été particulière, embrumée par la tristesse ambiante qui les habitait tous les deux à l'époque... Au diable cette histoire, pour le moment je n'avais envie que d'une chose : Aurora. Se redressant, venant se loger entre les cuisses de sa partenaire, Joey lui adressa un regard plein d'envie avant de s'essuyer la bouche d'un revers de la main, avant d'esquisser un sourire satisfait, content de lui avoir fait du bien.

Puis, comme pour recevoir le prix de son travail, Joey entra en elle, sans penser aux conséquences, sans penser à quoi que ce soit d'ailleurs. Il plongea en elle, dans son antre chaude, brûlante de désir. Tout de suite, les premiers mouvements lui arrachèrent quelques exclamations de plaisir qu'il tenta d'étouffer entre deux respirations sacadées. Il vint attraper la taille d'Aurora pour coller son bassin au sien, le plus étroitement possible pour aller au plus profond d'elle-même, avant de la ramener vers lui. Front contre front, la température de la pièce réchauffées par leur étreinte soudaine, Joey laissa échapper une nouvelle exclamation de plaisir qu'il étouffa en la transformant en un rire complice, avant de fondre ses lèvres sur les siennes tout en maintenant la cadence. Le jeune photographe ne tiendrait sûrement pas longtemps en vue de cette montée de plaisir si soudaine, si imprévue, si dangereuse, mais qu'importe.

Le jeune homme en voulait plus, il voulait ne faire qu'un avec cette jeune femme qui, au détour d'une allée, était entrée dans sa vie.




PURE SOUL

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Une soirée trop arrosée /!\   
Revenir en haut Aller en bas  
- Une soirée trop arrosée /!\ -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: