The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

La Belle et le clochard
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 515
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Jeu 4 Fév 2021 - 16:20

Un… rencart ? La Britannique se crispait imperceptiblement, continuant toujours à avancer lentement aux côtés de l’énergumène à la brouette. Il… l’agaçait. Ni plus ni moins. Insolent et culotté. Sans retenue dans ses paroles, préférant visiblement même jeter de l’huile sur le feu. Un jeu qui pouvait très clairement se jouer à deux et dont il ne serait pas le gagnant.

- Un talent bien malheureux si vous voulez mon avis. Répondait-elle sèchement aux propos concernant son irritation rapide.

Néanmoins, la jolie brune écoutait les réponses offertes. Il s’agissait donc d’un ancien garde forestier, une spécialité aux avantages non négligeables de nos jours. Des connaissances certainement exploitables pour leurs différentes équipes déjà en place ou même pour la création de nouvelles ! Layla connaissait les grandes lignes de cet emploi, mais sans plus, il faudrait donc en apprendre un peu plus à propos du rôle et des responsabilités d’un garde forestier pour savoir comment bien utiliser cette nouvelle pièce à leur échiquier. Autre information pertinente, il disait avoir survécu en solitaire dans les bois durant les cinq dernières années et cela n’était pas non plus négligeable. Il fallait avoir la psyché forte pour vivre seul et surmonter les temps difficiles… Arquant un sourcil songeur, Jones cochait quelques cases dans son esprit au sujet de cet inconnu impoli. Il n’était peut-être pas si inutile au fond. Il n’y avait pourtant aucune corrélation entre son savoir et son idiotie, mais cela elle ne le souleva pas. Il était plus facile d’attraper des mouches avec du miel qu’avec du vinaigre.

La jolie brune pouvait également voir dans sa vision périphérique que Mister Bishop l’observait un petit instant. Elle devinait qu’il se questionnait sans doute sur ce que beaucoup avant lui avaient cherché à deviner chez elle. Un faible sourire étirait délicatement la commissure de ses lèvres, tandis qu’il mettait droit dans le mile. Coup de chance ? Avait-il un bon instinct ?

- Sans le ton péjoratif que vous semblez vouloir employer a décrivant mon ancienne carrière. Nous avons chacun nos spécialités Mister Bishop et nous faisons tous partie des innombrables engrenages permettant à cette communauté d’être efficace et de perdurer.

Contrairement à certain, Layla ne sous-estimait pas le pâtissier, ni l’étudiant lambda, ni encore le barman ou l’entrepreneur. Tous avaient ou auraient leur utilité. Il suffisait de savoir comment les exploiter.

- En quoi consistait votre travail Mister Bishop ? Demandait la Britannique d’un ton empreint de curiosité. Au meilleur de ma connaissance, je sais qu’un garde forestier surveille la faune et la flore, mais encore ?


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Jeu 4 Fév 2021 - 19:17
Le ton sec qu’elle lui renvoie le fait sourire - le plus discrètement possible - et il retient à nouveau un rire. Rien que pour cette raison, en effet, il avait apprécié entendre son avis. Le quarantenaire l’avouait volontiers, cette petite joute verbale lui plaisait bien plus qu’il ne l’aurait pensé dans les premières secondes suivant leur rencontre plus que percutante. Ses airs de pimbêche ne l’impressionnaient guère et après trois semaines où presque tout le monde avait été charmant avec lui et l’avait accueilli de la meilleure façon possible, un peu de piquant n’avait rien de désagréable.

Quand elle prône les mérites de son camp - et maintenant le sien - le grand blond se contente de hausser les épaules. Ce qu’elle décrivait comme une méritocratie idyllique lui apparaissait au mieux comme une démocratie aux bases branlantes, au pire comme une dictature déguisée. Ils semblaient puissants essentiellement parce qu’ils avaient le nombre et les armes, c’était du moins son avis, et pour le moment, ça lui suffisait. Difficile de s’intégrer à une cause dont on ne connaissait ni les origines, ni les tenants et aboutissants, surtout en si peu de temps. Tout ce que Jeremiah voyait est qu’il avait à manger dans son assiette, un endroit où passer la nuit sans craindre une nouvelle attaque et que revenir dans une communauté et côtoyer à nouveau d’autres êtres humains avait fait passer son début de folie au second plan. Pour l’instant, le reste ne l’intéressait guère, alors il se contente d’un “Si vous le dîtes” un peu nonchalant. Il aurait tôt fait de se faire sa propre opinion sur le sujet.

Tout ce qu’il retient est qu’elle n’infirme aucun de ses propos et qu’il avait donc visé juste, ce qui le fait à nouveau sourire en coin. Les questions reprennent et il a soudain l’impression de subir un interrogatoire. En d’autres circonstances, il aurait pu soupçonner un réel intérêt pour son métier à défaut de sa personne mais la femme à ses côtés ne donnait pas vraiment cette impression. Voilà qu’il l’imaginait aisément gardienne en pénitencier maintenant. Et l’expression ‘’aimable comme une porte de prison’’ prenait soudain tout son sens. Acquiesçant à ses affirmations, il ne se sent pas vexé qu’elle réduise son activité à cela. Personnellement, si elle lui avait dit précisément son ancienne profession, il aurait sûrement été bien incapable d’en faire un descriptif détaillé. “En partie oui. Mais je suppose que vous voulez seulement connaître les aspects encore utiles aujourd’hui?” Coller des contraventions aux petits branleurs et se prendre la tête avec les bûcherons de temps à autre ainsi qu’avec les collectivités territoriales n’avaient rien de bien intéressant à l’heure actuelle. “La mission première est la surveillance et l’entretien. Je sais donc manier la hache, la tronçonneuse, n’importe quoi qui permet d’élaguer ou de couper ces bûches pour réchauffer vos…” Il se reprend à temps, ne voulant pas tomber dans l’excès inverse et que son insolence devienne simplement de la vulgarité. “Pour vous réchauffer l’hiver. Hum...maintien de la biodiversité et protection des sols. Je m’y connais en plantes sauvages, comestibles, médicinales, cultures rapides, ce genre de choses…” Il élimine dans un coin de sa tête ses missions de sensibilisation et pédagogiques, tentant de se recentrer sur ce qui lui paraît plus utile. “J’ai beaucoup travaillé avec des entreprises de bûcheronnage et superviser leur zone d’action, je connais donc un peu le métier… hum… voyons voir… j’ai eu plusieurs formations en premiers secours et je suis plutôt bon pêcheur.” Bon, on dérivait un peu du sujet de base mais autant mettre toutes les cartes de son côté après une entrée en matière plus que moyenne. “Oh et je suis un excellent cuisinier… vous savez… pour notre rencard dans vingt ans.” Ok ça, c’était juste pour piquer la jeune femme un peu plus.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 515
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Jeu 4 Fév 2021 - 20:40

Mister Bishop ne semblait pas convaincu que l’utilité de tous un chacun au sein de Fort Ward. Peut- être doutait-il même appartenir à cette communauté ? Jones ne pourrait pas le lui reproché, elle-même avait mis un peu de temps à réellement s’intégrer, du moins a réellement le vouloir et ne pas le feindre.

- Effectivement. Répondait Layla avec franchise pour cette fois.  

À quoi servirait-il de parler inutilement de ce qui ne pouvait plus être accompli aujourd’hui ? Une perte de temps, puisque l’unique objectif de l’Anglaise était de savoir comment utiliser ce spécialiste. S’il advenait qu’elle s’attarde à l’homme derrière, il se pourrait effectivement que son questionnement ait moins à voir avec la praticité de l’individu et plus avec ce qui formait son caractère. Toutefois, ce n’était pas le cas en cet instant partagé dans le froid de l’hiver états-unien. Les yeux polaires de l’Anglaise se posèrent un instant sur l’entrepôt qui approchait doucement devant eux, mais elle tendait une oreille attentive au garde forestier qui lui expliquait les subtilités de son métier.

Plusieurs idées germaient d’ores et déjà dans l’esprit pragmatique de la Britannique. Mister Bishop ne devait pas être réduit à transporter de vulgaires bûches du site de coupe à l’entrepôt. Il s’agirait très certainement de ses derniers voyages sans qu’il ne le sache encore. N’y avait-il pas plusieurs régions boisées aux alentours de Fort Ward ? Pouvaient-ils se permettre une grande coupe à blanc sans stratégie ?

La jolie brune notait également dans son esprit les différents détails ajoutés au bagage professionnel principal de grand rustre. Cultures rapides, plantes médicinales, pêche, premier secours, cuisine… Cuisine ? L’Anglaise aux joues qui commençaient doucement à rosir à cause du froid, relevait un sourcil inquisiteur en tournant légèrement la tête vers l’Américain trainant toujours sa brouette.

- Étrangement, je doute fortement être votre type de femme Mister Bishop. Me trompè-je ? Plus encore, il faudrait que je vous aie vraiment coupé le souffle pour que vous attendiez vingt années. Je n’oserais avoir cette prétention. Toutefois je note que si nous avons besoin de cuisiniers après votre voyagement de bûches, vous pourrez être sollicité pour éplucher des légumes.

D’accord, Layla devait bien l’avouer leur petite joute n’était pas déplaisante pour autant. D’ordinaire on s’écrasait rapidement devant sa froideur et son autorité naturelle, il était presque… rafraichissant de s’envoyer quelques piqures ainsi.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Jeu 4 Fév 2021 - 22:39
Il perçoit enfin l’entrepôt devant eux et bien qu’endurant le garde forestier n’est pas mécontent de voir son travail de la journée prendre fin. Au moins il ne tarderait pas à s’endormir ce soir et les souvenirs n’afflueraient pas dans son subconscient. Le silence se fait quelques instants, rien qui ne mette mal à l’aise le quarantenaire. Bien que ce dernier ait eu le temps de s’acclimater un peu à l’effervescence de Fort Ward au cours des dernières semaines, il appréciait retrouver le calme de la maison qu’il partageait avec la Russe. La jeune femme n’étant de toute façon pas très causante, la tranquillité de sa chambre ne devenait plus seulement un prétexte pour s’isoler mais une néssecité de cohabitation.
Et quand l’européenne reprend la parole, il ne peut contenir, à nouveau, son amusement. Quelque part, il était assez rafraîchissant de pouvoir s’adonner à ces petites piques bien senties. Les efforts qu’il faisait pour s’intégrer lui soufflaient trop souvent la retenue, l’acceptation, de rentrer un peu les épaules et de courber l’échine. Se faire discret le temps de creuser son trou dans toute cette gargantuesque organisation. Ici, les choses étant mal parties dès le début, Jeremiah ne risquait plus grand chose à être un peu plus lui-même sans se forcer à rentrer dans le moule.

“Pourquoi est-ce que toutes les belles femmes se sous-estiment toujours?” Pure rhétorique évidemment. Après l’insolence et la rudesse, il savait aussi se montrer charmant, mais seulement quand il voulait bien s’en donner la peine. “Et puis me surestimez pas, après cinq ans tout seul dans les bois…” Il ne termine pas sa phrase, la laissant se vexer ou non si elle le souhaitait, les deux l’amuseraient de toute façon beaucoup. Désireux de tester les limites, ou au moins de s’en rapprocher, il lui jette un petit coup d'œil malicieux. “Si j’avoue que vous m’avez effectivement coupé le souffle vous réduisez ma peine de moitié?” Sourire accroché aux lèvres, il se concentre sur le chemin et évite un caillou suffisamment gros pour faire chuter à nouveau son chargement et le faire passer un peu plus pour un idiot.

Et quand elle le menace de l’envoyer éplucher des légumes comme commis de cuisine, il laisse un rire passer ses lèvres, arrivant enfin à destination. “Du moment que vous m’enfermez pas dans un bureau, Miss Jones…” Et insistant sur les deux derniers mots il lui passe devant, allant décharger le contenu de la brouette dans un coin de l’entrepôt. Il n’aurait plus qu’à tout empiler demain. “Oh et n’essayez même pas, peu importe le pouvoir que vous avez ici ça n’arrivera pas.” Plutôt retourner tout seul dans ses bois que se rendre claustrophobe enfermé trop longtemps entre quatre murs. “D’ailleurs, vous faîtes quoi ici?” S’il avait deviné grossièrement son ancien métier ou au moins l’univers dans lequel évoluait la belle, il n’avait aucune idée de ses attributions ici. Il savait juste qu’elle n’était pas la rouquine taciturne qui dirigeait le navire et que s’il n’avait déjà pas fait de courbette à la première, il ne s’agenouillerait pas devant elle.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 515
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Ven 5 Fév 2021 - 16:31

L’Anglaise roulait les yeux au ciel, tandis que le garde forestier parla d’estime. Le ton avait quelque peu changé, mais les piques revenaient fort heureusement. Arquant à nouveau un sourcil, la jolie brune pouffa d’un rire cristallin à ce qu’ajoutait le malotru à ses côtés.

- Insolent du début à la fin. Vous auriez sans doute vos chances avec certaines des plus désespérées ici, mais je présume que même cette désespération ne vous poserait aucun problème vu le peu de jugement critique dont vous possédez… suite à vos années de seclusion. N’est-ce pas ?

Il s’agissait après tout, littéralement de ce qu’il venait de verbaliser. Peu importe ce qu’il se présentait à l’homme, il s’en contenterait après son isolement. Charmant.

- J’ajouterais plutôt cinq années supplémentaires. Simplement pour vous faire patienter davantage. Lui répondait la Britannique avec un sourire malicieux.

Pour le plaisir de vraiment détruire tout espoir qu’il pourrait avoir, pour le l’agacer aussi, pour qu’il comprenne qui avait le dessus sur l’autre. Un réel plaisir que cette joute bien niaise en fait. L’entrepôt se rapprochait de plus en plus et les yeux perçants de l’Anglaise se posaient sur le toit de celui-ci, pour essayer de percevoir d’ores et déjà les réparations qui y avaient été accomplies quelques jours plus tôt. L’on pouvait y distinguer les nouveaux rangs de bardeaux goudronnés d’ici, mais il faudrait inspecter la chose de plus près pour s’assurer que malgré les températures froides, tout avait bien pris à l’extérieur, comme à l’intérieur. Bon, il ne s’agissait pas exactement de son travail, elle y venait surtout pour s’entretenir avec le responsable, mais son œil aiguisé ne pouvait pas passer outre ce désir de vérifier que les choses avaient été bien faites.

Le Miss Jones, même s’il est appuyé pour souligner l’ironie avec laquelle Mister Bishop prononce ces mots, est plaisant aux oreilles de la jolie brune. Un peu de savoir-vivre, même feint, n’était jamais désagréable.

- Attention, je pourrais bien proposer que l’on vous attribue un travail dans un bureau Mister Bishop ! Vous savez, pour la planification de nos coupes d’arbres et de l’entretien de nos forêts environnantes, certainement que cela vous siérait tout à fait ! Imaginez-vous dans des habits de bureau également, un complet ajusté et bien contraignant. Une menace qui n’en était pas une bien sûr, mais qui était lancée plutôt pour la forme.

Enfin arrivés à destination, ils entrèrent dans l’entrepôt et se séparèrent momentanément le temps que l’un vide sa brouette et que l’autre examine le plafond récemment rénové.

- Je vais vérifier que nos stocks seront suffisants pour l’hiver ou alors prévoir une plus grande quantité de main-d’œuvre pour éviter un manque. Je profite également de mon déplacement pour vérifier les réparations qui ont été effectuées il y a quelques jours de cela. Répondait distraitement Layla à l’Américain qui revenait vers elle. Vous a-t-on déjà attribué un rôle ici ? Demandait-elle en retour ? Car s’il devait prendre plus de responsabilités de par son expertise, il faudrait prévoir un remplacement ici.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Ven 5 Fév 2021 - 19:12
Surpris de l’entendre rire, il se dit que le son n’est pas déplaisant vu la situation laborieuse dans laquelle il se trouve. La réplique qui suit est en revanche plus que salée mais ça le fait sourire intérieurement sans qu’il ne sache réellement pourquoi. ”Outch… allez-y mollo, j’ai un minimum d’égo et derrière cette carapace de gros dur je suis un être doué de sensibilité…” Nan, il n’y arrive décidément pas. Il laisse un léger rire passer ses lèvres et abandonne son petit laïus. Lui jetant un regard, le garde forestier l’écoute alourdir sa peine et il grimace, sans rater pour autant le petit sourire qui étire les lèvres de la jeune femme. Elle en était donc capable et effectivement, cette dernière était plus jolie ainsi. “La vache, vous êtes dure en affaires Milady…” Mais un nouveau sourire vient étirer ses propres lèvres. Il devait l’avouer, il y prenait un certain plaisir et il n’aurait su dire si c’était juste un impression ou la réalité mais Jeremiah commençait à penser que la belle aussi, passée la colère et le saccage en règle de son manteau de laine.

Et en effet, la brune aux yeux glacés était dure en affaires. Et douée en menaces visiblement. Ouvrant grand les yeux en s’imaginant dans des vêtements guindés, enfermé dans un bureau, il ne peut s’empêcher de penser à son jumeau, Shawn, brillant avocat, miroir parfait, la classe en plus. Bon, Jeremiah avait toujours trouvé qu’il ressemblait à un pingouin endimanché ainsi mais les goûts et les couleurs. La surprise passée, il repose ses yeux sur la jeune femme, un sourire narquois sur le visage. “Tout ça pour pouvoir m’admirer en costard cravate. Faut pas vous donner tant de mal, suffit de demander….”

La brouette déchargée, le quarantenaire la laisse dans un coin et rejoint la jeune femme, s’appuyant contre un des piliers de l’entrepôt et croisant les bras sur sa poitrine. C’était ça son travail ici, inspectrice des travaux finis? Voilà qui expliquait les vêtements classieux et le petit air coincé qu’elle affichait depuis le début. Pas du genre à se salir les mains mais appréciant ordonner aux autres de se les salir pour elle. “Vous êtes quoi? Intendante en chef ou un truc comme ça?” Jetant un coup d'œil en direction du toit où il l’a vu regarder quelques minutes plus tôt, il finit par reporter son attention sur elle, secouant la tête à la négative. “Non m’dame. Je rends service comme je peux et je vais là où on a le plus besoin.” Il hausse les épaules. Il avait beau jouer aux imbéciles depuis le début de cette rencontre, il n’était pas un mauvais bougre pour autant et tentait de s’intégrer le mieux possible sans faire de frasques. “Mais quelque chose me dit que derrière vos petites piques sadiques et acides, vous réfléchissez déjà à la question.” Se redressant un peu, il la jauge quelques instants, son regard s’attardant sur la sciure de bois qui couvre encore le bas de son manteau. Elle allait tellement galérer à tout retirer…. “Mais ne vous arrêtez pas pour moi, le mépris vous sied à merveille.” Ouais, parfois, lui aussi pouvait user d’un verbiage plus élaboré. Parfois seulement. Sans compter que ledit mépris l’amusait bien plus qu’il voulait l’admettre.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 515
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Dim 7 Fév 2021 - 17:27

Jones pouffait doucement de rire à nouveau devant le ridicule des propos du garde forestier parlant de sa sensibilité. S’il tentait de la faire culpabiliser, il pariait sur le mauvais cheval. L’Anglaise s’amusait même à pousser quelque peu son insolence polie, en lui offrant une légère révérence lorsqu’il lui reprochait d’être difficile en affaire. Un reproche ô combien familier pour Layla, qui en fait faisait toujours quelque peu gonfler son égo.

Arquant un sourcil, elle dévisageait un court instant l’Américain qui rebondissait une fois de plus sur ses menaces.

- Oh si cela n’est plus une punition, la chose n’en devient que très peu amusante en fait. Inintéressant dirais-je même. Lâchait la jolie brune d’un ton déjà bien apathique.

S’il avait fallu que la Britannique ait un faible pour tous les hommes en habits qu’elle avait croisés… Cela aurait été problématique. Aussi, cela ne la touchait guère qu’il tente de lui faire un peu de charme de cette façon, un charme piquant pour essayer de reprendre un peu le dessus sur son adversaire. Combat bien divertissant qui, elle se surprenait à l’espérer, ne se terminerait pas trop tôt.

- Exactement. Confirmait Jones en délaissant enfin le plafond.

Ses yeux passèrent momentanément sur le grand garde forestier à ses côtés, avant de se poser sur les piles de buches un peu plus loin. Les installations électriques avaient été améliorées et peu avait besoin d’utiliser le bois de chauffage pour s’assurer de garder leur domicile bien chaud. Les piles ne semblaient pas avoir tant diminué et cela était encourageant. Mister Bishop continuait toutefois de discuter avec elle, malgré son air concentré et l’Anglaise décidait de lui accorder un peu plus d’attention. Elle avait un peu de temps devant elle et tout semblait en ordre ici, la jolie brune pouvait donc se permettre une petite distraction.

Donc aucun rôle à pourvoir en général, l’intendante n’aurait donc pas à prévoir un remplaçant. Une excellente nouvelle en soi, elle pourrait donc d’ores et déjà aller de l’avant avec une recommandation bien placée. Une étincelle maline dans le regard, son petit sourire ne quittait toujours pas ses lèvres malgré ce que lui lançait son interlocuteur, bien au contraire même, celui-ci faisait presque craquer le masque de glace sur son visage.

- Je vous renvoie un compliment Mister Bishop, la simplicité vous sied comme un gant. Ouvrant son carnet et sortant son stylo de l’une de ses poches, Layla en profitait pour prendre quelques notes, continuant toujours de discuter avec cet inconnu insolent cependant. Bravo, vu avez vu juste sur mes intentions ô combien difficiles à déchiffrer. Effectivement, je suis d’avis que vous seriez plus dans votre élément et plus utile à tous sur un poste plus… important. Nous avons pu constater tous deux que votre talent ne réside pas dans le déplacement sécuritaire de bûches, n’est-ce pas ? Il faut rendre service à tous et vous offrir un emploi où vous pourriez user de vos talents et connaissances de façon plus concrète. Piques à part, elle lui faisait néanmoins comprendre qu’il était bien plus « précieux » ailleurs, qu’ici.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La Belle et le clochard   
Revenir en haut Aller en bas  
- La Belle et le clochard -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: