The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

La Belle et le clochard
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: La Belle et le clochard   Dim 31 Jan 2021 - 21:10
Plusieurs semaines étaient passées depuis son arrivée à Fort Ward et si les premiers jours avaient été difficiles en terme d'acclimatation, Jeremiah commençait doucement mais sûrement à prendre ses marques. Encore un peu en retrait, il devait avouer que renouer contact avec la civilisation était moins aisé qu'il le laissait paraître et sous les sourires de surface et une bonne humeur joviale apparente il ne se sentait pas encore à sa place parmi eux. Converser, s'intéresser, être le centre d'intérêt, tout ça continuait de le mettre mal à l'aise et il lui fallait prendre sur lui pour ne pas s'isoler.
Le garde forestier avait donc trouvé une alternative acceptable, étant toujours en période probatoire et n'ayant été affecté nul part en particulier. Il avait passé ces derniers jours à approvisionner les stocks de bois pour terminer l'hiver. La partie boisée du camp lui offrait une certaine solitude et un calme salutaire, un équilibre vital pour ne pas céder à la pression des autres et de l'humain en général. Cinq années dans les bois, en ermite, n'aidait en rien cette intégration certes choisie mais dont il ne connaissait encore aucun tenant ou aboutissant.

Après trois jours de coupe sur les arbres morts et déjà au sol, il avait passé la matinée à faire des allées et retours entre la zone boisée et l'endroit où l'on gardait le bois, chaque brouette lui semblant plus chargée que le précédente. Il faut dire que le quarantenaire ne ménageait pas sa charge de travail. S'occuper l'esprit lui apparaissait comme le moyen le plus sain de ne pas laisser ses idées errer vers de dangereuses sphères qu'il avait justement voulu abandonner en retrouvant la société, un groupe. La solitude qu'il s'était imposée l'avait pousser vers les limites sournoises d'un début de folie et il ne voulait pas prendre le risque de se faire juger instable, pas tant qu'il n'aurait pas prouver qu'il méritait sa place ici, si tenter que ce soit la question.

Une large brouette chargée au bout des bras, il bifurque entre une rangée de bâtiments. Il n'a repéré ce raccourci qu'au bout du dixième voyage mais il lui permet d'économiser de précieuses minutes et surtout de précieux mètres. Bien qu'il soit habitué à la rudesse d'une vie dans les bois et de soumettre son corps à des conditions extrêmes, malgré une bonne endurance, il doit avouer que ça fait longtemps qu'il ne s'est pas imposé un tel rythme et qu'il commence à fatiguer. Encore sept ou huit voyages comme ça et Jeremiah en aura terminé pour aujourd'hui. Non pas qu'il soit réellement pressée de retrouver la maison qu'il ne considère pas comme la sienne et sa colocataire russe à qui il évite de trop imposer sa présence, mais il ne dira pas non à un peu de repos. Pas aujourd'hui.

Une bonne trentaine de minutes plus tard, alors qu'il a arrêté de compter les voyages et qu'il estime en avoir encore deux après celui-ci, il emprunte à nouveau le raccourci, s'insinuant entre les rangées de bâtiments et accélérant encore un peu le pas. Plus vite il terminerait, plus vite il.... « Merde ! » Stoppant net la course de la brouette, cette dernière est emportée par le poids des bûches et dégringole, faisant s'envoler de la sciure de bois partout dont la majorité atterrit sur une paire de chaussures féminines et va se coller au bas des vêtements de la malheureuse qu'il vient de croiser. Retenant la brouette, il finit par la poser au sol, s'assurant qu'aucune bûche ne lui soit tombée sur les pieds, ou ce qu'il en reste dessous la couche de poussière de bois. Pour une entrée en matière... Il ne peut retenir un léger rire, qu'il ravale bien vite quand son regard remonte sur deux iris glacées. « Rien de cassé ? » Il se racle la gorge, se passant une main sur la nuque, rien de plus intelligent ou percutant ne lui venant en tête. Quoi que... niveau percutant, il avait placé le niveau assez haut non ?


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 515
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Lun 1 Fév 2021 - 16:40

L’hiver était bien installé sur Fort Ward cette année encore. Heureusement, la communauté ne manquait de rien malgré la guerre en cours contre leur ennemi. Tout avait été bien préparé et bien entreposé pour la saison froide. Son fidèle carnet noir sous le coude, l’Anglaise remontait son écharpe pour mieux se couvrir le cou lorsqu’un petit vent la fit frissonner. En route pour justement examiner les réparations faites à l’abri où on entreposait le bois de chauffage, Layla était un peu perdu dans ses réflexions quant aux prochains projets en court pour leur camp. Un long manteau de laine sombre venait cintrer sa fine silhouette et de belles bottes doublées en cuir noir lui tenaient les pieds bien au chaud. Il serait mal venu de tomber malade.

Au détour de quelques bâtiments, la jolie brune fut brutalement sortie de ses calculs mentaux lorsqu’elle entendit un « merde » bien sonore. S’en suivit un nuage de sciures de bois et de poussière qui vint salir ses bottes, se coller à son pantalon noir et au bas de son manteau de laine.

- Bloody hell ! Cela s’échappa de ses lèvres sans qu’elle ne puisse retenir ces mots. Son regard clair se posait rapidement sur la source de tracas et en voyant la brouette remplie de buche, un éclair d’inquiétude traversait ses prunelles glacées. Fort heureusement, le propriétaire semblait avoir réussi à contrôler la trajectoire de tout ceci.

Cela n’empêchait pas la Britannique d’être irritée par cette altercation, que dire même lorsque le malotru se mit à rire en plus ?! Fronçant les sourcils, Jones était encore moins impressionné par cet abruti qui avait bien failli la bousculer avec son barda. Aussi, quand il lui demanda si elle n’avait rien de casser, probablement réalisant son manque flagrant de politesse, la jolie brune se contenta de lui adresse la parole froidement.

- Non. Il n’est pas sage cependant de surgir d’entre deux bâtiments chargés comme vous l’êtes, ne croyez-vous pas ? D’une politesse condescendante, Jones restait d’un calme olympien comme seule elle le pouvait, préférant cela à causer une scène. Vous êtes ? Je ne crois pas avoir eu le plaisir de vous croiser jusqu’ici. Réel déplaisir plutôt.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Lun 1 Fév 2021 - 20:58
British. C'est en tout cas la réflexion qu'il se fait quand il l'entend jurer de façon typiquement européenne. Ça l'amuse pour dire vrai mais il tente de contenir le sourire qui menace à nouveau d'étirer ses lèvres sans être certain d'y parvenir complètement. Plus il la détaille et plus il se dit qu'il vient de ruiner l'élégance toute...particulière de la jeune femme. Il doit l'avouer, le garde forestier n'est plus vraiment habitué à voire des gens aussi bien vêtus et il trouve que ça détone légèrement dans le paysage global et surtout dans ce nouveau monde dans lequel ils vivent tous. Des considérations qu'il avait rapidement oubliées, perdu dans ses bois pendant trop longtemps. Se massant un instant la nuque, quelque peu gêné maintenant que sa froideur le percute, son regard se perd quelques secondes aux alentours, comme pour vérifier qu'il ne vient pas de se donner en spectacle. « Bah... une vingtaine d'allées retours sans incident, avouez que c'est quand même pas de bol ? » Okay... non clairement, elle ne semble que peu réceptive à sa tentative d'alléger un peu l'ambiance et la situation.

Du marbre. Il ne peut s'empêcher de penser qu'il est difficile de lire sur son visage de porcelaine et il la catalogue inconsciemment comme beauté froide BCBG. Et quoi ? Il doit lui payer le pressing ? Fronçant les sourcils à sa propre pensée, il se demande un instant si cette possibilité est envisageable dans ce camp. Après y avoir découvert un complexe scientifique, un dispensaire, une école, une église... plus rien ne l'étonnerait vraiment. Haussant les épaules face à son interrogation, il glisse ses mains dans les poches de son pantalon à défaut de savoir quoi en faire. Faut dire qu'avec son vouvoiement, elle ne l'aide pas vraiment à se sentir à l'aise. Ça n'avait jamais été vraiment son délire...mais clairement, s'ils s'étaient croisés, il s'en souviendrait. On ne croisait pas tous les jours ce genre de femmes. « Au moins vous risquez pas de m'oublier... » Non , vraiment, il fallait qu'il arrête avant de s'enfoncer encore plus. « Jeremiah » Concède-t-il finalement.

Essayant de rattraper un peu cette prise de contact ratée, il sort dans un geste vif les mains de ses poches et retire l'un des gants qu'il porte pour tendre sa main en direction de la jeune femme. « Je suis pas là depuis très longtemps. Quelques semaines tout au plus. C'est Jackson qui m'a ramené. » Enfin, il lui avait d'abord décoché la plus belle droite de sa vie, l'avait mis K.O. technique un peu trop facilement pour que le blond n'en ait pas honte et l'avait finalement, après de longues heures passées ensembles et plusieurs entrevues, convaincu d'abandonner sa solitude au profit de ce camp providentiel. « Encore désolé pour vos fringues. J'ai les bras en compote et j'ai voulu accélérer la cadence pour tout terminer aujourd'hui. Je faisais pas gaffe. » Bon il surjouait un peu. Après tout, ce n'était qu'un peu de sciure de bois sur ses vêtements, pas de quoi fouetter un chat. Clairement, avec le manteau en laine, elle allait en chier. Et le quarantenaire doit se mordre l'intérieur de la joue pour ne pas laisser apparaître un sourire moqueur.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 515
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Mar 2 Fév 2021 - 15:34

Impertinent en plus d’être un idiot dangereux. Charmant. Layla grinçait des dents, mais camouflait son agacement avec un sourire peu appliqué, n’ayant pas franchement l’envie de ne pas froisser ce pseudo bûcheron sans savoir-vivre.

- Un accident est déjà un accident de trop, n’êtes-vous pas d’accord ? Quand bien même il avait fait une vingtaine de voyages sans percuter personne, il suffisait d’un seul instant pour blesser quelqu’un.

Tentant de retirer un peu des sciures de bois de sur ses habits, Jones soupirait en voyant la tâche gargantuesque que serait ce nettoyage quant à son manteau. Véritable aimant pour ces ignobles restes de bois. Impossible de simplement se secouer pour se débarrasser de cette saleté. Ses iris polaires trouvèrent le regard de l’idiot qui ajoutait encore de l’huile sur le feu. Encore plus agaçant, c’est que la brute avait raison : effectivement l’Anglaise ne risquait pas de l’oublier de sitôt.

Il se présentait, à moitié bien évidemment. Ces Américains…

- Jeremiah… Oui, l’intendante voulait connaitre son nom de famille. Pour mémoriser qui ce malotru était, mais également car elle refusait de faire preuve d’autant de familiarité avec un inconnu.

Il lui confirmait néanmoins que sa présence au sein du Fort ne datait que de quelque temps seulement. Cela expliquait pourquoi son visage ne lui était pas familier. Pas que la Britannique connaissait toutes les âmes de cette communauté, mais comme son rôle la menait régulièrement un peu partout au sein de leur campement…

- Enchantée. Miss Jones. Se présentait-elle, refusant cependant de serrer la main qui lui était tendue. Glaciale vu son ressentiment pour ce rustre, l’Anglaise n’avait pas envie de se donner la peine.

Le grand blond avait finalement un soupçon de jugeote et lui offrait des excuses. Étaient-elles sincères ? La jolie brune en doutait fortement. L’Anglaise se détend un peu. Heureusement il ne s’agissait que de vulgaires sciures de bois et pas de bûches.

- Plus de peur que de mal je suppose.

Son regard coulait une fois de plus vers la brouette de l’homme et la Britannique soupirait intérieurement. Ils allaient au même endroit… S’écartant pour laisser passer le grand blond, l’intendante restait égale à elle-même, enveloppée dans un calme frigorifiant.

- Après vous. Il me semble que nous allons tous deux à l’entrepôt.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Mar 2 Fév 2021 - 19:30
Arquant un sourcil face à son interrogation, il se retient de lever les yeux au ciel. Personne n'était blessé sinon son orgueil et son précieux manteau de laine, il n'allait pas s'excuser quinze fois sur le sujet. Ce n'était pas son genre, encore moins quand la personne face à lui prenait des airs de bloc de glace. Il n'avait plus six ans et n'avait pas besoin d'être materner ou réprimander. Il lui offre donc la rhétorique, se contentant une nouvelle fois de hausser les épaules. Et quand cette dernière laisse sa voix traîner après son prénom, le quarantenaire lui concède une nouvelle fois un « Bishop » pour lui offrir son patronyme. C'était lui ou il avait l'impression d'être dans le bureau du principal après s'être fait prendre à tricher pendant un examen ? Parce que clairement, il se sentirait autant à l'aise dans cette situation que celle qu'il vivait présentement.

Une petite moue dubitative vient marquer ses traits quand le mot ''enchantée'' est clamé, peu sûr de la véracité des propos. Et parce que sa main reste tendue dans le vide sans recevoir une réciproque, il acquiesce simplement à cette présentation plus que formelle. « Okay..... » Retirant sa main le garde forestier la colle à nouveau dans sa poche, évitant de se formaliser sur ce vent magistral. BCBG et rancunière. Miss Jones. Il retiendrait précieusement ces informations dans un coin de sa tête pour une prochaine fois c'était certain. De beauté froide elle passait au cran de Reine des glaces en un battement de cils à peine. Mais on ne pouvait pas plaire à tout le monde et Jeremiah ne s'en formalise pas plus que ça. Dans le style protocolaire on se posait là quand même...

N'étant pas du genre à entrer si aisément dans le conflit et plutôt je m'en-foutiste de base, il passe vite à autre chose et commence à remettre les bûches dans la brouette tandis que la jeune femme tente de modérer la dangerosité de l'incident en question. Et quand cette dernière souligne qu'ils se rendent au même endroit au moment où il termine de remplir le récipient, il ne peut empêcher un « J'suis vraiment un veinard » de passer ses lèvres dans une ironie peu équivoque avant de se remettre en mouvement en direction de l'entrepôt. Le silence le met mal à l'aise, surtout parce qu'il perçoit toujours cette vague de froid qui n'a rien à voir avec la température extérieure. « Vous êtes toujours aussi formelle ou je vous ai refroidi pour les quinze années à venir ? » Autant savoir à quelle sauce il allait être mangé non ?


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 515
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Mer 3 Fév 2021 - 22:33

L’Anglaise arquait un sourcil à la remarque du rustre, mais choisissait de ne pas la soulever, partageant en fait cette « veine » ironique mentionnée sans tact. Côte à côte, la Britannique se fait un malin plaisir de conserver un rythme de marche lent. Ceci n’est qu’un test bien évidemment et pas le désir réel de passer du temps avec cet homme de Cro-Magnon. Tiendra-t-il son chargement sans broncher jusqu’à destination ? Lui qui disait avoir les bras qui faiblissaient tout à l’heure. Fera-t-il preuve de politesse ou filera-t-il sans demander son reste ? Un jeu fort amusant pour la jolie brune flânant doucement aux côtés de cette brouette remplie à craquer, mains gantées toujours aux fonds des poches de son manteau désormais sali.

Un rapide regard en coin à l’adresse d’un grand malotru et Layla se donnait la peine de répondre.

- Vingt. Elle marquait une courte pause simplement pour donner un peu plus d’effet à son trait d’humour froid, typiquement anglais. Pour les vingt prochaines années. Ce n’était bien sûr pas la vérité, mais ne pouvait-elle pas s’amuser également ainsi avec le supposé bûcheron ? Votre première supposition était la bonne Mister Bishop. Je suis de nature assez formelle. Ne fallait-il pas feindre un tout petit peu de sympathie pour ne pas faire fuir son cobaye du jour ?

De petits flocons de neige tombaient doucement depuis quelques heures déjà, pas assez pour causer une réelle accumulation, mais l’Anglaise se demandait s’il faudrait prévoir des chutes importantes. Il était relativement rare d’avoir de telles précipitations glacées dans l’État. Avec son climat du pacifique, les hivers étaient relativement doux comparativement à ailleurs dans le monde, mais par le passé, ils avaient eu droit à des tempêtes. Faudrait-il prévoir de la main-d’œuvre pour déneiger les rues ? Risquaient-ils de manquer de bois de chauffage ou d’électricité comme cet automne ?

Tournant la tête l’espace d’une petite seconde vers l’homme à ses côtés, Jones s’interrogeait sur l’utilité que celui-ci pourrait avoir pour leur communauté. Savait-il seulement empiler et mal charrier son bois ? Ou possédait-il d’autres cordes à son arc ?

- Avez-vous une spécialité Mister Bishop ? De votre vie d’avant ou de votre survie depuis ?


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: La Belle et le clochard   Jeu 4 Fév 2021 - 13:28
Raffermissant sa prise sur la brouette afin qu’elle ne lui échappe plus le quarantenaire se remet en marche, calant son allure sur celle de la demoiselle, grimaçant légèrement quand les crampes se rappellent à son bon souvenir. Arquant un sourcil face à la remarque de la jeune femme, il ne peut retenir un sourire. Bon, le côté un peu cul serré en moins, il ne pouvait nier que la répartie était bonne. Excellente même. Et il ne peut retenir un léger rire amusé de passer sa gorge quand elle prend davantage de distance encore avec ce ‘’Mr. Bishop’’ pompeux. Bordel, il ne s’était pas senti aussi important depuis des années. Et il a beau tenté de se souvenir de la dernière fois qu’on l’a appelé seulement par son patronyme, rien ne lui revient en mémoire. Vingt ans. C’était long, surtout dans ce monde. Mais il prend volontiers rendez-vous dans deux décennies, juste pour l’agacer. “ On vient à peine de se rencontrer et vous me proposez déjà un rencard.” Clairement, il jouait l’insolence. “ Comme vous y allez Miss Jones…” Se calant sur cette même distance qu’elle leur impose, il titille juste par plaisir de la voir se renfrogner, ou, à défaut, de tenter de lui arracher un sourire, ne serait-ce que fugace. Lui jetant un rapide coup d’oeil, il se dit qu’elle pourrait être jolie, le visage illuminé par autre chose que ce masque. En toute honnêteté, la brune n’avait pas grand chose à envier aux autres femmes mais le genre beauté glaciale, frigide et aux allures de castratrice, ça n’avait jamais trop été sa came.

Se concentrant à nouveau sur l’ustensile qu’il tient à bout de bras et qui le traîne dans le dédale du camp, il prête tout de même une oreille attentive à la victime de sa maladresse. Une spécialité? “ Autre que vous mettre en rogne en moins de dix secondes vous voulez dire?” Il fallait vraiment qu’il apprenne à la fermer… “ J’étais garde forestier si c’est la question. J’imagine que ça englobe pas mal de spécialités. Assez pour me permettre de survivre ces cinq dernières années en plein milieu des bois en solo.” Il hausse les épaules. Comme pour les autres, Jeremiah fait l’impasse sur l’année passée à Port Angeles avec un groupe d’hommes et tait ce qu’il a fait avec eux durant cette période. Ce n’était pas vraiment le genre de choses dont on se vantait, sans compter que se rappeler cet épisode était encore douloureux. “ Bref disons que je suis moins con que j’en ai l’air.” C’était un résumé comme un autre. Dehors, il pouvait se débrouiller, il connaissait la faune et la flore locale, comment subsister, pêcher, construire un abri de fortune pour s’abriter des intempéries et de la morsure froide de l’hiver. Pas celle des British endimanchées en revanche...

Jetant un nouveau coup d'œil à la brune - dont il ne connaît finalement pas le prénom - il la détaille quelques secondes. “ Laissez-moi deviner. Vous, c’était plutôt job de bureau, genre grosse compagnie importante avec tailleur et talons hauts, responsabilités à ne plus savoir quoi en faire et une bonne dose d’autorité.” Et un petit coup de fouet sur le coin de la table quand on osait lui tenir tête. Regardant à nouveau droit devant lui, il retient un sourire, tentant de garder son sérieux histoire de ne pas aggraver encore plus son cas.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La Belle et le clochard   
Revenir en haut Aller en bas  
- La Belle et le clochard -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: