The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Here we meet again
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 172
Sujet: Re: Here we meet again   Sam 13 Fév 2021 - 13:15
“Fais gaffe, je vais finir par croire que tu fais partie des femmes désespérées que tu citais plus tôt” Il retient difficilement un sourire en coin qu’il prend soin de dissimuler rapidement derrière sa tasse avant de boire une gorgée ou deux. Il l’admettait, c’était plus plaisant que ses décoctions d’orties mais il se garde bien de l’avouer à haute voix. Ses yeux ne la quittent pas. Le garde forestier a encore du mal à réaliser que Jill est vivante, face à lui, et qu’ils boivent un thé le plus naturellement du monde comme si rien de tout ce qu’ils vivent actuellement n’avait eu lieu. Il a cette impression tenace que s’il détourne le regard, s’il perd le fil ne serait-ce que quelques secondes, elle s’évaporera comme les fois précédentes. Elle avait été un souvenir marquant les premiers temps, puis fuyant par la suite, jusqu’à devenir un spectre évanescent dans la brume de sa mémoire. S’ancrer dans cette réalité lui permet de relativiser tous les instants de folie qui l’avaient gagné ces derniers mois… années?

Un rire nerveux passe sa bouche dans un souffle. Botter des culs ressemblait davantage au souvenir que Jeremiah avait d’elle que cette nouvelle version que la jeune femme lui offrait. Et il se demande un instant si la flic est toujours alimentée par cette soif de vengeance qui suintait par chaque pore de sa peau à l’époque. Difficile de l’imaginer passer à autre chose, même après deux ans et demi ici, ou de se résigner, même avec sa sœur morte. La vengeance, celle qu’il n’avait pas comprise à l’époque mais qu’il avait lui-même expérimenté par la suite, était quelque chose de trop tenace pour s’amenuiser avec le temps. C’était là, à gratter sous la surface en attendant d’être libérée.
Alors quand la brune parle d’un groupe apparemment ennemi de celui-ci, il fronce imperceptiblement les sourcils. On était tous le taré ou le cinglé de quelqu’un, au même titre qu’on était le con d’un tiers. C’était souvent plus facile de se penser du bon côté de la barrière voilà tout. Le quarantenaire prend donc avec des pincettes ce que lui souffle son amie, se contentant d’acquiescer. “Nouvel endroit, mêmes règles à la con.” Les affrontements, les rixes, les attaques… il avait joué son rôle en de trop nombreuses occasions, certain que pour les victimes, il était apparu comme le bourreau quand elles-mêmes reflétaient une menace à éliminer. Tout n’était qu’une question de point de vue mais il ne pose pas davantage de questions. Le sujet ne semble pas à l’ordre du jour et sa place n'est pas encore complètement gagnée ni assurée, du moins de son strict point de vue.

Posant ses coudes sur le plan de travail, il expire longuement. Profiter des nouveautés. “Je me croirais dans une colonie de vacances dit comme ça.” Et pas forcément dans le rôle du gosse qui se fait des amis dès le premier jour et qui plaît à tout le monde. “Remarque, je crèche dans un dortoir, ça fait sens.” Non pas qu’il ait hâte de se voir attribuer un logement avec trois autres personnes ou plus. Il avait besoin de son espace, du silence, de pouvoir se retirer quand la pression sociale était trop lourde après toutes ces années en solitaire. Mais les premières journées lui semblaient interminables. Jeremiah n’avait pas pour habitude de ne rien faire. S’occuper le corps et surtout l’esprit l’avait empêché de sombrer trop loin dans la folie et tourner en rond ne l’aidait pas vraiment. “J’crois que j’ai juste besoin de me fixer sur quelque chose, de me sortir l’esprit de toute cette merde. J’ai plus l’habitude de cette… facilité. De….ça” Il désigne d'un mouvement de la main la maison et plus généralement tout le camp.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 763
Sujet: Re: Here we meet again   Mer 17 Fév 2021 - 0:56
- On peut dire ça, ouais…

« Nouvel endroit, nouvelles règles à la con ». C’est ainsi. Il est presque légitime de se demander si les règles sont connes parce que l’Homme est con, ou si l’Homme est con parce qu’il a des règles connes. A méditer. Je m’attaque à mon thé, plus buvable désormais, prêtant attention aux dires de mon voisin. Ça me fait sourire, parce que je vois ce qu’il veut dire en comparant Fort Ward à une colonie de vacances. Ce n’est pas péjoratif. Quand on a passé autant de temps à vagabonder, à dormir d’un œil, à se laver à l’eau de pluie, à bouffer des trucs douteux et à se battre pour un cachet de doliprane ou une paire de pompes… ici, c’est vraiment les vacances. Même si celles-ci ont un prix, j’ai appris à le connaître ensuite.

- On s’y fait, tu sais ? Ma voix est douce, posée, pour le mettre en confiance et ne pas lui donner l’impression que je suis sur un autre de mes numéros comiques, « ça », on s’y fait. Et tu verras, ça devient même normal après.

Un sourire fend mon visage alors que je pose les yeux sur lui. J’espère le convaincre, sincèrement, parce que j’y crois. Je ne suis pas du genre à m’attacher facilement et pourtant, je me sens chez moi ici. Y’a des gens bizarres, on est dans une merde noire et on est obligés de rationner la nourriture, mais… je ne voudrais pas être ailleurs qu’ici à cet instant. Je n’envie ni les pouilleux dehors, ni les fanatiques de New Eden, ni… personne. C’est cette ile qui m’a sauvée de mes démons, avec toutes ses imperfections. Elle m’a offert une deuxième chance. Tout ça… je ne sais pas comment le faire passer à haute voix – et puis on s’en fout, non ? De toute façon, y’a autre chose dont je dois parler.

- Toi et moi… j’veux dire, je sais qu’on a eu… un truc à l’époque, dans ta cabane…, je me suis redresser pour bien lui faire face, une main tenant ma tasse chaude, l’autre accompagnant mes paroles, je suppose qu’on est d’accord pour dire que… c’était sur le moment et qu’on a tous les deux dû passer à autre chose depuis pour… plein de raisons, putain, regardez-moi hésiter ; le pire, c’est que c’est pas moi que je veux épargner dans tout ça, c’est sa sensibilité à lui, bref, j’veux pas que ce soit bizarre entre nous maintenant à cause de ça. On est cool ?


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 172
Sujet: Re: Here we meet again   Ven 19 Fév 2021 - 11:59
Un instant pensif sur ces nouvelles conditions de vie le garde forestier finit par hocher la tête à l’affirmative. Il ne doutait pas que pour la plupart des gens, ce confort et cette relative sécurité ressemblait à un nouvel havre de paix. Mais il n’était pas comme tout le monde, du moins pas dans cette conception de leur nouvelle vie. Après tout, il avait choisi la solitude, d’être reclus. Et s’il avait pensé naïvement que ce choix n’impacterait que les premiers mois suivant octobre 2015, il avait fini par s’y habituer, par la force des choses. Son premier retour à la civilisation l’avait ensuite découragé, retrouvant ses bois, avant que la raison l’emporte sur un esprit aux prémices de la folie. Ici, c’était sa chance de reprendre tout à zéro, de laisser les fantômes et les crimes derrière lui et de s’investir pour quelque chose qui pourrait lui sembler juste et utile. Difficile de se projeter après seulement quelques jours mais le quarantenaire s’était promis à lui-même de s’en donner les moyens. La présence de Jill, il l’avouait, était un bonus qu’il n’avait pas anticipé mais non négligeable. “J’te crois” finit-il par souffler dans une longue expiration. Les premiers pas n’étaient pas les plus simples mais s’il passait cette muraille imposée il y a déjà plusieurs années, il s’en sortirait, comme il l’avait toujours fait.

Buvant un peu de son thé comme pour noyer ses pensées qui dérivent à nouveau, il ne relève les yeux sur la jeune femme que lorsque cette dernière reprend la parole et il se sent à nouveau...perdu. Fronçant les sourcils, il secoue légèrement la tête à la mention de ce truc qu’ils ont soit disant eu, ne pouvant empêcher un “Quoi?” de franchir ses lèvres, ne comprenant pas réellement où Jill veut en venir.

Trop de souvenirs et tous perdus dans une mémoire défaillante. Trop d’images devenues floues qu’il ne parvient plus à interpréter comme réalité ou fantasmes. Il en a bien rêvé plusieurs fois, même éveillé, surtout dans les derniers mois où Jeremiah parlait seul à voix haute juste pour entendre autre chose que les bruits de la forêt, pour organiser ses actions de la journée, récapituler ce qui devait être fait, ce qu’il avait déjà fait. Dans ces moments où tout s’embrouillait, où les visages de ses proches commençaient à disparaître, que les noms ne lui revenaient plus. “Toi et moi on a….” Il fouille, cherche, tente de se raccrocher à une scène qui lui semble plus réelle qu’une autre et pas ces bribes dans des volutes inaccessibles. En vain. Il a passé trop de temps à se raisonner et à se dire que ce n’était pas arrivé. La véracité des propos sonnent aujourd’hui faux. “Désolé je…” Il se masse un instant les paupières du pouce et de l’index, un peu mal à l’aise de ne pas réellement se rappeler de façon certaine ces moments. “La dernière année a été… compliquée… tout s’est un peu mélangé là-haut.” Il pointe sa tempe et plus généralement son cerveau, se massant la nuque avant d’inspirer pour retrouver une certaine contenance. “Mais oui, ce qui a pu se passer il y a cinq ans… putain ça semble tellement loin...ça appartient à une autre vie.” Et bien qu’il regrettait ne plus avoir accès à certains moments, il était heureux de pouvoir en oublier d’autres. “On est cool” Finit-il par lâcher en reprenant ses mots.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Here we meet again   
Revenir en haut Aller en bas  
- Here we meet again -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: