The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Here we meet again
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Here we meet again   Dim 31 Jan 2021 - 16:10
Marchant d'un pas mesuré, les mains dans les poches de son pantalon, ses yeux détaillent chaque élément présenté par Jackson qui lui décrit les différents bâtiments du camp et leur utilité. Le garde forestier l'admet volontiers, c'est plus grand que ce à quoi il s'imaginait, et beaucoup plus abouti. Il avait pensé que le vieux en rajoutait pour le convaincre plus facilement. Force est de constater que chaque parole était vraie. Il avait déjà pu se rendre compte de leur potentiel en passant par la case dispensaire afin de faire un bilan de santé, constatant la modernité des lieux et les appareils sophistiqués qui s'y trouvaient. Une fois installé dans l'une des maisons, le quarantenaire avait pu goûter à nouveau au confort moderne, non sans s'en sentir un peu dérouté et … gêné, sans trop savoir pourquoi. Propre comme un sou neuf, ses cheveux longs coupés et sa barbe rasée, le reflet dans le miroir l'avait choqué. Il avait eu l'impression de se retrouver et de découvrir un étranger dans la même seconde. Cette version de lui qu'il pensait morte, ou une nouvelle qu'il n'avait pas encore assimilée. Et c'était plus difficile qu'il y paraissait.

Cette foule, ces regards curieux, ces visages inconnus, cette agitation à laquelle Jeremiah n'était plus habituée. Cinq années, ou presque, dans une quasi solitude avaient laissé plus de traces que son corps le laissait supposer. Des marques internes, psychiques, et il lui fallait prendre sur lui pour ne pas se sentir étouffer et ne pas se barrer en courant. Acquiesçant aux propos de Grant pour lui signifier que son attention lui est acquise, le blond garde le silence, déshabitué à converser et à entendre le son de sa propre voix. Mais son compère ne semble pas s'en offusquer et ne le brusque pas, lui laissant le temps d'assimiler toutes les informations débitées sur un ton un peu morne.
Interrompus dans leur petite visite touristique, Jackson s'excuse et s'écarte avec une brune au regard de glace et le garde forestier s'éloigne de quelques pas, laissant son regard couler sur les bâtiments, sur les allées et venues des habitants une vingtaine de mètres plus loin. Ils ont l'air de savoir où ils vont eux...

Ses yeux courent sur leur silhouette sans s'y attarder réellement, se laissant bercer par ce manège savamment répété. Non.... Son esprit bloque sur l'une d'elle. Non... La jeune femme lui tourne à présent le dos mais … il ferme un instant les yeux, secouant la tête pour se remettre les idées en place. Ce n'est pas possible. Elle est morte. Depuis longtemps. Quand bien même elle a vraiment existé. Rouvrant les paupières elle est à présent tournée aux trois quarts dans sa direction et malgré la distance....non. C'est juste un mauvais tour de son esprit, une fille qui lui ressemble. Mais ce sourire désinvolte....
Avant même qu'il ne puisse réfléchir davantage ou chercher à se raisonner elle reprend son chemin, s'éloignant rapidement. Et avant même qu'il se rende compte qu'il plante Jackson sans explications ses pas le conduisent à sa suite.

Accélérant l'allure, il la voit tourner dans une petite rue entre des bâtiments et bouscule un ou deux personnes sans réellement s'excuser, tournant lui aussi dans la ruelle pour ne pas la perdre. Il n'est guère discret mais ne cherche pas à l'être. Il pourrait crier son nom pour gagner son attention mais... ça ne peut pas être elle. Il doit juste la rattraper pour se le prouver et que son cerveau arrête de lui jouer des tours. Et pourquoi penser à elle précisément maintenant ?
Elle bifurque encore et, quand l'homme arrive là où elle a disparu.... personne. Il cligne des yeux plusieurs fois, cherche du regard la silhouette qu'il est certain d'avoir suivi jusqu'ici, avant de réfléchir et de commencer à penser que, possiblement, il déraille encore.

Se passant les mains sur le visage il ferme les yeux quelques instants, tentant de retrouver ses esprits. Jackson doit l'attendre et il n'a aucune envie que le vieux le voit dans cet état. Il s'était porté garant après tout, et pas pour un possible psychotique qui commençait à avoir des hallucinations. Expirant un grand coup, il fait demi tour dans l'intention de rebrousser chemin, tombant nez-à-nez avec « Jill.. »


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Here we meet again   Lun 1 Fév 2021 - 1:19
début janvier 2021 ••

Pas d’assignation pour aujourd’hui, par contre je sors demain pour aller faire du repérage de bagnole électrique. Maeve doit certainement être occupée à sauver la veuve et l’orphelin avec ses doigts de fée – ou bien à prescrire des anti-diarrhéique aux victimes de la gastro saisonnière – alors je vais… tiens, pourquoi pas travailler un peu ma guitare. J’ai pas eu trop le temps ces dernières semaines et pourtant, l’opération sur mon annulaire m’a permis de retrouver une souplesse bienvenue. Ce n’est pas comme avant, mais c’est déjà largement plus pratique pour les accords punk !

Dans la zone pavillonnaire principale, celle où la grande majorité d’entre nous se regroupe, je traverse les rues en distribuant signes de la main et autres clins d’œil. J’irais pas jusqu’à dire que je suis populaire, mais je connais un peu de monde sur le camp. Je suis à mi-chemin quand je remarque du coin de l’œil ce type qui me… suit ? Je commence par me dire que c’est une erreur – ou qu’il n’a pas vu un boule pareil depuis des mois, ce que j’excuse – mais… il s’accroche !

Rien que pour le tester, je me rallonge exprès le chemin, en bifurquant à plusieurs reprises dans des rues annexes. Pas de doute maintenant : il me suit. Prochaine intersection, je profite de mon avance pour me cacher derrière le tronc d’un gros arbre. Il arrive, forcément, et se fige en réalisant que je ne suis plus là. Je le détaille en fronçant les sourcils : grand, plutôt costaud, blond… je me demande bien ce qu’il me veut. En silence, je contourne ma cachette pour m’approcher discrètement. Je veux arriver dans son dos et le surprendre, pour le prendre au dépourvu et…

Putain ! Il se retourne juste avant que j’ai pu l’interpeler.

- Ouais, c’est moi, que je réplique du tac au tac, on s’connait ?

Il me dit vaguement un truc… mais j’arrive pas à voir de qui il s'agit. Je me demande si… bon, y’a qu’un moyen de le savoir : en mettant les deux pieds dans le plat.

- Désolée, je situe pas… on a couché ensemble ?

J’ai bien peur que ce soit un mec d’Okanogan, avec lequel j’ai passé une nuit. Je connais pas encore bien toutes les tronches, j’avais potentiellement bu et… je parie qu’il s’est rasé ou coupé les cheveux ! Les mecs, c’est un truc de dingue : on change leur barbe et ils n’ont plus le même visage. Alors c’est la seule explication qui me vient : une conquête à qui j’ai oublié de précisé que c’était un CDD d'une nuit.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: Here we meet again   Lun 1 Fév 2021 - 12:17
Elle n'a pas énormément changé. Elle fait juste plus...femme. Disons qu'on voit qu'elle en a probablement pris plein la gueule depuis la dernière fois qu'ils se sont vus mais, c'est bien elle. Jill existe. Ce n'est pas juste un mirage auquel il s'accrochait dans un esprit tourmenté. Pas le fantasme d'une silhouette féminine qu'il a imaginé après trop de temps en solitaire. Il avait parié qu'elle se ferait tuer, avec ses envies de vengeance. Quelles étaient les probabilités qu'il la retrouve précisément ici, après tout ce temps ? Minces. Voire moins. Il se sent soulagé, à la fois de la savoir en vie et parce que ça signifie qu'il est moins taré qu'il pensait l'être. Alors quand elle confirme son identité pour ensuite.... le remplir d'incertitudes, le quarantenaire reste un moment interdit. Qu... quoi ? Fronçant les sourcils, il s'attend à la voir se marrer, et il aurait sans doute préféré qu'elle se moque de lui plutôt que cette dernière précise sa pensée et qu'il se rende à l'évidence un brin vexante qu'elle est sérieuse. « Tu te fous de ma gueule ? » Un rire nerveux passe sa gorge, pourtant sans joie.

Il lui avait sauvé la vie merde ! Au pied de cette foutue montagne, la gueule en sang. Il l'avait ramenée, rafistolée, ils avaient passé cinq mois ensembles seuls au milieu de Whiskey Bend. Cinq putain de mois. Et... il avait finit par s'attacher à cette idiote. Peut-être même qu'elle lui avait manqué. Et... elle avait oublié. Oublié. Le garde forestier ouvre la bouche pour répondre mais rien ne lui vient. Premièrement parce qu'il se sent très con face à cette amnésie et surtout parce qu'il n'en a pas la moindre idée. Il y a quelques secondes à peine il doutait de l'existence même de la jeune femme alors démêler la réalité de ses possibles fantasmes lui demandait trop d'efforts à cet instant. Il la détaille longuement, silencieux, les mâchoire serrées.

Peut-être qu'il se mélangeait encore les pinceaux. Peut-être qu'ils n'avaient pas été si proches après tout. Il avait passé trop de temps seul à tenter de trier des bribes se souvenirs qui s'effilochaient chaque fois qu'il essayait de s'y raccrocher. Qu'est-ce qui était vrai ? Qu'est-ce que son esprit avait inventé pour combler ses besoins, pour combler le vide ?

Pendant une fraction de seconde le jeune homme a juste envie de lui cracher à la gueule qu'elle serait morte sans lui, mais il se ravise. Elle était en vie et apparemment en sécurité. Le reste ne le regardait pas. Se rapprochant un peu d'elle, il plante son regard dans le sien, durement, juste pour être certain qu'elle est réelle. Il l'avait souvent traité d'idiote par le passé, mais c'était lui qui se sentait le plus con. « Dans une autre vie peut-être. » Dans un mouvement lent il passe sa main derrière sa tête et dépose un baiser sur le sommet de son crâne. « Content que tu sois en vie gamine... » Et il passe devant elle, collant ses mains dans les poches de sa veste dans l'intention de retrouver Jackson. Jill était guère plus jeune que lui dans ses souvenirs, en tout cas pas assez pour qu'une génération les sépare mais il l'avait souvent surnommé ainsi, elle, avec sa rancune et son entêtement tout adolescents.

Elle avait oublié, à quoi bon tenter de raviver des souvenirs de toute façon douloureux.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Here we meet again   Mar 2 Fév 2021 - 11:16
Aïe, je l’ai vexé. C’est du moins ce que je comprends quand il se met à rire jaune en me demandant si je me fous de sa gueule. Non pas que je compatisse, mais je reconnais que c’est assez indélicat de ma part, alors j’ai une moue vaguement embarrassée en soufflant un « désolée… ? » ; je peux malheureusement pas faire mieux. Pourtant, il me dit vraiment un truc et parallèlement, je pense que si j’avais pécho un mec si beau gosse récemment, je m’en serai souvenu… au moins un peu.

Wow. Il se rapproche. Il va faire quoi là, m’embrasser ? Je bouge pas, je reste droite, prête à lui mettre un stop ou un coup de genou dans les valseuses. Et ce regard… je l’ai sur le bout de la langue, mais j’arrive pas à saisir l’évidence. Dans une autre vie qu’il me dit en posant ses lèvres sur mon front… et alors, tout s’éclaire. C’est une putain de claque dans la gueule. Qu’est-ce que je suis conne ! Mais en même temps… ça fait combien de temps, cinq ans maintenant ? A peu près. Et à l’époque, il n’avait clairement pas la même dégaine. J’ai mémorisé ce qu’il a fait pour moi, j’ai mémorisé ces longues semaines ensemble dans les bois, j’ai mémorisé nos ébats qui avaient un goût d’abandon à la fin du monde… mais le temps a fait son œuvre, en effaçant de mes souvenirs le détail de ses traits.

- T’as fini par sortir de ta forêt ?

C’est le seul truc que je suis stupidement capable d’articuler, alors que j’ai pivoté pour le voir s’éloigner. La gorge serrée, je le fixe, à chercher mes mots comme une adolescente devant son crush de lycée. J’exagère l’air désinvolte que je me donne, parce que Jeremiah a compté pour moi, beaucoup. Mais ce n’était qu’une parenthèse, pas vrai ? Ce genre de sentiment forcé par le destin, parce qu’il m’avait sauvée et que j’étais bloquée avec lui. On avait partagé beaucoup à l’époque… mais c’était il y a une autre vie, effectivement. Bon, et puis fuck les mots. Je traverse la distance qui nous sépare en deux grandes enjambées et le prend dans mes bras. Une étreinte amicale mais au combien intense. Dressée sur la pointe des pieds, je le serre de toutes mes forces – et j’en ai bien plus que la dernière fois !

- Le fils de pute qui pourra me tuer est pas encore né, déclaré-je en m’écartant, avec la pointe insolente de défi qui me caractérise. Je le dévisage un instant, sourire aux lèvres, puis le taquine, j’t’avais pas reconnu avec ta coupe de banquier, je savais pas que y’avait un homme sous tous ces poils !


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: Here we meet again   Mar 2 Fév 2021 - 16:27
  « T’as fini par sortir de ta forêt ? »

Il stoppe ses pas quelques mètres plus loin et ferme les yeux quelques secondes, tentant de faire taire le sourire qui vient d'étirer sobrement ses lèvres. Puis, se retournant lentement, les mains toujours dans les poches de sa veste, il la dévisage sans expression particulière. Ainsi donc son amnésie n'est pas totale. Ce dernier se contente de hausser les épaules comme si l'évidence de sa présence ici se suffisait à elle-même.
Sans avoir le temps de répliquer quoi que ce soit de toute façon elle est dans ses bras, le serrant comme s'il risquait de disparaître dans l'instant. Dans des gestes plus précautionneux il finit par entourer sa silhouette, soulagé de la savoir ici, soulagé de la voir en vie, soulagé de ne pas l'avoir imaginé. Il laisse un léger rire lui échapper, l'image de Jill remontant dans des limbes qu'il pensait enterrées. Le garde forestier l'avait connu revancharde, animée par une soif de vengeance peu coutumière et un entêtement à toute épreuve. À l'époque, le blond avait pensé que c'était précisément ces traits de caractère qui la conduiraient un jour à sa perte. Visiblement, ce eux aussi qui l'avaient préservé.

Leur étreinte est brève et il la laisse s'échapper, trop peu habitué à ce genre de démonstration maintenant il doit l'admettre. « Je constate que t'as toujours la langue bien pendue... » Un léger sourire étire l'un des coins de sa bouche et il se passe machinalement une main sur le sommet de son crâne. Sa barbe commençait déjà à repousser mais le contact avec si peu de matière sur sa tête lui faisait encore un drôle d'effet. « C'est mon look intégration. » Laissant retomber sa main, il la colle à nouveau dans la poche de sa veste. « J'me suis dit que celui du hippie hirsute passerait moins bien. » Il hausse à nouveau les épaules, ne sachant pas vraiment comment embrayer la conversation.

La suivre pour s'assurer de son identité était une chose, faire dans le social après toutes ces années en solitaire, c'en était une autre, même avec elle. D'ailleurs, chaque fois que quelqu'un passe près d'eux, il ne peut s'empêcher de le suivre du regard, méfiant et un brin nerveux. Pas évident de renouer avec la société pseudo moderne quand toutes ses dernières rencontres avec des humains s'étaient soldées par des coups ou pire. Tentant de se focaliser uniquement sur la jeune femme qui lui fait face, il la détaille plus attentivement. « Toi en revanche t'as pas changé. » Et louchant sur son corps, il grimace légèrement. « Et tu ne t'es visiblement pas beaucoup remplumée... » Il l'avait toujours trouvé un brin maigrichonne, même après qu'elle ai recommencé à s'alimenter correctement après leur rencontre. « T'as un peu de temps devant toi ? Au calme si possible. La foule, c'pas encore trop ça... »


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Here we meet again   Jeu 4 Fév 2021 - 9:45
- Hippie ? Noon… à l’époque, t’avais plutôt l’air de tarzan, mais avec des vêtements, plaisanté-je amicalement.

Je vois bien qu’il est nerveux. Il n’a pas dû voir beaucoup de monde ces dernières années, pour être autant sur le qui-vive dès que d’autres personnes passent. J’admets que je ne réalise plus vraiment… ça m’a aussi fait bizarre au début, après que j’ai passé bien deux ans à vadrouiller seule. Mais aujourd’hui, ça me ferait bizarre de ne plus être à Fort Ward. Mine de rien, je commence à être une vieille ici, j’ai vu le camp gonfler petit à petit, d’environ 150 personnes à plus de 400… c’est pas rien.

- Te fais pas avoir, c’est du muscle tout ça, que je déclare en frappant mon ventre parfaitement plat de ma main mutilée, je suis sûre de te battre au bras de fer maintenant.

C’est faux, il m’écraserait, probablement. Toutefois, c’est la vérité qu’à l’époque, j’étais une fliquette lambda, avec juste ma formation et donc quelques notions de désarmement. Ici, avec les anciens soldats et autres combattants confirmés, j’ai ajouté des cordes à mon arc. La « gamine » qu’il a connu n’en est plus vraiment une. Mais ça… il a tout son temps pour s’en rendre compte.

- Oooh, on vient de se retrouver et tu demandes déjà à voir ma chambre ? Coquin !

C’est une blague, bien sûr, mais c’est plus fort que moi. Déjà parce que je suis vraiment contente de le voir, donc je suis surexcitée. Mais aussi parce que j’adore taquiner les gens mal à l’aise, c’est bien connu. Les rôles sont un peu inversés j’ai l’impression : à l’époque, c’est lui qui m’intégrait dans son mode de vie. Aujourd’hui, je vais lui rendre la pareille, ça me parait normal.

- J’déconne, viens. Mes colloc’ devraient être sortis, on sera tranquilles, je lui fais un signe de tête dans la direction qu’on va prendre et entame la marche, il n’a qu’à se caler sur moi, tu me racontes ? Comment tu tes retrouves ici ?

Wiskey Bend, c’est quand même pas la prote à côté. Il a dû pas mal bouger ces dernières années, pour au final se faire repérer par quelqu’un.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Jeremiah S. Bishop
Jeremiah S. Bishop
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 131
Sujet: Re: Here we meet again   Jeu 4 Fév 2021 - 15:28
“Tarzan hein?” Il ne peut retenir un sourire. A bien y réfléchir, il avait vécu tout seul au milieu des bois pendant presque cinq ans, en solitaire. Avait rencontré une fille qu’il avait aidé avant que celle-ci ne rejoigne à nouveau la civilisation. Il avait juste troqué le chimpanzé contre un bouvier bernois mais l’idée restait là. Manquait plus qu’il se mette à gueuler depuis la branche d’un arbre et le tour était joué.

Louchant sur son ventre quand celle-ci se frappe pour vanter ses mérites, le quarantenaire se contente d’une moue dubitative, ne cherchant pourtant à la contredire par les mots et lui offrant cette victoire orale. C’était étrange de la voir si…il ne savait pas trop. Non pas qu’il puisse résumer cette Jill au bout de quelques minutes seulement, ou peut-être qu’il avait trop changé lui aussi pour s’y retrouver mais, il avait gardé en mémoire cette tête de mule suicidaire et… il secoue la tête. Il avait surtout gardé en mémoire ce qu’il avait eu envie. Le reste, surtout au cours de sa dernière année de survie, s’était mélangé entre fantasme et réalité.
Alors quand elle reprend avec une pique à double sens, ça le trouble plus qu’il ne le laisse paraître. Parce que c’est précisément certains de ces pans de leur histoire commune qu’il n’arrive pas précisément à pointer du doigt. Mais parce que Jeremiah est ce qu’il est, et parce qu’il est plus facile de se laisser aller avec elle qu’avec tous les étrangers qu’il rencontrait depuis quelques jours, il ne peut s’empêcher de prendre une mine faussement sérieuse. “J’suis un type bien m’dame, jamais le premier soir.” Et quand elle l’invite à la suivre après s’être un peu foutue de sa gueule, il hausse les épaules. “Mais j’suis dispo demain.” Le deuxième soir ça faisait toujours meilleur genre non?

Suivant toujours du regard les différents habitants qu’ils croisent sur le chemin, il laisse un ange passer après la question de la flic. Parler de lui, ça n’avait jamais été son fort. Avec les autres, il pouvait filtrer toutes les saloperies qu’il avait vécues, toutes les saloperies qu’il avait faites. Avec Jill, c’était plus compliqué et il n’avait pas forcément envie de lui raconter de la merde juste pour se préserver. Il opte donc pour un juste milieu, au moins tant qu’ils sont encore dans la rue et que des oreilles indiscrètes peuvent l’entendre. “Ca commençait à devenir la merde, même perdu là-bas. Les rencontres devenaient trop musclées et seul…” Il avait commencé à perdre la boule. “Bref, j’ai décidé de quitter Whiskey Bend… j’sais plus trop quand en fait, j’ai fini par perdre la notion du temps, et de me rapprocher d’autres survivants.” Persuadé, pendant un temps, d’être finalement le seul. “J’suis tombé sur Jackson. Enfin c’est plutôt lui qui m'est tombé dessus. Il m’a rétamé en une droite bien placée. Il a encore du coffre ce vieux con.” L’insulte n’en est pas vraiment une. Il lui en doit une, et il le respecte trop pour ça. “J’te la fais courte. On s’est revus plusieurs fois, il a fini par me parler de ce camp, j’ai hésité un temps, avant de me rendre compte que c’était con et me v’la.” Il hausse à nouveau les épaules, fourrant les mains dans les poches de sa veste. Jetant un coup d’oeil à la jeune femme, il a envie, naturellement, de lui retourner la question mais ce n’est pa vraiment ça qui l’intéresse. “T’as réussi?” Il espère qu’elle comprendra où il veut en venir, n’ayant pas forcément envie d’être celui qui la ramène à cette époque de vengeance.


As I walk the hemisphere I've got my wish to up and disappear I've been wounded I've been healed. I'll keep this wisdom in my flesh. This love has got no ceiling
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Here we meet again   
Revenir en haut Aller en bas  
- Here we meet again -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: