The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Stairway to heaven
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jacob E. Ross
Jacob E. Ross
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 693
Sujet: Stairway to heaven   Jeu 28 Jan 2021 - 18:01
Ne tarde pas trop ici, rentrer de nuit et par ce temps, c'est jamais agréable, lui souffle Elijah en le dépassant, venant lui taper doucement l'épaule.

Il n'a même pas fait attention à l'heure. Alors qu'il termine de nettoyer son cheval, Jacob se redresse et constate que la luminosité a baissé drastiquement, et qu'ils sont plus que tous les deux. Elijah est par ailleurs sur le départ, pressé de rentrer chez lui. Il sera le dernier ce soir, de toute évidence, mais ça n'est pas pour le déranger. Victor ne l'attend pas à la maison - il passe la soirée chez un copain. Helene n'est plus là, depuis longtemps. Et son frère Cooper n'a pas envie qu'il soit là pour le surveiller.

Depuis la révolte de toute façon, les relations sont tendues entre les deux. Il y a la peur qui reste, vis à vis de ce qui aurait pu se passer, d'autant plus quand on voit le résultat de la répression, et la colère qu'il l'en ait empêché. Cooper n'aurait pas fait la différence, mais son cadet est trop impétueux pour se satisfaire de cette justification. Depuis, c'est le calme plat entre eux, un silence que Jacob trouve pesant mais du quel il doit s'accommoder. Parce que si Phoebe tient le choc aujourd'hui, c'est parce que son jumeau existe toujours.

Ouais, si besoin, j'équiperais Geronimo pour revenir avec lui plus vite, souffle-t-il à son supérieur, fermement.

Il ne s'attarde pas davantage. Très vite, Jacob se retrouve tout seul à devoir gérer. La conversation, il la fait à Geronimo d'ailleurs, qui depuis son arrivée dans le campement, est son plus fidèle allié et son unique confident. L'équidé est facile à vivre, d'un tempérament amical et avenant. Parfois, Jacob a l'impression qu'il le comprend, qu'il fait en sorte d'être présent pour lui. Cette complicité entre monture et monteur est rare, il ne l'a jamais connu avec les bêtes de son père.

Mais un bruit fait que Geronimo s'agite et souffle. Jacob s'est éloigné de quelques pas pour finir de ranger, et préparer l'équipement du cheval. Lui aussi l'a entendu. Des pas dans la boue, une petite voix. Un aie, comme lorsqu'on trébuche et qu'on s'ébrèche les mains sur le sol.

Tout doux, fait-il à l'animal, agité déjà en venant lui passer une main rassurante sur le museau. Jacob se saisit de la pince en metal qui sert à placer les fers sur les sabots - par sécurité. Il la garde le long de son corps, et sort du box où il est. Y'a quelqu'un ? Appelle-t-il fermement. Le silence lui répond. J'vous ai entendu, précise-t-il.


On my skin
Witness Marks


Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 112
Sujet: Re: Stairway to heaven   Ven 29 Jan 2021 - 16:28

Je sais que je fais une connerie. J’ai juste commencé à marcher, puis j’me suis plus arrêté. Comme si mes pieds me contrôlaient, m’empêchant de faire demi-tour. Je suis plus futée que ça d’ordinaire, sauf que la c’est comme un besoin impératif, ça me prend aux tripes faut que je fiche le camp d’ici au plus vite ! Ils sont malades, complètement malades. Je veux retrouver mon père et ma mère, je veux plus être seule… J’en veux plus de ces cours de cuisine, de couture et de petite femme au foyer parfaite. Je veux plus qu’on me prenne pour une moins que rien. Je veux plus qu’on lève la main sur moi pour soi-disant me remettre à ma place…

Je la sens encore cette gifle. Ça m’a fait plus mal à l’égo qu’autre chose. C’était juste pour me saisir. Pour me faire réaliser que je suis inférieure. Ça n’empêche pas ma joue de brûler suite à cette agression. Ça n’empêche pas mes yeux d’être brouillés alors que j’avance dans la noirceur du soir. Ça n’empêche pas mon cœur d’être serré d’indignation et d’anxiété.

Sous le choc, j’suis juste partie prendre l’air, marcher un peu pour retrouver mes esprits. Je les retrouve pas. J’ai qu’une vulgaire robe de coton sur le dos et je meurs de froid, mais mon désir de fuir est plus fort que tout. Je traverse les champs de cultures boueux en essayant de ne pas me faire repérer. Les yeux rivés sur l’une des tours de garde qui approche doucement dans mon champ de vision, j’commence à prévoir mon évasion. Elle est près des écuries. Les chevaux feront peut-être assez de bruit pour que le garde ne m’entende pas grimper à la structure. Je pourrai peut-être me lancer de l’autre côté des barricades ?

Non, c’est complètement fou. Qu’est-ce que je fais ?! Je m’arrête un instant en posant les mains sur mon visage frigorifié et humide à cause des larmes qui y perle par intermittences. Je suis pas aussi impulsive habituellement. Faut que je reprenne le contrôle. Sauf que c’est bientôt l’heure du couvre-feu… Vaut-il mieux que je passe à l’acte ? Que je me cache dans l’écurie jusqu’au matin ? Que je rentre et me résigne pour ce soir ?

Je décide de me cacher. Mon choix s’est arrêté à mi-chemin entre la connerie absolue et la résignation. Alors j’me remets à marcher pour m’approcher du bâtiment. Il y fait probablement un peu plus chaud que dehors. Je grelotte j’en peux plus, j’suis vraiment fatiguée. J’ai du mal à y voir clair dans le noir et avec mes yeux humides forcément faut que je m’empêtre les pieds dans un truc. Évidemment je perds mon équilibre et je tombe au sol comme une idiote.

- Aïe ! Ça m’échappe et je grimace immédiatement.

Je sens comme une douleur vive à l’un de mes genoux et aux paumes de mes mains. Comme une morveuse, j’me suis égratigné en tombant. De mieux en mieux ! Ça c’est sans compter la voix qui émane de l’écurie. Fick !

J’me remets sur pied à la vitesse grand V et j’suis prête à prendre mes jambes à mon cou, sauf que si je rentre comme ça… Et que quelqu’un rapporte qu’il a entendu quelqu’un à l’écurie sans voir qui c’était, y a des chances qu’on fasse un plus un ? Je sais pas. Y a tellement de gens ici ! Est-ce que je veux vraiment prendre cette chance ? La chance qu’on finisse par découvrir que j’ai essayé de m’enfuir ? La chance d’être châtiée ? J’pense que je suis encore sous le choc pour m’en faire autant, pour m’être mis moi-même dans cette situation en fait… Faut que je sois un peu plus maline là, que je trouve le moyen de me dépêtrer.

- Je… Ma voix est plus faible que je le voudrais. Je tremble de froid, j’suis boueuse, c’est bientôt le couvre-feu, j’hésite. J’finis par me racler la gorge et avancer dans l’écurie pour qu’on me voie. Je suis désolée. Je voulais pas vous surprendre.

Vaut peut-être mieux que j’attende sa réaction avant d’ajouter un truc. J’suis pas une grande menteuse non plus, si je ne fais pas gaffe…


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Jacob E. Ross
Jacob E. Ross
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 693
Sujet: Re: Stairway to heaven   Ven 29 Jan 2021 - 17:47
Jacob attend à l'abri relatif du haras que le responsable sorte. Il faut un temps qu'il trouve long avant qu'une jeune femme ne se présente finalement face à lui, grelottante de froid, la robe couverte de boue, l'humidité remontant le long du tissus. Il fronce les sourcils en la voyant, figé. Que s'imaginait-il ? Sans doute quelque chose de plus dangereux, un animal sauvage - même s'il n'y avait plus rien de sauvage dans l'enceinte du campement depuis très longtemps à dire vrai. Elle s'excuse et il ne bouge pas d'un pouce en la scrutant. L'instant où il se remet en branle semble venir tardivement et finalement, l'homme se reprend :

Vous... il lui fait un signe, pour la désigner, parce qu'il y a tout qui dénote dans cette situation. Absolument tout : Vous êtes venue jusqu'ici dans cette tenue ? s'inquiète-t-il forcément.

Elle est jeune, peut-être l'âge de Victor, peut-être un peu plus. Et ceux sont ses instincts de père qui reprennent le dessus immédiatement. Elle a les traits fins, les joues rougies par le froid, les dents qui claquent. Si elle s'en sort sans une pneumonie, c'est un miracle. Il doit agir, faire quelque chose, au moins lui proposer de se mettre également à l'abri. Mais il craint de la faire fuir plus qu'autre chose. Ses yeux se tournent forcément vers le fond de l'écurie, où il est le seul. Il n'y a pas de chauffage, mais la présence des bêtes font grimper la température.

Rentrez... vous mettre un peu au chaud, vous devez être frigorifiée, fait-il en ouvrant les bras, lui désignant l'intérieur de l'écurie - où l'odeur n'est pas agréable mais il vaut mieux faire fi de tout ça. Prenez mon manteau, et mon écharpe, et mettez vous... Alors qu'elle s'est rapprochée, il enlève le loquet de la porte du box de Geronimo et pose une main tendre sur l'arrière train de l'animal pour le prévenir de sa présence. Celui-ci bouge doucement et finit par se retourner pour comprendre ce qu'il se passe.

Invitant la blonde à se joindre à lui, il l'attrape par les épaules et la glisse proche de l'animal pour qu'elle profite de sa chaleur.

Là, indique-t-il. Il lui confit ensuite son écharpe et son manteau, accroché un peu plus loin, qu'il lui ramène avec soin avant de passer le tout autour de son cou et de ses bras. Pas de mouvements brusques, des gestes doux, fait-il au sujet de l'animal juste à côté qui a la curiosité de la bousculer légèrement de sa tête pour la regarder. Il me reste du potage, je peux le remettre à chauffer si vous voulez, propose-t-il.

Jacob ne voit pas quoi faire de plus, à dire vrai. Il craint l'hypothermie, et s'interroge forcément sur sa présence ici. Surtout à cette heure. Surtout parce qu'il s'agit d'une femme. Il n'a pas envie d'avoir de problème, et encore moins envie qu'elle en est. Pour autant, il ne la questionne pas - pas encore.


On my skin
Witness Marks


Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 112
Sujet: Re: Stairway to heaven   Ven 29 Jan 2021 - 20:01

Un homme me regarde arriver et il se demande probablement ce que je fais là. J’appréhende au max sa réaction. Je me dis qu’à me voir me montrer, il me prêtera peut-être pas trop de mauvaises intentions ? Un instant je me dis que je pourrais lui parler en Allemand et jouer les filles perdues, mais je pense pas que ce soit une bonne idée. Après tout, du moment où il posera des questions sur moi aux bonnes personnes… Ils lui diront que je parle parfaitement anglais. Je sais pas trop quoi faire ou dire sur le coup, je patiente pour voir comment lui va agir, quel ton il va donner à notre échange. À un moment il a l’air de se secouer et il m’adresse finalement la parole. J’ose pas trop répondre à sa première question en fait. Oui, j’ai été idiote de partir sans manteau ni rien et ça été ma première erreur d’une longue liste... Je me contente d’un petit hochement de tête pour lui confirmer l’évidence même, grelottant toujours à quelques pas de l’écurie.

Je pense que je peux laisser s’échapper un peu de pression pour le coup, parce qu’il m’invite à entrer me mettre au chaud. Il ne me confronte pas pour le moment et j’en suis vraiment reconnaissante. Faut que je remette mes idées en place là. J’essuie donc mes yeux larmoyants et j’entre finalement dans le bâtiment éclairé. Je sens déjà une différence de température. Bon c’est pas grand-chose, mais le vent en moins, le sol moins gelé sous mes pieds et le fait qu’il y aille des animaux ici ça aide. Je me crispe quand il m’offre son manteau et son écharpe, surprise par ce geste. Je fais non de la tête, mais il semble pas vouloir me voir ou faire attention réellement à mon refus. J’le regarde ouvrir le box d’un des chevaux et mon cœur s’emballe de méfiance. J’suis sacrément dans une situation délicate, je fais peut-être confiance à quelqu’un qui faut pas ? Vu le traitement des femmes ici, oui j’ai la trouille au ventre… Je le vois poser une main doucement sur la croupe de l’équidé et ma mère me revient en tête à cet instant. Pas parce qu’elle a un cul de cheval hein ! Sauf qu’elle m’a toujours dit qu’on pouvait juger de quelqu’un par le traitement qu’il offre aux animaux. Ça calme un peu le battement effréné qui résonne dans ma poitrine. Le cheval à l’air en confiance et il se retourne doucement pour voir ce qui se passe, puis en moins de deux j’ai les deux grosses pattes de l’inconnu qui m’attrapent par les épaules pour me mettre dans le box moi aussi. Normalement je l’aurais vu venir, mais là je suis exténuée, j’pense… J’ai même pas eu la force de sursauter, j’arrive pas à décoller mes bras de ma poitrine par peur inconsciente de perdre encore de la chaleur. D’un autre côté, le barbu a pas été brusque non plus avec moi…

Avant même de pouvoir lui dire merci, j’me retrouve avec une écharpe autour du cou et un manteau bien trop grand pour moi sur les épaules. Franchement, ça fait trop de bien. Juste ça… Je relève les yeux vers le bon samaritain quand il me file des conseils pour bouger près de son cheval. C’est impressionnant ces bêtes ! Vu de proche j’veux dire. C’est la première fois que j’en vois un de si près. Mon regard se pose d’ailleurs sur l’animal que je détailles doucement, prête également à faire un pas pour éviter de me faire écraser. Sait-on jamais ! Mes yeux rougis retrouvent par contre rapidement l’inconnu quand il me propose, en plus de tout le reste, du potage.

- Je… Non, je peux pas vous prendre du potage en plus de votre manteau et de votre écharpe. Je… suis désolée de vous déranger d’ailleurs. Je veux pas vous causer de problème Monsieur.

Je suis très honnête dans mes propos. Je le connais pas ce type, mais il ne m’a pas traité comme d’autres l’ont fait, pour l’instant. Je ne voulais vraiment pas lui attirer des emmerdes en venant ici. J’pensais vraiment que je serais seule vu l’heure. Je retrouve mon mutisme momentané, ne sachant trop quoi ajouter pour l’instant. J’ai peur de dire un truc qui faut pas, je sais toujours pas ce qu’il va advenir de moi là…


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Jacob E. Ross
Jacob E. Ross
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 693
Sujet: Re: Stairway to heaven   Ven 29 Jan 2021 - 20:45
Elle est mutique, incertaine. Peut-être que le froid lui serre la gorge, il ne sait pas ce qu'il peut faire pour l'aider. Planté devant elle, Jacob est soucieux de son bien être, il n'a pas envie de retrouver demain son corps dans la neige, achevée par une vilaine hypothermie. Geronimo a côté se montre entreprenant, bousculant de son museau le bras de sa nouvelle voisine pour réclamer son attention et un peu plus de caresses qu'elle lui a déjà donné.

Lui secoue la tête à sa remarque, il n'a même pas besoin de parler de problème. Venir en aide à une personne confuse et perdue, ça n'est pas un problème et ça n'en sera jamais un pour lui. En fait, cette jeune femme est peut-être tout simplement paumée, elle n'a pas su retrouvé sa route jusqu'à chez elle. Walla Walla est immense, pour peu qu'on parte dans une direction, on peut ne pas y revenir aussi vite. Son visage ne lui dit rien par ailleurs, mais est-ce étonnant ? Ils sont si nombreux, ici. Il retient avec peine les noms du voisinage déjà, et de ses collègues au ranch.

Il pince les lèvres. Ses yeux sombres ne la quittent pas, il soupire alors :

Vous avez un nom ? Demande-t-il en tentant de se montrer avenant. Il peine à savoir comment faire, son inquiétude de père prend le pas sur son bon sens. Jacob, fait-il ensuite, soudainement. Se raclant la gorge, il essaie d'éclaircir sa voix grave, qui peut sembler intimidante, surtout alliée à sa haute stature. Je m'appelle Jacob, répète-t-il pour remettre un contexte.

Le plus étrange entre les deux, c'est sans doute que s'il est le plus grand et le plus âgé, c'est également lui qui se sent le plus intimidé face à cette jeune fille. Parce qu'elle ne parle pas beaucoup, parce qu'il s'inquiète pour elle, parce qu'il espère ne pas faire de faux pas. Parce que l'image d'Helene le hante, et qu'il sait qu'à sa place, elle aurait probablement trouvé les bons mots pour réchauffer son sourire et lui permettre de ne remplir ses yeux rougis que de larmes de joie.

Vous connaissez peut-être mon fils, Victor, il doit... Il doit avoir à peu près votre âge, fait-il alors. Qu'est-ce que tu... vous... qu'est-ce que vous faites ici ? Il hésite, dans la tournure. Peut-il se montrer moins poli ? Son éducation le lui interdit finalement et il s'abstient : Les femmes n'y viennent jamais, précise-t-il.

Il se rend compte qu'il peut avoir l'air intrusif et baisse la tête. Ses mains s'enfoncent dans les poches de son jean :

Je ne veux pas vous chasser, c'est... C'est juste... il est nerveux, et ça se sent. Pas pour lui, cependant. Vous risquez d'avoir des problèmes, ajoute-t-il.


On my skin
Witness Marks


Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 112
Sujet: Re: Stairway to heaven   Sam 30 Jan 2021 - 16:13

Le cheval bouge dans ma direction et j’ai le cœur qui s’emballe un instant parce que j’ai peur qu’il m’écrase. Sauf que la grosse bébête semble vouloir des caresses en fait, du moins c’est ce que je devins quand son museau bouscule mon bras. C’est idiot, mais j’le sens, ça me fait sourire doucement. Je décolle donc l’une de mes mains frigorifiées et viens la poser doucement contre le cou de l’animal. Il est chaud, ça fait vraiment du bien en fait. J’espère que je le glace pas de mon côté alors, je me mets à le grattouiller gentiment pour me faire pardonner. Ça a pas la texture que je pensais. C’est doux et rêche à la fois, j’ai pas trop la force d’y penser là j’avoue.

L’homme qui m’a accueilli dans l’écurie et qui m’a passé son manteau aux épaules se présente et me demande quel est mon nom. J’me retourne donc vers lui pour le scruter un petit instant. Je lui dois bien ça, c’est poli aussi.

- Enchantée Monsieur Jacob. Je m’appelle Elliot. Que je lui réponds en continuant toujours de caresser le cheval.

Il va falloir que je m’explique et j’commence déjà à réfléchir sur le comment amener les choses. J’pense que j’ai plus de chance de m’en sortir en disant la vérité. Pas toute hein ! Mais un bon morceau. Il me parle de son fils qui aurait le même âge que moi apparemment. Forcément j’le connais pas. J’suis parquée comme du bétail dans le district des nouveaux arrivants… Jacob semble ne pas savoir s’il faut me vouvoyer ou me tutoyer non plus. J’pense que si jamais pas peur de me prendre encore une gifle, je lui aurais dit qu’on pouvait se tutoyer, mais… Bon, c’est pas trop important pour l’instant, parce qu’il me pose des questions sur le pourquoi de ma présence ici. J’ai pas le choix de me lancer.

- Je… Je comptais pas venir jusqu’ici. Je sais même pas par quel chemin je suis passée. J’ai été séparée de ma famille, je sais pas comment ça fonctionne avec vous et j’essaie vraiment de m’intégrer ici, mais j’ai passé une critique qu’il fallait pas. C’était pas si grave en plus, j’ai juste pas pu m’en empêcher. C’est vraiment plus fort que moi. Le mec il disait n’importe quoi ! Et il a pas apprécié que je le souligne publiquement devant les autres nouvelles. On m’a… remis à ma place et ça m’a choquée. J’ai servi d’exemple oui. Je… J’ai voulu prendre l’air, mais j’étais dans un tel état. J’ai marché sans m’en rendre compte. Je sais pas comment aucun garde ne ma repéré. Je veux pas qu’on me prête des… intentions. C’est pas faux, je veux pas qu’on me prête les intentions que j’avais en fait ! J’étais juste tellement sous le coup de l’émotion…

Je baisse les yeux. Je recroise les bras et j’me demande encore comment j’ai fait pour me mettre dans une telle situation. Faut que je me ressaisisse. Allez, Elliot, t’es plus maline que ça !

- Je sais pas quoi faire. J’ai peur d’être punie.


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Jacob E. Ross
Jacob E. Ross
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 693
Sujet: Re: Stairway to heaven   Sam 30 Jan 2021 - 16:39
Jacob écoute, dans un silence déférent les mots d'Elliot. Il ressent sans peine son émotion et le choc qu'elle vient de vivre. Même si, dans les faits, il n'est pas capable d'en cerner tous les enjeux. Parce qu'il est un homme, et qu'il s'agit en face de lui d'une femme. Hochant la tête, il baisse un instant les yeux. Il n'est pas gêné par les émotions de sa vis-à-vis, tout au contraire. C'est juste qu'il les perçoit trop aisément et a du mal à les canaliser. Il aimerait rassurer la jeune femme et lui dire que ça va aller, mais ça serait un mensonge et Jacob déteste le mensonge.

Je vais pas vous punir, souffle-t-il immédiatement cependant. Il n'en a ni l'envie, ni le pouvoir. Et Elliot a déjà des parents, même s'ils ne sont plus là pour ça. Il n'est pas question de l'infantiliser. Vous êtes seule maintenant, c'est dur à vivre. Sans vos parents, commence-t-il maladroitement. Mais vous trouverez des solutions, j'en suis certain, fait-il pour l'encourager.

Il ne sait pas comment trouver mieux à lui dire. Car témoigner que ça allait s'arranger, il n'est pas persuadé que ça arrive. Et évidemment, ses pensées se concentrent soudainement sur Cooper, qui a essayé, et évité le pire grâce à l'intervention de Phoebe et lui-même. Une autre pensée pour Victor, pour qui il craint qu'il tombe dans les mauvais coups de son cadet. Autant dire que le père de famille a fort a penser dernièrement.

Je peux vous ramener, si ça vous dérange pas de grimper à cheval. Je vous déposerais chez vous, souffle-t-il à Elliot cette fois, doucement. Et si jamais, vous direz que je vous ais demandé de venir nettoyer l'écurie ou recoudre les brides usées, improvise-t-il en regardant derrière elle le matériel pour Geronimo qui a été bien usé par son utilisation. Même si c'est pas vrai, ça servira d'excuse. Au pire, vous reviendrez demain pour faire une partie de votre fausse punition, l'encourage-t-il.

Demain ou un autre jour, ce n'est pas un problème pour lui. Il a toujours vu l'écurie comme un refuge, de l'époque de la mort de sa mère et même après. La compagnie des animaux le rassure et l'encourage. Il contourne Elliot, et puisque Geronimo a commencé à être équipé, il se saisit de la large couverture qu'il plie avec soin avant de la tendre à la jeune femme :

Vous allez prendre sa couverture - désolé, elle ne sent pas très bon mais elle vous tiendra chaud durant le voyage, fait-il. Sinon, elle risquait d'attraper vraiment la mort, et Jacob n'y tenait pas. Je vais l'équiper, précise-t-il ensuite rapidement, en se saisissant de la selle large de sa monture qu'il pose à part, glissant d'abord sur le dos de l'animal une protection.


On my skin
Witness Marks


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Stairway to heaven   
Revenir en haut Aller en bas  
- Stairway to heaven -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: