The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -46%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
37 €

(-18!) Won't back down
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1147
Sujet: (-18!) Won't back down   Jeu 28 Jan 2021 - 11:11
« Merci de m’avoir proposé de venir avec toi à Seattle, je dois dire que dernièrement, j’étouffe un peu à Nisqually. » Teresa partait dans le centre, en tant qu’émissaire, pour quelques échanges au No man’s land. Cela faisait des mois que le chilien n’avait plus réellement quitté le fort, en fait, depuis sa dépression de mars dernier. Quand il était revenu, repartir n’était plus une option. Il avait supporté la colère d’Andrea, sa haine envers lui et ce qu’il leur avait fait. Il était resté parce qu’il était parti, et qu’il fallait faire ce qu’il fallait pour recoller les morceaux qui pouvaient l’être. Partir un mois, dans son état n’avait de toute façon pas été une bonne idée. Il avait eu encore une longue rééducation à faire, des protocoles de soins à faire et… et tout réapprendre des gestes du quotidien. A cela s’était ajouté son état psychologique. Une dépression qu’il avait dû soigner seul – à cause de tous les dommages qu’il avait causés, il était seul. Enfin, pas totalement seul. Son regard se pose sur ce petit bout de femme à son côté, présente jusqu’aux moments les plus sombres et les plus humiliants de cette crise qui lui avait gâché la vie. Peu importe la façon dont il l’avait traité, elle n’avait rien lâché, jamais. Il ne serait pas ici sans elle, il n’était pas prêt de l’oublier.

« Andrea et Corray… C’est plus compliqué à gérer que je ne le pensais. » Souffle-t-il encore. Ils étaient en train de marcher, de faire la ronde autour de l’avant-poste où ils séjournaient, avec quelques autres membres de The Haven. Ils vérifiaient que la zone était suffisamment sécurisée, les rôdeurs suffisamment loin pour que leur petite équipe puisse passer une autre nuit en sécurité. Dans ces longs mois enfermé à Nisqually, le chilien avait réappris à se battre, à ne plus dépendre des autres pour sa propre survie, il avait retrouvé son vieux pied de biche qu’il avait appris à manier d’une seule main, tout en commençant à apprendre à se servir de sa prothèse comme d’une arme. Il avait progressé, et bien. Suffisamment aussi pour être un soutien médical en extérieur – enfin.

Il jette un coup d’œil plus attentif à son amie à moitié concentrée sur ce qu’il lui disait. On pourrait supposer qu’elle se concentrait sur leur ronde mais, ce n’était pas ça. Pas seulement. Cela viendrait bien assez tôt. Quelques bruits plus loin, leur indiquèrent la présence de quelques morts non loin d’eux. Il posa sa main valide sur son épaule pour les lui indiquer. « Il n’y en a que trois, ça devrait aller. On peut en attirer un, puis achever les deux autres après ? » Un peu d’action ne lui faisait pas de mal, au contraire. Il avait suffisamment de frustration et de colère refoulée pour en finir rapidement avec ces rôdeurs. Mais parce que la sécurité passait avant tout le reste, il se pencha pour ramasser un débris de brique pour le balancer non loin du cadavre le plus éloigné des deux autres. Il ne restait plus qu’à attendre qu’il s’éloigne suffisamment pour leur donner la possibilité de l’éliminer sans se faire surprendre trop vite, par les deux autres. « Si je te laisse celui-là, tu me diras ce qui te tracasse comme ça ? » Demande-t-il, avec un sourire à moitié amusé. Il se préoccupait d’elle, comme elle se préoccupait de lui. Elle était sa famille, sa sœur, sa meilleure amie. Ensemble, ils commençaient à aller mieux, lui depuis son amputation, elle depuis Elrik et la mort de Daniella. Ils remontaient la pente, elle surtout, il le voyait bien depuis qu’elle avait rencontré ce Bill – il espérait bien d’ailleurs avoir l’occasion de le rencontrer pendant son séjour à Seattle. Elle souriait bien plus, même sans raison. Mais depuis quelques jours, une ride de soucis creusait son front. Quelque chose la travaillait, il espérait bien savoir quoi. Mais pour l’instant, l’heure était plutôt à l’abattage de rôdeur, en bonne et due forme.




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.



The badge:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 510
Sujet: Re: (-18!) Won't back down   Mer 3 Fév 2021 - 0:40
La brune replaça pour la énième fois une mèches derrière son oreille. Le vent soufflait assez fort en cette fin de janvier, et la cubaine -qui préférait définitivement le climat de son île à celui de Seattle-, s'était emmitouflée dans une épaisse veste hivernale, réhaussée d'une longue et tout aussi épaisse écharpe de laine. Mais rien n'y faisait, sa tignasse épaisse finissait systématiquement par lui revenir dans le visage, lui arrachant ronchonnement et soupirs agacés. A son côté, Lisandro marchait d'un bon pas. Teresa était plus que ravie de l'avoir avec elle, et de le sortir un peu du Fort où il prenait racine depuis trop longtemps.

- Je me doutais que ça te ferait du bien.. Et puis hé, j'ai promis d'avoir un garde du corps quand je viens au No Man's Land, de toute façon !

Une promesse faite à Bill, une condition sine qua none pour qu'elle continue ses allers-retours entre le NML et le Fort, et plus encore, ses escapades à la Cage et à l'ORB pour voir son Amant, ce dandy aux allures extravagantes mais à la sensibilité plus présente qu'il n'y paraissait. Une promesse qui lui paraissait surfaite et inutile, mais qu'elle avait accepté sans rechigner, si ça pouvait le rassurer.

- Je t'avoue que ça m'a fait bizarre, quand j'ai appris pour Andrea et Corray. Je sais qu'elle fait ce qu'elle veut et .. que vous êtes plus ensemble. Mais j'ai pas pu m'empêcher de penser à toi.  Son aveu s'accompagna d'un sourire désolé, alors qu'elle venait glisser sa main froide dans celle de son frère de coeur.  Son regard repartit ensuite vers le lointain, sourcils à peine froncés par préoccupation, se perdant dans ses pensées au point de ne pas voir les rôdeurs que le chilien, heureusement, remarqua sans mal pour sa part. Trois qu-...? Ho. Oui ! On fait comme ça.

Dans une longue inspiration, la couturière attrapa la matraque qui ne la quittait plus depuis novembre, avant d'interrompre son geste, pour se tourner vers Lis' à nouveau. A force de se côtoyer, il leur était devenu assez difficile, voire impossible, de se dissimuler leurs états d'âme l'un à l'autre. Elle grimaça un brin avant de rouler des yeux en hochant doucement. Quand il allait se rendre compte qu'il venait de monnayer CETTE info contre un rôdeur à déglinguer, pas sur qu'il ne s'en veuille pas un peu, mais ça donnait un petit répit à l'hispanique pour réfléchir à comment faire son annonce. Bon, bon. On fait ça. On se les fait et je te raconte tout.

Sans lui laisser le temps de répondre, elle s'élança vers le mort isolé, et lui envoya un coup de matraque dans le visage, qui lui arracha le bas de la mâchoire et le fit partir vers l'arrière, sans le tuer pour autant. D'une impulsion, elle se jeta sur lui et tomba lourdement sur son corps rachitique, attrapant son couteau pour le lui planter dans l'oeil, profondément.
Elle se redressa en murmurant son habituelle et courte prière en espagnol pour le cadavre, et désigna les deux restant au croque-mort, attendant qu'il se mette en mouvement pour faire de même, et se jeter sur le plus proche des deux pourrissants. A nouveau elle dégaina sa lame, repoussa le bras tendu du rôdeur et la lui enfonça dans la tempe, une fois, deux fois, trois fois, jusqu'à ce qu'il s'effondre sur lui-même. Coup d'oeil vers Lisandro qui s'en sortait très bien lui aussi. Parfait.

Elle se redressa doucement et essuya son poignard sur la chemise d'un des cadavres, avant de le ranger. Ok.. alors.. Tesa revient vers son frère, enfonçant ses mains dans ses poches. J'ai.. un gros retard de règles. Comme, genre.. bientôt trois semaines. Et depuis une semaine, j'ai des tensions dans le bas du ventre.. Et des nausées.
Elle inspira profondément, reportant son regard sur le moustachu. je te fais pas un dessin, hein..? J'crois que je suis enceinte.


Pile... ou Dans ta Face.
Code by Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1147
Sujet: Re: (-18!) Won't back down   Mar 9 Fév 2021 - 19:28
« Ah, j’sais pas si je suis la meilleure personne désignée mais au pire, on dira qu’c’était Abigail le plan A. Moi je sers pour la bonne compagnie. » Répondit-il, avec de la légèreté dans la voix. L’athlète était venue avec eux pour cette sortie, ainsi que deux trois autres personnes. Pour le peu qu’il la connaissait, il se doute qu’elle faisait probablement sa ronde de son côté aussi, malgré qu’ils s’étaient tous deux portés volontaires pour s’en occuper. L’air était froid dehors, c’était comme un vent glacé qui venait gonfler leurs poumons à chaque inspiration. « Il faudra que t’en profite pour me le présenter d’ailleurs. » Railla-t-il, en parlant du fameux commanditaire de cette demande. Il était à la fois curieux, heureux et inquiet pour elle. Cet homme avait intérêt à être à la hauteur de cette femme extraordinaire qu’elle était.

« Ouais… Moi aussi ça m’a fait bizarre. Et j’peux dire aujourd’hui, que ça me fait bien chier. Mais… Tu ne l’répèteras pas n’est-ce pas ? » Demanda-t-il, avec un demi-sourire et un clin d’œil amusé. Il essayait de dédramatiser la situation, bien sûr. Mais la phase d’acceptation silencieuse était terminée, et à Teresa, il ne pouvait pas vraiment mentir. Ça ne le faisait pas seulement chier, il en était blessé. Et quand sa main trouva la sienne pour le réconforter, son sourire disparu, il détourna la tête alors que ses doigts s’agrippèrent aux siens. Heureusement qu’elle était là, sans la cubaine, il aurait perdu pieds depuis longtemps déjà.

Mais l’heure se prêtait plus à l’action qu’aux histoires de cœur entre Andrea et Corray – et ce n’était pas pour lui déplaire. Son amie accepta le deal, alors qu’elle tâchait encore de masquer les pensées qui la préoccupaient depuis un moment, et s’élança à l’assaut du premier mort. La brune ne mit pas bien longtemps à le maitriser, avant de l’inviter à la rejoindre pour les deux derniers cadavres. Récupérant son pieds de biche habilement attaché dans son dos, le chilien s’élance à son tour, abattant de toutes ses forces l’arme sur dans le dos du rôdeur, qui s’écroule avant d’essayer de lui saisir la cheville. Il lève le bras encore, avant de frapper violemment le crâne du mort tout en évitant sa main décharnée. Définitivement mort. Un regard vers sa jumelle le rassure, alors qu’elle lamine littéralement le rôdeur à ses pieds. Il n’y avait pas à dire, c’était la meilleure façon d’évacuer un trop plein de colère. Il rejoint la brune avec un sourire satisfait aux lèvres, le pied de biche ensanglanté calé sur son épaule. « Allez, raconte ! » Dit-il, de bonne humeur.

Mais au fur et à mesure que Teresa lui expliquait ce qui la travaillait cependant, son sourire se figea. Pardon ?!. Il resta silencieux, assez surpris – voire choqué – par la nouvelle. « Attends, quoi ?! » Il lui fallut un moment, où il laissa tomber son arme à terre pour s’approcher d’elle et la prendre dans ses bras. Il la serra fort contre lui, inquiet pour elle cela dit. « Teresa… » Commença-t-il, alors qu’il commençait à se reculer pour planter son regard dans le sien. « Tu loupes des étapes là, tu étais censée me le présenter avant. » Dit-il, sans vraiment parvenir à faire de plaisanterie là-dessus. « Est-ce que … est-ce que c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle ? » Dit-il, les sourcils froncés. Devait-il se réjouir ? Il connaissait suffisamment Teresa pour savoir qu’un enfant pour elle, était un cadeau du ciel. Mais étant donné les circonstances, que ressentait-elle réellement ?




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.



The badge:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 510
Sujet: Re: (-18!) Won't back down   Ven 12 Fév 2021 - 21:26
Les deux hispaniques étaient tels des jumeaux, inséparables certes, mais aussi et surtout liés par leurs émotions respectives. Teresa souffrait des malheurs de Lisandro, se réjouissait de ses bonheurs, et l'inverse était tout aussi vrai. Leurs inquiétudes étaient communes, leurs rires résonnaient de concert.  Et les secrets n'avaient aucune place entre eux. Parce qu'ils ne le souhaitaient pas, et parce qu'ils en étaient bien incapables par ailleurs.

L'histoire entre Andrea et Corray affectait profondément le chilien, c'était aussi évident que compréhensible. Sa sœur de cœur n'en voulait pour autant pas le moins du monde aux deux concernés : chacun faisait ses choix en toute connaissance de cause. Mais elle ne cachait pas sa compassion pour lui, autant qu'elle la ressentait. Et quand leur doigts se serrèrent et qu'il détourna les yeux, elle sourit piètrement dans un hochement.

- Muette comme un rôdeur, tu le sais bien... Tes secrets seront toujours bien gardés avec moi. Et je serai toujours là pour te soutenir. Comme t'es toujours là pour chasser mes cauchemars la nuit.
Un accord tacite et impérieux entre eux.

Le moment d'émotion fut rapidement brisé par la présence des morts-vivants, bien que ceux-ci soient mis en pièce à la vitesse de l'éclair. Le premier mis hors d'état de nuire, les deux autres les suivirent sans tarder. La couturière laissa échapper un petit sifflement d'admiration. Mi Hermano... Tu t'es vraiment amélioré avec ta prothèse. J'aimerais pas me retrouver face à toi.

Mais elle ne put pas gagner d'avantage de temps avant de passer aux "aveux", et dût expliquer en quelques mots l'état qui état sien depuis peu. Comme elle s'y attendait, l'inquiétude de Lisandro était palpable, et lorsqu'il vint la prendre dans ses bras, elle lui rendit l'étreinte de toutes ses forces, enfouissant brièvement son visage contre son épaule, dans un souffle de réconfort. Il était le premier à qui elle en parlait. Le premier qui la soulageait du poids de ce qui était encore un secret pour tout le monde.
Instinctivement, et dans l'émotion du moment, c'est en espagnol qu'elle reprit la parole.

- Je sais.. Je sais, je suis désolée. Je comptais bien te le présenter avant.. ça ? Ce n'était pas prévu ! On.. enfin. On se protège pas à chaque fois, et même si on en avait très vaguement parlé, ce n'était vraiment pas à l'ordre du jour ! Et ce n'était pas rien de le dire. La dernière fois qu'ils avaient évoqué la chose, lors de la fête de noël, Bill avait appelé les enfants des "gnomes" et avait copieusement laissé comprendre toute l'horreur qu'il avait pour ces petits être bruyants, accaparants et à l'intelligence toute limitée. Mais.. ça, elle n'allait peut-être pas le lui dire tout de suite, au risque de lui provoquer une crise cardiaque.
C'est une bonne nouvelle, mon frère.. une merveilleuse nouvelle. Tu te rends compte..? je vais avoir un enfant.. un enfant, Lis'..

Bien malgré elle, la cubaine se mit à pleurer, un éclatant sourire aux lèvres. Des larmes de joie, qu'elle vint étouffer à nouveau contre le manteau de son jumeau, tellement prise par ses émotions qu'elle ne vit ni n'entendit les deux autres présences approcher..


Pile... ou Dans ta Face.
Code by Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas  
James Gray
James Gray
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Devil's Rejects
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 740
Sujet: Re: (-18!) Won't back down   Mar 16 Fév 2021 - 18:10
Won't back down

Les gentils
vs
Tic & Tac

Depuis que ses yeux s'étaient ouverts sur cette nouvelle journée, James se sentait d'humeur légère. Une légèreté qu'il jugeait propice à l'amusement. Bien-sûr, le commun des mortels n'avait pas réellement la même définition que lui en terme de distraction mais il n'en avait que faire. Il se moquait éperdument de se faire qualifier de fou par certaines, de psychopathes par d'autres. Parce que le plus important, dans tout ça, c'est que lui; il n'avait aucun mal à trouver le sommeil la nuit pour recommencer à nouveau le lendemain. Il avait dû adapter son jeu en revenant à Seattle, il avait dû prendre ses marques aussi dans ce nouveau groupe. Sans doute sans en être conscient, quelqu'un avait aidé l'anglais a trouver une nouvelle impulsion ici. Ça lui était tombé dessus comme ça, sans vraiment prévenir. James avait croisé la route d'un inattendu partenaire de jeu qui était, en réalité, vite devenu son maître en la matière. La fascination que James éprouvait pour lui s'entremêlait à l'affinité.

L'ancien garde du corps venait d'achever ses exercices physiques quotidiens lorsqu'il se laissa lourdement tomber sur son lit, se perdant à réfléchir à ce qu'il allait bien pouvoir faire aujourd'hui. Ses yeux se posèrent sur ce qu'il avait ramené d'une de ses sorties avec son jouet préféré, Alex. Un sourire perfide vint étirer ses lèvres alors que l'idée germait rapidement dans son esprit. Le britannique savait comment occuper sa journée maintenant et personne ne l'en empêcherait. Parce que lorsque l'envie lui prenait, il n'y avait pas de marche arrière possible. Il se releva d'un bond, ragaillardi par la perspective de ce qui allait suivre.

À la va-vite, comme propulsé par son impatience, James attrapa un sac noir de sport. Il fourra ses trouvailles à l'intérieur et attrapa ses armes. Il n'avait même pas encore entièrement enfilé son manteau qu'il était déjà entrain de remonter le long du train. Les températures en berne le forcèrent cependant à fermer son manteau à l'instant où il retrouva devant le wagon de Tyler. Il lâcha le sac entre-ouvert au sol et toqua presque précipitamment.                

 
Lorsque la porte du blond s'ouvrit, James lui adressa un signe de tête; les lèvres toujours étirées. Son visage devait trahir allégrement qu'il avait une idée derrière la tête. Il laissa un court silence planer alors que son pied vint taper légèrement dans le sac, pour le pousser vers Tyler.

- Tu penses pas que c'est une bonne journée pour s'amuser un peu ?

Le contenu du sac dépassait. Il y avait ces deux masques que James n'avait pu s'empêcher de ramener. Il avait seulement découper un peu les yeux, pour ne pas qu'ils avancent à l'aveuglette. Mais pour ne pas compromettre leurs couvertures; l'escort boy avait pensé à ramener ces lentilles de contact rouges dont l'emballage était encore intact. Bizarrement, les survivants n'avaient pas jeté leurs dévolus sur les magasins de déguisement et c'était tant mieux pour les Devil's Rejects.

Il n'avait aucun doute sur le fait que Tyler allait accepter et James trépignait presque, tel un petit garçon face à son grand frère qui lui avait promis de venir jouer au football avec lui. Certes, il n'y avait pas encore une confiance aveugle entre les deux mais ils savaient comment se divertir, eux.

C'est comme ça qu'ils se retrouvèrent en route vers un endroit indéterminé. James avait juste émis l'idée de ne pas s'éloigner de Seattle, ajoutant encore un peu plus à l'excitation de l'interdit. Ils avaient parqué la voiture du chauffeur et optèrent de faire le reste à pied; pour avoir tout le loisir de l’embarra du choix des survivants qu'ils pouvaient croiser. Alors ils étaient là, à déambuler dans ces rues qui semblaient étrangement vides d'humains en ce jour jusqu'à ce qu'ils ne repèrent quelque chose au loin. Par réflexe, James tendit son bras sur le côté, pour stopper Tyler dans son pas; d'une pression sur son abdomen.

- Regarde les putain, ils ont pas l'air trop... heureux ? C'est elle. C'est elle que j'veux aujourd'hui.

C'était deux visages qu'il ne connaissait pas. Deux inconnus qui venaient de régler leurs comptes à quelques rôdeurs avant de se tomber dans les bras l'un de l'autre. James donna un masque et des lentilles à son coéquipier.

- Pathétiques, dit-il en approchant ses doigts de ses yeux pour les teinter de rouge.

Il cligna des yeux, pour s'habituer à la présence étrangère sur ses pupilles et enfila son masque. Un frisson d'exaltation lui parcourut l'échine.

- J'm'occupe du manchot.

Le ballet macabre se mettait en route. Chacun d'eux savait ce qu'il devait faire, comme s'ils le faisaient ensemble depuis des années. Et lorsque le duo enlacé les repéra, il était déjà bien trop tard pour eux. D'un coup bien placé à l'arrière du crâne brun, James assomma l'homme avant de porter son regard vers Tyler.  







camo©️015






runaway baby
Before I put my spell on you. You better get away, darling because everything you heard is true • sheepirl.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tyler J. Keenan
Tyler J. Keenan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Devil's Rejects
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 148
Sujet: Re: (-18!) Won't back down   Jeu 18 Fév 2021 - 22:10

Spit It Out -- Did you never give a damn in the first place? Maybe it's time you had the tables turned. 'Cause in the interest of all involved I got the problem solved and the verdict is guilty....

Je reste à zoner sur mon lit, pas de grands projets pour aujourd'hui alors un peu de repos ne peut pas faire de mal. Qu'on vienne seulement me dire que je devrais m'activer, je ne suis pas d'humeur. Je sais que si je m'agite, je vais avoir envie de tout démonter. Parce que ces derniers temps, je suis plutôt productif et que plus j'en fais, plus j'en veux. Du sang, des cris. Cette montée d'adrénaline, cette jubilation, c'est totalement addictif. Torse nu, je fume une clope tranquillement lorsqu'on frappe à la porte. Je pousse un grognement, hésitant à aller ouvrir et quand je me décide, je peste bruyamment en me dirigeant vers la poste. Qu'on ne s'avise pas de venir me faire chier. J'affiche un air blasé et impatient en ouvrant quand filament mon regard se pose sur James. Il ne faut pas plus d'une petite seconde pour qu'un sourire se dessine sur mes lèvres. Un sourire amusé, un peu sadique aussi. Si c'est lui, je doute qu'il soit venu pour me faire chier. Et il me propose que l'on aille s'amuser un peu. On dirait un gamin qui vient en chercher un autre pour aller à la pleine de jeu. Je penche la tête sur le côté et constate les déguisements qui dépassent du sac. Mon regard remonte sur lui.

Tu ne devras pas me le demander deux fois. Je suis à toi dans cinq minutes.

Je disparais pour m'habiller et enfiler mes armes avant de le rejoindre pour prendre le chemin de Seattle. Je me laisse un peu porté par son initiative et je le suis sans contredire un seul instant ses désirs. Et on déambule dans les rues à la recherche d'une proie. Les deux gamins qui font un détour par le magasin de bonbons avant de rejoindre la pleine de jeu. J'ai les doigts qui me démangent, mes mains qui se tendent et se contractent dans l'attente de les rendre utiles. Finalement, le bras de James se tend devant moi et m'arrête dans mon élan.

Regarde les putain, ils ont pas l'air trop... heureux ? C'est elle. C'est elle que j'veux aujourd'hui.

Un sourire carnassier s'étire sur mes lèvres alors que mon regard va des deux bouffons à James et inversement. Je lui réponds en lui donnant un coup de coude.

Va falloir partager mec, parce que j'en veux pas du poilu.

Si c'est elle qu'il veut, alors je le suis. Je ne suis pas du genre difficile et je trépigne aussi de pouvoir réduire à néant le sourire qui illuminent le visage de la brune. Je m'empare du masque qui m'est tendu et je galère un peu avec les lentilles, je ne suis pas fait pour ce genre de conneries. Se foutre les doigts dans les yeux c'est pas trop mon truc, mais je regarde le blond faire et je reproduis finalement la même chose. Ce n'est pas très agréable, mais si c'est son kiff, je peux bien faire ça pour lui faire plaisir et il faut avouer que c'est pas con, mon regard n'est pas commun. Je devrais garder cette astuce en tête. J'enfile le masque et murmure a James.

Putain on dirait tic et tac de l'enfer.

Je me marre doucement, mais James est déjà en mode attaque alors je courbe le dos, prêt à bondir.

J'm'occupe du manchot.

Ok. Et nos mouvements semblent déjà bien s'accorder quand il fonce vers le mec et que je me dirige rapidement vers la brune. Je passe un bras fermement autour de sa gorge, et ma main libre couvre sa bouche et son nez. Elle se débat la sauvageonne. Elle me place un coup bien violent dans le tibias et je laisse échapper une grognement
douleur quand ma jambe fléchi un instant sous la doleur. Mon emprise est pourtant ferme et en quelques minutes elle manque d'air et tombe inconsciente. Ouais je tente de  ne pas trop l'abîmé dès le départ. Elle retombe lourdement et je la récupère pour la poser comme un paquet sur mon épaule. Ptêtre qu'on devrait le butter l'autre, si on ne veut pas l'avoir au cul, mais à cet instant des bruits résonnent un peu plus loin et je fais signe à James de me suivre.

Je connais une cave bien isolée pas trop loin, je m'y suis déjà amusé. Suis-moi.

Oui j'ai quelques petits endroits de prédilections dans le coin. Il faut savoir ou emmener ses proies, être prévoyant. Se retrouver au pied du mur, c'est le meilleur moyen de se planter et de se faire griller. J'entraîne James au détour de quelques ruelles. Fort heureusement pour nous, nous ne croisons personne et j'entre finalement dans le hall d'un immeuble. Je prends le chemin des caves. Traversant un couloir sombre et humide, j'ouvre une porte sur une petite salle. Le sol est déjà taché de sang, évidemment et dans un coin se trouve un sac rempli de plusieurs ustensiles. Je pose le paquet au sol, la nana quoi et je fais un pas en arrière. Je sors une clope roulée et le coince entre mes lèvres.

Au fait ? Tu fumes ?

Je craque une allumette et laisse la fumée envahir mes poumons. Je regarde James et redresse le menton.

Alors Tic ? On la laisse se réveiller où on la secoue un peu ?

Je lui adresse un clin d'œil, parce que il sais déjà pertinemment que la patience, ce n'est mon fort.




    Follow me through this forsaken land. -Because I feel numb. For the vision burning before me is one of former glory. An icon cast in the light of freer times, now writhes in a bed of lies...Hope doesn't live here.


    Spoiler:
     


Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 510
Sujet: Re: (-18!) Won't back down   Sam 20 Fév 2021 - 19:21
Heureuse. Elle était heureuse, oui. Elle qui n'espérait plus porter la vie à nouveau avait découvert qu'elle était enceinte. Dieu pouvait-il lui faire plus beau cadeau ?
Quand elle avait compris, elle en avait pleuré de joie, de longues minutes, priant et remerciant le ciel de lui offrir une seconde chance de voir grandir sa progéniture. La douleur de la perte de son fils était encore vive, brûlante, et chaque jour ses pensées s'échappait vers lui qui ne pouvait que l'attendre, là où il était. Au paradis à n'en pas douter, il était si innocent. Chaque soir elle continuait à prier pour lui, pour elle, pour le retrouver quand son tour viendrait.
Et voilà que son autre souhait le plus cher se réalisait.

Elle pensait indéniablement que son Dieu était clément avec elle et qu'elle avait ses faveurs. Mais le Diable était jaloux, à n'en pas douter. Le bonheur de la cubaine était trop éclatant pour ce monde de dévastation qu'il avait créé, alors il avait envoyé ses suppôts, deux monstres humains tous droits sortis des enfers pour briser son bonheur, pour la briser, elle.
Elle n'avait rien d'une héroïne, rien d'un messie et pourtant elle se voulait porteuse d'espoir pour ses proches, pour sa communauté. Et l'espoir était ce que l'humanité avait de plus précieux, après tout.

Quand Teresa repéra les deux intrus, il était déjà trop tard. Le premier se jeta sur Lisandro qui s'effondra aussitôt d'un coup sec porté par l'arrière, tandis que l'autre l'attrapait en serrant sa gorge, la seconde main venant lui couper la respiration. Un hurlement étouffé lui échappa et elle se débattit de toutes ses forces. Une main agrippa le bras qui l'entravait, la seconde tenta de dégageait cette main épaisse qui lui couvrait le visage. Les yeux écarquillés, elle cria à n'en plus pouvoir, essayant d'appeler son jumeau inconscient sans succès.
Petit à petit, l'oxygène vint à lui manquer, ne lui arrivant que par d'infimes filets d'air intermittents. Dans un brusque mouvement, elle frappa le tibia de son agresseur mais ça ne suffit pas à lui faire lâcher prise. Son crâne partit en arrière pour tenter d'atteindre son visage mais elle ne trouva que le vide, une fois, deux fois.
Sa tête tournait, la panique accélérait son cœur et sa déchéance. Chacun de ses battements l'enfonçait un peu plus certainement vers l'inconscience qui lui tendait les bras, jusqu'à ce qu'elle n'y sombre finalement, s'abandonnant aux bras de son ravisseur.

Son souffle revint, sans la ramener à la vie pour autant, mettant simplement fin à sa souffrance et à celle du petit être encore embryonnaire qui prenait racine en elle.
Un temps indéfini plus tard, seulement, la conscience revint lentement s'installer dans son crâne. Une voix d'homme. Une odeur de cigarette et un froid qui la rongeait par le bas, ce sol sur lequel elle était étendue. Comme dans un cauchemar, elle sentait, entendait, mais son corps refusait encore de réagir, la laissant inerte, les yeux clos dans ce qui serait son enfer personnel.


Pile... ou Dans ta Face.
Code by Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: (-18!) Won't back down   
Revenir en haut Aller en bas  
- (-18!) Won't back down -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: