The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit   Lun 1 Fév 2021 - 18:53
Dans cette pièce, la nenette se montre aussi volubile qu'en bas, elle cause, elle cause, comme si elle essayait d'noyer un malaise et à l'fois d'se faire une place. Elle se sent mieux quand même qu'en bas, à croire qu'cette porte la protège de l'extérieur. J'fronce les sourcils et l'écoute sans intervenir pour l'coup, d'autant plus si ça peut lui permettre d'lâcher le morceau qu'elle retient. L'alcool la rend littéralement joyeuse du coup, et elle en vient à me montrer son cul.

J'retiens un rire amusé avant d'siffler doucement, l'air appréciateur qui va avec. Son tatouage ? Il est trop moche. Ça vaudrait presque le cul d'lui donner le nom de Chris et d'lui demander un miracle.

Superbe tatouage, que j'mens effrontément. J'suis pas très fan en vrai et ça se voit. J'cherche pas à m'en cacher ceci dit, ça servirait littéralement à rien. J'peux te montrer les miens si tu veux, que j'lui souffle dans la foulée avec un sourire complice.

Mais bizarrement mes yeux peuvent pas s'empêcher d'noter les autres marques, qui sont pas indélébiles mais qui sont encore là sur sa peau pâle. Et c'est clairement des traces de coup, entre autres choses qui donnent clairement pas envie. J'pince les lèvres, j'sais pas si c'est l'fond de solidarité féminine qui m'ressort soudainement mais j'suis curieuse de savoir qui s'permet de lui lever la main dessus, et pour quelle raison aussi. Même si en général venant des gens, c'difficile de trouver une raison aussi évidente et logique qu'ils le pensent, surtout quand il s'agit d'matraquer des gens gratuitement :

Et ça, c'est de qui ? que j'lui demande dans la foulée en terminant d'rouler le joint que j'allume et que j'lui tends. Elle rigole encore, cette gourde, c'est pas possible de si peu tenir l'alcool. Oh j'vois, t'es lesbienne alors ? que j'réponds. J'mange pas d'ce pain-là, mais si ça t'aide à avoir la paix, j'pourrais vanter tes mérites aux autres, pour c'que ça change pour moi.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1519
Sujet: Re: Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit   Mar 2 Fév 2021 - 3:57
Celle qui a pas assez écouté sa maman


Je n’arrive pas a retrouver mon calme quand elle me dit que l’horreur que j’ai en haut des fesses est jolie. Je commence a me dire que ma copine ne doit pas tenir l’alcool non plus ou qu’elle a besoin de lunettes. Je manque de me ramasser en voulant me retourner pour voir si elle est sérieuse.

« Tu rigoles ou t’es trop polie ? Fallait vraiment que je sois bourrée et que je tombe sur le tatoueur le plus naze du monde pour me retrouver avec ce machin ! Je l’ai gardé pour pas oublier que des que je bois je prends TOUJOURS les plus mauvaises décisions du monde ! Au moins c’était pas une bite mais j’imagine que c’est juste un coup de bol !»

Je ne me rends pas compte que je suis, une fois de plus, en train de me donner raison, et que, garder ce tatouage comme mantra n’a vraiment servi a rien. Si ca avait été dans un endroit plus visible pour moi, ca aurait peut être changé la donne, ou pas, vue ma poisse. Avoir tué 5000 personnes et trahir un camp n’arrange pas mon karma.

Je rends son sourire a ma copine et opine du chef, avant de me rendre que, ca aussi, c’était pas une bonne idée tellement ca bouge trop, pour lui signifier que je suis chaud patate pour voir ses tatouages.

« Azy ! Fais péter et j’espère que toi aussi t’as du dossier histoire que je me sente moins seule ! »

Ma voix est pâteuse mais je me trouve très cohérente, c’est tout le piège de cet état ou on est pas bien mais qu’on ne s’en rend pas vraiment compte. Avec un équilibre précaire, j’essaye de remettre mieux mes fringue pour ranger ce vestige de « tu t’es vue quand t’as bu » lorsque que Reese me demande de qui s’est. Mais je viens de lui dire !! Un mauvais tatoueur. Faut qu’elle arrête de picoler oui ! Puis mes yeux suivent les siens et je comprends de quoi elle veut parler. Mon hilarité est finie, je cache plus rapidement la marchandise avant de, laborieusement réussir a poser mes fesses ou je le peux sans me vautrer. Ce qui, ceci dit en passant, mérite une minute de fierté. Sombre, je me contente de dire :

« Un mec en manque de clebs »

Et qui n’est pas l’ami des animaux. J’attrape le joint nerveusement de mes mains qui ont recommencé a trembler en repensant a la menace du fou. Prise dans mes pensées, j’aspire une longue bouffée, qui est surement la goute de trop pour mon corps déjà malmené par deux verres d’alcool et trop peu de sommeil. J’arrive a retrouvé un bout de sourire quand elle me demande si je suis lesbienne et qu’elle propose de me faire une réputation. Moi aussi j’avais fait ca au lycée contre des clopes, des verres ou de la thune. J’étais passée pour la salope facile et ca faisait chier maman donc ca me plaisait. Elle est morte sans savoir que j’étais surement une des dernières pucelles du bahut malgré les rumeurs. Grisée par mon joint que je siffle trop vite malgré les avertissements de la brune quand a sa puissance, je scelle mon destin avec une malheureuse phrase, prononcé sur le ton de la confidence entre copine.

« T’inquiètes, pas mon truc non plus, a force de vivre a goudouland, je crois que je fais une allergie. Mais je veux bien de la reput quand même. »

La prudence et tout ce qui m’a maintenue en vie jusqu’à maintenant semble complètement surfait. Je n’arrive même pas a m’inquiéter pour Mateo. C’est vrai quoi, je sors d’ici, je vais chez les divas, je le récupère en mode ninja et on se barre. Pis le fou, si je le recroise, je ferais ma Dora !! Shiper arrête de violer. Dis trois fois, ca ne sait que marcher non ? Pourquoi je n’y ai pas pensé avant ? Ah, parce qu’avant j’étais pas complétement bourrée et défoncée peut être. Finalement tout va s’arranger, faut juste que j’arrête de me prendre la tête.




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit   Mar 2 Fév 2021 - 10:21
Devine, que j'lui souffle avec un sourire mutin.

Le joint entre les doigts, elle tire dessus et semble finalement s'détendre. Y'a quelque chose de sombre en elle et d'lourd que j'analyse très vaguement sur le coup. D'une certaine manière, j'ai l'impression d'm'entrainer à lire les gens, et d'savoir retenir les détails qui ont d'l'importance. J'mets en application ces heures de lecture avec des bouquins qui en finissent pas pour savoir si j'suis vraiment faite pour décrypter la pensée humaine. Mais non, ça reste une énigme, banale peut-être, un casse-tête qui finira par s'briser entre mes doigts.

Non, moi les miens sont magnifiques et désirés, que j'lui souffle en retirant mon haut sans grande pudeur. J'ai à peine un top en dessous qui couvre l'essentiel. Tous les dessins sont là, d'une patte différente à chaque fois mais qui parlent d'une partie de moi. J'éprouve de la fierté pour chacun d'entre eux, et aucun a été fait avec de l'alcool dans l'sang. Mon corps est un putain d'temple, ou un truc du genre. On a un tatouer ici, si tu veux l'faire recouvrir, j'désigne son horreur de l'index.

J'crois que j'le ferais à sa place, parce qu'il est vraiment sale. J'm'inquiète cependant davantage du mec en manque de clebs qui l'aurait tabassé et fronce les sourcils en la regardant. Alors quoi ? Elle passe un passage à tabac comme ça et elle dit que vaguement une phrase qui a pas d'sens concrètement ? Soit elle plane déjà, soit elle veut pas l'ouvrir. Soit il s'est passé un truc plus grave, et qu'on l'veuille ou non, j'préfère le savoir pour transmettre ça à Bill.

Il est là ce soir ? que j'lui demande frontalement, prête à descendre pour qu'on l'fasse sortir. Mais ça dépendra de ce qu'elle me dit : Goudou land ? C'est quoi ça ? Ton groupe ? T'es pas avec de gros bras ? Pourquoi j'comprends rien. en tout cas, y'a un truc qui a pas d'sens, elle doit être trop saoule... Ou pas assez. Pas de soucis, j'dirais qu't'es le meilleur coup d'ma vie, que j'lui assure avec un sourire en coin : Top 3 des meilleurs orgasmes, top 2 de la meilleure technique, si avec ça, elle s'fait pas mousser en descendant.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1519
Sujet: Re: Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit   Mar 2 Fév 2021 - 19:34
Celle qui se rend compte de rien


L’ambiance est détendue, enfin, je crois, moi, je le suis. Pour la première fois depuis des semaines, vous plus, des années, je me sens libres et capable de tout, aveuglée par cette confiance trompeuse en moi. J’oublie que je ne pèse pas grande chose contre les Divas et qu’elles vont surement me voir arriver de loin, que mon frère paiera cher toute erreur de ma part, que je n’ai aucun plan de replis si, pour une fois, la chance est avec moi. J’imagine que c’est possible de savoir me débrouiller alors que je ne sais pas faire grand-chose d’autre que de l’électricité et du bricolage, que j’ai un sadique littéralement aux fesses et que c’est évident que les Expendables ne voudront pas en rester quand ils seront que je leur ai fait a l’envers. Tout le monde est pote avec tout le monde ici. Sauf les types qui prennent les femmes pour des usines a bébés, mais eux aussi, les éviter sera tranquille.

Une petite partie de ma conscience essaye quand même de me dire que c’est vraiment de la merde que je suis en train de faire là, surtout de parler à cette nana qui est en train de me mettre la tête a l’envers et que je connais a peine. Heureusement, il suffit de tirer un peu plus sur le joint et, après une belle quinte de toux, le voile des petites herbes qui font rire revient mettre un flou artistique sur la réalité qui me pèse tant et sur la prudence qui va avec.

Je m’étonne presque de répondre, quand elle dit que son corps est son temple, avec autant de familiarité. Cela fait si longtemps que je n’ai pas lâché des blagues de ce genre que je devrais me choquer moi-même.

« Un temple?!! Intéressant, tu as beaucoup d’entrées ou c’est du genre privatisé ? »


Mais non je suis fière de moi. Par contre quand elle parle de cover, j’y réfléchis vraiment avant de me souvenir que je pars ce soir. J’avais déjà oublié. Je vais finir par croire que je suis défoncée en vrai.

« Je vais pas avoir le temps je pense… et puis, la ou il est, il y a pas grand monde pour le voir. »


Je frissonne en pensant a celui qui l’a vu et qui m’a indiquer le revoir. Et commence a me dire que Reese lit dans mes pensées. Reese tu m’entends ? Tu fais ca ? Finalement la magie existe ? En même temps, je me ferme un peu comme une huitre a sa question. Est-ce qu’il est la ce soir. Malgré mes super résolutions de girls power d’il y a une minute, je me sens reprise d’une bouffée d’angoisses en me souvenant de son regard dans la salle. Après avoir essayé désespérément de fuir des yeux, cherchant un élément réconfortant dans son antre, je finis par les relever vers elle. Faute de mots, c’est avec une certaine gravité que j’opine du chef pour signifier, avec horreur, que le maitre-chien, et non maitre Gims, est bien là.

Heureusement elle m’offre une diversion avec ses questions. Ceci dit en passant je passe d’un groupe gay power pour aller dans un autre qui est pas mal non plus coté quotas homos. Avant que je lui explique elle me dit déjà ma reput au lit, le rire est timide, mais il revient quand même, chassant le fou de ma tête. Sur le ton de la confidence un peu gênée je lui dis :

« N’en fait pas trop, s’ils me posent des questions je suis foutue… en vrai… j’étais vierge jusqu’à il y a peu. »


Et j’ai pas trop été convaincue par la prestation, je le dis de suite. Personnellement, si je sais mourir sans revivre de sexe, ca me va très bien.

« Et oui je suis avec les gros bras, mais aussi avec les filles, mais fait pas le dire, enfin, c’est compliqué tu vois. »


De toute façon elle sait lire dans mes pensées non ? Et puis tout cela m’agace un peu. Je ne me sens pas bien et vais, avec maladresse a la fenêtre respirer un peu avant de dire :

« Mais assez parler de moi ! Et toi ? Tu te plais ici ? Tu as un amoureux ? Et tes tatouages alors ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit   Mar 2 Fév 2021 - 20:18
J'peux aller le mettre dehors s'tu veux, que j'lui souffle à propos du type qui lui fait peur.

J'suis sérieuse, j'suis pas du genre à avoir la trouille pour un connard qui sait pas la tenir dans son froc. Et puis si y'a moyen qu'ça la détende un peu, ça doit être sans doute tant mieux. J'souffle un coup, et pas sûre de suivre tout ce qu'elle m'dit, j'm'assoie sur le lit et récupère le joint pour en tirer un morceau. Y'a peut-être rien à dénicher chez elle en fait, j'dois probablement perdre mon temps. Mais ce qu'elle dit c'est si obscur que j'y comprends rien :

Comment ça, t'étais vierge ? que j'répète. T'es pas vraiment homo ou tu t'es découvert lesbienne sur le tard ? J'demande ça franchement, sans voir le problème dans la tournure d'ma phrase. Mais j'me reprends vite cependant : Enfin pas qu't'es vieille mais...

Mais en fait y'a aucune tournure qui irait pour la suite. Donc j'vais fermer la gueule et essayer d'être polie avec elle, sinon elle risquerait de se vexer et j'l'aurais dans l'os. Fronçant les sourcils, j'la regarde longuement et elle pose plein de questions finalement. Genre curieuse. J'suis à deux doigts d'penser qu'elle me drague :

C'est pas si pire, que j'lui réponds. Et j'le pense, pas si pire c'est mon max en matière d'implication. Pas d'amoureux, j'ai pas envie d'me poser, de m'engager, et les hommes sont pour moi au même niveau qu'les sextoys sauf que l'avantage des sextoys c'est qu'ils causent pas une fois qu't'as terminé ton coup, j'me stoppe : Et c'est une vraie qualité, parce qu'ils en ont pas d'autres sinon, en parlant des mecs.

On pourrait croire que j'les méprise mais, c'est pire que ça. Après comme j'ai pu déjà dire à Lucy, les meufs sont pas mieux du tout. Et j'me laisserais pas forcément tenter par l'autre bord, vu comment j'peux penser et être déjà retord pour moi même.

Bon, t'es prête ? j'lui demande pas vraiment son avis : Lui, j'l'ai fait quand j'avais dix-huit piges, pour m'donne un leitmotiv et lui, dans la foulée quand j'ai eu mon premier vrai salaire à moi, j'désigne du doigt, en m'dessapant un peu : J'ai fait celui-ci ensuite, juste là, c'était avec un ex et il en avait un semblable. Mon plus gros c'est lui, juste avant la fin du monde, et celui-là, c'est Chris qui m'l'a fait y'a pas longtemps.

J'ai fait l'tour, j'ai bien l'impression.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1519
Sujet: Re: Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit   Jeu 4 Fév 2021 - 10:43
Celle qui reve de liberté


Ne me remercie pas pour la chanson, c'est cadeau, c'est plaisir



Je la regarde avec une terreur sans nom quand elle me dit qu’elle sait le mettre dehors. Rien que de l’imaginer aller au-devant de ce monstre la bouche en cœur et savoir ce qu’il est capable de lui faire, je ne me sens pas bien. Je me sens devenir livide en même temps que ma main s’accroche au rebord de la fenêtre. Un geste instinctif comme si cela pouvait m’empêcher de sombrer ou d’être arrachée, une nouvelle fois, par le sadique qui me confond avec un chien, enfin s’il est zoophile. Mes phalanges blanchissent alors que, les yeux d’animal traqué dans les siens, je chuchote presque, tétanisée a l’idée qu’il puisse entendre, qu’il se sente invoqué :

« Il te ferait du mal aussi…. »


J’essaye de me concentrer sur ses questions pour chasser cette envie de pleurer ou de vomir ou juste de passer par la fenêtre. Hey ? Cette arnaque !! Elle est ou mon euphorie la ? Demain je vais surement pleurer plus que ma mère avec un corps qui va me faire payer cher ce qu’il considère comme un abus, alors qu’on me laisse mes effets bénéfiques !!!! Je fronce les sourcils. Elle n’a rien compris. Pourtant je me trouvais Claire, même si je m’appelle Alessandra. Oula… c’est quoi cet humour de Belge. Si une main se cramponne toujours au rebord de la fenêtre, l’autre, qui tient le joint, suis le geste «non non » que je formule :

« Non, attends, t’as mal compris. Je suis pas lesbienne, je l’ai jamais été. Je suis pas homophobe juste que le gazon c’est pas mon kiffe tu vois, même par curiosité ca me dit rien. »


Je ne relève même pas l’allusion a mon âge, je suis surement trop étourdie par ce que j’ai ingurgité ou par mes émotions. On serait dans la tête d’un amérindien de Detroit il expliquerait aux voix dans sa tête que tout ca est la faute de dés, mais je n’ai pas son degrés de folie pour expliquer vraiment mon état autrement que par « pas de chance », ce qui, au final, revient un peu au même. Sans que Reese m’en demande plus, je précise, sur le ton de la confidence pensive :

« Les gros bras, comme tu les appelles, ils ne veulent pas de filles, une histoire pour pas foutre la merde comme chez les schtroumpfs avec la schtroumpfette. Ce qui est complétement con vu qu’il y a des couples gays. Enfin, bref, le seul moyen d’aller et rester chez eux si t’as pas de pénis, c’est de te faire passer pour une lesbienne. Tu comprends ? »

Allez Reese un petit effort quoi. Moi je me sens pas bien et je sais pas expliquer mieux.

« Et non j’avais jamais vu le loup avant que … avant … enfin… avant le fou. »


Je reste toujours dans cette position, même si je sens ma tête tourner. Je suis captivée par la suite. Comment ca pas si pire ? C’est pas bien ici ? Elle est libre non ? Elle semble n’avoir peur de rien et elle a même une cachette a elle. Alors pourquoi ça lui plait pas ?

« Pourquoi tu n’aimes pas trop ici ? C’est les clients ? Tes collègues ? »


J’essaye sincèrement de comprendre ce qui coince. De ce que je me souviens de son camp, c’est plutôt confortable, surtout qu’il y a l’électricité !!! Je n’arrive pas a me rendre compte de la vie qu’elle sait mener mais je crois que je l’envie. Au final, je ne connais que la vie post apo avec les Divas, un peu seule puis celle avec Connor et son équipe. Autant dire que c’est presque au même niveau que le sexe, ma connaissance se résume surtout aux histoires des autres.  

Quant elle me parle de sa conception du couple, enfin du non couple, un timide sourire revient faire une apparition sur mes lèvres. J’aurais tellement aimé être comme elle, sans contrainte, sans peur ni compromis. Finalement je ris presque quand elle compare les hommes a des sex-toys. Je ne m’y attendais pas. Surement que je me serais gardé de poser des questions dans mon état normal, mais je suis, actuellement et sans m’en rendre compte, sans filtre. Aussi, c’est doucement et avec un air un peu inquiet que je lui demande ?

« Et tu ne te sens pas seule des fois ?  »


Je regarde avec intérêt ses tatouages, ouai, forcement rien a voir avec le délire d’une ado bourrée. Je comprends mieux son histoire de temple, y’a souvent des belles images dedans et si c’est pas pour ca qu’elle a dit ca, je ne suis pas en état d’interpréter mieux.

« J’aime beaucoup celui de Chris ! On sent que tu as jamais fait sur un coup de tête complétement bourrée chez les premier tatouer de Las Vegas que tu croises. »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit   Jeu 4 Fév 2021 - 12:28
Comme beaucoup avant lui et beaucoup après lui, si tu crois que ça m'fait peur, tu peux revoir ton histoire, que j'lui souffle.

Et j'fronce les sourcils dans la foulée, consciente que forcément elle a vécu son trauma et elle se sent pas super à l'aise à l'idée de le partager mais aussi consciente qu'faut être pragmatique. Voir le loup, ça arrive à tout l'monde, et toutes les femmes de cette foutue planète ont un pourcentage élevé d'se faire agresser ou violer pour ça, parce que c'est comme ça, les hommes ont l'pouvoir, ne serait-ce que physique sur elle.

Il a pensé à se protéger au moins pour pas t'refiler une saloperie ? Pourquoi c'est la première chose qui m'vient en tête quand j'entends ça au juste ? MST ou bébé hein, j'fais pas dans la discrimination des saloperies, parce que les deux sont autant risqués en fait.

Et personne a envie d'se retrouver avec ça sur les bras dans notre situation. J'creuse pas davantage vu qu'elle lâche le morceau et admet qu'elle s'fait passer pour lesbienne et l'a jamais été pourtant, tout ça pour intégrer le groupe dans lequel elle est actuellement. Attend... Quoi ? C'est un gros morceau, l'genre de conneries qu'on a pas envie d'voir sortir habituellement. Mais là, elle me vomit ça sur les chaussures et j'la fixe droit dans les yeux en l'interrogeant du regard. Je pige pas le principe...

J'comprends pas pourquoi t'as tellement envie d'intégrer ces types au point d'te faire passer pour lesbienne auprès d'eux, je hausse les épaules. C'est de toute façon déjà un truc énorme à m'dire, j'crois que j'manquerais pas de remonter ça à Bill. Parce que si c'est pour en pécho un en particulier, tu dois comprendre très vite que c'est pas un bon plan vu qu'il te pensera lesbienne, logique non ? Et si c'est pour autre chose, c'est tordu, grave tordu.

Même moi j'aurais pas imaginé ça. Mais qu'importe, j'dois dire que c'est croustillant quand même, et j'sais pas encore comment tirer partie de cette information la concernant. Qu'est-ce que j'y gagne à le garder pour moi... Ou pas ?

C'est pas qu'j'aime pas, c'est que j'm'en fous, j'suis là pour bosser, pas me faire des amis, et tout le monde devrait penser comme moi, ça ferait beaucoup moins d'emmerdes pour tout le monde. Et ouais les clients sont d’avantages des demeurés qu'autre chose, y'en a une quantité impressionnante. Alors, me sentir seule ? J'pouffe de rire sur le coup : Quand on est avec soi-même, on est jamais seule, j'lui rends la tige en me penchant vers elle : Finis le joint, t'en as plus besoin que moi, que j'souffle.

Si ça continue à la détendre et à la faire se livrer, c'est tout benef.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit   
Revenir en haut Aller en bas  
- Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: