The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-27%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
205 € 279 €
Voir le deal

My funny cute box
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 302
Sujet: Re: My funny cute box   Ven 29 Jan 2021 - 12:00
- Hum…

L’art Nouveau, l’art Moderne, Isalín sait qu’il y a aussi « l’art Contemporain »… elle comprend ce que lui explique son aînée mais se questionne sur la pertinence du procédé. Parce qu’une fois qu’ils auront épuisé tous les mots qui réfèrent à la nouveauté ou au présent, comment on va appeler les formes d’art qu’on n’a pas encore découvert ? Est-ce qu’on va avoir droit à « l’art maintenant », « l’art d’aujourd’hui », « l’art tout de suite », « l’art demain »… bon remarque, elle vient d’en trouver quatre. Si jamais les gens qui décident des noms qu’on donne aux courants esthétiques sont encore vivants, elle peut leur souffler des idées.

L’adolescente a froncé les sourcils pendant le monologue de Jesse. Pas parce que ça ne l’intéresse pas mais parce qu’aussi bilingue qu’elle est, certains termes de l’anglais lui échappent quand ils n’appartiennent pas au champ lexical « commun » ; surtout quand ils sont débités aussi vite. Juste deux-trois mots, rien qui ne l’empêche de saisir. Mais le bricoleur a l’air d’avoir pris son expression pour de la lassitude parce qu’il se stoppe immédiatement. Parce qu’il s’arrête. L’adolescente ne sait pas comment lui dire que ce « cours » l’intéresse et de toute façon, il lui pose une question.

- Oui et non… je sais pas…

Difficile de répondre à ça. Le patinage est évidemment classé comme un sport, mais la notion d’élégance et de beauté y est si prégnante que la considération artistique est inévitable. Elle y réfléchit encore quelques instants, le temps qu’il faut à son partenaire du jour pour finir son casse-croute et l’inviter à le suivre dans une boutique. Isalín répond en hochant la tête et tente de développer :

- Je faisais du patinage avant. J’avais arrêté d’aller à l’école à 9 ans pour ça… enfin, je prenais des cours par correspondance ! J’ai été deux fois championne d’Islande dans ma catégorie, ajoute-t-elle non sans une pointe de fierté, et… cinquième au championnat du monde, là, elle grimace un peu, mon entraineur avait dit que pour une première compétition internationale, c’était pas si mal, mais je trouvais ça nul… si y’avais pas eu les monstres, je serais devenue première !

Ça, elle en est certaine. Parce qu’elle avait le tempérament, la motivation et de très bonnes bases – ce sont les mots des différents professeurs qu’elle a eu. Enfin bon, c’est du passé tout ça. Que dit cette boutique ?! Ça va être à son nouvel acolyte de la guider.


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Jesse Paige
Jesse Paige
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 752
Sujet: Re: My funny cute box   Lun 1 Fév 2021 - 20:02
Elle ne sais pas si oui ou non elle a été artiste ?
Je suis tellement étonné par cette hésitation que je la regarde avec des yeux ronds, des rides en formes de vagues horizontales sur mon front et un sourire un peu bête.
Quand enfin elle me répond je pige tout. Bah oui, le patinage c'est un sport mais à côté y a le mot artistique, c'est vrai qu'il y a de quoi s'y perdre. Du coup moi je tranche dans le vif:
bien sûr que c'est art ! Même si c'est classé dans les sports à cause de la partie technique c'est de la danse sur glace avec des beaux tutus, de la musique et tout et tout !

N'empêche je suis bluffé et je l'admire. Ce qui doit se voir un peu dans ma façon de la regarder comme si j'étais un de ses fans.
Figure-toi que quand les jeux Olympiques passent à la téloche, y a que ça que je regarde avec la gym et les barres parallèles. J'adore !
Après elle me dit qu'elle a été cinquième et elle est déçue ? J'hallucine carrément là.
Tu as été cinquième ? Si jeune ? Mais tu te rends pas compte du truc là: cinquième de tout le monde entier qu'on sait être gigantesque avec sept milliards d'humains dessus ??!

Moi je suis d''accord avec elle. Si y avait pas eu les hyènes elle aurait été première, c'est sûr. Par contre il y a un truc qui me chiffonne alors j'y demande:
tu as parlé de l'Island. C'est ton pays d'origine ? T'es pas Américaine à la base ?

L'Island c'est un pays où ça caille. Je suis pas sûr d'avoir envie d'y aller un jour sauf pour les beaux paysages et les aurores boréales. Il y avait beaucoup trop de touristes aussi pour un pays aussi petit et aussi sauvage. Par contre j'aimais bien lire les polars d'Arnaldur Indrioason.

C'est pas le tout mais ma pomme est finie et je voudrais entrer dans cette fameuse boutique. Comme je me sens un peu responsable de la sécurité d'Isalin je lui dit:
je vais garer la voiture juste devant comme ça, si y a du grabuge, on pourra se tirer vite fait. Monte.
Je lui ouvre la portière mais pour parer aux hésitations vu qu'elle me connaît pas je rajoute:
je vais pas te manger mais si t'as pas confiance, sors ton arme et pointe la sur moi. Tu veux les miennes aussi ?
Je lui montre le pistolet et le cran d'arrêt et je les lui tend. N'oublie de me les rendre par contre...

Il n'y a que cent mètres à faire à tout casser. Je gare la bagnole le long de ce qui reste de trottoir et je regarde la devanture de ce qui était un petit supermarché pour peintres.
La porte est par terre. Autant dire qu'il ne restera pas toutes les couleurs ni toutes les épaisseurs de pinceaux mais bon.
Tu viens ?
Que je lui demande tandis que je passe le pas-de-porte.

Dedans c'est le bordel. C'est pas que les rayons soient tous vides mais il y a des pots éventrés qui ont coulé partout sur le carrelage. Certains ont dû squatter là-dedans car il y a des dessins porno et des tags sur tous les murs. Certains beaux, d'autres à chier. Et puis ça sent la pisse et la merde. D'ailleurs y a qu'à regarder au sol.
Fais gaffe où tu marches ! Que je lui lance, des fois qu'elle soit entrée sans regarder.

Par contre, au bout de trois ou quatre enjambées dans ce cloaque je m'arrête septique et je regarde ma partenaire en chuchotant:
tu trouves pas que ça pue la mort par là ? Du fond du magasin ça vient je crois...
Je suis pas sûr d'avoir envie de rester là mais sur certaines étagères métalliques il reste des pots et j'en ai besoin alors je vais un effort. Pas démesuré non plus, hein.
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 302
Sujet: Re: My funny cute box   Sam 6 Fév 2021 - 1:38
Jesse est vraiment trop drôle. La jeune fille est plutôt flattée qu’il dise aimer le patinage, tout comme elle sent ses joues s’empourprer dès qu’il assure qu’elle a vraiment été géniale. Néanmoins, bien que plutôt fière – carrément même – elle se sent obligée de corriger :

- J’étais cinquième de ma catégorie, donc pour les 9 – 13 ans, c’était quelque chose comme ça… elle a oublié la tranche exacte. Quelle importance, on était pas sept milliards du coup, on était… beaucoup moins !

Difficile à dire. Dans la compétition en elle-même, ils étaient une vingtaine pour la catégorie solo. Mais ces vingt là étant eux-mêmes les « meilleurs » des pays qualifiés, ce n’était pas représentatif du nombre total de jeune patineurs de son âge. Mais bon, c’était de l’histoire ancienne. Elle ne serait jamais patineuse et ses anciens concurrents sont probablement tous morts aujourd’hui. Disons que statistiquement, c’est ce qui est le plus probable.

- , fait-elle quand il lui demande si l’Islande est son pays d’origine, ça veut dire « oui », en islandais, s’amuse l’adolescente, je suis née et j’ai grandi à Reykjavik, et comme chaque fois qu’elle prononce le nom de sa capitale d’enfance, c’est inévitable : elle prend inconsciemment l’accent islandais, qu’elle n’a absolument pas par ailleurs.

Jesse propose d’approcher la voiture et… non elle a pas peur, elle est surtout très surprise par ce qu’il lui propose. Pointer son arme sur lui ? Pendant qu’il conduit ?

- Pfff, n’importe quoi !

Mais il a l’air de prendre ça au sérieux, car il lui confie ses armes. Il est carrément étrange… mais gentiment étrange. Le genre avec lequel on s’amuse bien. Isalín lève les yeux au ciel et prend son équipement si ça lui permet de croire qu’elle se sent plus en sécurité, mais ça l’aurait très bien fait sans. Elle range le badge qu’il lui a fait dans ma poche et le suit dans le magasin. Immédiatement, la jeune fille est prise à la gorge par la puanteur et cache son nez dans le col de son pull. Ça ne suffit pas, alors elle se met aussi à respirer par la bouche.

A l’intérieur, ça ne dit rien de bien joyeux. Pots qui ont dégouliné, parfum d’urine ou d’excréments, débris de squat, traces de sang… difficile de savoir de quand ça date mais une chose est sûre : c’est dégueu. Alors quand son aîné lui demande si ça pue, l’Islandaise le regarde avec surprise, comme s’il vient de dire une énormité :

- Ça schlingue sa mère tu veux dire !! Et comme dit Jesse, ça semble venir du fond du magasin. Hum…, tu veux que j’aille voir la première ? Propose-t-elle avec légèreté.

Et d’ailleurs, elle n’attend pas pour récupérer sa torche dans sa poche et s’avancer au fond de la boutique…



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Jesse Paige
Jesse Paige
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 752
Sujet: Re: My funny cute box   Dim 7 Fév 2021 - 15:43
Cinquième sur vingt c'est déjà génial !
Que je lui avais répondu sincèrement. De toute manière cette fille pouvait juste lever le petit doigt qu'elle était extraordinaire. Vraiment dommage qu'elle soit si jeune...
Par contre j'étais confus qu'elle ne soit pas dans les meilleurs parmi les sept milliards de la planète alors pour la consoler je lui ai raconté à ma façon ce que je savais des entraînements bolchéviks et j'y ai dit:
parmi les premières il y avait certainement des Russes. C'est sûr au début faut se méfier, elles sont excellentes. Et tu sais pourquoi ?
Parce qu'elles sont volées à leurs parents dès la petite enfance pour être entraînées seize heures par jours à coups de schlague et de privation de nourriture. Et quand elles perdent, elles sont punies et vont au goulag. Des traitements pareils, ça rend triste mais surtout ça fatigue et à l'âge de quinze ans elles sont à la ramasse. L'année suivante déjà, tu aurais eu toutes tes chances.


Ouais mais voilà, entre temps les hyènes sont arrivées et les championnats bah c'est fini. Dommage, j'aurais pu être son pom-pom boy... Faudrait que j'y trouve des patins à sa taille des fois qu'un jour il gèle. On pourrait aller au lac et elle patinerait.

Quand elle me dit qu'elle est Islandaise avec son petit accent que je trouve hyper exotique et adorable dans sa bouche, je fonds littéralement. Je fais en sorte de ne pas lui montrer pour pas lui faire peur. Si déjà elle décide que je suis un pote ce serait le paradis.
Evidemment je lui demande si elle a vu beaucoup d'aurores boréales parce que si y a un truc que j'aurais adoré contempler, c'est bien ça.
J'ose pas lui parler de ce qu'elle mangeait là-bas... Rien qu'à lire ce que j'ai lu dans un polar ça m'a franchement pas emballé. Du coup, faudrait aussi que je lui trouve du poisson, comme ça elle pourrait le laisser pourrir avant de le manger à la sauce tartare et vinaigre. Je pense que ça lui ferait très plaisir.

En tout cas je suis drôlement content: Isalin ne me craint pas trop et rétorque que je dis n'importe quoi quand je lui propose de me mettre en joue le temps du trajet. Moi ça me va. Je préfère qu'on me prenne pour un simplet sympa que pour un intello pas cool et grincheux. (Nan, j'ai pas cité BHL, aux States c'est un parfait inconnu ou presque !). En attendant je rigole et elle prend mes armes histoire de pas me vexer.

A l'intérieur du magasin ça pue tellement que je me tourne vers elle pour voir comment elle supporte et vue sa tête bah... Par contre, je vois son col roulé se soulever et se rentrer au rythme d'une respiration prise par un endroit qu'il ne faut pas.
Ferme ta bouche, que je lui conseille, sinon tu risque de faire pénétrer des mauvaises bactéries dans ton corps. C'est mon quart d'heure doctissimo, ok, mais je tiens pas du tout à ce qu'elle se chope une saloperie à cause de moi.

Comme elle le dit si bien: plus on avance et plus ça schlingue la mère à je sais pas qui.
Et si j'ai envie qu'on aille voir ?
Non !!! que lui réponds tout de go. J'ai absolument pas le désir d'aller vérifier le fond du magasin moi. Les peintures là devant conviendraient très bien.
Trop tard. Elle y file comme une gazelle alors je la rattrape par la manche et je l'informe:
si y a une porte là-bas et qu'elle est fermée, tu la laisses comme ça même si tu entends grogner ok ? C'est pas un jeu !

J'ai pas dit ça sur un ton autoritaire bien sûr, juste un peu genre daron vers son gosse mais elle n'a pas l'air de vouloir l'entendre de cette oreille ou alors c'est moi qui me fait des idées ?
J'attends pas de savoir. Je passe devant elle pour la protéger tel le preux chevalier sans peur et sans reproche. Enfin... Sans reproche peut-être mais sans peur, bof quand-même. J'ai l'impression que ma pomme est restée coincée dans l'intestin grêle là.
Qu'importe, j'ai lu la BD à Lucky Luke donc je devrais pouvoir m'en tirer.
Je sors mon flingue et je me la pète du genre « je te couvre, planque-toi derrière moi » puis je me cache derrière un présentoir avant de surgir tel un diable, revolver pointé bien droit vers la cible. Et c'est comme ça qu'on arrive devant une porte fermée. Tu vois, je te l'avais dit !

Sauf que... D'abord un pétard c'est pas une bonne idée, ça fait un bruit d'enfer mais le couteau de Lounis est coincé dans la doublure de ma veste vu que la poche est percée.
Ensuite, la fameuse porte. Bah si on regarde bien y a plus de poignée donc on peut considérer qu'elle est presque un peu ouverte là, non ?

Je regarde Isalin et je lui fait le geste de pas bouger car mon cerveau génial entrevoit un truc bien simple: c'est le genre de porte, faut la tirer pour l'ouvrir, or, il est bien connu que les hyènes sont suffisamment stupides pour pas savoir faire ce mouvement.
Après on sait jamais. Donc j'observe rapidos le rayonnage où je me trouve et je mate un pot de peinture à moitié ouvert. Je le prends, je lis ce qu'il y a écrit : « bleu Berck-Plage ». Ok, vue la teinte fadasse, tout est dans le titre, y a pas besoin de commentaire.

Je regarde encore ma partenaire et du menton je lui indique qu'il y en a un autre du même style. Si elle veut le prendre...
C'est pas que ça va beaucoup nous sauver d'une attaque mais j'ai une petite idée que je lui explique. Par contre, y a une condition aussi:
on va coller notre oreille à la porte pour tenter d'évaluer s'ils sont nombreux ou pas. Si genre ils sont que deux ou trois, et seulement à cette condition je te propose qu'on ouvre, qu'on leur balance le pot de peinture dans la tronche histoire de jouer aux Schtroumpfs, qu'est-ce que t'en penses ?
Toi tu serais Azraël et moi Gargamel et on les attrape tous, ça te vas ?
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 302
Sujet: Re: My funny cute box   Jeu 11 Fév 2021 - 0:09
- Tu crois pas qu’les bactéries vont rentrer quand même ? Rétorque la jeune fille en fronçant sincèrement les sourcils.

De toute façon, chaque fois qu’elle parle, elle ouvre la bouche, non ? Et puis les microbes sont micropospiques… milostropiques… micropiques… bref, smásjá – c’est tellement plus simple pour elle en islandaise. Ils peuvent toujours lui rentrer dans le nez. Enfin bon, ils n’ont pas le temps pour ce genre de considération médicale puisque Jesse la retient par la manche. Quoi, il veut plus aller voir au fond ? Mais de toute façon, ce serait plus prudent. Déambuler dans un lieu qu’ils n’auraient pas inspecté avant, ce serait… plutôt maladroit.

- J’suis pas bête tu sais ! Se vexe-t-elle un peu.

Elle a la tête de quelqu’un qui ne sait pas qu’il faut laisser les monstres enfermés peut-être ? Qu’il n’oublie pas qu’avant qu’il vienne la voir, elle était seule et se dérouillait très bien. Isalín hausse donc les épaules et emboite le pas à son aîné, qui est soudain dans un tout autre rôle. Aux aguets, elle enfonce la main dans la poche de sa doudoune pour en sortir son couteau de camping. Juste au cas où. Mais au fond du magasin de peinture ravagé et puant, il n’y a qu’une porte fermée sans poignée. L’adolescente regarde Jesse, puis la porte, puis…

- Tu veux pas qu’on vérifie ? Murmure-t-elle.

Pas de réponse, sinon le geste de ne pas bouger. Ses sourcils s’arquent de suspicion mais elle n’ajoute rien. Que va-t-il encore bricoler ?! Voilà désormais qu’il lui fait signe de prendre d’autres pots de… bleu Berck-plage. L’islandaise n’a absolument AUCUNE idée de ce que ça peut donner ; elle suppose seulement qu’il s’agit d’un…. Bleu – bravo, Sherlock.

- Les schquoi ? S’exclame Isalín dans un murmure étouffé à grand peine, je connais pas ça… c’est américain ? Sur ces mots, elle débusque justement un autre pot de la couleur intéressée, c’est tellement bête comme idée…, ou sourire espiègle fend son visage plein d’enthousiasme, je dis ok ! Mais… tu veux pas plutôt qu’on prenne une couleur différente chacun ? Comme ça on verra à leur tête qui a le mieux arrosé ! On est une compétitrice dans l’âme ou on ne l’est pas, comme dans Splatoon !



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Jesse Paige
Jesse Paige
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 752
Sujet: Re: My funny cute box   Sam 13 Fév 2021 - 22:23
Putain, merde, je suis trop con là !
Voilà que je m'engueule et c'est bien fait pour ma tronche.
Qu'est-ce qui m'a pris de jouer au paternel hyper protecteur avec elle comme si elle n'était qu'une gamine ?
C'est vrai, après tout, les microbes ils se trimbalent partout tout le temps et même si le nez sert davantage de filtre que la bouche, quand on cause, faut bien l'ouvrir non ? Et puis... Tiens, voilà qu'elle est vexée maintenant. J'ai gagné le cocotier.

Rapidos je change d'état d'esprit. Je pourrai peut-être jamais sortir avec elle mais au moins j'aimerais la garder comme amie, elle m'éclate trop cette fille.
Y a aussi que si je réfléchis bien, elle avait 12 ans quand tout à commencé alors à 17... Si ça se trouve elle est plus adulte que moi sur certaines choses.

Comme j'aime pas les embrouilles d'aucune sorte je passe l'éponge. Sur moi-même vu que c'est moi qu'ai merdé, je reprends tout à zéro et on recommence comme si j'avais pas gaffé.
Ah ouais, en Américain c'est les Smurfs mais t'as raison, jouons à Splatoon ce sera bien plus drôle !
En plus ça au moins ça doit être universel ! Elle est vraiment géniale cette gonzesse.

Pendant qu'elle repère une couleur différente, j'en profite pour décoincer mon cran d'arrêt de la doublure de ma veste et c'est pas fastoche.
Je secoue, je me contorsionne un peu, je tire et scratch, ça c'est encore plus déchiré. Dans ma poche c'est plus un trou qu'il y a maintenant mais un cratère. Va falloir que je songe à changer de manteau.
Je range mon flingue dans mon pantalon du coup. Derrière. Parce que devant ça pourrait faire bizarre et prétentieux comme forme.

A mon tour de lorgner sur les pots disponibles.
Après un rapide tour d'horizon je m'aperçois qu'il reste de quoi bien s'amuser et en plus ce sera même pas du gaspillage puisqu'il n'y a plus que des couleurs moches.
Je la regarde. Elle a l'air d'apprécier l'idée même si elle pense que c'est bête.
C'est sûr, les conneries c'est toujours bête mais qu'est-ce qu'on se marre ! Et depuis l'apo bah... C'est pas si souvent alors autant en profiter ce sera toujours ça de gagné en bons souvenirs pour les jours de misère.

Je crois qu'on est prêt là. Je lui fait un clin d'oeil complice, je ne lui dit pas d'être prudente alors qu'elle semble n'avoir qu'un couteau de camping et je ne lui dit pas non plus « honneur aux dames » pour la partie qu'on va se faire. A la place je lance:
Attention je vais ouvrir la porte, le premier coup est pour toi ! Tu es prête ?

Elle a l'air prête.
Vu que la lourde doit se tirer côté charognes, moi je vais devoir la pousser et ça m'arrange bien.
Je fais durer le suspens pour rigoler en soufflant dans mes poings et en sautillant comme un boxeur et tout à coup, une envie terrible de fredonner « Bella ciao » me prend. Je ne sais pas pourquoi. C'est même pas Américain comme chanson mais ça fait Résistance. Et quoi de plus Résistant que s'offrir le luxe de jouer à lancer de la peinture dans la tronche de ceux qui nous pourrissent la vie tous les jours depuis cinq ans ?

Et d'un seul coup j'y vais. Pas en douceur, plutôt à la volée.
Le choc est si violent que ça fait tomber le premier qui avait eu la mauvaise idée de se vautrer sur l'huisserie.
Du coup les autres perdent l'équilibre. Ils sont quatre en fait. Ca fait beaucoup. Sauf qu'on a deux avantages:
le premier, c'est qu'on bénéficie d'un temps de réaction sur eux qui tentent de se remettre à peu près droit. Le deuxième c'est que depuis le temps qu'ils sont là, ils ne sont plus bien vaillants.
De ce qu'il en reste je devine une bonne femme et un bonhomme d'un certain âge qui étaient peut-être les patrons. Un mec genre la trentaine et un autre disons... 18 ou 20 ?

Notre faiblesse: ils sont affamés.
Allez, c'est parti !
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 302
Sujet: Re: My funny cute box   Ven 19 Fév 2021 - 15:35
L’adolescente est bien contente que Jesse accepte sa proposition. Elle resserre les anses de son sac au maximum pour ne pas risquer de le perdre – parce qu’elle sent qu’il va falloir bouger – puis se met en quête d’une autre couleur. Hum… en cherchant bien il y a plusieurs pots intacts. Certes, elle pourrait plutôt les garder ici pour prévenir les adultes de son groupe, dans le cas où ils voudraient repeindre leurs chalets, mais… c’est bien plus drôle de faire une sorte de splatoon en vrai ! Isalín hésite entre un jaune criard, un vert gazon et un violet bordeaux. Finalement, elle sélectionne un rose qui tire sur le fuchsia et balance le couvercle dans un coin.

- Oups, elle vient de s’en mettre sur les doigts et d’en faire goutter sur ses pieds, super prête !

Elle rit, du clin d’œil de son aîné et de ce qu’ils s’apprêtent à faire. La jeune fille jette en arrière sa courte chevelure corbeau et se met en position. Son camarade ne fait pas les choses à moitié en enfonçant le battant d’un coup de pied, et elle s’esclaffe de plus belle. Les mordeurs sont désorientés, maladroits et considérablement pourris. Elle n’en a pas peur, pas un instant. Elle a grandi en fréquentant ces choses ; alors pas de deuxième pensée : l’islandaise fait un grand geste pour expédier une gerbe de peinture sur les cadavres.

- Boom ! Headshot !

En effet, le rôdeurs qu’elle a visé voit désormais son visage putride dégouliner d’un flot fuchsia qui le rend à la fois plus effrayant… et atrocement drôle. Isalín bondit en arrière pour ne pas se faire attraper, prend le virage entre deux rayons, et lance une seconde offensive. Cette fois, elle fait mouche sur l’épaule d’un autre des morts mais, surtout, elle éclabousse son camarade bien vivant.

- Mince, désolée ! Elle est morte de rire, AH !

Oof, elle a esquivé in extremis le monstre qui s’est jeté sur elle. Ces choses sont véritablement affamées et visiblement, ça les galvanise. La jeune fille reprend ses distances, tente de ré-asperger son assaillant, mais seules quelques gouttes de rose lui arrivent en travers de la figure…

- Je suis à sec général ! Besoin de recharge ! S’exclame-t-elle sur un faux air de soldat.

Sur ce, elle balança son pot vide sur le mordeur et le distança en trois grandes enjambées, zieutant du même coup ce qu’il restait de pot sur les étagères.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: My funny cute box   
Revenir en haut Aller en bas  
- My funny cute box -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: