The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

indigo night
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 497
Sujet: Re: indigo night   Mar 26 Jan 2021 - 12:05
Je sens mon sang bouillir dans mes veines, la colère me submerger – comme souvent, je sais – quand j'entends les dires de ces types et leur façon de nous regarder. De toiser Oxana comme s'ils valaient évidemment mieux qu'elle. Que nous. Les dents serrées à m'en faire mal, ma prise sur le manche de ma hache se raffermit encore au point de m'en faire blanchir les phalanges.

Bon sang ce que je peux avoir envie de leur cracher à la gueule tout ce que j'ai pu faire à leur pote. Comme il a hurlé et prié pour que le supplice s'arrête. Comme il pleurait, à la fin, quand j'ai attendu qu'il se réveille pour qu'il se rende bien compte de ce qui l'attendait. La peur dans ses yeux quand j'ai abattu ma hache sur chaque articulation reliant l'un de ses membres à son tronc. La chaleur de son sang poisseux éclaboussant mon visage et ma peau chaque fois qu'une nouvelle artère était sectionnée. Je me demande bien s'ils penseraient encore à ce moment là qu'ils peuvent exiger n'importe quoi de nous. Nous menacer, en prime.

Quand il insulte l'ukrainienne, je manque de m'élancer vers ce type pour lui faire regretter ses mots, mais les doigts de cette dernière viennent serrer mon épaule. Évidemment, ça me coupe net dans mon élan et je tourne la tête vers elle, assez surprise. Enfin, pas tant que ça quand j'y pense. Elle me connaît mieux que personne et sait comme je suis. Elle sait anticiper mes actions et me calmer quand il le faut.

Je ronge donc mon frein, faisant tous les efforts du monde pour tenir en place et ne pas réagir encore une fois à l'ordre et à la menace offerts par ces types avant qu'ils ne mettent les voiles en laissant leur victime à nos portes. Bande de fils de putes... Ouais, fallait que ça sorte. Sand Point, dans un mois, c'est ça ? J'ai donc un mois pour trouver comment tous les crever. Voilà, meilleure solution.

Sauf que je suis rapidement sortie de mes rêveries quand je remarque que les grilles ont été ouvertes et que Eden est en train de demander à ce qu'on l'aide à déplacer la blessée. Soupirant un coup, je viens glisser ma hache à sa place dans mon dos et m'approche de l'asiatique sans pour autant gêner son auscultation rapide. Elle ira pas mieux en restant toute emmêlée là par terre en tout cas, que je réponds en haussant les épaules à la doc.

M'approchant enfin de la blonde au sol, je l'observe un peu avant de finalement m'abaisser pour aider Eden à la porter. Ouais bah vous pouvez discuter de ça une fois qu'on l'a amenée à l'intérieur non ? Parce que bon, c'est qu'elle pèse un âne mort là! Quoi ? C'est vrai, à bout de bras à devoir la porter de manière à pas empirer ses blessures, c'est pas facile.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Reign of Venus
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 658
Sujet: Re: indigo night   Jeu 28 Jan 2021 - 1:20
L’ukrainienne suivit des yeux les motos qui disparaissaient dans la nuit. Le volume indécent des bécanes s’éloignaient bien, jusqu’à disparaître. Pendant ce temps, Eden avait rapidement auscultée la gamine défigurée et le résultat n’était pas encourageant. L’espace d’un instant, Oxana fut tentée par l’idée de la balancer au milieu de la route, pour laisser les charognes faire leur travail, mais ce serait se rendre complice de ces animaux qui la révulsaient tellement qu’elle n’avait pas les mots. Amalia avait déjà ramassé la victime et ployait sous son poids. Devant son impatience, la proxénète répondit à la coréenne, non sans avoir brièvement serré les mâchoires :

- Utilise le strict minimum pour la sauver.

Autrement dit : juste assez pour qu’elle ne claque pas ; ce qui était le meilleur des compromis possible. Une fois l’inconnue en vie, elles pourront s’inquiéter de comment se faire dédommager et, surtout, comment mettre un point final à cette histoire qui n’avait que trop duré. Emboitant le pas à la bucheronne et à l’épidémiologiste, la quarantenaire se tourna brièvement vers Thea pour lui dire :

- Referme bien la grille et occupe-toi des morts s’ils viennent s’y agglutiner.

Quelques râles montaient dans la rue, des voraces sans doute attirés par le vrombissement des moteurs. Elles traversèrent la cour pour rejoindre l’ancienne chambre du motel, sommairement réinstallée en minuscule infirmerie. Avec deux lits, un bureau et les réserves médicales du groupe. Oxana vint prêter main forte à Amalia pour installer la jeune femme le plus doucement possible, puis s’adressa à sa cadette :

- Merci. Tu peux aller aider Thea et veiller un peu ?

Même si le ton de la proxénète n’avait rien de franchement autoritaire, et encore moins de désagréable, la seule réponse possible était la positive. Ce n’était certes pas le quart de la bucheronne, mais elle était leur meilleure sentinelle ; à situation urgente, disposition d’urgence ! Ensuite, l’ukrainienne se tourna vers Eden, qui était déjà lancée dans sa fonction.

- Il faudra aussi vérifier qu’ils ne l’aient pas violée.

Clairement, vu ce qu’ils avaient fait à Lucy, ces enfoirés en étaient largement capables. Elles ne pouvaient pas encore savoir combien de temps ils s’étaient amusés avec elle ; il était tout à fait imaginable qu’ils l’aient gardées enfermées pendant des jours avant de s’en lasser.



Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 159
Sujet: Re: indigo night   Dim 31 Jan 2021 - 20:22
La jeune femme qui avait été abandonnée aux portes du motel risquait de passer le pire quart d’heure de sa vie, car si la perte de conscience avait permis une forme de répit, le réveil risquait d’être à la hauteur des blessures.

Au moment où Amalia arrive pour l’aider à porter, elle eut confirmation de n’utiliser que le strict minimum. Décision qu’Eden considérait comme plus sage, de toute manière, elle n’avait pas ici ce qui aurait été prescrit si l’inconnue avait été abandonnée devant les portes automatiques d’urgences fonctionnelles. Il y avait aussi l’instinct de préservation et de survie du groupe, après tout personne ne connaissait la blonde, et il était compréhensible qu’elle ne fut pas la priorité du stock d’anti-douleurs alloué aux Vénus.

Eden guida les pas, attrapant la jeune fille par les aisselles. Elles n’avaient aucune autre manière de la déplacer. Au vue de ses côtes cassées, tout médecin aurait préconisé un déplacement par brancard, mais comme on peut l’imaginer, le brancard demeurait un privilège auquel les filles n’avaient… et n’auraient certainement pas accès. En faire une priorité serait, en plus de cela, une réelle erreur. Eden hocha la tête quand Oxana fit la mention qu’il y avait aussi la possibilité qu’elle avait été violée, la coréenne ne put que soupirer, hocher la tête pour acquiescer. « J’attendrais qu’elle se réveille. Il n’est pas nécessaire de faire quelque chose contre son gré, elle a déjà payé assez cher sa sortie. » déclara t-elle en regardant la jeune fille toujours inconsciente. Et puis, elle se disait qu'elle portait encore ses vêtements, ces hommes n'auraient pas été aussi cléments.

Eden ne s’imaginait pas faire d’examen gynécologique sur une jeune fille inconsciente, elle ne vaudrait pas mieux que le ramassis d’hommes de médecine qu’elle avait toujours dénoncé, et qui elle l’espérait avait été éradiqué avec la fin du monde et torturé par les infectés. Mais rien n’en était moins sur, si l’on en croyait le genre d’individus qui avaient mis les voiles il y a quelques instants. Eden fit signe à Amalia de continuer à porter jusque’à la chambre qui avait été aménagée pour subvenir aux besoins médicaux du groupe. Ce serait seulement une fois installée qu’Eden pourrait commencer à traiter le plus urgent, et au delà de cela, comme elle l’avait mentionné précédemment, devrait attendre pour continuer. Mais en réalité, bon nombre de ses blessures demandaient une mise à pied immédiate et une immobilisation quasiment complète, pour éviter qu’elle ne se retrouvent avec des côtes littéralement flottantes et toutes les complications auxquelles Eden n’avait aucunement envie de faire affaire.

Une fois qu’elle fut installée, Eden commença par administrer une dose minime de morphine, gardant en tête qu’elle ne pourrait pas lui en administrer plus que deux, et qu’ensuite, il s’agira pour sa patiente de faire preuve de beaucoup de tolérance à la douleur. La coréenne regarda son nez, cassé, vérifiant qu’il s’agisse d’une fracture qui n’aurait pas d’autres conséquences qu’esthétique. De toute manière, actuellement, elle ne pourrait rien faire d’autres. Elle n’était pas chirurgien, et toutes les blessures que la blonde avait suivi demanderait du temps. Eden passa aux mains, et remit profita de l’inconscience de Juliet pour lui remettre les doigts en place et d’y mettre un bandage. Heureusement, rien n’était cassé. Eden soupira, se demandant encore une fois ce qu’elle pouvait bien faire dehors à cette heure. Lui remettre l’épaule risquait de la faire sortir de son inconscience.

Eden se plaça correctement tâtant l’épaule, et le reste du bras. « Ça va faire mal. » Ce n’était pas comme dans les films, où d’un coup sec les acteurs jouant des rôles de médecin remettaient des épaules comme si de rien n’était. La coréenne profita du fait que Juliet demeurait inconsciente pour jouer avec l’articulation de l’épaule, vérifiant qu’elle ne se réveille pa. Dans un long soupir, Eden sentit la tête de l’humérus chercher sa place et après un mouvement net, remit en place ce qui avait été perdu dans la bataille. La mère de famille s’assit alors à côté, vérifiant le mouvement de l’épaule et soupira.

« Ils t’ont pas loupée. » conclut t-elle en se massant la tempe, grimaçant face au visage tuméfié.


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: indigo night   
Revenir en haut Aller en bas  
- indigo night -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: