The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les chaussures Nike React Element 55 SE
91.47 € 129.99 €
Voir le deal

Ce n'est pas encore l'heure de la verité toute nue
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1623
Sujet: Re: Ce n'est pas encore l'heure de la verité toute nue   Lun 18 Jan 2021 - 5:03
Celle qui fait bien semblant

Non non non !! Connor !!! Qu’est ce que tu fais ?? Ne vas pas ouvrir cette porte ?!!!! Comme dans un mauvais film d’horreur, je suis presque sûre que c’est celui qui m’a promis des supplices à rallonges plus longs que la discographie d’un mauvais rappeur prolifique qui va être derrière la porte et nous sauter dessus. Je réalise que je n’ai pas d’arme et, par instinct, je me recule contre la table attendant avec terreur la suite.

Ce n’est pas le fou de la ruelle qui débarque mais Milow, je serais presque tentée de dire que je suis soulagée de voir l’adolescent jusqu’à ce qu’il ouvre la bouche et me rappelle la situation que le stress, la peur et la fatigue me font un peu trop oublier : je n’ai pas d’ami ici, pas de vrai du moins. Tout est factice, la Alex qu’ils pensent des leurs n’est pas moi. Personne ne me viendra en aide et je ne fais pas vraiment partie de leur équipe. Non seulement je suis toute seule, mais en plus, ils seront surement les premiers a vouloir me faire du mal, avec d’excellentes raison, si un jour ils découvrent qui je suis.

J’essaye de me ressaisir et me composer un visage amical pendant que Kahn va faire la fête au nouvel arrivant. Le chien a l’air content de voir du monde malgré l’heure, son maitre j’ai plus de doute. Après, pas sur que Connor soit du genre a se satisfaire d’un grattage derrière l’oreille pour oublier qu’il a surement mieux a faire qu’ouvrir une auberge de jeunesse chez lui et se coltiné tous les naufragés de la nuit.

Quand Milow balance son excuse pour être là, même si je n’en montre rien, j’ai bien envie de rire. Non mais Franchement, Milow, t’as pas trouvé mieux ? Et toi, Connor, tu vas pas me dire que tu crois a ses bêtises là ? Certes c’est toujours mieux que ce les miennes mais en même temps.   Pour la présence d’un intru, ouai, je veux bien l’entendre, mais Milou, regarde-toi, regarde Connor !! En cas d’attaque va te cacher la crevette et laisse faire les grandes personnes. T’es taillé aussi épais que t’a barré de fer.  Je suis sûre que même moi j’arrive a te mettre au tapis !! C’est pourtant avec un ton bienveillant, voir presque soulagée que j’arrive a dire :

« C’est rassurant de savoir que tu veilles aussi »

Mais non pas du tout !!! Tu es une fouine !! Et c’est plutôt flippant de me dire que je ne suis même pas sur de pas être fliqué quand je vais au petit coin !! Espèce d’œil de Moscou !!!

Possible que j’espère, quand même, au fond de mon cœur, que la seule personne qu’il ait vu passer cette nuit, ca soit moi. Même si il n’y a aucune raison que le fou de la ruelle connaisse l’adresse du camping, je ne suis pas rassurée. Connor me sort de mes pensées quand il me demande si ce que je voulais dire devait attendre, ou pas, le départ de mon « meilleur ami pour cette vie ». L’heure des confidences me semble bien loin et je regrette de m’être lancée dedans. Je baisse les yeux avant de me contenter d’un :

« Non oublie ça, ce n’est pas important. Je ne vais pas vous ennuyer avec des broutilles. »

Je me rends compte que mes mains trahissent ma nervosité et que je dois, d’urgence, leur trouver une occupation, surtout avec l’autre qui me donne toujours le sentiment de passer aux scanner. Je vois Connor retourner faire chauffer de l’eau et vais vers lui pour lui proposer :

« Tu ne veux pas me laisser faire pour le thé ? Je pense qu’on abuse déjà pas mal et qu’en plus, il parait que c’est épuisant de gérer une caravane d’hôtes. Alors va t’assoir je m’en occupe. »


Je lui souris en espérant qu’il va me laisser la place. Si je m’étais juré de ne pas finir en cliché de la seule fille du camp va faire la popote, le sang de maman, qui avait voulu ouvrir un restaurant, et les divergences culinaires que je ressentais vis-à-vis de Bruce ont fait que, naturellement, j’avais fini par trouver ma place entre lui et les fourneaux pour les repas communs. Ma mère devient bien se gausser de sa tombe de ce revirement, mais j’ai toujours eu des idées très arrêtées sur les « comment faire » quand cela touchait a ce qui me rapprochait de mes parents. Entre la patience bienveillante de Bruce et ma façon sournoisement douce et discrète de m’imposer, j’avais fini par être le cliché que je ne voulais pas être : la dame de la cantine avec le chef. Pour le coup, c’est vraiment spontanément que je voulais prendre les choses en main pour le thé.

Consciente que je risque de ne pas m’en sortir avec juste « un va faire comme si j’avais rien dit » je tente de relancer un autre sujet qui va peut-être apaiser l’ambiance :

« Au fait, vous ne m’avez jamais dit comment vous vous étiez rencontrés tous les deux ? »

De toute façon, quelques soit la réponse, je comptais déjà dire a Charlotte et Emmie que Connor aimait Milow comme un fils et que le sale morveux était, d’ailleurs, surement la personne qu’il appréciait le plus dans ce vaste monde avec presque pas de scrupules.

HRP de Isha a Milou:
 


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1084
Sujet: Re: Ce n'est pas encore l'heure de la verité toute nue   Lun 18 Jan 2021 - 19:17
Il arqua furtivement un sourcil à l'explication simple de Connor, mais il n'ajouta rien. De mauvaise foi, Milow l'était. Mais il n'était pas assez stupide pour remettre sa parole en doute pour que son aîné le plante devant la caravane d'Alex pour prouver ses paroles. Mais quand même. Y'avait un point dans l'histoire qu'il ne captait pas.

À la proposition de Connor, il entra donc, lui, avec toute la froideur qui le caractérisait, et resta planté devant la porte fermée. Gratouillant le crâne de Khan d'une main, gardant la barre de fer dans l'autre. La remarque d'Alex n'eut droit qu'à un roulement d'yeux en réponse.

Son regard se teinta d'une certaine curiosité lorsque le sportif reprit la conversation où les deux l'avaient laissé. Son visage se pencha brièvement sur le côté alors qu'il couvait Alex d'un coup d'oeil faussement encourageant.

- On a pourtant très envie de savoir, hasarda-t-il dans un bref haussement d'épaules.

Il continua de l'observer, s'effaçant vaguement quand elle se leva pour aider Connor, captant certains détails qui ne lui plaisaient pas. La pauvre Alex devait se sentir salement reluquée, et pourtant, aucune pensée salace dans la tête du garçon.

S'approchant d'elle, il s'appuya nonchalamment sur le comptoire. Niveau distanciation sociale, on repassera, mais il préférait surveiller ce qu'elle bidouillait au niveau de la préparation du thé. On ne savait jamais ce qu'elle pouvait y mettre, cette sorcière.

Son regard se releva brièvement sur Connor, une question silencieuse passant dans ses yeux. Un truc du genre 'lesbienne, hein ?', ou une affirmation comme 'je suis pas con tu sais'.

Comment ils s'étaient rencontré ?

- Ca te regarde pas.

Il se félicita de ne pas répondre plus vulgairement.

- On va pas te raconter notre vie. On sait pas qui t'es toi.

Ses bras se croisèrent contre son buste. Vraiment, il essayait de ne pas être trop agressif parce qu'à chaque fois, Connor lui tombait dessus et il en avait ras le cul de ne jamais être pris au sérieux.

- La vraie question c'est pourquoi tu débarques à poil chez Connor pendant que tout le monde dort. C'est quoi ton but ? Ton vrai but ?

Il sentit son cœur qui s'emballait doucement. Malgré lui, il chercha presque l'approbation ou du moins, un soupçon de soutien dans les yeux de son aîné.

- Pourquoi tout le monde lui a fait confiance si facilement ? A partir de quand notre groupe a oublié de se méfier des inconnus ?


And I was running far away
Would I run off the world some day ?

Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3755
Sujet: Re: Ce n'est pas encore l'heure de la verité toute nue   Lun 18 Jan 2021 - 19:45
L'ambiance s'était refroidie d'un coup et si Alex faisait en sorte de changer de sujet de ne pas sembler trop gêné, il y avait chez Milow - comme d'ordinaire - une constante qui le rendait irritant et irritable. Connor croisa par ailleurs son regard, et il n'apprécia pas du tout - mais alors pas du tout - la question silencieuse qu'il commença à y lire. Connor aussi avait deux questions pour lui : Déjà pour qui il le prenait au juste ? Et ensuite, pour qui il se prenait ? Venir chez lui, vérifier qui il fréquentait, comment et à quelle heure, dans quel monde c'était tout simplement admis ? Alors forcément, l'invective sèche de l'adolescent termina de lui faire serrer les dents...

S'il pensait qu'il pouvait chier devant lui sur toutes les convictions qu'il défendait, il pouvait toujours se le foutre à la gueule, son thé généreusement offert.

Et toi Milow, pourquoi t'es devenu ce trou du cul malveillant qui laisse aucune chance à qui qu'ce soit de faire ses preuves ? Rétorqua sèchement Connor en fronçant les sourcils.

Non mais il rêvait d'avoir la réponse, pour savoir. Juste pour savoir. Il n'avait d'ailleurs vraiment pas besoin d'insister de trop pour comprendre qu'il n'était pas d'humeur du tout à se faire tenir tête, surtout pas chez lui. Et oui, ce camping-car, c'était sa maison. Un endroit supposé sûr où Alex était sur le point de lui confier quelque chose, de visiblement compliqué et par définition, important. Tout ça pour que Milow se moque de ça ? Et si c'était grave ? Et si c'était suffisamment grave pour remettre en cause la sécurité du campement entier ? Et si la femme qu'il s'échinait à détester par principe souffrait au point de mettre en danger ce qu'ils étaient aujourd'hui ?

A se comporter comme le dernier des cons, l'adolescent allait finir par leur couper tout ce dont ils avaient besoin pour survivre : des contacts, des relations, des informations, de l'humanité. C'était quand même pas compliqué de se comporter comme un putain d'être humain, pourtant.

Qu'est-ce qu'il se passe ? Demanda-t-il dans un premier temps avant de secouer la tête : Vous savez quoi ? J'ai aucune envie d'gérer vos conneries ce soir, si tu penses que j'suis pas en sécurité avec Alex, elle dormira avec toi dans ta caravane, fit-il à Milow. Et Alex se prenait peut-être un taquet sans comprendre pourquoi, elle n'aurait qu'à demander à son voisin les raisons de sa soudaine mauvaise humeur. Venir se faire chier sur les bottes par un merdeux de trente-kilos, merci mais non merci. Et puis demain, vous irez bosser ensemble pour réparer les dégâts de ta caisse, comme ça Milow verra par lui-même les raisons de ta présence ici, et il arrêtera d'me prendre pour le queutard de l'année.

Il avait réussi à le vexer. Parfait.

Buvez vos thés et bonne nuit, lança-t-il sèchement.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1623
Sujet: Re: Ce n'est pas encore l'heure de la verité toute nue   Lun 18 Jan 2021 - 22:31
Celle qui est choquée

Je me raidis quand ce petit con de Milow indique son intérêt sur ce que j’avais à dire et me referme encore plus en me maudissant de cette pathétique minute de faiblesse. Je lève le nez de la casserole pour lui lancer un regard surpris avec un sourcil arqué quand il fait part de ses soupesons avec toute la subtilité qui est la sienne. En vrai je ne le suis pas, l’œil de Moscou me colle tellement aux fesses que ca en devient usant.

Sérieux Milow ? C’est ça ta stratégie contre moi ? Pour un type subtil qui sait lire dans les esprits des gens, tu devrais essayer sur celui de Connor parce que j’ai l’impression qu’il est en train de s’agacer fortement. Je dirais même bouillonner. Je soupire en essayant de cacher mon envie de lui en coller une en essayant de rester concentrer sur la casserole. Avec un ton blasé sans quitter la casserole du feu je lâche juste un :

« Tu as fini Milow ? »

Il ne me laisse aucun repris et va même jusqu’à me coller près du comptoir.  Ta maman ne t’a pas appris à ne pas regarder les filles comme ça ? Ouste avant que je ne renverse la casserole sur tes pieds dans un oups plus innocent que le geste. En fait il est trop prêt, il me regarde trop, ca commence a pas aller du tout. Ca a beau être un gosse, je commence à avoir du mal à respirer en repensant a d’autres yeux. C’est presque dans un souffle que je lui demande, le regard fixé sur l’eau frémissante :

« Tu sais te reculer s’il te plait… »


Si j’avais bien noté que Connor était fatigué et surement pas réceptif à une scénette de mauvaise tragédie grec surjouée, je ne tarde pas à découvrir qu’il en a vraiment ras le bol et que l’auberge de jeunesse ferme tôt ce soir. Très rapidement je découvre sa facette autoritaire et note au fond de moi qu’il n’est pas patient et ne fait pas dans la dentelle quand il est en colère. Kahn est surpris par le changement de ton de son maitre et arrête de quémander des papouilles pour aller se mettre aux côtés du baseballeur, comme s’il guettait pour savoir si c’était lui qui avait une bêtise ou nous. Rassure-toi le chien, tu t’en sors le mieux de cette bande.

Je me sens pâlir un peu en comprenant qu’il espère que j’aille dormir sous le toit de la crevette acariâtre. Connor, c’est bien de t’inquiéter de ta sécurité mais la mienne ???? Tu veux déjà me tuer ? Attends au moins de savoir pourquoi je suis infiltré avant de me laisser dans l’antre du teigneux pour te débarrasser de moi !! Tu as vu comment il me reluque ? Il va m’étrangler avant le matin !! Je jette un regard a la tête à claques pour comprendre que ce programme l’enchante autant que moi.

Quand il sort que Milow le prend pour le queutard de l’année et que je comprends le fond du problème, je manque de renverser la casserole et la rattrape en me brulant un peu au passage avec un « aie » mais la douleur n’est rien comparée au choc de cette idée.

« Attends, Millow, tu as cru que… ? Mais… Moi ?? Avec Connor ??? »


Mais qu’est ce qui cloche chez toi ??? Connor va se faire chopper par son Ex qui m’a l’air un peu possessive et tous ses proches vont se faire légèrement trucider longuement sous ses yeux. Alors, non, l’idée de flirter avec le mec que je dois livrer et pendre en bonus le risque de me faire peler les fesses pour ça par Emmie, en plus de voir mon frère se faire tuer, je passe. Comment dire non avec des mots que tu comprennes. J’essaye de prendre le ton d’une adulte qui parle a un enfant, avec cette patience epuisée.

« On en rediscutera demain d’accord, il est tard, je ne me sens pas le courage de t’expliquer que je n’aime pas les hommes et que tu n’as pas le droit d’accuser Connor parce qu’il m’a juste pas laissée geler dehors. Tout ceci n’a vraiment aucun sens. »

Ou tu es en manque, je vois que ca et la c’est encore moins question que je dorme avec toi !!! Je me sens réellement très fatiguée, surement trop pour ne pas battre en retraite et tant pis pour le lit d’appoint au chaud. Je suis seule, j’ai toujours dû me débrouiller seule, je ne vois pas ce qu’il y a d’insurmontable. Je sers le thé avec difficultés aux vues de mes mains de traitresses qui me trahissent avec plus d’efficacité que moi j’arrive a le faire pour les expendables mais ne re remplis pas ma tasse.

« Excuse moi Connor… je… je n’aurais jamais dû venir t’embêter en pleine nuit. Je n’imaginais pas qu’il y aurait… ce genre de problèmes ici.»


Et j’en ai pas fini avec toi le plancton !!  Je recule vers la porte en me tenant la main un peu rougit, c’était vraiment pas ma soirée. Je prends le schéma classique : maman morte, petit frère perdu, Mandy qui prend ma place… en fait il suffit surtout de penser au fou de l’autre soir pour que les yeux piquent immédiatement et que je me sente trembler de partout sans trop de maitrise. C’est peut être trop du coup car je me rends compte que j’ai réellement peur de sortir, surtout avec les bêtises de l’autre sur les intrus.

« Je vais vous laisser, je ne veux pas d’histoire. Merci pour le thé et les vêtements »


Je prends une pause pour marquer mon hésitation, comme s’il y en avait vraiment, sur le pas de la porte.

« Connor, je voulais juste savoir si je… enfin… dans les affaires qui ont été prises dans ma caravane quand elle a été fouillée, il y a une photo qui est vraiment très importante pour moi. »


ET JE SAIS QUE C’EST MILOW LE VILAIN !! Qui d’autre ?!!  Kaz ne me ferait jamais ça, Connor et Donovan sont trop directs pour faire ca, Bruce et Otis sont trop gentils, Alan trop fier, les filles trop dans leur délires de licorne et Tony trop pas là !!! Dans les faits il n’y a qu’une seule chose qui a disparu, mais j’ai des soucis avec la vérité et une folle envie de mettre Milow dans le caca si on venait a savoir que c’était lui.

« Si elle n’a pas été détruite et que quelqu’un te la rapporte… je… juste la photo… j’y tiens beaucoup. »

A bon entendeur la crevette !! Rends-moi mon peig… oups, mauvais film, rends-moi la photo. J’ouvre la porte et doit vraiment prendre sur moi pour retourner dehors en pleine nuit. Je sens que je vais galérer pour grimper sur ma caravane, bon, cette fois je commencerais par aller ouvrir la porte si j’y arrive, et faire le nécessaire pour qu’il arrête de neiger dans mon lit tout en essayant de ne pas imaginer le fou caché dans l’ombre. Je sens que la nuit va être plus courte que la stouquette de Milow.

« Encore désolé Connor. Bonne nuit tous les deux. »


J’essaye de sourire comme si tout allait bien, sauf que ca va pas du tout Je prends une grande inspiration et sort presque en courant. Le fou ne sait pas être là, il n’a pas l’adresse du camping, il ne sait pas être là… je ne le sais pas encore, mais ca va être ma litanie pendant pas mal de nuits.



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1084
Sujet: Re: Ce n'est pas encore l'heure de la verité toute nue   Ven 22 Jan 2021 - 16:18
Du tac au tac, Connor répondit, piquant Milow sans vergogne. Ce dernier se tendit des pieds à la tête, prêt à répliquer encore une fois, avec encore plus de virulence. Oui, l'adolescent se méfiait tout le temps. Mais pour Alex, c'était encore différent. Il ne la sentait vraiment pas du tout du tout. Et personne ne l'écoutait.

Un rire jaune échappa au garçon.

- C'est mort elle met pas un pied dans ma caravane.

Il roula des yeux et secoua la tête. Plutôt crever que de faire tout ça avec Alex. Braquant son regard sur la pauvre jeune femme qui prenait la parole, il se mordil fortement la lèvre inférieure alors qu'il sentait la colère monter drastiquement dans les tours. À un point ridicule, peut-être, où il n'arrivait même plus à aligner ses pensées pour se montrer un temps soit peu diplomate.

- On rediscutera de rien du tout. De toute manière quoique je dise j'ai toujours tort et personne m'écoute jamais !

Et ça le tuait d'entendre cette phrase sortir de sa bouche parce qu'il se rendait compte qu'à l'oral, ça sonnait plus encore comme une phrase d'adolescent en pleine crise, ce qu'il n'était pas. Il était persuadé qu'avec dix ans de plus et les mêmes suspiçions, il serait plus pris au sérieux.

Il serra les points quand elle la qualifia de 'problème', crispa sa mâchoire face à son numéro de femme malheureuse qui ne cherche pas d'histoire. C'était dingue ça ! Ça se voyait, pourtant, que tout ça, c'était de la comédie !
Et elle parla de cette photo. Et il savait qu'elle savait. Au fond, cela ne lui faisait rien. Mais le fait qu'elle le balance à cet instant précis prouvait beaucoup de choses. Il ne savait pas quoi, mais ça le prouvait. Et alors qu'elle fuyait après avoir balancé sa bombe, Milow demeura une seconde dans la même position, le visage fermé, les joues rouges de lutter contre ses émotions.

- Un jour vous allez tous regretter de pas me faire confiance. Si je me méfie des gens c'est pas pour rien. Elle, plus que de n'importe qui. C'est pas parce que j'suis un ado que je vois pas les choses.

Et un jour Connor devra réellement apprendre à lui faire confiance. Parce que la méfiance de Milow était une preuve de son dévouement pour le camp.


And I was running far away
Would I run off the world some day ?

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Ce n'est pas encore l'heure de la verité toute nue   
Revenir en haut Aller en bas  
- Ce n'est pas encore l'heure de la verité toute nue -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: