The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

La jeunesse en pétard
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maxwell Booker
Maxwell Booker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 79
Sujet: Re: La jeunesse en pétard   Sam 9 Jan 2021 - 22:37
Sérieusement ? C’est une putain de plaisanterie leur petit jeu ça : « C’est mon procès ? Vous voulez que j’aille chercher du bois pour l’exécution ou bien ? » Nan mais à parler de moi comme si j’étais pas là, c’est grave abusé quand même ces conneries ! Bon, en vrai ça me fait rire mais quand même ! Je souris à Zelda et à  : « Au moins, l’avantage avec vous, c’est que je saurai quand je serai plus le bienvenu. » Au moins c’est honnête cette histoire.

« J’aurai presque pitié de cette Misha, mais en vrai je m’en fou. C’est pas mon problème, alors ouais, si elle a fait des crasses à Clayton, c’est pas cool et martyrisez là un coup. » Ouais, je vais rester bien en retrait et manger mon pop-corn imaginaire ne comptant les points. Histoire d’être irréprochable dans l’affaire et de m’amuser un maximum. Mais bon, pour éviter de passer pour un gros traitre, je préviens les filles : « Moi je vais attendre qu’elle tente de me donner des ordres ou qu’elle tente de fouiller dans mes affaires avant ou si elle vous parle mal, là ça va pas le faire. » Ouais, j’aime pas qu’on regarde dans mes affaires, c’est privé ça merde !

« Tiens Z, termine si tu veux, sinon après je vais encore avoir la dalle et manger dans mon lit. » Ouais, après ça fait des miettes, c’est pas le top pour tout ce qui est qualité du sommeil après donc on va éviter hein. Surtout que je risque de devenir gros si je mange trop, même si j’ai du taf à rattraper là, vu comment je suis maigre, mais même, maman me laissait pas vraiment manger entre les repas alors on va pas commencer maintenant.

J’regarde dehors et je me dis qu’il doit y avoir des coins sympas dans cette grande ile quand même… Tant de choses à faire et le tout en sécurité sans risquer de se faire botter le cul par une horde ou par des connards de pilleurs de poule et de violeurs de maisons… Ou l’inverse, je ne sais plus, bref on s’en fou en fait :

« Vivement que tu sois guéris, j’ai envie de faire le mur pour aller visiter un peu le secteur, trouver les bons spots et tout. » Genre ou se planquer pour buller et esquiver les corvées, taper discutes jusqu’à pas d’heures, ou alors les bons endroits pour observer les gens et les rôdeurs et tout là. Ou alors des trucs cool à explorer, genre faire de l’urbex comme on disait avant, ça serait bien. Avec Lily on se barrait souvent pour aller explorer des vieux bâtiments, gout du risque et tout et tout.

Ou alors j’y vais tout seul avec Kassandra, mais bon, à trois ça doit être plus marrant qu’à deux non ?
[/color]


Some men just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5588
Sujet: Re: La jeunesse en pétard   Dim 10 Jan 2021 - 9:16
« Bien envoyé ! »
Zelda approuve la remarque de Kassy a l'intention du jeune homme. S'il se comporte pas mieux avec elle, une nuit à la belle étoile devrait lui faire du bien. À poil et sans sac de couchage ! Sinon ce n'est pas vraiment une punition... Par contre elle perd son sourire lorsque son amie lui demande si elle ne croit pas que les médecins ont raison et qu'elle serait probablement en train de monter sur les toits s'ils avaient eu la faiblesse de la laisser sortir du dispensaire. « Heu... Joker ? » Non mais oui, l'américaine a raison. Et les médecins aussi. C'est juste qu'elle a pas trop envie de le reconnaître, ça, l'australienne.

Mais l'américaine reste une alliée digne de ce nom et elle le prouve à nouveau en lui annonçant qu'elle s'est occupée du cadeau pour Clay'. L'adolescente la sert un petit peu peu plus fort contre. Mais juste un peu, histoire de ne pas donner à son corps d'autres raisons de protester. Qu'est-ce qu'elle ferait sans elle ? « T'es la meilleure ! » lâche-t-elle joyeusement. « Et je pèse mes mots ! » Pas qu'un peu, en plus !

Une fois n'étant pas coutume, le trio se lance dans une discussion sur Misha et Clay'. Zelda évoque la situation et Kassy complète ses dires tout comme elles se complètent, elles. Et l'australienne, lorsque son amie conclue en parlant de la gentillesse du routier, se sent obligée de relever : « Gentil et un peu con, aussi... » souffle-t-elle, presque en aparté. Elle n'en veut pas à leur père adoptif, loin de là. Il est la principale victime de tout ceci. Mais elle ne peut décemment pas adhérer à sa décision au sujet de la rouquine. Lorsqu'un chien mord une fois, on l'abat. Alors pourquoi devrait-ce être différent pour la présentatrice météo ?

« Vous pouvez dormir ici si vous voulez ! » leur propose-t-elle lorsqu'il semble clair qu'ils auront de la peine à rentrer s'ils fument trop. « Ce lit-là est libre ! » Et puis elle aurait le plaisir de se réveiller en leur compagnie. Cela dit ça risque de ne pas trop plaire aux docteurs, ça. L'idée est séduisante mais peut-être un peu trop optimiste, aussi.

Et puis le procès de Max commence. Quoique... D'après l'américaine, il a appris à faire la vaisselle et à nettoyer le bordel qu'il laisse derrière-lui dans la salle de bain. Zelda émet un petit sifflement, presque impressionnée. Et puis l'espace d'un instant, ses pensées s'envolent vers cette salle de bain qu'elle ne voit plus tout à fait de la même façon à chaque fois qu'elle y prend sa douche. « Et il arrive bien à viser dans l'trou, quand il pisse ? » Est-ce qu'il relève la cuvette, au moins ? Parce qu'il n'y a rien de plus désagréable que de découvrir une petite goutte suspecte sur cette dernière lorsque vous devez faire vos besoins en urgence. À part, peut-être, la torture ou la mort...

« Bon, c'est cool ! » finit-elle par approuver quand son amie lui explique que Clay' semble apprécier le garçon. Et puis bien sûr, elle se fend d'un sourire carnassier quand elle dit que ses deux princesses n'ont rien à craindre. « Ca, c'est clair ! Il t'a déjà raconté comment on s'est rencontrés, lui et moi ? Et la branlée qu'je lui ai mise ? » Elle est en plutôt fière de ce coup d'éclat, Zelda. Max, lui, sans doute un peu moins. Maintenant l'australienne est bien entendu consciente que Kassy est au courant des circonstances exactes de leur rencontre puisque elle s'est empressée de tout lui raconter le soir-même. Mais évoquer le sujet devant le garçon et guetter sa réaction, c'est un petit plaisir dont l'adolescente ne souhaite pas se priver !

Et ce dernier réagit, justement. Il n'a pas l'air d'apprécier la situation. Et elle le comprend, ça. C'est pas agréable. Amusée, elle se met à rire lorsqu'il demande si elles veulent qu'il aille chercher du bois. « T'as déjà amené du sel, visiblement ! » claironne-t-elle avant de lui faire un petit geste apaisant de la main. « Mais t'embêtes pas, va ! Une balle dans l'crâne fera largement l'affaire ! On est plus au Moyen-âge, là ! Les bûchers, c'est has been ! » Cela dit ça a un petit aspect convivial, aussi. L'idée n'est peut-être pas si mauvaise...

Zelda hoche ensuite simplement la tête lorsqu'il évoque sa position sur Misha, annonçant qu'il ne prendra pas parti mais qu'il réagira tout de même si la rouquine tente de lui donner des ordres ou de fouiller ses affaires. « Elle les a déjà fouillées, tes affaires, si tu veux mon avis... » lâche-t-elle d'un air malicieux. « C'est c'que j'aurais fait, moi, à sa place ! » Et c'est ce qu'elle a déjà fait, d'ailleurs. Curiosité oblige !

« Oh putain ! Tu viens d'me donner une idée, là ! » s'exclame-t-elle quand le garçon lui tend à son tour le joint et lui annonce qu'elle peut terminer. L'australienne cogite l'espace d'une seconde ou deux puis lève un doigt satisfait. « J'vais faire une grève de la faim pour forcer les médecins à m'laisser sortir du dispensaire ! » Ce genre de trucs existe depuis longtemps, de ce qu'elle en sait. C'est ce que l'on fait lorsque l'on souhaite être entendue. Et parfois, ça fonctionne ! « Enfin ça, c'est c'qu'on va leur faire croire ! Et comme j'suis pas non plus maso et qu'vous êtes les meilleurs, vous viendrez m'amener un peu d'nourriture chaque soir pour que j'crève pas la dalle, okay ? » C'est le plan parfait ! Peut-être même le meilleur qu'elle ait eu jusque-là !

Quant à faire le mur en compagnie de Kassy et Max... Zelda échange un regard avec son amie, un brin ennuyée. Refuser ? Max penserait qu'elle n'est pas courageuse. Accepter ? June pourrait sévir et les punir pour de vrai, cette fois-ci. « Tu penses déjà à t'évader, toi ? » s'étonne-t-elle, cherchant à éluder la question. « Tu veux pas plutôt t'faire quelques muscles, avant ? » Cette réflexion n'est pas très gentille mais elle aura peut-être l'avantage de heurter sa fierté masculine. Et comme ça, il n'insistera peut-être pas trop avec cette histoire de fugue ! C'est de la stra-té-gie !

« Si on parlait plutôt du cadeau qu'tu vas nous faire à Noël, Max ? » reprend-t-elle, un sourire prédateur sur les lèvres. « J'veux dire... Kassy t'a gentiment invitée à la maison et t'a même laissé sa chambre ! Et moi, j'dois... heu... endurer sa présence dans mon lit ! » Tu parles d'un supplice... Zelda adore ça ! Leurs conversations, leurs étreintes et leurs blagues complices égaient chacun des instants précédents le passage du marchand de sable. Mais pour les besoins de son petit scénario, elle ne peut décemment pas l'admettre. « Du coup t'es presque obligé d'nous offrir des trucs ultra cools, non ? Histoire de nous remercier pour notre infinie clémence ? » L'australienne tente de paraître sérieuse, de réprimer ce sourire qui s'est installé sur ses lèvres. Elle manque même d'éclater de rire lorsqu'elle repose le regard sur son amie. « T'aimerais un truc en particulier, toi, K ? » C'est le moment de faire sa liste au Père Maxwell !


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kassandra Taylor
Kassandra Taylor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 783
Sujet: Re: La jeunesse en pétard   Ven 15 Jan 2021 - 22:47
« On verra tout à l’heure si on est capables d’escalader la fenêtre à nouveau... » qu’elle répond simplement à Zelda lorsque celle-ci leur propose, s’ils le souhaitent, de passer la nuit à ses côtés dans le lit libre près du sien. C’est une bonne idée, mais elle imagine déjà Clayton s’inquiéter s’il ne la voit pas descendre les escaliers demain matin, et elle aimerait réellement éviter de lui faire cette mauvaise blague. Puis se faire réveiller très tôt par Holukani, c’est pas le top non plus... elle préférerait encore dormir sur le gazon, là-dehors. Le sommeil, c’est important. Et dans leur état à tous les trois, ils risquent d’y avoir grandement besoin.

Zelda, Max, elle... C’est quand même drôle ce trio qu’ils forment, tous les trois. Ça arrive pas souvent, c’est l’une des premières fois qu’ils se retrouvent tous les trois ensemble... mais elle aime l’ambiance qui en dégage, les rires et les sourires qu’ils s’échangent entre deux tirs sur ce joint qu’ils n’arrêtent pas de faire tourner avant que Kassandra ne décide de mettre le holà et de faire une petite pause, au risque de bientôt s’écrouler sur le plancher. « S’il vise bien, je sais pas... mais je peux te dire que c’est pas un viseur expérimenté vu tout ce qu’il laisse sur la cuvette à chaque fois. » qu’elle confie à Zelda, un sourire amusé collé sur le coin des lèvres. C’est pas la première fois qu’elle s’en plaindra ni la dernière, Max est un garçon... et elles semblent s’y être habituées à la présence de garçons à la maison, et ce depuis bien longtemps. Avoir leur propre salle de bain leur a longtemps permis d’y échapper, mais on dirait qu’elles vont devoir s’y faire. « Mais au moins, j’ai remarqué qu’il tire la chasse ! » Et ça, c’est quand même à applaudir... Pour la lunette à relever, il finira peut-être par le faire... ou elles finiront par s’habituer à devoir soupirer de dégoût en se rendant aux toilettes après lui.

Kassandra se redresse un peu, se permet de perdre l’équilibre le temps d’un instant pour venir poser sa petite tête et sa tignasse blonde sur l’épaule de l’australienne, les yeux dirigés vers l’horizon, vers toute cette île qu’ils occupent mais aussi tout ce qu’elle n’a pas encore eu la chance d’arpenter, à l’extérieur. « Hein ? » C’est qu’elle a peut-être sous-estimé l’effet du joint sur son cerveau. Elle penche un peu la tête pour regarder sa meilleure amie, l’entendre répéter sa question... Ah, la branlée qu’elle lui a mise à son arrivée. « T’en es fière d’ça, hein ? T’es vraiment... » Elle secoue la tête en gloussant, elle roule des yeux avec beaucoup d’amusement. Zelda qui est fière de ses conneries, Zelda qui adore remuer le couteau dans la plaie et l’emmerder, Maxwell... Elle va faire plaisir au garçon qui semble un peu dérangé par la situation et ne pas lui demander de lui raconter à nouveau le déroulé de leur rencontre, même si c’est collé sur le bout de sa langue...

« Si c’était ton procès, tu serais déjà cloué à une croix... ou sur le bûcher, en train de brûler. » La réaction de Maxwell l’amuse. Elle est habituée à sa présence mais ne l’a que très rarement vu en compagnie de Zelda. C’est drôle, c’est intriguant de voir la façon dont il se comporte autour d’elle, autour d’elles. Elle commence à le connaitre, mais il fait partie de ces gens qu’elle aime observer, de ces personnalités qu’elle aime analyser du coin de l’œil. Et elle sait qu’elle en a encore beaucoup à découvrir sur lui.

Elle se redresse à nouveau, Kassandra. Elle arrive pas à tenir en place, debout, près de l’appui de fenêtre. C’est chiant, puis c’est qu’elle commence à avoir froid. Elle quitte l’épaule de Zelda, retire ses mains de l’appui-fenêtre et vient doucement glisser dans le dos de l’australienne. Elle passe ses bras autour d’elle, cale bien sa tête sur son épaule, près de sa nuque. Le plaid qu’elle a sur le dos la réchauffe un peu, lui rappelle cette chaleur qu’elle n’a plus le soir depuis qu’elle n’a plus les bras de Zelda pour la garder dans ses bras quand les mauvaises images reviennent la hanter.

« Si tu fais une grève de la faim, on t’attache et on te force à manger. » Elle écarquille un peu les yeux, ne la laisse même pas terminer pour réagir. Elle a de l’imagination et de la créativité, Zelda. Mais c’est pas pour autant qu’elle a toujours de bonnes idées ! Alors, elle réagit quand même, au risque de la casser un peu dans son délire... « Fais ce qu’on t’a dit, repose-toi. Tu devrais même pas être levée, là... » Elle resserre un peu plus ses bras autour d’elle. « Tu glandes, tu dors, tu te reposes comme il faut... puis dans quelques semaines, on viendra te chercher pour qu’tu puisses revenir à la maison. Mais tu sortiras pas avant. » C’est important de le souligner. Elle n’a aucune emprise sur elle, elle ne fait pas les règles... mais ceux du dispensaire, si. Et étant donné son état physique, elle ne sortira pas plus tôt, à l’exception de la soirée du réveillon...

Elle ressent un peu d’agacement chez le garçon. Elle lui fait signe de la tête, lui offre son sourire le plus tendre pour lui rappeler que Zelda, c’est Zelda et qu’il ne lui faut pas nécessairement prendre chacun de ses mots au pied de la lettre. Et il a raison Maxwell quand il leur dit qu’il a hâte de faire le mur. C’est vrai qu’il y en a de belles choses, à Bainbridge Island. Mais pour elle, il ne sera jamais question de franchir le portail du camp. C’est trop risqué, et c’est vrai qu’elle tient à sa vie. Se prendre une sanction de June, elle aimerait l’éviter. « Y a un super coin pour se baigner, j’te montrerai si tu veux. » Ça éveillera peut-être sa curiosité, peut-être même que comme Kassandra, il finira par faire de cet endroit l’un de ses préférés.

« Moi, j’aimerais bien... » Elle sèche. Et c’est drôle parce que peut-être que si le monde tournait encore normalement, elle aurait tout un tas d’idées. Le nouveau bouquin de son auteur préféré qui vient de sortir, la dernière console de jeux-vidéo, le dernier téléphone à la mode... mais y a rien qui lui vient. « ... des fleurs ? Un joli bouquet de roses. Mais pas les rouges, les roses ! » Les roses roses. Elles pourraient trôner sur la table de nuit de Zelda... ça redonnerait un peu de couleurs à une chambre qu’elle trouve bien trop morose ces derniers temps. « Mais j’accepte aussi les bouquins, et les câlins. »


    Life After God
    “And then I felt sad because I realized that once people are broken in certain ways, they can't ever be fixed, and this is something nobody ever tells you when you are young and it never fails to surprise you as you grow older as you see the people in your life break one by one. You wonder when your turn is going to be, or if it's already happened.” + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxwell Booker
Maxwell Booker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 79
Sujet: Re: La jeunesse en pétard   Mar 19 Jan 2021 - 0:05
C’est pas mon procès, c’est pas mon procès, bah on dirait clairement que si. Très sèchement, j’reclaque à Kassandra : « Hum, t’es gentille, j’fais attention à ça, vois ça plutôt avec l’autre papy de l’unijambiste. » Ouais, je fais toujours attention à où je vise et surtout, si ça va pas, je nettoie tout bien comme il faut. Mais vraiment, ça c’est pas sympa de la part de Kassandra. Genre là, elle est avec Zelda et elle me casse tout le temps, alors qu’à la maison c’est un putain de sucre. Mais bon, j’vais pas lui exploser ici, ça foutrait la mauvaise ambiance, j’vais plutôt répondre à son idée d’aller se baigner avant de m’occuper de Zelda là : « Se baigner ? par cette température ? Ouais, tu me monteras pendant l’été car j’ai pas encore décidé de faire une opération de changement de sexe là. »

Nan et en plus, Zelda me demande de lui offrir un truc, mais la blague, elle a vu la verge l’autre ? Pourquoi j’lui dois un truc en fait, j’comprends pas : « Je ne pense pas que je vais répondre favorablement à ta demande Zelda, non, j’suis reconnaissant c’est clair, mais j’vais pas t’offrir un truc car tu le demandes, en plus, toi t’y es pour rien dans l’affaire, à part me casser les dents t’as rien fait de particulier pour moi. » Nan mais elle est vraiment communiste l’autre Zelda, elle a rien fait de spécial et la voilà qui veut les avantages que Kassandra ET Clayton, non mais, genre. Je l’ai croisé qu’une seule fois avant qu’elle aille se faire taper dessus là. J’là regarde sans ciller avant de dire : « Du coup, c’est plutôt à Clayton que je devrais offrir quelque chose et à Kassandra car c’est elle qui m’a invité. » Je la boucle quelques secondes pour regarder comment Kassandra couve Zelda, les deux dans les bras de l’autre, c’est presque mignon et ça me rappelle Lily et moi, forcément… J’pense à un truc :

« Encore que, y’a noël qui toque au bout de la piste de l’airbus qui doit livrer une pizza. J’ai peut-être une idée. On verra bien si j’arrive à trouver un truc d’ici là. » Ouais, mon idée elle devrait grave leur plaire et si avec ça Zelda est pas contente, elle pourra toujours aller faire voir chez les grecs, comprendre « se faire enculer », mais c’est plus poli de dire ça. Je veux pas être méchant ou quoi que ce soit, mais si elle ose critiquer mon cadeau, je le prendrais très mal.

Je regarde Kassandra en silence avant de finalement lever les yeux au ciel et de lui dire : « Je t’offrirai des roses quand ce sera la saison. » Kassandra elle le mérite clairement elle, vu comment elle a été gentille avec moi, sauf que là ce soir, les deux elles me saoulent à me juger et à parler de moi comme ça.


Some men just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5588
Sujet: Re: La jeunesse en pétard   Mer 27 Jan 2021 - 18:23
« Dégueuuuu ! »
Max a beau arguer qu'il vise correctement et qu'il ne laisse pas une seule goutte sur la cuvette, Zelda se fie avant tout à l'avis de Kassy sur la question. Le fait qu'il soit capable de tirer la chasse d'eau est un bon point pour lui, cela dit. « M'enfin ça aurait pu être pire, oui... » Elle a hâte de rentrer à la maison, l'adolescente. Mais pas de sentir le désagréable contacte entre ses cuisses et une goutte oubliée, le matin, au réveil, avec la tête dans le cul. « Faudra qu'on réfléchisse à une punition éducative ! » plaisante-t-elle avec son amie. Parce qu'elle aime bien le taquiner, Max. Il faut aussi dire qu'il réagit. Cette fois, il va même jusqu'à accuser Daniel ! « Tu balances tes colocataires ? » relève l'australienne en arquant l'un de ses sourcils. C'est pas très joli, ça !

« Un peu qu'j'en suis fière, eh ! » s'exclame-t-elle quand Kassy s'amuse de sa propension à parler de la fois où elle a étalé Max. « C'est une sorte de victoire de l'intelligence sur le patriarcat ! » Même si elle n'est pas bien sûre de comprendre ce qu'elle vient de dire, elle trouve que c'est plutôt bien imagé. Lorsque son amie précise au jeune homme que ce n'est pas son procès, sans quoi il serait cloué à une croix ou en train de brûler sur un bûcher, Zelda se obligée de compléter : « Ou cloué à une croix sur un bûcher, même ! » Le package entier, c'est mieux !

Cela dit l'australienne se rend bien vite compte qu'elle ne va pas pouvoir faire une grève de la faim. Elle grimace, se demande un bref instant si son amie est sérieuse ou non quand elle argue qu'elle la forcerait à manger. « Ce serait pas très constitutionnel, ça ! » fait-elle remarquer, perdant son sourire et imaginant la scène. Mais elle sait très bien qu'au fond Kassy s'inquiète pour sa santé. À tel point qu'elle lui reproche même d'être levée alors qu'elle devrait reprendre des forces. « Mais j'fais qu'ça, moi, me reposer ! C'est bon les piles sont r'chargées, là ! J'vais devenir folle à tourner en rond dans cette chambre, j'vous jure ! » rouspète-t-elle dans la foulée. Elle s'insurge, oui. Mais pas auprès des bonnes personnes. Alors elle fait de son mieux pour garder sa rancoeur contre elle et la diriger contre ce corps médical qui lui refuse le droit de retourner à la maison. « Faut trop qu'vous m'aidiez à fuguer ! » les supplie-t-elle presque en guise de conclusion.

Et puis il y a ce moment un peu surréaliste où elles évoquent une baignade à deux mais aussi les hypothétiques cadeaux qu'elles devraient attendre de Max. Kassy souhaite des roses ou... des câlins ! Le garçon, lui, lui promet de lui offrir ces fleurs lorsque leur saison sera revenue. Zelda, elle, balade son regard de l'un à l'autre. Sans véritablement savoir si elle trouve la scène amusante ou blessante. Ils se sont rapprochés ces deux-là, c'est évident. L'australienne se rappelle alors qu'elle a complètement loupé l'intégration de Max au sein de la colocation et que certaines choses lui ont peut-être échappé. Mais l'idée de perdre Kassy au profit de leur nouveau camarade ne la laisse pas insensible. Elle se crispe et se force à sourire. « Dites, vous deux... » glisse-t-elle en faisant de son mieux pour garder un ton enjoué et mutin. « Vous seriez pas en train d'tomber amoureux, là, par hasard ? » Elle évoque la chose comme si c'était une simple plaisanterie mais la réponse, elle la craint un peu. « Y'a un truc que j'devrais savoir ? » poursuit-elle, suspicieuse. Elle n'imaginait pas poser une telle question ce soir...


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kassandra Taylor
Kassandra Taylor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 783
Sujet: Re: La jeunesse en pétard   Mer 27 Jan 2021 - 23:17
« J’crois surtout que tu devrais faire comme nous et t’asseoir à chaque fois qu’tu vas aux toilettes... j’pense que ça réduirait pas mal les dégats. » Il a beau mettre ça sur le dos de Daniel, elle y croit pas. Puis de toute façon, ils auraient pas ces problèmes-là si tous les garçons à la maison savaient se gérer... Comme Zelda le répète souvent, au diable le patriarcat et les gouttes d’urine sur la lunette des toilettes.

« Pas maintenant, nunuche. J’ai dit « montrer », pas « viens, on va aller se geler les fesses en Antarctique ! » » Qu’il peut être bête parfois, Maxwell. Si elle y réfléchissait bien, elle pourrait totalement l’assimiler avec ce dicton qui dit que les mecs ne savent penser qu’avec leurs bijoux de famille... Et ça, Zelda l’a bien compris. Peut-être qu’elle devrait plus souvent l’écouter quand elle part dans ses délires de destruction du patriarcat, tout ça... ce serait pas une mauvaise idée. Mais bon, partir en guerre contre les mecs... c’est pas la meilleure idée du monde. Ça voudrait dire plus d’vie sur terre, et de toute façon, Kassandra est bien trop attachée aux poilus de la maison pour leur faire la gueule...

Elle se plaint de sa condition, l’australienne. Du diagnostic qu’on lui a filé, des mesures qu’on l’a obligée de prendre et dont elle commence à saturer... Qu’est-ce qu’il y a de compliqué à se reposer ? N’importe qui tuerait pour passer son temps dans son lit... des fois, elle la comprend vraiment pas, Zelda. Mais une pile électrique reste une pile... « Pourtant, c’est pour ton bien... alors, tu vas nous faire le plaisir de rester le cul posé dans ton lit jusqu’à ce qu’ils te laissent sortir, et là... tu pourras faire tous les triple saltos, les marathons qu’tu veux. » qu’elle lui dit d’un ton très calme, presque amusé. Ça fait un peu « maman », elle le pense à moitié... mais elle veut prendre soin d’elle, elle en a a marre de la voir se casser des trucs. Et c’est dans ce genre de moments qu’elle pense à tout ce qui pourrait lui arriver là-dehors et qu’elle se dit qu’elle a un sacré bol, Zelda... « Après les clavicules, t’as d’autres projets... ? Genre les jambes, les bras... ? » qu’elle lui demande lorsque celle-ci leur demande de l’aide pour fuguer... Si Zelda était un hamster enfermé dans une cage, elle se foutrait en l’air. « Faut qu’on demande aux infirmières de t’attacher au lit ? T’aimerais bien avoir une camisole ? » Elle ricane. Elle resserre un peu ses bras autour d’elle, calée dans son dos.

Maxwell la dispute, se demande pourquoi Zelda tient autant à avoir un cadeau alors qu’elle le connaît pas. Puis il a raison, un cadeau ne se demande pas... mais c’est Noël, ils méritent tout un petit quelque chose. Et si Maxwell se joint à la fête, il aura droit à toutes sortes de cadeaux de la part de personnes qu’il côtoie à peine... c’est la tradition. « Zelda mérite autant un cadeau que moi... vu que sans elle, t’aurais pas de chambre... » qu’elle dit à leur nouvel ami, un petit sourire en coin. « Mais je veux bien des roses... merci, Maxwell. »
Des roses, des câlins. Elle n’est pas bien compliquée, Kassandra. Elle ne veut même pas de cadeaux, même si c’est pas le genre de choses que tu refuses... Tout ce qu’elle veut, c’est de l’attention, de l’amour, de la gentillesse... et elle a déjà toutes ces choses-là.

Ils parlent, ils rient, ils blaguent... Mais Zelda pose une question, la question qui lui donne envie de se tirer une balle alors qu’elle saurait même pas comment s’y prendre... Un gros blanc remplit la pièce... avant qu’elle ne décide de réagir, un peu... gênée par une telle question, surtout venant de cette fille dont elle s’est mystérieusement rapprochée en fin d’année dernière... ? « Hein ? N’importe quoi... t’es en plein délire, toi. » Elle rougit, ça pourrait être indicateur de quelque chose mais pas chez elle... elle rougit souvent pour rien, Kassandra. Elle est timide et facilement gênée. « T’es bizarre, on fait que rigoler... y a rien. » Ça la gêne vraiment... Qu’est-ce qui pourrait même lui faire penser un truc pareil ? Le coup des roses, des câlins ? « J’suis pas amoureuse de lui, j’suis amoureuse de personne... » C’est la simple vérité... mais elle sait qu’on aura du mal à la croire. Kassandra ne s’est jamais intéressée à l’amour, elle n’est même pas sûre d’être en train de le faire... Il lui arrive tout un tas de choses qu’elle n’est pas sûre de contrôler, Zelda en est bien consciente. Mais c’est pas de l’amour, elle le sait. Elle le pense.

« Dis-lui qu'on est pas amoureux, toi... » Elle cherche de l'aide du côté de Maxwell... et quelle équipe ils font aux yeux de l'australienne qui aura certainement beaucoup de mal à les croire alors qu'ils n'ont absolument rien à se reprocher...


    Life After God
    “And then I felt sad because I realized that once people are broken in certain ways, they can't ever be fixed, and this is something nobody ever tells you when you are young and it never fails to surprise you as you grow older as you see the people in your life break one by one. You wonder when your turn is going to be, or if it's already happened.” + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxwell Booker
Maxwell Booker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 79
Sujet: Re: La jeunesse en pétard   Jeu 28 Jan 2021 - 19:10
Nan mais j’ai compris que Zelda aussi elle aurait le droit à un cadeau, mais zut quoi, j’peux pas être gentil avec juste l’une de temps en temps ? Faut que je fasse tout en double, c’est des siamoises ou quoi ? « J’ai dit que j’avais une idée, lâche moi maintenant. » Ouais j’ai une idée et ça va lui faire plaisir à l’autre Z, mais merde quoi, elle peut me foutre la paix K ? Lily au moins elle m’embête pas pendant des heures quand je dis un truc. Elle dit okay et elle me fait confiance, putain c’est d’un relou là. Nan et puis j’me fige quand t’as Z qui dit encore des conneries au sujet de K, pourquoi elle serait amoureuse de moi ? J’ai fais quoi pour mériter ça, là, t’as K qui est en train de rougir comme si elle venait de me voir à poil (encore) et elle assure qu’elle est pas amoureuse de moi.

Sauf qu’en plus, elle me demande de confirmer ce qu’elle dit. Mais elle a vu ma gueule, elle a oubliée pas mal de chose l’autre non ? J’la regarde en disant : « J’en sais rien-moi si t’es amoureuse de moi, K, j’ai grandi qu’avec ma sœur, comment tu veux que je sache ? » Bah ouais, j’vais pas tomber amoureux de ma sœur dans cette histoire. J’ai lu des trucs là-dessus mais j’ai jamais pratiqué personnellement alors voilà. Mais j’vois un truc qui cloche avec le visage de K : « Par contre, tu rougis, donc ça veut dire que t’es gênée, sois t’as honte d’un truc, sois t’es en colère, au choix. » Ah merde, mais on a mis le doigt dans quelque chose là, je lui plais ? J’sais pas en vrai, mais si c’est le cas, j’suis censé faire quoi de cette information ? Me moquer

« Moi je sais même pas comment on peut être amoureux Zelda, alors j’te laisse faire tes conclusions toute seule, t’es une grande fille non ? » Nan mais elles sont marrantes hein, pour me tacler y’a du monde, mais pour se souvenir que j’ai pas la même expérience, elles sont aussi bête et ridées que des vielles qui ont parkinsons. En fait ça commence même à me saouler cette histoire.

Je tapote le rebord de la fenêtre avant de dire très sincèrement ce que je pense car elles sont encore en train de parler de moi. Ouais je m’énerve, ça m’arrive : « Par contre, vous commencez à m’emmerder à me tacler comme ça, je crois que je vais rentrer, au moins j’vous entendrais pas dire de la merde. » Nan mais c’est bon à un moment, j’ai bien compris qu’elles sont proches mais j’ai pas envie d’être juste là pour servir de tête de mouton. Je suis sérieux quand je dis ça.


Some men just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La jeunesse en pétard   
Revenir en haut Aller en bas  
- La jeunesse en pétard -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: