The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

C'est donc ça nos vies.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4357
Sujet: C'est donc ça nos vies.   Mar 5 Jan 2021 - 10:01
Levi terminait tout juste de refermer le carnet qu'on lui avait donné à traduire. Sur les nombreuses feuilles qu'il réunissait devant lui, la traduction effective des notes d'Elizabeth pour expliquer, peut-être, la débâcle qui avait causé la mort d'une jeune fille à l'extérieur. L'échec de cette mission et les mauvaises nouvelles rapportées avaient évidemment des conséquences fortes sur l'humeur générale du campement, d'autant que les conséquences étaient terriblement inquiétantes. Posé à la table du salon, il était tard ce soir-là, suffisamment pour que Levi sente la fatigue le tirer et l'obliger à s'adosser d'avantage contre la chaise derrière.

Le silence pesant dans la maison ne faisait que marquer davantage l'absence de sa fille au creux de celle-ci. D'ordinaire animée lorsqu'elle était-là et qu'elle demandait son attention, le brun était contraint de constater alors le vide immense qu'il ressentait lorsqu'elle était avec sa mère. L'enlever à Misha n'étant pas une option, l'israélien se devait de ronger son frein et se concentrer sur autre chose. Veiller tard pour s'oublier dans le travail. Se concentrer sur Sean dans ces moments, qui lui demandait forcément une certaine implication, d'autant plus avec la libération de son père qui approchait à très grands pas.

Il releva le nez vers le couloir en poussa un bref soupir. L'idée de trainer ici ne l'enchantait pas, aussi se contenta-t-il de ranger les nombreuses feuilles qu'il avait utiliser pour ses notes avant de mettre le carnet dans la poche de sa veste. Il allait la voir. Elizabeth. Il avait quelques questions à lui poser évidemment, parce qu'il avait décelé dans ses prises de notes quelque chose qui lui rappelait profondément ce qu'il était. En tant qu'Homme, dans son passé. Un élément de lui qui vibrait dans ses remarques, comme une bête endormie dans le creux de ses entrailles.

La morsure du froid le força à hâter sa marche jusqu'au dispensaire où Elizabeth passait ses nuits dernièrement. Visiblement, les choses avaient tourné court pour elle également, au point d'en avoir des séquelles importantes. En se présentant à l'entrée, il fut accueilli par une infirmière quasiment toujours dans le coin qui le stoppa tout net quand il annonça qui il voulait voir :

Elle se repose, trancha-t-elle sèchement en l'invitant à regagner sa maison et à la laisser tranquille.
J'en ai pour quelques minutes, fit-il en montrant le carnet qu'il tenait entre ses mains désormais.

Un soupir échappa à sa vis-à-vis. Elle leva les yeux au ciel :

Allez-y, acquiesça-t-elle ensuite.

Lui désignant l'endroit où elle se trouvait, Levi avala la distance et se présenta à la porte, droit comme un I, s'éclaircissant la voix pour que la jeune femme le remarque.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Elizabeth Griffins
Elizabeth Griffins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 130
Sujet: Re: C'est donc ça nos vies.   Mer 6 Jan 2021 - 12:33
Perdue dans les méandres confus d’un sommeil sans rêve, Elizabeth oscille entre conscience et obscurité. Le temps se fait long, trop long, alors que son corps est devenu une prison capricieuse. La douleur lui rappelle constamment qu’elle est en vie, alors que l’étau qui lui pèse sur le crâne l’empêche régulièrement de penser comme elle l’aimerait, d’une façon de s’échapper de cette triste condition.

La bouche pâteuse, la gorge sèche, elle respire péniblement, et s’agite un peu dans son lit. Elle ne s’est toujours pas habituée à la présence des bandages qui lui barrent une partie du visage, masquant l’une de fenêtres maintenant fermée par un linceul blanc de son âme. Elle a somnolé toute la journée, et, elle va probablement continuer à le faire, incapable de véritablement dormir.

Elle ouvre son oeil, au moment où elle entend quelqu’un éclaircir sa voix. Elle se redresse faiblement, dévisage l’homme qui attend au seuil de sa porte. Levi. Qu’est-ce qu’il lui veut ? Elle n’en sait trop rien, espère presque naïvement qu’il est là pour prendre des nouvelles de son état.

Ce moment représente un peu un déclic, du coup. Elle réalise les implications de sa nouvelle allégeance envers ce camp ; que Levi, et les autres, ne lui avaient pas menti sur ce camp et ses valeurs. Vulnérable comme elle l’est, ils l’ont quand même sauvé, et, ils sont en train d’investir en elle : du temps, des ressources. Peut-être qu’alors, qu’investir en cette faction est une bonne chose.

Elle laisse tomber sa tête en arrière avant de dire quelque chose, ferme son oeil, prend une grande inspiration ; tentant de récupérer d’un malaise créé par son changement de position. Elle s’adresse alors à lui, d’un ton laissant filtrer un mélange de fatigue et d’une légère pénibilité à s’exprimer :

« Hey. Entre, entre » elle grogne légèrement, sentant de légères pointes de douleurs à chaque mot. Elle marque un temps d’arrêt, réfléchit, alors que son pragmatisme et ce qu’elle sait de Levi efface sa naïveté. Elle ne tarde pas à demander : « Tu n’es pas du genre à t’inquiéter, non ? » ou du moins, pour des inconnus, mais l’implication est tacite ; et, le fond de sa pensée est : qu’est-ce que tu me veux ?  

Elle est allée creuser sur lui, a appris du coup qu’il était israélien. Vu le personnage, elle pense qu’il a prolongé son service auprès de l’IDF ; mais ce n’est qu’une hypothèse, comme encore beaucoup de chose à son sujet. Ce dont elle est presque certaine, c’est qu’il n’est pas des plus empathiques, que sa présence n’est pas anodine, et qu’il ne tarderait pas, de toute façon, à lui annoncer ou faire comprendre les raisons de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4357
Sujet: Re: C'est donc ça nos vies.   Mer 6 Jan 2021 - 17:59
Elle tourna l'oeil vers lui. L'oeil. Parce que Levi était au courant - vaguement - de ses blessures et de la qualité de ces dernières. L'analysant longuement, elle semblait peiner à émerger, partagé entre fatigue et éveil. Entre résignation et frustration. L'homme ne pouvait qu'imaginer - très vaguement - ce qu'elle traversait aujourd'hui. Mais il n'était pas stupide là-dessus : il n'avait aucune véritable idée de ce que ça faisait d'être dans sa situation, et n'éprouvait pas suffisamment d'empathie pour les autres pour en avoir quelque chose à faire, à dire vrai. Quelques rares exceptions étaient rentrés dans son cercle proche, Sean et Coleen en premier lieu, Eddie et Indiana en second lieu.

Se limiter à ces exceptions lui convenaient très bien ainsi. Voilà qui limitait également la possibilité de les perdre, définitivement ou tout simplement de vue. Ces réflexions passées dans son esprit, il s'avança d'un pas quand elle l'autorisa à rentrer et vint se positionner face à son lit. Il ne la lâcha pas du regard alors qu'elle lui posait la question la plus judicieuse qui soit. Il secoua la tête. Non, en fait, il ne s'inquiétait pas pour elle. Il ne se cacherait pas de ça, puisqu'il n'était pas du genre à mentir, aussi se contentait-il souvent de ne rien dire quand il fallait ménager des égos pour éviter d'être blessant. En l'occurrence ici, rien ne l'y encourageait.

Ses mains sortirent de ses poches et il tira son carnet. Le gardant dans le creux de ses paumes, il le présenta néanmoins à Elizabeth pour qu'elle sache immédiatement de quoi il était question ici, puisque c'était tout le sujet. La perte d'une partie de sa vision, la débâcle de la mission, la mort soudaine de Mallowe, la situation de Logan aussi qui se renfrognait et se renfermait après l'échec en question. Beaucoup de sujets de conversations tournaient autour de ces derniers jours, mais les interrogations de Levi se restreignaient à ce qu'il avait dû traduire dans les notes d'Elizabeth.

Tu te souviens de ce qu'il s'est passé là-bas ? S'enquit-il d'une voix froide en la regardant fixement, son oeillade sombre planté dans celle de la femme face à lui. Est-ce que sa mémoire avait été touché au passage, effacée, modifiée, meurtrie ? Il voulait faire un état des lieux de ses blessures pour savoir avec quoi il composait : C'est une lecture intéressante, mentionna-t-il finalement à propos de ce carnet en le tenant à Elizabeth.

Il pouvait le lui rendre, il avait dument noté ce qui devait l'être, et ne tarderait pas à remettre ses notes à qui de droit. Sa présence ici était animée par sa volonté personnelle, il aurait pu s'en dispenser totalement.

Tu disais faire quoi, dans la vie, avant ? Demanda-t-il de but en blanc.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Elizabeth Griffins
Elizabeth Griffins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 130
Sujet: Re: C'est donc ça nos vies.   Mer 6 Jan 2021 - 23:26
Lorsqu’elle l’entend s’approcher, elle se relève un peu, rouvre ses paupières. Elle ne peut qu’être perplexe, en plus d’être toujours relativement confuse, quand elle découvre la position de l’homme qui s’était avancé jusqu’à devant son lit. La scène lui semble presque dramatique et surréelle, à un tel point qu’elle va s’en frotter l’oeil. Mais elle n’est pas vraiment mise mal à l’aise par cette conversation qui allait être peu… naturelle ?  

Elle acquiesce silencieusement, le regard un peu perdu, quand il lui pose sa première question. Elle regarde son carnet, et, au moment où il lui montre son carnet et annonce que la lecture a été intéressante, elle répond à son constat : « Au moins, mes notes n’auraient pas été perdus si j’y étais passée » en faisant référence au fait qu’il est probablement l’un des seuls aux milliers de kilomètres à la ronde à pouvoir la lire. Mais elle n’est pas certaine qu’il aurait été en mesure de tout comprendre ; simplement parce qu’il s’agissait de prises de notes plus que d’un véritable rapport, et que chacun avait ses propres codes en la matière.

Elle pousse un soupir, repose sa tête sur son oreiller en regardant la fenêtre. Après quelques instants, son regard affronte à nouveau le sien, et, elle annonce d’une voix toujours un peu faible :

« Au stade où j’en suis, Levi, pose directement tes questions » elle prend une inspiration, avant de finalement répondre à sa question cachée : « Je n’ai pas dis toute la vérité, parce que je ne vous faisais pas confiance, et je n’avais pas spécialement envie que ça se sache »

Elle se mord la lèvre inférieure. Difficile de faire confiance à un groupe de parfaits inconnus,
et de se révéler directement ; qu’on soit ancien espion ou non. Peut-être que son interlocuteur allait le comprendre, peut-être pas. En attendant, le fait d’avoir été prise en charge par les médecins l’a convaincu qu’elle pouvait avoir confiance en ces gens ; ils ont investi en elle, alors, elle investirait en eux. Elle lâche le regard de l’autre, pour enfin terminer sa réponse :

« C’est toujours le cas, pour ce deuxième point » son regard continue ses aller-retours, et croise à nouveau celui de Levi ; un regard qui n’exprime étrangement rien. Son secret n’en est plus un ; il est simplement devenu un passé ; un passé qui se révèle lourd mais juste pour elle. Lourd parce qu’elle ne l’assume plus, lourd parce que tous ses sacrifices n’ont plus aucun sens, ou lourd parce qu’il lui manque ; et elle n’est même pas capable de trancher au niveau de cette interrogation.

S'il veut véritablement savoir ce qu'elle faisait, elle lui dirait ; et sa sincérité s'est ressentie à travers ses dernières réponses. Dans la situation où elle est, mentir revêtirait un risque trop important pour une utilité moindre. Elle attend alors sagement la réponse et la réaction de l'israélien ; ne cillant pas, ne bronchant pas malgré son état.
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4357
Sujet: Re: C'est donc ça nos vies.   Jeu 7 Jan 2021 - 17:49
L'ironie fut tout de même palpable dans les réponses d'Elizabeth. Coincée entre la frustration, l'appréhension et la douleur, n'était-ce pas finalement le sarcasme qui faisait office de meilleure arme pour se défendre de l'extérieur. Aussi, Levi ne s'en formalisa pas, quand bien même la jeune femme ne faisait montre d'aucune agressivité à son égard, plutôt d'une certaine lassitude. Ou tout du moins, que Levi analysa comme telle. Il l'écouta l'invectiver, lui soufflant de poser directement les questions. Elle n'avait pas tort, et sans doute y viendrait-il a un moment donné.

Je n'ai pas dit toute la vérité, parce que je ne vous faisais pas confiance, et je n'avais pas spécialement envie que ça se sache. Redressant la tête, l'israélien ne la lâcha pas du regard. Il comprenait le principe. Lui aussi en arrivant avait caché une grande part de sa vérité, celle qui faisait son existence passée. Mais plus encore, il conservait toujours avec lui des secrets qu'il gardait jalousement et qu'il n'offrirait jamais, à quiconque. Des morts qu'il avait sur la conscience et qui ne le chatouillaient pas tant que ça, ou plus simplement, des actes qu'on lui avait fait commettre pour bousculer le monde dans le sens où on le désirait. Jamais l'homme ne s'était interrogé sur le bienfait de ses actions. Cependant, il y avait une chose qu'on n'avait jamais obtenu de lui, c'était ses convictions. Les plus profondes, les plus intimes. On payait sa loyauté, il la dédiait au plus offrant le temps que ça durait. Et ensuite...

Ensuite, on obtenait de lui ce qu'il y avait à vendre. C'était bien tout. Un bref soupir lui échappa.

J'ai pas l'intention de noter ton secret sur une banderole et la coller devant chez toi, souligna Levi en restant froid dans sa réponse et efficace, comme d'ordinaire.

L'effusion de sentiments n'était toujours pas son genre. Et si Elizabeth attendait une considération particulière, entre partenaires peut-être, elle pouvait toujours attendre un moment. Levi avait de toute façon toujours été profondément solitaire, qu'il s'agisse d'aujourd'hui ou d'avant. Sa vie évoluait, alors que la quarantaine sonnait à sa porte. Mais qu'il s'agisse de ça ou d'autre chose, il tâchait d'être égal dans chacune de ses décisions et initiatives. Son objectif d'aujourd'hui se résumait à abattre New Eden, et en particulier les responsables de la mort de Lian. Viendrait un moment où il les retrouverait et leur ferait payer tout ça. Mais d'ici là, il devrait s'arranger pour qu'aucun ne lui mette des batons dans les roues...

Et parce qu'il savait comment il était, il savait comment la majorité de ses collègues était aussi. A qui l'allégeance d'Elizabeth revenait ? Et surtout, en étant capable de cacher un secret comme celui-ci, que cachait-elle d'autre ?

Mais tu peux me parler de ton secret, pour que ça n'en soit plus un, commença-t-il. De toute façon, je me doute de quoi il s'agit.

La précision posée, il attendit alors.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Elizabeth Griffins
Elizabeth Griffins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 130
Sujet: Re: C'est donc ça nos vies.   Ven 8 Jan 2021 - 13:08
Elle ne peut s’empêcher de glousser à la réponse de Levi, et, le mouvement brusque que cela entraîne ne tarde pas à la faire grincer des dents. Mais la douleur, à ce stade, est tellement normale qu’elle ne la dérange plus, et qu’elle est capable de formuler une réponse très simple :

« Très généreux de ta part » avant de passer une main sur son visage, sentant au passage la texture des bandages qui lui recouvrent une partie du visage, lui rappelant, en plus de son champ de vision maintenant restreint, la blessure qu’elle allait peut-être se coltiner à vie.

Elle calme sa respiration, tâche de la retrouver ; comme si ses paroles lui avaient volé son souffle. Elle en profite pour réfléchir à ce que vient de lui annoncer l’israélien, qui ne manque pas de la faire réfléchir. Elle lui jette une œillade perplexe. Elle aimerait lui demander de partager son hypothèse, mais, clairement, ce n’est pas la meilleure chose à faire. Il n’a pas l’air d’apprécier tourner autour du pot. Elle lui annonce :

« Ce n’est plus un secret » techniquement, son accréditation secret défense est caduque ; l’institution à laquelle elle était liée n’existe plus. Ce n’est plus un secret, simplement un passé comme un autre. Elle reprend du même ton faiblard : « Si ça l’était encore, l’hypothèse du suicide aurait été une meilleure option que de répondre à ta question » elle essaie de lire sur le visage de l’autre, de décrypter sa réaction, de voir si les doutes de l’homme étaient validés ou non. Elle reprend, en trois lettres péniblement énoncées : « CIA » elle ne précise absolument pas quel service elle dépendait, n’a clairement pas envie de s’étaler dessus. Mais ce serait l’occasion pour elle, de peut-être un peu préciser le passé de Levi. Ses doutes ne sont pas anodins, et, il n’a pas été peut-être juste un militaire classique. Peut-être a-t-il occupé un poste dans le renseignement, ou dans les forces spéciales. Elle est, à cet instant, incapable de trop creuser sur le sujet de toute façon. Mais peut-être que la suite de la discussion allait l’éclairer.

Se présenter en tant qu’ancienne espionne, c’est s’assurer l’inverse de ce que quelqu’un du métier rechercherait : beaucoup trop d’attention, plutôt que de la discrétion. Probablement de la méfiance, également. Mais maintenant qu’elle est connue de beaucoup, elle n’aimerait pas que ses rapports avec les gens changent, et, elle aimerait que son passé le reste, ou du moins, en apparence.  

Elle attend donc sa réponse ; elle a révélé certaines de ses cartes, assez pour lui, elle l’espère.
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4357
Sujet: Re: C'est donc ça nos vies.   Ven 8 Jan 2021 - 15:38
Je comprends pourquoi tu voulais garder ça secret, souffla Levi simplement.

Elle précisa l'organisme. CIA. Mais du reste, effectivement, l'homme avait déjà compris de quoi il était question. Parce qu'au fond, si certaines choses différés d'une structure ou d'un pays à l'autre, la globalité restait la même : il y avait une constance dans ce qui fonctionnait pour récupérer des informations et officier pour le renseignement en général. Levi était probablement le plus difficile à duper sur la question, parce qu'il en connaissait les rouages par cœur. Il y avait eu des fois où il avait été aux prises avec des agents ennemis, dans le renseignement ou dans l'exécution comme lui. Par arrogance, il était facile de tomber dans une compétition avec eux. Les solitaires de son genre n'aimaient pas qu'on empiète leurs terrains de chasse. Pour cette raison, Levi avait eu son surnom à l'époque. Ygvr. Jaguar.

Sa mâchoire se serra cependant et un sourire se glissa sur les lèvres de l'israélien. Quand on le connaissait, on ne pouvait que savoir que ça n'était pas habituel et donc suffisamment de mauvaise augure pour s'en méfier. Ses pas le détournèrent d'elle un instant et il se rendit à la porte par laquelle il était entré pour la fermer doucement et tourner le verrou de celle-ci. Lorsqu'il se retourna, ce fut pour river sur la brune un regard beaucoup plus froid. Levi n'éprouvait aucune pitié pour son état, sans doute qu'une convalescence lui ferait du bien, et en d'autres circonstances, Levi n'aurait pas cherché plus loin pour un autre métier.

Mais on parlait d'une espionne. Si elle n'était pas comme lui, ils avaient néanmoins les mêmes racines. Ces gens glanaient des informations, ou déstabilisaient des gouvernements parce qu'on leur ordonnait de le faire. Le nerf de la guerre contre nombre de pays pour des ressources, des territoires, de la valeur. En ces temps troublés, des capacités comme les leurs étaient essentielles, évidemment. D'autant plus dans la situation dans laquelle l'île se trouvait contre les New Eden. Le carnet toujours en main, Levi en déchira une feuille et entama de la plier avec précaution sur elle même, à plusieurs reprises. Jusqu'à faire une forme qui pouvait ressembler à un surin sans doute. Il en effleura le bout de son index avant de relever son regard sombre vers Elizabeth :

Tu vas me parler de tout ton parcours durant cette apocalypse, annonça-t-il fermement. Son air tranché ne souffrait d'aucun refus, et il était prêt à rester des heures pour tous les détails qu'elle voudrait lui donner. Et tu ne vas rien cacher, précisa-t-il.

Il ne lui posait d'ailleurs pas une question. Il l'affirmait. Elle allait le faire, de gré ou de force. Il serait apte à lui faire cracher d'autres secrets plus intimes, plus personnels, dont elle n'avait pas envie de se défaire. Des humiliations, des souvenirs, qui ne l'intéressaient pas. Levi contourna par ailleurs le lit pour se mettre juste à côté, et de sa main libre - l'autre tenant la feuille repliée - il se saisit de son poignet. Fermement encore, mais doucement néanmoins. Ses doigts se posèrent sur le creux de ses veines, à la recherche du pouls vifs de la jeune femme.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: C'est donc ça nos vies.   
Revenir en haut Aller en bas  
- C'est donc ça nos vies. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: