The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Monroe's place
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Salem Parker
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1007
Sujet: Re: Monroe's place   Sam 30 Jan - 15:30

Une fois le bon appareil en place, Sal évalue la batterie de Lucette. C’est pas ouf à dire vrai. Il fallait changer ça, sinon prochainement la bagnole de Reese ne démarrerait plus. Heureusement la petite blonde était bien organisée au garage. Elle avait déjà récupéré différentes pièces et composante des véhicules dans la ville. C’était pas une grande quantité, mais Salem savait qu’elle avait au moins deux ou trois batteries sur ses étagères.

Prenant une autre gorgée de sa bière, la mécano déposa la batterie au sol et continua le nettoyage des différentes plaques de connexion tant qu’à y être. La brunette en profitait pour lancer la conversation, ce qui n’était pas du tout désagréable pour Sal. Elle avait toujours eu l’habitude de papoter en travaillant et n’était pas du tout du genre à préférer le silence de toute façon.

- Oh, je suis pas toujours ici. J’suis avec le groupe de Valérian et Anton normalement. Je pense que j’m’ennuierais un peu toute seule ici oui. J’aime bien mes moments en solitaire, mais tout le temps… non j’pourrais pas. Ça la faisait sourire toute seule de dire ça. C’est vrai qu’elle avait toujours été de ces bébêtes sociales. Oui, des fois j’ai un pote qui vient bosser sur les plus gros projets avec moi. Le garage était quand même méchamment plus équipé que la Distillerie, donc c’était toujours un plaisir de venir bosser ici avec Isha.

Une fois le nettoyage du socle de la batterie terminé, Salem laissait ses doigts suivre différents tuyaux flexibles pour s’assurer que les gaine étaient en bon état. Reese en profitait pour poser une autre question. Le genre dont Sal s’attendait, mais tellement mieux poser que toutes les autres fois où on lui avait demandé pourquoi elle était mécano. Genre, une femme pouvait pas l’être. Là, c’était bien amené, plus général comme curiosité et ça fit rigoler la blonde.

- Mon père était mécanicien. Mes parents ont jamais été du genre à dire que certains trucs étaient pour les mecs et d’autres pour les nanas. On m’a toujours encouragé à faire les trucs qui m’intéressait. Du coup, j’étais curieuse de voir mon père bosser, puis après la curiosité s’est portée sur les bagnoles. Comment ça fonctionnait, qu’est-ce qui était quoi, etc. Mon père était content de mon intérêt et m’a donc vite appris le métier. C’est devenu une passion. Aider les gens avec leurs véhicules, comprendre la mécanique qui fait que c’est tas de métal avancent et tout ! J’devais d’ailleurs faire des études plus poussées, mais… Pas eu le temps.

Ça aurait été vraiment incroyable comme opportunité. L’idée de bossé dans l’aérospatiale l’avait tellement enchantée à l’époque. Aujourd’hui… Salem revenait aux bases. Très pratiques néanmoins les bases de nos jours.

- Et toi Reese ? Ça se passe bien à la cage ? Tu y vis ou tu y travailles juste ?




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2060
Sujet: Re: Monroe's place   Sam 30 Jan - 16:14
Valérian, que j'répète sans m'en rendre compte avant d'secouer la tête : J'ai une question à son sujet : est-ce qu'il est débile qu'avec moi ?

Ouais, je lâche ça un peu brutalement mais ça vient du coeur, j'y mets pas de filtre. Pas besoin. Je m'attends à tout comme réponse d'ailleurs, si bien que je manque pas de préciser un peu ma pensée sur le coup :

Genre... T'as l'air d'une personne censée, tu suivrais pas un abruti fini à la pisse s'il avait pas quelques qualités, quoi que je la connais pas, ça se trouve elle est pas si maline et ça serait vraiment dommage. Mais de ce qu'on a discuté, ça parait peu probable et j'ai un bon feeling sur les gens en général. Genre Salem, ça passe bien. Mais j'avoue que pour l'instant je suis pas certaine de voir l'intelligence du personnage...

En tout cas, elle, elle a eu de l'ambition et de la chance dans sa vie d'avant. Des parents qui ont fait attention à elle et à ses envies, c'est quand même un sacré avantage. Il parait qu'c'est à ça que ça sert, les darons, même si je peux pas certifier l'idée à cent pour cent. D'mon côté, je sais qu'Jodie a été là pour moi quand il fallait mais c'était pas technique ma mère, et je crois pas qu'on ait eu ce genre de relations. Du coup, ça fait cinq ans, elle a totalement disparu des radars, j'ai aucune idée d'où elle peut être et j'me sens idiote d'avoir essayé d'la retrouver quand j'suis à peu près sûre qu'elle a pas eu d'inquiétude trop prononcée pour moi.

Si tu veux... Je soupire et hausse les épaules, c'est lancé, trop tard pour revenir dessus : C'est pas le genre de bouquins que j'lis mais si j'en trouve sur la mécanique, des trucs plus poussés par exemple, je peux te les ramener, que j'lui propose.

Un bref sourire m'échappe, c'est bref mais bon.

J'y vis mais que quand j'suis trop saoule pour prendre la caisse et rentrer à la maison, en penchant la tête sur le côté, j'esquisse une grimace de circonstances. Et ça arrive quand même assez souvent... Heureusement que j'suis plus techniquement à l'essai là-bas, sinon c'est sûr qu'Bill m'aurait viré à coup de pieds au cul, enfin, il aurait demandé à quelqu'un d'me virer, pas le genre à se salir pour ça. La vie y est cool. Ils ont un autre endroit, avec de quoi vivre, il y fait chaud, y'a à manger et des oies et des chèvres, je suis pas obligée de trop les voir quand j'en ai marre d'eux - ce qui est régulier, ça aussi, que j'ironise. Le compromis entre communauté et indépendance est très important pour moi, j'pense que je m'en tire à bon compte, je soupire. T'as d'la famille encore ?


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1007
Sujet: Re: Monroe's place   Sam 30 Jan - 17:42

Salem peut pas s’empêcher d’éclater d’un rire très sonore à la question de Reese. Si bien qu’elle doit s’arrêter dans ses vérifications. La petite blonde ne s’attendait pas du tout à ça et c’est sacrément hilarant. Se relevant, elle essuie même une petite larme à son œil, avant de se calmer un peu et de laisser la brunette s’expliquer un peu.

- Il est con à ce point quand il est avec toi ? La mécano a du mal à s’imaginer à dire vrai. Val a tellement de… prestance d’hab. Il se laissait pas trop prendre de court non plus, il avait de la répartie. C’est comme si elles parlaient de quelqu’un d’autre et c’était trop amusant de découvrir ça. Qu’est-ce qu’il t’as dit ou fait pour rafler le titre d’abruti à la pisse ? Expression vraiment trop bien d’ailleurs.

Sal se repenche sous le capot pour terminer son inspection. Tout est pas trop mal jusqu’à présent c’est vraiment bon signe. Un peu de crasse ici et là, faudra voir au niveau des pistons aussi, mais ces bagnoles-là c’est increvable ! du moment qu’on leur donne un peu d’amour, tout se répare.

- Oh, j’suis pas contre ! On échangera ça contre des révisions pour Lucette tiens.

Voilà, un bon deal. Elle pourrait s’assurer que la belle impala serait toujours en bon état et ce serait un vrai plaisir. En plus elle récupérerait des livres sur la mécanique de temps à autre. C’était gagnant gagnant.

Délaissant le moteur, Salem passait à côté de Reese et allait ouvrir la porte conducteur. Se penchant à l’intérieur, elle mit Lucette sur le neutre et fit un signe de tête à sa cliente.

- On va la pousser juste là, sur les rails. Comme ça elle allait pouvoir l’examiner sous toutes ses coutures.

Pendant ce temps, la proprio du muscle car acceptait de lui raconter comment était la vie à la cage. Forcément, ça arrachait à nouveau quelques rires à la mécano, imaginant certaines scènes.

- Ça a l’air plutôt bien ! Tant mieux. C’est cool de voir qu’on s’organise tous doucement pour retrouver un certain confort et tout.

Vient la question que les survivants finissaient toujours par se poser entre eux, peut-être dans l’espoir que d’autres aient plus de chance qu’eux, dans l’espoir qu’ils n’étaient pas seuls à avoir eu cette chance peut-être aussi ?

- Non. Juste ceux qui le deviennent. Pour un temps, avant de disparaitre… Et toi ?

La voiture en place, l’androgynette referme la porte et se place un peu plus loin pour appuyer sur un bouton. Reste plus à prier qu’elles ne manqueront pas de jus ! Cependant Lucette se fait bel et bien lever dans les airs par l’élévateur hydraulique.




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2060
Sujet: Re: Monroe's place   Sam 30 Jan - 19:33
Au moins, ça la fait rire. C'est sans doute que la remarque dénote vraiment avec ce qu'il est, et d'une certaine manière, ça répond à ma question : j'suis sans doute la seule qui voit pas toutes ses qualités.

Il bégaie comme un gamin d'douze ans devant une actrice porno à chaque fois qu'il m'croise, je métaphorise ouais, carrément. Mais ça sera encore plus parlant comme ça que si j'lui parle vraiment de son imbécilité crasse. Ou alors tente des phrases de beauf sans doute pour attirer mon attention, franchement, c'est au niveau de ton père est un voleur ou ta mère est une biscotte, j'pense que si y'avait encore des téléphones, il m'enverrait des dick pic tous les matins pour attirer mon attention, que j'souffle en haussant les épaules. Ou des Wizz sur MSN, ça aurait au moins le mérite d'être drôle.

Mais c'est très loin de ce qu'on pense de lui. Le mystère Valérian Zacharias est encore entier pour moi il faut croire :

Du coup c'est pas en corrélation avec ce que tout le monde dit de lui, soit disant qu'il est hyper pertinent et intelligent, qu'il sait manier les mots, négocier habilement et tout ça, je pince les lèvres. En bref, devant les nanas, ce mec est un crétin.

Je viens me placer à côté d'elle et l'aide à pousser la voiture sur les rails qu'elle m'indique. Elle a vraiment tout le matos qu'il faut ici, c'est vraiment à l'aise. En même temps vu son métier, c'est super utile tout ça, j'l'envie un peu. Par contre, hors de question d'apprendre à trifouiller un moteur, j'crois que l'idée d'soulever plus de trucs lourds m'emballent pas des masses. Elle est d'ailleurs sobre sur sa réponse, et j'comprends que le sujet est sensible :

J'ai grandi en foyer alors pas grand chose à perdre de base, que j'réponds par-dessus la jambe en m'frottant les mains pour en retirer la crasse dessus : Et pas de famille choisie non plus, comme ça, ça plie l'histoire. Et ça m'va très bien comme ça, s'attacher, c'est bien la pire des conneries possibles. Je sais pas si j'devrais m'en inquiéter ou quoi, si j'y perds quelque chose, non. Y'a bien juste Lucette, c'est la seule qui m'a jamais lâché faut dire !


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1007
Sujet: Re: Monroe's place   Lun 1 Fév - 17:12

Sal pouvait pas s’empêcher de pouffer de rire à nouveau quand Reese lui racontait comment Val était en sa présence. Y avait pas à dire, c’était tellement pas… raccord avec ce qu’elle connaissait de leur leader. Elle devait lui plaire, c’était tout simplement ça. Comme quand on était morveux et qu’on savait pas trop quoi faire ou quoi dire. Qu’on se ridiculisait à chaque intervention quoi !

- D’après moi, tu lui plais… beaucoup. Lâchait Salem malicieusement en passant sous Lucette.

Écoutant néanmoins sa cliente en même temps, elle ne s’arrêtait pas pour autant de bosser. Y avait pas mal de rouille là-dessous. Par contre, comme c’était de vieilles pièces, un petit coup de ponceuse, un traitement à l’huile et le tour serait joués ! Les voitures plus récentes c’était pas la même histoire. L’aluminium était plus mince et plus fragile, conçu pour absorber le plus de chocs possible lors d’une collision. C’était pas solide et quand ça rouillait bin… Fallait changer le tout.

La brune lui racontait qu’elle avait grandi dans un foyer d’accueil et mentalement la mécano lui souhaitait que ça se soit bien passé. Toutes les histoires d’horreur qu’on racontait sur ces endroits après tout… Elles ne se connaissaient pas, mais la petite blonde était comme ça, à espérer qu’elle avait pas eu une vie trop difficile sans savoir si elle l’aurait mérité ou pas.

- Je sais pas à dire vrai. Vachement pas même. J’me demande parfois si c’est une force ou une faiblesse. De s’rapprocher des gens tu vois. Sortant de sous Lucette, la mécano allait plus loin avant de revenir avec une vieille bassine en plastoc. J’ai envie de te dire qu’il vaut mieux s’entourer de gens, mais d’un autre côté… vu le taux de mortalité actuel. Sal dévissait un truc et un filet visqueux et très sombre tombait dans la bassine plus basse. J’pense que c’est perso à chacun, de savoir si on est prêt à prendre le bon en sachant qu’il y aura du laid aller savoir quand.




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2060
Sujet: Re: Monroe's place   Lun 1 Fév - 18:57
Je lui poserais directement la question alors, que j'souffle.

C'est une possibilité. Mais ça ferait de Valérian un sacré abruti d'pas être capable de se tenir devant son crush. Dans tous les cas, ça m'amuse plutôt d'tourner les choses comme ça et p't'être même d'envisager qu'ça soit véritablement la raison. Néanmoins, j'aimerais découvrir c'que les autres connaissent de lui déjà : son intelligence, son charisme, sa stratégie. Pas cet adolescent puceau qui doit s'contenter de sa main droite pour faire bien les choses avec une fille, et qui arrivera probablement jamais à en mettre une dans son plumard à ce rythme.

Mais c'est sûr à mille pour cent qu'il assumera pas devant moi. Alors j'passe à autre chose et bizarrement, la conversation semble se couvrir d'un voile amer. Pas entre nous, parce que j'crois pas qu'on s'entende pas. Plutôt... En général. Comme si on était en train d'charrier toute la merde qu'on a essayé d'mettre sous le tapis toutes ces années.

Ouais, tout est une question d'choix en fait, depuis toujours, à vrai dire. Choisir de s'attacher et d'prendre le risque d'avoir mal, ou d'pas le faire et d'subir la solitude, que j'souffle.

J'analyse ça avec du recul maintenant, ou tout du moins j'en ai l'impression. A chaud, j'dirais toujours qu'les relations, amicales, amoureuses, ou qu'importe en fait, c'est vraiment d'la merde. A froid, j'le penserais aussi, mais mon propos serait probablement plus diplomate. Sauf qu'on peut pas aller contre notre nature :

Quand on dit que l'homme est un animal social, c'est sans doute pas pour rien. Il parait qu'les russes ont fait une expérience pour voir comment était créé le langage en n'parlant pas à des nouveaux nés, de leur naissance à... leur mort qui a été prématuré... ça a juste montré qu'sans cette communication, cette proximité et cette affection, l'Homme est pas capable d'survivre, j'souffle un coup : Comme un enfant préfèrera la mère tendre et douce qui lui donnera pas à manger, à l'autre en fer qui lui filera sa bouffe du jour, forcément. Et j'fixe Salem avant d'sourire en coin : C'est là qu'tu peux m'interrompre, j'suis du genre à étaler rapidement ma culture, comme d'la confiture...

Genre j'en ai pas beaucoup alors du coup, faut qu'j'recouvre bien toute la tartine :

Et la personne à qui tu tiens le plus alors, c'est qui ? que j'lui demande, curieuse.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1007
Sujet: Re: Monroe's place   Jeu 4 Fév - 15:30

La mécano laissait ses yeux suivre le long tuyau qui partait du moteur jusqu’au pot d’échappement. Y avait un endroit qui semblait avoir été affaibli par la rouille et ça nécessiterait peut-être de le changer, mais ça pourrait probablement tenir le coup avec un bon scotch fait exprès. Elle devait encore en avoir quelque part dans l’un des tiroirs du garage. C’était trop pratique ce truc. Ça pouvait même tenir des années !

S’armant d’un morceau d’un petit bloc de ponçage qui était caché jusqu’ici au fond d’une de ses poches, Salem commence à retirer doucement la rouille sur le tuyau, tout en écoutant Reese lui raconter une expérience qu’avaient faite des Russes. Impossible de pas grimacer à certain passage quand même, mais c’était… instructif sur la nature humaine. Ce besoin d’affection, de sociabilité… La petite blonde bouffait de rire par contre lorsque la brunette lui demande de l’interrompre, comparant sa culture à la confiture.

- T’inquiète. C’était intéressant en vrai !

Son sourire s’élargit alors que la mécano constatait que quelques épaisseurs de scotch feraient amplement l’affaire pour Lucette. Une pièce de moins a changé et ce serait tout à l’avantage de la propriétaire. Rangeant son bloc à poncer, Sal allait chercher carrément des gants et une feuille de papier sablé à gros grains. Le nettoyage pouvait commencer!

- Mon chat ! Répondait Sal du tac au tac pour plaisanter. Bon non, elle l’aimait beaucoup Voodoo, mais il y avait quand même quelqu’un qui passait avant la boule de poil. Mon mec. Difficile de ne pas sourire toute seule comme une idiote quand elle pensait à Tony. Sacrée surprise celui-là. Et toi ? J’présume que c’est pas Val étrangement !

L’androgynette lui lançait un petit regard mutin en coin, avant de se remettre au boulot.

- À moins que tu préfères les biquettes ! J’pourrais pas te le reprocher, franchement c’est mieux les biquettes que certaines personnes !

Valait mieux lui donner une porte de sortie au cas où ça lui ramènerait de mauvais souvenirs. Cette idée aussi de parler de trucs pareils… Sal se mordait l’intérieur de la joue un instant, songeait qu’elle aurait pu aborder un autre genre de sujet !
 




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Monroe's place   
Revenir en haut Aller en bas  
- Monroe's place -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: