The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

/!\ Chasing a rumor
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 522
Sujet: Re: /!\ Chasing a rumor   Jeu 28 Jan 2021 - 14:39
Le ton est donné, le rythme lancé et la chirurgienne ne tarde pas à oublier tout ce qu'elle avait prévu pour ses retrouvailles. Le vin qui trône toujours sur la table de la cuisine et les deux verres à leur intention, la possible discussion au coin de la cheminée, des excuses répétées, tout ça s'envole dans un coin de sa tête et ne reste que les lèvres de sa cadette sur les siennes et son étreinte langoureuse. Ne reste que ses mains et ce besoin, autant celui de l'ancienne flic que celui qu'elle fait naître instinctivement en elle. D'un geste du pied elle referme la porte une seconde à peine avant que son pull ne termine au sol. Et elle s'embrase, littéralement. Ce désir, cette liberté des sens, c'est tout ce dont elle a envie, tout ce dont elle a besoin.
Alors elle entraîne progressivement sa partenaire en direction des escaliers sans quitter son corps ni ses lèvres. Elles auront tout le temps de parler après, de prendre leur temps. Ce soir, elles ont beaucoup à rattraper et Maeve suit volontiers le mouvement.

À contre cœur néanmoins elle finit par se détacher de la jeune femme, juste assez pour grimper les marches, sa main fermement ancrée dans la sienne. C'est la première fois que Jill passe cette barrière intime mais elle ne pourrait s'en moquer plus. L'attirant dans sa chambre, elle pose ses doigts sur les lèvres de Jill quand cette dernière réclame à nouveau l'accès à sa bouche, et ça lui coûte, vraiment. « Attends.... » Il lui faut reprendre son souffle, sa respiration déjà saccadée. « Donne-moi cinq petites minutes. Crois-moi, tu ne le regretteras pas... » Bon sang elle déteste réellement les couper dans leur élan mais elle y est obligée pour mettre en œuvre ce qu'elle a en tête depuis le début de l'après-midi.

Et quittant sa partenaire non sans un dernier baiser elle s'éclipse dans la salle de bains attenante, retirant le reste de ses vêtements et attrapant celui laissé contre la porte après sa douche. Enfilant le déshabillé noir qu'elle n'a pas remis depuis des années, elle se place quelques instants face au miroir, relâchant ses cheveux de jais qui cascadent le long de ses épaules. Échancré, seules de fines bretelles couvrent ses épaules et la longueur du vêtement est plus que...minimaliste. En toute honnêteté, la toubib se sent particulièrement stupide dans cet accoutrement. Elle ne se sent ni sexy, ni vraiment jolie. Mais elle en a envie. Fermant les yeux une seconde, elle inspire et expire longuement, comme pour se donner le courage de franchir à nouveau cette porte sans se sentir comme la plus godiche des femmes sur Terre.

Alors quand elle revient dans la chambre, elle est presque soulagée de constater que la lumière principale est éteinte au profit d'une ambiance plus tamisée avec la lampe de chevet qui trône à côté de son lit. Se mordant la lèvre inférieure, ses iris se plantent dans celle de sa cadette, tentant de passer au-delà de la gêne et du rouge qu'elle sent lui monter aux joues. « Je crois que j'ai quelque chose à me faire pardonner...»


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 725
Sujet: Re: /!\ Chasing a rumor   Ven 29 Jan 2021 - 1:11
C’est scan-da-leux ! Me couper dans l’élan comme ça ? Alors que j’étais en train de me shooter à la chaleur de ses lèvres ? Franchement, Maeve vient d’atteindre des sommets en cruauté. Au-dessus de ça, c’est le soleil. Pourtant, elle a pas de capote à aller chercher, alors c’est quoi le plan ?! Bon, comme je suis censée ne pas le regretter, un sourire coquin fend mon visage, mais je la presse quand même avec une fausse autorité :

- Dépêche-toi.

Je me mords la lèvre en la suivant du regard. J’ai chaud, j’ai froid, j’ai la chair de poule. Merde. Faut que je me bouge, sinon je vais craquer et commencer toute seule. C’est la première fois que je viens ici mais finalement, la chambre de la chirurgienne lui ressemble. Simple, fonctionnelle, épurée. Par curiosité, je zieute si je vois la photo de son fameux ex marié, mais je ne crois pas qu’elle soit du genre à garder ce type de souvenir placardé au mur.

Ensuite, je fais comme chez moi : j’enlève mes chaussures et mes chaussettes – ces trucs toujours HORRIBLES à retirer dans le feu de l’action –, j’abandonne ma veste sur une chaise, j’ôte même mon pull mais m’arrête là. Le but c’est quand même que Maeve ait de quoi déballer un peu : même si je suis un sacré beau cadeau, on sait tous que le plaisir est dans l’emballage qu’on arrache. J’éteins ensuite le plafonnier, allume sa lampe de chevet et… comme ça ne me ressemble pas d’attendre sagement assise sur le lit, comme une lycéenne avant sa première fois, je recommence à faire ma curieuse. Je suis en train d’essayer de lire le titre assommant d’un bouquin – sans doute assommant aussi, mais au sens propre – quand j’entends la porte derrière moi. Dans l’encadrement qui sépare la chambre de la salle de bain, une vision qui me souffle complètement.

- Wow…

Elle est belle à se damner. Je ne saurais même pas dire pourquoi. La chirurgienne n’a rien d’une beauté consensuelle, encore moins d’une beauté plastique. Tout se passe dans ses yeux impressionnants, dans le contour de ses pommettes, dans la singularité de sa bouche, dans la cascade de chevet de jais qui drape son corps nivéen. Et je la trouve d’autant plus attirante que je connais son autre facette : la doctoresse intelligente, douée, mesurée, distante. Mais moi, je vois sous le masque. Plus je la découvre dans l’intimité et plus je suis conquise. Ce que je ressens n’est plus qu’un simple attrait pour son cul, ça, c’est clair…

- Viens…

Je lui tends la main. Il y a de la tendresse dans mon invitation – et dans mon léger sourire. Lorsqu’elle me rejoins, je l’attire contre moi et l’embrasse avec une douceur amoureuse. Je ne veux plus que faire passer mon désir brûlant, je veux lui communiquer autre chose. D’ailleurs, comme je sais que Maeve est pétrie d’insécurité, et comme je sens qu’elle n’est pas à l’aise dans cette tenue affriolante, mes baisers guident ma bouche jusqu’à son oreille, afin que je lui souffle :

- Vous êtes vraiment belle, madame Wheelan…

Et là, je lie nos lèvres de plus belle. A travers le tissu de son déshabillé, je peux sentir la chaleur de sa peau que j’ai envie de (re)découvrir toute entière. Avec une délicate lenteur qui tranche avec la fougue de mon arrivée, je la guide jusqu’au lit et l’y fait basculer. Elle, sur le dos ; moi, au-dessus. Je la surplombe un instant, appuyée sur mes mains, mes yeux dans les siens. Je ne dis rien de plus, je lui souris. Un sourire sincère, conquis, ravi, affectueux. Alors, je recule avec langueur, puis me positionne entre ses cuisses blanches que j’embrasse avec une gourmande douceur. Je me rapproche, je me rapproche, flirte avec les chairs les plus sensibles, tandis que mes mains sillonnent sa peau de légères caresses, du bout des doigts.

J’ai décidé. Ce soir, ce serait sa soirée.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 522
Sujet: Re: /!\ Chasing a rumor   Dim 31 Jan 2021 - 14:26
De nouveau contre la jeune femme elle se sent déjà moins gênée, moins idiote dans cette attitude qui ne lui ressemble pas et pourtant fait partie d'elle ce soir. Ses yeux se ferment quand le souffle de sa cadette vient chatouiller son oreille et que le compliment passe sa bouche. Ça la touche, plus qu'elle ne l'avouera. Parce qu'à cet instant précis il sonne autrement qu'une banale phrase de séduction. Parce que c'est tout ce qu'elle rêve d'entendre, tout ce dont elle a besoin. Les mains de Jill sur elle, sa douceur, cette lenteur qu'elle ne lui connaît pas, son dos qui rencontre le matelas, la dominance de l'ancienne flic, le brasier qui la consume à petit feu, ses muscles qui se tendent par anticipation, sa respiration et les battements de son cœur qui s'accélèrent...

Elle se laisse porter par ce flot de sensations familières mais jamais routinières. Elle se laisse emporter, soumise aux attentions de sa partenaire, sans barrières, sans cette retenue légendaire qui lui sied si bien et pourtant si mal. Les yeux fermés, le dos arqué, elle ne pense enfin plus à rien d'autre que les lèvres et les mains de la jeune femme qui la connaissent à présent si bien...

***

De nouveau dans la cuisine, elle récupère les deux verres laissés là plus tôt ainsi que la bouteille qui a eu largement le temps de décanter, un sourire idiot flottant sur ses lèvres. Ce sourire trahissant le contentement de plusieurs séances entre elle et son amante. Ce sourire toujours un peu timide mais conquis. Ce sourire léger qu'elle ne veut plus jamais voir quitter ses lèvres, à présent libérée du poids des derniers événements de sa vie.
Les mains chargées, elle remonte doucement, soulagée d'être seule dans la maison ce soir puisque seulement vêtue d'une culotte et du débardeur de Jill qu'elle a récupéré au sol avant de quitter la chambre, juste au cas où.
Grimpant les marches, légèrement échevelée, les images de leurs ébats encore en tête et les sensations encore bien trop présentes sur son corps, elle finit par rejoindre la jeune femme, refermant derrière elle pour les garder dans cette bulle salvatrice. Elle avait apprécié chaque attention de sa cadette, plutôt deux fois qu'une.... et encore plus de découvrir quelques efforts vestimentaires quand la doc avait décidé de lui rendre la pareille...

Tendant un verre à la jeune femme la chirurgienne reprend place à ses côtés, les servant toutes deux avant de poser la bouteille sur la table de chevet non sans lui voler un baiser au passage. « Non pas que je veuille réitérer l'instant dispute mais.... je me fais pardonner quand tu veux... » Un léger rire passe sa gorge. Il est vrai qu'elle avait profité davantage de l'instant qu'inversement mais elle n'allait pas s'en plaindre. Et puis la nuit n'était pas terminée...
Faisant tinter doucement son verre contre celui de la jeune femme, elle boit une longue gorgée de vin avant de reposer son verre, plus désireuse de retrouver le contact de ses bras en toute honnêteté. Il ne lui faut d'ailleurs que peu de temps pour s'y glisser et retrouver la chaleur de leur étreinte. La tête posée dans le creux de l'épaule de la flic, elle ferme les yeux un instant, sa main traçant inconsciemment d'abstraites arabesques sur son ventre. « Combien de temps il leur faudrait pour sonner l'alerte si on décide de rester enfermées ici à ton avis ? » Elle n'avait pas envie de penser à demain, à sa routine, à ses problèmes, aux autres. Elle était bien ici, dans cette sphère intime, apaisée, libérée.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 725
Sujet: Re: /!\ Chasing a rumor   Lun 1 Fév 2021 - 23:55
Pendant que mon amante est descendue, j’en profite pour faire un tour rapide à la salle de bain attenante. Juste de quoi me rafraichir, puis je reviens prendre ma place sous les draps, en ayant seulement remis le bas de mes sous-vêtements. Je ne suis ni pudique, ni timide, alors je ne vois pas pourquoi je me cacherai de celle qui m’a déjà vu mainte fois toute entière. Quand Maeve réapparait, je l’attends avec mes yeux brillants, mes cheveux dégringolant sur mes épaules et ma poitrine nue – je les raccourcirai un peu à l’occasion. Je prends le verre avec plaisir, et le baiser avec gourmandise.

- Si tu veux, on saute la dispute, on commence par la réconciliation, lui proposé-je avec un rire malicieux.

Je trinque, bois avec elle et savoure le moment. Ça aussi, je crois que beaucoup de gens m’imagine comme une hyperactive, à toujours vouloir « plus », à sauter d’un moment intense à un autre mais… j’aime aussi ces pauses presque méditative. Quand je fixe le vide, que je n’anticipe plus rien, que je me contente de vivre le présent. Il n’y a que ça de vrai, surtout maintenant. Si on ne vit pas ça, qu’est-ce qu’il reste ? La chirurgienne se blottit contre moi, je souris en effleurant tendrement son cuir chevelu du bout de mes lèvres. Comme un écho aux siens qui sillonnent mon ventre, mes doigts effleurent le bas de son dos avec délicatesse.

- Si tu veux mon avis, pour toi, pas plus de deux heures !

Maeve est quand même la tête des médecins, elle est douée, elle est toujours présente. Alors le jour où elle ne se pointera pas aux aurores aux dispensaires, on va directement lancer une battue. Tandis que moi ? Mon planning change tous les jours, au gré de mes affectations sur les gardes ou les missions de ravitaillement. Au pire, chacun supposera que je suis partie avec un autre – ou bien on pensera que je passe une journée crapuleuse chez une conquête… ce qui serait juste le pire.

- Mais si ça te tente, on va se planquer dans le refuge de la dernière fois, et on voit en combien de temps ils nous retrouvent, plaisanté-je, en sachant pertinemment qu’elle ne plaquerait pas tout pour ça – moi non plus à vrai dire, cette question, c’est… une manière de me faire comprendre que tu me veux que pour toi ?

Mon timbre est léger, sans tension, accompagné d’une gorgée de vin. Je lui ai dit : je suis ouverte à cette discussion. On serait toutes les deux bien aveugles de penser que ce n’est « que » du cul ce qu’on a ; Il va bien falloir qu’on en parle de toute façon, et je n’aime pas faire trainer les choses.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 522
Sujet: Re: /!\ Chasing a rumor   Mar 2 Fév 2021 - 14:49
Les yeux clos, elle laisse un rire passer sa gorge et expire de bien être à la pensée de s'isoler un peu de l'agitation du dispensaire et, de manière générale, des autres. « Ne me tente pas... » Rouvrant les paupières elle laisse le bout de ses doigts remonter sur le corps de la jeune femme, suivant le trajet qu'elle leur impose jusqu'à venir écarter ses cheveux qui masquent une partie de sa poitrine.

Elle ne peut empêcher une légère pointe de culpabilité persistante de remonter à la surface quand la question de Jill fait écho à leur dispute et durant de longues secondes la chirurgienne s'impose le silence, cherchant ses mots. Pour être honnête, la quarantenaire ne sait pas précisément ce qu'elle veut, ni ce qu'elle attend. Ou plutôt n'a pas envie d'imposer quoi que ce soit qui risquerait de ternir ce qu'elles partagent actuellement. Bien loin de la simple expérience lesbienne qu'elle s'était imaginée dans les premiers temps, la toubib s'avouait volontiers s'être attachée à sa cadette, à ce qu'elle avait su gratter sous la carapace et les apparences. Attachée était le bon terme. Mais elle ne voulait pas s'y accrocher. Pas de manière aussi désespérée. « Je ne veux pas que tu te sentes prisonnière, maintenant ou dans quelques semaines. » Se redressant légèrement sans pour autant briser leur étreinte, elle relève son regard vers celui de sa partenaire. « Je te l'ai dit, ce n'est pas vraiment contre toi que j'étais en colère et j'ai réagi de façon stupide. Je.... je suis bien incapable de définir ce qu'on partage mais je crois que tu sais depuis un moment déjà que j'accorde beaucoup plus d'importance à tout ça qu'une banale expérimentation tardive. Je tiens à toi, vraiment. Et je crois que c'est réciproque mais... » Elle joue un moment avec les cheveux de la flic, tentant de lui faire comprendre ce que la doc a elle-même du mal à organiser dans sa tête. « Je n'ai pas forcément besoin de plus. Je sais que mes réactions tendent à prouver le contraire mais c'est ce que je ressens. »

Se mordant la lèvre inférieure, elle craint de commettre un impair malgré l'ouverture d'esprit de la brune à ses côtés. « Ce qu'on a, peu importe ce que c'est, ça me va, vraiment. Tout ce que je veux, c'est continuer à t'avoir à cent pour cent quand tu es avec moi. » Mais Jill ne lui avait jamais offert juste une version d'elle. Elle était trop entière pour ça, et c'est une des raisons qui rendait leur liaison si agréable, si spéciale. Différente des attentes des débuts certes, mais à part quand même. « Je ne suis de toute façon pas sûre d'avoir autre chose à offrir de plus... » Son regard se ternit un court instant, pensant aux dernières erreurs commises, à la facilité déconcertante avec laquelle Maeve semblait briser tout ce qu'elle touchait. « Je ne veux pas changer quoi que ce soit. Ce serait prendre le risque de gâcher ce qu'on a ici et maintenant et... j'en ai besoin. » C'est égoïste, sans doute un peu, mais une réalité. Elle a besoin de Jill, de leurs échanges, de cette relation, de l'oxygène qu'elle lui apporte, l'amitié qui se profile sous la frivolité de certains de leurs ébats.

Et tout ce qu'elle espère présentement, c'est ne pas avoir ruiné l'instant avec ses expectatives.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 725
Sujet: Re: /!\ Chasing a rumor   Jeu 4 Fév 2021 - 9:04
J’écoute patiemment. Ses doigts qui jouent dans mes cheveux rythment son discours prudent, mes yeux se plantent dans les siens, qu’elle relèvent vers moi. Si je dois être honnête, je crois que Maeve plonge dans l’inconnu ; qu’elle n’ose rien exiger de plus, parce qu’elle a peur de me faire fuir. Peut-être que je me trompe ; j’espère que je trompe. Parce qu’il est pour moi hors de question de la forcer à quoique ce soit, ou de la mettre mal à l’aise. J’aime ça, je ne l’ai jamais caché. Le sexe. Parce que c’est un plaisir, le plus sain au monde, et qu’il n’y a aucune raison de s’en priver – surtout maintenant. Mais j’ai encore toute ma tête. Je ne suis pas hypersexuelle ou nymphomane comme aiment dire les gens. Je leur en veux pas va : une femme qui assume ses désirs, ça dérange toujours en société. Ça va pas trop avec l’image qu’on veut nous inculquer, qu’on doit rester chaste et discrète en attendant que la sainte quéquette vienne nous faire jouir comme dans un film de James Bond.

Bref. Ce que je veux (me) dire, c’es que je suis capable d’être fidèle, au moins un temps, si on me le demande. Ce n’est pas l’appel du cul qui m’amène à tromper, c’est simplement la lassitude. Je respecte trop Maeve pour lui mettre ce genre de coup de poignard – et je l’affectionne trop aussi, surtout. Mais ce n’est pas ce qu’elle demande, et je ne cache pas en être étonnée. Étonnée car, elle doit le savoir maintenant, je prends toujours les chemins les plus courts, je ne cherche pas à décortiquer les mots. Alors si elle me dit que je peux baiser ailleurs, je baiserai ailleurs… mais elle ? J’ai du mal à l’imaginer aussi libre.

- Tu crois que c’est réciproque, que je répète finalement quand elle a fini de s’exprimer, mon dieu, je suis si nulle pour montrer ce que je ressens…, je souris, tends le cou pour lui voler un baiser, puis me met à expliquer avec décomplexion, tu sais, y’a vraiment longtemps que je n’avais pas eu de relation aussi longue et aussi « intime » avec quelqu’un, parce que s’envoyer en l’air une fois, deux fois, dix fois, c’est une chose ; mais se parler sur l’oreiller et partager des petits-dej’ ? C’est un autre monde, actuellement, j’crois que t’es la personne qui me connait le mieux sur cette île et… celle vers qui je me tournerais pour me confier si besoin.

C’est une déclaration à mi-mot, sauf que je ne suis pas du genre à y mettre le ton dramatique et le timbre vibrant. J’y vais avec ma désinvolture habituelle, comme si c’était une évidence et que je parlais du dernier J.J. Abrams sorti en salle.

- Si tu veux un tampon sur nous deux, on a qu’à dire qu’on est un « couple libre », je souris encore et hausse les épaules, mais au fond… on s’en fiche, non ? On est ensemble, on va faire un bout de chemin toutes les deux et… un jour on se sera apporté tout ce qu’on avait à s’apporter. Ce sera fini, mais il y aura d’autres Maeve, et tu rencontreras d’autres Jill… bien moins cool que l’originale, bien sûr, plaisanté-je en vissant mon regard dans le sien. J’appose ensuite tendrement mes lèvres sur son front, c’est une image. Je veux dire que nos vies vont continuer et nos vies amoureuses slash sexuelles aussi…, je hausse les épaules une fois encore ; mon discours à l’air fataliste mais en fait, il est juste… réaliste, pas de raison d’être triste ! Mais c’est loin tout ça ! Avant, j’ai encore des choses à t’apprendre sur ton propre corps j’en suis sûre – et sur le mien, accessoirement.

Je lui adresse un clin d’œil et fond sur ses lèvres. Tout ce que je viens de dire là, dans mon jargon à moi, ça veut dire une chose : j’ai des sentiments pour cette femme.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 522
Sujet: Re: /!\ Chasing a rumor   Jeu 4 Fév 2021 - 17:05
Lui rendant son baiser, la chirurgienne ne peut contenir le soulagement que les mots de sa cadette provoquent. Soulagée de ne pas avoir tout gâché, soulagée de ne pas s’être fourvoyée sur leur relation. Flattée de se sentir privilégiée dans la sphère Jill. Non, pas flattée, émue. Oui, elle est émue par les mots prononcés, par la formulation qu’elle leur donne, à la fois pudiques et francs. Ils évincent tous ses doutes puérils, toute son insécurité de femme. Conquise d’être l’une des rares à connaître ce qui se cache derrière le rideau, ce bout de femme qu’elle ne soupçonnait pas d’exister dans les premiers échanges. Celui qu’elle avait entre aperçu lors de leur première soirée, ne sachant pas si sa cadette usait de stratagèmes de séduction pour obtenir ce qu’elle désirait ou si elle était parfaitement sincère. De cela aussi, elle ne doutait plus. La doc aurait aimé que tous possèdent cette franchise, cette acception de soi, mais ça aurait été un brin hypocrite quand elle-même gardait de sérieuses lacunes dans le domaine.

Arquant un sourcil quand le mot ‘’couple’’ est évoqué, elle ne peut s’empêcher de se dire qu’elle a déjà honteusement profité de l’aspect libre, au moins une fois. Une seule et unique fois, mais dont les conséquences la mettaient encore à mal. Ce sont les mots de sa partenaire qui la ramènent à une réalité plus douce. Et elle ne peut empêcher un sourire d’étirer à nouveau ses lèvres. Comment faisait l’ancienne flic pour poser si facilement les choses, les situations, les attentes, l’absence d’attente quand elle-même bégayait dès qu’il fallait expliquer ce qu’elle désirait? Combien de fois Jill s’était moquée de la trouver craquante quand elle ramait? Et son discours fait écho à ses envies, à ce besoin qu’elle a de la jeune femme présentement dans sa vie.

Acceptant avec gourmandise ses lèvres, la Canadienne se redresse, sans les quitter, et vient prendre position à califourchon sur les cuisses de la brune, prenant garde de ne pas buter dans le verre de vin. Se reculant légèrement, elle dégage doucement le visage de son amante des cheveux qui cascadent de chaque côté. “Tu sais que pour une experte en biologie c’est un peu vexant?” Le fait d’avoir encore des choses à apprendre sur leur corps… Affichant un nouveau sourire elle lui vole un nouveau baiser, qu’elle interrompt avant qu’il ne devienne un peu trop enflammé pour que sa raison prédomine. Elle avait besoin d’affirmer certaines choses, d’en préciser d’autres. “Premièrement, je ne crois pas. Je sais que tu me respectes, que tu tiens à moi et que tu ne feras rien pour me blesser volontairement.” Voilà pour la correction de langage et l’affirmation que Maeve lui faisait confiance. C’était précieux, elle ne l’accordait pas si aisément. Pas entièrement en tout cas. “Deuxièmement, il n’existe qu’une seule Jill, amante et amie et crois-moi, elle me suffit. Et oui, c’est un compliment.” Oui, leur relation avait très certainement une date limite, et peut-être qu’elles étaient loin d’être des âmes sœurs. Mais ce qu’elles avaient n’appartenait qu’à elles et ça suffisait à la chirurgienne. “Enfin…” Elle a beau tenter de garder son sérieux, elle doit se mordiller les lèvres pour s’empêcher de sourire. “Est-ce que ça veut dire que tu es ma… petite amie? Je dois te tenir la main quand on se balade ensemble et tu vas m’inviter pour le bal de printemps?” Ok, cette fois, la quarantenaire ne peut retenir un léger rire moqueur avant de se faire pardonner par un voluptueux baiser. Une main sur le cou de la jeune femme et l’autre perdue dans ses cheveux, elle se colle davantage à Jill pour sceller cette nouvelle entente mutuelle.

Il n’y aurait plus de scène, plus de jalousie déplacée, plus de quiproquo. Elle se moquait de demain ou de ce qui se passerait dans un mois. Pour la première fois de sa vie, Maeve vivait dans le présent sans penser à tout ce qui risquait d’arriver. Et bon sang ce que c’était bon!


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: /!\ Chasing a rumor   
Revenir en haut Aller en bas  
- /!\ Chasing a rumor -
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: