The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Let's call it hope
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1664
Sujet: Re: Let's call it hope   Jeu 14 Jan 2021 - 19:47
Keira, reprend-elle alors en langage des signes.

La brune en face d'elle n'a pas l'air de comprendre, mais la japonaise esquisse un sourire. En fait, cette jeune femme ne lui fait pas peur du tout, parce qu'elle se reconnait dans ses traits, dans ses attitudes. Comme une évidence désormais : elle a été trop de fois à sa place. Pas en train de voler, il va sans dire, puisque Tori n'a jamais volé quoi que ce soit à qui que ce soit. Mais cette sensation de faim, elle sait qu'elle existe, elle la connait. Quand le ventre se tort si fort qu'on se demande si ce n'est pas tout son corps qui va vriller à force. Quand on a plus le courage de se supporter soi-même, trop faible pour ça. La survie de la japonaise tient du miracle, et elle a perdu tellement de poids au cours de son errance qu'elle ne s'explique pas sa présence ici aujourd'hui.

Tori, fait-elle ensuite, en se désignant du doigt.

Keira ne doit pas comprendre. Elle attrape sa petite ardoise que Jeff lui a donné, et le feutre qui lui sera toujours utile pour la suite. L'odeur de l'encre se répand doucement dans la soute alors que la brune vient s'y asseoir et serrer les jambes contre elle en écrivant. Elle abandonne son attention pour ce qu'elle fait au lieu de la concentrer sur Keira. Mais pour tout dire, elle ne se sent pas menacée. Parce que Gabriel veille pas loin et qu'elle lui fait confiance pour assurer ses arrières s'il y a un problème quelque part. Combien de fois Peter l'a-t-il laissé avec le mexicain, dans l'idée qu'il prendrait soin d'elle, sans jamais faillir ? Elle ne compte plus.

Tu as encore faim ? Demande-t-elle.

Dans l'attente d'une réponse, elle efface son message et en écrit un autre. Parce qu'elle a parfaitement entendu l'histoire de Keira, et surtout le fait qu'elle va leur rembourser ce qu'elle a pris. Evidemment. En fait, la japonaise se dit que c'est probablement tout naturel pour tout le monde. Mais elle oublie trop souvent que les gens ne sont pas vraiment comme elle, dans ces circonstances, trop oublient ce qu'est de vivre dans une communauté, d'autant plus lorsque celle-ci n'y ressemble pas. Mais autour de ce bus, il y a cependant une véritable vie qui se crée. Depuis des semaines.

Les gens qui t'ont pris tes affaires, tu sais s'ils sont encore dans le coin ? Ajoute-t-elle rapidement, laissant à Keira la possibilité de bien tout lire et de bien tout comprendre : On peut peut-être t'aider à les récupérer si tu veux, propose-t-elle dans la foulée.

Voilà qui serait la moindre des choses, pour lui permettre de repartir sur de meilleures bases ensuite. Tori voudrait que la brune n'ait plus besoin de voler qui que ce soit pour survivre. Elle le pense d'ailleurs. Et elle la croit quand elle lui dit que c'est juste pour ça. Juste pour cette fois. Juste parce que sinon, elle aurait eu trop faim pour se relever ensuite.


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 81
Sujet: Re: Let's call it hope   Ven 15 Jan 2021 - 15:16
La jeune femme en face d'elle se mit à faire des gestes dans les airs. Dans un premier temps, Keira la regarda sans comprendre puis, elle eut enfin une illumination. "Tu ne parles pas, c'est ça ? Tu parles avec tes mains..." Cette dernière phrase tenait plus d'une affirmation que d'une réelle interrogation. Une multitudes de questions lui vinrent aux lèvres : est-ce qu'elle était muette de naissance ? Suite à une maladie ? Un traumatisme ? Mais elle les retint toutes. Même si la jeune femme en face d'elle ne lui paraissait pas dangereuse, Keira n'oubliait pas qu'elle était enfermée dans la soute d'un bus, à la merci d'inconnus qu'elle ne connaissait pas. Mieux valait donc jouer prudence et ne pas s'attirait inutilement leurs foudres en posant trop de questions indiscrètes.

La jeune femme, Tori donc, lui demanda si elle avait encore faim. "Non, ça va, merci." lui répondit-elle après avoir lu sa question. La conserve lui pesait même lourd sur l’estomac, plus habitué à manger de grosses portions. Elle était très reconnaissante envers la jeune femme d'avoir enfin apaisé la faim qui la rongeait depuis plusieurs jours.

Est-ce que les gens qui lui avaient pris ses affaires étaient encore dans le coin ? "Je ne sais pas.." avoua-t-elle. "C'était il y a 3 jours, ils ont pu partir loin." La brune n'avait, de toute manière, pas très envie de les recroiser. Quant à la proposition de la jeune femme de les retrouver, Keira secoua vivement la tête : "Non non, ce n'est pas la peine. Il n'y avait que de la nourriture et quelques vêtements. Mes affaires sont dans..." Son regard se posa autour d'elle. Elle ne voyait son sac à dos nulle part, il avait dû rester dans le bus. Ses mains se joignirent et se tordirent nerveusement. "Mon sac" souffla-t-elle. "Il y a tout ce qu'il me reste dedans..." Son journal intime, ses photos, son polaroid qu'elle chérissait tant, beaucoup de choses qui, aux yeux des autres, n'avaient probablement aucune valeur, mais aux siens, comptaient plus que tout. C'étaient des vestiges d'une vie passée qu'elle ne retrouverait jamais.. Pourvu que le groupe de Tori ne s'en débarrasse pas.

De toute manière, là, elle ne pouvait rien faire pour son sac. La tentation de s'enfuir était grande mais Keira se doutait que ses jambes ne la soutiendraient pas sur une grande distance et qu'une tentative d'évasion loupée ne ferait qu'aggraver sa situation. Alors, elle tenta de faire la conversation à la jeune femme, ne voulant pas se retrouver à nouveau seule et dans l'obscurité, dans cette soute. "Vous vivez ici ? Dans ce bus ?" demanda-t-elle, curieuse. Keira les avait observé, ils étaient assez nombreux. Ce n'était pas le premier groupe qu'elle croisait, mais c'était le premier qui avait aménagé un bus. C'était assez original mais plutôt ingénieux. Ainsi, ils pouvaient partir à n'importe quel moment, comparé à ceux qui logeaient dans des maisons ou appartements.

Un doute affreux continuait à persister dans son esprit. Elle tourna un regard effrayé vers la jeune femme. Keira avait besoin de réponse. "Il a dit que Peter et Elena décideraient de mon sort. Est-ce que vous allez me tuer ?" Elle continua sur le même ton, craignant plus que tout sa réponse. "Je ne suis pas méchante. J'avais juste faim. Je ne recommencerais plus et si vous me laissez partir, vous n'entendrez plus jamais parler de moi !" Keira était prête à la supplier à genoux s'il le fallait, mais elle ne voulait pas mourir.


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1664
Sujet: Re: Let's call it hope   Ven 15 Jan 2021 - 16:54
Le sac. Des yeux, la japonaise le cherche vaguement sans le trouver. Keira estime qu'il n'est pas là d'un bref haussement d'épaules, Tori compte aller le récupérer plus tard, une fois qu'elle aura refermé la soute pour laisser le temps à Elena et Peter de voir ce qu'ils comptent faire d'elle. Elle n'imagine pas que le résultat sera vraiment ignoble, ni qu'on pourrait la faire tuer par exemple, le groupe est loin d'être du genre aussi expéditif, il y a beaucoup d'éléments véritablement gentils parmi eux de toute façon et si Tori n'est pas la plus affirmée, elle ne peut laisser faire ça.

Elle secoue, de fait, vivement la tête lorsqu'elle pose frontalement la question, l'apaisant d'un signe clair de la main. Il n'est pas question que ça arrive de toute façon, elle n'a pas l'intention de lui mentir. Elle lui demande cependant deux minutes pour écrire, elle fait au plus vite avec ce qu'elle a, et griffonne rapidement sur son tableau :

Ils ne te tueront pas, affirme-t-elle finalement. Tu auras peut-être des corvées à faire mais c'est tout ! Promet-elle.

La muette met d'ailleurs un point ferme à la fin de sa phrase pour conforter Keira. Peut-être qu'ils la puniront un peu sans doute, en lui demandant de nettoyer le bus, ou de ranger la soute où elle est actuellement. Elle n'a aucune idée du châtiment mais elle n'imagine pas quelque chose de cruel. Et de toute façon... Keira n'a pas l'air d'une véritable terreur. Elle est maigrichonne, ses grands yeux clairs inspirent d'avantage la pitié que la peur, et elle a fait montre d'une grande maladresse tout à l'heure quand Gabriel et elle ont du l'attraper et la mettre dans la soute du bus.

Mais Tori passe là-dessus, elle chasse cette pensée d'un geste rapide de la main, avant de reprendre la conversation sur des sujets plus légers, et sans doute plus intéressants pour elle. Elle n'a pas envie que Keira se fasse du souci, alors qu'il n'y a pas besoin de s'en faire justement !

Et oui, c'est notre maison ! Confirme la japonaise du bout de son feutre avant de tourner tout ça vers Keira. Nous comptons partir le mois prochain, pour aller voir ailleurs d'autres endroits, explique-t-elle ensuite.

Ses lèvres se pincent doucement, elle hésite un bref instant à reprendre la parole mais le fait tout de même en demandant un instant à la jeune femme :

Tu veux venir avec nous ? propose-t-elle doucement en laissant un bref moment à la brunette : Tu n'auras plus faim comme ça, fait-elle pour la convaincre d'y réfléchir au moins, et d'accepter au mieux.


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 81
Sujet: Re: Let's call it hope   Sam 16 Jan 2021 - 16:18
Keira souffla un coup quand Tori lui dit qu'ils ne comptaient pas la tuer. Elle en aurait presque pleurer de soulagement. La brune se sentait tellement pitoyable : être obligée de voler à cause de la faim puis se faire prendre la main dans le sac la rendait particulièrement honteuse. La brune la croyait, l'asiatique semblait être sûre d'elle et bien connaitre les membres de son groupe. Et puis, pourquoi lui mentirait-elle ? « Des corvées ? » répéta-t-elle avant d'hocher la tête. « Oui, c'est normal. Je les ferai ! » affirma-t-elle. Keira était prête à faire n'importe quoi pour sauver sa peau.

La jeune femme à côté d'elle lui proposa alors de les rejoindre. « C'est vrai ? » lui répondit-elle, très surprise. Keira observa Tori pour voir si elle se moquait d'elle, mais elle la constata très sérieuse, sans trace de moquerie sur son visage. « Je... Pourquoi vous feriez ça ? » l'interrogea-t-elle. La brune n'était pas habituée à autant de générosité. Elle avait cherché à les voler et Tori se montrait plus qu'agréable avec elle, venant lui apporter à manger puis lui offrir l'hospitalité. Son regard se perdit dans l'obscurité de la soute. Est-ce qu'elle avait vraiment envie de les rejoindre ? De faire un bout de route avec eux ? Elle ne les connaissait pas du tout, ne savait rien d'eux et elle n'avait pas montré une image particulièrement flatteuse d'elle. C'était donc difficile de lui répondre. Pourtant, l'idée de se retrouver à nouveau seule dans le froid et le ventre tirer par la faim, la fit frémir. Presque timidement, elle se tourna vers Tori et lui répondit : « ça serait bien... » Oui, rejoindre un groupe était ce qu'elle espérait depuis un moment déjà. Elle n'était pas une survivante faite pour la solitude. Ne plus être seule, vivre en petit groupe, pouvoir se sentir entourée et utile, étaient ce qu'elle espérait plus que tout.

Keira observa la soute autour d'elle. « De quoi est-ce que vous vivez ? » la questionna-t-elle. Désormais, toutes les maisons ou appartements étaient vides de toute ressource. Chaque groupe rencontré vivait de quelque chose : du troc, de la pêche, de la chasse, de l'agriculture, des vols parfois. Son regard interrogateur se posa sur Tori. Ils vivaient forcément de quelque chose et elle espérait pouvoir leur être utile. « Je ne suis pas aussi faible habituellement. » se justifia-t-elle. « Je suis plutôt agile, j'ai fait beaucoup d'années de gym, c'est utile parfois. Je n'ai pas peur de me salir les mains aussi, et je n'ai pas peur de travailler dur s'il le faut ! » Non, Keira n'était pas du tout du genre à rester assise sur ses fesses en attendant que le temps passe ou que les autres fassent à sa place. En général, elle faisait tout pour se rendre utile. Là, elle tentait de se vendre, peut-être que ce serait utile auprès de cette Elena et de ce Peter. Elle avait bien compris que c'était eux qui prenaient les décisions, mais si Tori pouvait leur glisser quelques mots de sa part... « Je sais pêcher aussi. J'étais serveuse avant, ce n'est plus très utile maintenant, mais je sais un peu cuisiner... » Keira ne promettait pas de faire des miracles dans ce domaine non plus mais au moins quelques bases. « Et toi, tu faisais quoi avant ? » poursuivit-elle.



Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1664
Sujet: Re: Let's call it hope   Lun 18 Jan 2021 - 17:50
On ne va pas te laisser mourir de faim, si tu peux nous aider, tu paieras ta part, répond Tori malgré le trouble évident sur le visage de Keira après sa proposition.

Le pire étant qu'elle n'a pas demandé l'accord des autres, mais elle entend plaider sa cause. D'autant que la jeune femme pourra forcément se rendre utile et permettre qu'ils vivent mieux. Elle l'écoute, la laisse poser des questions, parvient à lui offrir un sourire rassurant. Elle ne sait pas vraiment comment lui expliquer de quoi ils vivent mais... Elle constate que tous ensemble, ils s'en sortent beaucoup mieux qu'indépendamment. C'est d'ailleurs vraiment agréable de voir qu'ils parviennent à être mieux tous ensemble, malgré les tensions qu'il peut y avoir :

Du troc, de l'agriculture aussi, explique-t-elle en jetant un coup d'oeil en arrière pour voir si les autres sont revenus : Peter était botaniste, et nous autre, nous l'aidons, explique-t-elle. Un sourire perce d'autant plus sur ses lèvres en mentionnant l'homme : Nous pensons rester itinérant mais nous installés à certaines périodes dans des fermes, comme des saisonniers !

Et puis elle se rend compte que Keira ne doit avoir aucune idée de qui est qui. Elle est bien la seule à s'être vraiment présentée pour l'instant, elle ne sait pas qui est qui. Elle pourrait passer des heures à parler de chacun, elle les connait si bien - et les adore tous, surtout ! Mais s'abstient pour éviter de noyer Keira sous une lecture dont elle n'a peut-être pas envie.

Peter est notre chef, précise-t-elle avant de hocher vivement la tête. Raison de plus pour garder la brune avec eux : Si tu sais pêcher, alors ça nous sera forcément très utile !

Parce qu'aucun chez eux n'est très doué pour ça. Peter chasse évidemment, les autres sont des ravitailleurs de talents, Jeff a fait son petit marché efficacement mais sinon, il n'y a pas vraiment de pêches, et c'est une corde à rajouter très efficace à un arc ! Tori sait d'ailleurs que cette découverte plaidera efficacement le cas de Keira, évidemment elle sera en période de test un moment mais ça n'était pas bien grave : tout le monde passait par-là. Et puis, la japonaise l'aime bien, son instinct lui dit que si elle a mal démarré auprès d'eux, elle a un bon fond !

J'étais musicienne, violoncelliste pour être plus précise, explique-t-elle. Tu vois, comme toi, mon métier n'est pas très utile aujourd'hui mais ça n'est pas grave, là-dessus, elle en a plus que conscience : On a chacun une place tant qu'on veut s'en faire une !


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 81
Sujet: Re: Let's call it hope   Mar 19 Jan 2021 - 16:36
Keira hocha la tête. Elle payerait sa part, oui, bien entendu. "Merci !" lui répondit-elle. C'était totalement inespéré, il fallait croire qu'il y avait encore des gens bien dans ce bas-monde. Elle s'efforcerait de montrer à Tori qu'elle n'avait pas eu tort de lui faire confiance et la brune redoublerait d'efforts pour leur faire oublier à tous cet épisode malheureux.

Du troc et de l'agriculture lui avait dit Tori. Keira hocha la tête. Ils vivaient donc comme des saisonniers, s'installant dans des fermes pour l'agriculture. C'était un peu comme son ancien groupe, celui dans les forêts, le tout premier qu'elle avait intégré. Peter était leur chef, nota-t-elle donc dans un coin de son esprit. "Et l'homme tout à l'heure ? Et Elena ? Et vous êtes nombreux ?" continua-t-elle, curieuse, se mordant la langue quand elle constata qu'elle enchainait les questions sans laisser le temps à Tori d'écrire sur son ardoise. Elle attendit donc, patiemment qu'elle le fasse. En observant le bus et ses occupants, elle avait remarqué quelques individus récurrents, 7 ou 8, mais peut-être étaient-ils encore davantage. Toute information était bonne à prendre en tout cas.

Keira acquiesça sur les propos de Tori concernant la pêche. "J'ai vécu sur un bateau quelques temps." précisa-t-elle. Ses pensées remontèrent à ce long voyage qu'ils avaient fait Warren et elle sur le fleuve Skagit. Elle avait beaucoup appris à ses côtés et espérait maintenant pouvoir rendre toutes ces connaissances utiles. "Le poisson, ça se troque pas mal aussi !" Et puis, c'était une source d'approvisionnements quasiment inépuisable. Après, il lui fallait du matériel : des hameçons, des filets, et tout ça, elle  n'était pas certaine de pouvoir s'en procurer facilement. C'était un détail qu'elle réglerait plus tard. Pour le moment, si c'était un qualité pour rejoindre leur groupe, elle ne s’avancerait pas plus et se débrouillerait une fois le moment venu. Après quelques secondes de réflexion, une nouvelle question vint s'ajouter à la longue de liste de celles qu'elle avait en tête. "Tu survis depuis le début avec eux ?"

Elle hocha la tête. Violoncelliste, c'était un métier cool ! "Tu arrivais à vivre de ta passion ?" lui demanda-t-elle curieuse. Si c'était le cas, c'est qu'elle devait être sacrément doué ! Keira ne pouvait donner tordre à Tori. Ils avaient tous une place, oui. "Et puis, si on est encore en vie c'est qu'on mérite de vivre !" dit-elle pleine de convictions et d'enthousiasme. Ce dernier fait, elle en est sûre. Keira s'était battue pour en arriver là, même si dès le début, le sort était presque jeté. Elle n'aurait pas parié deux sous sur sa propre survie. Elle ne la devait d'ailleurs très probablement qu'à des rencontres miraculeuses et elle comptait bien ne pas baisser les bras de si tôt. Tori ferait très probablement partie de ces fameuses rencontres inespérés qui lui permettrait de pouvoir vivre encore. Keira lui jeta un bref coup d’œil. En temps habituel, il était certain qu'elle n'aurait pas espérer grand chose des paroles d'une quasi-inconnue, mais là, Keira avait tout perdu. Elle n'avait plus rien, alors les paroles de Tori lui allaient droit au cœur. Elle voulait la croire, croire que les mystérieux occupants de ce bus pouvaient lui pardonner et l'accepter quelques temps, au moins le temps de se remettre physiquement.


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1664
Sujet: Re: Let's call it hope   Mer 20 Jan 2021 - 0:27
Elena est notre bras droit, et Gabriel son ami, explique-t-elle avec le plus grand des sérieux : Il y a Faith aussi, elle est notre médecin mais un peu atypique, et d'autres comme Emily ou Richard, ajoute-t-elle.

Elle a le poignet qui souffre à force d'écrire mais ne s'en formalise pas. En fait, ça lui fait du bien de pouvoir échanger avec quelqu'un d'un peu plus bavard que la moyenne, d'autant plus qui tente vraiment de comprendre comment ce groupe fonctionne. Tori lui a proposé de les rejoindre et si elle ne sait pas encore l'opinion d'Elena et Peter à ce sujet, elle entend plaider sa cause au mieux. Pour elle, c'est quasiment signé, d'ici peu, Keira fera partie des leurs et elle saura contribuer au collectif par ses connaissances. Elle est sûre de ne même pas mettre longtemps à convaincre le botaniste de la bonne foi de la serveuse :

Tu verras, nous sommes tous très différents mais nous cohabitons bien ensemble ! Ajoute-t-elle dans la foulée.

Sont-ils ensemble depuis le début ? Tori secoue la tête dans la foulée, elle ne peut pas affirmer ça. En fait, chaque élément qui les rejoint a sa personnalité et son vécu, et c'est dans un joyeux chaos que les choses s'accordent. Tous sont drastiquement différents, à dire vrai, et c'est un miracle qu'il n'y ait pas davantage de conflit. Mais chacun oeuvre au bien commun, pour en bénéficier ensuite. C'est un cercle vertueux qui met du temps à pleinement tourner, la japonaise ne perd pas pour autant espoir, elle apprécie chacune des découvertes :

Je connais Peter depuis six mois, il m'a sauvé la vie quand j'ai eu des problèmes avec certaines personnes, raconte-t-elle, passant sur les détails douloureux. Ces personnes en ont encore après elle d'ailleurs mais auprès du botaniste, elle se sait en sécurité. Les autres nous ont rejoint au fur et à mesure, d'abord Zack, ensuite Elena et Gabriel, puis Faith, Emily, Jeff, Edwin... Enumère-t-elle. Et toi, ajoute-t-elle enfin avec un sourire. Quand à la musique : Oui, c'était mon métier, je travaillais à Hollywood pour faire des musiques de film, un bruit derrière l'interrompt.

Elle se retourne et voit que Peter et Elena sont rentrés, Gabriel est en train de leur parler. Elle fit un signe de la main à Keira et en lui laissant l'eau et la conserve - ainsi que la cuillère pour manger - elle lui demande :

Ne bouge pas d'ici, je reviens, une lampe laissée pour s'éclairer, même un bouquin pour passer le temps - elle n'a aucune idée du quel, elle l'a pris dans les affaires d'Elena sans regarder - Tori s'esquive. Il lui faut quasiment cinq heures pour revenir voir Keira finalement. En rouvrant la soute, elle a un grand sourire : Ils ont longtemps débattu mais, tu peux sortir maintenant, assure-t-elle dans sa langue des signes.

D'un geste plus simple, elle lui fait un signe pour lui dire de s'approcher.


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Let's call it hope   
Revenir en haut Aller en bas  
- Let's call it hope -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: