The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Soldes Nike : remise supplémentaire de 15% avec le code NIKE2021
Voir le deal

It doesn't matter anymore [Ama et Lucy]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 480
Sujet: Re: It doesn't matter anymore [Ama et Lucy]   Mar 29 Déc 2020 - 20:33
Je suis quand même sincèrement en train de me demander s'il serait pas plus simple et pertinent pour moi de trouver un violon pour pouvoir pisser dedans. Quoi que je dise ou fasse, il est évident que Lucy ne cherche à entendre que ce qui l'arrange. Je lève les yeux au ciel, prenant sur moi à un point inimaginable pour ne pas lui rentrer dedans quand elle me demande si je veux une médaille parce que je suis « plus solide qu'elle ». Ne pas lui coller mon poing dans la tronche, ne pas lui coller mon poing dans la tronche...

Je souffle longuement pour essayer de rester calme – même si ça devient de plus en plus compliqué – et me contente de hausser les épaules sans décroiser les bras pour autant. Me fait pas dire ce que j'ai pas dit sous prétexte que ça met de l'eau à ton moulin. J'peine juste à croire qu'tu fasses passer l'fait de t'être fait tabasser au même plan que c'qu'il t'a fait subir d'autre. Des raclées, on en a toutes pris, et quand t'y as eu droit cet été j'ai pas souvenir que t'en aies fait tout un foin. Alors m'avance simplement pas cet argument là. Voilà, j'espère que cette fois elle aura enfin compris. Sérieux, je suis pas douée avec les mots moi, tout le monde ici le sait !

Un nouveau soupir m'échappe et je me frotte le visage dans un geste prouvant à quel point cette conversation m'agace puisqu'elle tourne en rond. Encore une fois, la rousse ne cherche pas à comprendre ce qui peut se cacher derrière des mots peut-être mal choisis et relativement maladroits. Reposant mon regard sur la danseuse, je me me contente de soutenir le sien qui semble déborder d'une certaine colère mal maîtrisée. On dirait moi, en fait. C'est vachement perturbant.

Encore une fois, c'est toi qui m'a dit que tu pouvais plus rien faire. D'où ma réponse. Mais si je te propose d'en parler avec Oxana, c'est peut-être parce que j'ai pas envie d'en arriver à un point aussi radical. Sérieux, de nous deux c'est censé être moi la blonde alors connecte deux neurones au moins jusqu'à ce qu'on ait fini de parler, merde ! Oui, bon, j'allais quand même pas réussir à faire preuve d'une pseudo diplomatie jusqu'au bout non plus.

Une nouvelle fois, un soupir m'échappe quand elle essaie de résumer ce que je dis en déformant mes propos à souhait. Ce qu'elle m'épuise là tout de suite bordel. Pas de claques on a dit Ama, reste calme, tu peux le faire. Je suis Lucy du regard sans broncher, ne bougeant pas d'un millimètre même si j'ai l'impression que le but de son mouvement était de me mettre la pression ou je ne sais quoi. Bah si c'était ça, malheureusement c'est raté. Je t'explique simplement les choses, pour que tu aies toutes les informations de ce qui risque de se passer si tu décides de t'en aller. Crois pas que j'le fais par plaisir, sérieux j'pensais quand même que tu m'connaissais mieux que ça! Si elle veut jouer sur ce terrain là, moi aussi je peux. J'ai jamais eu l'impression de donner le sentiment aux autres filles que j'en avais rien à faire d'elles. Au contraire, même. J'ai toujours été prête à me mettre en danger pour elles, et je recommencerai encore et encore.

C'est sans sourciller, même si ça me fait bizarre d'aborder le sujet, que je réponds en toute simplicité à sa dernière question. Oui. Clair, net, efficace. J'y vais pas par quatre chemins. C'était l'année dernière. Je traversais une période disons... compliquée. J'étais plus capable de travailler, je rapportais plus rien. Le deal étant ce qu'il est, j'ai été forcée de partir. Une fois que j'allais mieux, j'ai dû batailler pour obtenir le droit de revenir, et les termes de mon accord avec Oxy étaient loin de jouer en ma faveur. Mais j'ai fait ce qu'il fallait, parce que cet endroit c'est chez moi. Et pour rien au monde je voudrais m'en aller. Oui bon, parler de moi alors que je déteste ça, c'est vraiment pas facile. Du coup, je peux comprendre qu'elle ait quand même du mal à comprendre totalement la situation dans laquelle j'étais. C'est juste... que je suis comme ça. Secrète, et peut-être même trop parfois.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 412
Sujet: Re: It doesn't matter anymore [Ama et Lucy]   Mer 30 Déc 2020 - 15:19
C’était terminé, c’était la phrase de trop, Amalia prétendait vouloir la retenir, mais à chaque phrase qu’elle disait, en fait, elle repoussait Lucy et la confortait dans sa décision. En minimisant encore une fois ce qu’elle disait, elle avait atteint son but. La rousse avait pris des coups cet été, certes, mais rien de comparable à ce qui s’était passé en novembre. Mais elle n’argumenta pas plus, ça ne servait à rien. Au-delà même du viol, déjà effroyable, il y avait les coups puissants qu’il lui avait administré, elle se souvenait encore de ses lèvres éclatées, de son crâne qui la lançait des coups dans les côtes.

Amalia n’avait pas été là, elle avait échoué. Lucy ne lui en tenait pas rigueur, après tout elle avait été imprudente. Mais ni Oxana ni elle n’avait été à l’écoute de Lucy après ce moment. L’ukrainienne lui avait donné quelques jours comme si ça n’avait été qu’une grippe. L’avantage c’est que maintenant que le point de non-retour était dépassé, qu’Amalia venait de lui dire la dernière chose qu’il fallait lui dire à cet instant. Lucy n’avait plus envie de crier ou de s’énerver : « Alors Oxana devrait penser à revoir son deal. » le ton était sans appel.

« Je ne ramperais pas pour revenir travailler ici quand j’irai mieux.» C’était un fait, Lucy avait passé assez de temps à ramper, à effacer sa dignité pour de l’argent, pour ses rêves. Elle avait accepté de la mettre en retrait pour mériter sa place dans cet endroit, avec les résultats que l’on connaissait maintenant : « Si, ni Oxana, ni toi n’êtes capables de simplement accepter ça, que j’ai besoin de temps, pour réfléchi, alors ça ne servira à rien de revenir.» Le ton était redevenu calme et posé, les yeux de Lucy étaient enfin froid, comme ils auraient toujours dû l’être.

Comme la première fois qu’elles s’étaient rencontré, la rousse reprit cette voix un peu distante caractéristique : «Un foyer, ce n’est pas l’endroit où l’on doit faire des concessions et accepter d’être mal traité pour y revenir, pas comme je le conçois du moins. Je peux au moins te remercier pour ce sujet, tu m’as évité une sacrée désillusion.» Puis elle se détourna définitivement de la question, tout ce qu’Amalia lui avait dit la confortait dans sa décision à partir, à chaque fois que la rousse lui demandait de compatir l’autre frappait à côté, le faisait-elle exprès ? En réalité, Lucy se posait sérieusement la question maintenant. Et maintenant, elle l’avertissait qu’un retour serait compliqué, car ça l’avait été pour elle, ça serait compliqué pour Lucy aussi ? Non, définitivement non, pas question de subir ça.

Laissant une dernière chance à Amalia néanmoins, elle demanda : « Nous pouvons toujours aller parler à Oxana, mais tiendra-t-elle un discours différent du tient ? » La réponse, l’une comme l’autre la connaissait. Non… Eventuellement elle proposerait des alternatives à Lucy. Chose qu’elle aurait dû faire dès la première fois qu’elle avait agressé un client, au lieu d’envoyer Amalia aboyer sur Lucy.


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 480
Sujet: Re: It doesn't matter anymore [Ama et Lucy]   Ven 1 Jan 2021 - 8:55
Combien de fois déjà, depuis que je suis entrée dans cette chambre, est-ce que je me suis imaginée en train d'enfoncer mon poing dans la tronche de la rousse ? Franchement bien trop de fois pour vraiment être encore capable de suivre le décompte. Je sais pas trop à quoi elle joue, si elle le fait exprès pour mettre mes nerfs à rude épreuve ou si c'est simplement parce qu'elle est trop obnubilée par sa propre personne qu'elle ne fait pas attention à ce que je peux lui dire ou faire pour elle.

J'ai vraiment l'impression de parler dans le vent. Je crois que si je tenais une discussion avec cette chaise un peu plus loin, elle aurait plus de réaction que Lucy. Elle prendrait en compte ce que je lui dis au lieu de simplement se concentrer sur ce qui l'intéresse. Et je sais même pas pourquoi je me fatigue encore.

Serrant les dents en l'entendant parler d'Oxana et du fait qu'elle devrait revoir son deal selon la danseuse, avant de l'entendre annoncer qu'elle ne compte pas ramper pour revenir ici. En gros, son choix est déjà fait et elle me fait juste tout un cinéma pour que je fasse en sorte de la faire se sentir désirée. Aimée. Sauf que si elle est pas capable de voir que le fait que je ne sois pas encore sortie de mes gonds jusqu'à présent est une preuve suffisante, je vais certainement pas me mettre à lui faire une déclaration d'amour ou je ne sais trop quoi juste pour lui faire plaisir.

Un rire sans joie m'échappe quand elle me dit qu'apparemment ni Oxy ni moi ne sommes capable de comprendre qu'elle a besoin de temps. Là, c'est la preuve qu'elle se fout ouvertement de la gueule du monde. Et surtout de la mienne. J'ai horreur de ça et c'est sûrement le truc de trop. Serrant le poing je l'écrase avec force contre le bureau à côté de moi en lâchant quelques jurons sifflés à voix basse entre mes dents. Il faut que je me calme, sinon elle verra ce que c'est que d'avoir réussi à me pousser à bout. Et là, elle aura une raison toute trouvée de partir sans jamais revenir. Parce qu'elle le fera les pieds devant.

Restant silencieuse malgré tout, je lève les yeux au ciel et me remet à bouger pour faire les cent pas simplement parce que je ne tiens plus en place. Et que si je reste encore comme ça sans rien faire je vais finir par craquer et vraiment m'en prendre à elle physiquement. En tout cas, elle m'a bien fait comprendre que j'avais toutes les raisons du monde de ne pas chercher à m'ouvrir aux autres. Lui raconter mon passé n'a absolument servi à rien à part peut-être lui donner des anecdotes et se dire qu'elle vaut mieux que moi parce qu'elle ne reviendra pas ici si elle décide de partir. Un foyer c'est pas ça pour elle ? Grand bien lui fasse, qu'elle fasse son sac et se tire d'ici.

A mon tour de poser un regard glacial – mais aussi chargé d'une colère noire – sur elle quand elle me demande si l'ukrainienne tiendra un discours différent du mien en allant lui parler. Arrêtant de marcher pour poser ma main sur la porte de la chambre, je hausse les épaules et lui répond d'un ton parfaitement détaché – même si je le suis pas du tout. Tu le sauras en allant le faire. Mais si t'as autant d'intérêt pour ce qu'elle te dit que t'en as eu pour ce que moi je t'ai dit, franchement j'en suis pas convaincue. La prochaine fois que j'essaie de parler avec toi, rappelle moi d'amener un violon pour pouvoir pisser dedans. Histoire de bien imager à quel point t'en as rien à faire de ce que je te raconte tant que ça te conforte pas dans ton idée de base. Tu veux me voir comme la grande méchante qui te pousse vers la sortie ? Vas-y, franchement fais toi plaisir. Si tu crois que c'est ça qui te fera aller mieux !

A ces mots, je ne perds pas plus de temps ici et ouvre la porte pour sortir à mon tour, récupérant ma clope pour la rallumer au moment même où je retrouve l'extérieur. Je bouillonne de colère et va me falloir beaucoup pour réussir à me calmer. Reste qu'à trouver comment je vais faire ça sans revenir pour lui casser la gueule.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: It doesn't matter anymore [Ama et Lucy]   
Revenir en haut Aller en bas  
- It doesn't matter anymore [Ama et Lucy] -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: