The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung – ...
Voir le deal
4.90 €

Dark Passenger Ft Lucy /!\ Violence
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lucy Fields
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 429
Sujet: Re: Dark Passenger Ft Lucy /!\ Violence   Mer 20 Jan 2021 - 10:49
Elle enfonce aussi profondément que possible l’objet. Cherchant à entendre un cri de douleur, ou quoi que ce soit, mais rien à y faire. Il s’agitait, mais pas aussi fort qu’il ne devrait, comme si en fait, il appréciait ce qu’elle était en train de lui faire. Au bout de quelques instants, elle décida de l’y laisser et de remonter le pantalon de son client. Il voulait avoir mal, elle n’allait pas lui donner du plaisir. Pourquoi il aimait ça d’ailleurs ? C’était trop de questions, auxquelles elle n’avait pas de réponses, elle ne le comprenait pas.


Elle finit par prendre la pointe du couteau et décida de graver un message dans son dos. Il voulait de la violence, il voulait avoir mal, elle allait lui laisser une trace indélébile que jamais il ne pourrait effacer. La main de Lucy ne trembla pas une seule seconde quand elle saisit l’acier froid de l’arme. Elle ne pouvait deviner quelle expression elle avait elle-même sur le visage, mais il devait être froid et concentré quand le sang commença à couler. Ce n’était pas la première fois qu’elle se laisser aller à exploser sa colère, mais la première fois qu’elle le faisait d’une façon aussi froide et implaccable.

WIMP… avec un point sur le i, mauviette. En lettre claires et précises, entre les deux omoplates. Du sang commençait à couler le long de son dos. Parfait, elle aggripa la tête de l’homme pour lui claquer contre le sol, une fois ou deux avant de finalement le retourner. Sur le dos et de lui laisser un nouveau coup dans les dents. « C’est bon t’en a assez ou faut que j’aille plus loin ? » Elle se leva pour aller chercher la ceinture d’un de ses peignoirs et la passa autour du cou de son client.

« J’devrais te tuer, t’es quelqu’un de malsain, de dangereux. Je devrais te tuer et balancer ton cadavre dans une fosse. J’ai le sentiment que si je ne le fais pas, je le regretterai. » C’était une sensation qui la prenait aux tripes depuis quelques minutes, mais elle ne parvenait pas à mettre le doigt dessus, mais elle serra fort quelques secondes, que le visage de l’autre vire au rouge vif avant de relacher et de recommencer, jusqu’à ce qu’il lui parle. Maintenant elle voulait savoir pourquoi il était tellement tordu : « T’es quoi au juste toi ? » Quoi et pas qui. Elle ne l’aimait pas, il était malsain.




Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Tyler J. Keenan
Tyler J. Keenan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Devil's Rejects
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 130
Sujet: Re: Dark Passenger Ft Lucy /!\ Violence   Lun 25 Jan 2021 - 22:24

Dark Passenger -- Shatter the glass, step away from the crash. I am slowly suffocating from the weight of my past. No cure for I feel nothing inside 'cause there's no black in the world dark enough to prescribe. Born in blood.

Pas un cri ne franchis mes lèvres. Rien. Je courbe même le dos en m'agitant sous son assaut. Si elle continue vas savoir si je ne vais pas être capable de trouver l'orgasme. Seulement elle semble le voir que ça ne me déplaît pas autant qu'elle le voudrait. Difficile de mentir sur ce genre de choses. Elle arrête donc et je pousse un grognement quand elle remonte mon pantalon. C'est donc le couteau qui revient finalement à l'assaut de ma chaire et je n'en frissonne pas moins. Je crois que on aurait décidé d'un safe word, je ne serais même pas capable de le dire moi-même avant que tout cela n'aille trop loin. Quand j'ai mal, je me sens vivant. Pas autant que quand je fais mal, mais c'est déjà bien. Je peux sentir le sang ruisseler le long de mon dos. Je me demande ce qu'elle fabrique, mais au final j'en ai pas grand-chose à foutre tant que la douleur est efficace.

Une nana qui agit comme ça aussi froidement, soit elle a aussi un putain de problème dans sa tête soit elle en a baver assez que pour en trouver la ressource en elle. J'opte très clairement pour la seconde option et je me sens satisfait de réussir à faire sortir ça d'elle. Son âme qui se déverse à la mesure que le sang glisse le long de mon dos. Ma tête claque sur le sol et je grogne sous le choc. Elle me retourne à nouveau et son point s'écrase sur mes dents. Je tourne la tête et crache un peu de sang sur le sol avant de lui offrir un sourire carmin.

C’est bon t’en a assez ou faut que j’aille plus loin ?

Je hausse les épaules. Je pourrais en encaisser d'avantage, mais je ne suis pas spécialement convaincu que ce soit une bonne idée. Pas que je n'en ai pas envie , mais faut tout de même que je sois en mesure de rester opérationnel au besoin. Elle me glisse une ceinture autour du cou.

J’devrais te tuer, t’es quelqu’un de malsain, de dangereux. Je devrais te tuer et balancer ton cadavre dans une fosse. J’ai le sentiment que si je ne le fais pas, je le regretterai.

Elle ne croit pas si bien dire. Et si je sens réellement que l'envie lui en repends putain , même les bras attachés je serais capable de tenter de lui faire manger ses morts. J'ai de la ressource. Si elle a pu aller jusque là, c'est bien parce que je le cherchais et que je lui en ai donné l'autorisation. Mais, ouais y a de fortes chances pour qu'elle le regrette un jour. Il est évident par contre, que je ne vais pas le lui dire. Mon visage vire au rouge. Un bruit de gorge qui se fait entendre. Et elle relâche juste assez pour que je reprenne mon souffle, avant de recommencer. Moi ce ma fait bander, c'est tout ce que je peux dire pour ma défense. Le sexe gonflé qui se débat sous le tissu alors que mon regard se perd sur sa gorge, le haut de sa poitrine et descend le long de son corps avec avidité.

T’es quoi au juste toi ?   

Je lui fais signe que si elle veut que je lui réponde, il faut qu'elle relâche la pression et c'est ce qu'elle fait finalement. Même si il est évident qu'elle reste sur ses gardes, elle relâche l'emprise juste assez pour que je puisse parler. Et je ne me fais pas prier plus longtemps.

Ma mère, elle m'en faisait baver, elle me battait et pas gentiment si tu vois ce que je veux dire. Elle était rousse comme toi. Puis tu sais comme on peut développer des fantasmes dégelasse pour un de ses parents. Bah j'y ai pas échappé. Du coup ça me fait kiffer de me faire maltraiter par des rouquines.

Tout cela n'est que pur mensonge. Y a pas un seul mots de vrai dans l'histoire, mais je le raconte de manière extrêmement convaincante alors que en fin de phrase je baisse les yeux.

T'sais tout le monde prend pas son kiff de manière conventionnelle et les traumatismes ça n'aide pas. Je pense qu'elle m'aimait, mais que c'était sa façon tordue à elle de le montrer. Je demande juste qu'on m'aime moi, qu'elle que soit la façon.

Et encore une putain de foule de mensonges. Je me mords la lèvre en affichant un air embarrassé. Ma voix est étrangement calme et posée.

Je suis juste un mec qui fait de son mieux pour s'en sortir. Je te paye, je ne te force pas. Alors, je pense que ça passe non ? C'est mieux que de s'en prendre à des innocents. T'inquiète je ne représente aucun danger pour toi.

Mon regard se pose dans le sien et je pourrais presque faire pitié. Sauf que tout ce qui se passe en moi est à mille lieux de ce que je lui raconte, mais ça elle ne peut pas le savoir. Je relève une main avant de la laisser retomber sur le sol.

Si tu me montrais  ce que t'as fait dans mon dos ? Que je puisse voir le résultat.

D'un signe de menton je désigne un miroir avant d'ajouter.

Puis tu sembles avoir besoin de te défouler non ? Moi je dirais que t'y a pris plaisir à faire tout ça, alors peut-être que d'une certaine façon moi aussi je te rends service, non ?






    Follow me through this forsaken land. -Because I feel numb. For the vision burning before me is one of former glory. An icon cast in the light of freer times, now writhes in a bed of lies...Hope doesn't live here.
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 429
Sujet: Re: Dark Passenger Ft Lucy /!\ Violence   Mar 26 Jan 2021 - 18:29
Lucy écouta l’autre lui raconter son histoire, si elle était vraie, elle était tragique. Mais Lucy ne savait pas dans quelle mesure l’autre lui disait la vérité, l’embellissait ou au contraire, l’enlaidissait. Elle eut simplement une moue de dégout quand il la compara à sa mère, c’était donc ça son problème ? Un œdipe non résolu ? « Tu es vraiment sale. » La réponse lui venait du fond du cœur, à la seconde où il sortirait de son champ de vision, Lucy ne voudrait plus jamais le recroiser.

Pour plaire à sa demande, elle l’attrapa par le bras pour l’aider : « Lève-toi. » Elle l’emmena jusqu’au miroir. Sans douceur, elle le tourna pour qu’il puisse voir les lettres de sang lui barrer le dos. Elle s’était laissé là-dessus, au point qu’elle en aurait presque une pointe de culpabilité. Presque : « Mauviette. Si ça te plait pas, je peux toujours t’écorcher le reste de la peau. » Non pas qu’elle en avait particulièrement envie… C’était déjà assez dégoutant de voir son œuvre mettre du sang sur le sol de sa chambre. Même si, en plus, l’insulte n’était pas réellement adaptée, l’autre avait encaissé toute l’épreuve sans même broncher… et ça c’était impressionnant, elle devait en convenir.

Il lui fit une remarque sur le fait qu’elle lui en devait une, Lucy marqua un temps d’arrêt, son cœur s’accéléra d’un coup et elle sentit une vague de colère brulante la submergée. Les dents sérrées elle siffla : « Tu devrais apprendre à te taire. » Elle attrapa la tête de son client et la fracassa contre le miroir, le brisant en une multitude de morceau. Il avait raison, il avait douloureusement raison mais ça n’enlevait rien au fait qu’elle voulait qu’il se taise. Elle voulait qu’il la ferme et qu’il arrête de parler. Elle en avait assez de lui, elle ne l’aimait pas, il était malsain à tous les niveaux.

Il avait éveillée une chose en elle qu’elle n’aimait pas, une chose qu’elle voulait effacer sans plus jamais y penser à l’avenir. Ses pensées s’égarèrent vers Otis quelques secondes, puis elle se ressaisit, allant chercher les clefs de ses menottes pour finalement détacher l’autre : « Tu peux aller te laver un peu dans la salle de bain. Evite de mettre du sang partout. » Le cœur de Lucy s’emballa quand l’autre retrouva sa liberté, elle n’était pas rassurée d’être face à lui. Instinctivement, elle chercha son épée du regard, plus pour se rassurer elle-même que dans la réelle optique de s’en servir.


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Tyler J. Keenan
Tyler J. Keenan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Devil's Rejects
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 130
Sujet: Re: Dark Passenger Ft Lucy /!\ Violence   Mar 2 Fév 2021 - 21:52

Dark Passenger -- Shatter the glass, step away from the crash. I am slowly suffocating from the weight of my past. No cure for I feel nothing inside 'cause there's no black in the world dark enough to prescribe. Born in blood.

Tu es vraiment sale.

Je hausse les épaules. Comme si le lui accorder pour ce que je viens de dire et pour ce qu'il vient de se dérouler dans cette pièce pouvait peut-être l'éloigner un peu de la véritable ampleur de ma noirceur. Des dégénérés, il y en a partout non ? Y en a combien qui se cachaient derrière des costards cravate à l'époque ! Oh c'est certain qu'elle en a vu passer d'autres et je ne l'ai pas touchée, je ne lui ai rien fait. Je ne vois pas comment elle pourrait en déduire quoi que ce soit de manière explicite. Ouais, elle a certainement pas une bonne impression, mais pas de quoi tenir quelque chose contre moi. Elle est bien loin du compte et c'est très bien comme ça.

Lève-toi.

Je me laisse relever, comme je l'ai demandé et lorsqu'elle me place dos au miroir, je tourne la tête et devine alors au milieu des traînées de sang le mot « wimp » tailladé dans ma chaire. Je relève un sourcil, peut-être qu'un instant j'ai l'air irrité.

Mauviette. Si ça te plait pas, je peux toujours t’écorcher le reste de la peau. 

Pour toute réponse, j'éclate finalement de rire. Un putain de rire comme je n'ai pas rit depuis un bon moment. Il n'y a qu'un mec qui serait réellement une mauviette qui se sentirait menacé d'avoir ça écrit dans le dos. Je serais tout à fait capable de le porter fièrement et peut-être même qui sais, que cela peut jouer en ma faveur. Elle aurait écrit pervers que j'aurais été bien plus embêté. Mais une mauviette c'est insignifiant non ? Un mec avec ce mot gravé dans la chaire ne peut pas être celui qui s'amuse à kidnapper des demoiselles pour leur faire vivre le spires souffrance. Non, vraiment, ça m'arrange pas mal.

C'est sans surprise qu'elle n'apprécie pas ma remarque et je ne m'en formalise pas. Ma propre conviction de lui avoir à la fois donné et pris quelque chose me satisfait amplement. Et ma tête part s'écraser dans le miroir ouvrant l'arcade au passage et laissant un voile de sang couvrir ma vision. Je secoue la tête, un filet de sang qui va s'écraser contre un meuble. Je crois qu'elle en a fini avec moi et je dois reconnaître que bien que je prennes mon kiff je crois qu'il est plus raisonnable d'en rester là pour aujourd'hui. Je regarde ma gueule dans le miroir et la pute m'a amoché juste bien comme il faut. Je hoche la tête d'un air satisfait et la laisse détacher les menottes. Je bouge les mains, laissant passé le sang dont le manque m'engourdis le bout des doigts. Et putain que j'aimerais dès maintenant porter mes mains à sa gorge et lui faire rendre son dernier soupire. Je me retiens. Ce ne serait absolument pas judicieux et l'attente de pouvoir peut-être mettre cela a exécution un jour est au moins presque aussi savoureuse.

Tu peux aller te laver un peu dans la salle de bain. Évite de mettre du sang partout. 

Je fais un pas vers elle avant de faire volte face vers la salle de bain où je m'engouffre en fermant la porte derrière moi. Évidemment que je fous du sang partout sans prendre le moindre soin d'éviter de saloper les lieux. Je me passe de l'eau sur le visage, nettoie les plaies avec un soin très relatif. Je me regarde à nouveau et de toute façon ça continue de pisser le sang. Un sourire carnassier se dessine sur mon visage et j'ouvre mon pantalon. La queue dans la main, je me masturbe en silence avant de laisser mon foutre rejoindre le sol de la salle de bain dans un soupir de délivrance. Disons que je lui laisse un petit souvenir. Je remballe le tout et m'empare alors d'un sous-vêtement qui traîne au sol pour le fourrer dans ma poche. Je hoche la tête à nouveau et sort de la salle de bain en fermant la porte derrière moi. Mon regard se pose sur elle et je fourre mes mains dans mes poches. Je fais de mon mieux pour avoir l'air le plus insignifiant possible. Qu'elle ne se doute pas que dans ma tête j'envisage toutes les façons possibles de voir la couleur de ses tripes. Je lui adresse même un petit sourire presque gêner.

Euh merci.

Je fais quelques pas vers elle et je m'empresse d'ajouter.

Tu as été à la hauteur maîtresse.

Ma main se relève pour toucher ses cheveux, mais en cours de route, elle retombe finalement le long de mon corps.

A une prochaine fois peut-être.

Et je prends lentement le chemin de la porte en grimaçant parce que j'ai tenu le coup, mais maintenant que l'adrénaline redescend, je déguste quand même pas mal. Un frisson de satisfaction glisse le long de ma nuque. J'inspire profondément l'air de la pièce, son parfum. Je ne l'oublierai pas, je saurai le reconnaître.




    Follow me through this forsaken land. -Because I feel numb. For the vision burning before me is one of former glory. An icon cast in the light of freer times, now writhes in a bed of lies...Hope doesn't live here.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Dark Passenger Ft Lucy /!\ Violence   
Revenir en haut Aller en bas  
- Dark Passenger Ft Lucy /!\ Violence -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: